Avis du vol Emirates Port Louis Dubai en classe Economique

Compagnie Emirates
Vol EK702
Classe Economique
Siege 77D
Temps de vol 07:40
Décollage 14 Nov 14, 16:15
Arrivée à 14 Nov 14, 23:55
EK   #4 sur 139 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 535 avis
cloud_rider
Par 4175
Publié le 25 juin 2015
Bonjour, me revoici pour la suite de mes vacances à Maurice. ENFIN diront certains, eh oui, faut dire que sans m'en rendre compte, des mois ont passé avant que je ne retrouve la motivation de faire ce FR. Je dit motivation parce que suite à une erreur, j'avais perdu toutes les photos soigneusement choisies dans la tonne de photos des vacances. Pas content je m'étais dit c'est mort, je ne le fais pas mais c'était sans compter sur ma grosse envie de vous montrer mon Île Maurice! Donc préparez vous car du Maurice vous allez en voir dans ce FR.

J'ai eu beaucoup de mal à choisir quoi vous montrer dans les photos. La plupart des personnes connaissent Maurice pour ses hôtels 5 étoiles et ses plages de rêves. N'ayant moi pas cette vision touristique de Maurice, je vais essayer de vous donner un aperçu de mon Maurice à moi, celle ou j'ai grandit.

Pour rappel, voici la série de vols de ce retour au bercail :


CDG - DXB : EK 74 en Eco sur A380 ,Cross check for take Off http://flight-report.com/fr/report-8211.html

DXB - MRU : EK 701 en Eco sur A380 ,après l'escale, le bercail http://flight-report.com/fr/report-8523.html

MRU - RRG : MK 104 en Eco sur ATR 72 ,Un saut dans le passé http://flight-report.com/fr/report-8533.html

RRG - MRU : MK 155 en Eco sur ATR 72 ,Retour à la vie moderne http://flight-report.com/fr/share-8697.html

MRU - DXB : EK 702 en Eco sur A380 ,fini les vacances, au revoir la famille c'est ici.

DXB - CDG : EK 71 en Eco sur A380 ,retour en terre d'adoption


Je m'excuse d'avance de la longueur du bonus découverte, pas évident de faire un choix quand on veut montrer et partager un maximum de choses. Pour ceux que cela n'intéresse pas, passer directement au vol, pour les autres, c'est parti…


A la découverte de Maurice

Ces vacances étaient pour moi un moment un peu spécial, ayant invité des amis parisiens à me rejoindre à Maurice. Arrivé un peu avant mes amis pour tout préparer et profiter de ma famille, l'arrivée d'un premier ami par le vol d'Air France marque le début des vraies vacances.
photo B (1)

Le B777 qui donne l'impression d'être à SXM (bon j’exagère, mais juste un petit peu ^^).
photo B (2)

Mon ami étant arrivé le jour de le fête de Diwali, jour faste ou les hindous fêtent la lumière, il est accueilli comme il se doit avec des petits gâteaux qu'on partage habituellement ce jour là avec ses voisins et amis.
photo B (3)

Après avoir dégusté un bon petit repas et dévoré les gâteaux, direction la plage à 10 minutes à pied de la maison pour voir le coucher du soleil.
photo B (4)

A mesure que le soleil décline et que les hommes désertent la plage, celle-ci s'anime de petits crabes qui sortent de leurs trous dans le sable.
photo B (5)

Après une bonne nuit de sommeil pour le flemmard que je suis et pour mon ami fatigué du long vol de Paris, réveil en douceur et dans la chaleur par le chant des oiseaux. D'ailleurs, par ici il n'y a pas que des oiseaux à plumes, on retrouve aussi des Appareil Volant Imitant un Oiseau Naturel, AVION pour les intimes.

Trou aux Biches, là ou se trouvait notre humble demeure, est en plein sur un couloir de descente vers MRU. C'est donc avec grand plaisir qu'on spottait depuis la terrasse.

Ici un A330 de la locale Air Mauritius qui revient de Bombay.
photo B (6)

Suivi quelques temps plus tard du premier des 2 vols quotidiens en A380 d'Emirates.
photo B (7)

Les petits déjeuners pendant ces vacances, un véritable plaisir au quotidien que d'être dehors et de manger des fruits frais…
photo B (9)

Le tout accompagné des cui cui (oui j'étais piaf dans une autre vie ^^) de nos amis les oiseaux, les vrais cette fois ci.
Oiseau Cardinal.
photo B (8)

Direction ensuite le nord de l’île, à Cap Malheureux, l'un des mes endroits préférés pour sa petite chapelle rouge sur fond de lagon bleu.
photo B (10)

Ici vous pouvez acheter votre poisson tout juste péché et nettoyé directement aux pêcheurs, on ne peut pas faire plus frais.
photo B (11)

L'après-midi se poursuit au Jardin de Pamplemousses, fondé par Pierre Poivre, botaniste Français, quand Maurice était encore L'ile de France. Le jardin botanique est célèbre pour sa variété de plantes tropicales mais surtout pour son bassin aux nénuphars ou on peut admirer des belles fleurs.
photo B (12)

En parlant de flore, voici un échantillon de ce que vous pouvez croiser à Maurice.
D'abord la très célèbre fleur de frangipanier qui à elle seule symbolise l'exotisme des îles lointaines, ensuite le balisier rouge qui ressemble à des becs de toucans, moins connu sans doute, voici le fruit du jacquier avec sa peau rugueuse et qui se consomme cuit (surtout en cari à Maurice). Vous aurez sans doute reconnu l'ananas qui avant d'arriver à maturité est rouge.
photo B (14)

Passons maintenant à l'arbre à chauves-souris qui comme son nom l'indique produit des chauves-souris. Ben quoi, vous ne le saviez pas??? Bah oui les chauves-souris viennent des arbres ^^
Ici des roussettes, la plus grande espèce de chauves-souris au monde, pouvant faire la taille d'un chat.
photo B (13)

A Maurice point de métro ou de Maglev, ici les déplacements se font soit en Taxi ou en bus local. Ce dernier assure un dépaysement total et reste le moyen le moins cher de bouger dans l'ile.
photo B (30)photo B (15)

Le non moins célèbre marché de Port-Louis, le plus ancien de l’île qui rythme la vie de la capitale Mauricienne. Enfant j'adorais y aller avec mon grand père quand ça grouillait.
photo B (16)

Non loin de la maison de mes parents à Port-Louis, il y a une rue bordée de Flamboyants. Cet arbre se pare d'une magnifique couleur rouge vers la fin Novembre et ce jusqu'en décembre, ce qui lui vaut le surnom en créole de fler banané, comprenez fleur du nouvel an.
photo B (17)

Mon quartier à Port-Louis est appelé l'allée des Manguiers, vous voyez pourquoi? Il y a des manguiers partout. De la fenêtre de ma chambre on pouvait en cueillir en tendant le bras, mais cela était aussi source de nuisances la nuit quand les chauves-souris venaient manger dans un boucan pas possible. Vue du balcon sur les manguiers en fleur à cette période de l'année.
photo B (18)

Ce voyage à Maurice m'a non seulement permis de me ressourcer et de revenir avec des kilos dans la bidoche en trop mais était surtout l'occasion de faire découvrir la culture Mauricienne à mes amis. Cela passe forcément par la cuisine locale qui résulte d'un mélange de cuisine indienne, africaine, chinoise et européenne. Ici le cari de poulet de mon papa, suivi de la fricassée de cerfs et du cari de poisson de maman. Pour les fêtes religieuses hindoues, on a l'habitude de manger des plats végétariens sur des feuilles de bananiers comme vous le voyez sur la dernière photo.
photo B (19)

Bon aller retournons à un Maurice plus idyllique quand même, direction le village de Trou d'eau Douce (oui les français en donnant des noms au lieux étaient très inspirés par le mot trou) pour prendre le bateau pour l’île aux cerfs.
photo B (20)

En attendant le bateau, je remarque un copain à Icare qui ne semble pas avoir la vie dure!
photo B (21)

Un coup de speed boat et un lifting facial plus tard, nous voilà sur l’île aux cerfs ou contrairement à ce que l'on pourrait croire il n'y a pas de cerfs (Une très grosse partie de l'ile a été privatisée et est ainsi interdite au public pour le plus grand malheur des Mauriciens). De l’île aux cerfs, l'excursion comprend la visite d'une cascade qui se trouve sur la cote Est de Maurice et d'un déjeuner (grillade de poisson et fruits de mer) sur une ile voisine.
photo B (22)

Après un bon petit repas à la bonne franquette, loin du faste de ce que proposent les hôtels 5 étoiles, nous retournons sur l’île aux cerfs pour profiter de la plage paradisiaque.
photo B (23)

Maurice est connue pour ses plages mais ne se résume pas qu'à ça. L'intérieur de l’île est tout aussi intéressant à explorer. Dans l'ordre, vue depuis le volcan du centre de l'ile, le trou aux cerfs (encore un trou) vers les montagnes de la cote - ici la montagne des trois mamelles (je n'invente rien, je le jure ^^), puis les plantations de thé de bois chéri, pour ensuite finir sur le domaine de Chamarel, sa super belle cascade et ses terres de couleurs.
photo B (24)

Grand Bassin et sa statue géante de Shiva, un lac sacré pour les hindous de Maurice (l'équivalent du Gange) ou on vient faire des offrandes et des prières aux dieux. Offrandes qui à défaut d'aller aux dieux, font le bonheur des oiseaux et des singes…
photo B (25)

Hé le singe, c'est un lieu sacré ici, pas le cap d’Agde donc va mettre un slip…ici les singes sont en très grand nombre et vaut mieux les observer de loin car ils peuvent se révéler mesquins.
photo B (26)

Retournons sur la cote, enfin sur l'eau. Journée catamaran au nord de l’île. J'ai squatté le filet un bon bout de temps pour faire le plein de soleil, non pas pour parfaire mon bronzage, car de ce coté là j'ai eu ma dose à la naissance. Se prendre pour une star sur son catamaran fut de courte durée, la traversée n'étant pas de tout repos dans ce coin, le filet se révéla être le meilleur endroit pour prendre une douche, résultat un cloud_rider trempé jusqu'aux os et qui s'est transformé en statue de sel une fois séché ^^
photo B (27)

Cette petite croisière en catamaran nous permet de rallier l’îlot Gabriel qui est une réserve d'oiseaux. On y retrouve des plages de rêve, pléthore de crabes et des espèces de lézards endémiques de l’île. L'intérieur de cet îlot est censé être interdit d'accès et je l'apprendrai à mes dépends évitant de justesse une attaque aérienne des paille-en-queue. Après un déjeuner sur le catamaran, on reprend la mer direction Maurice en passant devant le Coin de mire , une montagne dans la mer qu'on peut voir de très loin.
photo B (28)

Le Coin de mire est connu des pécheurs du coin pour sa particularité géologique pour ne pas dire anatomique qu'ils surnomment tous Trou madame, je vous laisse en juger par vous même….
photo B (29)

Maurice, bien qu'ayant connu un développement rapide et sauvage ces dernières années, a su garder un coté authentique notamment dans les campagnes. L'image des ces dames qui entretiennent la cour d'une demeure créole était autre fois courante même dans les villes.
photo B (32)

Le château Labourdonnais est l'ancienne demeure créole d'une propriété sucrière et aujourd'hui transformé en musée et rhumerie. Il est donc désormais ouvert au grand public et a été parfaitement rénové en respectant l'artisanat d'époque. La visite du château comprend une dégustation de rhum et de pâtes de fruit, pour lesquelles le domaine est réputé.
photo B (33)

Autre maison créole, bien plus connue, La Maison Eureka se trouve elle dans les hauteurs de l’île dans le village de Moka, posée dans un écrin de verdure.
photo B (35)

Avant de terminer ce bonus, je vous donne un petit aperçu de la faune locale, avec pour commencer le gecko diurne qui n'existe qu'à Maurice ainsi que cette autre espèce de gecko qu'on retrouve que sur les petits îlots au nord de Maurice (dont l’îlot Gabriel ou j'ai pris la photo).Les caméléons sont eux plus communs contrairement aux tortues qu'on trouve que dans des réserves. Les tortues endémiques ayant été décimées, on ne retrouve aujourd'hui que celles importées de l’île d'Aldabra aux Seychelles.
photo B (34)

Une dernière photo d'un oiseau qui me fascinait quand j'étais enfant tellement il est doué pour faire son nid, le tisserin originaire d'Afrique, ceci nous permet de faire la transition vers le sujet principal, le vol retour.
photo B (31)

Vol MRU-DXB

Après un long trajet depuis le nord de l’île, le van nous dépose devant le terminal flambant neuf de Plaisance (et non Port-Louis!!!!)
photo A (1)

Avant d'aller à l'exploration, débarrassons nous de ces choses encombrantes.
photo A (3)

Direction donc le check-in International car oui il y a aussi une partie domestique du terminal que j'ai présenté sur le vol vers Rodrigues.
photo A (5)

La zone départ du terminal est spacieuse et lumineuse, ça change tellement du bon vieux terminal d'avant. On y retrouve des bornes d’enregistrement qui semblent être utilisées par South African Airways.
photo A (7)

Pour nous ce sera par là.
photo A (10)

Il n'y a pas grand monde aux guichets, ça devrait aller.
photo A (9)


L'enregistrement est rapide et on nous remet les cartes d'embarquement jusqu'à Paris. Le vol est complet avec une grosse majorité de passagers chinois, indiens et russes.
photo A (12)

Petit coup d’œil au tableau des départs.
photo A (13)

Allons explorer les lieux, a l'étage il est indiqué qu'il y a une terrasse d'observation.
photo A (14)

L'architecture du terminal sans être canon, n'est pas mal du tout, en tout cas ça change des trucs moches qu'on voit partout à Maurice.
photo A (15)

Au dessus de la zone de départ, on retrouve un petit food court.
photo A (16)

La zone départ est divisée en deux parties, à gauche le check-in zone A et à droite la B. La zone premium de la zone B est clairement marquée par le tapis rouge et les barrières.
photo A (17)photo A (18)

Le couloir de la mort avant le graal?
photo A (19)

Mouais, on a vu mieux…
photo A (20)

En fait leur observation deck ne sert strictement à rien!
photo A (23)

Nous n'avons pas une vue directe sur les pistes mais sur un couloir ou passent les passagers au débarquement. Bon certes c'est super pour la famille qui attend avec impatience de voir les arrivants mais c'est une immense déception comparé à la terrasse de l'ancien terminal ou on avait une super belle vue sur les avions. Cette terrasse, une véritable institution pour les Mauriciens à l'époque, était prétexte pour se rendre en grand nombre accompagner la famille qui partait. D'ailleurs c'est cette terrasse, sa belle vue sur un 747-200 d'AF un jour qui est à l'origine de ma passion pour les avions :) On voit un petit bout de notre A380.
photo A (22)

Cette soit disant terrasse d'observation, donne directement sur la salle d'embarquement plus bas.
photo A (21)

Bon ce n'est pas tout mais ce serait bien de passer ces derniers moments sur le sol mauricien avec ma mère…sur le chemin retour que croise t-on???
photo A (24)

L'équipage de notre vol.
photo A (25)

L'heure de partir arrive finalement et c'est avec beaucoup de tristesse que je dirais au revoir à ma maman avant de filer vers les contrôles de passeport.
photo A (26)

Après le PIF, on arrive directement dans la zone dutyfree.
photo A (28)

Les boutiques débouchent sur les portes d'embarquement.
photo A (27)

Coté piste il n'y a pas grand chose à voir…
photo A (29)

…à part ce AF qui attends son heure pour repartir.
photo A (30)

Quant à nous, l'embarquement a débuté depuis un moment bien en avance sur l’horaire prévu.
photo A (32)photo A (33)

Aller va falloir y aller, la 22 pour la populace et la 23 pour les premium ^^
photo A (31)

Passerelle vitrée, un pur bonheur!
photo A (36)

La bête du jour, le A6-EDG, une vieille connaissance livré à EK en décembre 2009.
photo A (37)

La transparence jusqu'au bout ce qui me permet d'admirer une dernière fois les paysages alentours et le soleil qui va bien me manquer dans la grisaille parisienne.
photo A (38)

A droite, notre voisin français qui arrivera à Paris 2 heures avant nous.
photo A (39)

L'avion est alimenté en pax par deux passerelles au pont principal et une au pont supérieur.
photo A (40)

Une dernière vue sur l'aile massive de cette baleine des airs.
photo A (42)

Nous serons à l'arrière de l'avion configuré avec un poste repos équipage dans la cabine, ce qui réduit la densité de siège et rend le tout plus intimiste.
photo A (43)

Une fois assis, on s'atèle aux devoirs de reporter de vol!
photo A (44)

La pochette contient une pochette transparente…
photo A (46)

qui contient elle même…
photo A (45)

La fiche de sécurité qui prouve qu'il n'y a pas eu tromperie sur la marchandise, nous somme bien à bord d'un 380.
photo A (48)

A l'embarquement, on trouvait déjà sur chaque siège un cousin qui ne sert à rien, rembourrage ridicule et house en polyester désagréable, une couverture qui elle n'est pas mal et un casque bien mais pas non plus extraordinaire.
photo A (49)

Sans surprise on a droit aux anciens IFEs.
photo A (47)

Vue de la caméra de train qui nous montre que le push est en place.
photo A (50)

Le legroom royal pour le mini keum que je suis…
photo A (52)

et celui moins royal pour les personnes de taille plus conséquente. J'en profite aussi pour souligner que des journaux étaient à disposition dans la passerelle.
photo A (53)

boarding over, doors closed alors que commence la distribution des serviettes chaudes parfumées et des menus.
photo A (55)

Menu que voici. Il y aura donc deux services sur ce vol avec un diner et un encas.
photo A (56)

16:00, on repousse bien en avance pendant que la vidéo de sécurité est lancée sur les IFEs.
photo A (57)photo A (58)

Je ne serai pas assez rapide pour saisir l'A320 de la South African Airways qui part pour JNB.
photo A (59)

Le push est retiré.
photo A (61)

Puis c'est à nous de rouler vers la piste toute proche…
photo A (60)

On laisse décoller cette mouche de chez UU.
photo A (63)

C'est à nous, on s'aligne sur l'unique piste de MRU.
photo A (62)photo A (64)

Et c'est avec un petit pincement au cœur que je quitte une fois de plus ma terre natale. Toute de suite après avoir quitté le sol, on aperçoit l’hôtel Shandrani, ou loge l'équipage d'EK ainsi que le magnifique lagon de Blue Bay.
photo A (65)

Des traînées se forment alors qu'on entame un virage vers le nord.
photo A (67)

On longe ensuite la cote et le lagon.
photo A (69)

J'ai eu la chance d'avoir du beau temps au départ car ce nouveau couloir de sortie de MRU nous fait survoler l’île aux cerfs et son immense golfe.
photo A (71)

Survol du Village de Rivière du Rempart.
photo A (72)

Suivi du village de Poudre d'or.
photo A (73)

Le village de Goodlands et l’île d'Ambre.
photo A (74)

Grand Gaube marque la fin de Maurice, c'est par là qu'on quitte définitivement l’île pour un vol exclusivement océanique.
photo A (75)photo A (76)

Dernières terres en vue, l’île Plate et l’îlot Gabriel que je vous ai présenté plus haut dans le bonus et qui abrite des espèces qu'on ne trouvent nulle part ailleurs sur la planète.
photo A (77)

L'Océan Indien à perte de vue…
photo A (78)

Pendant ce temps là le service apéro a déjà commencé et j'opte pour un baileys et un pepsi accompagnés des savoury biscuits.
photo A (79)

Biscuits salés que voici.
photo A (80)

Le temps de finir de siroter mon baileys, nous avons déjà bien avancé et dehors le soleil décline rapidement.
photo A (81)photo A (82)

En attendant le dîner, je lance un film parfait pour mon age mental ^^
photo A (83)

Finalement arrive l'heure de se remplir l'estomac. Le plateau tel qu'il est donné.
photo A (84)

Le catering étant embarqué à Maurice, je sais que le poisson ne sera pas un poisson d'eau douce (j'ai horreur des poisson d'eau douce), je tente donc ce dernier.
Poisson frit,dans sa sauce thai au piment doux, servi avec du riz au jasmin accompagné d'un mélange de légumes oriental. Il s'avérera très bon mais pas assez relevé à mon gout et un peu de sauce en plus pour le riz serait pas de trop.
photo A (86)

Mon ami lui a opté pour le poulet, qui selon lui était bon.
Blanc de poulet poêlé servi avec sa sauce au poivre vert, écrasé de pommes de terre et pois mange tout.
photo A (85)

L'entrée, calamar délicatement poché sur son lit de salade de riz des iles était elle aussi bonne et fraîche.
photo A (87)

Sur le plateau on retrouve aussi l'assortiment de crackers, de salsa dips et autre qu'on peut garder en cas de petite faim entre les repas.
photo A (88)

Le débarrassage a lieu en même temps qu'est servi les boissons chaudes et digestifs. Comme à mon habitude, j'attends d'avoir mon thé au lait pour manger mon dessert (oui je suis un petit papy ^^). Le gâteau aux framboises était super, pas trop sucré.
photo A (89)

Après le repas, un petit tour pour se dégourdir les mini gambettes permet d'admirer la cabine qui se pare de couleurs douces grâce au mood light.
photo A (90)

Ensuite,j’enchaînerai les films sans vraiment bouger de ma place. 1h45 avant l'arrivée le deuxième service est proposé. Il se compose d'un sandwich au poulet tandoori super bon et d'un gateau chocolat banane très bon lui aussi.
photo A (91)

Après l'habituel débarassage, on commence notre descente sur DXB.
photo A (93)

Avant l'atterrissage, l'équipage passe récupérer les casques, les couvertures et collecter les dons pour l’association d'aide aux enfants dans le besoin.
photo A (94)

Après un dernier check cabine et un cabincrew landing soon, les lumières de Dubai s'approchent et on touche.
photo A (95)

Court roulage vers le parking.
photo A (96)

Et nous débarquons à la recherche de notre prochaine porte d'embarquement pour le vol de Paris.
photo A (97)


Voilà pour ce premier épisode du vol retour, j'espère que ça vous a plu et merci pour votre patience et votre attention.





Afficher la suite

Verdict

Emirates

9.5/10
Cabine10.0
Equipage10.0
Divertissements9.0
Restauration9.0

Port Louis - MRU

9.5/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services10.0
Propreté10.0

Dubai - DXB

8.5/10
Fluidité7.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

En somme un petit vol sympa. Emirates offre un bon produit, rarement déçu du catering et du confort. Le seul point noir de cette compagnie reste ses équipages. Soit on tombe sur des gens super sympas et pro ou alors c'est des personnes peu souriantes, qui montrent clairement qu'ils s'en fichent des passagers (vous le verrez plus tard). Sur ce vol on a eu un équipage au top, dont un anglais vraiment très sympa.
Pour les notes,

Confort cabine, avion plus ou moins récent, peu bruyant, siège confortable, que demander de plus? 10

Equipage: Pro-actif, sympa et serviable donc 10

Catering très bien mais manque un peu de peps par rapport à ce que j'ai déjà vu chez EK, donc 9.

Divertissement : L'IFE n'est pas le plus récent mais reste sacrément fourni, en plus de l'offre presse assez importante en passerelle je mets sans hésiter 9

Ponctualité : Départ en avance et arrivée en avance sans avoir été mis en attente au dessus de dubai, 10

Informations sur la ligne Port Louis (MRU) Dubai (DXB)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 14 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Port Louis (MRU) → Dubai (DXB).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Emirates avec 8.4/10.

La durée moyenne des vols est de 6 heures et 40 minutes.

  Plus d'informations

32 Commentaires

  • Comment 140113 by
    CAPTAIN87 72 Commentaires

    Magnifique bonus pour l'une des plus belles îles du globe !
    EMIRATES en eco sur a380 c'est une garantie pour un bon vol avec un legroom royal et sans mauvaises surprises !

  • Comment 140115 by
    FFlyerCDG 2948 Commentaires

    Merci pour ce très, très, très, très beau FR :-)))

  • Comment 140116 by
    Luigispaghetti 120 Commentaires

    Bravo pour ce FR, qui vaut surtout par son bonus très très beau, qui me rappelle mes vacances dans votre magnifique pays, avec des gens gentils et accueillants. Je comprends que vous l'aimiez ce pays, moi aussi...

    Un vol EK tout à fait correct, le hub de correspondance à 3h du matin, logique par rapport au positionnnement de DXB, est quand même assez sévère pour la fatigue du voyage global.

  • Comment 140119 by
    cobra 3651 Commentaires

    Merci Cloud'

    Un très bon vol,avec bon siège et repas qui ressemble à un repas de gens normaux, avec viande à découper ^^ Du calamar en entrée, audacieux et j'adore ^^

    Le bonus est superbe, et c'est plaisant de voir Maurice plus loin que par la lunette d'un hôtel 5 étoiles. On a l'air de bien manger chez toi, et moi les mangue c'est un de mes péchés mignon, donc, dans le cas ou je dormirais non loin de chez toi, tu entendrais la nuit, des chauves souris se battre avec un mec en slip !! :))

    Icare est à fond et à le poil bien soyeux ^^

    Trou madame... MDR ^^

    A bientôt

    • Comment 319452 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      J'aie pensé à notre discussion de samedi dernier sur la viande à découper dans les cassolette d'avion et en effet chez EK c'est souvent le cas. Je te confirme qu'à Maurice on mange très bien et les mangues sont super bonnes...miam!
      Merci pour ton commentaire Arnaud :)

  • Comment 140128 by
    mogoy GOLD 10184 Commentaires

    Merci pour ce FR très complet et ce bonus digne de figurer sur le site de l'office de tourisme de Maurice !

    Vol solide EK, dommange qu'ils le vendent si cher depuis DXB !

  • Comment 140131 by
    aurel-lil 4265 Commentaires

    Merci pour ce très bon FR et ce bonus ;) tu auras su me tenter un peu plus d'aller découvrir ton île !

    L'aéroport est résolument moderne depuis sa rénovation qui malgré tout lui aura apporté une meilleure image.

    Le vol est complet avec une grosse majorité de passagers chinois, indiens et russes. Chinois et russes au sein d'un même appareil, il y aurait eu de quoi appréhender :)

    Vol pour le reste très bon de la part d'EK qui fait mieux que beaucoup de concurrents sur le catering ou l'IFE.

    A bientôt ;)

  • Comment 140136 by
    Benoit75008 GOLD 7492 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Magnifique bonus de Maurice, quel plaisir de revoir la maison Labourdonnais et ses jardins (envahis de moustiques :) )
    Je garde de chacun de mes passages à Maurice le souvenir d'un peuple accueillant et souriant.

    EK propose des repas plus appétissants (malgré que ce soit en classe Y) que les bons vieux menus COI de AF (ou on ne choisit pas le plat et pas d'apéro en prime).

    J'ai hâte de voir OS et LH desservir MRU dès la fin de l'automne,

    A bientôt

    • Comment 319455 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      J'adore le domaine Labourdonnais aussi, dommage pour les moustiques, c'est vraiment une plaie. Le catering EK est en effet rarement mauvais et surtout comparé à l'offre COI mais bon ce n'est pas le même produit. J'ai hâte aussi de voir LH et OS desservir MRU pour voir les prix. TK était sensé ouvrir la ligne IST-MRU mais toujours aucune dates de prévu. Merci pour votre commentaire ;)

  • Comment 140139 by
    Jacklamitr 2014 Commentaires

    Bonjour Cloud rider :)

    Un grand merci pour ce très beau FR et ce magnifique bonus !

    L'Ile Maurice est un vrai paradis. Les mauriciens sont d'une extrême gentillesse et très accueillants, ce que j'apprécie à chacune de mes visites.

    Cette première partie de vol avait l'air agréable avec un catering qui donne envie et un siège confortable.

    A un jour près, vous m'auriez pris en photo sur la plage du Shandrani ^^ (nous sommes rentrés le 13 nov.)!

    A bientôt pour la suite !

    Mme Jack

  • Comment 140180 by
    lulu11 18 Commentaires

    Merci pour ce FR. Si Emirates reste en deçà de prestations offertes par certaines compagnies (comme sa voisine qatarie ou encore Sinagpore Airlines), elle est néanmoins incontestablement une valeur sûre et une excellente compagnie.

    Merci pour le bonus. Sans vouloir offenser quiconque, j'avoue avoir été quelque peu déçu par l'île Maurice. J'y ai séjourné une semaine après avoir passé dix jours à la Réunion. Les plages sont magnifiques certes, mais le reste m'a paru terriblement insipide comparé à la Réunion.

    • Comment 319537 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      Merci du pour votre commentaire :)
      Cela dit je ne trouve pas Emirates en dessous de Qatar en éco, bien au contraire, EK offre un service à bord qui pour moi est bien meilleur que Qatar, pour les autres compagnies je ne peux pas dire, je n'ai pas testé. Dommage que vous n'ayaez pas apprécié Maurice , personne ne vous en veux, ça arrive. Cela dit je rejoins Benoit dans son avis. Maurice et la Réunion sont complèteent différentes. D'une de part leur histoire (Maurice est une jeune nation indépendante), de part sa géographie (La réunion est beaucoup plus jeune à l'échelle géologique donc beaucoup plus escarpée) et d'autre part par sa population. Maurice a subi une immigration bien plus divers et en plus grand nombre qu ela Réunion, bien qu'on retrouve des indiens, des chinois et des blancs à la Réunion, je trouve personnellement que c'est moins marqué que Maurice :)

    • Comment 319476 by
      Benoit75008 GOLD 7492 Commentaires

      Je partage en partie votre avis,
      La Réunion est un ile plus propice à la randonnée (Cilaos, les cirques de Mafate et Salazie), et Maurice contrairement à la Réunion bénéficient de larges plages. A mon avis, ce sont 2 types de tourismes différents.

  • Comment 140183 by
    Lucas_380 31 Commentaires

    Merci pour ce magnifique FR.
    Le bonus de l'île me rappelle mon voyage en 2012!! C'est une île magnifique !
    EK reste une valeur sûre. La correspondance à 3h du matin, il y a mieux..;)

    • Comment 319538 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      Merci pour votre commentaire :)
      Oui les escales à 3h du mat piquent les yeux mais ça vaut le coup quand le tarif est abordable, d'autant plus que le service est souvent top et la franchise bagage de 30 kg ( pas négligeable quand on revient du pays ^^).

  • Comment 140187 by
    SMilano 1269 Commentaires

    Merci pour ce FR ! :)

    Très beau bonus sur Maurice !

    EK propose un bon service sur ce vol, bonne alternative à AF au départ de la France :)

    A bientôt pour la suite

  • Comment 140270 by
    KL651 4469 Commentaires

    Merci pour ce FR et ce bonus qui reprend pas mal des endroits dont tu m'as parlé.
    Ca donne envie en effet.

    Concernant le vol c'est très bien, notamment le catering qui est appétissant. Néanmoins EK manque de constance dans le protocole puisque sur un CDG-DX qui fait plus ou moins la même durée que MRU-DXB il n'y a souvent qu'un seul service.

    Je savais pas que Maurice était une destination prisée des russes.

    • Comment 319540 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      Oui, au moins ça te permets de voir un peu en image les lieux. Je n'ai pas eu le temps de répondre à ton mail mais je ne t'ai pas oublié ;)
      Alors pour EK je suis totalement d'accord mais il me semble qu'ils ont ré-introduit le deuxième service sur les vols de Paris, après je ne sais pas si c'est à tout les horraires mais on y a eu droit au retour.
      Eh oui les russes viennent en nombre à Maurice, Transaero y a même une ligne direct SVO-MRU. Avant à Maurice les Français, Allemands,Italiens et Britanniques étaient en tête des clients, maintenant c'est les Indiens, les Chinois, les Russes et les Sud Africains...
      Merci pour ton commentaire ;)

  • Comment 140298 by
    indianocean GOLD 6677 Commentaires

    Merci ENFIN pour ce FR en mode ambassadeur de l'île Maurice.

    Voyager en A380 est bien plus confortable que les Boeing en mode 3-4-3, même si le temps de voyage est rallongé.
    Je suis étonné que le PNC ait de si grosses valises vu qu'il ne reste qu'une seule nuit sur place. Un bikini ne prend pas tant de place que ça...

    Repas et collation sur un vol de 6 heures, c'est plutôt correct.

    Félicitations pour ta troisième place.
    A bientôt.

  • Comment 140608 by
    cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

    Ha ha ha....mieux vaut tard que jamais! Eh oui quel meilleur ambassadeur que le ptit Mauricien lui même. La valise des crews EK font partie de leur uniforme, ils n'ont pas lw droit d'avoir une autre valise que celle fournie. Donc même si c'est pour u caser que le bas du bikini, il faut embarquer la grosse valise. EK et ses 380 sont clairement plus comfortable que les 777 ou 340 mais moi c'est surtout pour les 30 kg de franchise soute. Merci bernard pour ton com ;)

Connectez-vous pour poster un commentaire.