Avis du vol Iberia Paris Madrid en classe Economique

Compagnie Iberia
Vol IB3417
Classe Economique
Siege 30A
Avion Airbus A321
Temps de vol 02:00
Décollage 14 Jui 17, 07:30
Arrivée à 14 Jui 17, 09:30
IB   #40 sur 80 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 303 avis
cloud_rider
Par 1159
Publié le 8 novembre 2017
Bonjour. Nous nous retrouvons aujourd'hui pour une série de FR qui nous conduira en Amérique Centrale.

Pour ce voyage, nous avions le choix entre Edelweiss et Iberia pour un aller-retour vers San Jose ou Air France - KLM pour Panama City. Après avoir bien cherché, nous tombons sur un tarif correct pour une arrivée à San Jose et un retour par Panama city avec AF/KLM. Malheureusement, les vols proposés nous font obligatoirement passer par Panama City pour ensuite continuer sur San Jose avec Copa Airlines. Les escales nous font perdre trop de temps. Nous tentons la même chose avec Iberia, et là BINGO! Nous trouvons des vols à des horaires parfaits et à un tarif plus que parfait. Ce sera donc une arrivée à San Jose et un départ de Panama city. On ajoute un aller simple de San Jose à Managua avec Copa pour gagner du temps. Le routing final est comme suit:


ORY - MAD : Iberia Airlines, IB 3417 en Eco sur A321

MAD - SJO : Iberia Airlines, IB 6315 en Eco sur A330-300

SJO - MGA : Copa Airlines, CM169 en Eco sur E190

PTY - MAD :Iberia Airlines, IB 6346 en Eco sur A330-300

MAD - ORY :Iberia Airlines, IB 3400 en Eco sur A320

La veille du départ, nous tentons de nous enregistrer en ligne mais ça ne marche pas et pour cause…à l'achat des billets 2 semaines avant le départ, nous ne pouvions pas choisir les places car payantes. Néanmoins, on avait déjà sélectionné des sièges sur tous les segments avant qu'ils nous envoient sur la page du paiement et qu'on abandonne. On a beau essayer de désélectionner les sièges pour s'enregistrer en ligne la veille du départ mais impossible. J'ai donc appelé la plateforme téléphonique d'IB (pas très simple de les joindre) pour leur faire part du problème. L'agent que j'ai eu m'a finalement appris que nous étions bien enregistrés pour les vols et que toutes les places que nous avions sélectionnées mais pas payées nous étaient bien attribuées! Youpi!

Nous commençons donc notre périple avec une arrivée matinale à Orly Ouest. L'aérogare est encore relativement calme mais aux comptoirs d'IB une file est déjà formée. Celle-ci n'avance d'ailleurs pas vite du tout, seul 3 comptoirs, 2 pour l'éco et un pour la business, sont ouverts. Des employés sont pourtant là mais ils restent derrière le comptoir à côté de leurs collègues pour discuter…
photo 20170614_060822

S'étant déjà enregistrés en ligne, on attend au comptoir "bag-drop" qui est pour l'heure désert.
photo 20170614_060827

Nous prenons notre mal en patience, d'autant plus que la file d'à côté qui est maintenant bien plus longue n'avance pas vite. Des deux comptoirs éco ouverts, un seul enregistre les passagers. Le deuxième agent, secondé par celui qui semblait être son supérieur, est occupé avec un passager dont les bagages posent problème.
Après avoir attendu pas loin d'une demie heure, les deux agents en pleine discussion avec leurs collègues décident finalement d'ouvrir deux autres comptoirs dont celui du "online check-in".
Pas de bol, nous tombons sur la moins sympathique dont le sourire et la chaleur semble avoir été oubliés à la maison! Elle pèse nos sacs de voyage et nous remet des sacs en plastique pour les emballer. Mon sac ne pèse que 6,5 kg, un record de légèreté pour un voyage aussi long!
photo 20170614_062745photo 20170614_062941

Après un passage au filtre de sécurité sans encombre, nous arrivons en salle d'embarquement. Celle ci se trouve dans la nouvelle extension de l'aérogare Ouest, une première pour moi.
photo 20170614_063532

Le fids nous indique un départ en porte 10P soit tout au fond de la salle.
photo 20170614_063543

Sachant que ce sera du bob pour les 2 heures de vol à venir, nous nous arrêtons à un café pour prendre un petit déjeuner.
photo 20170614_064725

C'est donc avec un estomac bien rempli que je tente un spotting qui en plus de s'annoncer maigre au vu du peu d'avions visibles, est quasi impossible à cause de ces fichus filtres anti soleil.
photo 20170614_063836

Nos documents de vol pour ce segment.
photo 20170614_063941

L'embarquement débute pile à l'heure.
photo 20170614_070109

Mon ami tente une petite blague avec la dame qui a enregistré nos bagages plus tôt….plat total, elle nous regarde et nous sort juste un "avancez s'il vous plait, bon voyage"!
photo 20170614_070544

La passerelle est vitrée et le soleil du matin met en appétit pour ces vacances qui s'annoncent superbes.
photo 20170614_070613

Notre avion du jour.
photo 20170614_070637

Accueil à bord avec le sourire de la chef de cabine.
photo 20170614_070712

Direction nos sièges sur la rangée 30.
photo 20170614_070750

Nous passons la porte 3, de plain pied sur ce 321.
photo 20170614_070914

Le mariage sièges en cuir sombre et têtières rouges au logo de la compagnie est plutôt réussit. Cela dit, la cabine a du vécu.
photo 20170614_070958photo 20170614_073321

Comme sur beaucoup de ces nouveaux sièges, le rangement pour la paperasse de bord se trouve en haut de la tablette.
photo 20170614_071042

Pas de pochette pour se débarrasser de ses détritus, on les met donc là ou on peut! Eh oui cette bouteille n'est pas la mienne et quand on sait que l'avion a dormi à Orly, c'est un très mauvais point pour l'équipe du ménage.
photo 20170614_071102

Pendant que la bouteille clandestine se prélasse au hublot, l'embarquement continue.
photo 20170614_071047

Du 30A, j'ai vue sur le bout de l'aile mais aussi sur l'aérogare Sud au loin.
photo 20170614_071056

Au dessus de nos têtes trône un plafonnier de l'ancienne génération.
photo 20170614_071219

L'espace pour les jambes est bien pour moi et "passable" pour mon ami. L'absence de pochette améliore grandement le confort.
photo 20170614_071237photo 20170614_071248

Tablette classique d'un seul tenant.
photo 20170614_071317

Intéressons nous au contenu du porte revues. On y retrouve la carte de sécurité aux couleurs de la compagnie, le sac à déchets, la carte des ventes de produits comestibles et le catalogue des produits hors-taxes.
photo 20170614_071353photo 20170614_071542photo 20170614_071555

Zoom sur l'offre du BoB
photo 20170614_071435photo 20170614_071515

L'embarquement se termine et c'est à 7h32 précises que nous repoussons.
photo 20170614_072238photo 20170614_073712

Après un court roulage, nous nous élançons dans les airs.
photo 20170614_084605

Le vol s'annonce bien, d'autant plus que nous ne sommes pas moins bien lotis que ceux en business niveau confort avec le siège libre entre nous!
photo 20170614_084829

Pas de service gratuit donc nous passons le vol à écouter de la musique et à somnoler. Un petit tour aux toilettes me permet de voir l'office qui ne sert pas à grand chose sur ce vol et son BoB
photo 20170614_085054

La cabine est tranquille et l'équipage a disparu.
photo 20170614_085103

Le vol se poursuit tranquillement et c'est sous un grand soleil que nous entamons notre descente sur Madrid.
photo 20170614_091328

Après quelques virages pour s'aligner, les collines et les plantations d'oliviers s'approchent de plus en plus….
photo 20170614_091716photo 20170614_091731photo 20170614_091845

…jusqu'à ce que nous nous posions à 9h 22.
photo 20170614_093133

"Bienvenido a Madrid Barajas"
photo 20170614_093149

Nous nous garons à côté d'autres avions d'Iberia gardés par la tour de contrôle.
photo 20170614_093242photo 20170614_093301

Seulement 12 minutes après s'être posés, nous sommes déjà en train de débarquer.
photo 20170614_094010

Les immenses baies vitrées nous permettent enfin d'admirer notre avion du jour nommé "Villa de Uncastillo ", le EC-JRE âgé de 11,5 ans.
photo dsc_0637photo 20170614_094203

A côté de notre avion, autre A321 nommé lui, Guadalupe.
photo 20170614_094147

C'est avec grande joie que je redécouvre le magnifique T4 de Barajas.


Direction notre prochaine porte qui est, selon ce fids, dans le satellite.
photo 20170614_094746

C'est parti…
photo 20170614_095702

La suite au prochain FR qui est ici
Merci de m'avoir lu,

Cloud_rider.
Afficher la suite

Verdict

Iberia

6.3/10
Cabine8.0
Equipage7.0
Divertissements5.0
Restauration5.0

Paris - ORY

8.0/10
Fluidité8.0
Accès5.0
Services9.0
Propreté10.0

Madrid - MAD

9.5/10
Fluidité8.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

Vol classique mais qui fait plus penser à de la low cost (si on enlève l'avantage d'avoir la valise soute gratuite). L'avion n'était pas tout jeune mais le confort était correct.
En revanche l'équipage était très froid, absent, mauvais point. De plus le 100% BOB sur une major je trouve ça déplorable. Une boisson et un gateau sec pourrait être proposé aux passagers.

Cette nouvelle partie d'Orly est une réussite, c'est propre, lumineux, en harmonie avec les autres terminaux parisiens. MAD est l'un des mes aéroports préférés pour sa magnifique architecture d'abord mais aussi pour sa richesse en boutiques et restaurants divers.

Informations sur la ligne Paris (ORY) Madrid (MAD)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 67 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → Madrid (MAD).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Transavia avec 7.1/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 58 minutes.

  Plus d'informations

9 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 418515 by
    momolemomo GOLD 8506 Commentaires

    Iberia et l'informatique ça fait deux mais j'ai toujours trouvé leur service téléphonique utile (si on arrive a les joindre).
    Iberia sur les vols européens fait le minimum requis, transporter les passagers d'un point A à un point B. L'avantage d'Iberia c'est qu'on peut compter sur leur ponctualité.
    Merci pour ce FR, je suis intéressé de voir la suite. :)

  • Comment 418522 by
    AirOne 2459 Commentaires

    Un FR qui annonce une suite bien intéressante ^^ vol classique sur A321, un peu dommage que l'ensemble du groupe IAG tombe dans cette low-costisation quasi complète.

    À bientôt!

  • Comment 418527 by
    Lhdbzh 1049 Commentaires

    Merci pour ce FR qui en laisse présager d’autres plus exotiques.
    Ici, c’est la quintessence du basique, le ristretto du néant en terme de service. Mais finalement n’est-ce pas suffisant pour un court vol d’appoche surtout s’il est à l’heure comme ici ?

    C’est vrai que l’archi De l’aéroport de MAD (je ne connais pas) est originale.
    A bientôt pour la suite

    • Comment 418601 by
      cloud_rider AUTEUR 827 Commentaires

      Plus d'exotisme à venir, promis ^^
      Un verre de soft, un paquet de gateau, quelque chose qui fait "major" serait vraiment pas de trop pour ces vols mais bon comme vous le dites le but c'est de transporter et pour le coup IB le fait bien et à l'heure!

      Merci pour le commentaire.

  • Comment 418587 by
    AirCanada881 1617 Commentaires

    Les cies hispaniques n'ont pas très bonne réputation hélas, j'ai vécu une expérience similaire sur Vueling. J'espère que la suite ce passera mieux.
    Merci!

  • Comment 418603 by
    cloud_rider AUTEUR 827 Commentaires

    Ah pour le coup moi aussi avec Vueling ce n'était pas concluant mais au moins eux ont l'étiquette low cost!

    Merci pour le commentaire ;)

  • Comment 419275 by
    mogoy 10315 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Un vol de préacheminement pas glamour mais comme mise en bouche d'un LC pour un départ en vacance, on voit tout de suite les choses avec des lunettes roses. C'est au retour, fourbu et fatigué que le post acheminement est nettement moins agréable !

Connectez-vous pour poster un commentaire.