Avis du vol Korean Air Seoul Paris en classe Affaires

Compagnie Korean Air
Vol KE901
Classe Affaires
Siege --
Temps de vol 12:30
Décollage 16 Nov 15, 14:00
Arrivée à 16 Nov 15, 18:30
KE   #7 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 136 avis
Rodo_Af
Par BRONZE 6706
Publié le 18 novembre 2015
Bonjour @ tous,

Aujourd’hui je vous présente mon 20e Flight Report, petit chiffre symbolique, qui sera mon premier compte rendu d’un vol en classe Business.
A noter que ce tronçon est la seconde partie d’un voyage ayant débuté à Fukuoka (Japon) : Vol KE788 FUK-ICN


Présentation du vol :

Korean Air est la compagnie aérienne nationale coréenne, créée en 1969, et membre fondateur de l'alliance Sky Team en juin 2000. L’entreprise exploite environ 160 avions, dont 10 Airbus A380 - dans la flotte depuis juin 2011. Korean Air est présente principalement à partir de son hub international Seoul-Incheon (ICN), et de l’aéroport historique de Seoul aujourd’hui dédié principalement aux vols domestiques Seoul-Gimpo (GMP).

Korean Air effectue quotidiennement une ligne entre ICN et Paris-CDG, en superjumbo. KE a été la sixième compagnie aérienne à exploiter un Airbus A380 sur la plateforme parisienne : après Air France, Emirates, Malaysia Airlines, Singapore Airlines et Thaï Airways.
L’Airbus A380 de Korean Air est également en service vers LAX, JFK, ATL.

Avec 407 sièges dans une configuration tri classes, Korean Air a la particularité d’être l’opérateur disposant du nombre le plus faible de sièges sur ce type d’avion. Ainsi chaque Airbus A380 de KE est actuellement configuré de cette façon :

12 First à l’avant du Main Deck, 94 Business sur l’ensemble de L’Upper Deck et 301 sièges économique entre les portes 2 et 5 du Main Deck.
photo icn

Avant propos :

Avant de prendre ce vol, j’avais effectué une « recherche » sur le site afin de découvrir la ligne à travers les différentes classes de voyage.
J’avais remarqué deux détails : les menus sont justes alloués pour la prise de commande, et bien que le vol soit de jour, les cache-hublots doivent être abaissés (Cf : les témoignages de Marathon).
A noter que la ligne n’avait été rapportée (recherche dans les 2 sens) que 5 fois sur ce type d’avion et une seule fois en classe business.

Evidemment, je ne connais pas le protocole de KE, et n’y ai aucune habitude. De plus, mes impressions et sensations, issue d’un petit bonhomme occidental, seront certainement décalées par rapport aux us et coutumes de Corée. Toutefois, la ligne -qui relie 2 hubs importants de l’alliance Sky Team- est exploitée conjointement avec Air France. Ainsi certaines réflexions, ou attente de ma part, seront spécifiques à la particularité de cette ligne.


Place au Flight Report :

Enregistrement fait, voici ma carte d’accès à bord qui est accompagné par un voucher valable aux ventes à bord,
photo icn (1)

Après le passage rapide du contrôle PIF et de la PAF, je me dirige vers le salon KAL Lounge, opéré par KE et ouvert principalement à toutes les compagnies de l’alliance Sky Team. Je ne vais y rester qu’un ¼ d’heure le temps de profiter des vastes toilettes (mixtes),
photo icn (2)

La presse du jour, uniquement en coréen. Peu utile de vous traduire les nouvelles…
photo icn (3)

Dans la zone de restauration, il y’a des softs, de la bière pression, ect… L’offre solide est assez réduite. Un stand avec de nombreuses Cup Noddles, quelques mini-sandwichs et 3 offres de plats chauds. Les places assises disponibles sont limitées. La zone d’attente est spacieuse et agréable disposant de nombreux petit coins isolés, et une grande baie vitrée donne sur le tarmac.

Je me prends un Coca-zéro…
photo icn (4)

…et je me connecte facilement sur le Wifi du salon,
photo icn (5)

13h30, je me dirige vers la porte d’embarquement,
photo icn (6)

Vue d’ensemble de l’avion A380 du jour,
photo icn (7)

Gros plan sur le fuselage et les portes alternées entre les deux ponts. Sur le toit de l’appareil vous remarquez la présence d’antennes qui établissent une liaison satellitaire,
photo icn (8)

L’un des 4 moteurs Engine Alliance GP7200 qui équipe l’appareil,
photo icn (9)

L’avion est immatriculé HL7628. Il s’agit du 10e et dernier appareil livré à Korean Air (le 28 juillet 2014), et fût le 156e superjumbo commercialisé par Airbus,
photo icn (10)

De cette vue on distingue nettement les 3 passerelles mises en œuvre pour l’embarquement,
photo icn (11)

En porte 10 l’embarquement a débuté. On remarque la présence d’équipes de TV coréennes qui font un petit reportage sur l’embarquement d’un vol vers Paris. Quelques interviews de passagers seront faits… Question type : « Avez-vous peur d’aller à Paris ? ». Réponse type : « Non, je n’ai pas peur ». Bref…
photo icn (12)

Une file dédiée aux voyageurs Sky Priority est ouverte,
photo icn (13)

L’accès aux passerelles s’effectue via un escalateur. On remarque des fouilles que de sûreté sont opérées de manière aléatoire,
photo icn (14)

Sur la gauche, une passerelle dédiée à la cabine First et une autre à la cabine Economy…
photo icn (15)

En face, l’accès à la cabine Prestige Class…
photo icn (16)

… située à l’Upper Deck,
photo icn (17)

Accueil charmant tout sourire par une PNC. Pour faciliter l’orientation en cabine un plan est positionné face à l’entrée,
photo icn (18)

Entrée en cabine Prestige Class, la configuration est de 2-2-2. On constate qu’il ne s’agit pas de nouveaux fauteuils dont KE fait de la pub dans son magasine. Voici un biplace central qui à l’inconvénient de ne pas disposer des coffres latéraux présent sur les autres fauteuils. Initialement, j’étais positionné ici, mais j’ai pu faire changer mon placement pour être installé côté hublot.
photo icn (19)

Biplace latéraux,
photo icn (20)

Le fauteuil qui m’a été attribué. Un cousin a été prépositionné, je demanderais une couverture,
photo icn (21)

Coffre très pratique de rangement…
photo icn (22)

…qui permet de stocker tout mon bazar perso,
photo icn (23)

Sous l’écran sont prépositionnés deux éléments…
photo icn (24)

Des écouteurs de qualité très médiocre,
photo icn (25)

Et une pochette, au logo Olympique Pyeongchang 2018 qui ne me laisse pas indifférent étant un passionné d’hiver et des stations de skis aux 4 coins du monde, contenant…
photo icn (26)

… une paire de chaussons,
photo icn (27)

Sur la base centrale du fauteuil, je note la présence de prises électriques,
photo icn (28)

Sur la partie centrale, de prises USB, et la prise pour le casque d’écoute distribué,
photo icn (29)

Je trouve sympathique la piste centrale, en forme de ying et de yang, séparant les deux fauteuils où l’on peut poser des verres,
photo icn (30)

La télécommande du fauteuil, qui va s’avérer être assez compliquée à contrôler. Une touche commandée : et le fauteuil descendant full allongé, ou bien remontant en full position !
photo icn (31)

Dans la partie intérieur du fauteuil : à noter la présence d’un rangement supplémentaire et de la télécommande de l’IFE,
photo icn (32)

L’hublot de l’Upper Deck bien plus étroit et riquiqui que celui du Main Deck. La météo est à la pluie, donc aucun spotting au roulage,
photo icn (33)

Au plafond du classique. La trappe de masque PSU, les liseuses individuelles, et les pictogrammes de sécurité. A noter la toujours présence de l’interdiction de fumer…
photo icn (34)

Les coffres à bagages de taille assez modeste à l’Upper Deck,
photo icn (35)

Vous remarquerez la passage subite de la rangée 12 à 14…
photo icn (36)

J’apprécie les inscriptions en écriture coréenne sur de nombreux éléments de l’avion,
photo icn (37)

Evidemment, pendant ma découverte de l’environnement de mon siège, le service au sol a débuté. Service de journaux à la place, dont deux titres francophones « Libération » et « Le Figaro»,
photo icn (38)

Un apéritif est servi au plateau proposant deux jus de fruits, un verre d’eau minérale et une coupe de champagne, ceci accompagné d’un sachet de peanuts. Je vous présente le verre de champagne tel qu’il m’a été proposé, et tous ceux du plateau (les champagnes) était servi à l’identique. Je ne sais pas si en Corée le champagne est servi ainsi, mais à mon regard de français : c’est ridicule ! Disons que cela s’appelle une « dégustation », guère plus.
photo icn (39)

Les annonces de bienvenues sont effectuées en langues coréenne et anglaise uniquement. De temps en temps, et cela sera le cas durant tous le vol, une annonce préenregistrée en langue française sera diffusée. J’en profite pour contempler la littérature de bord, qui est similaire au vol que je viens d’effectuer entre FUK et ICN,
photo icn (40)

Consignes de sécurité de l’Airbus A380, avec ses 8 paires de portes de type A,
photo icn (41)

Rappel du réseau actuel de KE sur l’Europe,
photo icn (42)

Pub mettant en valeur la nouvelle cabine Business… Non présente sur les A380 : dommage,
photo icn (43)

Une trousse de confort est distribué, dont voici le contenu. Le minimum sans « extra », mais à mon goût il manque les boules quies,
photo icn (44)

Le pitch, de 74 cm, vraiment très confort qui permet de facilement se déplacer sans enjamber son voisin, et que les PNC soient présent au plus prêt pour le service. Ecran de grande taille très confort également,
photo icn (45)

La télécommande : classique, fonctionnelle et d’une bonne prise en main,
photo icn (46)

4 langues au menu : dont 3 langues asiatiques,
photo icn (47)

Sans faire une présentation de l’ensemble du contenu de l’IFE, je fais une recherche rapide sur le contenu francophone car nous allons à Paris et que le vol est exploité conjointement avec AF…

Dans la rubrique « Musique du monde », nous trouvons 4 albums d’artistes francophone,
photo icn (48)

Dans la rubrique cinéma : je note la présence de 2 films français,
photo icn (50)

3 chaînes de news TV sont également disponibles,
photo icn (49)

A 14h04, un annonce nous informe que l’avion est prêt au départ et que le vol aura une durée de 11h20. Les PNC débarrassent l’apéritif avec des petits plateaux. J’allume l’Ife en mode caméra embarqué vue arrière,
photo icn (51)

Les consignes de sécurité sont diffusées alors que nous sommes toujours à notre point de parking,
photo icn (52)

Très étonnant, pendant la diffusion des consignes de sécurité le rideau de l’allée est tiré !
photo icn (53)

Le départ réel à lieu à 14h13…
photo icn (54)

…et le décollage est réalisé à 14h36…
photo icn (55)

Suit un assez long moment de turbulences, le temps de traverser la masse nuageuse où sa flotte fort…
photo icn (56)

Au-dessus des nuages, le ciel bleu LOL. Je constate que le bruit de l’avion est tout de même plus présent à l’Upper Deck qu’au Main Deck. Les annonces de présentation du service sont très faibles et à peine audible,
photo icn (57)

Dés que le ciel est clément, les menus sont distribués. Avertis par d’autres FR, je m’empresse de faire quelques photos souvenirs. En effet, la prise de commande -pour les 2 services !- a lieu au bout de 5 minutes maxi… Puis disparition des menus… LOL > Franchement, c’est un gag…
photo icn (58)

Bien, j’apprends que KE a reçu un prix que je ne connais pas du tout : le Mercury Award. Je note que sur ce vol vers Paris, sur un menu non distribué mais conservé et imprimé de manière saisonnière, le menu est présenté globalement en 2 langues uniquement : coréen et anglais. Le menu n’est pas traduit dans les autres langues asiatiques visibles sur cette page,
photo icn (59)

Vue d’ensemble de l’offre proposé sur ce vol,
photo icn (60)

Gros plan sur le lunch qui est divisé en 5 parties (mise en bouche, entrée froide, soupe, plat principal, fromage/dessert). A noter, le choix entre 4 plats chauds, 2 de cuisine coréenne et 2 de cuisine occidentale. On remarque le choix entre 3 plats de viandes de bœuf et 1 de poisson. Ayant parcouru les FR de cette ligne mis en ligne de 2012, et je m’aperçois que le Bibimbap est systématiquement présent ! Genre le même plat depuis 3, 4 ou plus d’années ?
photo icn (61)

Offre de vins : 1 champagne, 2 vins blancs et 2 vins rouge. Plus une liste d’autres alcools, mais pas de soft, ni de boisson non alcoolisée,
photo icn (62)

Le service débute par la distribution d’un oshibori bien chaud,
photo icn (63)

C’est le moment de sortir la tablette…
photo icn (64)

…qui se divise en 2 parties,
photo icn (65)

Une nappe épaisse est installée,
photo icn (66)

Signée Korean Air,
photo icn (67)

15h15 : la mise en bouche est proposée, ainsi qu’une boisson via un trolley de type table pliante qui sera très souvent utilisée durant les deux services,
photo icn (68)

« Baby mozzarella with basil » : frais et bon. Cette mise en bouche sera vite débarrassée.
photo icn (69)

L’organisation en cabine est assez simple. La cabine Business composée de 94 sièges est divisée en 3 zones. La partie avant avec 22 sièges, la partie centrale -entre les portes U2 et U3- avec 48 sièges et la partie arrière avec 24 sièges. On y trouve 2 galleys distincts et autonomes, l’un aux portes U2 et l’autre tout à l’arrière de l’Upper Deck, d’où s’organisent 2 équipes de PNC. Chaque équipe envoie par allées 2 PNC qui souvent travaillent sur le même trolley. L’équipe de devant officiant de la rangée 7 à 14, et l’équipe de derrière de la rangée 23 à 15. Aujourd’hui, la cabine est vraiment clairsemée et avec peu de voyageurs. Toutefois cette méthodologie a été respectée « à la lettre ». En effet, ceci a un impact sur l’attitude personnalisée, car nous avons vite un PNC référent. Toutefois cela a également un impact sur le rythme du service. Une équipe pouvant avoir un rythme plus rapide ou moins que l’autre -en fonction des aléas de la clientèle et du nombre de personne présente dans chaque zone. Etant installé durant le lunch en rangée 15, j’ai remarqué nettement cette différence avec la rangée 14 au cours des nombreuses phases de ce premier service.

La prise de menu effectué au début du service oriente le plateau qui est servi. Exemple, je ne dispose pas de beurre, ni de sel&poivre… Hors, mon voisin qui a choisi un plat occidental sera pourvu de ces condiments,
photo icn (70)

Voici l’entrée froide : Marinated shrimp and yam. Imprévu j’ai demandé du pain -qui ne semblait pas être prévu avec le plat Bibimbap : une assiette met ajoutée, ainsi qu’un petit beurrier. L’offre d’eau minérale est automatique, et n’est pas demandée. Il n’y a pas de choix d’eau gazeuse. L’offre de pain ne sera pas renouvelée pendant ce lunch.
photo icn (71)

Gros plan sur l’entrée, dont le goût sera très fade. A mon goût, prestation la moins réussi du vol,
photo icn (72)

Je dispose d’accompagnements asiatiques, mais pas mon voisin qui a fait un choix de menu différent. Tout comme les fameux kimchi à base de choux, je n’apprécie ça ces deux mets,
photo icn (73)

Olive au balsamique pour donner du goût à l’entrée froide,
photo icn (77)

Couverts métalliques très sympathique, dont la paire de baguettes,
photo icn (74)

Très vite une seconde PNC propose les vins via un panier original qui lui permet de transporter élégamment l’ensemble de la cave (hors champagne…),
photo icn (75)

Je commande une bière… Choix entre un produit coréen, la Max que j’aime bien, et la Budweiser des US. Cette bière m’est apportée après un petit délais car aucun soft n’est proposé, ni autre boisson que le vin avec le service de l’entrée, et je me retrouve avec 3 verres… ce qui commence à largement surcharger le plateau…
photo icn (76)

L’entrée est débarrassée via un trolley standard, et la soupe aux lentilles est servie, sachant que logiquement suivant ma commande : je ne devais pas en avoir. Résultat : très bonne soupe, très sympa !
photo icn (79)

15h56 : service du plat principal… Evidemment, étant sur KE, j’ai choisi la spécialité de la maison, déjà citée, le Bibimbap,
photo icn (80)

Le plat est présenté ainsi…
photo icn (81)

…et s’ajoute une soupe,
photo icn (82)

Je test cette sauce piquante qui est recommandée pour le plat coréen. Parfait, cela n’est pas trop fort,
photo icn (78)

L’hôtesse m’explique comment arranger mon met, et j’écoute ses recommandations. Résultat : plat très sympa, bon, sauf pas assez chaud…
photo icn (83)

Un service d’eau minérale sera proposé à la bouteille, ainsi qu’un nouveau passage de vins. Mon voisin demande un Coca. L’hôtesse doit donc aller le lui chercher au galley, et revient le lui servir via un petit plateau en ouvrant la canette face à lui,
photo icn (84)

En 12 minutes le plat principal a été débarrassé ! Réactif ! Le service de fromages, à la découpe, et dessert débute dans la foulée,
photo icn (85)

Mon choix : les raisins, qui sont logiquement servis avec le fromage, et la glace Häagen-Dazs (2 choix de parfum de dispo…)
photo icn (86)

Ensuite : une boisson chaude est proposée,
photo icn (87)

Puis le service est terminé et tout est débarrassé à 16h22… Soit 01h05 de service pour le lunch, soit 01h45 après le décollage. OK, aujourd’hui la cabine n’est pas complète, ce qui a dû aider, mais on peut constater, comme sur le vol régional FUK-ICN, que le service sur KE est rapide et fluide.

De plus, offre très sympathique, une bouteille d’eau minérale est distribuée à chacun à la fin du service. (> OK, il n’y avait pas de bouteille d’eau de présente sur les sièges en arrivant dans l’avion…)
photo icn (88)

Ensuite : passage par allée d’un trolley spécial Duty Free, et les hôtesses en profitent pour faire fermer tous les cache-hublots. Cf, les FR de Marathon pour les courageux qui souhaitent s’opposer à cette consigne, qui est selon l’hôtesse que j’ai interrogé « facultatif ».

Après ceci, je décide de faire un petit tour. Vue d’ensemble de la grande zone (48 sièges) de la cabine Prestige Class,
photo icn (89)

Un siège de structure PNC,
photo icn (90)

Je m’étonne de trouver un téléphone Satcom’ utile évidemment en cas de besoin. Mais commercialement, je n’ai jamais vue quelqu’un se payer une communication avec ce type d’appareil,
photo icn (91)

La porte U2L,
photo icn (92)

Des revues sont disponibles en libre service. Uniquement en langue coréenne,
photo icn (93)

Puis à l’arrière de l’Upper Deck : l’espace bar, spacieux (tout l’espace entre les portes U3 et le fond de l’appareil) et agréable,
photo icn (94)

Dont une banquette de 3 places,
photo icn (95)

Différentes vues du coin bar,
photo icn (96)photo icn (97)

La zone de préparation des cocktails,
photo icn (98)

Le menu du bar, du fournisseur Absolut,
photo icn (99)

De nuit l’ambiance est assez chouette…
photo icn (100)

Un meuble de rangement est présent…
photo icn (101)

…et derrière la petite cabine Business (24 sièges),
photo icn (102)

Sur ce biplace…
photo icn (103)

…je m’étonne de trouver un siège réservé à l’équipage…
photo icn (104)

Deux toilettes y sont présentes, puis derrière un demi galley, et non visible l’escalier et un vaste galley qui fait zone de replie pour l’équipage,
photo icn (105)

Sur les deux toilettes : une est « Ladies Only » que je ne découvrirais jamais… !
photo icn (106)

Dans la toilette mixte, on constate que l’intérieur est soigné…
photo icn (109)photo icn (107)

… et la présence de quelques aménités,
photo icn (108)

Un long miroir est également présent,
photo icn (110)

Evidemment, je distingue l’escalier qui permet de rejoindre le Main Deck. Celui-ci est au bout du galley et barré par deux bandes jaunes. Ceci, fait que je n’ose pas m’y rendre et je demande à une hôtesse s’il est autorisé à y descendre. En fait, contrairement à l’impression que cela donne : oui, la descente est possible. Direction donc, le Main Deck où est installé une boutique hors taxe ouvertes toute la durée du vol (Certainement hors phase de service, à vérifier).

Bienvenue au « Sky shop - Korean Air »,
photo icn (111)

Descente de l’escalier avec de nombreuses bouteilles d’alcools d’expositions (Donc contenant vide…),
photo icn (112)

Vue depuis l’escalier : on constate que…
photo icn (113)

…la porte M5L est transformée en zone publicitaire disposant d’une barrière permettant de poser un verre,
photo icn (114)

De nombreux produits de cosmétique sont en démonstration,
photo icn (115)

Après cette sympathique visite, je remonte à l’Upper Deck et constatant le remplissage quasi vide de la zone arrière de la cabine Business, je décide de migrer vers un autre siège, dans le but d’être seul sur un biplace. Mise du siège en position full flat : impeccable. Absence de couette, et de surmatelas,
photo icn (116)

Dans la trousse de confort : le masque de nuit…
photo icn (117)

…qui est réglable et de bonne qualité,
photo icn (118)

La couverture est longue, épaisse, mais cela ne vaut pas une couette. L’oreiller est vraiment bidon…
photo icn (119)

Sur ce nouveau siège… Je découvre une fortune ! Un Quarter en provenance de LAX, JFK ou ATL ! Evidemment, au vue de cette chance, j’hésite à visiter les 92 autres sièges afin de faire fortune ! Finalement je renonce et je pars pour un somme de quelques heures,
photo icn (120)

Après un peu de repos… Le siège où je suis installé est face à l’issue de secours. Il a donc cette particularité que l’IFE est installé dans l’accoudoir et s’ouvre via ce bouton,
photo icn (121)

Taille bien plus modeste que sur les autres sièges. Mais étant plus prêt le confort reste bon,
photo icn (122)

Nous survolons la Sibérie…
photo icn (123)

…et je m’aventure à voir dehors et enfreindre la consigne du cache-hublot. Bon étant en novembre, sous cette latitude, le vol devient de fait un vol de nuit, et Marathon ne pourrait pas observer les paysages survolés…
photo icn (124)

Je me rends au bar, et je vais chercher un thé. Voici, semble t-il, l’unique thé proposé en cabine Business ! En soute, j’ai du thé perso qui est bien meilleur que se basic Lipton Yellow Label,
photo icn (125)

Grâce à la prise électrique présente sur le siège, je peux compléter et terminer le reportage d’une remontée mécanique atypique d’Ischgl (Autriche),
photo icn (126)

A 22h, soit 07h30 après le décollage, la lumière est mise en mode Mood Light,
photo icn (127)photo icn (128)

Un oshibori chaud est distribué,
photo icn (129)

Préparation du second service : Dinner. Voici la composition du menu qui se divise en 3 parties : 1 salade, 3 choix de plat chauds, et un dessert (fruits). Evidemment, les voyageurs ne peuvent pas vraiment se souvenir de ce menu qu’ils ont eu 5 minutes en main il y’a 07 heures ! Evidemment, avoir commandé, assez précipitamment un plat 7 heures avant n’est peut être pas idéal. On pourrait avoir envie de changer de choix, ect…
photo icn (130)

Le service débute par une offre de jus de fruits (2 choix) et d’eau minérale. J’informe l’hôtesse que j’ai changé de place (sous autorisation…). Avec le sourire, elle me répond qu’elle l’avait remarqué et que mon plat est préparé,
photo icn (131)

Puis la salade assortie de fromage est servie, avec un verre d’eau minérale systématique et sans demande. A noter, l’absence de nappe. Un choix de pain, froid, est proposé : je choisis le garlic. Du vin est disponible, mais aucun soft n’est visible - celui-ci est donc à la demande.
photo icn (132)

La moutarde de Meaux, made in Australia,
photo icn (133)

Les couverts,
photo icn (134)

L’entrée est débarrassée via une table pliante où sont présent les cassolettes chaudes que l’hôtesse sert suivant la commande passée. Mon choix d’il y’a 07 h : le Roast Chicken. Le plat est bon, mais pas assez copieux.
photo icn (135)

Après le débarrassage, un service de fruits est proposé. Les assiettes sont faites à la place, mais l’hôtesse ne demande pas les vœux,
photo icn (136)

Un service de boissons chaudes est effectué, avec la table pliante, en même temps que le débarrassage du dessert. A noter les belles verseuses métalliques, du jus de fruit, de l’eau minérale. On retrouve le thé Lipton, du lait, ect…
photo icn (137)

Par chance, l’hôtesse avec les fruits repasse, et je peux demander un supplément de Water Melon. En tout, le second service a été effectué en 35 minutes. Même remarque que pour le 1er service : efficacité, rapidité. Même si, la cabine est peu occupée aujourd’hui…
photo icn (138)

Après le service, il reste 3 heures de vol. La cabine est replongée dans le noir. Majoritairement les gens se rendorment. L’horaire choisi pour effectuer le second service est tout de même un bon choix fait, contenu de l’heure de Séoul. A noter également, un second passage des deux trolleys de vente Duty Free !

A 01h15, soit 02h40 après la fin du second service, l’éclairage en mode Mood Light et remis en marche et une annonce de fin de vol /début de descente est faite,
photo icn (139)

Pour se second réveil, une boisson est proposée sur un plateau (2 choix de jus de fruit + de l’eau minérale),
photo icn (140)

Etant donné que je suis installé juste à proximité de l’issue de secours, l’hôtesse vient me voir pour me faire un briefing d'évacuation que je n’avais pas eu au départ, ayant changé de place.

Il est environ 18h, en heure de France, et le soleil se couche,
photo icn (141)

L’atterrissage a lieu à 17h58, et il y’a une belle vue sur le CDG1 illuminé aux couleurs nationales,
photo icn (142)

18 minutes de roulage sur une plateforme de CDG bien sombre dans des couleurs déjà hivernales,
photo icn (143)

Arrivée, à 18h18 soit avec 12 minutes d’avance sur l’horaire, au terminal 2E, satellite L,
photo icn (144)

Le débarquement s’effectue par la porte M1L, après les passagers First. En traversant la longue cabine Prestige Class, je remarque dans la zone avant de la mezzanine deux canapés qui forment un coin sympa, relax,
photo icn (145)

Dernière vue de l’avion qui est caché derrière les passerelles de CDG,
photo icn (146)

Je vous passe la description du CDG-Val, et du passage de la frontière via une borne Paraf. J’arrive au carrousel 33…
photo icn (147)

…et je distingue aussitôt ma valise arrivée. Il est 18h35, mon voyage est terminé ! Je rappelle que l’horaire officiel d’arrivée est 18h30… et qu’à 18h35, je suis à sortir de CDG avec ma valise : Magique… LOL
photo icn (148)


Merci d’avoir suivi ce long Flight Report, assez détaillé.

Bon vols @ tous,
Afficher la suite

Verdict

Korean Air

8.4/10
Cabine8.5
Equipage9.0
Divertissements8.5
Restauration7.5

Seoul - ICN

8.8/10
Fluidité8.5
Accès8.5
Services8.5
Propreté9.5

Paris - CDG

8.5/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

En conclusion un vol très sympathique, effectué dans de bonnes conditions, car dans une cabine calme très espacée et peu achalandée ce jour, avec une arrivée en avance !
De nombreux points de détails peuvent être améliorés dans le service et une montée en gamme concernant les sièges, ainsi que les prestations servis à bord peut être fait. A cela j’ajouterais que je suis « déçu » de remarquer aucun détail spécifique à la ligne vers Paris, hormis l’offre de deux journaux français.

> Les points fort : le pont Upper Deck entièrement consacré à la cabine Business est un réel avantage, qui offre un espace bar vraiment agréable où le voyageurs peut se décontracter sans avoir l’impression de gêner.
L’autre point fort est la qualité de service du personnel de cabine, même si on retrouve un léger aspect robotisé qui mériterait parfois d’aller un peu moins vite pour être plus prêt de la demande du client.

Les notes :

Korean Air :
Confort Cabine : Très bon, mais ce serait excellent avec les nouveau sièges aperçus en publicité.
Equipage : Cf, la conclusion.
Repas : Une montée en gamme sur de nombreux détails serait utile.
IFE : Très bonne technologie, mais contenue culturelle un peu limité.
Ponctualité : Parfaite

Aéroport ICN :
Fluide : oui, mais un peu moins que le circuit arrivée. Il y’a des travaux dans l’aéroport donc les services seront améliorer prochainement.

Aéroport CDG 2E :
Un CDG 2E magique : car fluide, notamment grâce au service Paraf, qui j’espère sera encore plus étendu.

Informations sur la ligne Seoul (ICN) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 32 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Seoul (ICN) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Korean Air avec 8,0/10.

La durée moyenne des vols est de 12 heures et 32 minutes.

  Plus d'informations

23 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 150706 by
    théodoric BRONZE 1578 Commentaires
    Merci pour ce Fr particulièrement complet. Pour l'IFE, il contient 2 films français ou 2 films doublés en français?
  • Comment 150707 by
    Numero_2 TEAM BRONZE 10435 Commentaires
    GMP n'est pas tout à fait dédié aux vols domestiques (comme l'est SHA) car il existe encore des vols internationaux à destination de la Chine et du Japon au départ de cet aéroport.

    Enregistrement fait, voici ma carte d’accès à bord qui est accompagné par un voucher valable aux ventes à bord -> 5000 wons, quelle générosité ! lol

    Je crois que KE détient la palme du plus mauvais casque distribué en classe affaires !
    De plus ces sièges étaient peut-être bien il y a une petite dizaine d'années, mais ils sont un peu démodés à l'heure actuelle.

    Le verre d'accueil est en fait une gorgée d'accueil. lol

    Ayant parcouru les FR de cette ligne mis en ligne de 2012, et je m’aperçois que le Bibimbap est systématiquement présent ! Genre le même plat depuis 3, 4 ou plus d’années ? -> Le bibimbap est LA signature KE, servi sur tous les vols LC et ce dans toutes les classes de voyage (en P aussi, si, si !).

    Dommage que l'entrée ait été décevante car elle présente plutôt bien.
    Le bon point de la première prestation est à mon avis le service du fromage à la coupe.

    Sympathique découverte de l'espace bar qui n'a sauf erreur jamais été vu sur FR !
    Je note aussi que la littérature présente est en accord avec la destination.

    La cabine affaire est vraiment clairsemée et on dirait que vous avez pris des photos dans une maquette à l'échelle 1:1. lol

    Le moment choisi pour servir la seconde prestation est plutôt curieux...

    Merci pour ce FR et désolé pour la Une !
    • Comment 328674 by
      Rodo_Af BRONZE AUTEUR 643 Commentaires
      Merci pour ton retour

      Corrigé pour GMP.

      En effet ce plat Bibimbap : présent depuis des années. Soit c'est un défaut car manque de renouvellement, d'innovation, ect... soit c'est un avantage : car tradition, LA signature, ect...

      Pour la cabine clairsemée : J'ai l'impression qu'après les attentats de Paris, le remplissage de ce vol a diminué (Bon, c'est juste une intuition...)

      Le moment choisi pour la seconde prestation : Idem cela m'a étonné. Mais après tout, il était 22 heures à Seoul, et ce n'est pas encore la pleine nuit. Donc, ce n'est pas bête, surtout que je n'ai pas vue de prestation vraiment solide en mode buffet. Donc, finalement ce n'est pas bête et cela permet de refaire un somme. je ne pense pas que beaucoup de voyageurs ont leur nuit de couper à cause de se service.


      Je pars lire le GVA-IST ! :)
  • Comment 150713 by
    Papoumada GOLD 7321 Commentaires
    Merci Rodo pour ce reportage très détaillé.

    Belle cabine, même s'il faut aimer le bleu pale. Les coins de détente sont agréables : les as-tu vus en phase d'utilisation?

    Le catering ne me séduit par contre pas du tout.

    La gorgée d'accueil est particulièrement étonnante. N'as-tu pas eu l'occasion de demander aux PNCette pourquoi il en était ainsi?

    Je note que PARAFE s'accommode de l'état d'urgence.

    A bientôt.
    • Comment 328680 by
      Rodo_Af BRONZE AUTEUR 643 Commentaires
      Je me suis rendu 3 fois au niveau de ce bar. C'était sympa et il y'avait une ou deux personnes, mais tout restait calme. Ceci s'explique par le remplissage faible du vol.

      Pour la champagne : la personne qui en demande plus sera servie... Je n'ai vue de bouteilles ouvertes durant les services. A croire qu'une bouteille a été ouverte pour l'apéro et rien de plus LOLOLOL
  • Comment 150716 by
    Hcl75 1538 Commentaires
    KE est une de mes compagnies favorites sur des critères objectifs : équipage & catering.

    Ils sont sympas sur l'accès salon, c'est toujours agréable ;)

    Comme AF (et d'autres) : le rétrofit des A380 coûte très cher donc la nouvelle J n'est présente que sur A330 et B747-8.

    Pour le menu : il est possible de demander à le conserver. Comme bcp de compagnies ils le reprennent car ils semblent avoir fait le choix du qualitatif donc ça doit être une source d'économie.
    Bibimbap : indispensable chez KE. Comme le foie gras chez AF ou les fraises dans la salade de LH ^^

    Dommage de ne pas avoir profité des cocktails du bar !! En tout cas étonnant de n'y avoir vu personne : lors de mon vol c'était plein.
    En revanche l'espace à l'avant est vide et absolument pas accueillant. Une SDB à la EY/EK/MH est bien plus intelligent!

    Le duty free est étroit et peu intéressant. Une signature KE, si ça leur rapporte du fric tant mieux, sinon c'est assez inutile je trouve.

    Merci pour ce FR qui m'a rappellé de beaux souvenirs avec KE.
    • Comment 328681 by
      Rodo_Af BRONZE AUTEUR 643 Commentaires
      Merci pour ton commentaire. Exact, retrofiter les cabines de cet avion doit être un budget important. L'avion n'ayant que 4 ans, cela ne semble pas être la priorité. toutefois, cette cabine J fais un peu démodée...
  • Comment 150720 by
    PAT62 4953 Commentaires
    Un report très complet sur la classe affaire en A380 KE.

    Zone bar vraiment sympathique.

    Service de qualité, l'option plat coréen m'aurait aussi tenté.

    Quelque petits détails (Choix de films et musique en français,....) mais un produit qui semble solide.

    D'accord pour la nouvelle classe affaire mais sans l'Ours :)

    Merci pour ce FR !
  • Comment 150721 by
    indianocean SILVER 7572 Commentaires
    Merci pour ce FR très complet.

    Le bibimbap est un plat coréen très populaire. Il est même proposé en plat à commander sur les vols Air France.
    Donc pas étonnant qu'il soit ainsi autant proposé en vol. Mais d'autres plats sont aussi populaires tels que le bulgogi.

    Quant à la présence d'un espace duty-free à bord de l'A380, cela ne m'étonne guère puisque la société coréenne est très consumériste.

  • Comment 150729 by
    Rodo_Af BRONZE AUTEUR 643 Commentaires
    Merci pour vos retours...


    Exact Indianocean : je suis étonné par l'instance du Duty Free sur KE. aussi bien sur le vol MC, que sur ce vol... Un passage des trolleys Duty Free à chaque service en cabine J + une boutique à bord toute la durée du vol en Eco ! LOLOL
  • Comment 150767 by
    02022001 GOLD 4387 Commentaires
    Merci pour ce très bon FR ! Le repas est très bien présenté, à tous les niveaux, je trouve ! Et le plat me fait de l'oeil^^
  • Comment 150803 by
    Rodo_Af BRONZE AUTEUR 643 Commentaires
    Le second service 3 heures avant l'atterrissage si c'est au moment où les gens s'endorment : là oui, c'est un problème....

    Merci pour ton retour. J'avais dû lire ton FR avant le vol, car j'en ai parcouru pas mal.... En fait, en arrivant à bord, je m’étais déjà dit, sans avoir comprit que ce plat était une tradition KE, que je prendrais le Bibimbap s’il était présent.
    Oui, je reprendrais également KE une prochaine fois. Surtout que le hub d’ICN permet d’accèder à pas mal de villes de la région.
    Bons vols
  • Comment 150820 by
    ilyes 1785 Commentaires
    Merci pour ce FR,

    Depuis que j'ai lu un FR en First sur KE, je dois reconnaître que la curiosité suscitée par cette compagnie a fait pschitt.

    Néanmoins, ton FR me donnerait presque envie d'aller essayer KE pour 3 raisons :

    - la cabine est claire et donne un vrai sentiment d'espace
    - le catering pourrait largement me plaire (surtout que j'ai un faible pour cette cuisine)
    - le vol se déroule de jour, ce qui permet de pleinement en profiter

    C'est très bien documenté, encore merci !
    Ilyes
  • Comment 150839 by
    Giancarlo 119 Commentaires
    Super!!!
    et dans toute sa splendeur de son luxe superflu, combien de VIDE et kérosène gaspillés, l'A380 se trimbaler ente ICN>CDG?
  • Comment 150856 by
    Mathieu 2067 Commentaires
    Salut Rod' :)

    Merci pour ce FR de très bonne qualité (tant au niveau des photos que de la rédaction).

    Un passage rapide au salon, et un embarquement dans la foulée.

    La première impression de cette cabine est assez mauvaise (les couleurs sont moyennes et les sièges pas assez intimistes). Cette première impression semble largement compensée par le service impeccable à bord.

    Le catering (bien que Coréen) est appétissant :)

    … une paire de chaussons, : J'ai cru à une paire de ski ! Tant qu'à se faire sponsoriser par les JO...

    Le coin bar est sympa et le siège pour le crew en J est vraiment surprenant !

    A bientôt,
    • Comment 328787 by
      Rodo_Af BRONZE AUTEUR 643 Commentaires
      Merci pour ton commentaire Mathieu.

      Au sujet du siège Crew dans la cabine J. Cela peut supposer que le poste de repos réservé à l'équipage est trop petit, et ne disposerait de pas assez de couchettes pour l'ensemble de l'équipage... Ce serait possible...

      A noter qu'en fin de vol, lors de mon dernier passage au salon J, j'ai été étonné de voir une hôtesse assise et harnachée sur son siège de structures à la porte U3L > soit dans le salon légèrement en retrait.
      Cela peut être la même raison, mais commercialement parlant, il est préférable que le personnel dispose d'une zone de replie à l'écart de la clientèle.
    • Comment 328830 by
      15000hdevol 5 Commentaires
      Excellent FR très complet.

      Le champagne d'accueil c'est pour humecter les lèvres probablement.

      L'espace bar me paraît très sympathique.

      Quand au siège cabine pour un crew,peut-être s'agit-il d'un siège pour un interprète qui n'est pas forcément pnc et n'a donc pas accès au poste repos.

      Ce bleu n'est il pas fatigant au bout de 12h?
  • Comment 150927 by
    Rodo_Af BRONZE AUTEUR 643 Commentaires
    1500hdevol : Merci pour ton commentaire... Le bleu, j'aime bien... Pas de problème pour moi...


    Au sujet du siège Crew en cabine J : Non, il n'y a pas d'interprête sur ce vol. Les annonces en langue française sont uniquement pré-enregistrées. C'est domage. J'ai demandé à une hôtesse si c'était toujours comme ça, et elle m'a répondu que oui. Il est possible que parfois un Crew parle correctement le français, mais cela n'est pas une obligation pour KE sur ce vol. On remarque à ce sujet que les compagnies européennes font plus d'efforts pour satisfaire leur clientèle asiatique, avec des produits et une attention spécifiques, que l'inverse.

    Donc, comme je le disais au-dessus on peut supposer que le poste de repos réservé à l'équipage soit trop petit, et ne disposerait de pas assez de couchettes... Toutefois, n'ayant vue personne utiliser ce siège durant le vol, on peut aussi supposer qu'il s'agit d'un siège réservé aux décollages/atterrissages... S'il n'y'a pas assez de sièges de structures pour tous les membres de l'équipage ! En même temps, dans cette hypothèse, pourquoi ne pas bloquer un siège éco sur le Main Deck ?

    Bref... On peut supposer... LOL
    • Comment 328839 by
      15000hdevol 5 Commentaires
      Bonjour Rodo,

      Merci pour cette réponse.

      Ce siège crew en J restera effectivement une énigme.

      Sinon pour taquiner et pinailler si l'immat de ton avion du jour est bien celle photographiée,alors moi je lis: HL7628 et non HL7614.
      Mais c'est vraiment pour chercher la petite bête car c'est vraiment un magnifique FR,surtout pour un 1er.
      Vivement le prochain.
    • Comment 328842 by
      Rodo_Af BRONZE AUTEUR 643 Commentaires
      Erreur corrigée ! Merci @ toi de l'avoir remarqué.
      Donc en fait, cet avion a été livré en juillet 2014, et fût le 10e et dernier appareil de la flotte A380 de KE...


      Comme il était dit plus haut : vraiment dommage d'avoir cette vieille cabine J : et non pas les nouveaux sièges plus spacieux et indiv-. Certainement que la cabine va rester en l'état, quelques années...

Connectez-vous pour poster un commentaire.