Flight-Report

Avis du vol Hainan Airlines Guangzhou Haikou en classe Economique

Compagnie Hainan Airlines
Vol HU7010
Classe Economique
Siege 49A
Temps de vol 01:00
Décollage 10 Jul 16, 22:00
Arrivée à 10 Jul 16, 23:00
HU   #12 sur 129 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 22 avis
marathon
Par GOLD 737
Publié le 18 juillet 2016
Deuxième segment d’une semaine allongée de vacances en Chine :

CDG - HKG : AF188 (A380-800)
CAN - HAK : HU7010 (B738-800) Vous êtes ici
HAK - HKG : HX108 (A320)
HKG - CDG : AF185 (A380-800)

Ce FR commence à l’arrivée à CAN par le métro, où l’on est accueilli dès les portillons de sortie (en bas à droite) par une détection d’explosif avec sas à barrières à sangles (au centre de la photo).
photo img_3675a
Cette scène est dominée par des palmiers d’une hauteur démesurée dont nous ne sommes toujours pas certains s’ils sont vrais ou faux.
photo img_3676a
Passage devant les comptoirs d’enregistrement de CZ, dont certains sont dédiés aux vols CAN-PEK en A380.
photo img_3680a
Une indication de distance sur un poteau. Le terminal de CAN est très grand, et un autre est en cours de construction.
photo img_3682a
Sanitaires impeccables et modernes : manifestement à titre publicitaire, il y a ici un WC japonais multifonctions.
photo img_3683a
Vue du terminal landside
photo img_3685a
Le passage aux toilettes aura permis d’utiliser l’attente pour le début de l’enregistrement de notre vol, qui a lieu à une banque de comptoirs éloignée, dans cet aéroport qui est le hub principal de China Southern, la plus grande compagnie aérienne chinoise.
photo img_3686a
Peu d’attente à l’enregistrement des vols Hainan Airlines (les comptoirs sont dédiés par compagnie aérienne, et il n’y en a que deux pour HU)
photo img_3687aphoto img_3689a
L’employée me fait signer ce formulaire attestant de l’absence de batteries au lithium et de gaz comprimé dans mon bagage en soute. L’interdiction des batteries au lithium dans les bagages en soute est relativement récente, elle m’a été plusieurs fois rappelée à l’enregistrement de vols précédents, mais c’est à ce jour la seule fois qu’on m’a demandé de signer un tel document.
On notera que la réglementation prévoit la défloration du bagage en cas d'infraction :)
photo img_3691a
J’ai reçu ce BP orné de son ticket de bagage en soute dont j’avais garanti l’innocuité du contenu.
photo img_3726b
Descente au niveau inférieur pour acheter de quoi grignoter, car ce n’est pas le catering d’un vol nocturne d’une durée d’une heure qui va nous sustenter.
photo img_3693aphoto img_3692a
CAN est le seul aéroport chinois de ma connaissance qui interdise les « paraboliques de haute altitude » en anglais, et de laisser tomber un objet d’en haut en chinois.
photo img_3697a
Les escaliers mécaniques et les trottoirs roulant ont tous cette impressionnante collection de pictogrammes d’interdiction et de recommandation.
photo img_3723a
Il y a différents restaurants, et une supérette où Mme qui n’avait pas envie d’un « vrai » dîner a trouvé son bonheur.
photo img_3695a
Huit minutes d’attente au PIF
photo img_3698a
… derrière cette PAX aux chaussures ornées de charmantes fleurs roses
photo img_3699a
Embarquement porte B17 : c’est une mauvaise nouvelle, car à CAN, les portes dont les numéros n’ont que deux chiffres sont au niveau inférieur. Comme dans tous les aéroports, ces salles pour embarquement par PAXbus offrent un confort limité.
photo img_3700a
Je soupçonne que Disney n’a pas reçu de royalties pour la décoration de cette salle de puériculture assez vaste ; masqué par le montant de droite, un couple donnait leur biberon à deux très jeunes enfants.
photo img_3702a
Vue générale de la jetée
photo img_3704aphoto img_3705a
Le tarmac de CAN est assez peu éclairé, et il n’y a pas beaucoup de variété à voir de là. J’élimine de mauvaises photos d’un 738 HU (j’ai fait mieux plus tard), et il ne reste que ces appareils CZ dont CAN est le hub principal et MU.
A320 CZ
photo img_3709a
A330 CZ
photo img_3715a
738 MU, flambant neuf car B-7591 a été mis en service le 6 avril 2016
photo img_3711a
Beaucoup de monde à la plupart des portes d’embarquement, pour cause de retards
photo img_3713a
Les chariots à bagages sont tous équipés d’un écran, souvent utilisés par les PAX, ainsi que les prises USB pour charger leurs smartphones.
photo img_3717a
Il y a évidemment des fontaines d’eau brûlante (98°C, pour nouilles instantanées) et tiède (33°C, pour boire telle que, car on boit rarement de l’eau vraiment froide en Chine).
photo img_3710a
Pour l’accès internet, il faut s’identifier par un numéro de portable chinois, ou (c’est nouveau) par son compte Wechat (la plateforme chinoise de chat en ligne qui rassemble quelques 700 millions d’utilisateurs actifs).
photo img_3714a
La ponctualité des vols est très chinoise ce soir : ce vol vers Hangzhou est retardé à 21h50
photo img_3718a
Et celui-ci vers Wuhan aurait dû décoller à 20h05, mais à 20h51, il n’a pas encore embarqué.
photo img_3719a
Comme je m’y attendais, la salle d’embarquement par PAXbus est bondée. Nous trouvons quand même ce qui devait être quasiment la seule paire de sièges libres.
photo img_3724a
Mais se lever quand la queue se forme pour l’embarquement est une erreur : notre vol est évidemment retardé, comme les autres.
photo img_3725a
Car le vol suivant vers HAK, celui de 22h45, est retardé à 23h45
photo img_3727a
… et le nôtre sera peu après repoussé à 23h20, soit ETD+80’
photo img_3728a
L’embarquement commence enfin à 22h07, soit ETD+7’, mais l’affichage continue d’annoncer un départ à 23h20.
photo img_3730a
Le BP n’a qu’un talon détachable, or il y a toujours deux points de contrôle en Chine : on nous remet au comptoir d’embarquement une carte en plastique banalisée qui sera à donner au pied de l’avion.
photo img_3732a
Le bus fait un trajet interminable sur le tarmac, à se demander si nous allons à Haikou en bus.
photo img_3734a
Pour finir par s’immobiliser au pied de ce 738 stationné au loin, quasiment aussi loin qu’il est possible du terminal.
photo img_3735a
Il est stationné auprès d’un de ses jumeaux que voici
photo img_3738a
Je ne me presse pas pour embarquer, préférant immortaliser la scène ; on a toujours une très grande liberté pour photographier sur les tarmacs chinois.
photo img_3739a
L’immatriculation pour les passionnés
photo img_3741a
On remarquera que je n’étais pas le seul à photographier cet avion.
photo img_3742a
Fuselage shot
photo img_3747a
Sur le premier des deux rangs de J, du côté gauche en descendant l’allée centrale, deux titres chinois sont présentés, en chinois et en anglais.
photo img_3751a
Deux rangs de J en 2+2, très banalement en Chine
photo img_3752a
Un aperçu de la cabine
photo img_3754a
La moquette est absolument impeccable, avec un motif que je trouve esthétiquement réussi
photo img_3755a
La fiche de sécurité recto-verso
photo img_3756aphoto img_3758a
La cloison séparant les deux classes,
photo img_3759a
… et détail du motif de la moquette murale
photo img_3760a
HU fait partie des nombreuses compagnies aériennes chinoises qui font partir la numérotation de l’éco du rang 31.
photo img_3761a
J’avais laissé mon mètre ruban dans ma valise, mais cet exemplaire du China Daily pris à l’entrée de l’avion me permet d’évaluer l’espace à 27 – 28 cm, bref un pitch standard pour un vol intérieur chinois, et donc dans le haut de la gamme des vols intra-européens.
photo img_3762a
Un appareil de la petite Chongqing Airlines est venu se stationner à côté, donc très au loin du terminal
photo img_3767a
Il aurait fallu prendre une vidéo de la démonstration de sécurité pour rendre justice à l’humour décalé de la démonstration de sécurité qui fait largement appel à des jeunes femmes en bikini (l'île de Hainan est la "destination plage" par excellence pour les Chinois qui n'ont pas les moyens d'aller à l'étranger)

L’accoudoir a une prise pour des écouteurs, mais aucun ne sont distribués et rien ne prouve d’ailleurs qu’il y a une offre audio sur ce vol.
photo img_3790a
Les plafonniers
photo img_3791a
Décollage à 23h07, soit plus d’une heure de retard, après une longue attente sur le tarmac. C’est malheureusement assez banal en Chine
photo img_3793a
Un panneau est suspendu en travers du rideau, mais oups !
photo img_3798a
… il a été mis initialement à l’envers.
(C’est tout au plus une « Domestic First » à l’américaine, et non une vraie première classe)
photo img_3799a
Sur un vol intérieur tard le soir d’une heure seulement, il ne fallait pas s’attendre à faire un festin : le catering se limite à 20g de cacahuètes et 330 ml d’eau. A cette heure-là, on est censé avoir déjà dîné, de toute façon.
photo img_3804a
Cette marque d’eau minérale (introuvable à Beijing mais omniprésente à Chengdu) amuse toujours les francophones, mais rares sont les Chinois qui en connaissent le sens, ou même l’origine linguistique.
photo img_3805a
Il n’y avait évidemment pas grand-chose à voir sur le trajet nocturne en grande partie au-dessus de la mer, à part ce winglet
photo img_3809a
Minuit moins quelques minutes : on commence à voir les lumières, très probablement de l’agglomération de Haikou.
photo img_3806a
Posé des roues à 00h04, soit ETA + 56’
photo img_3817a
Roulage rapide vers le terminal guidé par une voiture « Follow me ».
photo img_3822a
Et arrivée rapide au contact du terminal, surmonté comme il se doit du nom de la ville 海口 en rouge ; ce qui est inhabituel, c’est qu’il est également en transcription latine.
photo img_3823a
Haikou, capitale de la province de Hainan, est le hub historique de Hainan Airlines ; autant dire qu’il n’y a que des appareils HU autour.
photo img_3828a
Long cheminement airside pour atteindre les tapis de livraison de bagages : le nôtre apparaît à 0h22, soit 15’ après l’arrêt complet de l’appareil. J’ai eu l’impression d’attendre plus que cela ; un effet de la fatigue sans doute.
photo img_3829a
A cette heure-là, 4 vols domestiques sur 9 sont en provenance de Shenzhen, mais on notera un vol en provenance de Harbin, à 3200 km au nord-est. Il faut compter 6h25 de trajet, avec escale à Shijiazhuang.
photo img_3830a
A cette heure indue, le taxi s’impose. Attente quasi-nulle, mais le chauffeur refuse de mettre son compteur :
- Ce sera 80 yuan la course
- C’est beaucoup trop cher, je n’accepte que 60 yuan !
[Contre-proposition totalement pifométrique, sur la base des 25 km de distance jusqu’au centre-ville, mais je sais qu’il y a toujours du gras dans un tarif forfaitaire]
- Ah non, 60 yuan, ce n’est même pas le tarif au compteur ! 70 yuan, alors.
- Bon, OK pour 70 yuan.

photo img_3832a
Quelques jours plus tard, la même course dans le sens inverse me coûtera exactement 70 yuan au compteur…

[Note au passage : les refus d’usage du compteur, ce n’est pas seulement pour les étrangers. A la sortie de la gare de TGV à Shaoguan, les chauffeurs de taxi refusaient d’utiliser leur compteur avec nos amis chinois]

A cette heure-là, ça roule évidemment bien, malgré la distance et la limite de vitesse à 70 km/h sur la rocade bardée de radars, et nous arrivons rapidement pour nous effondrer dans cette chambre
photo img_3834a
… dans un étage élevé à une distance pédestre du centre historique de la ville
photo img_3839a
… que l’on ne voit pas de notre chambre.
photo img_5053 panoa
C’est la fin de de FR, et le début d’un bonus qui commence par un retour en arrière hôtelier.

Quand on va passer le week-end dans une petite ville comme Shaoguan 韶关 (même pas 700 000 habitants, c’est dire !), hors des circuits touristiques majeurs, dont l’aéroport a fermé au trafic civil au bout de quelques années d’exploitation, on peut découvrir la conception provinciale du luxe chinois.
De l’extérieur, cet hôtel fait banal (il aurait quand même fallu un montage panoramique pour montrer toute la façade, mais les arbres gênaient).
photo img_4719a
Mais voici ce qu’on découvre en entrant dans le lobby, entièrement en marbre (au sol) et en fresques de style italien (en hauteur). La réception est vers la gauche
photo img_4789 panoa
…devant ces paysages vénitiens
photo img_4831aphoto img_4832a
L’ascenseur pour les chambres ? C’est par là…
photo img_4816a
Admettons, ce n’est pas un monument historique. Le temple Nanhua, dont l’histoire remonte à l’an 501, en est un, même si les bâtiments ont été reconstruits ou agrandis plusieurs fois.
photo img_4890a
Il est un peu loin à l’extérieur de la ville, ce qui n’aide pas à en faire un site touristique
photo img_4897a
Le clou de la visite, ce sont trois momies naturelles de moines (l’une du VII° siècle et les deux autres du XVII° siècle). Les reflets des vitrines de verre et le manque d’éclairage dissuadent de contrevenir à l’interdiction de photographier. A défaut, voici la photo de l’illustration du panneau explicatif, bien meilleure que ce que j’aurai pu tenter.
photo img_4918a
Une photo pas très autorisée des trois Bouddhas (du passé, du présent et de l’avenir) du pavillon central.
photo img_4906a
C’est en fait un monastère toujours actif, dont voici les bâtiments conventuels.
photo img_3444aphoto img_3458a
L’autre centre d’intérêt local, c’est l’un des sites de Danxia (une particularité géologique) de Chine
photo img_3599aphoto img_3563a
Pas de chance, il a fait un temps assez pourri le dimanche, alors que nous avons crevé de chaud sous un soleil de plomb au temple Nanhua la veille. Nous avons fait l’impasse sur l’ascension par le flanc de cette falaise sous la pluie, et avons pris un itinéraire plus facile.
photo img_3569a
Un ermitage sous la falaise, habité à en croire le linge qui séchait
photo img_3571a
Après avoir été copieusement trempés, de pluie et de transpiration pour ceux qui avaient choisi l’option cape de pluie, un déjeuner roboratif s’imposait.
photo img_3608a
Avec notamment ce met délicat dont raffolent les Chinois : des pattes de poulet, découpée transversalement au hachoir pour que les os soient intégralement servis.
photo img_3611a
La météo difficile nous a quand même permis de bien voir l’après-midi ce rocher incontournable dans la visite des Danxia de Shaoguan.
photo img_3623aa
Est-il besoin de le commenter ?
photo img_3624aa
Le temps nous manquait pour aller voir la fente d’accès d’une grotte, d’apparence très féminine. Il fallait revenir à Shaoguan pour aller prendre le train, puis traverser tout Guangzhou en métro pour aboutir au début de ce FR, que vous pouvez relire si vous n’avez pas bien tout suivi :)
Merci de m’avoir lu !
Afficher la suite

Verdict

Hainan Airlines

7.8/10
Cabine9.0
Equipage8.0
Divertissements8.0
Restauration6.0

Guangzhou - CAN

9.5/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services8.0
Propreté10.0

Haikou - HAK

9.0/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

C’était un court vol intérieur chinois d’une banalité canonique :
- un aéroport immense d’une grande métropole
- un gros retard pour raison météo, sans annonce de l’heure de départ révisée
- un avion neuf photographiable à volonté
- un catering réduit au strict minimum, en raison de l’heure et de la durée du vol
- des PNC qui font leur travail efficacement et avec le sourire
- une livraison rapide des bagages enregistrés
- un chauffeur de taxi qui refuse de mettre son compteur à l’arrivée
Bref, tout s’est passé comme prévu pour ajouter une province chinoise à ma liste. Pourquoi stresser quand on est en vacances ? : )

Sur le même sujet

20 Commentaires

  • Comment 358136 by
    indianocean SILVER 6235 Commentaires

    Penses-tu au final que Hainan Airlines (dont le groupe est en train d'acquérir tout ce qui se vend dans l'aérien comme Gate Gourmet ou Aigle Azur) mérite ses cinq étoiles Skytrax?
    J'ai cru lire que, contrairement aux autres compagnies chinoises continentales, que le niveau d'anglais du PNC est assez voire même très bon.

    Impressionnants tous ces pictogrammes d'interdiction à CAN. On se croirait à Singapour.

    Je suis également épaté par la file d'entrée dans l'avion sur le tarmac. Y a pas une tête qui dépasse sur les côtés. Je vois que ça s'améliore.

    L'avion est élégamment décoré avec les petites touches chinoises et le rouge, couleur porte-bonheur en Chine.

    Top la PNC sur la vidéo de démonstration. La Simply Chic est reléguée au rang de ringarde ^^
    On est au moins sûr que tout le monde, du moins la gente masculine, va regarder les démonstrations.

    Pas de Über en Chine?

    Merci pour ce FR, François.

    • Comment 358185 by
      marathon GOLD AUTEUR 9333 Commentaires

      Difficile sur un court vol intérieur en éco de faire la différence entre 4* (indiscutablement méritées par HU) et 5*. Je ne fais pas très attention au niveau d’anglais des PNC en Chine ; communiquer en mandarin est généralement plus facile. La présence d’exemplaires du China Daily n’est pas déterminante : j’ai souvent soupçonné que les compagnies aériennes chinoises approvisionnaient la quantité correspondant au nombre de PAX étrangers dans la PIL.

      Les Taïwanais sont encore plus créatifs pour les pictogrammes que les Singapouriens, ce qui n’est pas peu dire.

      J’ai toujours trouvé exagérées les descriptions occidentales de cohues chinoises. Dans les transports, je trouve les Chinois plutôt plus disciplinés que les Français, qui il est vrai ne le sont guère.

      J’aurais dû mitrailler la démonstration (malgré la présence de Mme ^^). Aucune vulgarité, mais on se sentait plus à la plage que dans un avion, tout juste esquissé de quelques traits.

      Le groupe HNA n’est pas le seul en Chine à user et abuser de la couleur rouge, mais je trouve moi aussi la charte graphique très réussie.

      Mes amis chinois utilisent désormais tous Didi Chuxing 滴滴出行, qui a une position dominante face à son challenger Uber en Chine. Il faudrait que je m’y mette aussi, en espérant qu’il n’y ait pas de blocage (par exemple au niveau des paiements) qui réserve de facto ces services aux résidents.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 358152 by
    PAT62 5077 Commentaires

    Jolie décoration cabine pour ce vol.

    Bon par contre pour le service même à des milliers de kilomètres nous viole revenu aux heures glorieuse du sucré/salé.

    Beau bonus et hôtel qui sort des sentiers battus.

    Merci François pour ce FR !

    • Comment 358186 by
      marathon GOLD AUTEUR 9333 Commentaires

      On n’a parfois qu’une bouteille d’eau sur un vol intérieur chinois d’une heure. Ce sont peut-être les 20 g de cacahuètes qui justifient la cinquième étoile de HU.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 358153 by
    PAT62 5077 Commentaires

    "nous voila" pardon

  • Comment 358158 by
    Chevelan GOLD 11366 Commentaires

    Les retards chroniques en Chine ne vont pas aller en s'améliorant avec l'explosion des voyageurs par air, dans l'un, (avec l'Inde) , des pays les plus peuplé de la planète.

    On voit bien ton nom et ton prénom sur la partie droite du premier BP publié.

    Belle cabine avec un un bon rideau rouge... Commandez en 1,2 milliard ^^

    Démo de sécurité drôles, ça change des autres compagnies avec leur programme austère

    Cacahuète et eau c'estbon, était elle bonne ?

    Bonus très explicite concernant la montagne, j'ai remarqué qu'à table il y avait une enfant, que lui a t'on dit concernant le "bite ton", atchoum, rocheux? D:)

    Merci pour ce FR, à bientôt !

    • Comment 358189 by
      marathon GOLD AUTEUR 9333 Commentaires

      Les retards sont dus à une gestion inefficace de l’espace aérien par les militaires chinois, et par un équipement insuffisant des pistes pour des atterrissages « tout temps » dans un pays où la visibilité est souvent mauvaise, hors problèmes de pollution. Par ailleurs, en passant à des bicouloirs, l’espace aérien chinois peut encore absorber de la croissance de trafic.

      J’ai amélioré le floutage de mon BP, merci pour l’alerte.

      C’est la première fois que je vois une vidéo chinoise de démonstration de sécurité qui sort d’un très ennuyeux classicisme.

      Je trouve bonne cette eau qui m’a abreuvé pendant mes longs séjours dans le Sichuan.

      L’éducation géologique des enfants chinois commence tôt : j’ai vu d’autres enfants de la même tranche d’âge parmi les visiteurs.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 358346 by
    bonvoyage 256 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Sympa les écrans sur les chariots à bagages... Savez-vous ce qu'ils affichent?

    HU a souvent des vidéos "attractives", avant celle là ils en avaient une en mode "dessin animé" (sympa pour les enfants), mais je ne sais pas si elle existe encore...

    OQ n'est pas avec sa maman ?

    J'aime beaucoup la déco cabine...
    Pour un vol d'une heure HU est pas mal niveau catering, sur un vol de la même durée CA n'aurait rien proposé "pour des raisons de sécurité"

    A bientôt ! :)

    • Comment 358422 by
      marathon GOLD AUTEUR 9333 Commentaires

      Je n'ai pas regardé de près ces écrans de chariots, mais cela ressemblait à l'équivalent de séries télévisées.

      Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas volé sur HU; je n'avais pas souvenir de leur vidéo de sécurité de l'époque.

      "OQ avec sa maman" ? je n'ai pas compris l'allusion

      En effet, j'ai le souvenir récent de n'avoir rien eu sur un court vol CA.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 358426 by
    bonvoyage 256 Commentaires

    "Était exilé aussi loin" pardon

  • Comment 358434 by
    NicoWK 1734 Commentaires

    Merci pour cette suite.

    Il me semble que beaucoup de retards étaient liées à la météo... ils venaient tous du même endroit où il faisait moche à CAN?

    Vol à l'image des vols européen, sauf le pitch pas mal!

    Magnifique hôtel, et bonus toujours aussi intéressant!

    À bientôt!

    • Comment 358445 by
      marathon GOLD AUTEUR 9333 Commentaires

      Ce jour-là, le mauvais temps a perturbé tout autant les vols à CAN que la visite des Danxia à quelques centaines de km de là.

      A une exception près, j'ai toujours eu un pitch très satisfaisant dans les vols intérieurs chinois.

      On peut tomber sur de véritables palaces en Chine, à des tarifs de deux étoiles français. En revanche, le petit-déjeuner peut décevoir ceux qui s'attendent à trouver le buffet qu'ils retrouvent partout ailleurs dans le monde : la restauration est parfois très chinoise.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 358513 by
    CAPOUNE 965 Commentaires

    Merci pour cette suite!
    Un vol Chinois standard retard compris^^
    Prestation loin d'être transcendante mais pas pire que ce qui se fait du côté de l'Europe.
    Merci pour ce FR et une fois de plus son superbe bonus.

    A bientôt

    • Comment 358529 by
      marathon GOLD AUTEUR 9333 Commentaires

      Le transport aérien intérieur chinois est beaucoup plus régulé qu'en Europe, ce qui explique probablement une certaine homogénéité des prestations, malgré le foisonnement des compagnies aériennes.
      Prendre l'avion en Chine est devenu facile en pour un primo-arrivant, voir certains de mes bonus (comme celui-ci) nettement moins.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 358967 by
    mogoy GOLD 9145 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    "qui interdise les « paraboliques de haute altitude » en anglais" mdr, déjà indiquer cela est déjà incroyable mais avec la traduction à la petite semaine, c'est génial.

    Dommage pour le retard et le pax bus, au moins tu as pu prendre l'appareil en photo.
    Vol sans histoire avec bon pitch.

    • Comment 358968 by
      marathon GOLD AUTEUR 9333 Commentaires

      Ce panneau est d'autant plus inattendu qu'il y a eu une chasse au "chinglish" dans les grandes villes chinoises avant les Jeux Olympiques.

      Les retards des vols intérieurs font partie des contraintes de tout voyage en Chine.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 358988 by
    Papoumada SILVER 5396 Commentaires

    Merci François pour cette suite.

    Le vol par lui-même se passe bien à bord d'un avion en excellent état. Le service n'a pas à rougir des pratiques européennes.

    "l’humour décalé de la démonstration de sécurité qui fait largement appel à des jeunes femmes en bikini" ====> aucun mouvement "féministe" ne livre-t-il bataille contre cet avilissement de la femme? ;=))

    On remarque l'excellentissime évaluation du prix du taxi de l'auteur de ce reportage de même que l'exagération modérée du chauffeur.

    Inutile pour un Chinois d'aller à Venise...

    Bonus de haute volée comme d'habitude.

    A bientôt !

    • Comment 358998 by
      marathon GOLD AUTEUR 9333 Commentaires

      Livrer bataille contre plus puissant que soi est un sport à très hauts risques en Chine.

      Ce tarif forfaitaire du taxi relevait plus de l'amour immodéré des Chinois pour le marchandage, même pour ne finalement rien gagner.

      Merci pour le commentaire, et à bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.