Avis du vol LATAM Rio De Janeiro Fortaleza en classe Economique

Compagnie LATAM
Vol JJ3086
Classe Economique
Siege 23A
Avion Airbus A320
Temps de vol 03:10
Décollage 27 Aoû 16, 07:20
Arrivée à 27 Aoû 16, 10:30
LA   #63 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 179 avis
Tomseg
Par 737
Publié le 21 septembre 2016
Bonjour à tous,

Un petit point sur le routing :

GVA-CDG (17/08/16) : AF1643, Airbus 321, Classe Affaire
CDG-GIG (17/08/16) : AF426, Airbus A340, Classe Affaire
GIG-FOR (27/08/16) : JJ3086, Airbus A320, Classe Economique (Vous êtes ici)
FOR-BSB (30/08/16): G3 6617, Boeing 737-800, Classe Affaire
BSB-CDG (30/08/16) : AF515, Boeing 777-200, Classe Affaire

Aujourd'hui, nous partons pour Fortaleza vers Rio, pour tester le kite surf sur les plages du Cearà.

Nous effectuons la veille notre enregistrement en ligne sur le site de LATAM. Aucune difficulté, le site fonctionne bien et est intuitif.

Le vol partant tôt le matin, nous dormons au Linx Hotel, situé à 5min de l'aéroport en navette (fournie gratuitement par l'hôtel). L'hôtel est propre, quoiqu'un peu cher mais très bien placé et offre un petit déjeuner (dont le prix est inclus dans le prix de la chambre).

Nous arrivons très en retard à l'aéroport, au Terminal 1 (10min avant le clôture du vol), j'ai donc pris très peu de photos des bornes automatiques.

Nous nous précipitons donc sur ces bornes automatiques qui nous éditent très rapidement notre billet sans aucune difficulté. Nous commencons la queue au Drop-Off de LATAM, commun à tous les vols LATAM. Nous nous adressons à l'hotesse au sol pour avertir que la clôture de notre vol est très proche mais notre retard ne semble pas l'inquiéter et nous demande de faire la queue.

Nos nous exécutons, la queue avance très rapidement et arrivons au comptoir 1min avant la clôture. Ouf ! L'enregistrement des bagages se fait vite, le service est aimable. L'hôtesse nous demande de nous rendre directement en salle d'embarquement.

photo img_0217

Passage des contrôles de sécurité très fluides : contrôle du billet par une machine avec tourniquet (façon métro) puis passage à la sécurité. Peu de queue, tout va très vite.

Au sortir des contrôles, passage obligatoire par la zone duty free pour accéder aux portes d'embarquement.

photo img_0218

Un coup d'oeil sur les avions garés sur le tarmac. Une armée de 737 de GOL et un petit embraer 190 d'Azul.

photo img_0219

Le terminal est un peu austère mais fonctionnel et propre.

photo img_0220photo img_0221

Les vols domestiques sur ce terminal.

photo img_0222

Le choix en terme d'alimentation est plutôt varié et va du fast food (MacDo, Domino's Pizza), à la chaine plus locale (Pao de Queijo).

photo img_0223photo img_0229[
photo img_0231

Les avions changent rapidement et d'autres GOL avec la nouvelle livrée, rejoignent leurs camarades. Cette livrée a été dévoilée en Juillet 2015 et est vraiment très réussie.

photo img_0228

Un coup d'oeil sur le paysage qui s'étend devant nous : Le pain de sucre et le Corcovado sur notre gauche et des habitations construites sur des collines devant nous, le tout devant de belles montagnes. Un paysage plutôt agréable à regarder avec le balai des avions en premier plan. On trouve tout au bout les avions européens.

photo img_0232photo img_0233photo img_0236

Quelques sièges inclinable sont disposés dans le terminal mais les places sont chères.

photo img_0234photo img_0235

La porte d'embarquement est modifiée 10 min avant l'embarquement sans explications. Changement d'avion donc et embarquement avec 30min de retard.
Embarquement en 3 files : business et passagers avec assistance pour la première file puis avant et arrière de l'avion pour les 2 suivantes.

photo img_0238

Embarquement à bord du PR-MBR, un 320 ayant effectué son premier vol le 15 mai 2002 sous les couleurs de JetBlue, avant de rejoindre la flotte de TAM en 2007.
photo img_0239

Un coup d'oeil au voisin !
photo img_0241

Aperçu général de la cabine à l'embarquement, c'est propre. L'embarquement est très bien organisé et se déroule sans trop d'attente.

photo img_0242photo img_0243

Mon siège en 23A, avec 2 hublots. Pratique pour les photos.

photo img_0244

Le pitch est plutôt bon et l'impression d'espace est augmentée avec le placement de la pochette du siège sur le haut du fauteuil (pas bête !).
photo img_0246

On se concentre un petit coup sur la notice de sécurité.

photo img_0247photo img_0248

Et on découvre le magazine de bord, entièrement rédigé en portugais et en espagnol.

photo img_0249photo img_0250

On comprend que l'aéroport de Rio a augmenté le nombre de magasins et de restaurants pour les Jeux Olympiques.
photo img_0251


La cabine est préparée pour le décollage et on assiste aux démonstrations de sécurité, uniquement présentées en portugais.

photo img_0253photo img_0254

Lors du contrôle de la cabine, l'équipage n'a émis aucune objection au fait que des passagers puissent avoir la totalité de leur bagages entre les jambes.
photo img_0255

C'est parti pour le décollage, magnifique, malgré que nous ne soyons pas placé côté Rio.
photo img_0256photo img_0257photo img_0258

Un coup d'oeil au magazine de bord nous apprend qu'il y a un système de distraction disponible. Il faut avoir téléchargé l'application sur son portable auparavant et se connecter au wifi dans l'avion qui permet de faire fonctionner cette application.
photo img_0259photo img_0252

On retrouve le nom du réseau sur le portable mais n'ayant pas téléchargé l'application, je n'ai pas pu la tester.
photo img_0260

On se console en regardant le nouveau réseau de LATAM.
photo img_0261photo img_0262

Ainsi que la flotte, très variée.

photo img_0263

Les toilettes sont propres.

photo img_0265photo img_0266photo img_0267

On passe au service à bord. On nous propose gratuitement un sandwich et un petit choix de boissons (cola, jus d'orange, eau, café).
photo img_0269

Le sandwich est plutôt bon.

photo img_0270photo img_0271

L'équipage repasse une deuxième fois en cabine pour desservir et proposer un café.
photo img_0272photo img_0276

Nous débutons l'approche vers Fortaleza en passant au dessus de plateaux en altitude très verts, contrastant avec l'aspect désertique des paysages que nous survolons depuis une heure.
photo img_0284photo img_0288

Dernier virage pour s'aligner, on atterri en longeant la côte avec une jolie vue sur les toits de Fortaleza. Nous comptons un retard de 40 min dont nous n'obtiendrons aucune explication.
photo img_0298photo img_0303photo img_0306

On passe au spotting avec un cimetière d'avions en sortie de piste.
photo img_0309

ATA Brasil, une ancienne compagnie low cost basée à Recife, née en 2001, s'étant lancé dans le transport de passagers en 2004 et ayant cessé ses opérations en 2006.

photo img_0312

Puis les cargos… Ici le PR-ABD qui vole encore aux couleurs d'ABSA Cargo, alors qu'il appartient depuis Mai dernier à LATAM Cargo Brasil.
photo img_0315
L'aéroport n'étant pas très grand, l'arrivée au terminal se fait très vite.
photo img_0320photo img_0333photo img_0339
Un dernier coup d'oeil à notre appareil du jour.
photo img_0343

Et passons dans le terminal.


L'arrivée des valises est très rapide et aucun problème n'est à déplorer.

photo img_0351

Nous quittons donc la zone sécurisée pour retrouver notre taxi. L'aéroport est très sombre et semble un brin démodé. On y trouve néanmoins tous les services nécessaires (infos touristiques, bureau de change et DAB, locations de voitures…).
photo img_0353photo img_0354photo img_0355
Petite photo de l'extérieur de l'aéroport de Fortaleza Pinto Martins.
photo img_0361

Et c'est parti pour 3 jours de kite surf sur l'incroyable spot de Pontal Do Maceio (Fortim).
photo img_0372photo img_0410photo img_0444
Afficher la suite

Verdict

LATAM

6.1/10
Cabine7.5
Equipage5.0
Divertissements7.0
Restauration5.0

Rio De Janeiro - GIG

7.1/10
Fluidité8.5
Accès4.0
Services7.0
Propreté9.0

Fortaleza - FOR

7.8/10
Fluidité9.0
Accès4.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Un vol dans l'ensemble plutôt agréable. La cabine était propre et confortable, je regrette seulement que la compagnie ne communique pas plus sur son système de divertissements à bord lors de l'achat des billets, afin que les passagers puissent prévoir de télécharger l'application. Il manque également un port USB sur le siège, l'application étant, à mon avis, gourmande en énergie. La restauration proposée était correcte sur ce vol. Il aurait également été plutôt correct d'informer les passagers sur les causes du retard.

Concernant l'aéroport de Rio, l'enregistrement a été très fluide et rapide, tout est propre et beaucoup de magasins permettent de s'occuper en attendant d'embarquer. La seule difficulté est son accessibilité, car il est plus pratique de prendre le taxi que les transports en communs (sachant que les taxis ne sont pas très chers).

L'aéroport de Fortaleza est quant à lui, fonctionnel et nous a délivré les valises avec une rapidité impressionnante. L'esthétique du terminal est le seul point qui pourrait le desservir car le batiment est très sombre et la décoration un peu datée.

Sur le même sujet

1 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.