Avis du vol KLM Amsterdam Xiamen en classe Affaires

Compagnie KLM
Vol KL883
Classe Affaires
Siege 3 A
Avion Boeing 787-9
Temps de vol 11:20
Décollage 23 Oct 18, 17:25
Arrivée à 24 Oct 18, 10:45
KL   #36 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 1060 avis
Tomseg
Par 1102
Publié le 8 novembre 2018
Bonjour et bienvenue dans la suite de la série de vols vers Hongkong. Ce report concerne le tronçon Amsterdam-Xiamen et…

… bas les masques!!!
En effet, deux routes différentes partant le même jour d'Europe et rejoignant Hongkong à 45 minutes d'intervalle vont être présentées sous le pseudo Tomseg. Vous vous doutez bien qu'une seule et même personne ne peut pas être dans deux avions à la fois. Vous l'avez compris, nous sommes deux personnes usant du même compte FR. Nous voyageons 90% du temps ensemble et chaque flight report est redigé par l'un et relu par l'autre, ou inversement.



A la recherche du billet qui n'existe pas…



Les masques tombés, il est temps de parler routing.
Il y a quelque mois, mon ami avait posé quelques jours de congés fin octobre afin de rejoindre Hongkong. Il avait trouvé un billet open-jaw à un tarif très intéressant avec AF : Budapest-Paris-Hongkong / Taipei-Paris-Budapest. Initialement je ne devais pas participer à ce voyage, mais environs un mois avant son départ, me voila aussi gratifié de quelques jours de congés à la même période. L'envie de retrouver Hongkong étant forte, il me fallait trouver un billet pour l'accompagner…

Je commence donc mes recherches par le même billet que mon ami. Waouhhh, le tarif ne semble pas avoir changé et est disponible sur les sites d'AF, de KL et de différentes OTA. C'est sans doute trop beau pour être vrai. Je ne tarde pas à tenter de réserver, mais systématiquement les sites plantent au moment de la transaction bancaire. J'appelle donc la hotline dédiée aux clients élite plus d'AF/KL : on m'annonce que le tarif n'est plus disponible. Tous les billets en classe Z (business promo) ont été vendus, et le prix est désormais multiplié par 3. Je précise bien que je souhaiterai malgré tout le tarif affiché par le site internet, mais j'essuie un refus. Je tente donc de contacter KLM (généralement plus conciliante qu'AF) via Facebook en leur joignant une capture d'écran et le tarif proposé par Air China (qui est 150 euros moins cher en J et avec un voyage plus court) : nouveau refus. Quand je vais au supermarché, qu'il y a une erreur sur les tarifs affichés (un prix trop bas ou une promo qui n'est plus valable), systématiquement la caissière me fait payer ce qui est affiché. Dommage qu'il n'en soit pas ainsi avec les compagnies aériennes…

Il me faut donc chercher un nouveau billet. Je fais donc travailler Matrix : ça mouline, re-mouline, sur-mouline, hyper-mouline et risque même de prendre feu!!! Je fini par trouver un billet open-jaw Budapest-Amsterdam-Xiamen-Hongkong / Taipei-Paris-Budapest. Ce billet m'intéresse énormément car : les vols retour sont identiques à ceux de mon ami, le segment AMS-XMN est en B789 de KLM que j'apprécie beaucoup, je decouvrirai Cathay Dragon sur le segment XMN-HKG, et surtout le tarif reste intéressant. Le billet est disponible sur le site de KLM, qui plante à nouveau au moment de la transaction… Humm serai-je maudit des dieux? Je ne tente même pas d'appeler KLM. Sur une OTA canadienne, la transaction est initialement acceptée, mais je reste en attente de réception du billet électronique. Moins de dix minutes après la tentative d'achat, je reçois un appel de l'OTA et il est donc temps de parler anglais : on m'annonce que le billet ne peut être vendu car le temps de correspondance à Xiamen est d'un peu moins de 2 heures et n'est pas suffisant pour cet aéroport (euh… pour être déjà passé par Xiamen, 1h30 suffit amplement). La réservation est donc automatiquement annulée. On me propose un billet identique mais avec environs 10 heures de correspondance à Xiamen : je décline l'offre.
Me revoilà parti en quête d'un billet. L'improbable se produit avec Matrix qui me propose un routing identique à celui dont je viens de vous parler, mais avec un XMN-HKG sur Cathay Dragon en Y et avec 4h20 de correspondance. Tant pis, je ne testerai pas la J de Cathay Dragon. Une OTA américaine arrive à me le vendre à bon tarif. Ouf!!!

Il ne me reste donc plus qu'à acheter un préacheminement vers Budapest, puis un Hongkong-Taipei.

Le routing est donc le suivant :
- Paris-Budepast le 23 Octobre, Air France, Eco, A319
- Budapest -Amsterdam le 23 Octobre, KLM, Business, 737-800
- Amsterdam-Xiamen le 23 Octobre, KLM, Business, 787-9 (Vous y êtes)
- Xiamen-Hong Kong le 24 Octobre, Cathay Dragon, Eco, A320
- Hong Kong - Taipei le 1 Novembre, China Airlines, Eco, A330-300
- Taipei-Paris le 2 Novembre, Air France, Business, 777-200
- Paris-Budapest le 3 Novembre, Joon, Business, A321



A titre de comparaison, vous pouvez trouver le report du vol Paris-Hongkong du même jour de mon ami en cliquant ici.
Vous pouvez aussi trouver mon report de septembre 2018 sur la même ligne en business mais avec Xiamen Air en cliquant ici

Et maintenant, place au report…



L'escale à amsterdam



Tout juste arrivé de Budapest, le transfert vers le terminal des vols non-Schengen est simple et rapide. Le contrôle du passeport est passé en moins de 5 minutes avec la version hollandaise de PARAFE qui marche vraiment bien.
photo 1aaaphoto 3aaaphoto 6aaa

Du côté des vols non-Schengen, les avions de Delta sont nombreux à cette heure.
photo 9aaaphoto 11aaaphoto 13aaa

Je vais voir en porte à quoi ressemble l'avion qui me transportera aujourd'hui. Trois heures avant le départ, il ne pointe pas encore le bout de son nez. Cependant, tout est déjà en place pour embarquer.


Je spotte un corbeau en train de faire le beau sur une aile de 777-300.
photo 26aaa

Passage au Crowne Loung : l'accueil des cerbérines est très souriant.
Le salon est plutôt vide, ce qui est sans doute dû au fait que les avions pour les US sont tous en train de partir.
photo 27aaaphoto 29aaaphoto 31aaa

Concernant l'offre alimentaire solide, il est comme toujours un peu léger au Crown Lounge : un plat chaud végétarien ("chili sin carne"), de quoi se composer une salade et des petits gâteaux. Coté boisson, le choix est plus fourni avec du soft et de l'alcool. Un seul vin rouge est proposé.
photo 33aaaphoto 35aaaphoto 38aaa

Je profite de cette longue escale pour essayer l'application de Schiphol. Elle est pratique, elle envoie une notification à chaque modification du statut de son vol. Il n'y a donc plus besoin d'avoir l'oeil sur les écrans.



L'embarquement



Quand l'application de Schiphol m'informe que l'embarquement de mon vol est lancé, je me rends en porte. L'avion du jour est le PH-BHE que j'ai pris 3 semaines auparavant depuis Hangzhou.
photo 40aaaphoto dsc06050aaaphoto dsc06052aaa

L'embarquement est très rapide malgré le contrôle du Visa chinois. L'agent s'adresse spontanément à moi en français alors que je ne lui avais encore tendu aucun document de voyage. Je dois vraiment avoir une tête à parler français… Il recherche un visa dans mon passeport et je lui explique que je bénéficie du visa transit de 72h à Xiamen. Il me souhaite donc un bon vol avec un grand sourire.
L'embarquement se fait par une passerelle aveugle.
photo dsc06054aaaphoto dsc06057aaa

Instant porte (dédicace à Jérome qui apprécie particulièrement ce moment du FR:) :
photo dsc06059aaa



Le vol



L'acceuil en porte est chaleureux et souriant, comme toujours avec KLM.
Je retrouve la cabine disposée en 1-2-1 qui reste magnifique. Pour ceux qui souhaiteraient revoir la cabine plus en détail, je vous invite à vous rendre sur mon précédent FR en cliquant ici.

Un oreiller, la couverture et les chaussons sont disposés sur le siège.
photo dsc06060aaa

Le pas est parfait.
photo dsc06062aaa

La trousse de confort est distribuée. Elle est belle, mais son contenu est un peu mince en comparaison à d'autre compagnies.
photo dsc06063aaaphoto dsc06065aaa

Le verre d'accueil est proposé de façon non chaleureuse par l'hôtesse qui s'occupera de ma rangée pendant ce vol. Il y a le choix entre champagne, jus d'orange ou eau. J'opte pour l'option alcoolisée.
A noter que le service sera froid tout au long de ce vol. C'est la première fois que cela m'arrive sur KLM.
photo dsc06068aaa

Le menu et la carte des vins sont distribués.
La commande du plat chaud se fait au sol juste avant le repoussage.


Le repoussage se fait à l'heure et les consignes de sécurité habituelles sont diffusées. Je n'y avais peut être jamais prêté attention mais il me semble qu'une partie a été ajoutée sur le comportement à tenir en cas de surchauffe d'un appareil électronique (je trouve ça plutôt bien qu'on en parle dans une vidéo de sécurité).
photo dsc06080aaaphoto dsc06081aaa

Le roulage est toujours aussi long jusqu'à la Polderbaan…


Quand nous entrons sur la piste, je constate que la manche à air est quasiment à l'horizontale. Ca souffle bien aujourd'hui à Amsterdam.


Le passage au dessus de la couche nuageuse permet d'assister à un joli coucher de soleil.
photo dsc06111aaa

L'oshibori est rapidement distribué.
photo dsc06118aaa

L'IFE de KLM est réactif et très complet avec une large sélection de films (dont beaucoup sont en français). Je débute un film
photo dsc06119aaa

L'apéritif arrive 30 minutes après le decollage. Je prends un verre de vin blanc et un verre d'eau. Ils sont servis avec un mélange de noix réchauffées.
photo dsc06122aaa

Quelques temps plus tard, le service du repas commence.
Je choisi le saumon fumé avec sa crème de wasabi en entrée. Il y a différentes herbes et une sauce qui rendent le plat très bon et très frais.
photo dsc06125aaa

Pour le plat, j'opte pour l'option chinoise. Elle offre une sélection de différents plats : du poulet à la sauce aux haricots noirs, des crevettes dans une sauce au gingembre, des légumes et du riz. C'était délicieux. Les sauces sont bien relevées et gouteuses. La quantité est adaptée. La présentation mets l'eau à la bouche. Le seul bémol serait peut être les légumes qui sont un peu fades.
photo dsc06128aaa

Pour le dessert, je choisis la mousse mangue-passion. C'est bon et surtout léger après ce copieux repas.
photo dsc06129aaa

Un café et un digestif me sont proposés. Je ne prends qu'un café.
Tout au long du repas le service a été poli, mais très neutre et sans tentative de contact de la part de ma PNCette. C'est un peu dommage…
photo dsc06130aaa

Une bouteille d'eau est distribuée.
photo dsc06131aaa

Rien à signaler aux toilettes, tout est propre.
photo dsc06132aaa

Moi qui suis un adepte des ambiances lumineuses à bord des 787, je trouve que la couleur rouge adoptée dans la cabine est un peu agressive. Cela dit, cela donne un petit côté redlight district… D'ailleurs, je me demande si les ambiances lumineuses sont protocolisées par la compagnie où si cela est un choix des équipages. Si quelqu'un a l'info…
La lumière est finalement éteinte 7h20 avant l'arrivée. Ceci laisse peu de temps pour dormir.



Réveil deux heures avant l'arrivée avec un jus d'orange (qui avait presque le gout d'un jus de fruit fraichement pressé) et un oshibori chaud.
photo dsc06141aaa

Mon choix de petit déjeuner se porte sur les pancakes aux raisins. C'est bon mais un peu faible en quantité.
Comme d'habitude en avion, les fruits n'ont pas beaucoup d'intérêt.
photo dsc06145aaaphoto dsc06146aaaphoto dsc06143aaa

La carte d'immigration est distribuée en même temps qu'un refill de café est proposé
photo dsc06150aaa

La distribution des DelftHouse vient clore la prestation. A noter que tous les passagers arrivant à Xiamen sont obligés de passer par l'immigration puis landside, même ceux en correspondance. Je n'ai pas récupéré ma valise à Xiamen, elle à été transféré sur mon vol suivant. Ma DelftHouse à donc été vidée au contrôle de sécurité pour mon vol vers Hongkong.
photo dsc06153aaa

Rapidement, les tours de Xiamen apparaissent dans le brouillard.


Atterrissage à l'heure et en douceur.


Arrivée sur les terres de Xiamen Airlines.


Coup d'oeil au terminal qui est plutôt laid de l'extérieur.
photo dsc06186aaaphoto dsc06187aaaphoto dsc06188aaa



Le debarquement



Une seule passerelle est installée pour le débarquement.
photo dsc06189aaa

Le passage au contrôle de température et à l'immigration se fait en quinze minutes.

Arrivé au carrousel pour récupérer les bagages, des employés de l'aéroport se présentent à tous les passagers. Ils ont une liste où les passagers en correspondance et dont les bagages ne sortiront qu'à la destination finale sont indiqués. J'en fais parti et je sors donc rapidement de l'aéroport pour marcher un peu et prendre un petit bol d'air avant de repartir vers Hong Kong.
photo dsc06190aaa

Merci de m'avoir lu.

A bientôt.
Afficher la suite

Verdict

KLM

8.8/10
Cabine9.0
Equipage7.0
Divertissements10.0
Restauration9.0

KLM Crown Lounge 5 - Non Schengen

7.3/10
Confort8.0
Restauration6.0
Divertissements7.0
Services8.0

Amsterdam - AMS

9.8/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté9.0

Xiamen - XMN

9.5/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services10.0
Propreté9.0

Conclusion

Ce fut un très bon vol sur KLM : bon catering, avion propre, cabine magnifique et vol à l'heure. Dommage que le service ait été assez neutre.

L'aéroport d'Amsterdam est propre et fluide. Toutefois, le Crown Lounge pourrait proposer une offre alimentaire un peu plus fournie.

L'aéroport de Xiamen est propre et avec une immigration fluide. Un service aux passagers était présent pour répondre aux questions concernant les bagages.

Informations sur la ligne Amsterdam (AMS) Xiamen (XMN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Amsterdam (AMS) → Xiamen (XMN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Xiamen Airlines avec 8,2/10.

La durée moyenne des vols est de 10 heures et 53 minutes.

  Plus d'informations

4 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 474196 by
    Esteban GOLD 20252 Commentaires
    Merci beaucoup pour le partage ! Donc vous êtes à deux sur un compte, ce qui explique ce routing que j'avais eu un peu de mal à comprendre (ayant commencé à lire par la fin ... ^^).

    La restauration du Crown Lounge n'est toujours pas au niveau, on sent des améliorations mais ce n'est pas le point que KL estime prioritaire.

    A bord, c'est quasiment le deuxième FR sur KL de suite ou l'on note un équipage froid et distant. En espérant que ceci ne devienne pas une norme.

    Comme d'habitude les entrées KLM sont souvent excellentes et joliment présentées. J'aime aussi le choix de proposer un assortiment de spécialités chinoises.

    J'ai souri en lisant la remarque du red light district concernant le mood lighting !

    A bientôt !
    • Comment 474411 by
      Tomseg AUTEUR 112 Commentaires
      Bonjour Esteban ,merci pour ce commentaire.
      Je trouve qu'il y a effectivement quelques progrès au Crown Lounge, notamment sur les crudités, gâteaux et biscuits qu'on trouve assez fréquemment. En revanche, il manque vraiment un choix de plats chauds et de vins à mon goût...
      Concernant l'attitude de l'équipage, c'est vraiment la seule chose qui manquait pour faire de ce vol un vol parfait. Cela dit, le service a été fait avec professionnalisme et politesse.
      A bientôt pour le retour :)
  • Comment 474383 by
    Lazizanie 3 Commentaires
    Merci bcp pour ce bon moment partagé.
    J'adore lire tous vos flight report sans jamais avoir oser sauter le pas ...
    Un jour peut être et un GRAND merci à vous
    Mon prochain un CDG/MASCAT puis MASCAT/BKK le 24 novembre prochain Oman air en J.

Connectez-vous pour poster un commentaire.