Avis du vol China Southern Siem Reap Guangzhou en classe Economique

Compagnie China Southern
Vol 3054
Classe Economique
Siege 51H
Avion Airbus A321
Temps de vol 02:20
Décollage 19 Avr 17, 11:30
Arrivée à 19 Avr 17, 14:50
CZ   #40 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 121 avis
LTQLGW
Par 815
Publié le 28 mai 2017
Bonjour

Ce vol fait partie d'un long itinéraire qui nous a conduits en Asie du sud est:

CDG-DXB le 28 mars 2017 AF 662 Non reporté
DXB-CAN le 30 mars 2017 CZ 384 Non reporté
CAN-HAN le 30 mars 2017 VN 507 En cours de réalisation
HAN-HUE le 8 avril 2017 VN 1547 Non reporté
DAD-SGN le 13 avril 2017 VN 117 Non reporté
SGN-REP le 15 avril 2017 VN 3821 assuré par Cambodia Air services sur appareil affrété auprès de Small Planet Airlines http://flight-report.com/fr/report/24616/Vietnam-Airlines-3821-Ho-Chi-Minh-City-SGN-Siem-Reap-REP
REP-CAN le 19 avril 2017 CZ 3054C'est ici
CAN-DXB le 21 avril 2017 CZ 383: http://flight-report.com/fr/report/24594/China-Southern-383-Guangzhou-CAN-Dubai-DXB
DXB-CDG le 23 avril 2017 AF 655 Non reporté

Après les merveilles des temples d'Angkor nous entamons un long retour vers la France avec un arrêt de 48h à Canton/Guangzhou en profitant du Visa on arrival, puis de 24h à Dubaï.

En route pour Guangzhou donc avec un billet en Y acheté en ligne sur le site CZ.

Notre chauffeur guide nous dépose à l'aéroport de Siem Reap mais je trouve amusant de voir des passagers arriver en Tuk Tuk, ce qui est nettement plus pittoresque que le taxi!

photo img_4002
Aérogare sans aucune info d'un côté, et foule de l'autre pour d'autres vols.

Comme il y a de nombreux chinois du côté où nous sommes entrés et qu'ils ont en groupe je me dis qu'on a du les déposer du côté des comptoirs qui seront ouverts pour le vol CZ. Bingo!

On est arrivé dans les derniers mais des employés prenant en charge l'organisation des files nous placent quasiment dans les premiers pour enregistrer dans notre file; c'est donc vite fait. Tant mieux car il fait 37 degrés dehors et cette partie d'aérogare est assez moyennement climatisée.


photo img_4004
La PAF se passe vite.

photo img_4006
Et le PIF sans grande attente.

photo img_4008
Puis nous avons droit à l'inévitable (petit ici) labyrinthe du duty free que j'ignore comme à mon habitude.

Direction la salle d'embarquement

photo img_1544
Claire, avec de nombreux sièges et de grandes baies largement ouvertes sur les pistes; dans un coin un petit café boutique pour les amateurs.

photo img_4012
Nous avons le temps , car il n'est encore que 10h. Mais je suis intrigué par le numéro de siège…Je comprendrai une fois à bord qu'il y a rupture de continuité dans la numérotation des sièges entre la C et la Y

Quelques photos mais la lumière est tellement forte que ce ne sera pas extraordinaire.

photo img_1547
Jamais vu cette livrée auparavant

photo img_4014
Notre appareil du jour

photo img_1549
Il y aura changement de porte au moment de l'embarquement mais ce n'est pas gênant car elles sont face à face de part et d'autres de notre rangée de fauteuil. Pour l'instant on a encore le temps puisque le vol est toujours ouvert au check in.

Mais tout arrive et là j'adore: on va à pied du terminal à l'avion.

J'aime ça, enfin quand il fait beau; quelques photos donc.

photo img_4017
A priori Cambodia Angkor Air (et son code IATA K6) ont quelques appareils gérés en propre, ça change un peu des lithuaniens et autres bulgares; je pense qu'au second plan nous avons un Airbus de la cie cambodgienne JC International Airlines

photo img_4022
Un dernier regard aux toits relevés

photo img_4019
Et sur un arrivant

photo img_4020
Avant de grimper à bord.

photo img_1552

Il y a du monde, l'avion sera presque plein avec essentiellement des passagers chinois ; seuls 5 occidentaux "égarés" dont nous deux.

photo img_1551
La pub collée sur le siège devant moi offre une belle perspective; de l'immobilier pour ce que je connais des kanjis, mais peut être me trompè-je.

photo img_1554
Pushback en avance, c'est bien

photo img_1553
On roule et on est censé être attaché, mais vers l'avant certains sont encore en promenade

photo img_4027
Et vers l'arrière on fait son petit rangement

photo img_1550
Un peu de lecture

photo img_4026
J'avais oublié de vous présenter mon fidèle compagnon pour ce voyage

photo img_4028
Ca va, c'est confortable

photo img_1562
Une vidéo sera proposée; mais je préfère ma lecture

Puis un service de repas

photo img_1560
Très gentiment distribué, mais un diable va t il sortir de la boite?

photo img_1561
L'entrée est quelconque et le pain style Angleterre des années 60, mais le plat chaud est plutôt bon, et rien à redire sur la banane. C'est bienvenu car le ptidéj est déjà loin et nous n'arriverons pas très tôt à notre lieu de séjour à CAN.

Le reste du vol se passera bien; mais à CAN nous ferons le tour complet de l'actuelle aérogare et de celle qui est en voie d'achèvement, ce qui prend un certain temps, puis nous resterons bloqués 30mn right in the middle of nowhere comme disent nos amis britanniques avant de gagner une aire de stationnement très au large. IL fait mauvais, et au moment où nous débarquons par une passerelle découverte il tombe des trombes d'eau. Et là … l'équipage se met à distribuer des journaux en guise de capuchon afin que nous puissions gagner le bus sans être trop trempés. Vous comprenez pourquoi je ne fais pas de photos.

Très très long trajet en bus, ça n'en finit pas, mais la PAF est juste en haut de l'escalator au pied du quel le bus nous a déposés; quelques interrogations à propos de notre Visa on arrival car la procédure prévoit, entre autres, que nous devons le signaler au transporteur lors de l'enregistrement; or à REP le personnel du prestataire qui officie pour le compte de CZ n'était pas informé et n'a rien fait. Questions donc et légère inquiétude.

Mais nous recevons le meilleur accueil de la part des employés de la PAF , amusés de voir qu'une fois de plus ce point de procédure n'a pas été appliqué, ils nous aident à remplir un imprimé rédigé en kanjis, nous invitent à patienter dans une zone équipée de fauteuils et toilettes; et environ 20mn plus tard l'un deux revient avec nos passeports et un grand sourire; nous passons donc la PAF sans encombre et sans attente; pendant ce temps les bagages commencent à arriver et les nôtres arrivent au tapis en même temps que nous. Parfait. Le temps de faire une opération de change et il n'y a plus qu'à suivre les panneaux.

photo img_4030photo img_4029

Merci de votre lecture. Un petit bonus peut être?



Le lever du soleil sur Angkor Wat

photo dsc_0236
La façade est

photo dsc_0264
Une des grandes galeries au mur entièrement sculpté

photo dsc_0279
Il ne faut pas avoir le vertige pour monter à l'intérieur des temples

photo dsc_0495
Les inévitables Tuk Tuk

photo dsc_0552
Un temple en briques

photo dsc_0588photo dsc_0598
Les villages lacustres sur le lac Tonlé Sap

photo dsc_0635
L'extérieur des maisons n'est pas très engageant et on a quelques interrogations sur le déjeuner…

photo dsc_0634photo dsc_0632
Car nous allons déjeuner chez l'habitant, la cuisine

photo dsc_0629
Mais tout est absolument propre, un peu kitsch certes

photo dsc_0620
Les sanitaires

photo dsc_0624
On redoute la crue, alors on protège et gare au sec le bien le plus précieux.

A bientôt
Afficher la suite

Verdict

China Southern

8.9/10
Cabine9.5
Equipage9.5
Divertissements8.5
Restauration8.0

Siem Reap - REP

9.0/10
Fluidité9.5
Accès9.0
Services8.0
Propreté9.5

Guangzhou - CAN

8.5/10
Fluidité7.0
Accès9.0
Services8.5
Propreté9.5

Conclusion

Un bon petit vol, confortable avec des prestations correctes et un équipage souriant et courtois. Je minore la note de CAN car si les formalités ont été bien et vite réglées, 45mn entre le touchdown et l'arrivée dans l'aérogare passent assez mal; sans parler de la passerelle non couverte dans une ville où j'ai l'impression qu'il pleut beaucoup puisque à chaque passage en janvier mars et avril il tombait des cordes.

Sur le même sujet

8 Commentaires

  • Comment 399512 by
    marathon GOLD 9489 Commentaires

    En mode pinailleur : ce n'était pas un Visa on Arrival, mais une exemption de visa à CAN (pour 72h maxi)

    En effet, chez CZ et plusieurs autres compagnies aériennes chinoises, la classe économique commence au rang 31, quel que soit le type de l'appareil.

    Avez-vous remarqué que sur le nom de CZ en chinois (中国南方航空) est écrit de droite à gauche sur le flanc droit, et de gauche à droite sur le flanc gauche ? En chinois, une langue qui se lit sans difficulté dans les deux sens, on a l'habitude d'écrire de l'avant vers l'arrière sur un véhicule, qu'il soit aérien ou terrestre. J'ai vu parfois des véhicules utilitaires où le graphiste avait soigneusement interverti sur le flanc droit l'ordre des lettres d'une inscription en anglais :)

    La publicité sur l'appui-tête est en fait pour des dalles de céramique imitant le marbre.

    En mode pinailleur (bis), on ne parle de kanjis que pour le japonais. L'imprimé reçu à la PAF de CAN est tout simplement en chinois. Un bon point pour les policiers qui vous ont aidé à les remplir !

    En mode pinailleur (ter) : le FR aurait été plus lisible avec les légendes avant (= au-dessus) des photos, et non l'inverse.

    Ces critiques de détail ne m'empêchent pas de vous remercier pour cet intéressant FR et pour son bonus ! :)

    • Comment 399528 by
      LTQLGW AUTEUR 154 Commentaires

      bonjour
      un vrai pinailleur en effet, mais à pinailleur pinailleur et demi, LOL
      sur les legendes: une legende traduit le sens de ce qu elle designe, donc par nature elle doit se mettre apres; ensuite c est affaire de goût et sur mes premiers reports je la mettais avant, et des Fristes m'ont dit que ce serait plus clair si je les mettais apres...! Donc je les mets dorenavant apres! il faudra vous y habituer
      les kanjis: ayant fait qq années de japonais, j'appelle kanjis les caracteres chinois empruntés par les japonais pour codifier, en partie, leur propre langue, les kanjis ayant gardé leur sens en japonais, meme si les chinois ont simplifié le graphisme de certains ce que n'ont pas fait les japonais
      le visa: appelé officiellement exemption de visa est en fait une procedure identique au visa on arrival tel que pratiqué au Cambodge ou au Vietnam puisque si on se pointe directement au poste de PAF meme avec les justificatifs, on se fait refouler; il faut passer une etape préalable, remplir la demande, en chinois donc, puis attendre que des verif soient faites, telles que l'adresse declarée par exemple, et ensuite on vous remet l'acceptation de la demande qu'on peut alors presenter à la PAF; difference notable cependant, en Chine c est gratuit.
      les inscriptions: oui j'ai remarque cette façon d'ecrire le nom de CZ mais j'ai remarqué la meme chose aussi sur les appareils de Hainan airlines et de China eastern airline ainsi que Xiamen air encore que pour cette derniere ce soit plus "tordu" car l'inscription combine les caracteres chinois et la mention Xiamen air, donc d'un coté l'ensemble se lit bien de gauche à droite, le chinois d'abord puis Xiamen air, mais de l'autre coté l'inscription en caracteres latins se lit bien entendu de gauche à droite puis elle est suivie de la mention en chinois qui se lit de droite à gauche;quelle salade! mais effectivement en chinois ca ne pose pas de probleme, ce que je peux comprendre à partir de ce que je sais du japonais meme si en japonais, où l'ordre des mots importe peu , il y a des contraintes de positionnement pour verbe et particules. Passionnant tout ça.

      Tiens vous qui savez beaucoup de choses si vous pouviez me dire pourquoi je ne peux sur mes precedents reports cliquer sur une autre classe que Y meme quand je fais un FR sur un vol en J, ou pourquoi je ne peux cliquer sur Anglais lorsque je redige upn report en anglais. L'assistance etant silencieuse depuis 4 jours, une reponse m'eviterait de repondre aux lecteurs qui se croient obligés de me signaler que je me suis trompé de classe ou de langue. Merci

      Et puis merci de m'avoir lu, et d'avoir fait toutes ces remarques qui montrent que le sujet intéresse. Et à bientot pour de nouvelles aventures!

      • Comment 399530 by
        marathon GOLD 9489 Commentaires

        Les Japonais ont eux aussi simplifié leurs idéogrammes après la seconde guerre mondiale, mais moins que les Chinois, alors que Hong-Kong et Taïwan ont toujours conservé les idéogrammes traditionnels (= d'origine) qui sont beaucoup plus compliqués. Sujet passionnant, en effet; restons-en là pour ne pas lasser les lecteurs que les langues à idéogrammes ne passionnent pas :)

        Il y a manifestement un bug pour votre problème de référencement de classe et de langue. Je suppose que l'assistance fait le pont de l'Ascension - Flight Report est un site de passionnés, pas une entreprise commerciale ;)
        Je n'ai pas de compétence particulières à ce sujet; avez-vous essayé d'utiliser un autre navigateur ?

Connectez-vous pour poster un commentaire.