Avis du vol Corsair International Paris St Denis en classe Economique

Compagnie Corsair International
Vol SS 910
Classe Economique
Siege 11H
Temps de vol 11:25
Décollage 26 Avr 17, 21:20
Arrivée à 27 Avr 17, 10:45
SS   #59 sur 85 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 140 avis
Patou974
Par 3558
Publié le 13 juin 2017
Ayant fait le trajet aéroport Orly Sud / hôtel par la combinaison tramway T7 / métro 2 jours auparavant et l’ayant trouvé agréable, c’est par ces mêmes moyens que je décide de me rendre à Orly Sud pour mon vol retour. Comme je n’ai plus rien à faire à Paris et que le trajet estimé est d’environ 1 heure et 10 min marche à pied incluse, je quitte mon hôtel près de la Place d’Italie peu après 16 heures.

Arrivé à l’arrêt Aéroport d’Orly du tramway T7, il faut environ 5 minutes pour atteindre la porte A – à droite de l’aéroport – où se trouve les nombreux comptoirs de Corsair. La compagnie les ouvre environ 4 heures avant l’heure prévue de décollage (fixée à 21.20 h) et c’est donc à l’ouverture des banques d’enregistrement que j’arrive.

Bien que cela soit possible jusqu’à 48 heures avant, je n’ai pas pris le temps de m’enregistrer en ligne car avec ma carte Platinum, j’ai accès au comptoir de la classe Grand Large. L’enregistrement va se faire en mode éclair… car les comptoirs sont quasi-vides de passagers, il n’y a qu’un seul client du côté Economie et aucun du côté Grand Large. Il doit être encore trop tôt. Je constate d’ailleurs que peu de personnes ont utilisé le web check-in sur ce vol car ma carte d’embarquement indique que je suis le 76ème passager à m’enregistrer. Or, notre Airbus A330-300 peut transporter 360 passagers. A noter, ma porte d’embarquement n’est pas encore connue.
photo 20170611_193158b

Je trouve par contre dommage que, pour les passagers ayant ce statut, Corsair ne propose pas un siège+ avec plus d’espace donc, lors de l’enregistrement s’il y en a de disponible comme je vais m’en apercevoir !

Ma carte Platinum me donnant accès à l’enregistrement et la livraison prioritaire des bagages, l’Accès N°1 ainsi que l’accès au salon Corsair, c’est naturellement que je les utilise. Sans carte de fidélité, il est possible d’acheter ces différentes prestations jusqu’à 2 heures avant le départ, l’enregistrement prioritaire et l’Accès N°1 sont à 20 € et 10 € de plus permet la livraison prioritaire des bagages, tandis que le salon Corsair est disponible pour 40 € mais il inclut aussi l’Accès N°1.

Le salon Corsair se trouve à l’étage 2, après avoir scanné sa carte d’embarquement à l’Accès N°1 et pris les escalators. Il y a quelques mois encore, il était situé juste après la PAF, sur la droite, mais avant le PIF. Aujourd’hui, son emplacement est toujours identique mais c’est la PAF qui a été délocalisée après le PIF à cause des travaux en cours à Orly. Le salon est dorénavant avant le PIF et la PAF. Vous n’êtes pas perdu ? En général, les agents du PIF vous demandent si vous avez été au salon en voyant votre carton d’invitation.
photo 20170611_203617

Voici donc la porte d'entrée du salon Corsair, inauguré en mai 2011
photo 20170426_173342

Il y a une sonnette.

Une hôtesse vous accueille juste après la porte.

Ce salon occupe une superficie de 280 m² et est réparti en plusieurs zones. Accès WiFi, presse quotidienne et quelques magazines sont disponibles, buffet sucré et salé chaud et froid, boissons soft, bières, eaux gazeuses et plates, vins rouges et blancs, champagnes sont en libre-service ainsi qu’une machine à café.

Quelques vues du salon.

La porte d’entrée est au fond à droite sur la photo et l’hôtesse juste à côté de l’emblème Corsair
photo 20170426_173849

Les sièges enveloppants, près de la baie vitrée dont la vue donne non pas sur les pistes mais sur les accès à l’aéroport, autoroute et OrlyVal. Au fond, un coin surélevé avec des chaises bar qui étaient initialement prévus pour un espace Internet pour ordinateurs.
photo 20170426_180930

Très confortables que ces sièges enveloppants
photo 20170426_180936

Les fauteuils répartis dans le salon, avec quelques téléviseurs
photo 20170426_181001

Les fauteuils autour du coin buffet
photo 20170426_180940

Le coin buffet, près de la porte d’entrée, dans un joli décor agrémenté de plantes vertes
photo 20170426_173901

Les 2 réfrigérateurs contenant les boissons soft (plusieurs variétés de Coca-Cola, Schweppes), les bières (Heineken), un choix de jus de fruits pressés, de l’eau gazeuse (San Pellegrino et Perrier) et de l’eau plate. Sont disponibles aussi des yaourts présentés dans leur pot en verre, des macarons, des cannelés et un choix de wraps. Ce sont les mêmes produits depuis plusieurs années et ça ne me dérange pas.
photo 20170426_173920

Les wraps au poulet ou au saumon, les macarons et les cannelés maintenus au réfrigérateur
photo 20170426_174427

Le buffet salé avec un choix de charcuterie et de fromages, du pain blanc (à ses débuts en 2011 et durant quelques années, le pain était de plus belle présentation, des petits pavés), des snacks chauds. L’offre de produits peut varier en fonction de l’heure.
photo 20170426_174403

Les snacks chauds du moment : accras de morue et ailerons de poulet. Juste à côté, du jambon de poulet.
photo 20170426_180637

Autres choix de charcuterie avec du jambon et un saucisson
photo 20170426_180656

Choix de fromages
photo 20170426_180704

Machine à café
photo 20170426_174406

Mon premier choix, léger, en arrivant
photo 20170426_174559

Il va ensuite bien s’étoffer puisque je patienterai 3 heures au salon.

La restauration est de bonne qualité et suffisamment diversifiée pour une classe premium. Lorsque la classe Affaires sera opérationnelle, y aura-t-il une offre plus étoffée pour cette clientèle ? Wait and see.

A 20.30 h, je quitte cet agréable salon et me dirige vers le PIF puis la PAF en suivant l’Accès N°1. La particularité – et l’inconvénient si on envisage de faire des achats - du salon Corsair est de se situer avant les formalités d’embarquement.

Après quelques achats au duty-free, j’arrive en porte d’embarquement presqu’au fond du terminal A à 21 h. Sur le trajet, je spotte mon A330-300 immatriculé F-HZEN, livré neuf en 01/2013. J’aime bien la livrée Corsair, tout comme les couleurs des cabines.
photo 20170426_205655

F-HZEN dans toute sa splendeur spotté à Saint-Denis de La Réunion quelque temps auparavant
photo dsc_8900

Et à 21.03 h, me voici près de mon siège. Tiens, peut-être que ces 3 sièges avec ces généreux espaces en rangée 10 seront libres !
photo 20170426_210304

On peut rêver même en classe économique
photo 20170426_210315

En attendant, je m’installe à mon siège en 11H mais juste avant, j’en profite pour prendre une photo de la cabine Grand Large dont les passagers ne sont pas encore arrivés. Les 26 sièges seront occupés.
photo 20170426_210322

L'écran tactile de l'IFE fait 8' de diagonale, soit environ 20 cm. Le côté tactile est récalcitrant, il est préférable d'utiliser la pointe de ses écouteurs.
photo 20170426_210835

Pitch de 32' comme à l’aller :), correct pour mes 1,80 m bien que je ne refuserai pas un peu plus d'espace :)
photo 20170426_210906

Les portes sont fermées à 21.15 h.

L’avion n’est pas plein. La cabine Economie dans laquelle je me trouve et qui est située juste derrière la classe Grand Large comporte 33 sièges réparties en 4 rangées latérales de 3 et 3 rangées centrales de 3 sièges aussi, ce qui en fait donc une cabine très sympathique. Seule une vingtaine de sièges seront occupées et étonnamment, 6 sièges derrière les cloisons de la cabine Grand Large, donc avec un grand espace, seront libres. Ces sièges ne sont pas réservables à l’achat des billets ni même au web check-in. D’où ma réflexion de tout à l’heure, vu mon statut Platinum, un de ces sièges aurait pu m’être attribué. Ce manque dans le protocole sera réparé par mes soins puisque peu de minutes après la fermeture des portes, l’hôtesse nous a autorisé à prendre nos aises et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, je bondis tel un fauve guettant sa proie sur les 3 sièges de la rangée centrale en 11. Sièges que personne n’osa me contester jusqu’à l’arrivée. Finalement, les sièges de la rangée 10 furent occupés par une mère et son enfant arrivés juste avant la fermeture des portes.

Me voici donc à 21.20 h en 11 D E F, mon nouvel et sympathique environnement


Le plafonnier
photo 20170426_212618

Après les consignes de sécurité, la cabine est plongée dans la pénombre. Les 2 A330-300 de Corsair sont équipés du mood lighting
photo 20170426_213634

Le décollage aura lieu sous la pluie à 21.52 h, avec une demi-heure de retard. 20 minutes seront rattrapées en vol.

50 minutes après le décollage, remarquant que les PNC commencent à s’agiter, je déploie ma tablette qui est rangée dans l’accoudoir. Pendant ce temps, je regarde Batman V Superman. Comme ce film dure 145 min, il me permettra aussi de digérer avant de m’endormir.
photo 20170426_224114

Une partie du programme vidéo est censée être renouvelée tous les mois.

En attendant, un rapide coup d’œil au contenu de la trousse de voyage constituée d'un masque, de bouchons d'oreilles avec sa notice d’informations et d'écouteurs. Son contenu ne permet de toute façon pas de s’y attarder davantage.
photo 20170427_080839photo 20170427_080957

Peu de temps après mon anticipation, apparaît mon plateau repas. Le service apéritif se fera simultanément pour lequel quelques boissons alcoolisées sont proposées comme un punch et de la bière entre autres.

Mon choix de plat se portera sur la viande, en l’occurrence une carbonnade de bœuf accompagné de pommes de terre à la lyonnaise (c’est ce qui est écrit sur le couvercle) et de petits pois. En entrée, cf photo et en dessert, cf photo. Un bout de fromage et du pain, ainsi que de l’eau, complètent ce plateau.

Avec les couvercles
photo 20170426_224608

Sans les couvercles
photo 20170426_224734

L’entrée et le dessert
photo 20170426_224800

La carbonnade de bœuf et ses accompagnements, un peu juste en quantité, heureusement que j’avais pris un en-cas au salon
photo 20170426_224753

Le pain et le fromage, respectivement 40 et 30g
photo 20170426_224805

Le vin, il y a un choix entre 2 couleurs
photo 20170426_224935

Après le repas et le film que j’ai d’ailleurs terminé de regarder qu’au petit-déjeuner, ce fut un long sommeil dans un espace conséquent de 3 sièges et un pitch généreux jusqu’au lendemain matin… presque 8 h de sommeil. Je n’ai même pas entendu l’ouverture du duty-free à bord.

Réveil.

Le service petit-déjeuner débutera 1 h 15 avant l’atterrissage avec la célèbre boîte Corsair et comme boisson proposée un jus de fruits concentré et un thé, café ou chocolat
photo 20170427_074025

Le contenu : une compote de fruits, un petit pain au lait, du beurre et de la confiture et les couverts en plastique, couteau et cuillère avec un sachet de sucre et une crème de lait en poudre
photo 20170427_074211photo 20170427_074331

Nous aurons ½ heure pour tout apprécier.

Tel un fauve veillant sur sa proie, je ne me suis pas éloigné de plus de 5 m de mes sièges… à moins que ça ne soit par paresse, nul ne le saura.

A 40 min de l’atterrissage, nous croisons entre Madagascar et La Réunion
photo 20170427_081547photo 20170427_081555

Quelques minutes avant l’atterrissage, Saint-Denis, le chef-lieu du département de La Réunion fait son apparition sur la droite de l’appareil
photo 20161006_081401

La livraison prioritaire des bagages sera presque respectée.

A bientôt sous d'autres cieux.
Afficher la suite

Verdict

Corsair International

7.8/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements8.0
Restauration7.0

Corsair Salon Grand Large - Orly 4

8.0/10
Confort8.5
Restauration8.0
Divertissements7.5
Services8.0

Paris - ORY

8.1/10
Fluidité8.5
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

St Denis - RUN

6.6/10
Fluidité8.5
Accès8.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Le salon Corsair à Orly est très agréable de par sa superficie, son agencement et ses prestations proposées. La collation sous forme de snacking salé, sucré, chaud, froid est suffisamment variée et de bonne qualité et le choix de boissons soft et alcoolisés est correct. Il est possible d’y accéder sans être en possession d’un billet Grand Large ou bientôt Affaires aussi. C’est un endroit convivial en attendant son vol.

La cabine est agréable même si 9 sièges de front font dense, les sièges sont relativement confortables avec une inclinaison satisfaisante et un appuie-tête ajustable. Le pitch de 32' est correct mais je ne refuserai pas quelques centimètres en plus.

Le catering est correct aussi mais le petit-déjeuner pourrait être amélioré avec l’abandon de cette boîte en carton au profit d’un vrai plateau mieux garni. C’est la seule compagnie qui propose un choix de 2 plats chauds sur cette ligne et offre la possibilité d’améliorer sa collation en achetant avec ses avoirs – ou en payant en euros - un plateau repas amélioré.

Le vol fut d’autant plus agréable que j’ai eu beaucoup d’espace à bord.

Informations sur la ligne Paris (ORY) St Denis (RUN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 54 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → St Denis (RUN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Bourbon avec 9.3/10.

La durée moyenne des vols est de 10 heures et 55 minutes.

  Plus d'informations

12 Commentaires

  • Comment 401014 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8447 Commentaires

    Merci de ce FR . Beau salon au design contemporain.
    Une prestation honorable , meme si le premier repas fait très plateau de cantine.
    Les tonalités de la cabine sont agréables et elle semble en très bon état et suffisament confortable pour de l'eco.

    • Comment 401038 by
      Patou974 AUTEUR 397 Commentaires

      Merci Skyteamchc,
      Oui, j'aime bien aussi ce salon. Il est globalement agréable.
      La cabine Corsair est assez confortable en effet, en tout cas plus que celle des 777-300ER COI d'AF. On se sent moins "oppressé".
      Il manque un peu de pitch, après pour la largeur des sièges avec 9 de front... :(
      Plateau de cantine, c'est un terme adapté ah, ah :)
      A bientôt.

  • Comment 401113 by
    A330-200 521 Commentaires

    Bonjour ,

    Merci pour ce FR,

    le tramway est une bonne option si on a du temps .
    le salon grand large de corsair parait tres honnete , l offre sans etre enorme est pas mal , des macarons des canneles , des accras ... c est bien plus que ce aue l on trouve au salon AF de YUL que j ai visite dernierement par exemple .
    Pas tres genereux de ne pas proposer aux paxs plat , des sieges preferentiels gratuitement ...
    Le catering est correct , la boite fait low cost ; le produit corsair sans etre exceptionnel reste interessant .

    Bonne journee

    • Comment 401127 by
      Patou974 AUTEUR 397 Commentaires

      Merci A330-200,

      Effectivement, avec le tramway il faut avoir un peu plus de temps mais je l'aime bien finalement.
      Avec le niveau Platinum et la nouvelle classe Affaires, comme vous le savez, Corsair s'aventure dans une culture qui n'a jamais existé au sein de la compagnie, j'espère qu'elle ajustera rapidement ses prestations. En tout cas, je tacherais de faire remonter les informations dans la communauté Corsair. En effet, il y a 3 ans, Corsair a demandé à quelques clients s'ils voulaient participer à des enquêtes au sein d'une communauté qui s'appelle "Parlons Corsair" et régulièrement Corsair demande aux membres de se prononcer sur des sujets imposés, dans le but d'améliorer leurs produits. Cela dit, je crois que la prestation Petit-déjeuner n'a pas encore été évoqué.

      Bonne journée.

  • Comment 401222 by
    Airfunes 327 Commentaires

    Merci pour ce FR. Un bon vol, qui est complètement au niveau de la concurrence (UU et AF). Un beau salon à ORY, qui manque toutefois d'une vue sur l'extérieur. Anecdotique, mais les petites étiquettes siglées Corsair pour indiquer le nom des plats font un peu cheap ^^
    A bientôt

    • Comment 401247 by
      Patou974 AUTEUR 397 Commentaires

      Merci Airfunes,
      Oui j'aime bien aussi le salon Corsair. Pour la vue, c'est bien dommage que ce ne soit pas de l'autre côté... sur les avions ;)
      Ne soyons pas trop sévère sur les étiquettes, ah, ah :)
      A bientôt.

  • Comment 401310 by
    Avionic_Waterproof 298 Commentaires

    Merci Patou974
    FR d'autant plus intéressant compte-tenu que SS va bientôt introduire sa classe Affaires sur les Boeing et Airbus.
    Je suis curieux de savoir si les passagers Grand Large vont encore avoir accès aux salons. Je pense que oui vu que la cabine Grand Large va être réduite.
    Que le salon soit entre le PAF et le PIF, passe encore. Mais qu'il soit avant, je ne saurais pas me relaxer convenablement au salon avant le vol.
    L'avantage de l'Airbus est que la cabine est plus neuve que celle des B747-400, dont le retrait de la flotte est prévue pour 2020. Mais j'ai du mal avec la configuration en 3-3-3.

    • Comment 401386 by
      Patou974 AUTEUR 397 Commentaires

      Merci Avionic_Waterproof,
      Effectivement, les pax Grand Large auront toujours accès au salon vu que leur cabine se réduit considérablement.
      Pour la situation du salon, si en plus vous devez faire des achats... Cela dit, on a quand même l'Accès N°1 quand on est au salon. Mais effectivement pour se relaxer jusqu'au dernier moment, c'est assez difficile.
      Je suis de votre avis sur la configuration 3-3-3... C'est la raison pour laquelle je ne prends pas côté hublot :(
      A bientôt.

  • Comment 401835 by
    yukun 737 Commentaires

    Merci pour ce FR ^^

    Un bien beau salon que nous avons là!

    3 sièges pour soi que demander de plus?
    Ah oui, de proposer directement un pax plat lors du check-in peut-être? x)

    A la prochaine ^^/

Connectez-vous pour poster un commentaire.