Flight-Report

Avis du vol Air France Paris Oslo en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1774
Classe Economique
Siege 6A
Temps de vol 02:20
Décollage 19 Jui 17, 09:40
Arrivée à 19 Jui 17, 12:00
AF   #40 sur 127 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 3676 avis
marathon
Par GOLD 1314
Publié le 21 juin 2017
Ce lundi matin, la circulation est franchement embouteillée sur le boulevard périphérique, mais au lieu de se dégager une fois arrivé sur l’autoroute A1, ça devient catastrophique. Certaines voitures diplomatiques restent sagement engluées dans le trafic, peut-être parce que c’est le chauffeur allant chercher son ambassadeur à CDG.
photo img_7320a
Les seuls véhicules qui avancent rapidement sont des Renault Talisman grises aux bruyants avertisseurs à deux tons qui n’étaient probablement pas les voitures de service d’inspecteurs de police appelés pour un flag’, ou des monospaces à vitres noires escortés de motards. J’ai trois quarts d’heure de marge par rapport au temps de trajet normal à cette heure-là (bouchons « normaux » inclus), mais est-ce que ça va le faire ?
photo img_7321aphoto img_7323a
« Incident à 2 km » annonce le GPS du chauffeur de taxi, et je n’aperçois aucun gyrophare signalant habituellement le lieu du délit. Dans ce genre de situation, inutile de stresser son compagnon d’infortune alors que l’heure tourne inexorablement et je garde un silence total, tout comme lui, à quelques soupirs étouffés près. A ce rythme-là, ça ne va pas le faire.

L’incident, c’est tout simplement le salon du Bourget ! dont les accès sont engorgés au point de bloquer l’autoroute. On n’a pas toujours un chauffeur de taxi bien renseigné, et celui-ci s’est précipité dans le bouchon au lieu de le contourner par l’A3 comme celui de mon vol du 7 juin dernier décrit ici. Une fois à CDG, le numéro de Libération gracieusement offert par AF m’a confirmé que « l’accès par l’autoroute A1 [du salon du Bourget] relève du cauchemar » (sic)… mais LUCKY LUKE m'a appris que l'A3 était également saturée ce jour là. Bref, ce n'était vraiment pas le matin pour aller au terminal 2G qui n'est accessible en transport en communs que par une navette de bus depuis les autres terminaux.
photo img_8325a
Ça se dégage enfin après le dernier accès de livraison vers LBG, sans être fluide pour autant. Il est 9h02 ici.
photo img_7324a
Le bouchon loin en amont sur l’A1 ayant espacé les véhicules, le dépose-minute du Terminal 2 E ne crée pas de bouchon au niveau des Terminaux 2C-2D.
photo img_7326a
Il est 9h07 : je n’ai pas de bagage à enregistrer, un accès Skypriority, j’ai déjà retiré ma ceinture en prévision du PIF et je sens que ça va le faire.
photo clipboard02a
Et de fait, après un passage éclair du PIF, il est 9h15 airside et ça le fait.
photo img_7327a
Le terminal 2G a des allures de hangar industriel, propre, mais évoquant plus un terminal low cost que celui des partenaires régionaux d’une legacy.
photo img_7329a
Le vol vers OSL est annoncé à l’heure
photo img_7328a
J’ai pris un petit déjeuner avant de partir, ayant des doutes sur l’offre alimentaire tant du T2G que du vol de moins de 2h30 à l’horaire qui s’ensuit, mais la porte n’étant pas encore annoncée, autant aller faire un saut au salon, dont l’accès est juste au-dessus de l’escalier provenant du PIF.
photo img_7330a
L’accueil par l’une des trois bornes de lecture du BP est cordial, surtout après avoir affiché le bon BP sur mon smartphone
photo img_7332a
L’accueil par la dragonne en face était peut-être cordial aussi, mais je n’ai pas essayé.
photo img_7360a
La première impression en arrivant dans ce salon, après avoir contourné ce présentoir de journaux et revues…
photo img_7359a
… c’est l’espace de circulation, le calme et la place pour s’assoir, toutes choses qui manquent aux salons du Terminal 2F.
photo img_7335a
Un autre avantage de ce salon par rapport à ceux du 2F, c’est que ses grandes baies vitrées en hauteur le rendent assez spotter friendly. On voit au premier plan d’inévitables Embraer Hop! en attente de départ.
photo img_7331a
Mais aussi au loin des appareils au roulage. Cet A32x Finnair est assez banal pour moi (je mise une couronne norvégienne sur un A320, au nombre de hublots derrière le logo, faute de pouvoir distinguer immatriculation ou issue/issues de secours)
photo img_7356a
En revanche, j’ai rarement l’occasion de voir des 777 nord-américains
photo img_7347aphoto img_7354a
Les circulations autour de l’espace de restauration sont largement dimensionnées.
photo img_7341 panoa
Comme le temps m’est particulièrement compté, je n’ai ni un reportage exhaustif, ni le meilleur choix (de mon point de vue) au sujet de la nourriture. Des fruits et autres cookies (vus de loin).
photo img_7336aphoto img_7348a
Croissants et choses dont je ne connais même pas le nom
photo img_7343a
Des sandwiches corrects, mais que je n’aurais pas sélectionné en ayant plus de temps
photo img_7337a
Tiens ? Il y a ici un mélange de sachets de corn flakes d’une part, de muesli d’autre part. Se pourrait-il qu’il en aille de même aux salons du 2F ? Ou, dit autrement, y aurait-il au 2F du muesli qui m’aurait échappé ?
photo img_7353a
Quoi qu’il en soit, on peut napper ces céréales de lait demi-écrémé. Vous pouvez aussi les napper de jus d’orange ou multifruit, mais c’est plutôt inhabituel.
photo img_7350a
Je n’ai pas d’opinion sur l’offre en matière d’alcools
photo img_7344a
Si j’ai réussi à prendre ces photos et manger un peu, c’est parce qu’un petit répit m’a été accordé par Hop! : mon vol est retardé de dix minutes.
photo img_7340a
Elle ou lui ? C’est évidemment à gauche que je vais, et c’est aussi impeccable que manifestement rénové récemment.
photo img_7358aphoto img_7357a
La porte étant annoncée, direction l’embarquement, au fond du hangar
photo img_7361a
C’est depuis le corridor de descente vers les portes qu’on peut voir le tarmac quand on n’a pas accès au salon, ce même corridor bloquant la vue dans la zone d’attente. Embraer Hop!
photo img_7362a
Dash 8-400 Luxair de profil
photo img_7364a
Et de trois quarts avant
photo img_7368a
Présentoir largement fourni de presse : l’offre n’a rien à envier à celle du terminal 2F, mais ici, ce n’est qu’au moment d’embarquer qu’on peut se servir, et non avant comme au 2F.
photo img_7365a
Vue depuis l’extrémité du corridor dominant les portes, l’embarquement étant toujours à pied (ou par bus). La très forte coloration des baies vitrées est manifestement un choix décoratif.
photo img_7370aphoto img_7366a
C’est la meilleure vue que j’ai eue de cet Avro WDL
photo img_7367a
Avec ça, tous les PAX sont déjà arrivés à l’escalier qui descend vers la porte ; les premiers sont en train d’embarquer, mais je ne suis pas du genre à me frayer un passage en clamant « Je suis FB Gold, je dois embarquer en premier, laissez-moi passer ! » (je me souviens que des FRistes l’ont vu faire : ce n’était pas moi ;)
photo img_7371a
De toute façon, cela ne change pas grand-chose, car contrairement à mes navettes avec ARN, il n’y a pas de problème de place pour les bagages à main.
photo img_7372a
C’est bien un Embraer 190
photo img_7373a
Fuselage shot
photo img_7375a
Et vue depuis l’escalier sur un voisin
photo img_7376a
Hublot bien placé, et propre après un coup de chiffon par votre serviteur
photo img_7382a
Moquette propre
photo img_7378a
Tout petit débris de papier au fond de l’aumônière
photo img_7679a
Le pitch est fantastique pour un habitué des 20-22 cm accordés dans les A32x d’AF
photo img_7380a
J’ai pensé à la mesure jusqu’au fond du siège
photo img_7381a
Fiche de sécurité recto-verso
photo img_7589aphoto img_7590a
Embarquement terminé
photo img_7383a
Et bingo : le siège à mes côtés reste vide :)
photo img_7385a
L’embarquement est terminé, mais il ne se passe rien
photo img_7390a
L’escalier a été retiré, mais l’avion est toujours tenu en laisse (en fait, c’est un câble de communication avec le poste de pilotage).
photo img_7386a
Et c’est du poste de pilotage que tombe cette annonce du CdB :
- Mesdames et Messieurs, Nous avons un créneau de départ d’ici deux heures
(Soupirs et commentaires de lassitude dans la cabine)

Seuls les anglophones ont la raison de ce retard :
- This is due to the traffic at the Le Bourget Airport

Cela n’empêche pas ces A321 Austrian et AF de décoller
photo img_7389aphoto img_7391a
Ni ce babybus AF. Y aurait-il une discrimination envers les Embraer ? :)
photo img_7393a
C’est à 10h30 (STD + 50’) que le CdB a du nouveau pour nous :
- Bonne nouvelle : nous pouvons partir pour Oslo

Le contournement du terminal 2E permet de voir un A380 au contact
photo img_7394a
Et de suivre un autre qui décollera juste avant nous
photo img_7397a
Brochette de gros porteurs AF d’un côté
photo img_7400a
Et de Boeing DL (dont l’un en livrée Skyteam) de l’autre.
photo img_7402a
Au fond à gauche, le corridor vitré entre les terminaux 2E à gauche et 2F à droite
photo img_7405a
La jetée 2F2, que je trouve assez laide de l’extérieur
photo img_7406a
Sur le parking des gros porteurs à mi-chemin sur le taxiway vers le doublet nord, on ne mélange pas les torchons et les serviettes : les Boeing sont à gauche (deux 777 AF et un 757 DL)
photo img_7413aphoto img_7412a
Et les Airbus sont à droite
photo img_7411a
Au fond, c’est un A340 Air Mauritius
photo img_7408a
Bel alignement d’A330 AF
photo img_7414a
Pendant ce temps, on continue de suivre l’A380 AF déjà vu
photo img_7417a
A320 Aer Lingus au contact du Terminal 1 et deux A310 gouvernementaux à leur parking habituel
photo img_7419a
C-40B, version militaire du BBJ (Boeing Business Jet), lui-même dérivé du 737-700, probablement là pour cause de Salon du Bourget.
photo img_7425a
On ne peut que deviner la dérive d’un deuxième A330 Air China derrière celui-ci
photo img_7427a
Je ne m’avance pas au sujet de cet appareil United Airlines, et je laisse Okapi reconnaître un 777-200 (merci à lui)
photo img_7428a
737 LOT
photo img_7429a
A380 Singapore Airlines
photo img_7430a
737-600 SAS
photo img_7431a
A320 SAS
photo img_7432a
Une curiosité avec ce 737-300 en version Quick change (fret/passagers) d ASL Airlines, ex Europe Airpost
photo img_7433a
A330-300 Turkish Airlines
photo img_7437a
777-300ER Eva Air
photo img_7436a
Et enfin un A380 Thai Airways
photo img_7438a
Il y a trois avions devant nous pour la piste 9R :
photo img_7443a
D’abord un 757-200 La Compagnie
photo img_7453a
Il doit d’abord laisser atterrir un 777 AF
photo img_7455aphoto img_7456a
C’est parti pour le 757 vers EWR
photo img_7459a
Ensuite vient le tour de l’A380 AF vers SFO
photo img_7445aphoto img_7461a
Puis l’A320 Easyjet vers MAN
photo img_7465aphoto img_7469a
Et c’est enfin à nous ! Il est 11h05, soit STD+1h25’.
photo img_7470a
Un regard en arrière vers CDG, en entier
photo img_7474a
Et vue du parking d’appareils Skyteam long-courriers (à gauche) et du Terminal 1 (à droite)
photo img_7476a
CDG1 et le doublet nord. Au fond, la boucle de la Seine en aval de Paris ; on distingue sur la gauche les gratte-ciels de La Défense
photo img_7477a
Par un beau temps pareil, ce serait un crime de ne pas profiter de l’IFE extérieur (évidemment, j’ai choisi un hublot à gauche pour ne pas être à contre-jour, en avant de l’aile pour qu’elle ne gêne pas). On commence par la base aérienne 110 de Creil (CSF), très facile à trouver
photo img_7481a
La même, après traitement d’image. Il n’y a plus de mouvements d’avions militaires depuis mai 2016.
photo img_7487a
L’instant BESMRS, très facile à caser avec le viaduc de Verberie sur la LGV Nord, franchissant l’Oise en bas de la photo
photo img_7488a
L’aérodrome d’Amiens (QAM), avant/après traitement d’image
photo img_7499aphoto img_7498a
Autre grand classique en partant vers la Scandinavie, l’aéroport d’Albert-Picardie (BYF) où se posent des gros porteurs malgré la petite taille de la commune de Meaulte : ce sont les A300-600ST (« Beluga ») qui convoient vers TLS les nez et tronçons d’avions fabriqués dans l’usine située juste à côté
photo img_7501aphoto img_7500a
Zoom sur les marécages dans les méandres de la Somme
photo img_7503a
Là, ça devient beaucoup plus difficile. Vous reconnaissez Lens, mais où est son terrain d’aviation ?
photo img_7520a
En forçant le contraste, ça va mieux ?
photo img_7520-2a
En vrai, il est impossible à trouver par hasard, et c’est bien parce que je savais que Lens-Bénifontaine (LFQL) se trouve là que j’ai pris cette photo, aidé par le point de repère que constituent les trois bâtiments blancs juste en dessous. Il y a deux pistes en herbe qui se croisent à la pointe de la flèche.
photo img_7520-2a2
Ici, en revanche, c’est facile. Tous les Nordistes reconnaissent la forme triangulaire du Vieux Lille, auquel on peut aussi trouver une forme de cœur, grâce à sa citadelle Vauban.
photo img_7522a
Avec un point de repère aussi facile, impossible de manquer LIL, dans le bas de la photo précédente
photo img_7523a
Mais si l’on revient au panorama général, au lieu de regarder au sud de la citadelle, regardons au nord, à Marcq-en-Barœul. Où allez-vous poser votre Cessna ?
photo img_7527a
Localiser une piste en herbe est une épreuve redoutable, mais j’ai beaucoup révisé en préparation d’un FR un peu spécial à paraître dans deux semaines (teaser). Ce n’est pas par hasard si j’ai pris cette photo : un peu de traitement d’image, et hop! voici LFQO et ses quatre pistes en herbe (je vous déconseille d’y poser un E-190 Hop !)
photo img_7527-2a
Vous avez compris le principe : voici Courtrai et la campagne environnante
photo img_7531a
Et pile au milieu de la photo précédente se trouve KJK
photo img_7533a
La météo est un peu brumeuse et l’on ne distingue pas bien Bruges, à gauche, et Zeebrugge, sur la côte au centre.
photo img_7546a
En revanche, il n’y a même pas besoin de traitement d’image pour faire ressortir la base aérienne d’Ursel (EBUL), vers le bas de la photo précédente.
photo img_7544a
Le port de Flessingue
photo img_7551a
Le chariot remonte l’allée centrale
photo img_7552a
Je comprends mieux les soupirs de Benoit75008 devant les récits de festins sur CDG-ARN, un vol de plus de 2h30’ à l’horaire. Oslo est un peu plus au nord, mais nettement plus à l’ouest, et ce vol est sous la barre fatidique des vols moyen-courrier d’AF.
photo img_7562a
L’un des ouvrages du Plan Delta
photo img_7553a
Zierikzee
photo img_7555a
Hellevoetsluis
photo img_7557a
Les six pistes d’AMS
photo img_7563a
Zoom sur le terminal enserré par quatre des pistes
photo img_7565a
Le très caractéristique motif des canaux concentriques du centre historique d’Amsterdam
photo img_7570a
Le même, en forçant le contraste
photo img_7569a
Un moment d’inattention, et j’ai failli rater la piste de BMK, sur Borkum, la plus à l’ouest des îles allemandes de la Frise. Je ne saurai trop vous recommander ce FR si vous voulez en savoir plus à son sujet.
photo img_7584a
C’est d’ailleurs au niveau de cette île que l’avion coupe à travers la Mer du Nord. Il n’y aura rien à voir jusqu’à la côte norvégienne : autant aller inspecter les toilettes à l’arrière.
photo img_7591a
Et avant cela le petit galley arrière ; il y a trois chariots sous ces équipements qui utilisent au mieux le peu d’espace disponible.
photo img_7592a
La fiche laissée par les PNC m’apprend qu’il y a 90 PAX dans ce vol, mais 100 au retour, et qu’il faut donner cinq tapes dans le dos en cas d’étouffement : un risque spécifique aux palets Mère Poulard ou aux croustillants aux cacahuètes ?
photo img_7597aphoto img_7594a
Porte, siège de structure et accès aux exigus WC côté gauche
photo img_7599a
Lesquels WC sont propres
photo img_7600a
Arrivée en vue des côtes norvégiennes
photo img_7605a
Voici Arendal
photo img_7609aphoto img_7608a
L’aéroport d’Arendal à Gullknapp (ENGK), dédié à l’aviation générale
photo img_7613a
L’aéroport de Skien à Geiteryggen (SKE). Les nombreuses tentatives de lancement de lignes aériennes au départ de cet aéroport se sont toutes traduites par des échecs financiers.
photo img_7617aphoto img_7617-2a
Début de la descente ; le rideau est rangé
photo img_7620a
L’aéroport de Notodden (NTB), qui n’accueille actuellement que LE vol quotidien de 40’ de Bergen Air Transport vers Bergen (BGO) et retour, dans l’un de ses deux Beech King Air 200 (un appareil d’une capacité de 12 PAX), pour le modeste tarif de 3272 NOK. C’est l’unique ligne régulière de cette très confidentielle compagnie aérienne.
photo img_7622a
Malgré l’étroitesse de sa vallée, la rivière Numedalslågen trouve le moyen d’avoir d’innombrables méandres.
photo img_7625a
Le lac Eikeren et l’agglomération d’Øvre Eiker
photo img_7626a
Drammen, au fond du fjord éponyme
photo img_7629a
L’agglomération d’Oslo; l’une de ses curiosités, ce sont ses stations de ski en zone urbaine
photo img_7636a
Il y a même un tremplin de saut à ski
photo img_7639a
La périphérie nord d’Oslo et le lac Maridal qui constitue la principale source d’eau potable de la capitale.
photo img_7642a
Premier aperçu d’OSL
photo img_7643a
Idem, en forçant les contrastes
photo img_7648a
Il faudrait peut-être penser à s’aligner en finale ? (quelques secondes après cette photo, évidemment sur la piste 01R)
photo img_7655a
Finale
photo img_7658a
Toucher assez doux ; on aperçoit devant le winglet la carcasse utilisée pour l’entraînement des pompiers.
photo img_7661a
787-8 QR
photo img_7664a
A321 Turkish Airlines
photo img_7666a
777 Thai Airways
photo img_7672a
CRJ-700 Nordica
photo img_7674a
737-800 Norwegian Air Shuttle
photo img_7675a
Arrivée au contact au plus près de la sortie
photo img_7676a
Où est arrivé cet avion en papier ? Sans doute sur l’île Långholmen à Stockholm ! (Si vous ne saisissez pas l’allusion, voyez le bonus de ce FR)
photo img_7677a
Arrivée au contact à côté de ce 737-700 SAS
photo img_7678a
Dernière vue de l’E-190 Hop !
photo img_7681a
Le circuit d’arrivée domine le niveau Départs à l’étage inférieur à droite, derrière les baies vitrées dans lesquelles il y a beaucoup de reflets.
photo img_7682a
Quelques appareils au contact : des Nordiques au second plan (Finnair, Norvegian Air Shuttle, SAS). Au premier plan, cet A319 TAP assure probablement le plus long vol intra-Schengen "continental" au départ d’OSL (ATH est un chouïa moins loin); Saraoutou m'a rappelé que l'Espace Schengen comprend des îles assez périphériques (merci à lui !)
photo img_7683a
Une zone duty free sur le côté du circuit d’arrivée, mais on n’a pas besoin de la traverser
photo img_7684a
… juste avant les tapis de livraison des bagages
photo img_7686a
Aéroport de Paris n’aurait pas l’idée saugrenue de permettre aux PAX d’acheter leur billet de train vers la gare centrale de la ville (et même au-delà) pendant l’attente de la livraison des bagages, mais c’est possible à OSL comme à ARN.
photo img_7688a
Le train, c’est le Flytoget, moins cher que l’Arlanda Express (180 NOK, contre 280 SEK pour un aller simple), et tout aussi confortable
photo img_7689a
C’est la fin de ce FR ; je vous propose en épilogue un mini-bonus au sujet de l’une de ses photos.

Non seulement Oslo dispose de pistes de ski, mais elles sont accessibles en métro, par la ligne n°1, aussi appelée ligne Holmenkollbakken, qui part du niveau de la mer pour atteindre 469 mètres d’altitude à son terminus. Évidemment, nombreuses sont les rampes sévères dans cette montée de moins de 12 km, posant de redoutables défis d’adhérence pour cause de glace, de pluie et pire encore de feuilles mortes.
photo img_8053a
Non seulement le profil de la ligne est atypique, mais pour des raisons historiques, nombre de stations ont des quais trop courts pour les rames qui les desservent :
photo img_8033a
Ceci oblige à laisser fermées les portes de la dernière voiture dans ces stations
photo img_8063a
Depuis la station de Majorstuen au centre d’Oslo, on ne peut manquer de voir le tremplin olympique de Holmenkollbakken, celui-là même vu dans la descente vers OSL.
photo img_8072a
Vous ferez bien un saut à Oslo l’hiver prochain ?
photo img_8073a
Merci de m’avoir lu !
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.0/10
Cabine9.0
Equipage9.0
Divertissements8.5
Restauration5.5

Air France Lounge, 2G

8.8/10
Confort10.0
Restauration8.0
Divertissements9.0
Services8.0

Paris - CDG

7.4/10
Fluidité10.0
Accès1.5
Services8.0
Propreté10.0

Oslo - OSL

9.5/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

Avec son niveau sonore très modéré et un diagramme 2+2, complété par un pas de siège comme on n'en voit plus guère, l'E-190 de Hop! est un appareil très confortable.
Quand on s'est habitué au plateau repas, standard ou en menu spécial, du vol de 2h40' CDG-ARN, la désillusion est sévère face au symbolique sucré+salé de Hop! pour cause de vol de "seulement" 2h20'.
Au départ du terminal 2G comme du 2F, les journaux offerts par AF me permettent de tenir l'aller-retour; l'IFE extérieur est un peu moins intéressant pour cause de traversée de la Mer du Nord, mais assure néanmoins le spectacle pendant la première moitié du vol.
Je ne peux tenir rigueur aux PNT du retard au décollage, ni aux PNC de la modestie de la collation : les uns et les autres ont assuré leurs tâches de communication plutôt mieux que la moyenne.

Le salon du terminal 2G est une très agréable surprise : vaste, lumineux, spotter friendly, et (du peu que j'ai eu le temps de m'en rendre compte) proposant un assortiment de nourriture plus varié que ses parents pauvres du 2F.

L'accessibilité de CDG est déjà médiocre en temps normal. Quand on y ajoute un départ du terminal 2G (allongeant un peu le trajet terminal par la route ou imposant un transfert par bus depuis la gare de RER) et un bouchon record pour cause - un comble - de salon aéronautique, le résultat est calamiteux.

OSL fait encore mieux qu'ARN, car sa desserte ferroviaire est deux fois moins chère, plus fréquente et dessert plusieurs gares avant/après la gare centrale d'Oslo.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Oslo (OSL)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 18 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Oslo (OSL).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 15 minutes.

  Plus d'informations

29 Commentaires

  • Comment 401838 by
    okapi GOLD 2785 Commentaires

    Non mais il faudrait penser à prévenir quand on change ses habitudes. Marathon en route vers Oslo, ça fait très école buissonnière. et un choc de surcroît. Un peu comme si l'okapi se met à faire des récits sur une route autre que Paris Milan! Qui va donc nous refiler notre dose de petits pois suédois cette semaine? Une escapade depuis Stockholm vers Oslo, soit, mais là, snober totalement la capitale suédoise, ça sent vraiment le laisser-aller :-D Gageons qu'au retour, il y aura du saumon norvégien à défaut d'omelette!
    Le Salon du Bourget a certainement fait rater leurs vols à plus d'un pax! On verra la fournaise des transports en commun ce week-end.
    Quid des fontaines d'eau potable dans ce nouveau hangar/terminal? La dernière fois que j'y suis passé, je ne les ai pas trouvées. Par contre, joli salon que ce 2G bien aéré et mueslisé. On va demander à AF de faire partir ses vols sur ARN depuis ce terminal alors.
    "Elle ou lui ? C’est évidemment à gauche que je vais" Les goûts, c'est comme les couleurs, cela ne se discute pas ;-)
    Deux heures d'attente annoncée, j'espère que la clim fonctionnait correctement à bord!
    Joli spotting une fois la mise en route approuvée. "Je ne m’avance pas au sujet de cet appareil United Airlines" Quand même, c'est facile à reconnaître un 777-200!
    Belles vues pendant la montée, mais presta minime sur ce type d'avion non-équipés de four. Deux heures de vol avec des biscuits salés/sucrés. Il va falloir demander à Air France une prestation biscuits "DBML" ou du crackers apéritif "BLND".
    "Aéroport de Paris n’aurait pas l’idée saugrenue de permettre aux PAX d’acheter leur billet de train vers la gare centrale de la ville (et même au-delà) pendant l’attente de la livraison des bagages, mais c’est possible à OSL comme à ARN." Ça finira par arriver, ce sera l'objet de la prochaine bataille à coups de tweets!
    "Une zone duty free sur le côté du circuit d’arrivée, mais on n’a pas besoin de la traverser" -> Il y a peut-être du saumon fumé suédois en vente dans les rayons!
    Et merci pour ce bonus ferroviaire. C'est deux fois moins cher mais toujours aussi intéressant!
    À bientôt pour le retour!

    • Comment 401852 by
      marathon GOLD AUTEUR 9083 Commentaires

      Changer la routine de mes vols scandinaves, ce n’est pas seulement changer de menus, mais aussi d’itinéraires :)

      Je commenterai l’offre locale de saumon dans le FR ex-OSL.

      Ma réflexion ce matin a été : « Ils ne pourraient pas plutôt l’organiser à BVA, ce salon aéronautique ? Tant qu’à prétendre que c’est un aéroport parisien, autant aller au bout de la logique.» ^^

      Les conditions de circulation ne m’ont vraiment pas laisser le temps de faire le tour de ce terminal, si dépouillé soit-il. Je chercherai une éventuelle fontaine une autre fois.

      « C'est facile à reconnaître un 777-200 ! »
      - C'est grandement surévaluer mes compétences en identification, cf. ma réponse au commentaire suivant.

      Clim en service, et aussi (et surtout ?) remise de l’escalier auprès de l’avion pour pouvoir en ouvrir la porte avant gauche sans danger.

      J’ai eu le nez creux en prenant un petit déjeuner préventif chez moi avant de partir. Même sans four, un plateau froid aurait été le bienvenu.

      « Ça finira par arriver, ce sera l'objet de la prochaine bataille à coups de tweets! »(Les distributeurs de billets de RER en salle de livraison des bagages de CDG)
      - J’ai bien du mal à comprendre ce défaut de promotion de l’usage des transports en commun pour quitter CDG, tout particulièrement vis-à-vis des primo-arrivants.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 401843 by
    noone18 367 Commentaires

    Okapi est trop rapide pour moi ^^ Ainsi il m'aura bien devancé dans les remarques que j'allais émettre ^^
    Le 777 de UA, c'est vu. J'ai aussi un doute sur le 737-800 SAS ? Mais suis sur mon téléphone avec agrandissement impossible. Qui prendra les coups de fouet? ?
    La leçon de géographie Nord européenne est toujours très agréable.
    Merci pour les infos concernant l'accès à CDG. Bien que je m'y rende par le RER samedi (FR à venir bien sur), je vais me préparer à vivre des moments agréables :/
    A Bientôt

    • Comment 401853 by
      marathon GOLD AUTEUR 9083 Commentaires

      Il semblerait que bien qu’ayant deux issues de secours sur l’aile, OY-KAL serait plutôt un A320. Merci d’avoir suggéré avec délicatesse de revoir ma copie avant qu’elle ne tombe sous les yeux d’Esteban. ^^

      « La leçon de géographie Nord européenne est toujours très agréable. »
      - Tout le plaisir est pour moi !

      Les exposants et visiteurs au salon du Bourget qui utilisent les transports en commun pour s’y rendre ont toute ma sympathie.

      Merci pour le commentaire !

      • Comment 401860 by
        noone18 367 Commentaires

        Le 737-800 possédant aussi une double issue de secours sur l'aile, c'est plutôt l'absence de sharklets qui m'avait fait remettre en question l'identification ^^
        Mais oui c'est facile d'identifier un B777 (cf réponse à Okapi), il suffit de viser la queue de l'appareil ... "applatie" au niveau de la sortie de l'apu. Pour la version -200, juste une question de longueur lol

  • Comment 401867 by
    Papoumada SILVER 5239 Commentaires

    Merci François pour ce FR.

    Un avgeek a failli être victime du salon du Bourget : la carte Gold ne sert à rien ?

    Le retard conséquent (pas d'indemnité?) présente au moins l'avantage d'un spotting intense et assez divers.

    Chez AF, on passe sans transition du repas au sucré-salé : au moins cela ne flatte-t-il pas ton syndrome d'hypocondrie.

    En arrivant à la fin du reportage, j'ai cru à une contribution de RodoAF !

    A bientôt !

    • Comment 401873 by
      marathon GOLD AUTEUR 9083 Commentaires

      Les priorités au salon du Bourget s'apprécient en fonction du nombre d'avions achetés, et non empruntés comme à CDG ;)

      Déjà qu'AF est d'assez mauvaise foi quand on est dans les conditions d'application du règlement 261/2004, alors avec un retard de moins de deux heures, le mieux qu'on puisse espérer, c'est une réponse extraite du catalogue standard du service client.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 401877 by
    Bargi62 SILVER 2583 Commentaires

    J'aime bien également ces vols Hop en Embraer que je trouve comfortable.
    A nouveau un très beau spotting pendant le roulage et de belles vues pendant le vol:sans ton fléchage je n'aurais pas reconnu Bénifontaine(d'où été parti le Vimy Flight cf un des mes derniers FRs)et Bondues!
    Belles vues également sur la région de Rotterdam et Amsterdam.
    Ce bonus sympa m'a rappelé cette ligne n*1 que j'avais emprunté en Hiver mais ce n'était pas pour aller faire du saut à ski!
    Merci pour ce très beau FR.

    • Comment 401974 by
      marathon GOLD AUTEUR 9083 Commentaires

      Mes souvenirs de l’E-190 remontaient à mes plus exotiques voyages sino-taïwanais, et j’ai eu le plaisir de constater que mes souvenirs n’avaient pas enjolivé l’agrément de cet appareil.

      pistes en herbe sont quand même beaucoup plus faciles à voir quand on est à une altitude d’aéroclub.

      Dans combien de pays peut-on prendre le métro à la gare centrale de la capitale pour aller skier ?

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 401881 by
    Chevelan GOLD 10481 Commentaires

    Le terminal G me rappel un très récent bon souvenir...
    Des balivernes en guise d'explication de retard, et la marmotte elle plie le chocolat dans le papier alu, bien sûr !!!
    Très belles vues sur les différentes structures aéroportuaires survolées
    Collation légère pour un vol de 2h20
    Idéal de skier en ville, avec le métro pour s'y rendre c'est décidément super...
    La capitale Norvégienne est très aérée, j'aime beaucoup
    "Vous ferez bien un saut à Oslo l’hiver prochain ? "=> Excellent !

    Merci pour cet opus concernant une destination toujours scandinave, à quand Copenhague ? ^^

    • Comment 401921 by
      marathon GOLD AUTEUR 9083 Commentaires

      Quand la météo est favorable, la chasse au trésor des aéroports survolés est un passe-temps remarquablement efficace.

      Oslo a la réputation parmi mes collègues locaux d’une ville très provinciale, avec tout ce que cela peut avoir d’ennuyeux quand on n’est pas inséré dans le tissu social.

      J’ai déjà reporté un A/R vers Copenhague au départ de Stockholm :)

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 401909 by
    LUCKY LUKE GOLD 2183 Commentaires

    Je te rassure, c'était tout aussi bouché sur l'A3 lundi matin...
    Merci pour ce FR et pour le lien relatif à Borkum.
    Belle variation de ton itinéraire habituel vers la Scandinavie, avec changement d'aérogare de départ, à fortiori de salon, de module et même d'opérateur, bien que tu sois perdant sur le plan du catering. Le spotting à l'arrivée n'est pas aussi varié qu'à ARN mais ça doit te changer un peu de la routine.
    Le meilleur à venir avec un OSL-ARN sur Ethiopian ?
    A bientôt.

    • Comment 401917 by
      marathon GOLD AUTEUR 9083 Commentaires

      Je réhabilite publiquement ce chauffeur de taxi, et je maudis une nouvelle fois ce Salon ;)

      Un changement en effet des plus bienvenus dans la routine hebdomadaire, d’un point de vue tant FRiste que professionnel, mais hélas, mes obligations à Oslo rendaient inenvisageable un vol quittant OSL à 17h05.

      C’est plutôt à moi de te remercier pour tes FR insolites et ta lecture néanmoins fidèle de mes récits de navettes franco-scandinaves !

  • Comment 401952 by
    mogoy GOLD 8717 Commentaires

    Merci pour ce routing aussi inattendu que mystérieux.
    Persona non grata en Suède pour cause d'abus de pain sans gluten. A moins que le saumon soit plus abondant à OSL qu'à ARN ?
    Tjrs est-il que ce n'est pas le sucralé de Hop! qui pousse au changement.
    Je ne te donne pas lgtps avant de regretter ARN si ces rotations s'avèrent aussi exclusives que les précédentes.

    • Comment 401975 by
      marathon GOLD AUTEUR 9083 Commentaires

      Que mes lecteurs scandinaves me pardonnent, mais vue depuis les hautes sphères de mon entreprise, Oslo, c’est un peu la banlieue de Stockholm. C’est par pure convenance personnelle que je n’ai pas fait un A/R au départ d’ARN.

      Il y a un peu trop de Mer du Nord sous l’avion et un peu trop peu de nourriture dans l’avion pour que je préfère aller à OSL plutôt qu’à ARN au départ de CDG, encore que le confort de l’E-190 et du salon 2G méritent réflexion.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 401960 by
    BESMRS GOLD 1227 Commentaires

    Effectivement la voiture diplomatique est celle d’un ambassadeur…

    Petit rappel sur les plaques diplomatiques françaises :
    NNN XXX AAAA B

    NN est le code pays qui est celui de l’ordre diplomatique français (49 = Haïti) assorti du préfixe éventuel en cas d’accord de siège
    XXX est le type d’immunité conférée (CMD = Chef de mission diplomatique)
    AAAA est le numéro d’ordre du véhicule pour le pays/organisme en cause.
    B est le suffixe pour certaines plaques d’extension de privilèges.

    C’est donc le véhicule officiel de Son excellence madame Vanessa Lamothe Matignon, ambassadeur de la République d’Haïti près la République française, délégué permanente auprès de l’UNESCO et auprès de l’OIF… cqfd !

    A priori son excellence est donc partie de Port-au-Prince sur le vol AF 618 vers Miami où elle a ensuite enchaîné sur le vol AF 99 qui arrive à CDG à 10 heures 30….

    Bon c’est fini pour les potins mondains ?

    Le 2 G est toujours aussi catastrophique en accès (c’est quand qu’ils prolongent LISA et CDGVal pour le desservir ????) pour LISA il manque 100 mètres de voie, pour CDGVal c’est plus compliqué même si les emplacements sont « réservés ».

    Le salon du 2G est paradoxalement plus sympa que celui du 2F….

    Je note que la passerelle de débarquement est fixe (je croyais que cela ne se faisait plus so 70’ies)….

    ADP veut bien des distributeurs de billets de transports… si on « loue » au prix fort les emplacements… ce que ne veulent pas payer ni le STIF ni les transporteurs…

    Les rames (classe 71) du Flytoget sont véloces (210 km/h) et des sœurs des classes 73 des chemins de fer norvégiens mais pas jumelles (pas de pendulation à Oslo)…

    Pour ce qui est du métro :
    - Notez le 3e rail avec prise de courant par le bas (meilleur contact par grive/neige/glace)
    - le matériel est récent (rame MX3000 livrée à compter de 2006)
    - une grande partie du réseau était constituée de lignes de banlieue ou de tramway (d’où les quais courts)

    Après le sucré salé fait cheap !!!!

    • Comment 401977 by
      marathon GOLD AUTEUR 9083 Commentaires

      L’immatriculation était en effet 49 CMD 1, donc celle du chef de mission diplomatique. Merci pour cet amusant travail d’investigation :)

      CDG1 a été construit à la fin des années 60 sans desserte ferroviaire, tout comme le terminal 2G quarante ans plus tard. Il y a des erreurs de conception qui relèvent du dogme transgénérationnel.

      Ce bras de fer dérisoire entre deux entités parapubliques, dont le résultat est de priver les usagers d’un service qui devrait aller de soi (les distributeurs de billets de RER en salle de livraison des bagages) dénote un manque de sens du service public d’une part, d’autorité du ministère de tutelle d’autre part, et de benchmarking élémentaire pour tous.

      Le capotage du 3° rail permet aussi de réduire le risque d’accident électrique.
      Pour compléter le tableau de la ligne 1 du métro d’Oslo, elle comporte une dizaine de passages à niveau impossibles à supprimer.

      Il n’y a que quelques dizaines de grammes de nourriture solide de différence avec le seul café servi par SAS : c’est effectivement très léger !

      Merci pour le commentaire !

      • Comment 401982 by
        BESMRS GOLD 1227 Commentaires

        C'est pas du dogme, c'est pire.... c'est de la bétise ! :)

        L'absence de ministère de tutelle efficace est une constante depuis 1978 :) cf le rapport de la Cour des comptes sur Eole et Météor :) :) :) :)

        Mais il y a des passages à niveaux pour le métro de Paris aussi :) :) :) :)

  • Comment 401964 by
    Rl 777 812 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Interesting with a routing to OSL this time!

    Would be nice to visit the air show, some day.

    “Ça se dégage enfin après le dernier accès de livraison vers LBG, sans être fluide pour autant. Il est 9h02 ici.“
    - Looks really bad on the opposite side. Thank you for these shots on the freeway, I like them. The weather looked good as well.

    Great spotting shots at CDG.

    “C’est parti pour le 757 vers EWR“
    - Nice!

    Too bad this flight has a slightly shorter scheduled flight time.

    Absolutely fantastic aerial shots throughout the ride.

    Really nice shots from OSL, thanks for sharing.

    Have a good one, see you!

    • Comment 401978 by
      marathon GOLD AUTEUR 9083 Commentaires

      The Paris Air Show has the reputation of being as crowded inside as in the means of access.
      The opposite side on the expressway had the combination of the hellish daily traffic jam and the added traffic to the Air Show. Hell within hell…
      This shorter flight was healthy reminder of the catering privilege of flying the longer route to ARN.
      I have been looking forward to summer lighting conditions for months earlier this year ;)
      Thanks for the comment !

  • Comment 402016 by
    jules67500 GOLD 3891 Commentaires

    Bonjour Marathon ! Merci pour ce FR !

    KEEEUUUWWAAAAHHHH ????? Marathon qui part sur OSL au lieu de STO ???? Où est le AF1262 que j'attendais comme toutes les semaines ? Je demande un remboursement ^^

    OSL est vraiment la destination oubliée du réseau AF qui la délègue à Hop! et son service réduit... Dommage.

    Comme à ton habitude, une belle (re)découverte des paysages du nord de l'Europe.

    Effectivement, OSL est une très belle ville, qui est agréable à visiter en été.

    A bientôt !!

    • Comment 402017 by
      jules67500 GOLD 3891 Commentaires

      Et je vais en RER au Bourget aujourd'hui, j'essaie de ne pas accentuer la pollution parisienne et les embouteillages qui y règnent !

    • Comment 402029 by
      marathon GOLD AUTEUR 9083 Commentaires

      Ah oui, mais je poste aujourd'hui une exclusivité : le premier FR OSL-ARN !
      Catering réduit mais appareil plus confortable, salon plus agréable mais terminal moins accessible : le match est serré entre les vols vers OSL et ARN !
      Merci pour le commentaire et bon salon !

  • Comment 402064 by
    A330-200 523 Commentaires

    Bonjour Marathon,

    merci pour ce fr,
    beau salon au 2 G, bien mieux qu au 2F.
    on ne melange pas les torchons et les serviettes, mais qui est torchons et qui est serviette? sinon d accord avec vous on ne melange pas les merveilles airbus avec suppositoires et autres fireliners Boeing.

    tres beau pas mais catering indigne , joue a calculer si le vol fait plus ou moins de 2h30 est ridicule , cela devrait etre reparti en zone geographique pour plus de coherence.

    bon week end

    • Comment 402066 by
      marathon GOLD AUTEUR 9083 Commentaires

      Bonjour, A332 !
      En turbopropophile avéré, je ne prends pas position dans la querelle entre Airbus-fans et Boeing-addicts :)
      Une répartition par zone géographique introduirait des effets de seuil similaire, entre deux villes de part et d’autre d’une frontière. Le problème, c’est la hauteur de la marche entre les deux catégories.
      Merci pour le commentaire, et bon dimanche !

Connectez-vous pour poster un commentaire.