Avis du vol Air France Havana Paris en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF825
Classe Affaires
Siege 2L
Temps de vol 09:05
Décollage 06 Sep 17, 19:40
Arrivée à 07 Sep 17, 10:45
AF   #45 sur 141 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4192 avis
lynxy
Par 1833
Publié le 31 octobre 2017
Re-bonjour à tous !

Je vous retrouve pour le FR retour de mes “grosses” vacances estivales. Beaucoup de weekends ont en effet été passés à bouger en France ou à l'étranger, mais le routing qui nous intéresse ici était pour un voyage de 10 jours à Cuba :)

Petit rappel sur le choix de la destination
Les dates de vacances possibles pour ma copine était fortement limitées, donc les dates de voyage étaient plus ou moins quasiment imposées. Il restait alors à trouver une destination sympa à rejoindre avec les critères suivants :
Pas les US, histoire de changer de nos habitudes,
Sur SkyTeam,
En Business,
Avec des miles,
Et forcément de la dispo aux dates (qui sont fixées) :(

À ce moment-là, une bonne nouvelle se profile : AF positionne des 777 Best sur La Havane plusieurs fois par semaine avec des disponibilités inégalées en awards. Étant proches de la fin d'un mois au moment de réserver, nous décidons d'attendre les prochaines promo FlyingBlue, au cas où… et ça marche avec du -25% sur HAV dans nos dates !

C'est donc pour 800€ et 250k miles que nous partirons pour 10 jours à Cuba, en Best. Parfait, bien qu'un peu cher, mais vu nos contraintes on s'en tire plutôt bien :)

Le routing retenu au final :

AF820 CDG - HAV, 777-200, Business (par ici !)

AF825 HAV - CDG, 777-200, Business



En route vers La Havane



Après une dernière étape cubaine à Piñar del Rio dans la vallée du tabac, l'heure du retour vers la capitale est arrivée. C'est avec une météo plutôt agréable que nous faisons route vers l'aéroport international José-Martí, en croisant toujours aussi peu de monde au volant de notre bolide.

photo img_20170906_131757

Nous arrivons finalement avec encore près de 4h d'avance dans les environs de l'aéroport, et nous faisons donc un tour par la maison d'Hemingway avec son phare qui a une vue fort agréable sur la Havane et l'océan :

photo img_0037photo img_0035

Nous boirons un dernier mojito au calme avant de partir rendre la voiture, au moment où un orage commence à nous tomber dessus.

photo img_20170906_151623

Nous roulons donc une vingtaine de km jusqu'à l'aéroport, sous les cris incessants de la voiture au bord de la panne d'essence (Cuba est en effet un pays où l'on prend la voiture pleine, et on la rend vide…), mais nous arriverons à destination sans encombre sous un déluge d'eau.

À l'aéroport



En revanche, pour trouver l'accès au parking de location, absolument aucun panneau n'est là pour aider. Je finis donc par m'arrêter au hasard quelque part, pendant que ma copine sort demander directement à l'agence Rex par où il faut passer, et un employé sympa viendra pour prendre le volant et ramener la voiture à bon port (il restait environ 300m à faire, mais bien cachés ^^). Notre bolide était la Renault Talisman en noire sur la photo :

photo img_20170906_164314

Il pleut tellement que l'état des lieux de retour sera zappé. On récupère nos affaires dans le coffre, on court jusqu'à l'agence, et l'employé nous confie à sa collègue en indiquant "All good!". Parfait :)

Notre caution récupérée, direction le terminal.

photo img_20170906_164212

Le niveau des arrivées au rdc n'est toujours pas très accueillant.

photo img_20170906_164528photo img_20170906_164530

Au premier étage c'est un peu mieux :

photo img_20170906_164714photo img_20170906_164719photo img_20170906_164722

Vérification du FIDS (sans internet, aucune info sur notre vol jusqu'alors) :

photo img_20170906_164834

Tout s'annonce bien, direction le dépose bagage.

Check-in



photo img_20170906_164818

Gloups, la queue est massive et seul un guichet semble ouvert. Heureusement une file prioritaire est prévue sur la gauche, et nous nous y engouffrons donc, au moment où la totalité des guichets ouvre.

photo img_20170906_164942photo img_20170906_165003

Vue d'ici, la queue est aussi impressionnante !

photo img_20170906_165020

L'employée sera rapide pour enregistrer les valises, qui n'ont pas grossi depuis l'aller (les cigares, ce n'est pas très lourd, et le peu de Rhum autorisé non plus…).

photo img_20170906_165440photo img_20170906_165633photo img_20170906_165442

L'employée s'adressera alors à nous "Okay so the plane has the new Business Class, which is 1-2-1, but you have seats 2L and 3L, is that what you wanted? They are not together" (dans un anglais évidemment moins fluide :D ). Nous confirmons que c'est bien les sièges que nous avons booké, et nos BP se font imprimer dans la foulée.

Direction la PAF, puis le PIF :

photo img_20170906_165928

La PAF se passera autant par gestes qu'à l'arrivée, mais ce ne sera pas long. Au PIF l'attente est minime : il ne faut rien sortir de son sac (yolo les liquides et l'électronique), du coup forcément en moins de 30s on est de l'autre côté !

photo img_20170906_170621

Salon…



Direction donc le salon de l'aéroport. Cela ne présage rien de bon… mais autant tester.

photo img_20170906_170650

L'accueil est cordial, et nous allons nous installer. À notre arrivée, le salon est quasiment vide.



Du wifi est disponible et un coin avec des ordinateurs fixes est prévu, mais il faut bien évidemment acheter des cartes ECTESA (en dehors du salon) pour en profiter… donc c'est mort, on peut attendre quelques heures pour retrouver la civilisation :)

photo img_20170906_171156

Photo des documents de voyage :

photo img_20170906_170920

Puis direction le buffet… et là, que dire :

photo img_20170906_171017photo img_20170906_171125

Côté solide, autant les cubains peuvent faire des bonnes choses, autant là tout est archi industriel, et ça n'est absolument pas bon signe ^^

L'offre liquide comporte des softs, et une belle sélection de rhum local :

photo img_20170906_171101

Ma sélection se limite donc à l'alcool local (bon !) et de l'eau (forcément en bouteille) :

photo img_20170906_171412

Sur les télés, des images d'Irma se rapprochant de Saint Martin sont visibles, mais à ce moment-là on ne se rend pas encore compte de l'impact qu'aura cet ouragan…

Après une bonne heure de d'attente, le salon s'est rempli et il est temps d'aller embarquer. Petit passage rapide aux toilettes du salon :

photo img_20170906_172233

Mouais, même si pour le pays c'est pas mal (les toilettes de la compagnie de bus Viazul sont d'un tout autre niveau de délabrement par exemple), la porte a par exemple de mal à fermer.

Embarquement



Direction la salle d'embarquement.

photo img_20170906_185527

Fait amusant, depuis la salle on voit jusqu'au PIF : le terminal est vraiment tout petit !

photo img_20170906_185531

En revanche plusieurs vols embarquent en même temps et la situation est confuse.

photo img_20170906_185708

Un totem nous accueille en ventant les cabines Best positionnées sur cette ligne régulièrement :

photo img_20170906_185743

Une file skypriority était délimitée, et même si pas mal de passagers prioritaires étaient déjà passés, l'agent surveillant l'entrée nous a laissé passer sans souci et nous arrivons donc en 30 secondes dans la nourrice.

photo img_20170906_185815photo img_20170906_185833photo img_20170906_185855

À bord



La cabine n'est pas encore remplie :

photo img_20170906_185937

Quelques jours auparavant elle était néanmoins encore plus vide, que s'est-il donc passé ? (au final elle sera quasi complète, sûrement un mix d'upgrades + de gens ayant décalé leur voyage à cause d'Irma)

photo screenshot_20170824-222959

Découverte donc du 2L (sur lequel était posé le cintre du 2F) :

photo img_20170906_185944photo img_20170906_190050

Avec les commandes du siège, la télécommande, les prises et le coffre pour ranger ses affaires :



Pendant ce temps, les bagages arrivent.

photo img_20170906_190101

Les chaussons, couverture et oreillers sont déjà distribués. Le pas est très bon :

photo img_20170906_190331photo img_20170906_190836

En revanche, au fur et à mesure que l'embarquement se poursuit (par la porte 1L), la cabine se remplit sacrément, et surtout certains passagers semblent surexcités (un groupe de filles, en particulier, glousse sans arrêt), ce qui est validé par ma copine via chat (on s'amuse comme on peut) :

photo img_20170906_192209

Puis l'équipage passe proposer une boisson de bienvenue, du champagne évidemment.

photo img_20170906_192923

Distribution de la presse :

photo img_20170906_193522

Et bien sûr, distribution de la trousse de confort (en prenant soin de prendre celles que nous n'avions pas eu à l'aller).

photo img_20170906_193708photo img_20170906_193747

Dehors, tout semble prêt. Le CDB prend la parole pour nous souhaiter la bienvenue, et annonce un vol plus court que prévu avec donc une arrivée en avance. Très bien !

photo img_20170906_193941

Diffusion des consignes de sécurité avec la très connue vidéo d'AF :

photo img_20170906_194107

Cependant, au bout de 30s la CCP prendra la parole "PNC attention - À vos positions pour consignes de sécurité manuelles". Et en effet, 1 minute plus tard l'IFE s'est fait couper brusquement. Aïe, j'espère que ça ne restera pas comme ça… L'équipage bougera donc dans tous les sens afin d'être prêt à temps, mais au final tout se passera bien !

Nous repoussons au moment où le soleil se couche.

photo img_20170906_194159photo img_20170906_194609

Alignement, et décollage.

photo img_20170906_195217photo img_20170906_195413

La nuit tombe malheureusement à ce moment-là, damned.



Une fois en l'air, le CC business passera dans la cabine afin de souhaiter la bienvenue à un certain nombre de passagers. Il me remerciera pour ma fidélité à AF, me souhaite un très bon vol, et de ne surtout surtout pas hésiter en cas de nécessité ! Ah, voilà encore un équipage qui semble attentif, cela sent plutôt bon cette histoire.

Il sera suivi de peu par la CCP qui viendra également me souhaiter la bienvenue à bord et de passer un très bon vol pour rentrer à Paris. C'est un grand chelem ça !

Le CC business passera ensuite distribuer un oshibori bien chaud.

photo img_20170906_201353

Et fera un nouveau passage en cabine avec les verres restants des boissons de bienvenue "Je me suis dit que vous seriez sûrement intéressé par un refill ?". Bien vu !

photo img_20170906_201923

Suivra rapidement le dressage de la nappe, et malheureusement la sortie de l'horrible trolley…

photo img_20170906_203030photo img_20170906_203033

Le CC mettra en place le plateau, et je demanderais un Porto pour commencer.

photo img_20170906_203613

L'entrée est un tartare de la mer, avec langouste et serrano. Plutôt bon alors que je ne suis pas un fan de ce qui vient de la mer en règle générale.

photo img_20170906_203958

Le beurre est en petite barquette cette fois-ci.

photo img_20170906_204057

Le CC me demandera directement quel plat je souhaitais afin de le mettre de côté. Décidément, le service est au top ce soir. Mon choix se portera sur le sauté de poulet sauce au vin blanc, quenelles de pommes de terre et julienne de poivrons.

La CCP passera alors en cabine pour signaler aux passagers du bon côté de l'avion un bref lever de lune à observer. Bref, mais joli, et encore une sympathique attention de l'équipage :)

Le plat sera servi rapidement accompagné d'un verre de bourgogne blanc :

photo img_20170906_210441photo img_20170906_210549

Encore une fois, plutôt bon !

Le dessert se profile alors que je n'ai pas mangé mon fromage, faute de pain. Le CC s'excusera et ira en chercher rapidement.

photo img_20170906_213159

Ce qui ressemble à un verre d'eau est en réalité le "petit digestif" de poire que j'ai demandé. Le verre est MASSIF :

photo img_20170906_213248

Autant dire que je le partagerais avec ma copine, et qu'on ne le finira pas ^^ Mais j'aime toujours autant cette eau de vie de poire fabriquée près de chez mes parents :)

Le dessert était bon, mais un peu lourd. En revanche les sorbets sont comme d'habitude délicieux (de mémoire j'ai choisi mirabelle et pomme).

photo img_20170906_214924

Visiblement, la géovision est autant bourrée que moi :

photo img_20170906_215543

Non, nous ne sommes absolument pas à 0°N 0°E.

Petit tour aux toilettes qui sont propres et fournies en produits de beauté :

photo img_20170906_220824photo img_20170906_220819photo img_20170906_220828

Un rapide bar a été dressé dans le galley arrière, où se trouve le CC business.

photo img_20170906_222425

En me voyant arriver, celui-ci me demandera si tout se passe bien. Je lui réponds que oui, c'est parfait, et que j'aurais voulu acheter un porte-clé "remove before flight" s'ils en avaient un en stock. Sa réponse sera malheureusement sans appel "Ah, mince, je suis vraiment désolé, un autre client nous en a déjà demandé un il y a 20 minutes, on a fouillé tous les chariots mais il n'y en a visiblement aucun. Vraiment désolé !". Pas de souci, c'était juste au cas où il y en avait.
Il me demande alors si je souhaite être réveillé pour le petit déjeuner ("Oui, s'il-vous-plaît" ) et quelle boisson je souhaite : "Un espresso" "Simple ou double ?" "Oh, tant qu'à faire, double". "Parfait, reposez-vous bien d'ici-là !".

Sitôt dit, sitôt fait.

photo img_20170906_222706photo img_20170906_222711photo img_20170906_222815

Une fois installé, je regarde une petite série en profitant des gourmandises récupérées à l'arrière.

photo img_20170907_014137

Une sieste d'environ 4h suivra, ce qui pour moi est assez exceptionnel en avion. On dort plutôt bien en Best !

En revenant d'un tour aux toilettes, je tombe de nouveau sur le CC business dans le galley : "Bonjour Monsieur, est-ce que vous souhaitez déjà votre espresso ?" "Hmm non plutôt après, je vais encore essayer de dormir un peu" "Bien sûr ! À plus tard".

Nouvelle sieste d'environ 1h, et je me réveille de nouveau. Le CC biz qui passe dans l'allée le remarque, et me demande "Et cette fois-ci, pour ou contre l'espresso ?" "Là je suis complètement pour !" "Aller je vous amène ça dans deux minutes".

Promesse tenue :

photo img_20170907_023955

Contrairement à moi, la géovision n'a pas décuvé :

photo img_20170907_014348

Dehors, le soleil est bien levé.

photo img_20170907_023300

Nouvelle petite série en patientant jusqu'au petit-déjeuner.

photo img_20170907_023958

Qui arrivera peu de temps après, avec cette fois également un trolley déguisé.

photo img_20170907_024339photo img_20170907_024742

L'équipage passera ensuite prendre congé de nous. CC business et CCP sont tous deux passés s'assurer que tout s'était bien déroulé et nous souhaiter une bonne journée sur Paris.

Enfin, c'est la descente sur CDG. Autant dire qu'il ne fait vraiment pas beau…



Touchdown, et direction le 2E :

photo img_20170907_041435

Arrivée à CDG



Cependant, notre point de parking qui aurait dû être libre ne l'est finalement pas. Nous attendrons une bonne dizaine de minutes pour une autre place.

photo img_20170907_102117photo img_20170907_104305

Le débarquement sera très rapide.

photo img_20170907_104612

Mais dans le finger, cela bouchonne. La PAF est en effet présente pour contrôler les passeports des passagers arrivants. Les policiers sont plutôt nombreux, donc au final l'attente est faible (peut-être 30 secondes).

Puis, le vrai passage de la PAF au niveau arrivées sera très rapide : de nombreux sas Parafe nouvelle génération sont en service, peu de monde est dans la file, donc en moins de 5 minutes nous sommes de l'autre côté.

La livraison des bagages est au tapis 41, et ceux-ci arriveront 15-20 minutes après.

photo img_20170907_105422photo img_20170907_110033

Direction ensuite le salon arrivée au terminal 2C afin de prendre une douche.

Salon arrivée



À notre arrivée dans le salon, les (très gentils) dragons nous prennent les BP et voyant "La Havane" lâchent un "Oh!" de surprise. Devant notre étonnement, ils s'expliquent : "Le vol n'a pas été trop mouvementé ? ça va ?" "Euh non rien du tout de notable" "Ah très bien, on se demandait parce qu'on a reçu ce matin les images de Saint Martin après Irma, ce n'est pas très rassurant" "Ah bon ? on a encore rien eu le temps de voir" "Eh bien on vous laisse la surprise…". Hmm…

Des douches sont disponibles immédiatement :

photo img_20170907_113058

Puis le temps de compléter un peu le petit déjeuner avec le buffet.

photo img_20170907_114649photo img_20170907_114718photo img_20170907_114724

Nous rejoignons ensuite notre chauffeur de VTC devant le niveau départ du 2C, et nous partons déposer nos affaires à notre appartement avant d'aller travailler !

AF aimant beaucoup l'ironie, c'est sur le périphérique que je reçois cette publicité par mail :

photo screenshot_20170907-102734

Même en adorant une destination, il y a peu de chance que je réserve un nouveau voyage avant même d'être rentré chez moi ^^ Mais bon.

Sur ce, je vous laisse sur cette photo délicieuse d'un coucher de soleil prise à l'extrémité sud-ouest de Cuba, à Maria la Gorda précisément, où nous sommes allés faire un peu de snorkeling et profiter de la mer des Caraïbes.

photo img_20170904_194649

¡Adiós!
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.9/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements8.0
Restauration8.5

Sala VIP El Elegante

4.4/10
Confort4.5
Restauration5.0
Divertissements4.0
Services4.0

Havana - HAV

5.3/10
Fluidité10.0
Accès4.0
Services3.0
Propreté4.0

Paris - CDG

7.9/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.5
Propreté9.0

Conclusion

- Salon : certainement un meilleur endroit pour attendre son avion que le terminal bondé, en revanche l'offre de nourriture n'est pas bonne. La sélection de Rhum remonte un peu le niveau !

- HAV : difficile de trouver le parking de retour des voitures de location... pourtant cela devrait être facile. En revanche le passage PIF/PAF est exemplaire et prend 3 minutes tout compris !

- AF : encore une fois, nous avons eu un excellent vol, le genre qui parait bien trop court. Non seulement l'avion était en Best avec donc une cabine très confortable, un IFE moderne et tout ce que l'on souhaite en 2017 en terme de hard product, mais surtout l'équipage était vraiment au top : attentif, sympathique, toujours entrain de chercher à ce que le client soit content de son vol. Cette tendance se confirme de plus en plus avec AF, et cela fait plaisir !

- CDG : quand Parafe fonctionne, tout va bien à l'arrivée !

Informations sur la ligne Havana (HAV) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 11 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Havana (HAV) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 9 heures et 5 minutes.

  Plus d'informations

9 Commentaires

  • Comment 417522 by
    flodu55 359 Commentaires

    Bonjour et merci pour cet excellent FR du début à la fin avec un très bon vol et du personnel bien sympathique.
    Pour la location de la voiture, c'est assez bizarre de la prendre avec le plein et de la rendre vide. Lors de mon séjour à Rhodes, on a pris le véhicule avec la moitié du réservoir et il fallait la rendre avec la moitié donc pas très facile..
    J'ai adoré "la géovision est autant bourrée que moi" !!

    Cordialement
    Florent

    • Comment 417591 by
      lynxy AUTEUR 216 Commentaires

      Merci pour le commentaire Florent !
      La seule autre fois où j'ai dû rendre une voiture avec le réservoir vide était lors d'un voyage en Crète, mais à part ça heureusement que la plupart des endroits demandent de revenir avec le plein, c'est moins stressant !
      À bientôt

  • Comment 417524 by
    Kethu SILVER 1896 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Un équipage au top peut rendre un vol presque parfait, effectivement... C'est appréciable de voir ça ! Avec un catering plutôt bon et une cabine Best, que demander de plus... Je pense que j'aurais été presque déçu en entendant le pilote annoncer un vol plus court, dans ces conditions on y resterait bien quelques heures de plus ! Les petits détails comme le trolley ou le service au plateau doivent être très vite oubliés avec tant d'attentions à côté :)

    Beaucoup de chance pour l'ouragan, à quelques jours prêts les vacances auraient pris une tournure un peu différente...

    J'aime bien HAV (en photo, jamais eu le plaisir de le voir en vrai), c'est certes moins accueillant et pratique que les grands aéroports internationaux, mais il fait plus "typique" de la région...

    Je trouve le placement du PQ dans les WC du salon un peu curieux... Faut avoir le bras long !

    La PAF fluide à CDG, comme quoi, ça arrive !

    A bientôt :)

    • Comment 417592 by
      lynxy AUTEUR 216 Commentaires

      Oui l'équipage peut vraiment tout changer dans un vol ! Et pour le coup, il était effectivement quasiment trop court ^^ Un service de type ultra business serait quand même mieux, mais bon c'est vrai qu'on a passé un excellent moment malgré ce petit détail :)
      Pendant le voyage à Cuba nous n'avions pas du tout réalisé ce qu'il se passait avec Irma... Ce n'est pas plus mal pour ne pas être inquiet, mais c'est vrai que 2 jours de plus et cela aurait été désastreux :(
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 417549 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8153 Commentaires

    Merci de cet excellent récit. Le salon de la Havane n'est certainement pas l'un des meilleurs du monde mais permet dans cet aéroport vintage de trouver un peu de calme.
    Très bon vol avec un équipage vraiment très bon et motivé . Le catering peut paraitre un peu faibleet sans produits nobles mais lorsqu'on connait les difficultés d'approvisionement à Cuba , le catering local ne s'en sort pas si mal. Heureusement le salon arrivée permet de compléter le petit déjeuner. La cabine est toujours aussi agréable.

    • Comment 417593 by
      lynxy AUTEUR 216 Commentaires

      Merci beaucoup ! Non le salon de HAV n'est vraiment pas une réussite... mais bon, c'est un endroit comme un autre pour tuer le temps !
      La seule chose dommage au départ de Cuba en voulant faire du catering européen, c'est que les fruits du petit déjeuner n'étaient pas spécialement bons alors qu'il y a moyen de trouver des mangues ou d'autres fruits locaux qui sont juste délicieux. Bon, c'est un détail :)

  • Comment 417554 by
    indianocean GOLD 6815 Commentaires

    J'aime beaucoup le détail dans les échanges avec le PNC. On sent et comprend bien mieux la très bonne note donnée à l'équipage

    Le catering ex-HVN n'est pas terrible. La salade de carottes fait très quelconque.

    On attend toujours l'ouverture d'un salon Arrivées dans le terminal 2E. Il est vrai que le laisser au terminal 2C peut en dissuader plus d'un.

    Merci pour ce FR Antoine

    • Comment 417594 by
      lynxy AUTEUR 216 Commentaires

      Le CC business mérite amplement son 10/10 je trouve, il a été plus que charmant durant tout le vol, à tel point que je me demande s'il a même pris le temps de dormir à un moment !
      Vivement en effet que le salon arrivées soit déplacé à un endroit plus logique au 2E... la marche jusqu'au 2C est bien longue !
      À bientôt !

  • Comment 417693 by
    The_Mabb 275 Commentaires

    Merci pour le FR.
    Le salon de la HVN fait vraiment vieille Ameriqu, vieux dinner americain et il a l'air vraiment triste.
    Équipage très sympathique et pro, ça fait plaisir.
    La nouvelle video de consigne de sécurité d'Air France la rend plus vivante que l'ancienne.
    Effectivement, je suis d'accord avec vous, le vieux trolley fait tâche avec cette nouvelle business. Puis le plateau sur la nappe blanche fait vraiment plateau cantine, ce que je trouve dommage.
    Quand a la geovision, je pense qu'elle était perdu entre longitude et lattitude ?

Connectez-vous pour poster un commentaire.