Avis du vol Air France Stockholm Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1063
Classe Economique
Siege 10A
Temps de vol 02:40
Décollage 20 Oct 17, 19:25
Arrivée à 20 Oct 17, 22:05
AF   #46 sur 124 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 3639 avis
marathon
Par GOLD 686
Publié le 22 octobre 2017
Le vol AF1063 est désormais de nuit, saison oblige, et l’optimisation du hublot devient beaucoup moins cruciale. Ce n’est pas pour autant que je choisirais un siège donnant sur l’aile, mais cette fois-ci, le vol est assuré par un A321, dont les issues de secours sont de part et d’autre de l’aile. Bonne occasion pour essayer à nouveau le siège 10A, le meilleur en issue de secours de cet appareil. La gratuité du choix de ce siège étant l’un des rares avantages du statut FB-Plat, autant l’utiliser.
photo clipboard00
Déjà la fin de l’introduction ? Il va falloir que je meuble par la suite ;)

Ce soir là, l’Arlanda Express n’est pas complet (l’est-il jamais ?), mais bien rempli, et surtout il y a Herr Schmidt.
photo img_2367a
Enfin, je ne sais pas s’il s’appelle Schmidt, mais il pourrait, car il parle allemand au téléphone. Fort. Très fort. Son voisin a très vite craqué et est parti ailleurs dans le train. Mais le PAX barbu ci-dessus à gauche s’était comme moi déjà installé avec son ordinateur, et ont dû subir tout le mal que Herr Schmidt pensait du tour qu’avait pris sa réunion à Stockholm.
photo img_2368a
AU bout de huit insupportables minutes arrive enfin le Tschüss ! libérateur. Herr Schmidt se met à pianoter sur son téléphone : va-t-il passer un autre appel ? Non, Gott sei Dank, il consulte ses courriels, et y répond peut-être avec autant de force qu’il parle.
photo img_2370a
Ce n’était pas mon trajet en Arlanda Express le plus agréable du mois, mais je savais qu’il ne durerait que vingt minutes.
photo img_2371a
En haut de ces escaliers mécaniques, il faut contourner un espace provisoirement en chantier (la notion de provisoire est particulièrement longue en Suède, dans ce domaine).
photo img_2400a
On ne saurait arriver à ARN sans aller landside au Terminal 3, l’endroit le plus spotter-friendly de ce fantatiska flygplatsen (hum !)
photo img_2399a
Les 737 SK et DY règnent en maîtres sur les portes sud du Terminal 4
photo img_2372a
Mes lecteurs savent désormais tout de ces cheminements prisés par DY, et parfois par AF. (Si vous avec déjà oublié, relisez par exemple ce FR)
photo img_2373a
738 DY en cours de repoussage
photo img_2375a
ATR72-600 à destination de Visby (VBY)
photo img_2385a
Côté Terminal 2, deux dérives KL et BA, et les habituels 757 DHL et UPS en face.
photo img_2382a
Mon appareil photo fait ce qu’il peut pour compenser la lumière déclinante, mais il est à ses limites. C’est bien parce que PH-OCI, un Bae Jetstream 32, part régulièrement vers cette heure-ci à Hagfors (HFS) que je l’ai identifié. Vous le verrez beaucoup mieux dans ce FR.
photo img_2380a
Le contre-jour n’aide pas non plus. Voici une collection de Saab 340 Nextjet
photo img_2384aphoto img_2381a
Et un Bae ATP cachant encore un Saab340 à droite au loin (je n'ai pas réussi à lire l'immatriculation de l'appareil de gauche sur le cliché d'origine, mais Esteban a froncé les sourcils à l'idée qu'on puisse assimiler ce ce jet privé à un Saab 340 ^^)
photo img_2383a
Et pour les avions qui décollent piste 19R, c'est encore pire
photo img_2386a
Vous avez tous reconnu A7-BCM, un 788 Qatar Airways ?
photo img_2388a
Eh bien, pas moi, en tout cas pas sur le coup. Il m’a fallu un traitement d’image musclé pour reconnaitre la livrée.
photo img_2388-2a
Là, ça ressemble beaucoup plus à un 737 SAS, mais je ne vais pas me hasarder à suggérer le modèle exact.
photo img_2390a
Au fond de ce large espace landside, gabarit et balance en libre service
photo img_2394a
Cet autre gabarit a la particularité d’être à côté d’une poubelle, pour jeter proprement ce qui est en trop.
photo img_2395-7a
Le gabarit pour toute compagnie aérienne ? OK
photo img_2396a
Le poids total du bagage à main ? AF autorise 12 kg, mais si l’on prend en compte les achats airside, il n’y a rien de trop. Mais en fait, il n’y a jamais de contrôle du poids des bagages à main au Terminal 2.
photo img_2398a
D’ailleurs, il est temps de passer landside
photo img_2401a
Il y a un peu plus de monde que d’habitude, mais l’avantage Skypriority ne pèse pas très lourd en minutes.
photo img_2404a
Bien qu’ayant une demi-douzaine de PAX devant moi à l’accès prioritaire, le passage du PIF se fait vite, comme toujours, et je débouche face à cette boutique
photo img_2405a
Bonne nouvelle : le rayon à l’extrême gauche est bien approvisionné.
photo img_2406a
Le kaviar de la marque Kalles est indiscutablement a piece of Sweden, mais j'en ai déjà rapporté un stock, comme vous l'avez lu ici.
photo img_2407a
En revanche, le saumon fumé norvégien est beaucoup moins cher qu’à OSL, et guère plus cher que dans la susdite épicerie, avec l’avantage de mieux respecter la chaîne du froid. On frôle désormais les 12 kg de bagage à main, mais il faut ce qu’il faut.
photo img_2408a
Tiens, un chantier en cours dans le terminal !
photo img_2410a
Je me demande comment il vont réussir à caser 45 portes supplémentaires ici.
photo img_2413a
Je pressens que je ne verrai pas la fin de ces travaux. Autant monter au salon, qui se trouve au fond, en traversant un bar-restaurant.
photo img_2414a
Il y a un bel assortiment de journaux français offerts par AF (c’est imprimé dessus)
photo img_2415a
Côté magazines, lors d’un passage récent dans ce salon, j’ai pu me documenter sur le Groenland, mais cette fois-ci, c’est l’Afrique qui est à l’honneur.
photo img_2426aphoto img_2427a
Je ne crois pas que quiconque veuille la peau de ma mère. En revanche, je sais maintenant qui veut la peau de ma maire (Indice : ce n’est pas le lobby des cyclistes).
photo img_2428a
Les plats chauds sont réduits à la portion congrue ce soir : quelques röstis ramollis et collés les uns aux autres, quelques boulettes de viande (celles que j’aime et celles que je n’aime pas) ; il n’y a que les pommes de terre rissolées qui sont proposées en quantité.
photo img_2417a
Viande froide et fromage d’entrée de gamme
photo img_2416a
Pour ce qui est du pain, l’approvisionnement est standard, avec un petit paquet sans gluten
photo img_2421a
Assortiment habituel pour salade de légumes
photo img_2423a
Pour ce qui est des boissons, il y a notamment ces alcools, deux tireuses de vin anonyme
photo img_2422a
.. et des distributeurs de boissons non alcoolisées diverses. Quelques cannettes au frais aussi.
photo img_2429a
Sachets de thé et assimilé et machine à café
photo img_2430a
Pour ceux qui se méfient du kaffee
photo img_2431a
… il y a de l’or
photo img_2432a
Ce n’est pas de la haute gastronomie, mais il y a plus que nécessaire, surtout si le repas est bien kascher en vol.
photo img_2424a
D’autant que l’assortiment de dessert est inhabituellement généreux (hum !)
photo img_2419a
… et que, soyons fou, j’ai testé un petit gâteau au chocolat.
Bon, je ne regrette pas leur absence les fois précédentes…
photo img_2433a
C’est plus ou moins quand je suis parti du salon que son buffet est passé en mode nuit, avec d’assez bons fromages, mais toujours les mêmes et je n’avais plus faim, de toute façon.
photo img_2446a
Le salon n’est pas particulièrement rempli, mais comme toujours il y a quelques places plus prisées que les autres. « Prisée » est le terme adéquat pour celle-ci sur le canapé, sous un lampadaire, car c’est l’une des rares proches d’une prise électrique. Un PAX a mis soigneusement son sac à dos pour se la réserver…
photo img_2434b
… avant d’aller s’asseoir ensuite ici à gauche à cette table qui est plus pratique pour manger. Peut-être le conjoint de l’Italienne qui se réservait icideux tables pour elle et sa fille au salon de CDG-2F ?
photo img_2435b
Les toilettes étant mixtes (sauf celui au centre qui est accessible aux femmes valides et aux PMR), je ne sais pas qui accuser de l’état de propreté douteuse de ce WC.
photo img_2438a
Ces papiers et emballages par terre, ça peut être de la faute de n’importe quel PAX
photo img_2436a
Je pense cependant que ce seraient plutôt des hommes qui ont eu la goujaterie d’abandonner des papiers humides sur le couvercle de ce réceptacle à protections féminines.
photo img_2437a
Il est bientôt 19h et cette pièce réservée de 18 h à 20 h est vide.
photo img_2440a
Je soupçonne que ceux à qui elle est destinée ne sont pas encore arrivés, car la corbeille de fruits est intacte.
photo img_2441a
Le PIF est désormais désert
photo img_2443a
Après avoir mangé, je suis installé dans un canapé avec prise électrique, mais sans vue sur un FIDS. J’ai le choix entre me connecter rapidement au wifi du salon, et un peu plus laborieusement au wifi du terminal, mais l’avantage de ce dernier est de rester accessible jusque dans l’avion.
photo img_2442a
Quand vient plus ou moins l’heure, je me lève pour découvrir l’état du FIDS. Situation normale pour le vol AF (il sera en retard, mais ce n’est pas affiché), pour le vol AB (il sera en retard, et c’est affiché), mais pour les vols KL et BA, c’est plus rare.
photo img_2445a
La queue pour l’embarquement sans statut est particulièrement longue, mais c’est un A321 ce soir.
photo img_2447a
En attendant, je peux m’instruire sur l’art de passer la nuit à ARN
photo img_2448a
Flight Report me suggère de consulter aussi ces FR qui me rappellent des souvenirs récents et anciens, respectivement.

En 2014 déjà, AF tentait de me vendre un surclassement en J à 169 EUR…
photo img_2449a
L’embarquement semble commencer, un groupe de huit hommes sans bagage à main part en direction de la passerelle
photo img_2450b
Et puis, il ne se passe rien
photo img_2452b
Ce n’est qu’au bout de cinq minutes qui semblent le double que l’embarquement commence pour de bon, et il est alors STD-6’. Le vol AF1063 reprend ses bonnes habitudes de retard.
photo img_2453b
En attendant la queue SP s’est nettement allongée derrière moi.
photo img_2454b
Descente dans la passerelle
photo img_2455a
… alors qu’un petit groupe de personnes en costume sombre la remonte. L’un porte une de ces oreillettes à fil en tire-bouchon qu’affectionne les policiers, et tout s’éclaircit : ils viennent d’escorter discrètement un PAX qui n’est pas le bienvenu en Suède. La Suède remonte au score : 1-1 dans le match des expulsions par vol régulier (la première mi-temps était ici)
photo img_2457a
Haha, une livrée qui n’a pas le blanc habituel !
photo img_2456a
Après un A320 en livrée Skyteam, j’ai droit à un A321 Skyteam
photo img_2460a
L’instant porte
photo img_2461a
Et l’instant cale-porte (en fait,un capteur pour baisser la passerelle au fur et à mesure que l’avion s’abaisse en se chargeant). Accueil souriant en porte par la CC, qui vient de faire un topo recommandant à chacun de s’installer pour pouvoir partir au plus vite. Je ne peux m’empêcher de lui dire que quand l’embarquement commence précisément à l’horaire du départ, la ponctualité me semble compromise. Elle en convient, et répond que ce qu’ils craignent surtout, c’est de perdre leur créneau de décollage. On se reverra pas la suite…
photo img_2462a
Si le siège 10A est le meilleur de l’avion, c’est parce qu’il bénéficie d’un pitch surdimensionné, même pour un basketteur international
photo img_2464
C’est beaucoup moins bien en 10F, car le passager est face à un siège de structure, occupé pendant les phases de décollage et d’atterrissage.
photo img_2490a
Comme il n’y a pas de petites économies de poids, de fournitures et de ventilation, les ouïes d’aération des sièges 9A et 9F ont été supprimées.
photo img_2505aphoto img_2506a
Voici a contrario celles des sièges 10A-B-C
photo img_2507a
Il y a un coffre de matériel d’urgence (notamment une cagoule anti-fumée pour le PNC, si j’en crois le pictogramme) sous le siège 9D, mais il faut être un basketteur international pour être vraiment gêné en 10D.
photo img_2478a
Contrairement à bien des sièges en issue de secours, celui-ci bénéficie d’un hublot correctement aligné.
photo img_2463a
Je ne le choisirais cependant pas de jour, car le réacteur masque la vue arrière.
photo img_2481a
L’instant GRMY : la patère est pleine, pour empêcher d’y accrocher un vêtement ou un sac isotherme de saumon fumé (en cas d’évacuation, ce n’est pas le moment de commencer à manger!)
photo img_2465a
La moquette est propre
photo img_2466a
La prise USB est ici dans le cas des sièges en issue de secours. Le gilet de sauvetage est à sa place habituelle sous le siège.
photo img_2468a
Cet accoudoir est plus épais parce qu’il contient la tablette déployable. Revers de la médaille : l’espace entre accoudoirs est réduit d’environ un centimètre et demi par rapport aux autres places dans l’avion.
photo img_2472a
L’issue de secours, avant…
photo img_2469a
…et après armement des toboggans
photo img_2482a
Je m’installe et je commente le FR d’un voyageur qui a passé beaucoup plus de temps que moi d’affilée à ARN, profitant du fait que l’on capte le wifi du terminal depuis l’avion au contact.
Je précise spontanément au PNC qui sera à ce niveau là que je le rangerai avant le décollage : à mon agréable surprise, il m’autorise à le conserver en précisant avec humour « à condition de bien le tenir ». Je le rassure sur le fait qu’il m’est trop précieux pour que je prenne un risque à ce sujet. (A l’atterrissage, je le glisserai dans mon dos, étant en grande conversation avec mon voisin).
photo img_2471a
Repoussage à 20h précises (et photo une minute plus tard). Trente-cinq minutes de retard sur l’horaire, c’est normal pour ce vol. L’avantage d’un A321, c’est qu’il est surdimensionné pour la demande sur cette ligne, et donc que n’était pas complet (bien plein, quand même), il n’y a pas de mise en soute au dernier moment de bagages à main que l’on a essayé à tout prix de caser. L’inconvénient, c’est que si c’est un A321, c’est qu’un A320 ne suffisait pas et qu’il y a donc plus de PAX à charger (un verbe que je trouve un peu désobligeant, mais c’est apparemment le terme du métier, qu’il s’agisse de fret ou de passagers).
photo img_2484a
L’avion contourne les terminaux à main droite et décolle piste 08, ce qui est plutôt rare. Mais comme on tourne dans le sens trigonométrique dans l’espace aérien d’ARN, l’avion fait trois quarts de tour vers la gauche.
photo clipboard10
… ce qui permet de revoir la piste 08
photo img_2494a
L’autoroute E18 vers Stockholm au fond, et probablement Järfälla et Sollentuna de part et d’autre au milieu de la photo.
photo img_2497a
ARN by night, avec les trois jetées du Terminal 5 (les deux éclairées de blanc, plus une à gauche) et celles du Terminal 4 et du Terminal 3, respectivement de gauche à droite. Il n’y a pas de jetée au Terminal 2 : c’est la « virgule » située devant un chantier éclairé en blanc. Tout à fait à droite, c’est la zone de fret où stationnent notamment les 757 UPS et DHL.
photo img_2500a
Kista et la piste désaffectée de l’aéroport de Barkaby (OK, vous ne voyez rien, mais je sais où c’est dans ce paysage nocturne)
photo img_2502a
Mais là, un bon avgeek peut la repérer, au milieu du tiers droit de la photo
photo img_2504a
La piste 12 de BMA, à quelques 35 km pile dans l’axe !
photo img_2504b
L’IFE extérieur est difficilement exploitable ensuite (traduisez : je n’ai pas révisé mon cours de géographie autoroutière ouest-européenne).

Le menu kascher attendu m’est apporté par une PNC souriante
photo img_2511a
Et… cherchez l’erreur !
photo img_2512a
Tous mes lecteurs savent que pour prouver le strict respect de la cacherout, ce plateau est enveloppé sans le plat chaud d’un plastique scellé (qu’un PNC ne doit surtout pas rompre), puis reçoit le plat chaud (lequel est scellé dans un plastique compatible avec la mise au four), et l’ensemble est suremballé d’un plastique que le PNC peut rompre, et ensuite d’une chemise de carton pour éviter que ce dernier plastique ne soit déchiré lors des manutentions. Tout cela pour éviter qu’un PNC goy ne rende ce repas impropre à la consommation.

Cependant, cette PNC est bien Gentille (gentille, aussi), mais le respect de la Loi ne crée pas pour autant de miracle : si un plat n’est pas chauffé, il reste froid. L’erreur, c’est que ce plateau kascher m’a été apporté tel quel, sans ôter le suremballage pour en extraire le plat qui est évidemment aussi froid que tout le reste.
photo img_2514a
Je tente le bouton d’appel
photo img_2515a
Mais le service normal a commencé et les PNC n’ont pas que cela à faire de traiter une demande particulière, qu’il s’agisse de la CC ici devant ou de la PNC qui montre qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre.
photo img_2519b
Le chrono est lancé, et tourne
photo img_2520a
Pendant que le plateau froid attend
photo img_2518a
Le chrono tourne toujours
photo img_2523a
Et c’est quand la CC arrive à mon rang que je lui dit - avec toute l’ironie souriante que mes lecteurs me connaissent - que sa collègue n’a pas manifestement jamais servi de plateau kascher, et que je lui suggère de lire le mode d’emploi pour que le métier rentre.
photo img_2522a
Elle repart avec le plat à réchauffer
photo img_2524a
Pendant ce temps, je commence ce FR
photo img_2525a
… pendant que mon voisin mange son repas
photo img_2526a
Je n’ai pas eu besoin de lui demander si je pouvais le photographier, puisque c’était le menu que j’avais eu lors de ce vol le 31 aout. Je ne lui ai quand même pas demandé s’il y avait plus ou moins de 51 petits pois.
photo img_9066a
C’est trois quarts d’heure après l’arrivée initiale du plateau que celui-ci est enfin apte à être consommé.
photo img_2528a
Cela fait longtemps que PAX9B a fini de manger et déposé son plateau au sol à la place du siège 9A absent.
photo img_2530a
Le plat enfin réchauffé est déjà connu de mes lecteurs.
photo img_2531a
Tout ça pour ça, suis-je tenté d’écrire, car le riz est trop sec et ce généreux plateau kascher est trop pour moi avec ce que j’ai mangé au salon. Le saumon fumé en entrée reste excellent, le dessert un peu bourratif.
photo img_2534a
La chaîne du froid a été respectée
photo img_2535a
Je ne vais pas vous montrer dans le détail comment remballer tout cela après consommation, tellement c’est facile avec un emballage aussi grand et inviolable par les goys. Faute d’aumônière, c’est par terre que je le dépose.
photo img_2538a
J’ai renoncé à utiliser le bouton d’appel, qui avec cet appel relève du bouton placebo. Mais justement, la CC fait tout pour remonter la note de l’équipage et m’apporte spontanément à ce moment là un café, Un bon point de télépathie.
photo img_2539a
M. PAX 9B a placé a ses côté son sac dans un endroit pas très catholique (ni kascher, d’ailleurs) en phase d’atterrissage, mais aucun PNC n’y trouvera à redire.
photo img_2540bphoto img_2541a
Entre temps, après mon repas, je veux me remettre à mon FR, mais PAX10B a envie de parler. Ce Brésilien inquiet pour sa correspondance à CDG a déjà beaucoup échangé avant le repas, mais il est manifeste que sa socialisation a une autre raison, qu’il n’avoue qu’à demi-mot : PAX10B a peur en avion et parler lui permet de penser à autre chose. Il ne faut pas négliger une occasion d’améliorer son karma et je joue le jeu, jusqu’au début de la descente où je lui parle de la vue sur la Tour Eiffel lors de l’alignement vers l’ouest qui est le plus fréquent et qui sera le cas .

Incroyable mais vrai, je lui offre même mon siège au hublot pour lui permettre de profiter de cette vue que je connais bien. Oui, je perds beaucoup en pitch, mais ça reste tolérable. Ça serait très bon pour mon karma si c'était désintéressé.
photo img_2547aphoto img_2548a
En fait, je lâche ma carte maîtresse du siège hublot pour gagner sur deux tableaux :
- d’abord que PAX10B me lâche un peu les chaussures de trail qui me tiennent lieu de baskets
- ensuite me rapprocher de PAX10C
Non, PAX10C n’est pas une blonde Suédoise,
photo img_2549a
… mais un violoniste et chef d’orchestre de renom qui aura passé une bonne partie du vol à travailler le conducteur d’une œuvre que je connais très bien et qu’il donnera en concert à Stockholm. Le bras droit bat la mesure de petits mouvements secs, avec cette gestuelle typique des musiciens qui travaillent sans leur instrument.

(On appelle conducteur la partition rassemblant les partitions de tous les instrumentistes – il n’y a souvent qu’un système par page, d’où l’épaisseur de l’ouvrage)
Il a suffi d’un rien pour commencer une conversation qui s’est prolongée bien après le débarquement.
photo img_2550b
Vingt-minutes de retard au bloc : PAX10B sera dimanche soir chez lui au Brésil, mais il n’aura pas eu le temps de flâner à CDG, car son vol part dans moins d’une heure.
photo img_2551a
Arrivée à la jetée 2, qui fut dédiée aux vols Europe et a donc des aubettes de la PAF, habituellement hors service maintenant que le Terminal 2F n’accueille plus que des vols Schengen. Cette photo a été prise au vol, tout en parlant avec PAX10C.
photo img_2553a
C’est ici, à la station de taxis, que mon chemin se sépare avec lui – la rencontre a été trop brève, mais néanmoins passionnante avec cet homme passionné.
photo img_2554a
Merci de m’avoir lu !

Comme ce FR était un peu court, je vous propose un bonus sur une sortie vers Vaxholm, une île de l’archipel de Stockholm qui n’est pas le comble de l’exotisme, car on peut l’atteindre en bus de ville. Mais quand même, c’est mieux d’y aller par un bateau semblable à celui-ci, depuis le centre ville.
photo img_6828a
Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air France

6.4/10
Cabine10.0
Equipage2.5
Divertissements7.0
Restauration6.0

Aurora Lounge Terminal 2

7.6/10
Confort6.5
Restauration7.0
Divertissements9.0
Services8.0

Stockholm - ARN

9.6/10
Fluidité9.0
Accès9.5
Services10.0
Propreté10.0

Paris - CDG

8.9/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

Je n'aime guère les sièges en issue de secours à cause de leur fréquente absence de hublot et de l'impossibilité de conserver un bagage à main pendant le décollage et l'atterrissage. Mais s'il y a quand même un vrai hublot et si le PNC local m'autorise à conserver mon PC, comment trouver à redire ?
Côté divertissement, il faut se contenter de presse numérique(trop peu ergonomique sur téléphone portable) et d'un magazine de vol sans intérêt, surtout quand c'est le même à chaque fois pendant un mois. Mais si je peux utiliser mon PC, cela me suffit.
Partons du principe que me servir un plateau froid par ignorance du mode d'emploi pourtant parfaitement lisible sur l'emballage mérite zéro, et voyons ce que l'équipage a pu faire pour compenser ce désastre. Un point pour le PNC qui m'a laissé utiliser mon PC de bout en bout, et l'a dit avec humour. Un point pour la CC qui a fait ce qu'elle a pu en damage control. Un demi-point supplémentaire pour le café apporté . Un point pour la PNC qui s'est excusée platement pour sa bévue. Mais un point perdu pour le témoin d'appel qui a semblé purement décoratif.
Je pénalise par ailleurs le fait qu'il devienne difficile d'obtenir ce menu kascher, ceux-ci étant supprimés à l'aller (j'en ai la certitude pour les vols AF1262 et AF1062, c'est à confirmer pour le vol AF1462) et le site d'AF refusant de valider un menu spécial sur un segment seulement d'un voyage.
Je pénalise dans le confort du salon la saleté des toilettes, même si ce sont les PAX qui en sont les responsables. La restauration n'est franchement pas enthousiasmante, mais elle a le mérite d'exister. L'accès internet par wifi fonctionne vite et bien, et on peut aussi choisir de capter le réseau du terminal. Bon choix de presse quotidienne et hebdomadaire.

Sans faute habituel d'ARN, avec un léger moins en fluidité du PIF. C'est l'accès internet par wifi jusque dans l'avion au contact qui pousse la note de services à 10.

Bilan classique à CDG, qui manque de desserte ferroviaire de qualité.

Informations sur la ligne Stockholm (ARN) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 74 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Stockholm (ARN) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 36 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

  • Comment 416848 by
    okapi GOLD 2686 Commentaires

    Une fois n'est pas coutume, mon commentaire sera concis, à l'image de ce FR nocturne. Une nouvelle appellation est-elle née? Je me ferais un plaisir de payer des royalties au créateur du terme "bouton placebo" si j'étais suffisamment riche pour me permettre une villa sur les rives de Vaxholm. Des boutons de ce genre, il y en a tellement...
    Encore une excellente lecture dominicale.

    • Comment 416882 by
      marathon GOLD AUTEUR 9052 Commentaires

      J'ai découvert l'expression "bouton placebo" dans un article expliquant qu'aux USA, conséquence de l'Americans With Disabilities Act de1990, il y a une durée minimum d'ouverture des portes d'ascenseur pour garantir l'accessibilité aux PMR, et que par conséquence, au fur et à mesure des modernisations et mises au normes, les boutons de fermeture pré-existant sont transformés là-bas en "boutons placebo".

      Merci pour ce commentaire d'une remarquable concision ! ;)

  • Comment 416860 by
    jules67500 GOLD 3750 Commentaires

    Merci pour ce FR François !

    Tu as bien mangé au salon, et en plus, le plat kascher semble bien trop grand ^^

    Qu'ouïs-je ? FM a décidé le lâcher le hublot ? ^^

    Une arrivée dans les temps pour ce vol AF1063, avec ses 30 minutes de bourre...

    Bis bald! Grüße aus dem Flug LH1436 ;)

    • Comment 416881 by
      marathon GOLD AUTEUR 9052 Commentaires

      Je préfère ne pas laisser entendre qu'un squatteur au hublot aurait ses chances face à moi s'il se prétendait malade de peur en avion ;)
      Mme m'a vu arriver à une heure normale, l'avion étant ponctuel dans son retard ;)
      Merci, bon séjour à LED, et bon vol, si tu es en correspondance, comme on dit !

  • Comment 416873 by
    Esteban TEAM GOLD 7630 Commentaires

    Hello François !

    Merci pour le partage mais le fouet est de retour, et de façon certaine, les coups vont faire mal cette fois ci : ta manie de confondre les SF3 et les ATP ne te lachera jamais :)

    Derrière l'ATP ce ne sont pas deux ATP non, mais de façon certaine, un SF3 et l'autre, c'est un jet privé, regarde les réacteurs sous la dérive :)

    Pour le reste c'est un plateau kasher standard et sympathique ! Dommage que l'équipage n'ait pas su réchauffer le plat, ce n'est pas comme si ça n'arrivait jamais :p

    A bientôt pour une autre navette !

    • Comment 416879 by
      marathon GOLD AUTEUR 9052 Commentaires

      Ah non, je me suis mal exprimé, je voulais dire que derrière le Bae ATP, il y avait deux autres SF3. OK, celui de gauche est franchement douteux, mais cela ne fait qu'une erreur d'identification dans le FR, autant dire que c'est normal, comme le retard du vol, quoi :)

      Si les équipages étaient dédiés à la ligne, on pourrait leur trouver l'excuse que la communauté juive en Suède est minuscule et que les repas kascher doivent être rares sur ce vol.

      A bientôt pour de nouvelles découvertes sur la ligne !

  • Comment 416895 by
    AirBretzel TEAM GOLD 2583 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    C’est pénible les personnes qui parlent fort au téléphone.
    Encore plus pénible le PAX prenant plusieurs sièges au salon ou incapable de jeter les papiers dans une poubelle (pourquoi penser aux autres !!)
    Changement de place pour une issue de secours.
    Le retour du plateau kasher bien copieux mais la PNC ne devait pas y être habitué pour avoir oublié le réchauffage du plat.
    Superbe bonus comme d'habitude.

  • Comment 416912 by
    Jetstream95 200 Commentaires

    Merci pour ce FR François :)

    "deux tireuses de vin anonyme" -> mieux vaut ne pas savoir ce qui se cache derriere ! ^^

    "Non, PAX10C n’est pas une blonde Suédoise" -> Si ce chef d'orchestre l'avait été ca aurait été le jackpot ! ahah ;)

    " Pendant ce temps, je commence ce FR" -> tu ne perds pas de temps !

    "les ouïes d’aération des sièges 9A et 9F ont été supprimées. " -> mon pire cauchemar !! ^^

    Autrement, un vol européen sympathique agrémenté de belles rencontres ! Encore une fois une belle session spotting !
    Merci pour ce bonus touristique !

    P.S. : tes voisins ne trouvent pas étrange que tu mesure le pitch avec un mètre ? ^^

    A bientôt et au plaisir de te lire !

    • Comment 417069 by
      marathon GOLD AUTEUR 9052 Commentaires

      J’ai essayé de regarder dans le placard sous ces tireuses à vin, mais les contenants sont de l’autre côté de la cloison. Moins que tout autre, je n’ai envie de goûter ! :)

      Mme n’a aucune objection à ce que j’aborde un chef d’orchestre quand c’est un homme. Si c’est une femme, blonde ou pas, elle peut avoir un doute ;)

      Tous mes FR ont été commencés pendant le vol concerné.

      Le cauchemar pour moi, ce ne sont pas les ouïes d’aération (fermables si le courant d’air est glacé), mais le courant d’air glacé dans les appareils récents sans ouïes d’aération accessibles.

      Tous les usages à bord de mon mètre ruban suscitent la curiosité, et parfois une hilarité difficilement contenue.

      A bientôt pour le prochain FR !

  • Comment 416984 by
    RYRthebest GOLD 1699 Commentaires

    Merci François pour cette nouvelle navette et pour la pub pour mes aventures nocturnes à ARN !
    Rencontre intéressante à bord, par contre une certaine galère pour commander et se faire livrer ce menu casher.
    À bientôt

  • Comment 417378 by
    mogoy GOLD 8521 Commentaires

    Merci François pour ce FR.
    Ta judéité naissante a été malmenée mais une rencontre intéressante en fin de vol.
    Merci pour cette soiree très sympa.

  • Comment 418089 by
    Rl 777 812 Commentaires

    Thanks for sharing this FR with us!

    Hilarious introduction.

    “fantatiska flygplatsen (hum !)“
    - Swedavia should take a closer look at its neighbour to the west.

    “Et pour les avions qui décollent piste 19R, c'est encore pire“
    - I am a major fan of this shot in these lighting conditions, well done.

    “L’autoroute E18 vers Stockholm au fond, et probablement Järfälla et Sollentuna de part et d’autre au milieu de la photo.“
    - Nice shot of the E4 in the middle with ARN to the left and Märsta to the right with Rosersberg slightly further south. Sollentuna and parts of Järfälla can also be spotted far away in the distance.

    “Kista et la piste désaffectée de l’aéroport de Barkaby (OK, vous ne voyez rien, mais je sais où c’est dans ce paysage nocturne)“
    - Wow, what a shot! You even caught Bro which is clearly visible on the bottom right of the picture! Then the E18 continues towards the centre through Brunna, Kungsängen, Stäket, Kallhäll, Jakobsberg, Barkarby, Hjulsta, Tensta, Rinkeby, Kista etc.. A ton of other areas in STO and especially northern STO are also visible of course.

    Interesting details to note in this flight, thanks for sharing as always.

    Nice bonus at the end!

    Have a good one, see you.

    • Comment 418210 by
      marathon GOLD AUTEUR 9052 Commentaires

      "Swedavia should take a closer look at its neighbour to the west."
      - Since ARN is not an international hub competing against other airports, and since noboday would drive to OSL to avoid ARN, Swedavia does not need to worry much.

      "I am a major fan of this shot in these lighting conditions, well done."
      - Thanks, too bad it is now pitch dark at that time of the day.

      "Wow, what a shot!"
      - This was a picture for insiders like you

      Thanks for your detailed comments !

Connectez-vous pour poster un commentaire.