Avis du vol KLM Lyon Amsterdam en classe Economique

Compagnie KLM
Vol KL1412
Classe Economique
Siege 31F
Temps de vol 01:50
Décollage 04 Nov 17, 07:00
Arrivée à 04 Nov 17, 08:50
KL   #42 sur 96 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 1077 avis
Kethu
Par GOLD 480
Publié le 8 novembre 2017
Bonjour à tous !

Bienvenue sur ce report, le premier d’une série de 4 qui m’amènera de Lyon à Tallinn et retour, en novembre 2017.

À l’origine de ce voyage, ma douce et tendre qui part effectuer un service volontaire européen à Narva, à la frontière Estonie/Russie (côté estonien, heureusement), d’octobre 2017 à juin 2018. Elle trouvait visiblement l’Autriche encore trop proche de Lyon (et de moi ?) !

Bref, afin de la voir, et n’ayant que peu de congés (voir quasiment plus du tout), il me faut une solution pour optimiser mon temps sur place tout en partant au plus tôt le vendredi à 18h30-19h (ou samedi matin), et en revenant au plus tard le lundi matin avant 8h à LYS.
Pour simplifier le tout, j’ai toujours en tête l’accession au statut Silver chez Flying Blue, pour lequel il ne me manquera que 2 vols. Je ne reste pas non plus bloqué sur ce point, étant donné le peu de liaisons vers Tallinn (et surtout la faible fréquence sur ces dernières).

Le trajet aller est assez facilement trouvé, puisque, que ce soit en partant le vendredi soir ou le samedi matin, il n’y a pas de possibilité d’arriver à Tallinn avant midi : Le plus tôt possible que j’ai trouvé est une arrivée à TLL à 12h30 avec LH via MUC (une nuit sur place). Le samedi matin, c’est AF/KLM qui me propose la meilleure solution, grâce au partage de codes avec airBaltic depuis Amsterdam vers Tallinn.
Ces deux solutions sont celles que je retiens pour le moment, avec une préférence nette pour la solution KLM, qui n’implique pas une nuit de correspondance dans un aéroport, et donc les frais qui vont avec (je ne suis pas fan de la nuit passée sur une banquette d’aéroport).

C’est pour le retour que ça se complique : AF/KLM ne propose en effet pas grand-chose le dimanche, si ce n’est un départ le matin vers 7h de Tallinn, ce qui n’est pas vraiment terrible pour profiter de mon week-end sur place.
Lufthansa est un peu plus convaincante, avec un départ à 18h10 sur un TLL-FRA-MUC-LYS, avec là encore une nuit sur place à MUC, mais une arrivée un peu tardive à LYS le lundi matin (8h10).

Afin de trouver la meilleure solution, je regarde finalement tous les départs prévus le dimanche de Tallinn après 15h et essaie de trouver ensuite une solution pour rallier LYS avant le lundi 8h. Je vois une autre solution consistant à faire un TLL-WAW avec Lot, puis un WAW-CDG-LYS avec AF, qui a l’avantage de m’éviter une nuit d’escale (donc avec hôtel), mais qui coûte malgré tout assez cher et qui fait partir un peu tôt à mon goût.
Finalement, à force d’essayer les différentes solutions possibles (sans comparateur de vols, j’adore chercher par moi-même), je tombe sur un vol plus intéressant : Easyjet relie Tallinn à Milan Malpensa, avec un horaire (en période hivernale) très tardif : Départ à 19h05 de TLL pour arriver à 21h10 à MXP, au tarif de 74€. Un peu cher pour du low-cost, mais ça me semble un bon plan, puisque je sais que Hop! propose une liaison matinale entre MXP et LYS. Vérification faite, il y a bien un vol Hop!, départ 6h40 de MXP pour arriver à 7h40 à Lyon.

Avec un billet open-jaw (multidestination pour les anglophobes), Air France me propose le LYS-AMS-TLL/MXP-LYS pour 188€, plutôt raisonnable (de mémoire la solution Lufthansa AR était entre 300 et 400€, sans les nuits d’hôtel à MUC). Avec la nuit à Milan (au Moxy Terminal 2, qui impliquera un transfert de bon matin vers le terminal 1) à 71€, je reviens à 333€ le week-end de moins de 30 heures sur place, sans compter les frais en Estonie. Bref, avoir une copine, ça coûte cher.

Le routing prévu donne donc finalement ça :

1. KLM KL1412 : LYS – AMS (Economy, B737-800) le 4 novembre 2017 => Vous y êtes
2. airBaltic BT622 : AMS – TLL (Economy, B737-500) le 4 novembre 2017 => Par ici
3. Easyjet EZY2668 : TLL – MXP (Economy, A319) le 5 novembre 2017 => Par ici
4. Hop! A54501 : MXP – LYS (Economy, ERJ145) le 6 novembre 2017 => Par ici

Ce routing sera pour moi l'occasion de découvrir les aéroports de TLL et MXP, ainsi que airBaltic et le B737-500 !

Initialement, j'avais prévu de me rendre à l'aéroport le samedi matin en voiture, puis d'aller travailler avec le lundi matin. Entretemps, j'ai changé de mission et donc de lieu de travail, et au lieu d'être à côté de l'aéroport avec parking, je travaille désormais en plein centre de Lyon, beaucoup moins simple pour y aller en voiture. Je réserve donc la nuit de vendredi à samedi à l'Ibis Styles Lyon Part-Dieu, juste en face l'arrêt du Rhônexpress, à 20 minutes à pied de mon boulot.

Par ailleurs, quelques semaines avant mon départ, Madame apprend qu’elle a une espèce de séminaire prévue ce week-end là, m’obligeant si je veux la voir à me rendre à Rakvere, charmante petite ville de 17.000 habitants, que vous trouverez donc en bonus du 3e vol… Je vais donc principalement passer le week-end à voyager, pour la voir à peine quelques heures.

Passons aux choses sérieuses !


L'Ibis Styles Part-Dieu est plutôt sympa, avec en bonus une discussion plutôt cool avec le réceptionniste pendant que je déjeunais à 5h du matin… En plus on a une belle vue sur la gare, pour les ferrovipathes !

photo img 2photo img 1

J'en profite pour choisir mon siège en prenant mon croissant, l'arrière de l'appareil est assez vide pour le moment, je choisis un peu au pif le 26C… Je ne parviens pas à choisir mon siège sur Air Baltic, ni sur l'OLCI AF ou KLM, ni sur celui d'Air Baltic, je suis affecté au 11B :(

photo screenshot_20171104-045441photo screenshot_20171104-045449

Bref, après cet intermède hôtelier, direction le monopole hors de prix lyonnais pour l'aéroport à 5h30… Un groupe de jeunes chinois semblent particulièrement réveillés pour l'heure, vu le bruit que génère leur discussion…

photo img 3

5h56, le tramway arrive à l'aéroport. Encore mal réveillé, direction le terminal 2 en mode automatique, comme en témoigne ces photos du cheminement…
photo img 6photo img 9

Le FIDS à l'entrée du terminal 2 m'accueille, il reste 19 minutes avant le début de l'embarquement, et mon vol est prévu à l'heure.
Le vol A54271 est lui indiqué supprimé, mais ce qui est plus surprenant (et que l'on voit mal, désolé) est qu'il est indiqué en provenance de Caen, alors qu'il s'agit du vol de Rouen !

photo img 10 - copie

Je ne m'attarde pas, et vais au comptoir pour récupérer ma carte d'embarquement, et essayer de faire changer ma place du vol Amsterdam - Tallinn. Aucune attente, l'agent est vraiment très sympathique, mais ne parviendra pas à changer mon siège sur le vol Air Baltic. Par contre, je change de place sur Lyon - Amsterdam, l'appareil s'est un peu rempli, et je demande donc à être placé sur le 30C, à une rangée où encore personne n'est prévu. L’agent me tendra donc ma carte en s'excusant platement de n’avoir rien pu faire pour mon siège sur le segment Air Baltic (bien que ce ne soit pas sa faute…).

Le BP en question (les plus connaisseurs de LYS auront noté que le sol sur la photo n'est pas celui de LYS, mais celui d'AMS, la photo ayant été prise après coup)

photo img_0950 - copie

Contrairement à ma dernière fois à LYS, on retrouve ici l'affluence habituelle au PIF, c'est à dire 5 personnes.

photo img 11
Cependant, une seule file est ouverte (enfin deux files de contrôle bagages, mais un seul portique), et il y a devant moi une personne se déplaçant avec beaucoup de difficultés (en fauteuil roulant avant et après le contrôle), une personne qui a mis ses liquides au fond de son sac et vide donc le tout sur le tapis, ainsi qu'une famille avec jeunes enfants (dont une petite fille qui ne voudra pas se séparer de sa banane, et passera donc sous le portique avec, sous le regard effaré du préposé au portique). Tout cela n’aide pas à passer rapidement…
C’est mon tour ! La pifwoman scanne mon BP, et le fourre dans la boite en le froissant. Je réprime un cri d'effroi et replace correctement le BP bien à plat sous mes téléphones, sous le regard blasé de l'agente. Je sors du PIF 8 minutes après y être entré, à 06h15, un mauvais score pour LYS !

photo img 12

Rapide passage aux WC, le temps de constater que la double patère est toujours de mise à LYS.

photo img 13

Les WC sont propres, comme d'habitude. Direction la porte P06, sans contrôle PAF. La dame vue ici attend l'embarquement, mais à la porte du vol pour Amsterdam de… 11h50.

photo img 14

Ah, c'est bon, elle se dirige vers la bonne porte, tandis que certains profitent des quelques minutes restantes avant l'embarquement pour prendre un café.

photo img 15 - copie

Me voilà en porte, il est 06h22, deux femmes survolent la salle…

photo img 17

L'embarquement est annoncé juste après, en respectant les priorités. Je me retrouve en tête de la file General Boarding, et embarque à 06h27. La passerelle n'est pas aveugle, mais la nuit est encore là, impossible de voir notre oiseau. Je sais malgré tout qu'il s'agit de PH-BXL, un Boeing 737-800 de 17 ans d'âge, qui porte le petit nom de Sperwer, Épervier en français !

photo img 18

L'accueil en porte est agréable, par une PNC dont la langue maternelle est sans doute le français vu son absence totale d'accent.

photo img 19

Direction le 30C, où le pitch est assez moyen.

photo img 20

Mais au moins, personne à côté ! On aperçoit aussi un bout de winglet…

photo img 22

La moquette a bien été nettoyée pendant la nuit…

photo img 23

De l'autre côté, c'est vide aussi !

photo img 24

Mais ça ne le restera pas au rang 29, une famille avec 4 jeunes enfants prendra la rangée entière, avec l'habituelle bataille entre les enfants pour avoir le hublot. A 6h30 du matin, la perspective d'un vol avec le boucan provoqué par des enfants me désespère… Une PNC arrivera avec des crayons et cahiers de coloriage, ce qui les occupera un peu… Les parents les calmeront aussi.
C'est pas tout ça, les enfants ont leurs cahiers à colorier, moi j'ai le contenu de la pochette à étudier !

On note que les doggybags KLM ont changé de déco : Auparavant ils arboraient des destinations de KLM, maintenant ils sont juste bleus… Ce qui m'amène à cette question existentielle : Quel est le ROI d'un design plus élaboré sur un sac à vomi ?

photo img 26

Pour les amateurs, la security card :

photo img 25

Au rang 31, une brésilienne en partance pour Rio via AMS arrivera avec une valise cabine d'une taille assez peu raisonnable, ainsi qu'un sac à dos. Elle demandera même de l'aide à la PNC pour la monter dans le coffre à bagages car elle est trop lourde (la valise, pas la brésilienne). C'est peine perdue, la valise est trop épaisse pour passer dans le coffre de toute façon.
La PNC lui indique que le poids maxi est de 7kg pour un bagage cabine, et pas 30, et que la taille est aussi réglementée, et que c'est un bagage par personne, pas deux. La passagère lui expliquera alors, visiblement en toute bonne foi, qu'elle doit transporter ses livres de cours et que ça faisait trop lourd pour la valise en soute pour passer sans supplément, et qu'elle a donc mis le reste dans la valise cabine et son sac à dos… C'est pas comme ça que ça marche, madame :)
La PNC la laissera tranquille, en lui disant cependant que ça risquait de ne pas passer dans son vol suivant… Je me demande pourquoi je me fais ch*er à respecter les règles moi tiens !

Bref. Dehors, le winglet est toujours là.

photo img 27

Il est 06h45, l'embarquement est déjà terminé, et le commandant fait une annonce : Le vol doit durer 1h30, et nous attendons l'autorisation de mise en route de la part de la tour, prévue pour 7h (l'heure prévue sur le billet donc) demandant à chacun de bien respecter la place attribuée à l'OLCI pour le décollage, pour des raisons d'équilibrage de la cabine.

Pour faire patienter, la PNC en charge de la Business passe proposer la presse écrite française restante aux passagers en Eco (seul le Monde est disponible en cette heure matinale), initiative que j'apprécie (même si le dernier exemplaire a été distribué au rang 15, je n'en aurais donc pas !).

S’en suis une longue attente.

A 07h06, nous repoussons enfin, et les moteurs sont mis en route !

photo img 28

Les démos sont réalisées (pourquoi est-ce que les démos doivent être réalisées au moment du repoussage, et pas avant ?), les PNC passent vérifier les ceintures des passagers…

photo img 29

Après un roulage de 10 minutes, nous décollons vers le sud à 7h18, alors que je somnole doucement, bercé par les turbulences pendant la montée… Quand soudain, le père de famille devant moi décide d'incliner son siège, me ruinant le genou au passage. Je pars m'exiler en 31F puisque c'est comme ça ! C'est en plus l'occasion de vérifier la présence d'un winglet de ce côté aussi.

photo img 30

Le soleil se lève derrière le stabilisateur…

photo img 31

Le service commence juste après, avec la boisson et la nourriture en même temps ! Je prends simplement de l'eau, accompagné de l'habituelle boîte KLM. Notons qu'ici, pour les voyageurs ne digérant pas du tout le repas, c'est l'ancien modèle de sac qui est proposé à ce siège !

photo img 32

Regardons de plus près ce qui nous est proposé… Sandwich au poulet, purée de carotte et potiron !

photo img 33

Je rangerai au fond de mon sac ce sandwich, à 7h30 je n'ai pas spécialement envie de manger cela… Ça serait pas mal de la part de KLM de proposer un petit encas sucré plutôt que du snack salé le matin ! Je mangerai le sandwich le surlendemain en attendant un train, je peux donc vous dire qu'il n'était pas mauvais (mais sec, forcément !).

Une première pour moi, la "photo signature", à l'eau ! Avec encore un winglet astucieusement placé.

photo img 35 - copie

Heureusement, ma voisine brésilienne dort profondément, sinon j'aurais assurément été pris pour un imbécile, à me contorsionner pour réussir à prendre le winglet en photo à travers mon verre avec mon téléphone…

photo img 40

Le service continue tranquillement…

photo img 38

Une fois le service terminé, la PNC en charge de la J arrivera avec deux plateaux J intacts… Pour ses collègues PNC qui sont à l'arrière. Je me dirige vers les sanitaires, espérant secrètement être invité à partager les plateaux avec l'équipage !

Échec. Je me console en faisant mon devoir de flight reporter, en présentant devant vos yeux ébahis des WC pas spécialement propres.

photo img 36photo img 37 - copie

Retour à ma place, je compulse le magazine de bord, avec l'habituelle illisible carte du réseau.

photo img 41 - copie

Les statuts Flying Blue… Sauf si je m'écrase entretemps, j'atteindrai le second niveau dans la journée !

photo img 42 - copie

Pour ceux qui, comme moi, se préoccupent des conditions d'élevage des animaux, soyez rassurés quand vous volez sur KLM !

photo img 43 - copie

La flotte… Qui n'est plus à jour lors du moment du vol !

photo img 44 - copie

En effet… "Farewell to Fokker" :(

photo img 45 - copie

Dernier hommage de KLM à Fokker, une Delft Blue House représentant la maison d'enfance d'Anthony Fokker est distribuée en J sur LC.

photo img 47 - copie

Fin de la revue de presse et retour au vol : Il est 8h15, le soleil continue de monter doucement au-dessus de la couche nuageuse…

photo img 48

Le commandant reprend la parole pour nous annoncer le survol de la Zélande, au-dessus de laquelle nous ferons un tour de circuit d'attente. L'arrivée au bloc est annoncée pour 9h, soit avec une dizaine de minutes de retard.

Observons la Zélande vue du ciel donc. Ou pas.

photo img 50

15 minutes plus tard, le ciel se dégage, juste à temps pour offrir cette splendide vue sur l’aéroport d'Amsterdam !

photo img 52

Puis sur la ville d'Amsterdam…

photo img 53

Peu après, on atteint la côte du Markermeer

photo img 50_2

Quand on atterrit à AMS en venant du sud, avoir cette belle vue est généralement bon signe ! En effet, cela veut dire pas d’atterrissage sur la Polderbaan, mais plutôt sur la Zwanenburgbaan, ce qui évite les 10 minutes de roulage supplémentaires.

Le sol se rapproche lentement, mais sûrement, alors que nous sommes en approche finale, en parallèle avec un Easyjet en provenance de Luton (que je n'ai pas réussi à photographier avant qu'on ne le dépasse :( ).

photo img 54photo img 55

L'appareil touche le sol à 8h35, et, comme prévu, s'en suit un roulage assez court.

photo img 57photo img 58

Le CCP précise que la porte d'arrivée sera la D66, pas tout à côté de la porte de mon vol suivant, qui part de la B05… Mais je commence à avoir habitude de parcourir Schipol en long et en large maintenant !

Nous arrivons en porte à 8h42, soit 8 minutes d'avance sur l'horaire prévu (avec un retard initial de 6 minutes + du circuit d’attente, heureusement que nous avons évité la Polderbaan !). Le débarquement est assez long pour un appareil rempli à peine aux deux tiers, et je sors dans les derniers à 8h51, avec deux PNC et le commandant saluant les passagers. Un détail sans doute pour beaucoup, mais c'est aussi ce côté "humain" que j'apprécie le plus quand je vole, et qui me donne envie de remonter dans un avion aussitôt que je suis dans la passerelle.

photo img 59photo img 60

Et c'est devant ce FIDS confirmant la porte de mon vol suivant que je vous laisse pour ce premier segment !

photo img 61 - copie

Pour finir, et comme d'habitude, la trace flightradar de mon vol (avec la petite boucle du circuit d'attente)…

photo 2017-11-06 22_01_46-klm flight kl1412 - flightradar24

A bientôt pour la suite de ce périple !
Afficher la suite

Verdict

KLM

8.0/10
Cabine7.0
Equipage10.0
Divertissements8.0
Restauration7.0

Lyon - LYS

8.0/10
Fluidité9.0
Accès6.0
Services7.0
Propreté10.0

Amsterdam - AMS

7.4/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services9.0
Propreté5.0

Conclusion

Un vol matinal, rendu agréable par la cabine quasiment vide aux derniers rangs.

LYS est de nouveau fidèle à lui-même, plutôt vide et efficace. AMS est aussi fidèle à l'impression que j'en ai, pratique dans le sens où tout est concentré au même endroit (pas comme CDG par ex.), mais qui implique donc logiquement de longs cheminements.

Le catering est habituel, mais peu adapté à l'heure du vol, par contre l'équipage était motivé, souriant et pas avare en infos, le principal est quand même là.

KLM :
Cabine : Pitch correct, bien aidé par le fait que j'étais seul sur ma rangée. Le pitch diminue beaucoup quand le passager devant baisse son siège... Le siège en lui même est confortable (mis à part la tablette qui est parfois dure à refermer !). 7.
Équipage : L'équipage PNC était accueillant, souriant, serviable, qui prend des initiatives pour le client (distribution de journaux en Y par ex.), quant au cockpit, une annonce au début, une en approche, assez détaillée, un au revoir en porte par deux PNC et le commandant. Que demander de plus ? 10.
Divertissements : Un magazine de bord, un lever de soleil, et des passagers et PNC à observer, je n'ai pas besoin de plus, même si un IFE commun ne serait pas de refus. 8.
Restauration : L'offre de catering est bonne pour une compagnie aérienne, l'offre solide est consistante, mais il est dommage qu'elle ne soit pas adaptée à l'heure du vol. 7.

LYS :
Fluidité : Pas d'attente au comptoir, un peu d'attente au PIF, mais franchement trois fois rien. 9.
Accès : Ma note habituelle, LYS aurait grandement besoin d'une offre de TC plus diversifiée vers Lyon, mais aussi vers sa région. 6.
Services : Services corrects pour un aéroport de ce niveau, mais il manque énormément de sièges en porte d'embarquement... 7.
Propreté : LYS est propre, comme d'habitude, rien à redire. 10.

AMS :
Sera détaillé dans le vol suivant.

Informations sur la ligne Lyon (LYS) Amsterdam (AMS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 31 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Lyon (LYS) → Amsterdam (AMS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est KLM avec 7,4/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 40 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 418509 by
    K2World 2160 Commentaires
    Merci pour ce FR
    C'est sur que pour ce rendre à des endroits un peu inhabituel, LYS reste loin derrière Paris pour ce genre de week-end.
    Cabine assez parsemée ce qui rends le vol tout de suite plus confortable
    Sandwich au poulet et potiron à 7h00 du matin, mais quelle drôle d'idée !
    A bientôt
    • Comment 418520 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2649 Commentaires
      Merci pour ton commentaire !

      Paris reste effectivement bien mieux desservi... Notamment pour Tallinn, via Helsinki et Finnair. Mais au moins à LYS, pas besoin de prévoir du temps pour passer les contrôles !

      Avec un vol complet, ça aurait été beaucoup plus douloureux comme vol...
      Les néerlandais ont sans doute d'autres habitudes alimentaires que nous ^^

      A bientôt :)
  • Comment 418518 by
    LGaddict 1262 Commentaires
    Merci pour ce FR qui pique ;-)

    Que ne ferait-on pour un WE romantique avec Madame?^^^^

    Un vol aux aurores, une nuit d'hôtel à Lyon alors que l'on est de la région, un trajet en Racketexpress, un trajet multidestinations compliqué avec une nuit d'hôtel escamotée le dimanche soir, un segment en vol à bas coût afin de faire la soudure, diantre, j'espère que Madame aura apprécié l'effort fait ;-)

    Sur KL en vol court, le Petit Déjeuner en Y est toujours salé, mais d'habitude, il y a une capsule de jus d'orange ou de pomme. Pas cette fois-ci?

    En Octobre et Novembre chaque années, KLM fait son "Dutch Food Festival" (l'expression n'est même pas traduite en Néerlandais^^^^), donc quelques surprises possibles en vol au départ de AMS...
    • Comment 418523 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2649 Commentaires
      Merci pour ton commentaire Philippe !

      Un week-end romantique qui a été écourté avec son séminaire, j'ai passé plus de temps à trainer dans les rues de la ville en l'attendant le samedi, ou en attendant mon train le dimanche, que de temps avec elle...
      Le prochain trajet pour aller la voir sera encore plus complexe ! J'espère aussi qu'elle se rend compte de l'effort autre que financier ! J'ai beau bien aimer voyager, mais deux réveils à 4h30 pendant un week-end, c'est un peu trop :P

      Aucune capsule dans la boite, et maintenant que tu me le dis, même pas une capsule d'eau alors que d'habitude c'est le cas...

      Dommage, je n'ai pas de vol KLM au départ d'AMS de prévu avant février :(

      A bientôt !
      • Comment 418559 by
        LGaddict 1262 Commentaires
        Perso, tu ne perds pas grand chose avec le "Dutch Food Festival" de KLM. La dernière fois que j'y ai eu droit, c'était un immonde sandwich à l’œuf avec un goût prononcé de poiscaille...en Business :-((((
  • Comment 418524 by
    AK 1084 Commentaires
    J'admire le superbe montage de l'itinéraire ! Quelle créativité ! je n'aurais jamais osé....
  • Comment 418550 by
    scorph GOLD 2063 Commentaires
    Bonjour Kethu et merci pour ce très bon report malgré l'heure matinale.

    L'amour rend fou et pauvre accessoirement ^^. Préacheminement ultra-matinale comme il est d'usage avec KLM depuis la province française. Concernant le catering je me suis fait exactement la même remarque que toi en même temps quand tu sais que les hollandais mange des harengs au petit déj ...

    De très belles vues sur l'aéroport et la ville d'Amsterdam à l'arrivée.
    Vivement la suite. Bon vols !
    • Comment 418560 by
      LGaddict 1262 Commentaires
      Non, le Néerlandais ne mange pas (habituellement) de hareng au petit-déjeuner. Très souvent c'est charcuterie-fromage en tartine, avec œuf éventuellement, ou alors en version plus sophistiquée (Uitsmijter).
    • Comment 418564 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2649 Commentaires
      Salut Scorph, merci pour ton commentaire !
      L'heure matinale a limité un peu le nombre de photos, surtout à LYS, j'étais vraiment la tête dans le pâté ^^
      J'ai encore de la chance avec ce préacheminement, en été il est une heure plus tôt (6h10)...
      Je ne sais pas si les hollandais mange du hareng au petit-dej, mais en Estonie, oui ! J'en ai pris avec ma tartine et mon jus d'orange, ça passe moyennement bien :P
      La vue était vraiment sympa, d'autant plus que le ciel s'est vraiment dégagé au dernier moment, un beau coup de chance :)

      La suite arrive ce week-end, probablement !
  • Comment 418588 by
    AirCanada881 1616 Commentaires
    Merci pour ce FR en mode schtroumph matinal :)
    Sympa d'avoir tout cet espace pour toi
    Prestation inadaptée à l'heure du vol mais qui a le mérite d'etre original.
    • Comment 418613 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2649 Commentaires
      Merci pour le com' !

      Oui, l'espace était plutôt appréciable, d'autant plus que la famille s'est vite calmée devant, c'était parfait pour finir ma nuit...
      C'est l'avantage de KLM en Europe, ils ont des sandwichs/wraps de bonne qualité et souvent originaux !
  • Comment 419143 by
    mogoy 10181 Commentaires
    Merci Robin pour ce FR.

    Voilà un routing très travaillé. Ne pas perdre de vue le temps passé à le trouver dans l'équation financière.
    "Quel est le ROI d'un design plus élaboré sur un sac à vomi ?" tu dois travailler dans la finance pour avoir des interrogations aussi saugrenues !
    "plutôt que du snack salé le matin" pour une compagnie batave, rien de plus normal au contraire !

    "espérant secrètement être invité à partager les plateaux avec l'équipage" une vraie orgie romaine en perspective.

    " j'atteindrai le second niveau dans la journée" ce qui serait dommage avec les fabuleux et mirobolants avantages et passe droit de la carte silver.
    • Comment 419170 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2649 Commentaires
      Merci Quentin pour ton commentaire :)

      Les nombreuses contraintes de ce week-end ont bien compliqué le routing... Mais comme j'adore chercher ça, c'était plaisant !

      Même pas ! Dans une SSII, chez un célèbre électricien... Mais mes questions existentielles sont des plus inintéressantes.

      Malheureusement, c'est bien normal pour eux oui, mais j'aurais de loin préféré un petit pain au chocolat...

      Effectivement, se partager 5 viennoiseries et quelques fruits à 4 aurait été fabuleux ^^

      Oui, je peux maintenant profiter d'un second bagage en soute alors que je n'utilise déjà pas le premier. Plus sérieusement, les quelques avantages du Silver sont déjà un bon début, et ne sont qu'un premier pas pour atteindre le Gold (en mai 2018 à priori).

      A plus ;)

Connectez-vous pour poster un commentaire.