Avis du vol Air France Paris Amsterdam en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1240
Classe Economique
Siege 35C
Avion Airbus A321
Temps de vol 01:20
Décollage 28 Avr 18, 07:20
Arrivée à 28 Avr 18, 08:40
AF   #23 sur 75 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5238 avis
Kethu
Par GOLD 472
Publié le 8 mai 2018
Bonjour chers camarades avgeeks et travelgeeks !

Bienvenue sur cette deuxième (courte) partie de mon routing letton, qui m'amènera ici de Paris à Amsterdam ! Pour un rappel du routing, c'est dans le spoiler ci-dessous :

Bonus : Cliquez pour afficher


Le routing



Voilà donc ce qui m'attend !

1. Air France AF7649 : LYS – CDG (Economy, A320) le 27 avril 2018 => Cliquez ici
2. Air France AF1240 : CDG – AMS (Economy, A321) le 28 avril 2018 => Vous êtes ici
3. airBaltic BT618 : AMS – RIX (Economy, CS300) le 28 avril 2018 => Cliquez ici
4. SAS SK1763 : RIX – ARN (Economy, CRJ900) le 1er mai 2018 => Cliquez ici
5. SAS SK579 : ARN – CDG (Economy, A320neo) le 1er mai 2018 => Cliquez ici
6. TGV 5102 : CDG – XYD (Lyon Part-Dieu, 1ère classe, TGV Réseau) le 2 mai 2018

Cette partie est, pour beaucoup sur ce site, encore plus banale qu'un LYS-CDG, mais pour ma part, c'est la première fois que je ferai ce trajet entre les deux capitales du groupe AF/KLM.

Pour le choix du siège, même technique que sur le vol précédent : Je me met au couloir en fond de cabine sur cet A321, en 35C. De toute façon le vol est bien complet, donc pas la peine de chercher à avoir une rangée libre ou avec un siège non occupé… La veille déjà, peu de sièges restent disponibles.

photo screenshot_20180427-190302



La J a également un taux d'occupation assez important. Le surclassement est proposé à un prix défiant toute concurrence, 139€…

Pour 45 minutes de vol et un petit déjeuner que je ne mangerai pas, non merci !


photo screenshot_20180427-190317

Direction la Batavie



Après une nuit un peu courte, réveil à 5h30, la grasse mat' comparé au réveil à 3h30 que j'aurais subi si je n'avais pas choisi de passer par Paris ! Je quitte l'Ibis Styles sans croiser un seul employé, que ce soit au comptoir ou au bar… C'est là qu'on apprécie le "Fast checkout" d'Accor, je plains les voyageurs qui ont du partir à la recherche d'un réceptionniste à 6h du mat'.

Bref ! Au moins, le design du bâtiment de cet hôtel est plutôt sympathique de nuit…

photo dsc_0459

Embarquement dans le CDGVAL, et direction le T2. Dedans, un PNC Joon… Je trouve cet "uniforme" tout bonnement horrible, on dirait un bobo du XVIe qui tente de s'habiller "à la cool"… Dire que je suis censé être le cœur de cible de cette compagnie, c'est bien raté. Mes excuses aux éventuels bobos du XVIe qui liraient ce FR pour la comparaison hasardeuse !

photo img-20180428-mod

10 minutes après avoir quitté mon hôtel, j'arrive au niveau des départs du T2-F, après avoir légèrement bousculé une famille qui s'arrête juste devant l'entrée de l'escalator pour réfléchir pendant 30 secondes si leur vol part du niveau "départs" ou du niveau "arrivées"…

photo dsc_0460

L'Accès n°1 est vide, l'agent qui contrôle l'accès en profite pour esquisser quelques pas de danse… Sur le FIDS, le vol est annoncé à l'heure !

photo dsc_0461

Malheureusement pour moi, je n'ai pas encore droit à cet accès, et je poursuis ma route jusqu'au PIF "normal"… Et bon sang, la queue y est immense ! Elle serpente dans la zone prévue à cet effet, et remonte jusqu'au Relay derrière… J'ai en fait l'impression que le PIF vient d'ouvrir, parce que la file avance assez vite au début. Je commence à faire la queue à 6h10…

photo dsc_0462

Au milieu de la file, des agents contrôlent la taille des valises cabine que les gens transportent, et les renvoient vers les comptoirs d'embarquement si ça dépasse… De quoi en agacer plus d'un, il y a d'ailleurs un agent de sécurité à côté, sans doute pour calmer les esprits les plus échauffés !

Au final, ça avance assez vite et je sors du contrôle après 15 minutes… Après avoir rangé toutes les barquettes plastiques qui coinçaient le tapis de sortie du scanner à bagages, puisque visiblement à Paris les passagers ne s'en occupent pas (je m'abstiendrai de tout commentaire cliché sur les parisiens, je l'ai moi-même été, à ma grande honte ^^ ).

Quelques oiseaux se réveillent doucement sur le tarmac…

photo dsc_0463

Direction le 2F-1 maintenant !

photo dsc_0464

Arrivée sous la verrière, toujours aussi belle (à défaut d'abriter un terminal pratique). L'espace Business est un peu rempli, bien que je soupçonne fortement qu'aucune des personnes présentes ne travaillent !

photo dsc_0465

Ma porte est déjà garnie de beaucoup de passagers, l'embarquement est prévu dans une vingtaine de minutes.

photo dsc_0466

De la presse est disponible, en faible quantité toutefois… Mais il est encore tôt, la livraison des journaux du jour n'a sans doute pas encore eu lieu.

photo dsc_0467

Paul a du succès ! La queue pour s'acheter un café remonte loin…

photo dsc_0468

Je descends aux toilettes… Ici, c'est Madame qui change bébé.

photo dsc_0469

Bon point : Une patère est disponible. Mauvais point : La taille des WC est vraiment réduite pour un terminal avec cette affluence, même si c'est assez propre, on se marche dessus…

photo dsc_0470

Le terminal a de belles passerelles vitrées, mais malheureusement, elles bouchent toute la vue sur les appareils au contact ! Je peine donc à apercevoir l'A321 F-GTAT qui m'emmènera jusqu'à Amsterdam. Sorti d'usines il y a un peu plus de 10 ans, il a passé toute sa carrière sous les couleurs d'Air France… Et c'est une nouvelle entrée dans mon logbook, ce qui me satisfait particulièrement !

Derrière lui, un Alitalia côtoie un autre local, tandis qu'au fond, un Joon pointe le bout de sa dérive.

photo dsc_0471

L'embarquement est prévu dans 10 minutes, et je n'ai aucune envie de m'asseoir… J'ai peur de sombrer dans un profond sommeil si je le fais ! Je prends donc place dans la file Economy, ne sachant pas si CDG pratique l'embarquement Silver avec les Skypriority ou pas… Les écrans indiquent bien un ordre "SP > Skyteam Elite > Economy" mais je me méfie.

J'en profite pour jeter un œil au plan cabine sur l'OLCI, qui est totalement complet en Y comme en J.

photo dsc_0473

6h45, l'embarquement débute avec donc les Skypriority uniquement, puis c'est directement le tour des passagers en éco. A quoi cela sert-il de faire un "embarquement dédié Silver" si c'est pour ne jamais le mettre en place ?

Le samedi matin, peu de passagers prioritaires, me voilà donc dès 6h48 dans la passerelle.

photo dsc_0475

Dur de bien voir notre appareil, d'autant plus que les dernières vitres de la passerelle sont couvertes d'un plastique à moitié opaque…

photo dsc_0477

Instant porte, et accueil souriant à bord, comme d'habitude sur Air France, avec le bac de lingettes rafraichissantes à disposition.

photo dsc_0478

Je me dirige vers ma rangée 35, encore inoccupée… Une musique d'embarquement est diffusée, assez discrète et pas désagréable.

photo dsc_0480

L'arrière de la cabine est encore bien vide, mais ça ne va pas durer… Notons les mains courantes en bleu, je n'avais jamais fait gaffe à cette touche de couleur. Un pré-marquage Joon ? ^^

photo dsc_0481

Je profite de l'absence de voisin pour tirer le portrait de F-GUGJ, un A318 qui se prépare à partir pour Venise…

photo dsc_0483

Ca commence à se remplir… Je récupère assez rapidement deux voisins en 35A et B, le vol est annoncé complet par les PNC, et ça sera quasiment le cas effectivement ! AF ou KL pourraient sans doute remplir des modules "widebody" sur ces liaisons entre les deux hubs, un peu comme British Airways avec ses 767… Mais ça impliquerait du paxbus à CDG ! (Que l'on me reprenne si je me trompe, mais il me semble que le 2F n'a pas de portes adaptées à ce genre d'appareils)

photo dsc_0490

Commençons donc la (re)découverte de ce siège bien connu… Le pitch est bien plus correct que sur mon vol de la veille, pourtant je suis aussi à l'antépénultième rang ! Je note donc de privilégier les A321 quand c'est possible…

photo dsc_0487

Comme une grande partie (voire toute ?) de la flotte Air France d'A32X, les accoudoirs disposent de prises USB, alimentées de surcroît.

photo dsc_0484

Les têtières sont réglables, et l'assise est confortable ! J'apprécie beaucoup les "nouveaux" sièges des cabines Smart & Beyond, qui sont une réussite tant esthétique qu'au niveau du confort… On évite les planches à repasser qui sont devenues une référence sur beaucoup de compagnies !

photo dsc_0486

Et en plus, il y a des patères ! Que je n'utiliserai pas sur ce vol, puisque ça empièterait franchement sur l'espace vital du passager en siège du milieu…

photo dsc_0491

Le nettoyage a été bien réalisé (il doit être plus simple pour les équipes de nettoyer correctement quand l'appareil est au sol pour la nuit).

photo dsc_0485

Pour finir le tour d'horizon, le plafonnier, classique sur la gamme.

photo dsc_0498

Pendant ce temps, l'embarquement se poursuit, particulièrement peu efficace… On sent que beaucoup de personnes ne sont pas très bien réveillées. L'embarquement est finalement annoncé terminé à 7h10.
Quelques minutes plus tard, le commandant prend la parole pour nous annoncer un temps de vol de 45 minutes, et précise que le contrôle à Roissy retarde notre départ de 5 à 10 minutes car "cette plage horaire est très demandée". Il précise qu'il tente de négocier pour limiter au maximum le retard. J'ai 1h40 de correspondance à Amsterdam, pas de quoi me gêner de toute façon.

Nous repoussons finalement à 7h25, avec donc 5 minutes de retard. Le chef de cabine réalise l'annonce de bienvenue la plus courte qui soit ("Air France et tout l'équipage vous souhaite la bienvenue sur ce vol à destination d'Amsterdam."), suivie d'une annonce pré-enregistrée en néerlandais. Les démos sont réalisées dans la foulée, l'occasion de présenter la notice de sécurité à la sauce Air France…

photo dsc_0493photo dsc_0494photo dsc_0495

Le roulage semble long, peut-être parce que je tente désespérément de ne pas m'endormir ! Ce n'est pas le contenu de la pochette qui va me tenir éveillé, j'ai déjà lu le magazine la veille !

photo dsc_0489

Nous décollons finalement à 7h38 de la piste 27L.

Le trolley sort rapidement du galley, et je suis encore une fois dans les premiers servis, alors que le pilote annonce déjà "pour les PNC" un atterrissage à 8h20.

Le pain au chocolat servi est un peu froid mais pas congelé, c'est le principal. Par contre, le trolley n'est pas alimenté en jus d'orange, dommage pour une prestation typique petit-déjeuner… Mais bon, de toute façon, c'est du chocolat chaud que je veux moi !

photo dsc_0499

Une fois cette collation avalée - le pain au chocolat n'est pas mauvais, pour une viennoiserie industrielle, et le chocolat chaud est bon - je file faire une inspection des sanitaires, histoire de meubler un peu ce flight-report… C'est propre, malgré un précédent visiteur qui a trouvé plus civilisé d'agiter les mains dans tous les sens pour les sécher plutôt que d'utiliser le papier fourni à cet effet.

photo dsc_0500

Une patère est présente là aussi. Les non-voyants ne pourront pas dire qu'ils n'ont pas été prévenus, l'interdiction de fumer est présente en braille également ! Bon, encore faut-il avoir l'idée de mettre ses doigts là pour lire le texte…

photo dsc_0501

Voilà une information de circonstance, juste à côté de la cuvette !

photo dsc_0502

Alors que le cockpit annonce "pour les PNC" le début de la descente (je ne sais pas pourquoi il tient à n'adresser son discours qu'aux PNC, ce n'est pourtant pas du jargon technique qu'il utilise), le service n'est pas terminé…

photo dsc_0503

La porte arrière est fermée, voilà qui est une assez bonne nouvelle, non ?

photo dsc_0504

Je reviens m'asseoir alors que les PNC remontent rapidement le couloir, puis repartent aussitôt ramasser les déchets… On sent que tout est réalisé un peu dans l'urgence !

photo dsc_0505

A 8h12, le pilote reprend la parole pour annoncer aux PNC (décidément) que nous sommes au niveau 100. Il précise ensuite que nous arriverons en porte à 8h35, avec quelques minutes d'avance, avec une température de 15° à Amsterdam. Il ajoute enfin "Pour la météo à l'arrivée, je vous invite à regarder par la fenêtre".

Notre approche semble finalement bien longue, alors que nous étions prévus à l'atterrissage à 8h20, celui-ci n'a lieu qu'à 8h30… Un coup d'oeil sur Flightradar me laisse supposer que nous étions partis pour atterrir sur la Polderbaan (18R), mais que nous avons finalement pris une approche sur la Zwanenburgbaan (18C)…

photo capture

Au moins, nous évitons le roulage interminable ! Pendant que nous approchons de notre porte, je jette un œil à mon vol suivant, ou plutôt à l'aller de Riga à Amsterdam… Surprise ! Ce n'est pas un CS300, comme prévu, qui réalise le vol, mais un 737-300 ! Me voilà quelque peu déçu… Heureusement que j'ai pu le prendre en mars, finalement ! Mis à part cela, l'appareil vole à l'heure, et c'est tout de même le principal…

photo screenshot_20180428-083434

Nous arrivons en porte à 8h37, avec 3 minutes d'avance donc. Le débarquement traine, et je ne suis dans la passerelle aveugle de la porte C7 qu'à 8h50.

photo dsc_0507

La jetée C est bien bondée, comme d'habitude…

photo dsc_0508

Direction le début de la jetée pour consulter le FIDS…

photo dsc_0509

FIDS que voilà ! Enfin, uniquement celui des portes B, l'autre était tellement pris d'assaut que prendre une photo était mission impossible. Mon vol partira donc de la porte B23… Mais ça sera pour le prochain épisode (qui sera plus fourni en photos que celui-ci, d'autant plus ça sera un vol au hublot, pour une fois !).

photo dsc_0511

Je vous laisse avec l'habituelle trace radar du vol, et son approche quelque peu modifiée en cours de route…

photo 2018-05-06 21_56_31-air france flight af1240 - flightradar24
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.8/10
Cabine8.0
Equipage9.0
Divertissements8.0
Restauration6.0

Paris - CDG

6.5/10
Fluidité6.0
Accès7.0
Services6.0
Propreté7.0

Amsterdam - AMS

8.0/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services9.0
Propreté7.0

Conclusion

Découverte de la navette CDG-AMS, c'est efficace, mais tendu au niveau du service ! On sent qu'il n'y a pas une minute à perdre, l'équipage commercial est donc un peu "stressé"... Pour le reste, c'est correct : Le catering est suffisant pour un vol si court, la cabine est confortable, pas besoin de mieux.

CDG décevant avec cette queue immense au PIF, heureusement que beaucoup de lignes étaient ouvertes pour réduire l'attente ! Le terminal est trop étroit, mais ça on le sait déjà...

AMS blindé de monde avec ce pont du 1er mai qui est fêté dans beaucoup de pays... Pour le reste, c'est du Schiphol habituel, pas très propre ni joli mais efficace.

Détail de la notation :

Air France :
Cabine : Quelques centimètres en plus font toute la différence au niveau du pitch, c'était bien plus confortable que la veille. Comme je le disais, j'apprécie beaucoup cette cabine MC chez Air France, tout à fait suffisante pour ce genre de vols. 8.
Équipage : Le cockpit a réalisé plusieurs annonces, l'équipage commercial était beaucoup plus discret, et pas forcément souriant. Mais sur ce genre de vol où ils ont une grosse vingtaine de minutes pour faire le service, de bon matin, je peux comprendre que le sourire ne vienne pas naturellement ! 9.
Divertissements : De la presse disponible dans le terminal, un magazine de bord correct... C'est amplement suffisant. 8.
Restauration : Après avoir lu tant de reports où les viennoiseries étaient congelées, j'étais agréablement surpris ! Dommage par contre de limiter ainsi le choix des boissons à boissons chaudes ou eau, les jus de fruits sont quand même des breuvages matinaux par excellence... 6.

CDG :
Fluidité : PIF qui avançait vite, mais avec une queue immense. Il faudrait voir à l'ouvrir un peu plus tôt ! Un peu de monde aussi aux comptoirs. 6.
Accès : Liaison Roissypôle efficace, vers la capitale c'est moins fou-fou... 7.
Services : Ce terminal 2 est vraiment trop petit, en témoigne la queue au Paul ou l'affluence aux sanitaires ! Dommage... 6.
Propreté : Propreté correcte malgré l'affluence. 7.

AMS :
Fluidité : On débarque au même niveau que les départs, les correspondances sont aisées, mais avec le monde qu'il y a dans les couloirs, durs de dire que c'est fluide... 8.
Accès : En correspondance donc moyenne des autres notes. 8.
Services : On a de tout à AMS (sauf des bons salons), c'est une des qualités de cet aéroport. 9.
Propreté : Toujours moyen, le problème récurrent à AMS... 7.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Amsterdam (AMS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 164 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Amsterdam (AMS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 34 minutes.

  Plus d'informations

19 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 444054 by
    BESMRS 2341 Commentaires

    Merci pour le FR :)

    De mémoire le 2 F peut accueillir des wide-body mais sur quelques positions qui sont positionnées en bout de jetée. Or lorsque celles-ci sont occupées, les positions adjacentes doivent être neutralisées ce qui nuit à la capacité du terminal...
    Quelqu'un peu confimer / infirmer ?

    • Comment 444064 by
      Benoit75008 7273 Commentaires

      Joker pour la question, je demande l'intervention d'Esteban ou de SkyteamCHC!

      • Comment 444108 by
        okapi BRONZE 4032 Commentaires

        C'est théoriquement possible mais sans intérêt pour la compagnie qui n'exploite jamais de wide-body sur des destinations courtes au départ (contact) du 2F. Les multiples vols sur LYS reportés ici montrent que les gros avions sont toujours parqués au large ou au contact des différentes portes du 2E. Le prix des places de parking étant élevé à CDG (AF n'y est que locataire), préférence est donnée aux avions de la famille A320 ou aux 737 des autres compagnies de l'alliance, KL et UX notamment.

        • Comment 444116 by
          Kethu GOLD AUTEUR 2350 Commentaires

          Merci pour les 3 réponses consécutives ! Effectivement, il doit y avoir la place de mettre du widebody en bout de jetée... Mais peut-être que ce n'est pas plus rentable que ça d'aligner un gros module au lieu de 2 petits.

          • Comment 444332 by
            mogoy BRONZE 10425 Commentaires

            Il fut un temps où la Tam partait du 2F, en 2004 IIRC. Donc tout à fait possible puis cela disparu avec l’arrivee de KL au 2F.

            • Comment 444360 by
              Kethu GOLD AUTEUR 2350 Commentaires

              Merci pour la précision... Dur d'imaginer du long-courrier au 2F de nos jours. Je me rends compte aussi que déjà avec un A321 c'est la cohue pour embarquer, alors avec un appareil deux fois plus gros je pense que ça serait une mini guerre civile...

  • Comment 444063 by
    Benoit75008 7273 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Prestation toujours délicate à assurer mais bien gérée par ton équipage.
    Le prix sur surclassement pour les quelques minutes à en profiter à bord est sans interêt.

    Je ne connais pa slalom procédure pour l'embarquement des Silvers, un coup AF l'applique, un coup elle est modifiée.

    Bonne journée à toi

    • Comment 444113 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2350 Commentaires

      Merci Benoit pour le commentaire !

      L'équipage avait l'air vraiment rôdé à ce genre de service "dans l'urgence", je les plains tout de même (surtout de bon matin comme ça...). Surclassement inutile, même à 20€ je l'aurais refusé.

      La procédure est théoriquement bien claire, mais les agents en porte ne l'utilisent que rarement (enfin pour être précis, je ne l'ai jamais vue mise en place). Mais déjà que des resquilleurs tentent de passer dans les Skypriority à chaque fois, si en plus on rajoute un second embarquement "prioritaire", ça va finir en pugilat ^^

      A bientôt !

  • Comment 444110 by
    okapi BRONZE 4032 Commentaires

    Hello Robin. Tu positionnes cher tes deux nuits de sommeil supplémentaires mais le confort a-t-il un prix? L'uniforme Joon n'a pas fini de faire parler de lui, que ce soit dans un VAL ou dans un avion.
    Concernant l'embarquement des Silver (mon statut préféré chez AF), j'ai toujours bénéficié du Sky Priority en porte. Il m'est arrivé que l'on me demande de laisser passer les vrais nantis avant mais j'ai toujours pu embarquer avec le troupeau quand cela m'était nécessaire d'où mon appellation de demi-statut absolument non péjorative. Jolie carte en passant que tu as montré dans le précédent FR.
    Le pain au chocolat servi à bord est de bien meilleure facture que le croissant de la même maison. Arrêtons de nous plaindre sinon on finira avec des madeleines en sachet ou pire, rien du tout au nom de l'économie d'échelle.
    Je confirme que sur cette route, l'A321 rend le service tendu tant la croisière est courte et c'est l'un des rares vols, avec LHR et GVA où j'ai entendu les PNT annoncer le niveau 100. Je sais que les PNC appréhendent toujours ce vol car il met le service à rude épreuve, surtout en cas de turbulences.
    À l'arrivée, c'est du mind your step classique avec ces terminaux construits de façon très étroite. À bientôt pour la suite!

    • Comment 444114 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2350 Commentaires

      Merci Guillaume pour la lecture et le com' :)

      Je dois avouer que j'en ai vraiment marre d'arriver déjà crevé au début de mon week-end, et de devoir me dépêcher de rentrer en fin de week-end pour dormir pas trop tard pour bosser le lendemain... Donc les deux nuits en hôtel ont vraiment été les bienvenues sur ce routing !

      Un uniforme plus récent, je n'ai rien contre, même si sur cet aspect là, je suis très "vieux jeu", mais là je trouve ça vraiment raté...

      Je tenterai de passer par les Skypriority à CDG la prochaine fois alors. Sur long-courrier aussi tu avais pu profiter de la file prioritaire en Silver ? La réponse m'intéresse vu ma prochaine destination ^^
      J'aime bien la Silver aussi, même si je n'ai pas eu en main les cartes "supérieures", je les trouve moins sympa niveau design.

      Je trouve que le "solide" sur ce vol est amplement suffisant de toute façon, seul le liquide est un peu léger... De toute façon, je vois mal comment faire un service avec plus d'éléments, à moins de rajouter des PNC, comme tu le dis, ça met à rude épreuve l'équipage.

      A bientôt !

      • Comment 444135 by
        okapi BRONZE 4032 Commentaires

        Les privilèges Silver sont appliqués sur tout le réseau AF et j'en ai également profité lors de mes nombreux passages AZ au sol comme en vol. En LC, c'est appréciable effectivement même si j'ai tendance à m'installer à bord parmi les tous derniers; je déteste faire la queue dans une passerelle.
        Pour les prestations AF tu peux toujours demander du rab, comme à la cantine. C'est toujours plus délicat sur AMS parce que les équipages sont vraiment pressés sur ce vol mais pas impossible. Les sourires et la courtoisie font des miracles! Bon voyage en LC!

  • Comment 444142 by
    Chevelan GOLD 16631 Commentaires

    salut robin

    On entendra peut être plus parler des statuts chez AF lorsque la compagnie aura mis la clé sous la porte, allez zou... Tout le monde chez *A, lol
    Un vol en mode "on se bouge" pour l'équipage

    Merci pour le partage, à bientôt !

    • Comment 444260 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2350 Commentaires

      Salut Hervé !

      C'est pour ça que j'entreprends de commencer à monter de statut sur Aegean discrètement, au moins je ne serai pas pris au dépourvu si la grève actuelle finit mal pour la compagnie nationale ^^
      L'équipage a intérêt à être bien réveillé pour ce vol matinal, ils n'ont pas une minute de repos une fois détachés !

      A bientôt ;)

  • Comment 444151 by
    AirBretzel GOLD 10111 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR.
    Petite navette entre les deux HUB, l'A321 est effectivement plus confortable.
    Offre de petit déjeuner mais je déplore l'absence de jus d'orange.
    Changement d'appareil en dernière minute, il me semble que c'est courant chez Air Baltic.
    A bientôt

    • Comment 444262 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2350 Commentaires

      Merci Valérie pour la lecture et le commentaire :)

      Navette classique, je trouve incompréhensible de ne pas avoir de jus le matin...
      Je ne sais pas si c'est courant, mais ça arrange l'avgeek que je suis, au moins j'aurais fait toute la flotte BT !

      A bientôt !

  • Comment 444155 by
    Esteban GOLD 17179 Commentaires

    Salut Robin,

    Merci pour le partage !

    Une nuit courte et un vol court, faut vouloir aller voir madame :)

    Prestation standard AF avec une chocolatine pas congelée !

    A bientôt !

    • Comment 444263 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2350 Commentaires

      Merci pour le com' Stephan

      La nuit était un peu courte, mais bien plus longue que si j'étais parti de Lyon le samedi matin, c'est toujours ça de pris ! Et en plus, ne pas avoir à prendre la voiture pour faire 50 kilomètres est aussi très appréciable...

      Du classique sur la ligne, mieux que ce que propose KLM pour le matin...

      A bientôt ;)

  • Comment 444595 by
    mogoy BRONZE 10425 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR.
    139 EUR pour un surclassement CDG AMS, ils sont optmistes chez AF.

    «  famille qui s'arrête juste devant l'entrée de l'escalator » les Bidochons en vacances ?
    «  je m'abstiendrai de tout commentaire cliché sur les parisiens » je ne saurai dire si c’est un trait parisien, mais je trouve que c’est le résultat d’un individualisme croissant qui nuit au sentiment de vivre dans un groupe. Un trait de plus en plus marqué dans le monde occidental et qui apparaît terriblement toxique pour ceux qui ont côtoyé des cultures plus collectives.

    « A quoi cela sert-il de faire un "embarquement dédié Silver "  » A faire un joli communiqué et un joli site web pardi ! Après l’exécution, on s’en fiche, on est en France non ? Nous sommes tous des penseurs théoriciens de premier ordre, après si cela marche en vrai, c’est pour les subalternes. Et comme c’est nous qui avons théorisé, cela marchera forcément !

    « Bon, encore faut-il avoir l'idée de mettre ses doigts là pour lire le texte… » je ne vois pas le problème, il n’y a qu’à regarder !

    Au final un vol classique CDG AMS que j’ai souvent fréquenté il y a longtemps. Un vol juste bon pour dormir le lundi matin et le vendredi soir !

    • Comment 444601 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2350 Commentaires

      Merci pour le commentaire Quentin

      Je ne sais pas s'il y a des gens assez fous pour tomber dans le panneau de ce surclassement... En plus vu l'heure matinale, même pas le temps de profiter du salon !

      C'était un petit peu ça... Je n'ai jamais quitté l'occident, mais tout de même, je trouve ce trait de caractère beaucoup plus marqué à Paris qu'ailleurs. Mais j'exècre cet individualisme malgré tout... Vivement que je me retire élever des chèvres dans le Larzac.

      C'est effectivement un peu ça... Tout parait si fabuleux sur les communiqués et les présentations sur le Web (quand je vois qu'AF vend le catering vendu en premium eco comme "Un repas alliant gastronomie et originalité"...), et tant pis si la réalité du terrain est toute autre.

      Ca n'est pas le genre de navette que j'apprécierais de faire régulièrement... Temps de vol trop court, à peine le temps d'en profiter.

Connectez-vous pour poster un commentaire.