Avis du vol SAS Riga Stockholm en classe Economique

Compagnie SAS
Vol SK1763
Classe Economique
Siege 16A
Temps de vol 01:00
Décollage 01 Mai 18, 11:05
Arrivée à 01 Mai 18, 11:05
SK   #110 sur 132 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 161 avis
Kethu
Par GOLD 473
Publié le 13 mai 2018
Bonjour chers lecteurs !

Après quelques jours passés à découvrir Riga, il est déjà l'heure du retour… Un petit bonus sur la capitale lettone est présent en fin de report. Mais avant tout, pour ceux qui n'ont pas tout suivi, le (long) rappel de la création du routing est dans le spoiler ci-dessous :

Bonus : Cliquez pour afficher


Le routing et autres infos passionnantes



Voilà donc ce qui m'attend !

1. Air France AF7649 : LYS – CDG (Economy, A320) le 27 avril 2018 => Cliquez ici
2. Air France AF1240 : CDG – AMS (Economy, A321) le 28 avril 2018 => Cliquez ici
3. airBaltic BT618 : AMS – RIX (Economy, CS300 737-300) le 28 avril 2018 => Cliquez ici
4. SAS SK1763 : RIX – ARN (Economy, CRJ900) le 1er mai 2018 => Vous êtes ici
5. SAS SK579 : ARN – CDG (Economy, A320neo) le 1er mai 2018 => Cliquez ici
6. TGV 5102 : CDG – XYD (Lyon Part-Dieu, 1ère classe, TGV Réseau) le 2 mai 2018

Quoi de beau pour ce vol ? Une exclu pour la BDD, tout d'abord, la liaison n'a été reportée que dans le sens ARN-RIX, et sur airBaltic uniquement. Exclu pour moi aussi évidemment, mais ça sera surtout l'occasion pour ma pomme de découvrir ce qui fut l'antre de notre marathonien préféré : Je n'ai en effet jamais mis les pieds à ARN, ni en Suède d'ailleurs.

Le CRJ900 est un appareil que j'apprécie particulièrement : Tout d'abord parce que j'adore les appareils régionaux de manière générale, mais aussi, et surtout, parce que les places en issues de secours y offrent un pitch vraiment immense. C'est donc sans hésiter que je choisis le 16A comme siège pour ce vol. Deux vols de suite au hublot, voilà qui est rare chez moi !

Sur ce… Allons-y ?

Direction le pays du surströmming



Debout au petit matin à 7h30 (petit matin pour Madame, pour moi c'est de la grande grasse matinée), et départ de notre hôtel. Par ailleurs, je ne puis que conseiller cet hôtel, le Pullman Old Town, très confortable pour un prix tout à fait honnête…

photo dsc_0631

Petite traversée de la vieille-ville à pied, et nous sautons dans le minibus de la ligne 222 qui relie le centre à l'aéroport. Desservir un aéroport avec un minibus, sans le moindre emplacement pour les bagages, voilà une idée que je trouve particulièrement mauvaise (certes, il y a une autre ligne en bus articulé, mais tout de même). Heureusement, nous partons avant la plage horaire des départs BT, nous aurons donc deux places assises…

photo dsc_0640 - copie

Le trajet de ce minibus est assez sympathique cependant, mis à part la bibliothèque nationale (désolé pour la qualité de photo exécrable), nous passons par des petites rues bordées de maisons individuelles, c'est bien plus paisible que le bus "normal" qui prend la voie rapide (et les bouchons par la même occasion). Juste avant d'arriver à l'aéroport, on longe le musée en plein air de l'aviation, mais étant du mauvais côté du véhicule, je ne pourrais pas l'illustrer… (toutefois, nul doute qu'un FRiste l'a déjà reporté, mais je vous laisse chercher ça dans la BDD !)

photo dsc_0641 - copie

Bref, nous voilà après 20 minutes de trajet arrivés au niveau des départs de cet aéroport, un peu moins de deux heures avant le départ de mon vol. Ca n'est pas très fréquenté là où nous dépose le bus, tous les comptoirs sont vides…

photo dsc_0643

Confirmation avec ce FIDS, assez peu de départs prévus jusqu'à midi, heure à laquelle airBaltic a un pic d'activité assez important (avec je suppose l'arrivée de vols en provenance des villes proches comme Tallinn et Vilnius pour alimenter les vols au départ pour des destinations plus lointaines). Mon vol est prévu à l'heure, check-in aux comptoirs 18 et 19, et embarquement en B9.

photo dsc_0642 - copie

Une fois n'est pas coutume, puisque j'ai 5 heures de correspondance à Stockholm, avec peut-être à la clé un rapide détour par le centre de la capitale suédoise, j'enregistrerai mon sac à dos en soute. J'ai pris un billet SAS Go au lieu de Go Light pour ça, ça serait dommage de ne pas en profiter, et de me trimballer le sac à dos pour rien.

Flûte, je ne suis pas le seul à avoir eu la riche idée d'enregistrer un bagage en soute… Pour un vol sur un appareil de 90 places (et qui ne sera pas complet), il y a une belle file d'attente, d'une vingtaine de personnes… En plus, il semblerait que des passagers se montrent particulièrement lents (ou chiants), un des comptoirs restera bloqué sur le même couple pendant 5 minutes, tandis que l'autre est tenu par un brave homme qui semble en formation… Et qui galère donc bien et demande souvent conseille à sa voisine, retardant d'autant plus la vitesse de traitement des deux comptoirs.

photo dsc_0644

Bref, après 15 minutes d'attente, arrive mon tour, mon BP est imprimé, et mon sac de 5,9kg est étiqueté jusqu'à Roissy. L'agente au comptoir m'invite à déposer mon sac à dos au tapis "oversize baggage, because of the straps". Soit, faisons ainsi ! Moi qui m'était donné du mal pour faire des nœuds à toutes les sangles pour ne pas risquer que l'une d'elles se prennent dans un tapis roulant… Le tout est expédié en 30 secondes chrono. Je suis à deux doigts de rattraper le couple qui monopolisait le comptoir pour leur montrer comment on fait pour être efficace.

Le tapis vers lequel je dois expédier mon sac est situé tout au bout de la rangée de comptoirs (du côté du PIF, ça m'évitera de faire des aller-retours). L'employée y est cordiale, elle passe mon sac dans le scanner, puis me dit que tout est bon, tandis que je vois mon sac partir sur le tapis roulant sans qu'il ne soit placé dans un bac spécial ou autre… Je n'ai toujours pas compris pourquoi j'ai du passer par ce tapis spécial du coup.

photo dsc_0645

je passe aux WC, qui sont moyennement bien tenus, voire un peu sales, puis je m’assois sur un banc cinq minutes avec Madame, histoire de ne pas la laisser tout de suite… Nous aurons ainsi l'occasion de voir un curieux personnage qui semble totalement shooté/drogué/ivre mort être escorté (ou plutôt quasiment trainé) hors du PIF par deux policiers, suivi par ce qui semble être sa famille qui est à moitié en pleurs… Tout ce beau monde finira dans un van de police. Voilà pour l'instant commère.

photo dsc_0647

Je n'ai pas envie de quitter Madame, mais le devoir m'appelle, et à 10h, je passe la ligne "end of kiss and fly area"… Bon, il me faut avouer que mes deux vols SAS et la découverte d'ARN et peut-être de Stockholm à venir rendent un peu moins difficile la séparation, mais ne le disons pas trop fort !

photo dsc_0648

Je pensais avoir une grosse demie-heure pour explorer l'aéroport airside en partant pour le PIF à 10h, mais je faisais une grave erreur : La queue du PIF est immense, surtout pour un aéroport si petit ! Malgré 5 files ouvertes (+1 coupe-file), la file d'attente remonte tous les serpentins et se poursuit jusque derrière les portiques de validation des billets. Il s'avère que bon nombre de passagers de la vague de départ de 12 à 13 heures sont déjà arrivés, d'où cette invasion massive. Ça avance vraiment lentement, et je commence même un peu à m'inquiéter…

Une 6e file est ouverte, ce qui permet d'accélérer légèrement la cadence. Je sors finalement du PIF alors qu'il est 10h30, l'embarquement est prévu dans 15 minutes.

photo dsc_0649

A peine le temps d'acheter deux cartouches de Winston pour mon frère (ma mère n'aura pas droit à ses clopes à -50%, l'aéroport de Riga ne vend pas de slims), que je me dirige déjà vers ma porte.

En face du duty-free, un bar qui dispose d'une terrasse extérieure pour les fumeurs, avec vue sur le tarmac.

photo dsc_0650

D'autres magasins sont situés dans le couloir menant du PIF aux portes…

photo dsc_0652

On arrive rapidement dans la zone au bout de la jetée B, avec cette grande baie vitrée et ces fleurs qui sentent plutôt bons…

photo dsc_0653

Mon vol part de la porte B9, c'est par là donc. Il n'y a pas grand monde, c'est à se demander où est passée la foule du PIF…

photo dsc_0654

Ça n'est pas le snack sur la droite qui les attire en tout cas…

photo dsc_0655

Un report au départ de Riga n'en serait pas un s'il n'y avait pas en photo le fameux distributeur de charentaises ! Certains emplacements sont vides dans la machine, réels achats de voyageur ou tentative marketing poussant à faire croire aux voyageurs que "oui, certains achètent leurs chaussons ici, donc pourquoi pas vous !" ?

photo dsc_0656

Sur le tarmac non plus il n'y a pas foule… C'est même particulièrement vide !

photo dsc_0657

Les blocs sanitaires sont régulièrement répartis tout le long de la jetée, pratique, mais ça rend la jetée particulièrement sombre par endroit (oui, je le dis à chaque report sur Riga, mais que voulez-vous, mon grand âge me fait radoter..).

photo dsc_0659

Ah, enfin, un avion apparait ! Je commençais à me demander si j'étais bien dans un aéroport… C'est EI-FIY, qui est en train d'embarquer ses passagers pour Frankfurt Hahn (ah, Ryanair et ses aéroports à 120 kilomètres et 2 heures d'autocar des villes qu'ils sont censés desservir…).

photo dsc_0660 - copie

Pour la porte B9, c'est à l'étage inférieur ! On ne peut pas dire que le bois de cet escalier ai bien résisté aux passages de milliers de voyageurs…

photo dsc_0661

Quelques dizaines de passagers sont présents dans la salle d'embarquement au niveau inférieur, qui semble surtout être utilisée par Ryanair : Quasiment toute la signalétique appartient à la compagnie irlandaise.
L'employée qui déplace les piquets de filoguidage commence d'ailleurs à mettre en place la signalétique Ryanair à notre porte alors que notre vol n'a même pas embarqué (je trouve d'ailleurs ça un peu moyen, on ne mélange pas les torchons et les serviettes enfin !).

photo dsc_0662

Notre appareil est bien là, il est arrivé il y a 15 minutes en provenance de Stockholm (avec 10 minutes d'avance, le temps de rotation prévu est assez court, seulement 35 minutes). Mais le timide se cache derrière le camion de refueling !

photo dsc_0663 - copie

Alors que je fais cette photo, les deux agents au sol de mon vol (qui sont les mêmes que pour le check-in) lancent l'embarquement, sans respect des priorités, avec 5 minutes d'avance. Pas de ruée sur la porte, voilà qui est agréable… Je passe immédiatement le contrôle du billet, puis nous patientons dehors quelques minutes, le temps que le camion de carburant s'en aille… D'aucuns pourraient se demander quelle est l'utilité de faire débuter un embarquement en avance si c'est pour retenir les passagers juste à l'extérieur de la porte, mais pour un avgeek, attendre sur le tarmac est nettement plus agréable, d'autant plus qu'il fait beau !

Finalement, le camion part, et nous sommes autorisés à traverser la voie de circulation pour rejoindre EI-FPE, notre CRJ900 Cityjet pour ce vol ! L'appareil est récent, livré neuf à la compagnie irlandaise il y a tout juste deux ans, et il a toujours volé pour SAS…

Je trouve l'appareil particulièrement agréable à l’œil, j'aime bien ce gris très clair SAS notamment, et les drapeaux scandinaves en "pointillé"…

photo dsc_0664

Aucune remarque des équipes au sol sur le fait que je m'écarte de quelques mètres du cheminement, je ne m'attarde toutefois pas. Direction l'escalier intégré à la porte du Canadair (avec le drapeau danois tout à gauche).

photo dsc_0666 - copie

Accueil étrange en porte, le PNC regarde les passagers passer sans sourire, et sans répondre aux salutations… J'ai presque l'impression d'être à la PAF de CDG (bouh que je suis médisant !). La cabine est assez belle, avec les sièges habituels des CRJ en cuir, bien épais… Les premiers rangs sont réservés aux SAS Plus.

photo dsc_0667

Je m'installe à ma place, tandis que ce brave homme debout au niveau du 16C essaie de mettre une valise cabine clairement trop grosse pour le coffre… Il force, et ça passe finalement, mais en explosant la moitié de la poignée du coffre, qui finira sous un siège, ce qui fait particulièrement rire ce passager. On peut voir le reste de la poignée au bout de la flèche rouge…

photo dsc_0668 - copie

Le pitch en issue, immense comme prévu… Dur de l'illustrer comme je fais d'habitude ^^

photo dsc_0669

Dehors, c'est toujours aussi calme. De l'autre côté de la piste, ce hangar bleu situé derrière un grillage, avec quelques avions parqués devant. Le winglet est orné du logo SAS.

photo dsc_0671

L'indélicat s'installe finalement en 15C. Tous les autres sièges en issue restent libres pour le moment, ce qui me convient tout à fait ! Le pitch est un peu mieux illustré ainsi…

photo dsc_0678

La moquette est nickel.

photo dsc_0680

Deux inconvénients des issues toutefois : L'accoudoir côté carlingue est court (la moitié de la taille des autres)…

photo dsc_0681

… Et le hublot est un peu loin. Mais ça reste supportable !

photo dsc_0682

La tablette devant moi est bloquée en position fermée.

photo dsc_0673

Une patère est fixée sur le côté du siège de devant… Mais elle n'est évidemment pas utilisable pendant les phases de décollage et atterrissage.

photo dsc_0674

La ceinture n'est pas siglée…

photo dsc_0730

L'embarquement se poursuit tranquillement. Le plafonnier est récent, forcément. On le voit mal, mais la paroi à l'avant de la cabine est parée de faux bois clair (un peu à la Alitalia, pour les lecteurs de l'Okapi), j'aime beaucoup .

photo dsc_0675

Ah, un peu d'animation ! La compagnie irlandaise arrive en provenance de Londres Stansted…

Dans la cabine, l'embarquement est annoncé terminé, à 10h48. Voilà qui est efficace

photo dsc_0676

Alors que son collègue fait une annonce de bienvenue assez courte en anglais, sans précision du temps de vol prévu ni prise de parole du commandant de bord, la seconde PNC de ce vol arrive au niveau des issues, et place une personne à chaque issue. Précaution de sécurité qui est loin d'être mise en place à chaque vol. Cette hôtesse est bien plus souriante et amicale que son collègue.

Les démos sont ensuite réalisées en anglais, avec un résumé en suédois par la suite. Voilà une pochette qui ferait sans doute des heureux, mais c'était assez peu discret à voler (et puis je n'ai jamais volé ne serait-ce qu'une safety card, je ne vais pas commencer maintenant ^^ ).

photo dsc_0679

Comme l'hôtesse me l'a aimablement demandé en raison de ma position en issue, je jette un œil sur cette notice de sécurité justement !

photo dsc_0707

Elle est siglée recto comme verso Cityjet uniquement, aucune mention de SAS.

photo dsc_0708

Les agents au sol retirent les cônes oranges et les cales, signe que nous nous apprêtons à partir… Un Q400 de la compagnie locale arrive en provenance de Gdansk.

photo dsc_0683

Vu la position de parking de notre appareil, nous pouvons partir sans à avoir recourt au repoussage, ce qui je suppose coûte moins cher à la compagnie (en plus de lui permettre un temps au sol plus court), c'est ce que nous faisons quand ce 737-800 Aeroflot atterrit en provenance de Moscou Sheremetyevo.

photo dsc_0685

Alors que nous approchons de la piste, un bruit de réacteur fait soudain son apparition…

photo dsc_0686

Ce sont deux jets militaires (je suis une bille en aviation militaire, si quelqu'un sait reconnaître à partir de la photo, n'hésitez pas à me dire ce que c'est) qui survolent la piste…La manœuvre est sympathique à voir !

photo dsc_0687

Ils disparaissent aussi rapidement qu'ils sont arrivés, ce qui nous laisse la piste libre pour nous aligner !

photo dsc_0688

On est légèrement en contre-jour dans ce sens… Vous me croirez donc sur parole si je vous dis que quelques vieux appareils soviétiques sont parqués par ici (je m'y connais malheureusement aussi bien en appareils de construction soviétique qu'en appareils militaires… Faute d'en voir régulièrement malheureusement !).

photo dsc_0689

Nous nous élançons à 11h02, avec un peu d'avance sur l'horaire donc ! On repasse devant le terminal, où deux Ryanair (entre autre) sont présents en porte.

photo dsc_0692

Nous décollons rapidement, avec une vue sur les parkings un peu plus éloignés utilisés à ce moment là par les Q400 airBaltic… Je déclenche un poil trop tôt, un peu plus loin sur la droite, un Boeing 737 BT est en plein ménage de printemps au kärcher.

photo dsc_0695

Dernier regard sur Riga sur la gauche…

photo dsc_0696

L'agglomération disparait rapidement pour céder la place à la campagne lettone, avec ici quelques lacs situé dans la zone dite "de la Tourbière noire".

photo dsc_0698

Le lac en bas au centre est une ancienne carrière ennoyée, servant de base de loisirs pendant les beaux jours… Elle a du attirer du monde pendant ce week-end, vu le grand soleil et les températures quasiment estivales (pour la Lettonie) que nous avons eu !

photo dsc_0701

Nous virons ensuite rapidement vers le nord-ouest… Dans cette forêt se cache le Ziemassvētku kauju muzejs, le musée sur les Batailles de l'Aa (ou batailles de Noël), qui ont eu lieu dans les marais aux alentours, et qui ont vues les Russes attaquer les Allemands en janvier 1917 (pendant la période de Noël chez les Russes donc), par des températures allant jusqu'à -40°C, puis les Allemands contre-attaquer quelques semaines plus tard…

Comme pour la plupart des batailles de la Première Guerre Mondiale, le résultat final fut que chacun resta à peu près aux mêmes positions qu'avant la première offensive, avec en prime la mort de plus de 13.000 hommes côté russe, dont 9.000 Lettons (et un nombre d'Allemands que je n'ai pas trouvé, mais qui est très certainement tout aussi effarant)…

photo dsc_0703

Après le petit cours d'histoire, retour dans la cabine. Mon voisin est plongé dans la lecture du magazine de bord alors que je me rends compte que le rang 15 n'a pas de hublot… Évitez-le, si jamais vous prenez un CRJ900 SAS !

photo dsc_0697

Puisque mon voisin le fait, je me lance aussi : Présentation du contenu de la pochette du siège ! Magazine de bord, menu du BoB, doggy bag et la notice de sécurité déjà présentée.

photo dsc_0705

Le magazine fait sa une sur ce que je suppose être des footballeurs scandinaves… Voilà bien un sujet qui ne m'intéresse pas, mais alors, pas du tout !

photo dsc_0710

La flotte est présentée en plein milieu du magazine, curieux placement… (Désolé pour la qualité, mon redimensionnement a saccagé la qualité de la photo).

photo dsc_0719

Le réseau est lui bien présenté en fin de magazine. Le réseau européen pour commencer, avec la route du jour, et les 3 hubs de la compagnie.

photo dsc_0714

Puis la carte du réseau "domestique" scandinave, ainsi que des informations sur les trajets entre les hubs et les centres-villes. Seul Copenhague n'a pas une liaison hors de prix… (Bon, par contre, le tarif de tout le reste à Copenhague est assez délirant, notamment les hôtels).

photo dsc_0717

Le réseau long-courrier est beaucoup plus réduit que ce que je pensais ! Seulement 4 destinations en extrême-orient, j'aurais pensé que la compagnie jouerait beaucoup plus de la position avantageuse de ses hubs qui sont quasiment "sur la route" vers l'orient, à la manière de Finnair (qui dispose d'une grosse quinzaine de destinations dans ce secteur, alimentées principalement grâce à son réseau européen).

photo dsc_0713

C'est d'autant plus étonnant que SAS met bien en avant la position de ses hubs avec cette intéressante vue centrée sur le pôle Nord. Certes, ils annoncent un important réseau en code-share, mais devoir faire deux correspondances pour accéder à sa destination peut commencer à être rédhibitoire…

photo dsc_0712

Nous survolons la ville de Tukums (en bas juste devant le bord d'attaque de l'aile), alors que des nuages se profilent à l'horizon…

photo dsc_0720

Le service commence en cabine, pas mal de personnes achètent quelque chose, assez rare sur un vol si court. L'occasion de jeter un œil au menu du BoB !

photo dsc_0721

L'offre est… limitée ! Pas grand chose à se mettre sous la dent, et en plus, le seul truc qui me fait envie n'est vendu que "on selected Scandinavian flights" (c'est possible de faire encore moins précis ?) ! Bon, je ne comptais pas prendre quoi que ce soit sur ce vol, mais je me renseignais déjà pour le prochain… Notons également que les boissons ne sont pas vendues pour les vols d'une durée inférieure à 1h20. Curieux.

photo dsc_0722

SAS n'est pas (encore) au BoB intégral, on a ainsi le choix entre thé et café offert. Thé pour moi ! L'hôtesse me tend avec le sourire ce gobelet… Vide. Le thé est préparé en thermos, tout comme le café, et le steward qui l'accompagne ne transporte que le café avec lui… Au moins, le gobelet est joli.

photo dsc_0723

Nous quittons les côtes lettones, mais dur de le voir avec ces nuages ! Me voilà un peu déçu, j'espérais pouvoir regarder la traversée de la mer Baltique…

photo dsc_0724

5 minutes plus tard, le service est terminé, et le steward repasse avec le thé. Contrairement à l'accueil en cabine, il est très souriant et agréable maintenant ! Il prend mon gobelet, le pose sur son plateau pour le servir, puis me tend le plateau. Protocole assez "classe", j'aime bien.

photo dsc_0726

Par contre, comme il vient tout juste d'être préparé, il est brûlant ! L'occasion pour aller inspecter les sanitaires, qui sont propres, et tout ce qu'il y a de plus classique pour un CRJ.

photo dsc_0727

La cabine du CRJ, moyennement remplie : La SAS Plus est vide, et la cabine Economy est bien remplie à l'avant, beaucoup plus parsemée sur le fond. On doit être sur un taux de remplissage de 60 à 70%.

photo dsc_0728

De retour à ma place, je bois mon thé tranquillement en regardant défiler les nuages…

photo dsc_0732

Tout en étalant négligemment mes jambes… Que c'est agréable ce siège en issue !

photo dsc_0734

Voilà, fini ! Le thé n'est pas mauvais. Notons la tablette dépliable placée dans l'accoudoir.

photo dsc_0729

Alors que nous avons entamé notre descente depuis quelques minutes maintenant, à 11h38, le cockpit prend la parole pour la première fois du vol, pour nous annoncer un atterrissage dans une dizaine de minutes à Stockholm.

Nous venons d'entrer en Suède, mais dur de le savoir sur le moment, la mer de nuages est très dense ! Et elle se rapproche…

photo dsc_0735

On entre dans la couche nuageuse, la purée de pois est très dense et semble ne jamais vouloir en finir. Le train d'atterrissage est sorti alors que nous sommes encore en plein dedans.

photo dsc_0737

Ah, le sol apparait enfin, alors que nous survolons la voie rapide donnant notamment accès à l'aéroport

photo dsc_0738

J'ai mal révisé les FR de Marathon, je ne reconnais pas cette approche… La météo n'aide pas non plus cela dit !

photo dsc_0739

Une zone de traitement des eaux usées par ici ?

photo dsc_0740

On touche le sol à 10h50 heure locale sur la piste 01L, sous la pluie…

photo dsc_0742

Peut-être une caserne de pompiers ?

photo dsc_0743

Nous quittons la piste et passons derrière un A320 SAS qui va décoller de la piste 08 pour Münich.

photo dsc_0745

Dernier virage, nous serons donc au parking éloigné ! Au fond, un ATR72 SAS. Il est 10h55, nous avons 10 minutes d'avance. Pas mal sur un vol d'une heure !

photo dsc_0746

Un Man Lion's City G GNV n'attend que nous !

photo dsc_0748

Instant Danette immédiat ! Je ne me presse pas, ça n'est pas comme si j'avais cinq heures de correspondance à venir…

photo dsc_0749

La pluie se calme quand je sors, je prends mon temps pour tirer le portrait de notre appareil…

photo dsc_0750

Je tente de surveiller le déchargement des bagages pour voir si mon sac m'a suivi, mais nous partons avant que le mien ne sorte…

photo dsc_0751

Et c'est parti pour une visite de l'aéroport ! Un A330 et un Boeing 737-600 sont en porte ici.

photo dsc_0752

Un A321 en provenance de Francfort nous coupe la route.

photo dsc_0754

Le chemin suivi par le bus est curieux, nous nous glissons entre une porte et les piliers qui soutiennent le terminal pour rejoindre la voie routière qui longe le terminal… Je me demande par où il passe quand toutes les portes sont occupées !

photo dsc_0755

L'A321 arrive juste en même temps que nous… Match nul !

photo dsc_0757

Nous nous arrêtons finalement en porte à côté de l'A320 Neo EI-SIF, qui appartient à la filiale SAS Ireland (qui, je suppose, n'existe que pour des raisons d'optimisation fiscale), et qui s'apprête à partir à Londres Heathrow. La pluie recommence à tomber… Tant pis pour mon stopover à Stockholm, je n'ai guère envie de visiter la ville sous la pluie.

photo dsc_0758

Tous les passagers du bus sont en correspondance (du moins, je n'en ai vu aucun se diriger vers la sortie), le FIDS des correspondances est pris d'assaut !

photo dsc_0759

C'est flou, mais mon vol pour Roissy est prévu à l'heure, dans 5 heures et 3 minutes. La porte n'est pas encore précisée…

photo dsc_0760 - copie

Et c'est donc ici que je vous laisse, à moins qu'un bonus sur Riga ne vous intéresse !

La trace radar du vol pour conclure ce report…

photo 2018-05-12 21_09_32-sas flight sk1763 - flightradar24

Bonus : Cliquez pour afficher


Merci pour votre lecture, on se retrouve dans quelques jours pour la longue attente à Arlanda jusqu'à la dernière étape de mon voyage !

N'hésitez pas à commenter si le cœur vous en dit :)
Afficher la suite

Verdict

SAS

7.4/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements7.5
Restauration6.0

Riga - RIX

6.6/10
Fluidité4.0
Accès7.0
Services8.5
Propreté7.0

Stockholm - ARN

8.6/10
Fluidité8.0
Accès8.5
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

Un court vol d'acheminement paisible... Si l'équipage n'était pas des plus causant ni souriant (au début), le service n'en était pas moins bien fait. Dommage qu'il se résume à un thé quoi...
Le CRJ est confortable, surtout seul en issue de secours !

RIX est assez agréable, mais une telle attente au PIF pour un aéroport d'une taille modeste, c'est vraiment très ennuyeux ! J'ai cru un moment que j'allais louper mon vol... L'attente au check-in était moyennement sympathique également.

ARN est grand et confortable, mais il ne permet pas de s'occuper pendant 5 heures sans s'ennuyer... Et les tarifs y sont chers !

Détail de la notation :

SAS :
Cabine : La cabine, récente, est très confortable, même sans le siège en issue. Elle manque juste de modernité au niveau des équipements (pas de prises électriques ou de port USB). Elle est plutôt jolie également, SAS y a mis un peu sa patte... (sauf pour les ceintures !). P.
Équipage : Peu de communication du cockpit, et un équipage commercial pas très souriant au début, mais qui se rattrape bien en faisant un service de manière professionnelle et amicale. 8.
Divertissements : Seul divertissement proposé : Le magazine de bord, qui est plutôt intéressant. Ça occupe pour un vol court quand l'IFE naturel n'est pas disponible... 7,5.
Restauration : C'est du BoB, pas très intéressant avec une gamme de produit très limités, sans boissons car le vol est trop court, le tout à un tarif pas spécialement donné (5€ la bière, 8€ le vin...). Seul point positif : Le thé ou café offert. Bon, après on reste sur un vol très court, ça nuance un peu la note... 6.

RIX :
Fluidité : Pour un aéroport de taille assez réduite, je pensais naïvement que ça serait assez fluide pour le circuit des départs également. Malheureusement, entre les 15 minutes au check-in et la grosse demie-heure au PIF, c'est vraiment très décevant. 4.
Accès : Moins de bouchons dans ce sens, mais l'accessibilité en transports en communs reste moyenne, avec seulement une ligne de bus et deux de minibus un peu sous dimensionnées. 7.
Services : Il y a pas mal de choses, surtout airside, dommage que je n'ai pas pu en profiter... 8,5.
Propreté : C'était moyen, notamment landside. 7.

ARN :
Fluidité : Si l'on omet la balade en paxbus, ARN est assez efficace, même si les temps de marche entre les deux bouts du terminal 5 sont un peu longs... 8.
Accès : En correspondance donc moyenne des autres notes. 8,5.
Services : Beaucoup de choses, mais tout est cher à ARN ! Petit manque de WC dans certaines zones du terminal toutefois... 8.
Propreté : C'est très propre, je n'ai pas vu un truc trainer par terre pendant mes 5 heures sur place... 10.

Sur le même sujet

20 Commentaires

  • Comment 444906 by
    AirOne 1442 Commentaires

    Merci pour le report, je n'apprécie guère la livrée de SAS et sur le CRJ-900 ce n'est pas mieux. C'est vrai que cet avion à un charme que j'apprécie beaucoup malgré ses petits coffres à bagage que ce passager bien désagréable qui ne semble guère gêné de tout casser. Le temps était bien plus agréable à RIGA qu'à votre arrivé à ARN.
    Merci pour ce bonus d'une jolie ville.

    À bientôt

    • Comment 444974 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1800 Commentaires

      Merci pour le commentaire !
      J'aime bien la sobriété de la livrée, après c'est sûr que c'est pas vraiment la plus folle qui soit ^^

      Habituellement les bagages trop gros pour les coffres sont placés en soute au pied de l'avion, c'est tout de même plus pratique... (Même si pour ce passager le mieux aurait encore été d'avoir une valise taille cabine)

      Riga était sous le soleil quasiment tout le week-end, vraiment top pour visiter ! (ça a d'ailleurs impressionné Madame, qui n'avait plus vu le soleil depuis longtemps)

      A bientôt :)

  • Comment 444918 by
    Benoit75008 GOLD 6944 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR,

    Pas de chance pour toi car il y a un peu plus d'un an, j'avais eu une expérience positive à RIX avec des contrôles fluides et un embarquement bien géré.

    Une cabine de CRJ SK que j'apprécie beaucoup mais qui reste toujours une compagnie BoB ce qui réduit l'interêt.

    Bonne soirée à toi et à bientôt

    • Comment 444975 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1800 Commentaires

      Merci Benoit pour le com' !

      Je pense que c'est l'effet combiné du pont du 1er mai (avec pas mal de passagers non fréquents donc peu habitués au PIF), et la grosse vague de départs qui a anéanti toute fluidité au PIF ^^ Même côté coupe-file il fallait bien 5-10 minutes pour passer...

      J'aime beaucoup la compagnie de part les destinations qu'elle dessert, et son équipage (même si sur ce vol CItyjet n'était pas tout à fait à la hauteur), mais pour ce qui est service à bord c'est moins flatteur en effet...

      A bientôt !

  • Comment 444940 by
    Kolia GOLD 691 Commentaires

    Merci pour ce vol bien sympa ;)

  • Comment 444959 by
    théodoric 1449 Commentaires

    Merci pour ce fr,

    Comme vous j'apprécie les avions régionaux qui ont vraiment un design propre à chaque constructeur.
    A bord,, la prestation est bonne pour 1h00 de vol et l'espace pour les jambes gigantesque!
    Concernant votre vertige, celui ci ne se manifeste uniquement avec un point de repère (une tour, un pont une échelle...) en avion, pas de repère de hauteur donc, pas de vertige.

    A bientôt

    • Comment 444978 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1800 Commentaires

      Merci pour le commentaire !
      Oui, les avions régionaux changent vraiment d'un constructeur à l'autre (entre un ERJ145 et un CRJ200 il y a une énorme différence), alors que pour un néophyte, dur de faire la différence entre un 737 et un A320, surtout au niveau de la cabine...
      Prestation correcte pour un court vol, le pitch permet d'apprécier au mieux le vol ^^

      Merci pour ce détail sur le vertige ! C'est logique effectivement :)

      A bientôt

  • Comment 444998 by
    Esteban TEAM GOLD 9672 Commentaires

    Merci pour le partage Robin,

    Incroyable le gars qui pète la fermeture d'un coffre à bagage, que ça fait rire et que personne ne lui dise rien. Sidérant.

    Prestation classique SAS sur ce vol, pas de jus de myrtilles offert ? :(

    A bientôt !

    • Comment 445018 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1800 Commentaires

      Merci Stephan pour le commentaire !

      Pas certain que les PNC aient vu ce mec... Je me suis tâté à lui faire une remarque mais bon, pas envie de me prendre la tête avec un sagouin.

      Le jus de myrtilles, c'est sur Finnair que c'est offert plutôt il me semble ! SAS n'offre que thé ou café (du moins c'est ce qui est marqué sur le menu).

      A bientôt :)

  • Comment 445042 by
    flyingjapans 1372 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR.
    J'ai bien lu l'introduction, le routing est affreusement cher mais c'est vrai que cela devient vite compliqué de gérer un déplacement en avion sur un WE de pont entre deux villes "excentrées".
    Pas de bol pour la météo à Stockholm mais c'est une bonne excuse pour ne pas payer l'Arlanda Express ^^
    Merci pour le superbe bonus de Riga sous le soleil. C'est la seule capitale scandinave dans laquelle je ne suis pas allé, mais Riga me parait déjà plus jolie que Tallinn et Vilnius.

    • Comment 445055 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1800 Commentaires

      Merci pour le com' Kristof :)

      Pour réussir à faire un week-end "efficace" sans finir totalement épuisé, il faut malheureusement y mettre les sous... Ou avoir pas mal de chance !
      J'avais déjà dépensé suffisamment, donc ne pas aller dans le centre de Stockholm m'allait tout aussi bien finalement ^^
      Ravi que ça t'ai intéressé ! J'ai aussi préféré Riga, Vilnius a moins de charme, et Tallinn, mis à part son centre médiéval qui fait très "ville musée", a moins d'intérêt que Riga... C'est une ville parfaite pour un week-end prolongé !

      A bientôt

  • Comment 445043 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4546 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR.
    Riga est une belle ville, c'est sympa d'avoir fait les 3 capitales baltes.
    Souvent les sacs à dos sont mis dans un grand sac plastique pour les protéger.
    Dommage d'avoir perdu du temps au PIF, mais tu as quand même eu la chance de vérifier les stocks de pantoufle du distributeur.
    Jolie cabine sur ce CRJ900 , même si un rustre à détruit un coffre à bagages.
    BOB mais avec un minimum de thé ou café.
    A bientôt

    • Comment 445056 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1800 Commentaires

      Merci Valérie pour le commentaire !

      Il me fallait bien profiter de la présence de Madame dans la région pour visiter au maximum... Même si je suis loin d'avoir tout vu, même dans les capitales !
      Effectivement, j'ai déjà du le faire, mais j'ai récupéré mon sac à Roissy sans sac ni protection... Sauf si elle a été enlevée entretemps !

      Passer à Riga sans jeter un oeil aux pantoufles serait bien dommage ^^ Mais je suis plutôt déçu de ne pas avoir pu explorer un peu plus l'aéroport...

      La délicatesse n'est pas pour tout le monde malheureusement... Heureusement qu'il n'a rien cassé d'autre ^^

      A bientôt !

  • Comment 445158 by
    sconnie83 GOLD 1791 Commentaires

    Merci pour ton FR en exclusivité !
    Effectivement un distributeur de chaussons je n'ai jamais vu cela. Sinon l'aéroport de Riga semble moderne.
    Je me demande si tous les CR9 exploités par SK appartiennent à Cityjet, j'ai l'impression que oui.
    Thé ou café c'est pas grand chose niveau catering mais on doit se contenter de peu voire de rien désormais dans beaucoup de compagnies.
    Sans parler de l'issue de secours, les sièges semblent confortables.
    A bientôt !

    • Comment 445305 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1800 Commentaires

      Merci pour le commentaire Stéphane !

      Je ne sais pas si c'est une marque locale qui vend des chaussons, mais au moins c'est original... ^^
      L'aéroport est très moderne côté airside, et bien conçu, de ce que j'ai pu en voir. Côté landside c'est un peu moins le cas par contre...

      Si l'on en croit airfleet, 22 CRJ900 sur 29 sont des Cityjet, les 7 restants sont à SAS...
      C'est malheureux, mais on s'habitue à ne rien avoir à bord ^^
      Les sièges sont vraiment très épais, on y est bien installé, et de mémoire le pitch même sans issue est plutôt bon aussi...

      A bientôt !

  • Comment 445276 by
    mogoy GOLD 9597 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR.

    Pas mal d'attente à RIX, cela casse les pieds.
    Heureusement, les charentaises sont là pour cela. Economies de coûts d'un côté, revenus ancillaires de l'autre, ils sont forts ces Lettons !

    "mon grand âge me fait radoter" cela promet pour les soirées au coin du feu à la retraite et en charentaises...

    "ce qui fait particulièrement rire ce passager" Une brute comme voisin, pas bon signe.

    Catering minimaliste mais compensé par un service finalement agréable et un très bon pas sans voisin, on a connu pire !

    • Comment 445306 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1800 Commentaires

      Hello Quentin, merci pour le commentaire

      J'aurais du acheter des charentaises à RIX, je me suis cassé le petit orteil en marchant pied nu chez moi le soir où je suis rentré... Sans doute un signe du destin.

      Ca me va, Madame radote encore plus que moi, on ira bien ensemble pour nos soirées de vieillards !
      Finalement il n'a pas arraché la porte de la sortie de secours, on peut dire qu'on a évité le pire...

      Entre avoir un double siège en issue ou avoir un sucré/salé AF mais avec voisins et pitch normal, je choisis sans hésiter le pitch + pas de voisin...

  • Comment 445311 by
    Chevelan GOLD 12002 Commentaires

    Un vol bien tranquille entres les deux capitales nordique
    Le CRJ est l'avion idéal sur ce type de segment
    Le type ayant "pété" la fermeture du coffre à bagages avait bu de la potion magique, ce n'est pas risible, mais certains ont cautionné le geste... Inadmissible
    Riga est la plus sympa des capitales Balte

    Merci Robin pour ce FR, à bientôt !

    • Comment 445434 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1800 Commentaires

      Salut Hervé !
      Vol tranquille dans un appareil que j'adore, parfait donc :)
      Casser quelque chose peut arriver (même si là il l'avait bien cherché), mais la moindre des choses aurait été de prévenir l'équipage pour s'excuser...
      C'est en tout cas la capitale que j'ai le plus envie de revoir pour le moment !
      Merci pour le commentaire :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.