Avis du vol easyJet Lisbon Paris en classe Economique

Compagnie easyJet
Vol ESY3764
Classe Economique
Siege 30F
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:30
Décollage 13 Jul 18, 19:25
Arrivée à 13 Jul 18, 22:55
U2   #11 sur 22 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 530 avis
AirOne
Par SILVER 458
Publié le 20 juillet 2018
C'est le lendemain de Noël, l'alcool fait des ravages sur la migraine mais je lance une petite recherche pour voir si le père Noël me permettrait d'avoir une offre sympa pour Lisbonne début juillet. Je retiens 4 compagnies en vol direct : Joon, Transavia, TAP et Easy-Jet. Les trois premières s'alignent sur un A/R à plus ou moins 200€, trop élevé pour nous. Je jette un coup d’œil à Easy-Jet et paf la bonne affaire, 99€ l'A/R par personne grâce à un vol retour au tarif imbattable de 13.16€. Mais payer 13€ pour un vol un vendredi 13 c'est …. audacieux et la suite vous le montrera.

Le routing :

CDG –> LIS : départ le 10/07 à 20h50 avec EasyJet en Airbus A319. (non reporté, pas de hublot)
LIS –> CDG : départ le 13/07 à 19h25 avec EasyJet en Embraer A320. (c'est ici)

Petit bilan du vol de départ, 1h20 de retard suite à un problème d'équipage et quasiment pas de BOB car tout a été vendu sur le précédent tronçon. L'équipage est hyper agréable et la communication efficace, mais on est à la bourre. Une petite photo pour illustrer la guerre qui fait rage à CDG ce jour-là.

photo dsc07893

Après quelques jours, très agréables, à Lisbonne, malgré un temps un brin maussade, il est temps de rejoindre l'aéroport. J'opte pour le métro qui offre un tarif imbattable de 1.45€ le trajet, l'aérobus est à 3€ et pour le taxi on oscille entre 20€ et 30€ je crois.

photo dsc08044

On arrive au T1, il faut dès lors prendre une navette pour rejoindre le T2. Celle-ci est bien balisée, mais avec un bus toutes les 10 minutes seulement c'est clairement insuffisant en capacité de desserte. Les compagnies concernées sont bien indiquées.

photo dsc08045

Ohhh mais on est gâté, un superbe hangar avec un design que Vinci a du copier sur ses vieux parkings …

photo dsc08046

Le passage obligé, un choix hyper classique.

photo dsc08047

Et après c'est l'horreur … C'est complétement surchargé, les files saturent le terminal disposent d'un nombre insuffisant de places assises. Et c'est toujours aussi laid. Aie aie aie.

photo dsc08048

Peut-on faire pire ? Oh oui, voici venu le jeu du "comment perdre les passsagers et mettre le b***** le plus complet". Alors il va falloir suivre (numéro de porte de mémoire), le vol Transavia pour Orly est indiqué en porte 204 sur les écrans, pas de bol en fait c'est en 202 mais au dessus c'est écrit qu'il s'agit d'un vol Ryanair pour Eindhoven, une seule annonce est effectuée. La file s'établit face au 204 puis s'oriente vers le 202.
Cela ne convient pas au "dispatcher" qui demande à la file de se décaler, sauf qu'il y a des sièges et c'est encore plus catastrophique… Je sauve une famille qui attendait tranquillement le début de l'embarquement dans la file indiquée aux écrans. Puis soudain l'écran du 202 indique un vol TO pour Nantes, ainsi que l'ensemble des écrans alors que c'est celui d'Orly qui embarque. En fait le vol pour Nantes part de la porte qui est indiquée pour Orly… L'horreur. À notre tour d'être appelé sur la porte avec un écran qui indique le vol EasyJet vers Bordeaux et Paris… Ah bah non en fait on nous fait changer de file.
On est ensuite tassé dehors mais notre avion lui n'est pas là …. Il doit décoller d'ici 10 minutes, enfin normalement.

photo dsc08049

Un avion Transavia, mais vers Paris ou Nantes ?

photo dsc08051

J'en profite pour spotter tranquillement la piste, cet avion d'EasyJet va rester bloquer pendant 15 minutes comme ça. Derrière un 777 Emirates.

photo dsc08054

Il repart enfin.

photo dsc08055

Ah ben en fait c'était notre avion … On ne sera pas à l'heure c'est désormais une certitude.

photo dsc08056

Il va falloir que les passagers partent avant qu'on puisse embarquer.

photo dsc08058

L'occasion de découvrir l'ancêtre du Cobus 3000 : le 300.

photo dsc08062

Brussels essaye de nous Schtroumpfer avec sa livrée.

photo dsc08063

On est à plus ou moins 35 minutes d'attente sur le tarmac sous un soleil de plomb … lorsque l'on peut enfin rejoindre l'avion.

photo dsc08065

Aujourd'hui c'est OE-IJU qui va nous ramener à Paris, un petit bébé qui a 1 an et demi. Dommage ce n'est pas un NEO.

photo dsc08068

Le moteur est donc classique.

photo dsc08069

Dernière vue sur notre aile côté gauche.

photo dsc08072

Une fois assis, on retrouve notre voisin français qui roule en américaine.

photo dsc08076

Hum le test de la tablette est un échec, c'est plutôt peu ragoutant.

photo dsc08077

L'embarquement est terminé, on est à 30 minutes de retard sur l'heure de départ initial. Le commandant de bord va alors prendre la parole pour nous annoncer que notre créneau de décollage est dans … 55 minutes. Maudis vendredi 13.
Heureusement que j'avais photographié la cabine auparavant.

photo dsc08075photo dsc08073photo dsc08074

En attendant le départ de l'avion, je commence à chercher des solutions de secours car on va rater le dernier RER B avec tout ce retard. Il me reste alors deux options, le N143 associé à la ligne 13 ou le très onéreux RoissyBus qui arrête ses opérations vers 00h30, sachant que le temps de vol sera de 2h on va quand même être juste.
La place au niveau des jambes est standard.

photo dsc08078

On recule enfin, avec 10 minutes d'avance sur les 55 minutes annoncées. Le retard n'en reste pas moins de quasi 1h30.
Tchao le T2

photo dsc08080

Ton Airbus on s'en TAP, honte sur moi pour cette blague.

photo dsc08081

Tiens un coucou un peu plus collector déjà. Mon premier A310, mais sa plaque d'immatriculation est mensongère car il s'agit pas d'un véritable Train à Grande Vitesse.

photo dsc08085

Lui aussi on ne le croise pas vers Paris.

photo dsc08087

Lui non plus d'ailleurs.

photo dsc08091

Doucement la tondeuse, on reste calme.

photo dsc08092

On trouve enfin la piste, pleine puissance histoire de ne pas pouvoir rattraper le retard mais ne pas trop en rajouter non plus.

photo dsc08094photo dsc08097

Banlieue de Lisbonne.

photo dsc08100

Et on trace direction Paris.

photo dsc08105

Le BOB, mais avec autant de retard je me refuse à prendre quelque chose me sentant encore plus floué sinon. Bref…

photo dsc08107

La cabine respire la modernité.

photo dsc08111

La nuit tombe doucement.

photo dsc08110

Et ce qui est sympa avec ce retard c'est qu'on arrive au moment des feux d'artifice du 13 juillet, il y en a pas mal. Ma photo ne rend pas top mais on peut le voir. Un vrai bonus de retour très chouette!

photo dsc08112

La descente avec la Tour Eiffel en fond.

photo dsc08113

Terminus toute, et tel l'Okapi sauvage avec une ouverture des portes à 23h54 (en place 30) je trace à tout va, avec un arrêt aux toilettes pour Madame, afin d'attraper le N143 de 00h12. Mission accomplie, pour information au T2 les bus et Noctilien (sauf le Roissy bus) sont situés au 5ème étage de la gare TGV. Pas besoin de descendre dès lors.

photo dsc08119

À bientôt!
Afficher la suite

Verdict

easyJet

7.1/10
Cabine7.5
Equipage8.5
Divertissements5.5
Carte payante7.0

Lisbon - LIS

3.8/10
Fluidité1.0
Accès3.0
Services4.0
Propreté7.0

Paris - CDG

7.6/10
Fluidité10.0
Accès5.0
Services7.0
Propreté8.5

Conclusion

Avant de publier sur Flight-Report je voyageais majoritairement avec EasyJet, or depuis Air France a baissé ses prix et EasyJet les a plutôt augmenté dans le cadre de mes voyages. Mon retour chez les oranges a été marqué par deux retard de quasiment 1h30 au décollage, c'est un peu dommage même si ça arrive.

Cabine : La nouvelle cabine est moins confortable que l'ancienne que j'ai eu sur l'A319 de départ, c'est du classique en Low-Cost ainsi que sur les A318 d'Air France, ça fait le boulot mais sans passion.
Équipage : L'équipage était souriant, et pas mal motivé c'est un bon point.
Divertissements : Un magazine de bord en anglais, pas d'application à ma connaissance. C'est limité, merci l'IFE naturel avec les feux d'artifice.
Restauration : Le BOB ne me semble pas donné au niveau des sandwiches en dehors de la formule, le choix est large par contre.

LIS : J'ai trouvé que le T2 était une véritable catastrophe, désorganisé à souhait, pas agréable du tout et j'en passe.

CDG : Rater la dernière connexion avec le RER est une chose, avoir un Noctilien qui démarre 20 minutes après le dernier train c'est un bon point mais ... c'est tellement dommage de ne pas du tout en baliser le chemin. À croire que le Noctilien ne vise clairement pas les touristes, or le RoissyBus se termine beaucoup trop tôt je trouve. Si on habite sur Paris c'est 30€ en taxi mais en banlieue l'histoire est tout autre. Pas de reproche à faire sinon.

À bientôt!

Informations sur la ligne Lisbon (LIS) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 19 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Lisbon (LIS) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 30 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

  • Comment 454982 by
    KL651 4481 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Les derniers vols de la journée sont de toute façon souvent en retard, a fortiri en été quand les avions sont pleins.
    Au moins l'équipage était toujours sympa malgré le retard et la fin de journée.
    Selon les aéroports EZY utilise des terminaux bien différents, du pratique Orly Ouest au hangar bordélique à LIS.

    • Comment 455016 by
      AirOne SILVER AUTEUR 2031 Commentaires

      Oui les vols en fin de journées sont toujours un risque d'autant plus que l'aéroport de Lisbonne semblait saturé. Oui au niveau des terminaux ça change en fonction de chaque ville, la politique d'EasyJet n'étant pas celle de Ryanair qui auparavant nous envoyait au bout du monde ahah.

      Merci du commentaire et à bientôt ;)

  • Comment 454996 by
    Chevelan GOLD 13532 Commentaires

    Quel boxon dans le terminal low cost de LIS...

    L'avion est quasi neuf, "un petit bébé d'un an", tu as déjà vu des grands bébés ? ^^

    Belle cabine et équipage sympa, c'est toujours agréable sur des vols de fin de soirée.

    Merci pour ce FR !

  • Comment 455017 by
    AirOne SILVER AUTEUR 2031 Commentaires

    Ah oui une véritable catastrophe ce terminal. Il existe des gros bébés, genre un A380 tout neuf ahah ;)

    Merci du commentaire et à bientôt

  • Comment 455041 by
    Esteban TEAM GOLD 11749 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Et bien, ce terminal low cost ne donne aucune envie et encore moins avec ces changements de portes et ces écrans pas mis à jour. Comment dégouter le passager du voyage en dix leçons :)

    A bientôt !

    • Comment 455141 by
      AirOne SILVER AUTEUR 2031 Commentaires

      Ah oui c'est clair, le passager qui prend rarement l'avion risque de penser qu'EasyJet offre un mauvais service alors que ce n'est pas nécessairement le cas.

      À bientôt et merci du commentaire!

  • Comment 455066 by
    BDANY38 769 Commentaires

    Merci pour ce reportage. On peut dire que vous avez eu la poisse pour votre retour. Je remarque qu'il y a un dutyfree au T2. Lors de mon seul passage dans ce terminal j'en avais pas vu. Pour votre information il y a un IFE sur mobile avec Easyjet, je l'ai testé lors d'un vol Genève Amsterdam (cf mon récit).

    • Comment 455142 by
      AirOne SILVER AUTEUR 2031 Commentaires

      J'irai lire votre FR demain afin de découvrir cette application alors, je réadapterai alors ma note ^^, il faut croire qu'il y a donc eu une petite évolution au T2 (tout arrive).

      Merci de votre commentaire et à bientôt!

  • Comment 556476 by
    AxelDu93 3 Commentaires

    Très beau FR ! Moi aussi je suis une fois passer par cette galère à lisbonne ! Mon vol easyjet LIS-CDG à été annoncer une fois en porte 202 mais je n'avais pas entendu donc je vérifie le tableaux des départs et il y a marquer porte à 16h20 sachant que mon vol partait à 17h l'embarquement avait commencé je savais pas où ? Donc je me suis mis dans une queue et c'était la bonne queue mais quand la dame scane ma carte d'embarquement je vérifie l'écran au dessus de la porte et il n'y a même pas marquer de vols ils sont vraiment pas organisés.Puis une attente entre les vitres transparentes sur le tarmac avant de monter dans l'avion pour les rares fois que Easyjet était à l'heure prévu à 17h on a repoussé à 17h et 35secondes puis arrivée à Paris avec 5 minutes d'avance.

Connectez-vous pour poster un commentaire.