Avis du vol Alitalia Berlin Rome en classe Economique

Compagnie Alitalia
Vol AZ423
Classe Economique
Siege 6F
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:10
Décollage 31 Jul 18, 12:05
Arrivée à 31 Jul 18, 14:15
AZ 299 avis
marathon
Par 755
Publié le 9 août 2018
Ce vol est la suite de notre routing estival, fruit d’un ensemble hétéroclite de spécifications :
- M. voulait rencontrer des FRistes à Berlin
- Mme voulait passer ses vacances dans une région italienne bien précise
- M. voulait profiter de son éphémère statut FB Elite+ pour visiter quelques salons Skyteam
- Mme avait un reliquat d’airmiles, souvenir de ses navettes chinoises et taïwanaises, insuffisant pour un usage LC, à utiliser avant la dévaluation rénovation des barèmes de FB en juin 2018.

Voler AZ tant que c’était encore possible rendait ce routing plus attractif pour moi, beaucoup moins pour Mme quand je lui ai détaillé sa situation financière. Il faut savoir prendre des paris à six mois.

Tous les chemins mènent à Rome, mais ce n’est pas notre destination finale :

CDG - TXL : JN1834 (A321) c'est
TXL - FCO : AZ432 (A320) vous êtes ici
FCO - ??? : (le secret est dévoilé ici)

La transmission d’information entre compagnies de Skyteam étant ce qu’elle est, statut ou pas statut, AF ne pouvait pas me laisser choisir un siège avant l’enregistrement, et même le siège que je ne pouvais pas choisir n’était pas garanti.
photo clipboard01a
AF ne savait pas non plus ce qu’AZ allait fournir à bord. Remarquez, AF ne savait pas non plus que Joon sert à bord. Et de même, AF ne me garantissait pas le choix qu’il ne m’accordait pas.
photo clipboard02a
A J-1 (et probablement à H-30), message m’annonçant l’ouverture de l’enregistrement en ligne
photo clipboard04a
L’enregistrement en ligne est disponible pour mon vol, mais quand on a un billet prime délivré par AF sur des vols AZ, il ne faut pas trop espérer de la transmission d’information entre compagnies Skyteam. Bon, on verra à l’aéroport…
photo clipboard03a
Le matin, trajet par le bus TXL, dont l’un des arrêts est à une dizaine de minutes de notre hôtel. La circulation est fluide, probablement pour cause de saison estivale. C’est un bus de ville qui n’a aucun aménagement particulier pour les bagages de ceux qui vont jusqu’au terminus.
photo img_3473a
Ce vieil afficheur à palettes n’a pas la place pour afficher notre vol, car nous sommes largement en avance.
photo img_3477a
La signalétique est toujours aussi insuffisante, mais je sais qu’il faut aller au « terminal A » : c’est en fait l’un des côtés de l’hexagone constitué par le terminal.
photo img_3478a
Ce FIDS n’affiche que les vols du terminal A
photo img_3479a
Et là, notre vol apparaît bien au milieu de l’écran
photo img_3480a
Pas beaucoup de PAX à l’enregistrement Skypriority, mais il faut attendre une dizaine de minutes pour cause de reboot de l’informatique.
photo img_3481a
En revanche, il y a une queue assez longue (mais impeccablement formée) à l’accès au PIF juste à côté.
photo img_3482a
Non, nous ne sommes pas à BER, et ces séparateurs à enrouleurs risquent d’être hors d’usage avant de pouvoir être réutilisés à BER, quand ce nouvel aéroport sera enfin mis en service avec une bonne dizaine d’années de retard.
photo img_3485a
Pas de souci pour avoir un siège au hublot pour moi, et donc milieu pour Mme, fait comprendre l’employée qui effectue pourtant un nombre impressionnant de frappes de touches et déchire un grand nombre de BP avant de nous donner les nôtres.
photo img_3491a
C’est une fois repartis que je tique sur le fait qu’elle ne m’a donné que les BP du vol ex-TXL. Bien sûr, il serait possible d’obtenir les BP du vol de continuation ex-FCO, mais j’ai quand même beaucoup plus d’années d’allemand que d’italien, et Mme qui a une confiance modérée dans l’efficacité de FCO insiste pour que je retourne au guichet demander ces BP.
photo img_3493a
Donc retour en arrière ; en attendant que le PAX en cours soit fini d’être traité, je constate que le réseau wifi du terminal est pourri.
photo img_3489a
Avec ou sans photos, je n’aurais pas eu le temps de lire un FR persan ; le PAX en tête de file d’attente me laisse courtoisement passer devant pour obtenir très rapidement la paire de BP que cette employée a oublié de me délivrer. Siège 25F : tout va bien, c’est aussi un hublot (et l’indice que la destination n’est pas desservie en E-170 ce jour-ci)
photo img_3792a
Indice de l’archaïsme de TXL, tous les salons sont landside, et celui de Skyteam est très mal fléché. J’ai demandé mon chemin au comptoir d’information ; c’est au pied de l’escalier et de l’ascenseur qui y mènent que j’ai aperçu ce panneau en hauteur.
photo img_3494a
Au pied de l’ascenseur, c’est plus clair, mais encore fallait-il arriver là.
photo img_3495a
L’entrée du salon, recto
photo img_3496a
Et verso
photo img_3519a
Le stand de magazine est correctement approvisionné.
photo img_3520a
Ce salon n’est pas immense, mais il n’était pas bondé. En fin d’après-midi, Esteban y a trouvé une température caniculaire deux jours plus tôt (voyez son récit éloquent ici), mais pour nous, c’est la fin de la matinée et la climatisation est encore à la hauteur.
photo img_3497a
Que propose le buffet ?
Le créneau horaire hésite entre fin de petit-déjeuner et attente de déjeuner. Il reste trois croissants
photo img_3504a
Et des céréales diverses
photo img_3524a
On passe plutôt au déjeuner avec des salades de pomme de terre
photo img_3521a
Sandwiches et salades de fruit
photo img_3502a
Les odorantes saucisses, incontournables dans ce pays
photo img_3505a
Pour les amateurs, des pâtes, des fruits et des soupes en rations individuelles.
photo img_3522aphoto img_3523a
La supériorité de la tradition fromagère de l’Allemagne est évidente à TXL : il n’y a pas moins de neuf fromages différents (contre deux seulement à CDG). Et encore, je ne compte pas les spécialités vegan au centre ! Les esprits chagrins trouveront peut-être à redire au standing de la Vache qui rit, au Babybel et au Kiri, mais ici, il y en a pour tous les âges.
photo img_3525a
Ce n’est pas en France qu’on aurait du pain chaud dans une panière.
photo img_3529a
Le raffinement allemand va jusqu’à cette pile de serviettes aux couleurs françaises.
photo img_3530a
Il y a aussi quelques sandwiches esseulés au frais, ainsi que des yaourts et assimilés.
photo img_3501a
A mon habitude, je ne commenterai pas en détail l’offre en alcools
photo img_3498aphoto img_3499aphoto img_3500a
Les amateurs de bulles ne peuvent espérer du champagne
photo img_3503a
Il y en a aussi au frais
photo img_3532a
Avec aussi une très ample provision de coca cola.
photo img_3533a
Bref, voici la sélection de Mme au premier plan, et la mienne en face.
photo img_3518a
C’est peu avant notre départ du salon qu’une employée est passée proposer aux PAX ces mini-quiches.
photo img_3538aphoto img_3542a
Le temps que je prenne la photo de ses tables encombrées des restes de PAX ayant quitté le salon
photo img_3535a
… le dragon commence à les débarrasser
photo img_3536a
Ah oui, mais un PAX est en train d’arriver ci-dessus, et le dragon qui ne peut pas être au four et au moulin retourne à son comptoir.
photo img_3537a
Il est assez doué pour le compactage des déchets sur un plateau
photo img_3539a
Mme Marathon semble vouloir jouer au Badaboum (une référence qui ne me rajeunit pas ; voyez ici)
photo img_3541a
Les stores ont deux inconvénients :
- ils ne feront pas le poids pour lutter contre l’effet de serre en fin de journée (n’est-ce pas, Esteban ?)
- ils gênent pour voir le tarmac, quelle que soit l’heure
photo img_3511a
Mais avec un objectif de petit diamètre, on arrive quand même à s’en sortir :
Trois Dash 8-400 Eurowings
photo img_3507a
Ce vénérable Bae 146 agé de 32 ans m’a intrigué, car je ne savais pas qu’Easyjet en exploitait. Renseignements pris, il s’agit d’un appareil de WDL, exploitant la liaison VIE-TXL pour Easyjet depuis la faillite d’Air Berlin. Airfleets liste dix-huit exploitants successifs pour D-AMGL, excusez du peu !
photo img_3510a
Une dérive turque dépasse du toit du terminal
photo img_3515a
A droite de cet A321 BA, une indication de la terrasse d’observation.
photo img_3514a
La voici : elle offre certainement une bonne vue, mais il ne devait pas y avoir beaucoup de visiteurs l’après-midi ces jours-ci en pleine chaleur estivale.
photo img_3534aphoto img_3544a
A319 Germanwings
photo img_3545a
L’heure d’embarquer approche, et il faut prendre en compte une possible attente au PIF (les PAX Skypriority des vols AF ont un accès prioritaire, mais pas ceux d’AZ).
photo img_3546a
Il n’y a quasiment plus personne à l’enregistrement
photo img_3548a
Et la queue pour l’accès au PIF s’est totalement évaporée
photo img_3549a
La salle d’embarquement est petite : cela doit être infernal quand les PAX de plusieurs vols retardés s’accumulent. Mais par beau temps, cette salle d’embarquement a un avantage non négligeable : une avancée qui est très spotter friendly, avec vue sur les deux pistes.
photo img_3575a
On voit les avions en descente de loin, mais par temps très chaud, il ne faut quand même pas espérer des vues correctes avant le toucher.
photo img_3550a
A319 Easyjet en livrée Venezia, en provenance de LGW
photo img_3551a
A330-300 Turkish Airlines
photo img_3554a
Arrivée d’un E190 BA en provenance de LCY
photo img_3557a
A321 BA
photo img_3565a
Une Flight Reporteuse en herbe ?
photo img_3563a
J’avais laissé Mme assise près de la porte d’embarquement ; quand je suis repassé, elle m’a demandé :

- Tu as vu l’avion militaire ? Il y avait quelqu’un derrière moi qui a dit que c’était un Antonov
photo img_3558a
Même pixellisé par l’air chaud ci-dessus, cet « Antonov » avait plutôt un look Airbus
photo img_3560a
Vue arrière
photo img_3562a
L’A400M s’en va, suivi par l’A330 turc
photo img_3564a
Le voici au décollage. Pour un Antonov, un vrai, il faudra attendre la fin de ce FR, suspense !
photo img_3568a
On ne voit que le nez de notre avion
photo img_3567a
De quel modèle ?
photo img_3570a
J’hésite entre un A330, un B757 ou un Tu-154. A moins que la bonne réponse ne soit cachée par le boitier rouge à droite.
photo img_3570a2a
Départ d’un Dash 8-400 Eurowings en direction de DUS
photo img_3569a
Arrivée d’un 737 KLM
photo img_3573a
Arrivée d’un A320 TK en livrée Star Alliance, en provenance de SAW
photo img_3577a
Départ d’un A319 Azerbaijan Airlines en direction de Bakou
photo img_3579a
A320 Easyjet au départ vers MAD. Sa livrée entièrement blanche semble être dûe au fait qu’il est loué à SmartLynx Estonia.
photo img_3580a
A319 Brussels Airlines
photo img_3583a
Les PAX Skypriority (et les PAX avec enfants) sont appelés en premier, mais il est difficile de se faufiler dans l’exiguïté des abords de la porte d’embarquement.
Soit c’est un gabarit très symbolique, soit l’emplacement d’un gabarit en métal absent, mais le personnel en porte n’a pas tiqué à la vue des mes bagages cabine de dimensions maximales, mais néanmoins réglementaires.
photo img_3584a
Passerelle aveugle
photo img_3585a
Instant porte et capteur de hauteur de porte
photo img_3586a
Quelques rangs de J
photo img_3587a
Et les premiers rangs Y – le hublot n’est pas bien aligné au rang 7, mais je peux faire avec
photo img_3588a
La moquette est propre
photo img_3593a
Je ne peux pas en dire autant de l’aumônière de Mme (un emballage oublié à gauche)
photo img_3590a
… ni de la mienne (une serviette en papier griffée AZ au fond)
photo img_3591a
Instant F-OITN
photo img_3610a
J’ai rarement vu des PNC aussi souriantes entre elles (et avec leur collègue masculin) lors de l’armement des toboggans : il y avait une évidente complicité amicale au sein de cet équipage. Mais pour les PAX, de « l’accueil » à la porte de l’avion jusqu’à l’arrivée, elles respectent strictement le protocole de service Alitalia : aussi aimables que des portes de prison.
photo img_3592a
Pour une fois, il y a une information utile pour moi dans le magazine de vol. Une double issue de secours au niveau des PNC, donc ça devrait être un A320. J’ai bon, Esteban ? ;)
photo img_3598a
La fiche de sécurité fournit le corrigé
photo img_3596a
De son côté, Mme s’est demandé comment effectuer ces exercices, tout particulièrement le premier à gauche de la seconde rangée
photo img_3638a
Embarquement terminé, et le siège 7C reste libre.
photo img_3600a
Le meilleur voisin du monde est un siège libre : je n’ai pas manqué de citer l’introduction du FR tout frais d’un de mes lecteurs les plus attentifs pour suggérer à Mme de se déplacer d’un cran.
(Mme a trouvé un peu désobligeant d’être estimée en dessous d’un siège vide ^^)
photo img_3604a
Mais comme elle n’est pas rancunière, elle m’a proposé de prendre cette photo du poste dont la porte était encore ouverte.
photo img_3602a
Pourquoi payer pour être dans l’un des trois rangs de J
photo img_3609a
… où le siège milieu est neutralisé (vu ici au débarquement)
photo img_3745a
… quand on peut aussi avoir un siège milieu vide en Y ?
L’espace pour les jambes devient très bon.
photo img_3605a
Un peu de spotting après le repoussage et pendant le roulage jusqu’à la piste.
Deux issues de secours sur l’aile, mais c’est quand même un A319 – cette fois-ci, je ne me suis pas fait avoir.
photo img_3595a
737 TUI, quand même plus facile à identifier que depuis la tour de la télévision
photo img_3607a
Ces parkings semblent dédiés aux LCC : Ryanair, Easyjet,… et aussi à Ukraine International (qui se ressemble s’assemble ?)
photo img_3613a
A320 Iberia Express
photo img_3614a
KLM, Lufthansa, Joon et Swiss au contact
photo img_3616a
Atterrissage d’un A320 BA piste 08L
photo img_3621a
Le revoici : nous venons de décoller piste 08R
photo img_3622a
Deux A320 Eurowings stationnés très au large
photo img_3623a
Montée au-dessus des banlieues de Berlin
photo img_3625a
Le Cimetière soviétique de Pankow, à Schönholzer Heide, est le plus grand cimetière russe hors de son territoire ; il contient les tombes de 13 200 des 80 000 soldats soviétiques tombés lors de la bataille de Berlin.
photo img_3627a
Le trafic est interrompu sur ces voies ferrées (à droite)
photo img_3628a
Car cet étonnant échangeur ferroviaire entre deux axes perpendiculaire à Blankenburg est en pleine reconstruction
photo img_3629a
Une infrastructure facile à repérer, au second plan :
photo img_3631a
C’est le terrain d’aviation de Werneuchen (EDBW), utilisé surtout par des ULM
photo img_3632a
ULM ultra-légers, mais pas au point d’être alimentés par cette ferme solaire sur une partie de ce qui fut un terrain d’entraînement de la Luftwaffe en 1935-1945.
photo img_3633a
La configuration est typique d’une base aérienne, celle de Brand-Briesen (EDUC) qui fut successivement allemande (jusqu’en 1945), puis soviétique (et brièvement russe) jusqu’à sa fermeture en 1992. Une entreprise a construit un immense hangar (la plus grande structure autoporteuse du monde, à l’époque) pour y assembler des dirigeables pour transport de fret, mais a fait faillite. Depuis, ce hangar a été reconverti en centre aquatique couvert.
photo img_3636a
Le circuit automobile de Lausitz, dont l’anneau à grande vitesse n’a pas d’équivalent en Europe.
photo img_3639a
Le rideau a été tiré
photo img_3635a
Derrière le rideau, voici ce que nous avons reçu à deux
photo img_3641a
Après déballage, avec un échantillon des grissoti de Mme
photo img_3642a
L’aéroport de Dresde
photo img_3644a
Et la ville de Dresden
photo img_3646a
Si les canaux audio ne sont pas opérationnels, faute notamment de casque, le bouton d’inclinaison l’est, beaucoup trop.
photo img_3612a
Passe encore que Mme PAX6B incline son siège, puisqu’il n’y a plus personne derrière elle, mais quand M. PAX 6A fait de même, mon espace vital passe sous le seuil acceptable de confort.
photo img_3634a
Mais peut-être l’avez-vous remarqué dans l’une des photos précédentes : il n’y a personne à droite aux rangs 5 et 6.
photo img_3650a
Quel meilleur voisin qu’un siège vide ? Deux sièges vides, bien sûr ! Surtout quand il est au rang 6 (mon rang fétiche dans les A32x, car le hublot est bien aligné), et surtout s’il n’est pas à contre-jour. Et quand le rang précédent est vide, me garantissant que personne n’inclinera son siège devant moi, c’est le jackpot.
C’est donc bien au siège 6F que j’ai effectué l’essentiel du vol, et non au 7A indiqué sur mon BP.
photo img_3653a
Puisque j’ai désormais un siège hublot full access, j’en profite pour aller à l’arrière après la fin du service. Le taux de remplissage est d’environ 50%.
photo img_3654a
Alitalia n’a pas de tabou vestimentaire au sujet des activités de puériculture : on peut changer un bébé en portant un pantalon (pictogramme sur la porte des toilettes)
photo img_3656a… ou une robe (pictogramme sur la table à langer dans les toilettes, lesquelles sont propres).
photo img_3655a
Le galley, banal
photo img_3657a
Ah oui, mais pendant mon passage aux toilettes, les PNC ont commencé le débarrassage, et l’une d’elle qui m’a aperçu vient à moi avec des geste comminatoires signifiant qu’il serait interdit de prendre des photos de l’arrière de l’appareil.
photo img_3658a
Bien noté : Alitalia n’a pas de MiB, mais des WiR (Women in Red), qui veillent à ce qu’on ne prenne pas de photos de zones classées secret défense.
(MiB = Man/Men in Black : sobriquet donné par Mogoy aux vigiles particulièrement photophobes à bord des vols intérieurs iraniens)

Cette photo volée d’une porte d’A321, un lieu particulièrement stratégique, est ma contribution au challenge 2018 de la prise de risque photographique.
photo img_3660a
La vallée de l’Isar, en amont de Munich. (J’ai eu beau faire, je n’ai pas réussi à distinguer ni MUC ni Munich qui étaient à quelques 70 km de la trajectoire de l’avion)
photo img_3664a
KKI 1 (KernKraft Isar 1) : La centrale nucléaire de l’Isar n°1
photo img_3665a
Les méandres de l'Inn à Mühldorf
photo img_3667a
Waldkraiburg, l’un des bourgs qui accueillit les Allemands expulsés après la guerre des territoires de l’Est de l’Europe.
photo img_3669a
Moins célèbre que le château de Neuschwanstein, parce qu’inachevé à la mort de Louis II de Bavière, le château de Herrenchiemsee sur cette petite île était directement inspiré du château de Versailles.
photo img_3673a
La haute vallée de l'Inn
photo img_3675a
Traversée des Alpes autrichiennes
photo img_3676a
Cela pourrait bien être le lac de barrage de Speicher Durlaßboden, au centre de la photo, mais j’ai un doute résiduel.
photo img_3677a
Brunico au second plan
photo img_3678a
On arrive en Italie : sur la droite de la photo, rive droite du Piave, Santa Giustina, en aval de Belluno
photo img_3681a
Une autoroute est-ouest en construction, longeant les Alpes.
photo img_3683a
La base aérienne d'Istrana, à côté de Trévise
photo img_3687a
Tentative d’air to air plutôt ratée
photo img_3688a
L’aéroport de Padoue (LIPU) : il n’accueille pas de vols réguliers et son avenir semble très menacé.
photo img_3694a
… notamment parce qu’il est dans l’agglomération, suscitant l’opposition des riverains à la relance de son activité.
photo img_3693a
Un air to air perfectible : c’est le vol PC1217 (SAW-BLQ) assuré avec un 738 (merci Flightradar24, évidemment).
photo img_3696a
Début de la descente
photo img_3706a
La livrée de cette compagnie aérienne est unique en son genre : je n’avais pas grand mérite à pronostiquer un Airbus de S7 Airlines. Flightradar24 m’a confirmé que c’était le vol S7625 (DME-FCO), assuré ce jour là par un A319.
photo img_3711a
L’aéroport militaire de Viterbe (LIRV), où il a été un temps envisagé de déménager l’aéroport de Rome Ciampino (CIA).
photo img_3715a
Descente en zig-zag vers FCO
photo img_3718aphoto img_3723a
Les couloirs de descente vers les aéroport sont généralement propices à la culture du golf, une plante demandant à la fois beaucoup d’espace et une desserte aérienne pour ses consommateurs.
photo img_3724a
Posé des roues à 13h51, soit STA – 14’.
photo img_3725a
Un échantillonnage de la faune locale pendant le roulage : A320 Alitalia
photo img_3732a
738 Ryanair
photo img_3734a
A321 Joon
photo img_3735a
Cette fois-ci, c’est vraiment un Antonov, plus précisément un An-12B, de Cavok Air, en partance pour KBP.
photo img_3737a
Stationnement au large : ce n’est pas une mauvaise nouvelle, car par beau temps et avec largement le temps pour la correspondance, ce sont quelques occasions de spotting en plus.
photo img_3740a
Attente de la mise en place de l’escalier
photo img_3742a
Fuselage shot
photo img_3746a
Le bus est immanquablement stationné trop près pour permettre de photographier l’avion en entier.
photo img_3748a
Les PAX débarquent par les deux extrémités de l’avion, et comme il est à moitié vide, cela va vite.
photo img_3747a
L’immatriculation rappelera à certains le souvenir de Steve Biko (1946-1977), militant sud-africain contre l’apartheid, battu à mort après deux ans de détention, ce qui déclencha des protestations au plus haut niveau diplomatique international.
photo img_3752a
J’ai fini de me réconcilier (mentalement) avec le jeune couple qui avait incliné leurs sièges, me contraignant à un exil doré de l’autre côté du couloir central, quand il m’a demandé de les prendre en photo sur fond d’appareils Alitalia au parking.
photo img_3750a
777-200ER Privilege Style (EC-MUA), aperçu parfois à ARN l’an dernier, derrière un A321 Alitalia.
photo img_3753a
A330-200
photo img_3754a
E-175
photo img_3757a
Rassemblement d’appareils de LCC : Vueling, Wizz Air, Norwegian Air Shuttle
photo img_3755a
Un réacteur aux capots crénelés gagne environ 1 dB en élargissant le front de l’onde sonore, et c’est le signe immanquable d’un 787… sauf quand les ailes se terminent par des winglets scimitar, auquel cas c’est un 737-8 MAX, tout neuf puisque EI-GFY a été mis en service par Air Italy en avril de cette année.
photo img_3758a
Allemand, arabe, chinois, coréen, espagnol, français, grec, hébreu, hindi, italien, japonais, portugais, russe : il aurait suffi d'ajouter le bengali pour que FCO souhaite la bienvenue dans leur langue maternelle à la moitié de la population mondiale. (Merci momolemomo au sujet de l'hindi que j'avais zappé.)
photo img_3761a
C’est une correspondance Schengen : pas de PIF pour monter au niveau Départs
photo img_3762a
Direction portes B
photo img_3763a
Ou C, D, E ? Ce sera direction salon (le deuxième pictogramme à partir de la gauche), avant de lever le voile sur notre destination finale dans le FR suivant !
photo img_3764a

En attendant la solution, je vous propose un bonus sur le patrimoine architectural de Berlin, et même deux sur ce même thème, abordé de deux manières différentes.

Une partie de notre héritage à nous tous…

Bonus : Cliquez pour afficher


Combien de lecteurs regardent aussi à leurs pieds ?

Bonus : Cliquez pour afficher


Merci de m'avoir lu !
Afficher la suite

Verdict

Alitalia

5.9/10
Cabine7.0
Equipage3.5
Divertissements6.5
Restauration6.5

Air France Lounge

7.9/10
Confort8.0
Restauration7.5
Divertissements8.0
Services8.0

Berlin - TXL

8.1/10
Fluidité9.5
Accès6.5
Services6.5
Propreté10.0

Rome - FCO

8.0/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté10.0

Conclusion

Cela faisait plaisir de voir la bonne humeur et la bonne entente entre eux de l’équipage sur ce vol. Je les plains d’autant pour la corvée consistant à s’occuper des PAX : leurs visages montraient bien à quel point ils trouvaient que leur monde était mal fait. Ces PAX qu’il faut servir à leur siège, qui prennent des photos de votre lieu de travail... : il y a vraiment de quoi vous pourrir le plaisir de voler quand on est PNC chez Alitalia.
J’ai eu indiscutablement plus à manger sur Alitalia que sur le vol précédent avec Joon, mais ça restait quand même assez symbolique, et il y avait moins de café dans mon gobelet, sans qu’il soit plus serré pour autant.
Non seulement je n’ai pas besoin d’incliner mon siège pendant un vol court courrier, mais si le voisin de devant le fait, il réduit de manière inacceptable mon confort. C’est bien parce que le faible taux de remplissage de l’avion m’a permis de me déplacer que je ne massacre pas la note de confort.
Pour ce qui est du divertissement, le magazine de vol est banal. Il m’a quand même permis de réviser les identifications, et de montrer à Mme la faiblesse du réseau LC d’Alitalia.

Les circonstances ont limité l’impact des nombreuses insuffisances de TXL, voué depuis des années à la fermeture. En milieu de matinée, la climatisation tenait le coup, j’avais pris beaucoup de marge, la saison estivale fluidifiait le trajet du bus depuis le centre ville, aucun vol n’était en retard (l’espace manque beaucoup landside et airside). On peut même noter que les portes utilisées par les compagnies de Skyteam sont spotter-friendly. Reste que la signalétique est aussi déficiente pour un PAX arrivant que pour un PAX partant.

Le salon d’AF est landside et très mal signalé, mais en période de vacances, il y avait de la place. L’offre de restauration et de presse sont honorables, et il y a une vue certes un peu limitée sur le tarmac.

La signalétique à FCO est médiocre et par ailleurs les bandes d’adhésifs sur les baies vitrées rendent quasiment impossible le spotting. Il n’y a apparemment qu’un salon Alitalia en zone Schengen et le cheminement pour y accéder est long.

Sur le même sujet

37 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 458819 by
    Benoit75008 7247 Commentaires

    Merci François pour ce FR!

    TXL est en saturation et commence à être au bord du gouffre...vivement BER!

    AZ ne vend pas du rêve et ne donne pas envie de voyager par eux. Heureusement l'IFE naturel est exceptionnel!
    Très bien décrit!

    Très beau bonus ou on sent la soif de découverte et surement des très longues marches dans la capitale allemande, idéal pour se faire réellement une idée de toute ville.

    Bonne soirée et à bientôt!

    • Comment 459088 by
      marathon AUTEUR 9834 Commentaires

      Ce qui me frappe le plus, c’est surtout le décalage entre cette saturation vieillotte de TXL d’une part, et le statut de capitale d’un pays à l’économie puissante qu’est Berlin d’autre part.
      Voler au hublot par beau temps, pas à contre-jour est un plaisir dont je ne me lasse pas.
      Nous avons beaucoup marché, mais aussi bien rentabilisé le forfait journalier à 7 euros des transports berlinois.
      Merci pour le commentaire ; à bientôt pour la suite !

  • Comment 458822 by
    Kethu GOLD 2377 Commentaires

    Bonjour François, merci pour ce FR estival !

    TXL est certes surchargé, trop chaud (d'après Esteban), etc... Mais je lui trouve un charme particulier, avec sa conception d'un autre temps... Ca se fait (logiquement) de plus en plus rare ces grands aéroports du siècle dernier.

    Je trouve le salon pas si mal que ça, le petit "enclos" de l'employé d'accueil est amusant.

    Belle leçon de spotting aux aéroports, puis de géographie vue du ciel... Toujours un plaisir à voir !

    AZ n'est pas inoubliable en Y en MC, dommage, mais prévisible.

    Je n'ai pas regardé les bonus, ça fait quelques années que je ne suis pas allé à Berlin, mais je compte bien remédier à ça avec Madame cette année, alors je ne voudrais pas me "spoiler" des (re)découvertes... Mais je me note ça pour le lire dans l'année :)

    A bientôt !

    • Comment 459089 by
      marathon AUTEUR 9834 Commentaires

      On peut légitimement aimer cet aéroport dépassé, tout comme d’autres aiment voler dans des avions d’un autre âge :)
      Les stores gênant le spotting constituent le principal reproche que je fais au salon d’AF à TXL; en particulier, la localisation landside n'a pas été un problème mineur : le spotting airside a bénéficié de la marge de temps inutilisée pour passer le PIF.
      De mon expérience limitée comme de la lecture des FR des habitués (suivez mon regard…), je n’ai pas été surpris par d’AZ, qui nous a néanmoins transporté de A à B (via FCO) sans retard ni incident notable.
      Il y a bien plus à voir à Berlin que les 36 photos de mon double bonus… elles ne représentent moins de 2% des clichés que Mme et moi avons pris !
      Merci pour le commentaire, à bientôt !

      • Comment 459262 by
        Kethu GOLD 2377 Commentaires

        J'oubliais en effet que tes bonus sont loin d'être exhaustifs (à l'inverse de ceux de LGAddict)... Mais toujours passionnants, puisque je viens de les lire !

        Cela ne me donne que plus envie d'aller à Berlin, ce que j'espère faire à plusieurs reprises en 2019... Merci pour le message :)

  • Comment 458824 by
    FFlyerCDG 2631 Commentaires

    Merci pour ce nouvel opus !
    Il ne fait généralement pas partie de ceux que j'ai pour habitude de commenter car, il faut bien le reconnaître, la banalité des produits fait que rien ne ressemble plus à un MC européen qu'un autre MC européen mais deux éléments marquants vont faire de cette publication une exception à la règle :-)
    A une époque ou les châtiments corporels sont interdits à l'école, et sans vouloir porter de jugement à ce sujet, je constate néanmoins que les coups de fouets répétés de notre ami Esteban ont largement porté leurs fruits puisqu'il semblerait que toutes les leçons prodiguées aient été retenues et que l'on ait un sans-faute en terme d'identification d'appareils !
    Merci également, après le départ de mon très cher ami Saraoutou, d'avoir avec succès repris le flambeau de l'identification des lieux mémorables survolés ce qui rend tout leur intérêt à des récits que la banalisation de vols de A vers B dont le service à bord se limite, dans le meilleur des cas, à un sandwich industriel a depuis longtemps fait disparaître :-)
    Merci donc de prendre le temps nécessaire à notre culture géographique !!

  • Comment 458826 by
    momolemomo GOLD 8491 Commentaires

    Rien de transcendant chez AZ mais pas mal de sièges vides qui offrent un vol plus confortable.
    Jolies vues en vol!
    Sur le panneau de bienvenue à FCO, je vois l'Hindi, deux fois même. Entre le Russe et le Bienvenue au centre ainsi que sous le Wilkommen à droite.
    Merci pour ce FR et le super bonus de Berlin, une ville qui peut parfois être difficile mais qui est si intéressante, mêlant avenir et souvenir.

    • Comment 459092 by
      marathon AUTEUR 9834 Commentaires

      Le faible taux de remplissage de ce vol améliorait grandement le confort de ce vol.
      Pourquoi n’ai-je pas repéré l’hindi dans ce panneau ? Merci pour le correctif , et pour ce commentaire !

  • Comment 458830 by
    okapi 4045 Commentaires

    "je ne compte pas les spécialités vegan au centre !" -> Nein! Les végans ne mangent que du tofu or c'est clairement indiqué Brie donc c'est végétarien.
    "A mon habitude, je ne commenterai pas en détail l’offre en alcools" -> l'okapi l'a fait avant, en mode #millenial ;-)
    "Une dérive turque dépasse du toit du terminal" -> A330
    "On ne voit que le nez de notre avion" -> Monter dans un avion immatriculé KO, heureusement que ce n'était pas un vendredi 17.
    "Derrière le rideau, voici ce que nous avons reçu à deux" -> Les grissotti sont la nouveauté de la collection été 2018. Je parie qu'on les retrouvera chez quelques compagnies françaises au printemps prochain...
    Le pitch est amélioré chez AZ à l'avant de l'appareil; certes le confort était réduit après inclinaisons du siège antérieur mais chez AF, c'eut été bien pire. À fond de cale, on note clairement la différence! Les PNC photophobes, ce n'est pas une nouveauté de l'autre côté des Alpes.
    Alitalia n'en finit pas de survivre et c'est très bien comme ça. La prestation à bord est d'une constance affligeante mais face à la loterie de l'autre tricolore, qui préférer? À propos de survivants, merci pour le bonus qui m'a rappelé aussi que les Sintis sont la plus grande communauté "d'hommes libres" à Rome (no pun intended!) et surtout d'habiles forains. Cap au sud-est maintenant que ma mémoire RAM ou ROM est ravivée ?...

    "Il n’y a apparemment qu’un salon Alitalia en zone Schengen et le cheminement pour y accéder est long." -> Monsieur et Madame Marathon qui savent désormais que dans un maison italienne, on ne déjeune pas au salon sont bien entraînés. Y feront-ils de bonnes courses?

    • Comment 459245 by
      marathon AUTEUR 9834 Commentaires

      Je me suis mal fait comprendre. Je suis bien d’accord sur le fait que le Brie, même en portions emballées individuellement, est végétarien, mais les tubes de pâte à l’arrière-plan étaient étiquetés « vegan », ou végétalien en bon français. Je ne les ai pas essayés.

      C’est moins la superstition italienne que la volonté de ne pas écourter mes vacances qui m’a retenu de rentrer le vendredi 17 aout.

      Identifier le type d’un appareil à la seule vue de sa dérive est très au-dessus de mon niveau actuel. Cet A330 était probablement celui vu roulant vers la piste par la suite.

      Je ne m’en suis pas vanté dans mon récit, mais j’avais égaré mon mètre ruban. Le fourbe ! il s’était caché dans une petite poche intérieure de mon sac à dos dont j’ignorais l’existence. D’où l’absence de mesure impartiale du pitch.

      La loterie des PNC AF, c’est quand même largement du passé, alors qu’il n’y a quasiment que des lots perdants chez AZ.

      Merci pour le commentaire, à bientôt pour la suite !

  • Comment 458846 by
    jules67500 GOLD 5977 Commentaires

    Merci François pour ce FR

    TXL est à bout de souffle, les contrôles séparés par porte sont vraiment pénibles.

    Le parc aquatique que tu as survolé est juste fantastique : c'est un endroit de rêve pour qui aime faire une journée détente/amusement ! Je l'ai fait une fois, un souvenir inoubliable.

    AZ est toujours aussi radine quant à la prestation à bord...

    Les boni sont magnifiques : Berlin est une ville qui mérite le détour, mais peut-être pas forcément quand il y fait si chaud !

    A bientôt !

    • Comment 459246 by
      marathon AUTEUR 9834 Commentaires

      Ces contrôles par porte existent aussi notamment à SIN, et j’ai la même opinion défavorable au sujet de ce choix.

      Ce parc aquatique est un gouffre énergétique, car ce hangar n’a pas été conçu à l’origine pour avoir une température élevée à l’intérieur. Il n’empêche que ses dimensions hors normes doivent donner une sensation d’espace inhabituelle.

      Nous avons passé une journée entière dans le musée de Pergame où la température était clémente. Nous n’étions pas les seuls à avoir eu cette idée : nous aurions mieux fait d’acheter des billets d’entrée sur internet pour nous épargner la queue à l’entrée.

      Merci pour le commentaire ; à bientôt !

  • Comment 458886 by
    Esteban GOLD 17581 Commentaires

    Merci François pour le partage qui rappelle un week end superbe !

    Merci également pour les références à mes FR et de m'avoir fait me rappeler cette séance d'identification d'avion longue distance ! Un grand moment :)

    Et si maintenant je me fais citer aussi avec le meilleur voisin, je deviens presque immortel !

    TXL est au bout du bout, vivement BER, mais ça, ce n'est pas encore gagné. AZ aussi est au bout avec ce catering vraiment pas fameux et ces hôtesses ronchonnes.

    Superbe double bonus sur Berlin, ce week end m'a réconcilié avec cette ville que je n'appréciais que moyennement jusqu'à maintenant.

    A très bientôt !

    • Comment 459247 by
      marathon AUTEUR 9834 Commentaires

      Entre le cancre et le professeur, il y a parfois une inavouable complicité, même si le second se doit d’être sévère mais juste.

      Je me garderai de pronostic quant à l’avenir de BER et d’AZ, respectivement, tant l’un et l’autre défient toutes les règles habituelles en la matière.

      Par beau temps, il y avait l’embarras du choix pour réussir un week-end allongé à Berlin.

      Merci pour le commentaire, à bientôt !

  • Comment 458887 by
    BESMRS 2334 Commentaires

    Merci pour le FR :o)

    Pas de grand risque à prendre des billets AZ si la carte de crédit couvre l’annulation des vols…

    Pour l’enregistrement en ligne défectueux, la ligne Platinum peut faire des merveilles :o)

    Ne pas trop râler sur le terminal de Tegel inauguré en 1974 sur la base aérienne 165 de l’armée de l’air française (ce qui était cocasse lors de la guerre froide… les honneurs militaires étant rendus par la France lors de visites officielles. Kennedy avait fort mal vécu la chose peu avant son « Ich bin… »).
    Il a été conçu dans ce qui était possible de libérer comme emprises sur une plate-forme mixte à une époque ou PIF n’était que le nom d’un cabot communiste chargé de renflouer les caisses de la place du colonel Fabien !

    Je me gausse des aventures de BER qui a commencé fort mal (code IATA déjà pris !) et dont la réalisation me laisse pantois.

    Les serviettes sont aux couleurs US : le bleu devrait être au dessus ?

    La vue sur l’ARJ d’Easyjet permet d’admirer son aérofrein (et non son spolier qui combine effet de freinage et destruction de portance).

    Les doubles portes sur l’aile sont disponible en option sur les A318/319. Seuls quelques LCC les ont pris pour densifier l’intérieur de leurs A319. Je sais que cela a aussi été étudié pour les versions militaires (afin de supprimer les portes arrière) et sur les ACJ (même raison).

    Berlin est un chantier ferroviaire permanent depuis la réunification. Peut être l’un des chantiers les plus complexe au monde vu l’ampleur de la tâche…

    Le Château de Herrenchiemsee est une plus qu’inspiré par Versailles… certaines parties sont du Versailles achevé, d’autres sont des villages Potemkine

    Attention, les réacteurs aux capots crénelés peuvent aussi relever du 747-8

    Les 10 voies à quai de la gare olympique de Berlin font petit joueur face aux 20 voies à quai de la gare du Champs de Mars pour l’exposition universelle de 1900 !

    • Comment 458892 by
      FFlyerCDG 2631 Commentaires

      Comme à l'habitude et après chacune de vos intervention je suis tout simplement... Bluffé !!!

    • Comment 459248 by
      marathon AUTEUR 9834 Commentaires

      “Pas de grand risque à prendre des billets AZ si la carte de crédit couvre l’annulation des vols ».
      Sauf qu’il s’agissait de billets prime, et que la suite du voyage comprenait par ailleurs une location de voiture et quelques hôtels prépayés. AF m’a déjà fait le coup d’arrêter une liaison et de ne pas me rétrocéder les airmiles : je ne pouvais que choisir une autre destination dans la même zone tarifaire.

      Il faudrait décidément que je me souvienne des avantages FB-Plat tant que j’y ai encore droit ;)

      L’anecdote sur l’arrivée de Kennedy à TXL est savoureuse !

      Je me garde de mettre le fer dans la plaie, mais mes interlocuteurs allemands sont spontanément féroces au sujet du désastre de BER.

      Bien vu pour la disposition des couleurs des serviettes !

      L’efficacité de l’aérofrein de l’ARJ (oui, j’avais remarqué qu’il était déployé) me surprend toujours par rapport à sa surface totale.

      J’ai le souvenir de la photo dans un FR d’un A319 gouvernemental (de quel pays ? j’ai oublié) à double issue sur l’aile, non pas pour pallier l’absence de porte à l’arrière, mais parce qu’il avait été racheté d’occasion à un LCC.

      Je prends note de la présence de chevrons aux capots des réacteurs de 747-8 ; j’ai un lourd passé de confusions entre bimoteurs et quadrimoteurs !

      Vingt voies à quai ? Mazette ! Les performances de la signalisation de l’époque et des machines à vapeur devaient y être pour quelque chose.

      Merci pour le commentaire plus érudit que jamais !
      (et je ne suis pas le seul à l’écrire ;)

      • Comment 459273 by
        BESMRS 2334 Commentaires

        Sur les billets primes :
        Si les billets primes voient les taxes d'aéroport et autres compléments tarifaires sont payées par la carte, les billets sont généralement couverts (à vérifier dans vos conditions de carte). Ne pas oublier que le règlement européen s'applique également aux billets prime lorsque le programme de fidélité est ouvert au public (ce qui est le cas de FB)... donc vol annulé = assistance + éventuellement indemnisation !

        Sur Kennedy:
        Il est arrivé à 9 heures 45 le 26 juin 1963 et était accompagné pour les honneurs militaires par le général français Édouard K. Toulouse...
        https://archive2.jfklibrary.org/JFKWHP/1963/Month%2006/Day%2026/JFKWHP-1963-06-26-A/JFKWHP-KN-C29221.jpg
        https://archive1.jfklibrary.org/JFKWHP/1963/Month%2006/Day%2026/JFKWHP-1963-06-26-A/JFKWHP-KN-C29220.jpg

        Sur la disposition des couleurs:
        La photo officielle de F. Hollande a bien été faite avec un drapeau des Pays-bas (sic)... C'est vrai que François "Netherlands"... :)

        Sur les aérofreins :
        Le positionnement d’un aérofrein en fin de cellule est très efficace car les perturbations engendrées ne nuisent pas trop au comportement de l’appareil et la « cavitation » (j’ai un doute sur le terme entre milieux gazeux) engendrée est excellente sur la retenue de l’appareil.
        Certains Foker (dont le F28) ou avions de chasse (F-16) en sont également équipés.

        Sur la gare du Champs de Mars :
        https://malignec.transilien.com/wp-content/uploads/2014/05/gare_du_champ_de_mars_1900_exposition_universelle.jpg

        Mes 30 centimes d'euros !!! :o)

  • Comment 458968 by
    mogoy 10315 Commentaires

    Merci François pour ce récit au long cours à nouveau.

    207 clichés pour un vol intra Europe !
    TXL est vraiment un aéroport désagréable, surpeuplé, mal fichu, des salons landside...
    "ces séparateurs à enrouleurs" j'ai cru à un miracle avec la photo de couverture ! Publicité mensongère mais que fait la police ?
    " je n’aurais pas eu le temps de lire un FR persan ; le PAX en tête de file d’attente me laisse courtoisement passer " je ne suis pas aidé !

    "Les esprits chagrins" mouais, mais quantité n'est pas synonyme de qualité, tu vends bien leur salade !
    "Le raffinement allemand va jusqu’à cette pile de serviettes aux couleurs françaises." stricto sensu plus néerlandaises que française. La mode française sur la tranche et par pavé de couleur est plus simple à mettre en place que cet agencement.
    "Avec aussi une très ample provision de coca cola." et de l'orangina, bien plus différenciant !
    "Alitalia n’a pas de MiB, mais des WiR" on pourrait se demander lesquels sont les plus à craindre !
    "ma contribution au challenge 2018 de la prise de risque photographique. " sans WiR dans le champ, cela ne pèse pas bien lourd ^^! J'ai des clichés avec des MiB en face (mais de loin), ou de dos (mais de près) !
    "à la culture du golf" mais un plante qui s'acclimate à tout biotope. On en fait pousser beaucoup à Dubaï. En revanche pour une raison inconnue, l'autre variante dite "golfe persique" est en voie d'extinction !
    "Un réacteur aux capots crénelés gagne environ 1 dB en élargissant le front de l’onde sonore, et c’est le signe immanquable d’un 787… sauf quand les ailes se terminent par des winglets scimitar, auquel cas c’est un 737-8 MAX," tu fayotes Esteban, toi !

    • Comment 458970 by
      FFlyerCDG 2631 Commentaires

      "Un réacteur aux capots crénelés gagne environ 1 dB en élargissant le front de l’onde sonore, et c’est le signe immanquable d’un 787… sauf quand les ailes se terminent par des winglets scimitar, auquel cas c’est un 737-8 MAX," tu fayotes Esteban, toi !
      Quand je dis que l'éducation à l'ancienne - et d'ailleurs pas si ancienne que ça - avait du bon :-))

    • Comment 459250 by
      marathon AUTEUR 9834 Commentaires

      207 clichés pour un vol intra-Europe ? un peu moins, car on peut défalquer les 36 photos du bonus ;)

      Pour un aéroport « bricolé » dans les contraintes d’espace de Berlin-Ouest, TXL n’était pas mal. Le scandale, c’est que presque vingt ans après la chute du mur, il soit toujours le principal aéroport de Berlin.

      Quand j’ai vu ces ceintures à enrouleurs griffées BER, j’ai su que j’avais ma photo de titre : c'était un clickbait idéal pour avgeek !

      Un FR persan, ce n’est pas un roman de gare, mais de la littérature sérieuse. Ca ne se lit pas sur un pied en guettant la disponibilité d’une employée au comptoir.

      L’Orangina n’a pas la faveur des Marathon, mais Mme s’est servie en coca cola.

      La différence entre WiR et MiB, c’est qu’on ne risque guère l’interrogatoire à l’arrivée avec les premières.

      Fayoter Esteban est une précaution élémentaire pour éviter de se faire bannir du site pour incompétence aéronautique ;)

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 459006 by
    Leadership TEAM BRONZE 5367 Commentaires

    Merci François pour la suite de cette série européenne estivale.

    Quelques précisions, les winglets « split scimitar » sont une option d’un fournisseur extérieur à Boeing et disponible uniquement pour les 737 NG, sur les 737 MAX, il s’agit de « AT winglet » (pour Advanced Technology) et developpé cette fois-ci par Boeing, je te l’accorde les 2 sont très similaires.

    Les chevrons sur les réacteurs ne semblent pas si efficace car ils n’ont pas été retenus pour le GE9X qui équipera les 777X, alors qu’il avait été prévu au debut.

    Est-ce que l’Antonov ne vole que par temps clair? (désolé)

    Merci pour ce FR (qui m’a servi d’IFE pour mon CDG-NCE du jour).

    • Comment 459251 by
      marathon AUTEUR 9834 Commentaires

      Merci pour ces intéressantes précisions techniques !
      Le fait que le 777X n’aura pas de capots crénelés est une bonne nouvelle pour moi : cela m’évitera de le confondre avec un 737 MAX ;)
      Être choisi comme lecture de vol : belle référence :)
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 459118 by
    chpl 233 Commentaires

    Bravo et merci!
    Comment transformer un fr banal (TXR/FCO, ça ne vend pas du rêve!), en une espèce de petit bijou!
    Je ne reporte que des trajets que je juge originaux, mais j’ai encore beaucoup à prendre en la matière.
    Que dire des bonus (boni?). Le second me laisse sans voix et ému à la Fois.
    Je veux aller à Berlin! (Qu’est-ce qui m'arrive?).
    À bientôt!

    • Comment 459158 by
      FFlyerCDG 2631 Commentaires

      Entièrement d'accord avec toi !!!!!
      Sur tous les points !

    • Comment 459304 by
      marathon AUTEUR 9834 Commentaires

      Une prestation parfaite peut vendre du rêve, mais rien de tel que des imperfections pour nourrir un récit. Avec TXL-FCO sur AZ, c’était le carton plein assuré !

      L’ancien latiniste s’interroge sur le pluriel en français du mot bonus, d’autant que le génitif boni a un sens différent. Quoiqu’il en soit, c’est parce que je n’ai pas réussi à construire une synthèse acceptable qu’il y en a deux.

      Sujet facile pour le FR, et solution de facilité pour le bonus : je n’ai guère de mérite :)

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 459162 by
    Chevelan GOLD 16440 Commentaires

    Quoi de plus logique que de rallier TXL par le bus...

    TXL est à bout de souffle mais n'a pas d'autre choix que d'attendre l'ouverture de BER, je ne saurai blâmer ce site qui résiste encore et toujours , non pas à l'envahisseur, mais à l'Arlésienne qu'est devenu le futur aéroport berlinois...

    Avec Madame, vous avez eus plus de chance qu'Esteban au salon Sky team. Bel hommage à la France avec ces serviettes empilées représentant le drapeau tricolore.

    Rien de particulier à bord si ce n'est que le siège à l'air confortable, l'inclinaison généreuse, (pas très agréable de se retrouver coincé derrière), catering typiquement AZ, on ne va pas pérorer là dessus

    "PNC aussi souriantes entre elles"... "elles respectent strictement le protocole de service Alitalia : aussi aimables que des portes de prison"=> Un excellent sujet de thèse pour les étudiants en Psychanalyse en fin de cycle ^^

    Nous avons trouvé le remplaçant de Saraoutou ! Dresde est l'une des plus belles d'Allemagne, VW y produit le fleuron de la marque, "Le Phaéton"

    Madame a raison de vouloir passer ses vacances dans le sud de l'Italie ^^

    Les boni, (merci au Gône d'Haguenau pour l'écriture et la prononciation exacte), sont tout à fait remarquable, ce n'est pas un scoop venant de la part du plus titré des FRistes...

    Merci François pour ce petit bijou de FR, à bientôt !

    • Comment 459515 by
      marathon AUTEUR 9834 Commentaires

      TXL peut encore tenir, surtout si on ne le compare pas à des aéroports récents, et a intérêt à tenir a plutôt longtemps, si j’en crois le pessimisme des prévisions au sujet de BER.

      Un siège inclinable en éco est à mon avis une mauvaise idée en court/moyen courrier, compte tenu du pitch habituellement constaté, sauf à la rigueur pour les vols red-eye.

      La direction d’Alitalia a manifestement d’autres soucis que d’apprendre à ses PNC à sourire aux PAX.

      (Pour les nouveaux à Flight Report, Saraoutou était le pseudo d’un contributeur incollable en géographie vue d’avion. Je doute d’atteindre un jour sa connaissance encyclopédique).

      Dresde a longtemps hésité à construire le Pont Waldschlösschen qui lui a fait perdre le label de patrimoine mondial. Cela n’en reste pas moins une ville magnifique.

      VW a arrêté en 2016 la production de la Phaeton qui a été un échec cuisant. L’usine de Dresde produit maintenant l’Elektro-Golf, environnementalement beaucoup plus correcte.

      Je déconseille le sud de l’Italie en août à quiconque supporte mal la chaleur !

      Merci pour ton commentaire ; à bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.