Avis du vol Ethiopian Airlines Addis Ababa Cape Town en classe Economique

Compagnie Ethiopian Airlines
Vol ET847
Classe Economique
Siege 16A
Temps de vol 06:30
Décollage 01 Jul 18, 08:15
Arrivée à 01 Jul 18, 13:45
ET   #24 sur 72 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 86 avis
02022001
Par 1628
Publié le 30 janvier 2019
Arrivé à ADD, dans l'opus précédent, je me dirigeais vers l'immigration. Comme à l'habitude, la file n'est pas immense puisqu'il s'agit surtout d'une plateforme tournante vers les destinations internationales (pas encore à l'image de Doha et QR, mais presque). Le personnel est moins agréable que précédemment. Le plus grand déboire sera le non tamponnement de mon passeport ; tâche apparemment supprimée pour les passagers en stop-over (d'après l'agent qui me le refusa)… Du coup, je sors de l'aéroport en râlant ferme, mais rien n'y fera, bien entendu :
photo img_9559photo img_9560


Une fois sorti de l'aéroport, chacun se dirige vers le parking. Certains prendront le taxi, d'autres retrouveront leur famille ou leurs amis ; et moi je me dirigerai avec tout un panel de chinois vers les autobus reliant les hôtels travaillant avec la compagnie nationale. Celui pour mon hôtel (14 places + le chauffeur) allait justement partir, plein à craquer, me laissant droit à la place au fond au milieu (la pire d'après moi) :
photo img_9564photo img_9566


Le trajet dure 20 minutes et l'hôtel est pour sur, plein. On nous distribue rapidement les clés des chambres, sans oublier le code pour le wifi. Petite explication du "ou et comment" prendre les repas, ainsi que de l'horaire de départ pour le lendemain, au cas par cas (05h45 pour ma part – ça pique déjà les yeux). Je cours découvrir ma chambre. Je sympathiserai dans l'ascenseur avec mon voisin de chambre ; un étudiant en dernière année de droit retournant voir sa famille au Nigéria. Nous nous fixons rdv 01h00 plus tard pour aller voir le match de coupe du monde Uruguay-Portugal (défaite 2-1 de nos amis portugais). La chambre est spacieuse, d'apparence assez luxueuse (beaucoup de petits défauts) mais la literie est meilleure que ce que j'ai déjà pu avoir dans pareille situation. Ça fera l'affaire pour la courte nuit à venir. La TV est fonctionnelle mais le nombre de chaînes est très limité. Le plus embêtant, ce fut les 3 coupures de courant de 10 minutes chacune sur la première heure (plus de problèmes ensuite) :
photo img_9569photo img_9570photo img_9571


Le couloir menant aux chambres :
photo thumbnail_img_0832


La salle à manger se situe au premier étage. Il y a de grandes tables rondes et un tout petit buffet dans un coin. Il n'y a vraiment rien d'intéressant : des légumes cuits à l'eau, du riz blanc, du poulet, du boeuf (peu ragoutant et constitué de plus de gras qu'autre chose), de la semoule locale. A boire, de l'eau en libre service ou autre chose (Fanta pour moi) sur demande. Voici ma sélection :
photo thumbnail_img_0829photo thumbnail_img_0830photo thumbnail_img_0828


Petit détour par le bar au rez-de-chaussée ; ce sera très bref pour moi vu ma journée du lendemain. Les adieux sont faits avec mes co-voyageurs partant sur le bus de 07h30 (petits chanceux) :
photo thumbnail_img_0833


Je profite de ma nuit de sommeil pour permettre à ceux qui n'en auraient pas encore eu l'occasion de retrouver ci-dessous l’introduction – longue – de ce FR, ainsi que le Bonus. Pour ceux que cela n'intéresse pas, scrollez ;)

Même si je voyage assez bien – tout de même largement moins que certains autres membres de ce site –, je ne pensais pas arriver un de ces jours à mon 100ème FR. Mal m'en pris quand je vis il y a quelques jours qu'il ne me restait pas tant à faire que cela pour y arriver. Mes voyages se sont faits rares en 2017, mais 2018 est une année "porteuse" ; avec de nouvelles destinations, de nouveaux aéronefs, … et donc pour Flight-report, la possibilité d'affiner la base de donnée. Je dois avouer avoir eu quelques moments d'hésitation quant à la rédaction de certains vols (il y a quelques mois), voir même de ma présence ici, car finalement cela prend beaucoup de temps d'écrire tout cela… Mais je me dois de remercier ceux qui prennent le temps de me lire, et surtout de commenter (ne fut-ce qu'avec un "merci") ce travail de longue haleine. En effet, en repensant au routing dont l'explication va suivre, je me revoie encore à passer des nuits blanches, en train de réfléchir à ce qui est le mieux pour moi, pour mes miles, pour ma joie personnelle, mais surtout… pour vous !

Pour en revenir à ce qui intéresse ceux qui sont sur cette page, j'ai dans l'idée de commencer une activité en Afrique du sud. Ceci explique la série que je viens de terminer de publier avec SV. De retour en Belgique vers le 20 juin en Belgique, il est cependant temps de repartir, toujours vers l'Afrique du sud, mais pour des vacances cette fois-ci. Mon voyage s'articulera autour d'un safari au parc Kruger et d'une visite préalable au Swaziland. Le tout se fera en 4x4 camper, point de départ et de retour à JNB. Mais en ce qui me concerne, le départ se fera directement de Manzini, devant passer quelques jours à JNB au préalable. Bien entendu, pour compliquer la chose, mon départ doit se faire entre le 30/06 et le 01/07 ; les pires dates possibles en ce qui concerne la disponibilité et le tarif (encore plus quand on s'y prend à la dernière minute). Devant aller à Londres le 27/06, il serait peut-être intéressant de trouver un départ de ce côté là. Et devant rentrer sur le même vol que mes amis (pour des raisons logistiques qui seraient trop longues à expliquer ici), le retour doit se faire le 14/07. Le plus simple sera donc de trouver des A/S. De toute manière les A/R se situent dans une gamme de prix allant de 950 à plus de 1500 euros ; le plus souvent avec des compagnies et des horaires qui ne me conviennent pas du tout.

Le retour sera le plus "simple" à trouver. Il me faut un départ le 14/07 en après-midi ou au soir… vers BRU (ou alentours). Il n'y a pas 36 solutions. Après avoir regardé toutes les compagnies partant à 1000 miles alentours à JNB, il s'avère que nous avons le choix de rentrer soit avec :
*Rwandair : Au départ de CPT, à un tarif de 470 euros. Cela me permettrait d'inaugurer la ligne mais cela ne rapporte rien niveau miles. Et je ne suis pas sur que mon sommeil sera très bon (vive les préjugés, mais je prends sur moi).
*Air Namibia : Au départ de CPT toujours, le tarif est exceptionnel sur matrix itasoftware : moins de 350 euros. Mais impossible de retrouver ce prix sur le site d'Air namibia. Je vais alors vérifier sur Orbitz, connections, Govoyage, … le tarif existe apparemment, mais cela bug au moment de payer… Coup de fil à Air Namibia qui se demande de quoi je parle. Je zappe…
*Kenya airways : 275 euros, il s'agit du tarif le moins cher. Mais c'est une histoire bien compliquée avec des vols combinés, encore une fois au départ de CPT, et des horaires à tuer : CPT-LVI-NBO-CDG-BRU. Mes accompagnants me disent NON.
*Ethiopian airlines : Compagnie que j'apprécie beaucoup, le tarif est raisonnable (440 euros), mais l'horaire de départ un peu trop tôt.
*Iberia : Cher (650 euros) et je dois avouer ne pas être très convaincu du produit offert.
*TK : Un tarif à 315 euros, des horaires parfaits, et une prestation que l'on sait être vraiment bonne. Le retour se fait vers DUS, puis finalement vers BRU après des recherches approfondies. Et je n'ai pas tellement d'expérience sur cette compagnie. De plus, le vol pris à mon retour fin juin fut vraiment bon ; tout comme la franchise bagages. C'est décidé, ce sera TK.
*…

Notez tout de même la possibilité de rentrer avec Cathay via HKG, pour 598 euros. Personnellement, j'aurais tenté si j'étais seul :-)
Pour information, le retour de cette série sur TK ne sera pas publiée cette fois-ci ; tout comme la précédente d'ailleurs. Mais ne vous en faites pas, une autre série me permettra de vous faire découvrir le produit en vol (ainsi qu'une autre chose spécifique à TK ; spoiler).

La partie complexe du routing arrive alors. Les tarifs dans le sens europe-afrique sont excessifs. BRU est loin d'être bon marché. Les autres villes de proximité tels que CDG, LON, DUS, LUX, … non plus. C'est tellement cher que je me résigne à chercher jusqu'à 2000 miles de ma position. Une chose est sûre, cela offre beaucoup de possibilités (si quelqu'un souhaite se rendre à JNB ou CPT, qu'il me contacte, je connais maintenant les horaires et possibilités par coeur^^) :
*Rwandair : 780 euros !! Et départ le lendemain du jour voulu. L'escale à KGL n'est que d'1h20 et je pense savoir de source sûre que WB est rarement à l'heure à BRU. Je ne veux pas prendre de risques.
*LH / LX / AU : LH group offre des tarifs totalement à côté de la plaque : plus de 1300 euros en A/S et plus de 1500 en A/R… Il est hors de question de mettre ce prix là.
*KLM : 900 euros, cela se passe de commentaires.
*AF : 600 euros. C'est un tarif raisonnable mais il y a pas mal de grèves ces derniers temps. Et puis, je suis certain de pouvoir trouver des choses plus intéressantes.
*SV : Encore ? Bof…
*TK : Vous vous douterez que j'aurai regarder les A/R avant d'acheter un A/S. C'est tout simplement hors de prix.
*Etihad / EY / QR : Je ne souhaite pas rentrer dans le système des compagnies du golfe chez qui je ne crédite pas car trop peu de vols avec eux.
*Egyptair : Il existe des vols directs au départ de CAI vers JNB, à 360 euros ; ou avec escale à JNB vers CPT pour 220 euros. Oui, vous avez bien lu. L'offre vers CPT se fait néanmoins avec SAA sur tout le trajet, en codeshare donc. Mais faut-il encore arriver au CAI… ce qui est financièrement impossible pour moi (plus de 400 euros !!), sauf avec Aegean (tiens tiens), me laissant 22h00 d'escale entre le vol BRU-ATH et ATH-CAI. Je retiens tout de même.
*Virgin / Eurowings : Ne partent pas les bons jours.
*Ethiopian : Finalement, pourquoi pas ? Je regarde le départ de BRU qui n'est bon marché que le 02/07, ce qui ne va pas. Alors qu'en est-il des autres villes européennes ? BCN et MAD, ainsi que MXP et FCO possèdent de bons tarifs. Malgré un horaire qui n'est pas top, cela pourrait convenir, si ce n'est qu'il faut trouver un vol d'acheminement, encore une fois hors de prix sur ces destinations très touristiques. ET possède aussi de bons tarifs depuis CAI, moins cher qu'Egyptair même (190 euros). Cela crédite mieux avec ET, et cela fait une escale en plus… mais même problème, il faut arriver au CAI. Il y a aussi TLV, à ma grande surprise, avec un vol d'acheminement aux bons horaires et à seulement 115 euros avec SN. Enfin, je trouve par hasard un changement de prix sur un vol depuis LON (cela tombe bien), mais vers CPT ; me laissant même la possibilité d'une escale longue (de nuit) à ADD –vive les tampons dans le passeport–, avec logement payé par la compagnie donc. En plus, les vols entre JNB et CPT sont très bons marché ; et il y a du choix.
*…

Après quelques jours d'hésitation, et de réflexion, je retiendrai surtout ET. A savoir maintenant si je prends le départ de TLV ou de LON. Le premier choix est plus attrayant pour vous, mais le second gagnera finalement mon choix, tout simplement car c'est plus simple et que finalement, il faut apprendre à faire au plus direct parfois. Enfin, au plus direct, c'est vite dit… puisque je dois encore trouver un moyen de me rendre à Londres, de regagner JNB depuis CPT, de rallier MTS depuis JNB, et encore de retourner à CPT depuis JNB pour prendre TK. Ce vol avec ET m'aura coûter la modique somme de 485 euros.

Pour le BRU-LON, il y a l'eurostar. Mais je n'aime pas le train… Donc il y a BA, et SN. Le prix est significativement le même, mais j'aime autant contribuer chez notre chère compagnie nationale (bien que je sache qu'il ne faut pas en attendre grand chose). L'A/S me coûtera en tout et pour tout 49 euros en billet light, auquel je rajoute 25 euros pour un premier bagage. Mais j'ai 2 bagages avec moi… J'achèterai alors le second sur le compte du billet de ma soeur qui m'accompagne, le prix restant alors à 25 euros (prix du premier bagage) au lieu des 45 euros prévus pour un second bagage. Pour des raisons de facilité (horaires des vols), nous logerons proche de l'aéroport, ce qui s’avérera en plus assez économique (pour le prix de LON bien entendu).

Le vol vers Manzini ne sera pas compliqué à trouver, lui. Vous vous doutez qu'un aller vers une destination si reculée ne peut être qu'hors de prix. C'est donc à réserver en dehors de la réservation des vols internationaux. Swazi airways ayant fait faillite en juillet 2017, il ne reste que SAA (opéré par SA Airlink). Il y a 2 vols par jour, à tarif fixe quelque soit la date et l'heure, soit 130 euros. Ce n'est pas donné mais je n'aurais pas le courage d'y aller en voiture. De plus, cela permettra de découvrir un autre aéroport (King Mswati 3), et de voir ce que vaut la compagnie Sud-africaine en vol régional.

Reste alors les vols internes entre CPT et JNB et inversement. Deux compagnies sont réputées dans la région, à savoir Mango air et Kulula. Je ne connais pas bien les compagnies sud-africaines, ce qui me poussera à acheter un vol Kulula (pour la couleur verte de l'appareil uniquement) pour le JNB-CPT. Les horaires étant sensiblement les mêmes (avec plus de 20 vols par jour, Mango et Kulula partent à quelques minutes d'intervalles), je ne ferai pas le difficile. 30 euros, + 18 euros pour le deuxième bagage et c'est réglé. Je comptais donc acheter l'aller sur Mango ; mais je tombe alors sur une publicité (sur FR), de Safair. Je n'en ai jamais entendu parler… La bdd ne compte qu'un vol, la livrée est rose, le site est bien fait et inspire confiance… Le vol sera alors acheté, pour 37 euros et des poussières, + 13 euros pour le second bagage. Safair se targue d'avoir plus de 98% de vols "on time" ; le respect des horaires étant leur priorité et atout majeur. On verra donc ça.
Soit dit en passant, j'aurais aussi pu retourner à JNB ou CPT directement depuis le Kruger, puisqu'il y a quelques aéroports directement desservis par SAA (tel que celui de Skukuza) ; mais il fallait rendre la voiture.

Voilà donc comment je me retrouve avec un BRU-LON-ADD-CPT-JNB-MTS et JNB-CPT-IST-BRU pour 49+485+30+130+37+315 euros, soit 1046 euros. Finalement, le prix reste dans la moyenne basse de ce que l'on peut trouver à cette période de l'année, mais avec des horaires qui me conviennent, des compagnies que j'ai choisie, et des miles à gogo –environ 20000 sur ce voyage, tout en éco. La seule question que je me pose quand je constitue ce genre de routing : les vols vont-ils tous s’emboîter correctement, sans retards, annulations, ou reports de dates, … ?

Bruxelles-Londres : SN/A320/Eco : https://flight-report.com/fr/report/34523/Brussels-Airlines-SN2103-Brussels-BRU-London-LHR

Londres-Addis Abeba : ET/A350/Eco : https://flight-report.com/fr/report/34543/ethiopian-airlines-et711-london-lhr-addis-ababa-add

Addis Abeba-Cape Town : ET/B777/Eco : Vous êtes ici !

Cape Town-Johannesbourg : FA/B737/Eco : https://flight-report.com/fr/report/34956/safair-fa102-cape-town-cpt-johannesburg-jnb

Johannesbourg-Manzini : SA/ERJ135/Eco : https://flight-report.com/fr/report/38978/sa-airlink-sa8086-johannesburg-jnb-manzini-sho

Johannesbourg-Cape Town : MN/B737/Eco : https://flight-report.com/fr/report/39017/kulula-mn137-johannesburg-jnb-cape-town-cpt

Cape Town-Istanbul : TK/A333/Eco : Non reporté.

Istanbul-Bruxelles : TK/A321/Eco : Non reporté.



Bon, l'introduction fut longue et je m'en excuse. Mais je pense qu'il peut être intéressant de voir la "tempête de cerveaux" (comme dit l'expression) lors de la construction d'un routing. J'essaie d'être le plus clair possible mais moi-même, je ne m'y retrouve plus trop, parfois. Donc n'hésitez pas à poser une question si il y a un point à éclaircir !



Aussi, récap' du premier des 2 bonus de cette série, pour ceux qui l'aurait manqué :

Bonus : Cliquez pour afficher



Retour au FR !

Je serai réveillé sur les coups de 05h15 par la réception. En 15 minutes, je suis en bas avec mon bagage, en train d'attendre le bus, tout comme plus de 20 autres personnes. 2 minibus seront affrétés :
photo thumbnail_img_0834photo thumbnail_img_0835 1


Petite marche vers l'entrée du terminal. Une seule file de contrôle des bagages pour l'éco et beaucoup de monde ; jusqu'à ce qu'un agent ne foutant rien se fasse engueuler par son chef :



Le check-in (bornes automatiques entre autre) est alors disponible pour les intéressés :
photo thumbnail_img_0841


Le célèbre avion juste avant l'immigration :
photo thumbnail_img_0842


On arrive alors dans le hall des départs, toujours aussi bondé de monde (beaucoup de groupes de jeunes vu la date du vol). Cela en est assez désagréable :



Une petite balade plus tard (entre autre pour acheter du café), je commence à me rendre vers ma porte. Il faut passer la sécurité à ce moment. Certaines portes ont une file dédiée tandis que d'autres sont regroupées sur une même file. C'est là que l'on se demande si on y arrivera ou pas… 55 minutes de file pour ma part (et je dois dire qu'il n'y avait pas encore grand monde) :
photo img_9573


Une fois la sécurité passée, on a droit à du ET uniquement :
photo img_9574


Je comprendrai très rapidement que j'aurai droit au paxbus puisque ma porte se situe en bas des escaliers. Les salles en enfilade sont bondées comme je ne l'ai jamais vu :
photo img_9575photo img_9576


L'embarquement est réparti par zones, stipulées sur le BP, ce qui est assez intelligent à vrai dire… :
photo thumbnail_img_0855photo thumbnail_img_0856


… Mais ça l'est tout de suite moins quand 3 embarquements ont lieu sur 3 portes différentes (à moins de 3 mètres l'une de l'autre), que cela concerne uniquement des gros porteurs, et que les 2/3 des passagers n'ont pas les zones imprimées sur leur BP^^ :
photo img_9577photo img_9578


Un seul agent est dédié au scan des BP. Ce sera loooooooooooooooong (il y a mieux niveau efficacité). Vue du cobus aux couleurs locales :
photo img_9579photo img_9580


Quelques appareils durant le roulage :



Nous arrivons alors en face nu nôtre, après une bonne minute de roulage (seulement). Les pneus sont en cours de vérifications. Pas de bile à se faire, surtout depuis que Lufhtansa Technique s'occupe de la maintenance :



Pour les amateurs de gros jouets, voici le réacteur gauche du ET-ASK :
photo img_9589photo img_9591


Encore quelques clichés de la bête :
photo img_9599photo img_9597photo img_9594


L'engin qui repoussera notre avion, avec à son bord 2 messieurs en grande discussion :
photo img_9598


Une photo que j'apprécie assez bien :
photo img_9593


Une fois à bord, on remarque tout de suite que l'avion a déjà du vécu. Cela reste propre mais le tout est vieillot. L'avion est grand ; la place ne manque pas, surtout quand les sièges de mon rang seront à nouveaux libres, malgré une cabine remplie à un peu plus de 70%. L'IFE est très correcte (mais plus petit que sur A350), avec la même proposition que sur le vol précédent :
photo img_9601


ET à proximité, et quelques passagers qui arrivent encore :
photo img_9603photo img_9604photo img_9600


Le pas est correcte :
photo img_9602


L'embarquement ayant été fait bien à l'heure, le repoussage le sera aussi, à 08h26, pour un roulage débutant à 08h29. Durant celui-ci, ce sera ET, ET et encore ET :



Quelques coucous sont néanmoins présent. Lufhtansa Technik n'est pas passé par là (^^). Aussi, quelques vues des alentours :



Le décollage se fera à 08h42 :



Le front nuageux est rapidement passé, tandis que l'on me distribue une paire de chaussette… Amusante attention :
photo img_9627


Les paysages valent le détour comme souvent en Afrique, et lors d'un vol en journée. Cela passera rapidement le temps :



Le vol décollant au matin, nous aurons droit à un petit-déjeuner, assez bref : un pain avec sorte de saucisson au "je ne sais quoi", surement halal. Point. Je suis assez étonné d'une prestation aussi brève… Les services boissons sont eux réguliers (même si moins que sur le vol précédent). Ce sera Fanta et jus d'orange pour moi :
photo img_9632


Les paysages défilent encore, alternant entre plaines désertiques et paysages montagneux :



Encore ceci :



Un petit tour sur la map de l'IFE pour me rendre compte nous arrivons tout proche de l'immense Kilimandjaro. Ce sera un beau moment de vol :



Nous entamons alors le seul virage de ce vol, histoire d'arriver dans la bonne ville… Les vues au sol sont toujours aussi formidables :



Cela se couvre alors un petit peu :
photo img_9657photo img_9658


C'est à ce moment que commencera le repas de midi. Tant mieux, j'en profiterai pour finir le film du vol précédent. Le choix se fait entre 3 plats (poisson, poulet ou pâtes). Ce sera poisson pour moi. Vous remarquerez que le plateau comporte quand même plus de pâtes que de poissons^^. L'entrée est donc constituée d'une salade de pâtes avec une vinaigrette très très légère. Le plat comporte un filet de poisson type cabillaud (en texture), sauce tomate, et accompagnés de pâtes et de légumes. Un morceau de pain est présent. Le dessert est un pudding à la vanille, loin d'être extraordinaire mais au goût de vanille (ce qui n'est déjà pas trop mal). J'ai connu mieux sur ET. En boisson, je prendrai un jus de tomate. Le service est à l'image de la sympathie des éthiopiens :
photo img_9665


Vue de la cabine durant le repas :
photo img_9671


Quelques paysages, tandis que des turbulences, récurrentes mais faibles d'intensité se font ressentir :



Jusqu'à arriver à ceci (les fanas de FSX reconnaîtront un semblant de paysage désertique, avec tous les petits nuages parsemés presque symétriquement) :
photo img_9670


Feuilletage du magazine de bord dans lequel je regarderai surtout ce qui concerne la compagnie en elle-même :
photo img_9682photo img_9683


L'Afrique comme on l'aime :



Débutera alors la descente. Les plateaux font leur apparition, ainsi qu'une météo à priori capricieuse en ce jour :



Il est assez amusant de remarquer comme très peu d'habitations sont élevées (en terme d'étages). On observe aussi très bien la façon dont est construite la ville, enfermée entre les montagnes :
photo img_9698photo img_9701photo img_9702


L'atterrissage se fera à 13h55, sur une piste détrempée, tandis que le roulage nous amènera en passerelle en une poignée de minutes. Au passage, de la flore locale avec Mango, Safair, Airlink, BA, SAA :



Il y a de la cohue pour le débarquement. Personnellement, je ne me presse pas puisque j'ai quelques heures devant moi avant de réenregistrer mes bagages sur mon vol interne vers JNB. Je comprendrai néanmoins le pourquoi un peu plus tard… En attendant, voici le siège de mes dernières heures passées à bord. J'apprécie particulièrement la mobilité de l'appuie-tête :
photo img_9712


Débarquement + passerelle :
photo img_9713photo img_9714


La première chose qui frappe à CPT, c'est ce terminal tout en longueur, vitré, et très spotter-friendly, permettant une bonne observation et d'excellentes photos, entre autre en pouvant visualiser toute la plateforme aéroportuaire, et donc de suivre les avions durant leur roulage, décollage et/ou atterrissage. Remarquez le B747 de BA à l'arrière-plan, tandis qu'une éclaircie pointe le bout de son nez :
photo img_9715photo img_9716


C'est un long couloir que nous devons alors emprunter vers le contrôle passeport :
photo img_9717photo img_9718


Notre appareil, ainsi que TK et KQ :



TAAG, vendant de la P à bord :
photo img_9729photo img_9725photo img_9727


A l'immigration, ce sont les bureaux 5 à 18 qui s'occupent des passeports internationaux ; mais à quoi sert-il d'avoir tant de bureaux quand seulement 2 sont ouverts pour accueillir les passagers de 3 LC ? Petite fil de 40 minutes pour me faire tamponner par une grosse bonne femme ma foi peu sympathique, même si comique. Voilà pourquoi il fallait se dépêcher :
photo img_9728photo img_9730


Je tombe alors sur les tapis à bagages. Les miens sortiront parmi les derniers :
photo img_9731


Avant la sortie, il y a le célèbre contrôle douanier auquel je n'échapperai pas (vu la gueule des bagages, je peux comprendre). J'aime la façon dont le seul employé blanc travail tandis que les 6 autres le regardent ou discutent… (pour une fois que c'est dans ce sens là). Vive l'efficacité en tous cas. Il me demandera juste d'ouvrir mon bagage à main, tandis qu'il accostera encore 5-6 passagers. Il tiquera un instant sur le drone que je trimbales, avant de me sortir un "remballez, monsieur, tout est bon finalement" à la vue d'un sac de fruit chez la dame d'à côté.

Le hall des arrivées est spacieux et très joliment décoré. Je e m'attarderai que sur cet éléphant rose, qui donne le ton :
photo img_9732


J'espère que la lecture aura été agréable, et je vous dis à bientôt pour la suite du périple ;)


***


Notation du vol (economy)

Cabine
• Visuel de la cabine : 2.5/4
• Esthétique du siège : 3/4
• Aménagement de la cabine : 3/4
• Installation à bord : 2/2.5
• Confort du siège : - Inclinaison : 2/2.5
- Pitch : 2/3
- Rangements : 1.5/1.5
- Autres : 2/3
• Ponctualité : - Respect de l’horaire : 6.5/7.5
- Annonces/informations : 2/2.5
• Amenities (si applicable) : 0.25/1.5
• Autres (personnel) : 2.5/4
TOTAL : 14.6/20

Equipage
• Respect des priorités : 1.5/2
• Professionnalisme : 4/5
• Proactivité : 4/5
• Equipage au sol : 3/4
• Linguistique : 1/1.5
• Autres (personnel) : 1.5/2.5
TOTAL : 15/20

Divertissement
• Presse : 0/2
• Magazines : 2/3
• IFE : 3.5/5
• Autres (personnel) : 7/10
TOTAL : 12.5/20

Restauration
• Présentation : 2/3
• Gout : 3/6
• Boissons : 2/3
• Service : 2.5/3
• Autres (personnel) : 3.5/5
TOTAL : 13/20
Afficher la suite

Verdict

Ethiopian Airlines

7.3/10
Cabine8.5
Equipage7.5
Divertissements6.5
Restauration6.5

Addis Ababa - ADD

4.8/10
Fluidité3.0
Accès5.5
Services5.5
Propreté5.0

Cape Town - CPT

6.5/10
Fluidité3.5
Accès7.0
Services7.5
Propreté8.0

Conclusion

Un vol assez classique avec de petites déceptions quand on sait de quoi la compagnie est habituellement capable. Néanmoins, cela reste très correcte et ce ne fut pas un mauvais vol.

Les aéroports sont à l'image de ce que l'on peut espérer dans les régions dans lesquelles on se trouve.

Sur le même sujet

23 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 486157 by
    Numero_2 TEAM 10161 Commentaires

    Merci pour ce FR qui me rappelle de bons souvenirs !

    ADD est vraiment en bout de course : Même IST est plus agréable en comparaison !

    Deux prestations pour ce vol de 6h30 avec le plat de résistance servi avant l'arrivée, c'est plutôt une bonne option.
    Toujours 3 choix de plat chaud en Y ET ce qui est toujours appréciable. Bon c'est vrai que les pâtes en entrée et en plat sont redondantes. ^^

    Toujours de belles vues aériennes sur cette route.

    Attente à l'immigration mais j'ai connu pire à JNB en arrivant juste après un vol EK...

    A bientôt.

    • Comment 486375 by
      02022001 AUTEUR 4337 Commentaires

      IST est moins dramatique, en effet ; c'est malheureux à dire. Ce qui m'inquiète surtout, c'est que je ne vois pas la différence entre aujourd'hui et hier... cela n'avance pas des masses...

      Le choix de plats est bon. Dommage qu'il n'y ait pas un menu (pas compliqué à mettre en place).

      Ne me parle pas de JNB^^. J'en ai aussi fais les frais !

      @+

  • Comment 486180 by
    Esteban GOLD 16839 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Et bien, ADD ne donne pas envie de transiter par là même si les hôtels sont offerts pour le stop over :)

    A bord c'est très correct, le plat principal fait plutôt envie.

    A bientôt !

    • Comment 486376 by
      02022001 AUTEUR 4337 Commentaires

      Soyons franc, il faut privilégier l'escale courte autant que possible. Le stop-over, même avec hôtel, est plus fatiguant qu'autre chose (entre les sorties/entrées de l'aéroport, la navette, les coupures de courant, ...).

      A bord, le boulot est fait, même un peu mieux qu'ailleurs ;)
      @ +

  • Comment 486218 by
    Christian Gerber 2 459 Commentaires

    "Pas de bile à se faire, surtout depuis que Lufhtansa Technique s'occupe de la maintenance :" c'est ce que disait il y a peu Mme Merkel ?
    Merci pour ce FR lu en souvenir d'un waterzoi de homard ;-)

  • Comment 486234 by
    lagentsecret 12385 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "Du coup, je sors de l'aéroport en râlant ferme, mais rien n'y fera, bien entendu :"
    Vous auriez été prêt à acheter deux billets pour ne plus être en stop over et avoir
    votre tampon ?

    "me laissant droit à la place au fond au milieu (la pire d'après moi) :"
    Il y a pire : avec TK j'ai vu des pax qui sont restés debout !

    Hôtel de transit correct

    " A boire, de l'eau en libre service ou autre chose (Fanta pour moi)"
    What else ? ;)

    Sympa l'aéroport bondé : les affaires marchent pour ET

    "Le pas est correcte :"
    Limite tout de même mais ça dépend de votre taille

    De très belles vues aériennes

    "Ce sera Fanta et jus d'orange pour moi :"
    Voilà qui pourrait devenir "l'instant Fanta" de FR

    Le plat chaud parait bon mais les pâtes en entrée et le dessert
    sont plutôt bof

    Bon globalement le vol reste correct

    "Les miens sortiront parmi les derniers :"
    Si on prend en compte le fait que vous êtes sorti lentement
    en déambulant et les 40 minutes de PAF ça fait des bagages livrés
    presque une heure après l'arrivée :(

    "à la vue d'un sac de fruit chez la dame d'à côté."
    Les fruits sont interdits mais pas les drones ?

    "Les aéroports sont à l'image de ce que l'on peut espérer dans les régions dans lesquelles on se trouve."
    Ha Ha c'est aussi valable en France (Paris vous aime) ;)

    A bientôt

    • Comment 486380 by
      02022001 AUTEUR 4337 Commentaires

      Si le prix des 2 billets séparés était au même prix, oui^^. Maintenant, je n'ai pas trop embêté l'agent ; peut-être qu'avec plus de perspicacité... ?

      J'avoue, debout c'est pire. Surtout si c'est long. 20 minutes ici tout de même...
      L'hôtel est très correct, même si le Sheraton ne m'aurait pas déplu ahah.

      Je suis assez grand (1m87) ; et n'oublions pas que je n'avais personne à côté de moi... C'est clair que cela tronque mon point de vue.

      L'instant Fanta... je vais retenir cette merveilleuse idée. En plus, je peux faire tous les coloris mdr.

      Vol correcte dans l'ensemble, même plus que sur des vols similaires sur d'autres grosses compagnies. Juste déçu quand il est comparé avec le vol précédent.

      Mais tu as raison, plus d'une heure pour livré les bagages. Finalement, faire la file à l'immigration m'aura au moins permis de ne pas la faire devant les tapis (bonne chose ? Ca change le paysage lol).

      Oui, interdiction d'importation alimentaire (de manière générale). Il a tiqué sur le drone un instant, avant de simplement me dire qu'il ne fallait juste pas l'utiliser dans les endroits ou cela était clairement interdits (comprendre les parcs nationaux et proche des zones militaires et aéroportuaires). J'ai fait un grand oui de la tête.

      "Paris vous aime" : tu m'as tué ahahah

      A bientôt !

  • Comment 486239 by
    lucas330 1693 Commentaires

    Merci pour ce fr.
    Beaucoup, beaucoup de monde à ADD.
    Belles photos sur le tarmac à ADD.
    Prestation correcte à bord.
    Très belles photos des paysages Africains avec le beau Kilimandjaro. Les paysages en Afrique sont toujours sublimes.
    Merci, à bientôt.

  • Comment 486252 by
    lysflyer GOLD 1274 Commentaires

    FR très intéressant avec un produit peut être légèrement moins que sur le vol vers ADD mais qui reste de très bonne qualité. ADD ne fait pas rêver mais fait le job. Les vues en vol sont juste sublimes.

  • Comment 486316 by
    akivi SILVER 2914 Commentaires

    Merci pour ce FR ! Quelques appareils que je n'arrive pas à identifier dans le spotting à ADD. A bord, globalement ce n'est pas si mal même si on est un petit cran en-dessous du vol précédent. Les paysages sont superbes ! A bientôt

    • Comment 486383 by
      02022001 AUTEUR 4337 Commentaires

      Tu remarqueras que j'énumère souvent toutes les compagnies qui apparaissent sur mes photos ; mais là, j'en ai zappé une (trou noir tout comme toi ahahah). Je ne peux donc pas aider :/

      Merci pour ta lecture et le commentaire ;)

  • Comment 486331 by
    Benoit75008 7273 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Le gouvernement éthiopien planche sur un nouvel aéroport et je commence à mieux comprendre pourquoi en lisant ton FR.
    La structure parait à bout de souffle.

    A bord, je trouve le catering un peu décevant en prenant en compte la durée du vol, autant en qualité qu'en quantité.
    J'ai bien aimé la longue explication à faire fumer le cerveau pour mettre en place le routing.

    Idem pour ma pomme, le survol du Kilimandjaro reste définitivement un moment unique !

    Concernant CPT, grâce à toi, je sais à quoi m'attendre ce mois-ci, les agents à la PAF ont l'air moins nombreux et réactifs qu'à JNB.

    Excellente soirée à toi et à bientôt pour la suite

    • Comment 486740 by
      02022001 AUTEUR 4337 Commentaires

      Elle ne parait pas ; elle l'est, et plus que ce que l'on peut imaginer. C'est à la limite du déplorable, surtout pour un aéroport de cette ampleur. Si il y a peu de vols, tu peux encore comprendre qu'il n'y ait pas trop d'investissements. Mais comme tu dis, voyons voir en 2020 ce qu'il adviendra de l'avancée des travaux (qui n'avancent pas).

      Le catering reste correcte, mais rien de sensationnel, je te l'accorde.

      J'aime les longues explications tarabiscotées ahah. Je continuerai, donc ;)

      Personnellement, j'ai eu plus de problèmes à JNB qu'à CPT donc... attends de voir à quelle sauce tu seras mangé^^

      A bientôt ! ;)

  • Comment 486439 by
    wowote 1660 Commentaires

    Bonjour,

    Merci pour ce nouveau partage :) Prestations correctes cela fait le job comme j'ai l'habitude de dire.
    Les vues sont extraordinaires j'ai particulièrement apprécié celles du fameux Kili ;)
    A bientôt

  • Comment 486457 by
    AirBretzel GOLD 9927 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    la vue sur le Kili est superbe.
    CPT est un aéroport agréable, dommage de ne pas avoir eu tous les guichets de contrôles ouverts.
    A bientôt

  • Comment 486889 by
    East African 1543 Commentaires

    Merci pour ce FR
    Quelles sont les conditions pour bénéficier du visa, de l'hôtel et des transferts gratuits à ADD?
    Depuis LHR, il y a un vol aussi le soir qui permet de se connecter directement le matin vers CPT. Même si c'est une attention appréciable cette escale doit être fatiguant non ?? Surtout que vu les horaires vous ne pouvez même pas profiter de la ville (ni même de tampon sur le passeport ???)...
    Quelle était la différence de prix avec une correspondance "normale"?

    • Comment 487109 by
      02022001 AUTEUR 4337 Commentaires

      Il suffit d'avoir une connexion dont la durée est supérieure à 08h00 et inférieure à 24h00, sans restrictions quant aux destinations de départs/arrivées apparemment (domestique ou international donc). Il suffit de récupérer un voucher à la porte d'embarquement du vol vers ADD et, le cas échéant, le récupérer au bureau adéquat directement à ADD.

      Pour tout dire, je pouvais prendre ce vol de nuit dont tu parles, mais le prix était un peu plus élevé (90 euros), avec une connexion assez courte (trop peut-être). J'ai préféré assuré le coup pour mes bagages (que je ne pouvais absolument pas voir arriver en retard) ; comme cette gestion n'est apparemment pas le point fort de la compagnie sur les correspondances courtes. Mais oui, c'est fatiguant ; plus qu'à mon retour de HKG en tous les cas. Cela est profitable à partir de 10-11h d'escale ; sinon privilégier les escales courtes (de plus en plus proposées d'ailleurs vu l'extension du réseau et des doubles vols sur la même journée). Pour ce qui est du tampon, je n'ai pas vu le coup venir^^. J'étais très embêté... ahah.

      Merci pour ton commentaire ;)

Connectez-vous pour poster un commentaire.