Avis du vol ANA Hachijojima Tokyo en classe Economique

Compagnie ANA
Vol NH1896
Classe Economique
Siege 8F
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:00
Décollage 12 Avr 19, 17:20
Arrivée à 12 Avr 19, 18:20
NH   #22 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 194 avis
marathon
Par GOLD 704
Publié le 13 mai 2019

rappel du routing


Si en voyant la carte ci-dessus, ce vol en provenance d'une île japonaise isolée au sud de l'archipel principal japonais vous intrigue, c'est que vous n'avez pas lu les FR précédents, Voici mes suggestions de saine lecture après celle de ce récit : 



quelques uns des 3000 mm de pluie annuelle


C’est déjà un peu le chemin du retour après une semaine passionnante basée à Hachijōjima.

Nous avons eu de la chance avec la météo qui n’a pas perturbé notre inoubliable excursion à Aogashima, mais dès le matin, cette photo que je n’ai pas retravaillée illustre la météo du jour : pourrie, même si elle procure de beaux éclairages sur les roches noires (d’anciennes coulées de lave) de la côte.


photo img_0188a

Il tombe des cordes quand notre ami nous emmène à l’aéroport, en passant une dernière fois par ce tunnel sous la piste.


photo img_0235a

Non seulement, il tombe des cordes, mais le vent souffle en rafales violentes : voyez les palmiers à quelques instants d’écart en s’engageant sur le parking gratuit de l’aéroport.


photo img_0238a

La tour de contrôle


photo img_0239a

Et le terminal


photo img_0241a

HAC, landside


Landside, le comptoir de la compagnie aérienne locale est désert. C’est normal : l’hélicoptère de TAL part à 9h20 en direction d’Aogashima et termine sa journée à 16h en provenance de Mikurajima.


photo img_0265a

Etant arrivés très en avance comme pour le vol vers Aogashima, l’attente à l’enregistrement est minimale


photo img_0242a

Il y a un plan des sièges dans l’avion au comptoir, mais comme le souligne Esteban (merci à lui), c'est celui d'un 737, non pertinent pour la desserte actuelle en A320.  Il y a aussi à droite un rappel que l’on peut utiliser son BP sur portable si on est déjà enregistré


photo img_0244a

En l’occurrence, ce sont des BP sur papier que je reçois sans délai notable, ayant comme à HND présenté ma réservation imprimée.


photo 87

Les bagages enregistrés passent dans cette machine de contrôle située à gauche du comptoir d’enregistrement, d’apparence similaire à celle des PIF.


photo img_0264a

La valise en soute a déjà commencé à grossir


photo img_0246a

La voici parmi les bagages au départ. Aucun risque de ne pas la voir à l’arrivée : ANA n’a ici que des vols vers HND, et c’est le dernier vol de la journée, donc tout doit partir.


photo img_0248a

Mais est-ce que tout va partir aujourd’hui ? Le vol est affiché « Weather check », une traduction mot à mot du japonais qui signifie qu’il est sous réserve météo


photo img_0249a

Pour que le message soit clair, l’agent à l’enregistrement me montre cette page de son manuel bilingue de messages aux PAX.


photo img_0247a

Puisque nous avons tout le temps, un peu de révision des spécialités locales à la boutique à l’autre extrémité du terminal :


photo img_0267a

De l’ashitaba 明日葉 (« la feuille du lendemain », car une jeune pousse réapparaît dès le lendemain si l'on coupe une feuille), seule ou avec du thé


photo img_0250a

Du poisson volant séché et coupé en deux dans le sens de la longueur


photo img_0251a

Du saké, mais je n’ai pas vu de rizière sur l’île.
(Et encore en dessous des bouteilles une profusion de produits alimentaires contenant de l'ashitaba, souvent écrit あしたば  en syllabique )


photo img_0252a

Et différents menus objets de soie teinte et tissée localement.


photo img_0253a

De tout ceci, il sera aussi question dans le bonus à la fin de ce récit.


photo img_0255a

Inutile de se presser pour passer le PIF sobrement masqué par ces panneaux mobiles


photo img_0268a

NH communique aussi à Hachijōjima sur ses A380 qui sont affectés à la desserte de Hawaii, ce qui ne manque pas de sel ici, car c’est lorsque les Japonais ont enfin eu la possibilité d’aller à l’étranger après la guerre, et tout particulièrement à Hawaii, qu’a commencé le déclin de Hachijōjima comme destination de vacances.


photo img_0277a

Voici l’accès à la terrasse d’observation. Prudemment, Mme et mon ami japonais restent au sec en bas.


photo img_0256a

Pour ceux qui auraient un doute, nous sommes bien à l’aéroport de Hachijōjima.


photo img_0259a

Ne pas grimper !


photo img_0257a

Le tarmac est évidemment vide à gauche comme à droite : il n’y a plus qu’un mouvement, celui de l’avion qui vient nous chercher de HND. 


photo img_0260aphoto img_0258a

L’A320 a d’ailleurs décollé de HND depuis une demi-heure, et est attendu à HAC à 16h53


photo img_0261a

où est l'avion ?


Il est 16h30 et le vol NH1896 pour HND est bien annoncé décoller à 17h20


photo img_0269a

Mais quand je retourne sur la plateforme d’observation à 17h09, il n’y a toujours aucun appareil sur le tarmac


photo img_0278a

Toujours rien à 17h21. Mais où donc est cet avion qui devait atterrir à 16h53 ? Cachottier, il n’apparaît pas sur Flightradar24.


photo img_0279a

Je ne suis pas seul sur la plateforme d’observation : il y a quelques PAX qui guettent dehors malgré la pluie, avec de plus en plus d’inquiétude pour la suite des événements – tout particulièrement la Japonaise au sac beige


photo img_0283a

Un bruit de réacteurs : un A320 passe en altitude avant de disparaître dans les nuages. En fait, cela fait plus d'une demi-heure qu'il cercle autour de HAC.


photo img_0281a

Dernière tentative d'atterrissage à Hachijōjima


Je fais la navette entre la plateforme et l’intérieur du terminal au rez-de-chaussée, et c’est là que j’entends cette annonce, en japonais uniquement, qui dit en substance :
- L’avion en provenance de Haneda va faire une troisième et dernière tentative pour se poser. Si ce n’est pas possible, il va retourner à Haneda et le vol sera annulé. 


photo img_0280a

Les pompiers, eux, sont prêts et ont même sorti leurs engins : on ne sait jamais.


photo img_0284a

Les PAX japonais scrutent autant que moi les nuages. On commence à être tous bien trempés.


photo img_0285a

On aperçoit enfin la silhouette de l’avion aligné au loin sur la piste 08


photo img_0287a

La PAX japonaise anxieuse de partir ce soir immortalise l’approche finale


photo img_0291a-97382

Il est vraiment bas, cette fois : ça semble bien parti


photo img_0293a

La trajectoire permet de le suivre de bout en bout dans sa descente, sans qu’il soit masqué par le terrain


photo img_0294a

Atterrissage très en crabe en raison du vent de travers


photo img_0296a

Avec un talent indéniable, le pilote redresse l’appareil au tout dernier moment et le pose en douceur sur la piste trempée, déployant immédiatement les inverseurs de poussée


photo img_0298a

L'A320 passe au niveau du terminal en soulevant des gerbes d’eau


photo img_0300a

… et parcourt la piste qui par vent nul serait trop courte de cent mètres si l’avion était à charge maximale


photo img_0301a

Il s’immobilise bien avant la fin de la piste, avant de la remonter vers le terminal. Il est temps de revenir à l’intérieur


photo img_0303a

Adieux à mon ami japonais qui a été un guide parfait pendant cette petite semaine ensemble, et passage du PIF, avec réception d’un certificat de passage (sur papier jaune).


photo img_0304b

Dix minutes pour embarquer


La salle d’embarquement n’a pas changé depuis notre escapade à Aogashima : des sièges en nombre suffisant, presque tous orientés vers les baies vitrées


photo img_0305a-98982

Derrière eux, une petite boutique d’articles banals que je n’ai pas détaillés.


photo img_0306a

Et l’unique porte d’embarquement de HAC


photo img_0307a

Le vol est affiché retardé à 18h


photo img_0308a

Et sur l’écran à gauche apparait l’heure d’embarquement : 17h50, soit ETD -10’ !


photo img_0312a

Nous avons pris un écouteur, mais oublié de les essayer à bord


photo img_0310a

L’employé annonce l’embarquement, toujours par zones, ce qui n’a guère de pertinence sur ce vol très peu chargé comme à l’aller. Mais comme à l'aller, j'embarque en zone 3 (siège au hublot) et Mme en zone 4 (siège au couloir).


photo img_0311a-74851

Descente dans la passerelle


photo img_0315a

Tentative de fuselage shot


photo img_0316a

Instant playstation et porte


photo img_0317a

Un bonbon est offert à l’entrée dans l’avion


photo img_0344a

La cabine aux sièges toujours aussi old-school


photo img_0318a-24493

Hublots pas bien alignés au rang 6 (contrairement à un A320 AF : le pitch n’est pas le même !), mais ce n’est pas grave pour ce vol qui va être de nuit


photo img_0319a

… et qui avant la nuit est très arrosé


photo img_0324a

De la largeur d'un siège en A320


Vue vers l’avant de la cabine


photo img_0323a

Nous avons misé une fois de plus sur la neutralisation du siège milieu


photo img_0321a

C’était un pari facilement gagné avec un taux de remplissage qui comme à l’aller est de l’ordre de 40%. Ce siège resté libre me donne toute liberté pour faire une observation inattendue.


photo img_0325a

Un siège dans un A320 européen (AF, LH,…), cela fait 46 cm de large entre accoudoirs, mais chez ANA, c’est plus compliqué. Les sièges au hublot et au couloir font 44 cm de large, et l’accoudoir côté hublot est plus proche de la paroi qu’en Europe :


photo img_0327a

Et les 4 cm gagnés de part et d’autre ont permis d’élargir à 50 cm entre accoudoirs le siège milieu, compensant ainsi le fait que c’est le siège le moins désirable.


photo img_0326a

La moquette est propre


photo img_0330a

La fiche de sécurité recto-verso


photo img_0329a

L’avion emprunte le court taxiway vers la piste


photo img_0331a

Puis remonte la piste ; on aperçoit très mal le terminal


photo img_0334a

La manche à air est horizontale


photo img_0335a

Décollage logiquement piste 08 ; je n’ai guère d’illusions quant aux possibilités de photos du paysage au décollage


photo img_0337a

Au revoir, Hachijōjima !
(J’espère bien rendre à nouveau visite un jour à mon ami…)


photo img_0339a

Je ne risque pas de voir le sommet du volcan sud lors de la montée : il est bien sûr dans les nuages


photo img_0340aphoto img_0342a

PNC - the ANA experience


Passage d’une PNC offrant le deuxième bonbon de la prestation, une fois en croisière


photo img_0345a

Tous mes clichés ne sont évidemment pas passés inaperçus des PNC, et deux d’entre elles viennent ensuite nous proposer par gestes (bien sûr, je ne peux être supposé parler japonais) de nous prendre en photo souvenir. Nous ne sommes pas très selfie, mais il aurait été indélicat de refuser. (Je n'ai pas jugé nécessaire de poster la photo où les sujets auraient été floutés.)

Elles reviennent un peu plus tard pour nous offrir deux jeux de cartes postales ANA, sortant décidément le grand jeu pour ce couple d’étrangers qui tient à conserver tant de souvenirs de ce vol hors des sentiers battus : peut-être leur troisième voyage au Japon comme l’ont supputé les PAX avec lesquels j’ai papoté sur la plateforme d’observation en guettant interminablement l’arrivée de l’avion ? :)


photo img_0352a

En altitude de croisière, il fait encore jour


photo img_0347a

… mais le soleil se couche


photo img_0348a

Descente vers les nuages.


photo img_0350a

Vues vers l’arrière de la cabine


photo img_0351a-69534

HND by night


La côte est de la baie de Tokyo, côté préfecture de Chiba


photo img_0356a

Le trait lumineux est la partie émergée de l’Aqualine, le pont-tunnel franchissant la baie


photo img_0358a

Atterrissage banal, roulage et arrivée au contact


photo img_0361a

Instant Danette à l’extinction des témoins lumineux


photo img_0362a-29036

Instant porte, franchement floue


photo img_0364a

737 Solaseed Air


photo img_0365a

Je ne verrai rien de plus à HND de l’A320 qui nous a transportés


photo img_0366a

737 Air Do


photo img_0367a

Encore 510 mètres à parcourir


photo img_0369a

Qu’ils paraissent longs, ces cheminements à HND !
(En fait, c’est surtout parce qu’ils sont en ligne droite qu’ils paraissent longs. On verra à la livraison de bagages qu’il ne se sera pas écoulé beaucoup de temps.)


photo img_0370a

Les baises vitrées à gauche sont spotter-friendly, mais la nuit, les reflets sont redoutables, comme sur ce 787 ANA


photo img_0371a

Arrivée en salle de livraison des bagages


photo img_0373a

La liste des provenances des appareils ce soir


photo img_0372a

En attendant, passage aux toilettes qui sont par défaut compatible PMR


photo img_0374a

Deux minutes d’attente seulement pour voir émerger notre valise, et surtout dix minutes seulement depuis la sortie de l’avion : combien d’aéroports de la taille de HND font aussi bien ?


photo img_0375a

On le sait, HND est desservi par un monorail, une curiosité technologique qui est quasiment toujours d’origine Hitachi, au besoin par le biais de cessions de licences, comme par exemple à Chongqing ou à Kuala Lumpur.


photo img_0376a

L’aménagement de ce matériel roulant a été conçu pour les PAX ayant des bagages


photo img_0377a

Correspondance au terminus à Hamamatsuchō avec la ligne Yamanote, et arrivée à notre hôtel appartenant à une chaîne que nous apprécions pour l'onsen mis à disposition des clients au dernier étage de chaque établissement.


photo img_0378a

C'est la fin de ce FR; je vous propose maintenant un bonus sur Hachijōjima , en complément de celui du FR aller


Bonus : les ressources touristiques de Hachijōjima


C'est parce que j'en connais un résident que nous sommes allés à Hachijōjima, mais pour quelles autres raisons peut-on venir y faire un voyage d'agrément ? Voici quelques réponses.


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

ANA

8.6/10
Cabine10.0
Equipage10.0
Divertissements8.5
Restauration6.0

Hachijojima - HAC

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Tokyo - HND

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

Il y a une apparence de fan-club dans mes notes où seul le catering symbolique d'ANA tire la moyenne vers le bas, mais qu'y puis-je ?

Note maximale pour les sièges, peut-être vieillots mais très confortables, avec une largeur accrue pour le siège du milieu qui est souvent le parent pauvre dans chaque rang. Un vol ANA vers une autre destination intérieure aurait sans doute eu un meilleur taux de remplissage, mais le diagramme de siège aurait été le même.
Note maximale pour l'équipage : pour les PNT qui ont effectué un superbe atterrissage en conditions difficiles, mais pas au prix de la sécurité puisque l'annulation du vol était sérieusement envisagée. Et pour les PNC, pour leurs attentions difficilement imaginables en Europe envers des PAX montrant tant d'intérêt pour l'avion et le déroulement du vol.
Côté divertissement, c'est le banal magazine de vol (avec quand même le peu banal exposé de la flotte d'ANA, que j'ai montré dans le FR de l'aller)

Cartons pleins pour HAC et HND, où la fluidité, l'accessibilité et les services sont au top, avec une propreté telle qu'on l'attend au Japon.

Sur le même sujet

22 Commentaires

  • Comment 502833 by
    nicobcn TEAM GOLD 3817 Commentaires

    Merci pour ce très bon FR !

    Mis à part le catering, un vol quasi parfait ! Et sympathique expérience au sol à HAC.

    A bientôt !

    • Comment 502843 by
      marathon GOLD AUTEUR 9489 Commentaires

      Le fait qu'une éventuelle annulation de ce vol n'aurait été pour nous qu'un désagrément mineur contribué à l'excellent souvenir de ce vol, et plus généralement de notre séjour dans cette île si méconnue.
      Merci pour le commentaire, à bientôt !

  • Comment 502850 by
    Esteban TEAM GOLD 9929 Commentaires

    Merci pour le partage François,

    Alors si (pour une fois) je ne peux pas sortir le fouet pour une erreur de spotting (en même pas, comment en faire vu que le seul appareil à HAC était le tien), je le sors pour ANA qui, sympathique attention, affiche un plan de cabine au comptoir du check in mais affiche un 738 en lieu et place d'un 320. Donc le plan de cabine fait une belle jambe :)

    Sinon tu as eu chaud pour ton vol ^^. La prestation est trop simple, une boisson m'aurait semblé approprié.

    Magnifique bonus, comme à ton habitude. Je sais par avance qu'en voyant les têtes de poisson volant sur une assiette, je n'aurais rien pu manger :)

    A bientôt !

    • Comment 502890 by
      marathon GOLD AUTEUR 9489 Commentaires

      Ouh là, le fouet n'est pas passé loin pour moi, parce que j'avais quand même écrit "Il y a un plan des sièges dans l’avion au comptoir" ! ;)
      Et pourtant, sur le moment, j'avais bien remarqué que ce n'était pas le bon type d'appareil mais ça m'a échappé en rédigeant le FR :(

      Avec mon ami qui nous aurait hébergé à HAC une nuit de plus au besoin, et une amie à TYO qui aurait certainement fait preuve de compréhension, ne pouvant la retrouver comme convenu le lendemain matin, le niveau de stress des Marathon était faible.

      Quand on est capable de manger du nattō, on peut manger des têtes de poisson volant ! :)

      A bientôt

  • Comment 502858 by
    NZ1 SILVER 1187 Commentaires

    Merci pour ce FR !
    Ça n’est pas passé loin pour un retour de l’avion à HND. Mieux vaut prévoir large pour le vol retour vers l'Europe si celui-ci est sur un PNR different (ce qui est quasi inévitable quand on se rend dans un tel endroit)
    La météo est-elle caractéristique de la saison ou le temps est déchaîné toute l’année ?
    Le fait que le siège milieu soit plus large de 4 cm est assez drôle. Aucun pax n’aurait pu le remarquer sauf Mètre Marathon évidemment
    Sympathiques attentions de l’équipage avec les cartes postales et la photo. Ça ne leur coute rien mais c’est toujours plaisant d’être traité de la sorte
    Excellent bonus ! Cette ile recèle d’originalités que je ne soupçonnais pas. Assurément une destination sympathique et authentique pour fuir le gigantisme de Tokyo le temps de quelques jours. Merci pour la découverte
    A bientôt

    • Comment 502874 by
      lagentsecret SILVER 10554 Commentaires

      Mieux vaut prévoir large pour le vol retour vers l'Europe si celui-ci est sur un PNR different (ce qui est quasi inévitable quand on se rend dans un tel endroit)

      Si vous voyagez avec NH évidemment ou même avec le LH Group pas de problème pour avoir le même PNR.
      D'ailleurs LH permet des open jaws sur toutes les villes du Japon ce qui peut être très pratique

      • Comment 502884 by
        NZ1 SILVER 1187 Commentaires

        Evidemment, si la compagnie est *A, ça marche plutôt bien. Mais un FRA-HAC ne ferait-il pas exploser le prix du billet par rapport à un FRA-TYO et un TYO-HAC séparé ? Je ne savais pas pour les open jaws de LH, je suis encore néophyte ^^

        • Comment 502886 by
          marathon GOLD AUTEUR 9489 Commentaires

          Pas de difficulté pour acheter un CDG-HAC sur NH ou NH + *A, mais le tarif était dissuasif. Dans mon routing, le seul risque était la correspondance CDG-HND-HAC et de mémoire, avec la différence, je pouvais amplement payer une nuit d'hôtel à Tokyo plus un nouveau billet vers HAC si elle était ratée.

        • Comment 502901 by
          lagentsecret SILVER 10554 Commentaires

          Mais un FRA-HAC ne ferait-il pas exploser le prix du billet par rapport à un FRA-TYO

          Personnellement au départ de TUN le tarif est le même quelle que soit les villes japonaises (à condition qu'elle soit desservie par NH)
          Mais il n'offre pas de stopover gratuit permettant de cumuler deux villes japonaise + un séjour à Tokyo.
          Je n'ai pas fait de simulation ex-Europe

        • Comment 502902 by
          lagentsecret SILVER 10554 Commentaires

          Mais un FRA-HAC ne ferait-il pas exploser le prix du billet par rapport à un FRA-TYO

          Personnellement au départ de TUN le tarif est le même quelle que soient les villes japonaises (à condition qu'elle soit desservie par NH)
          Mais il n'offre pas de stopover gratuit permettant de cumuler deux villes japonaise + un séjour à Tokyo.
          Je n'ai pas fait de simulation ex-Europe

        • Comment 502904 by
          lagentsecret SILVER 10554 Commentaires

          Mais un FRA-HAC ne ferait-il pas exploser le prix du billet par rapport à un FRA-TYO

          Personnellement au départ de TUN le tarif est le même quelles que soient les villes japonaises (à condition qu'elles soient desservies par NH)
          Mais il n'offre pas de stopover gratuit permettant de cumuler deux villes japonaise + un séjour à Tokyo.
          Je n'ai pas fait de simulation ex-Europe

    • Comment 502893 by
      marathon GOLD AUTEUR 9489 Commentaires

      Voulant passer une semaine à Hachijōjima (y compris l'escapade à Aogashima) et une semaine à Tokyo, en PNR disjoints pour raison tarifaire, le B.A. BA de la prudence consistait à les placer dans cet ordre pour ne pas rater le vol de retour vers CDG.

      La météo à HAC est "compliquée". En hiver, il fait froid et le ciel est très couvert. De mi mai à fin septembre, c'est la saison des typhons. Rien ne protège l'île du vent océanique, avec des écoulements perturbés par les deux volcans de part et d'autre de la piste. Pour couronner le tout, les prévisions météos japonaises à court terme ne sont pas fiables, très probablement en raison de l'absence de capteurs météo plus au large.

      J'avoue avoir été satisfait d'avoir détecté cette largeur accrue du siège milieu qui m'avait échappé à l'aller :)

      L'équipage était vraiment adorable aux yeux d'Européens, mais cela ne m'a pas surpris dans le contexte culturel japonais.

      Toute la littérature touristique sur Hachijōjima, au demeurant d'excellente qualité, est en japonais uniquement. Le tourisme étranger de masse n'est pas pour demain !

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 502866 by
    momolemomo GOLD 5658 Commentaires

    Cette pluie et ce vent annoncent un vol mouvementé (la photo de couverutre aussi)
    L'atterrissage a du être musclé pour les passagers à bord.
    Des écouteurs disponibles dans le terminal en libre service. Il n'y a bien qu'au Japon qu'on peut voir ce genre de choses.
    Le reste du vol est bien plus tranquille.
    Merci pour ce FR et le bonus sur une destination qui, pour coup, sort vraiment des sentiers battus. :)

    • Comment 502924 by
      marathon GOLD AUTEUR 9489 Commentaires

      J'aurais eu effectivement de quoi rédiger un FR également intéressant si j'avais été dans cet avion qui a presque doublé son temps de vol pour se poser enfin à HAC.
      Je me demande si les PAX ont eu un troisième bonbon ? :)

      Nous aimerions bien retourner à HAC, Mme pour voir des baleines, et moi pour faire l'ascension du Mt Fuji local.

      Merci pour le commentaire; à suivre !

  • Comment 502869 by
    lagentsecret SILVER 10554 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "je n’ai pas retravaillée illustre la météo du jour : pourrie,"
    Je n'ai pas de doute sur le fait que vous saviez à quoi vous attendre

    Un peu de suspens pour pimenter le récit avec cette incertitude concernant le vol

    "Du poisson volant séché et coupé en deux dans le sens de la longueur"
    Est-ce que ça passerait le PIF d'un aéropoprt européen ?

    "L’employé annonce l’embarquement, toujours par zones, ce qui n’a guère de pertinence sur ce vol très peu chargé comme à l’aller"
    La règle, c'est la règle : même avec deux pax elle serait appliquée

    "Un bonbon est offert à l’entrée dans l’avion"
    La collation du vol

    Un court vol dans une cabine confortable

    "Passage d’une PNC offrant le deuxième bonbon de la prestation, une fois en croisière"
    Double ration !
    Qu'est-ce que le plastique au milieu de la corbeille ?
    C'est pour emballer le bonbon ? ;)

    "Le trait lumineux est la partie émergée de l’Aqualine, le pont-tunnel franchissant la baie"
    La photo qui suit est celle d'une belle théière en bois

    Superbe bonus comme d'habitude
    Les attraits présentés de l'île semblent, comparativement à tant de lieux "magiques"
    au Japon, limités si on a pas une connaissance sur place.

    "ces têtes de poisson volant présentées de manière créative pour d’autres convives"
    Les plats de sashimi sont souvent de véritables oeuvres d'art

    A bientôt

    • Comment 502944 by
      marathon GOLD AUTEUR 9489 Commentaires

      Je n'ai pas de doute sur le fait que vous saviez à quoi vous attendre

      Je confirme !

      Du poisson volant séché et coupé en deux dans le sens de la longueur : est-ce que ça passerait le PIF d'un aéroport européen ?

      Ce n’est ni liquide, ni pâteux, ni explosif, ni inflammable, ni une arme, etc…

      La règle, c'est la règle : même avec deux pax elle serait appliquée

      Je crois me souvenir que bien qu’affichée par l’ordinateur de gestion de l’embarquement, cette règle a été appliquée avec souplesse par l’employé, Mme ayant embarqué avec moi.

      Passage d’une PNC offrant le deuxième bonbon de la prestation, une fois en croisière : Double ration !

      Non, la prestation prévoit bien deux bonbons ! Un à l’embarquement pour faire passer la décompression en montée, l’autre en vol pour faire passer le repressurisation à la descente.

      Qu'est-ce que le plastique au milieu de la corbeille ?

      Ce sont des lingettes pour se laver les mains, en option.

      La photo qui suit est celle d'une belle théière en bois

      Cas typique de « collision » de noms de fichiers due à la prise de photos avec deux appareils différents. Curieusement, je ne voyais pas cette théière, cependant.

      Les attraits présentés de l'île semblent, comparativement à tant de lieux "magiques" au Japon, limités si on a pas une connaissance sur place.

      Mon bonus est bien timide par rapport aux épaisses brochures de l’office du tourisme qui utilisent le moindre détail insignifiant pour meubler.

      Ces têtes de poisson volant présentées de manière créative pour d’autres convives" : Les plats de sashimi sont souvent de véritables oeuvres d'art

      Tous mes lecteurs ne sont pas sensibles à cette forme d’art, apparemment :)

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 502903 by
    lagentsecret SILVER 10554 Commentaires

    Mais un FRA-HAC ne ferait-il pas exploser le prix du billet par rapport à un FRA-TYO

    Personnellement au départ de TUN le tarif est le même quelles que soient les villes japonaises (à condition qu'elles soient desservies par NH)
    Mais il n'offre pas de stopover gratuit permettant de cumuler deux villes japonaise + un séjour à Tokyo.
    Je n'ai pas fait de simulation ex-Europe

  • Comment 502967 by
    Papoumada SILVER 5594 Commentaires

    Merci François pour ce reportage qui commence en mode "full Metal jacket" palmiers inclus.

    Les vacances de Japonais à Hawaï ne manquent pas de sel en elles-mêmes ! Un psy appellerait-il cela "acte manqué"?

    Beau posé de l'A320. Des pistes trop courtes pour des avions à pleine charge ou des CDB un peu longs : cela me rappelle DZA...

    Pas foule dans la salle d'embarquement mais avec 3 vols par jour pour une île de moins de 8000 habitants, peut-il en aller différemment, le boom touristique étant bien loin?

    Une attention charmante de l'hôtesse.

    Merci pour ce bonus dépaysant mais au fond pa

    • Comment 502987 by
      marathon GOLD AUTEUR 9489 Commentaires

      J’ai omis de mentionner la possibilité de faire du surf à Hachijojima, un sport salé s’il en est, mais dans ce domaine également, l’offre de Hawaii est dans une tout autre classe.

      Faible taux de remplissage car c’était une saison creuse pour le tourisme au Japon : un peu après le pic de floraison des cerisiers, hors vacances scolaires, avant la Golden Week (semaine de ponts entre jours fériés autour du 1er mai). Qui plus est, avec un vol aller le samedi soir et un retour le vendredi soir, c’était hors desserte de week-end ex-HND. Je suppose que les A320 sont mieux remplis en moyenne annuelle.

      Au sol comme en vol, la réputation de qualité de service au Japon n’est plus à faire.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 502968 by
    Papoumada SILVER 5594 Commentaires

    Merci pour ce bonus dépaysant mais au fond pas vraiment exotique.

    A bientôt !

    • Comment 502989 by
      marathon GOLD AUTEUR 9489 Commentaires

      Rien d’exceptionnel pour le Japon dans cette île, je dois bien le reconnaître, à part quand même cette rare sensation d’espace car la densité de population y est inhabituellement faible.

      Merci pour d’avoir augmenté artificiellement le nombre de commentaires à mon FR ! ;)

  • Comment 503000 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4811 Commentaires

    Merci François pour ce FR.
    Il tombe des cordes, rafales de vents, Weather check => voilà qui n’est guère encourageant pour le vol à venir.
    La terrasse permet une d’assister un atterrissage plutôt acrobatique.
    Bien vu le siège milieu un peu plus large pour le confort.
    Un équipage attentionné avec prise de photo et cartes postales.
    Le trait lumineux est la partie émergée de l’Aqualine, le pont-tunnel franchissant la baie => je pense que la photo suivante est une erreur
    J’ai pris note de la chaîne d’hôtel pour un futur voyage.
    Excellent bonus, je n’ai jamais goûté au poisson volant, à tester.
    A bientôt

    • Comment 503017 by
      marathon GOLD AUTEUR 9489 Commentaires

      Pour un vol de 270 km seulement, je m’attendais à ce que l’avion attende au sol à HND avant de partir. Les conditions météo à HAC devaient être borderline.
      Le spotting était très limité depuis cette plateforme d’observation, mais néanmoins spectaculaire.
      ANA a accumulé les bons points dans ce premier A/R que j’ai effectué avec eux.
      Quand les problèmes d’identification en arrivent à faire confondre une île artificielle avec une théière, il ne reste plus qu’à supprimer photo et légende ! :)
      Les Dormy Inn sont copiés-collés d’un établissement à l’autre (mais pas leurs tarifs, malheureusement à Tokyo) : il ne faut pas attendre le charme d’un ryokan. Mais le buffet du petit-déjeuner est très correct et l’onsen bien agréable.
      Je préfère nettement que Hachijojima propose d’observer les baleines et de manger les poissons volants, plutôt que l’inverse.
      A bientôt !

  • Comment 503152 by
    lucas330 899 Commentaires

    Merci pour ce fr.
    Un vol parfait sauf pour le catering.
    Sympa la petite terrasse à HAC.
    Un beau temps qui a dû donner quelques petites turbulences ?
    Un équipage plus que parfait.
    Merci et à bientôt.

    • Comment 503163 by
      marathon GOLD AUTEUR 9489 Commentaires

      De mémoire, il n'y a pas eu de secousses justifiant d'imposer de boucler les ceintures de sécurité. En fait, c'était un vol très calme qui contrastait avec la situation à l'aéroport.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 503508 by
    mogoy GOLD 9679 Commentaires

    Merci François pour ce FR dépaysant.

    Belle angoisse en attendant le vol. Mais il est arrivé. Prestation chiche mais ce ne doit pas être rentable de voler avec ce load. L'équipage a fait l'extra mile pour les gaijins. Cela ne doit pas arriver souvent.

    Sympathique bonus mais qui ne doit pas souvent figurer sur les buckets lists !

    • Comment 503647 by
      marathon GOLD AUTEUR 9489 Commentaires

      Incertitude, mais pas angoisse, car les risques logistiques et financiers étaient nuls en cas d'annulation.
      Il y a parfois des groupes chinois, mais les étrangers voyageant en individuels doivent être en effet très rares... car les attraits touristiques de Hachijōjima sont objectivement modestes.
      Bel exemple d'attentions qui ne coûtent presque rien et rapportent très gros en image de marque.
      Merci pour le commentaire !

Connectez-vous pour poster un commentaire.