Avis du vol Air France Paris Tunis en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF1184
Classe Affaires
Siege 1A
Avion Airbus A319
Temps de vol 02:35
Décollage 19 Jan 19, 13:50
Arrivée à 19 Jan 19, 16:25
AF   #35 sur 72 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4773 avis
opoman
Par 1143
Publié le 21 mai 2019
Bonjour à tous et bienvenue pour la suite de ce routing qui s'éternise en terme de reports, désolé!

Je rattrape petit à petit mon retard de publication avec ce récit qui relatera une longue escale comme je les aime au salon La Première

Pour qui voudrait un peu de contexte, le premier report de la série présente les tenants et les aboutissants de ce voyage, ainsi que des informations sur la réservation.
L'intégralité du routing est, ou sera, par ailleurs disponible ici:



Quand je dis longue escale, je veux bien dire LONGUE escale!
Comme vous le voyez sur cette capture d'écran, j'ai un peu plus de 8 heures entre mes deux vols.
En réalité ça sera un peu plus que ça, puisque mon vol en provenance de Pékin est arrivé plutôt en avance, environ 35 minutes.

photo 0

Je retrouve donc sans difficulté aucune mon accompagnatrice du matin qui m'indique qu'il est assez rare que les vols provenant de l'est soient en avance, encore plus dans de telles proportions.
Le véhicule est bien là et il a fière allure.

photo 121

Il fait froid dehors en ce 19 janvier à Paris, et je suis rapidement invité à prendre place à l'intérieur de la berline Allemande.

photo 1

Comme précisé dans le report précédent, CDG s'éveille, et notre avance a quelques répercussions sur le parcours emprunté. En effet, le PIF/PAF dédié La Première n'est pas encore opérationnel,
L'agente La Première au sol me fait donc passer par les accès "grand public" mais il va sans dire qu'à cette heure plus que matinale et avec son aide, cela ne sera qu'une formalité.
Les agents du PIF se mettant tranquillement en place, ils seront tout surpris de voir du monde, qui plus est escorté, à cette heure indue de la nuit.
Quoiqu'il en soit, entre la photo précédente et celle-ci, il ne se sera passé que 11 minutes, trajet compris.

Bon sang que j'aime cette image, elle présage généralement d'un bon moment à venir.

photo 2

Je suis informé qu'il est encore un peu tôt pour que le service ne commence réellement, mais je suis invité à faire comme chez moi et à utiliser le lounge comme bon me semble.
Et pour cause, je suis le seul et unique passager à cet instant présent. De même, le personnel étant en pleine mise en place, je ne le croiserai pas non plus.

Quelques vues habituelles, ou presque ^^
Avec le marqueur du salon, les fibres optiques.

photo 3photo 4aphoto 6

La luminosité est agréable, même de nuit.

photo 5

Je me déplace vers la partie centrale du lounge, tout aussi calme et inanimée que le reste du lieu.

photo 8photo 9photo 10

Tout est en place pour accueillir les quelques privilégiés dont j'ai la chance de faire partie aujourd'hui.

photo 11photo 12photo 13

La presse est également là, je n'ai pas pensé à vérifier si elle était datée du jour, il est peut être encore un peu tôt.
Comme toujours, sur demande, on vous apportera le titre de votre choix.

photo 14photo 15

Et comme je n'ai pris, à dessein, qu'un petit déjeuner très léger en vol, je vous présente la partie restauration du salon.

photo 16

Les tables sont prêtes, comme tout le reste.

photo 17

Et moi aussi :)
Pour les cartes, je vous invite à (re)lire le vol entre CDG et PVG, disponible ici.

photo 18

Un peu plus de 6h? Parfait, l'heure pour une coupe!

photo 19

Et ce n'est pas parce qu'il est tôt que le service est dégradé, serveurs et maître d'hôtel sont au taquet.
Grand classique pour ma part, avec cette généreuse portion de coquillettes/jambon/truffes noires (mais pas de fromage pour moi)

photo 22photo 21

Je fais léger pour le premier repas de cette journée, je n'avais pas prévu cette salade de fruits, mais il semble que les fruits soient bons pour la santé alors je me dévoue.

photo 25

Je termine par une autre touche sucrée, déjà testée lors de mon vol aller, et véritable coup de cœur, avec cette coupe agrumes.
A noter qu'elle est servie initialement avec une glace vanille, mais j'avais à l'aller demandé un sorbet citron avec, et sans que j'ai quoique ce soit à demander cette fois-ci, le dessert sera accompagné de sa glace citron.
Voila le niveau de personnalisation que l'on peut avoir en ces lieux.

photo 24photo 23

Certains contributeurs ont, à juste titre, fait remarquer quelques points faibles du salon, dont je vais être "victime" aujourd'hui, au rang desquels:
- L'indisponibilité du soin/spa Biologique Recherche. Cependant, cet impair était prévu, et j'avais bénéficié à l'aller d'un double soin d'une durée supérieure, donc rien à redire sur ce point.
- Le manque de chambre ou d'un réel espace de repos fermé, et là, après un vol de + de 10 heures, aussi confortable soit-il, on peut avouer que ce service manque.

Pour rester éveillé, je me dirige donc vers les douches. J'ai la chance de pouvoir utiliser celle dédiée aux PMR, qui est logiquement plus grande que les autres.

photo 26

C'est propre, et bien approvisionné en accessoires de confort.

photo 28

Je note avec plaisir le peignoir et les chaussons. Il faudra d'ailleurs que je teste de me balader en peignoir dans le salon un de ces quatre… #DSKlike

photo 27

Frais, propre et dispo, je retourne dans le salon qui se rempli vraiment petit à petit.
C'est vrai qu'il est dommage que cette vue soit obstruée par ce grillage, mais on présage un beau lever de soleil.

photo 29aphoto 30

Pas de repos pour les braves, le bar à champagne est en place.

photo 31

Les références du moment (j'y reviendrai). J'aimerai revoir de (très) grandes maisons dans des versions millésimés.
Non pas que les produits proposés ne soient pas bons, loin de là, mais on est en droit d'attendre de l'exceptionnel en ce lieu.

photo 32

Je passe le temps tranquillement dans ce lieu, et il est à noter que je serai l'attention de nombreux passages, aussi bien des personnels AF du salon que des équipes de la partie restauration.
Dans ces conditions, comment résister à une nouvelle coupe de champagne?

photo 33

Que je m'amuserai à mettre en scène dans le lounge :)

photo 34

Pour information, alors que la référence de rosé était un VCP Rosé 2008 à l'aller, c'est un Pierre Paillard bien plus confidentiel qui a pris le relais la veille.
C'est une très belle cuvée, et malgré ce que j'ai pu dire plus haut sur les grands noms, j'apprécie également fortement de pouvoir découvrir des produits plus "intimes"

photo 35photo 36

Je vous propose de jeter un œil sur le buffet en version "petit-déjeuner".
J'apprécie la part belle faite aux produits salés, même à cette heure de la journée.
Je remarquerai par ailleurs que nombre de passagers prendront le temps de goûter à la cuisine proposée, et ce malgré l'heure matinale.

Salé donc:

photo 37photo 39

Et pour les becs sucrés:

photo 38photo 40photo 44

A la carte ce jour.

photo 48

Vues d'ensemble:



Le liquide avec le bar à eau notamment.

photo 46

Pour ceux qui ne seraient pas encore repus, dont moi, je repasse à table environ 1h30 avant l'heure d'embarquement programmée de mon vol.
Pour l'entrée, je choisi une des assiettes de cœur de saumon proposées parmi le buffet.

Sobre, élégant et toujours très bon. La portion est légère, les amateurs peuvent d'office prendre 2 assiettes - ce qui ne sera pas mon cas.

photo 49photo 50

En revanche, je continue dans mes classiques, ainsi que dans ceux du salon, avec l’œuf cocotte aux champignons.
Le maître d’hôtel qui s'est occupé de moi depuis ce matin me lance un: "voyez-vous un inconvénient à ce que je fasse ajouter de la truffe sur votre plat?"
La photo vous donnera une idée de ma réponse.

photo 51aphoto 52photo 53

Un excellent bourgogne blanc accompagne le tout. Je l'ai fait servir en avance pour pas qu'il ne soit trop froid.

Et pour le plat, je peux tester un plat qui n'était pas à la carte et qui est issu d'une opération "bistro/brasserie" (je ne me souviens plus du vocable marketing d'AF pour présenter l'offre)
Il s'agit d'une joue de bœuf, fondante à souhait, avec un jus à se damner.
Au sujet de cette offre d'ailleurs, excellente initiative que de mettre des produits du terroir au cœur du salon, mais impossible de savoir si cette opération a été pérennisée.

photo 56photo 54photo 55

Pour accompagner ce plat particulièrement goûtu, il faut bien toute la puissance de ce Pessac, excellent au passage.

photo 57

Une toute petite place pour le dessert, avec ce Paris-Brest revisité aux pistaches et renommé pour l'occasion Paris-Roissy
Un poil sec, la pâte à choux supporte mal l'attente!

photo 58

Excellent repas, servi par un personnel non moins excellent et une cave, plutôt restreinte mais de belle tenue.
Après ces agapes et un tour aux commodités, j'attends tranquillement que l'on vienne me chercher pour l'embarquement.
C'est à 13h00 environ que je verrais Milène se présenter à moi en m’annonçant que nous ne partirons pas avant une petite demi-heure et que j'ai donc le temps d'en profiter encore un peu.
Elle me confirme que mes bagages ont bien suivis.

A l'heure prévue, je prends congés du personnel du salon qui encore une fois, je le répète, aura été parfait.
J'ai même eu l'occasion de discuter avec un des responsables de la zone La Première rencontré dix jours plus tôt à l'aller lors de mon enregistrement anticipé entre CDG-TUN.
Le véhicule est toujours le même (BMW série 7 de mémoire), et toujours aussi confortable.

photo 60

Contrôle du siège.

photo 61

Et pré-boarding drinks ^^

photo 59

Quelques photos de notre coucou dans la passerelle qui m’amène à l'avion.
L'occasion notamment d'une discussion franche et enrichissante avec mon accompagnante, le temps que l'embarquement se fluidifie (je serai l'un des derniers - si ce n'est LE dernier à monter à bord.)
Elle me confirme une dernière fois la présence de mon bagage à bord.

photo 62photo 63photo 64

Je ne dérogerai pas à la tradition du fuselage-shot.
(En revanche, il manquera la porte, désolé Esteban)

photo 65

Milène me présente au personnel de bord qui m'accueille avec un grand sourire dans cette cabine déjà bien pleine.
La J est blindée (5 ou 6 rangées de mémoire), j'aurai un "voisin" au 1C, ce qui sauf erreur de ma part est assez inhabituel pour un passager en connexion First.

photo 66

Le siège est classique, mais relativement agréable et agrémenté d'une pratique prise USB.

photo 67

Le pitch est plus que royal pour moi et mon toujours mètre 65 :)

photo 68

Une serviette rafraîchissante est distribuée (mais pas la bouteille d'eau)

photo 70

Elle servira à passer un coup sur le hublot qui a connu des jours meilleurs.
Entre la saleté, les rayures et la pluie, l'exercice photographique s'annonce difficile.

photo 69

Preuve en est… Mais c'est quand même nettement mieux après un coup de chiffon!

photo 71

Le commandant de bord nous souhaite la bienvenue à bord et nous annonce un roulage court, c'est tant mieux.
Nous repoussons dans la foulée.

photo 72photo 73

C'est très gris, un vrai temps à neige.

photo 74

Quelques gros porteurs croisés en route, ici un 777.

photo 75photo 76

Par ici pour nous, on devrait avoir la place de s'arracher au sol.

photo 78

Et en effet, assez rapidement, nous décollons.
Le roulage n'aura pas été si court que cela, puisque nous sommes en l'air presque 15 minutes après notre départ du bloc.

photo 81

A demain CDG :)

photo 82

La cabine est calme, et je profite du temps mort avant le service pour aller faire un tour aux WC.
Elles sont relativement propres, mais semblent trahir l'âge de l'appareil, avec notamment cet évier récalcitrant.

photo 83

Ah, le trolley est de sortie, non pas que j'ai faim, mais je vais me dévouer pour vous!

photo 84

Le menu a été chargé et correspond à ce qui sera servi, c'est à noter.

photo 85

Bon en revanche, pas d'entrée, pas de choix de plat, végétarien "imposé" ce qui semble assez régulier sur cette ligne.

photo 86

Et le plateau tel que servi. A noter que le PNC en charge prendra soin d'enlever les opercules.

photo 87

Et les boissons servies dans la foulée et présentées dans les règles de l'art.

photo 88

L'ensemble n'est pas si mal, le pain est chaud.
Le plat n'est pas incroyable… ça reste des lentilles mais je n'ai pas non plus une énorme faim.
Le dessert se laisse manger lui aussi, sans laisser de souvenirs particuliers…

photo 89

Je m'étale un peu pendant le repas, tout en profitant de la prise USB pour alimenter ma tablette.

photo 90

Une petite demi-heure plus tard, les plateaux ont été débarrassés, et le panier de friandises est proposé aux passagers, ainsi qu'une refill de boisson.
J'en connais un qui va bien dormir ce soir!

photo 91

Le reste du vol se déroulera tranquillement sous le soleil…

photo 92

Et au dessus d'une mer quasi d'huile.

photo 93

Au dessus de la Méditerranée, il ne faudrait pas qu'ils s'arrêtent !

photo 96

Île vraiment déserte?

photo 97

Nous entamons un virage et notre descente dans le même mouvement.

photo 98

La côte est en vue.

photo 99

Et le survol de la sebkha Ariana et de ses reflets est superbe.

photo 101photo 102
-
photo 100photo 103

Ce n'est que quelques instants plus tard que nos roues toucheront le sol du tarmac Tunisien.

photo 104

Ici aussi, le soleil est de la partie et joue avec nous.

photo 105

Je me fends même d'une petite photo de cet A330 en livrée anniversaire.



Ainsi que d'une jolie collection de dérives

photo 110

Le temps que notre passerelle se mette en place, je range mes affaires pour ce vol qui s'est avéré très satisfaisant.

photo 111

Débarquement rapide, prise de congé toujours chaleureuse et sortie parmi les premiers passagers, avantage du rang 1!
La photo aurait été mieux sans la passerelle, mais la lumière est belle, c'est donc sur cette photo que s'arrête mon report.

photo 112

La sortie de l'aérogare ne posera aucun problème particulier, mon passeport est rapidement tamponné, je trouve un taxi qui acceptera de mettre le taximètre pour me conduire en centre ville, où j'ai réservé une chambre au Business Hotel pour la nuit avant de repartir le lendemain dans la journée.

Merci à tous pour votre lecture, vos éventuels commentaires et remarques, et à très vite pour le dernier opus de cette série qui vous présentera le retour définitif cette fois vers Paris, avec en bonus une petite visite sur Gammarth.
A très bientôt.
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.0/10
Cabine7.0
Equipage9.0
Divertissements8.0
Restauration8.0

Air France La Premiere Lounge

9.1/10
Confort8.5
Restauration9.0
Divertissements9.5
Services9.5

Paris - CDG

8.9/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services8.5
Propreté9.0

Tunis - TUN

8.1/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté8.5

Conclusion

Encore une fois, il est difficile d'attribuer une note à ce vol, mais il s'est déroulé exactement comme doit se dérouler un pré/post acheminement sur une réservation La Première.
Ce vol m'a permis, en plus de gratter quelques XP, et de profiter du soleil Tunisien bien agréable en cette période de froid parisien, de profiter du salon La Première sur une période assez longue.

AF:
Cabine: largement suffisante pour moi au premier rang sur un vol de cette durée.
Si quelqu'un peut me confirmer la politique d'AF sur le blocage de la rangée entière dans le cas d'un pax F je prends :)
Équipage efficace, souriant et attentif, rien à signaler, si ce n'est que c'était bien plus agréable que sur le TUN-CDG de l'aller!
USB, presse digitale, magazine agréable, manque le wifi et un BYOD service pour compléter le tout.
Un plateau avec un plat chaud et un dessert, du champagne et des menus chargés qui correspondent à ce qui est proposé, on a pas toujours aussi bien.

La Première AF Lounge:
Toujours aussi agréable que de passer quelques heures dans ce lieu;
En amélioration, je rejoins certain et note qu'une zone de repos dédiée et fermée serait agréable.
RaS sur les soins BR, la contrainte ayant été connue et gérée en amont.
Le personnel dans le cadre de mon passage s'est montré disponible, voir pro-actif, comme souvent!
Le point fort reste à mon sens la partie restauration à la demande et disponible dès potron-minet.

CDG:
Un petit stress quand j'ai vu que nous étions arrivé si tôt, mais la machine est bien huilée, et la fermeture des espaces PIF-PAF dédiés La Première n'ont pas entachée mon expérience au sol.
L’utilisation d'une berline de luxe à l'arrivée et au départ donne incontestablement un côté exclusif au parcours passager; j'apprécie énormément.

TUN:
Pas grand chose à noter, tout était relativement fluide, à l'arrivée en tout cas, cela ne constitue pas une contrainte pour le détenteur d'un passeport Européen que de faire une escale par cette ville!

Informations sur la ligne Paris (CDG) Tunis (TUN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 23 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Tunis (TUN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 33 minutes.

  Plus d'informations

20 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 503717 by
    Kiloentrop 24 Commentaires

    Merci pour ce superbe FR ! Le salon La Première fait toujours autant rêver ! Je suis sidéré par la personnalisation de la boule de glace citron, c'est incroyable.

    • Comment 503719 by
      opoman AUTEUR 1281 Commentaires

      Bonjour et merci pour votre lecture, le commentaire et le compliment :)
      Excellente(s) prestation(s) lors de mon passage, ça donne envie d'y retourner.
      PS: pseudo génial, encore quelques tours au salon en ce qui me concerne et il se pourrait que je le fasse mien :)

      • Comment 503730 by
        Kiloentrop 24 Commentaires

        Ce n'est pas le plat principal du vol CDG-TUN qui vous fera changer de pseudo heureusement (ou malheureusement !). Sûrement la plus grosse déception du vol ?

        • Comment 503733 by
          opoman AUTEUR 1281 Commentaires

          Je dois bien avouer que j'étais plein et que je n'attendais pas grand chose du plat en vol.
          Cependant, comparé au vol aller, j'ai pu consommer le plat, et je savais ce qui m'étais servi, donc une demie-déception en somme.
          J'ai déjà eu bien meilleur sur WAW ou LIS par exemple avec AF...

  • Comment 503729 by
    Esteban TEAM GOLD 13730 Commentaires

    Merci Mathieu pour le partage !

    Encore une fois le salon est exceptionnel, tu relèves bien ses deux défauts majeurs mais ça reste bien un lieu d'exception.

    Tu seras pardonné pour ce manquement à la porte parce que la série était juste superbe !

    A bord, et même si tu n'en manges pas, je suis surpris de voir pour la première fois un chaource apparaître dans les fromages servis chez AF, j'ai toujours pensé que le maître fromager si cher à AF ne connaissait que le cantal, le st nectaire et le chèvre. (sauf les jours de promo sur la fourme d'amber)

    A bientôt !

    • Comment 503735 by
      opoman AUTEUR 1281 Commentaires

      Salut Stephan et merci pour ta lecture et ton commentaire,
      J'avais du mal à mettre les mots sur les points négatifs du salon, mais d'autres avant moi ont réussi à le faire.
      Merci maître es porte, promis, j'essayerai de me rattraper :)
      Peut être que les retours clients commencent à rentrer chez AF/servair !!
      A très vite et merci encore,
      Mathieu.

  • Comment 503736 by
    Ateon GOLD 1333 Commentaires

    Hello Mathieu et merci pour ce beau FR, toujours aussi agréable à lire.
    La prestation au sol la Première est vraiment topissime, c'est un des gros points forts d'AF et qui justifie à elle seule d'avoir une connexion en arrivant à CDG.
    Je te rejoins sur l'absence de coin repos, c'est un des rares défauts de ce bel espace.
    Une belle restauration au sol et une endurance de ta part qui ne me surprend plus ! (respect pour le champagne à 6h du matin)
    Le soin BR "anticipé" lors du passage avant le vol aller est un bon point. Je suis bluffé par le coup de la boule de citron.
    A bord un vol classique AF MC. On regrettera un catering un peu light, surtout pour un vol de cette durée.
    A bientôt !

    • Comment 503798 by
      opoman AUTEUR 1281 Commentaires

      Salut Stéphane et merci pour ton commentaire,
      Nous avons le même point de vue et la quasi même façon de profiter du salon
      je te donnerai les tips pour le champagne à 6h du mat' :) et le personnel semblait plus surpris par mon choix de dessert que par la boisson !!
      Catering light qui m'allait bien, mais j'ai toujours un peu de mal quand "le choix" est imposé, qui plus est si celui-ci est veggie, mais j'ai souvenir d'autres FR sur cette ligne ayant souligné ce même point.
      Tu verras qu'avec le retour en Y, j'aurai aimé retrouver le même plat !
      A très vite.

  • Comment 503779 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8600 Commentaires

    Salon Mathieu. Merci pour ce récit dont le passage au salon occupe une bonne partie ( pour mon plus grand plaisir) . je crois savoir ( mais à vérifier) que l'installation de zone de repos plus privatives est prévue : la dessus le salon P de SWISS à ZRH marque des points. En revanche coté design service et restauration tout est vraiment au top. Comme toi j'aime bien découvrir des champagnes et vins plus confidentiels. A bord du grand classique et un plat qui m'aurait plu car je suis fan des lentilles !
    Belles vues à l'arrivée sur Tunis.

    • Comment 503800 by
      opoman AUTEUR 1281 Commentaires

      Bonjour Christophe et merci à toi pour la lecture et le commentaire,
      Je suis toujours assez prolixe quand je passe au Salon First d'AF... je n'ai pas dérogé à la règle, et il faut avouer qu'il y a plus à dire sur le produit au sol qu'en vol,
      A noter tout de même que le vol s'est parfaitement déroulé et que les PNC étaient très aimables.
      De ce que j'ai pu en lire sur FR, et n'ayant cependant pas une expérience exhaustive des autres produits F, je te rejoins pour dire que LX semble avoir mis la barre très très haut avec les chambres à Zurich, les derniers récits en témoignant!
      Au delà des lentilles, c'est plus la betterave que j'ai moyennement appréciée, et le crémeux, n'était que sur le menu, pas dans la cassolette, mais encore une fois, j'avais fait le plein au salon!
      Superbe temps, parfait pour finir tranquillement ce périple après des températures franchement négatives à Pékin!
      A bientôt pour le dernier segment.

  • Comment 503786 by
    Numero_2 10003 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Passage prolongé au salon et je ne suis pas de ceux qui vont trouver cela pénalisant !

    Par contre je m'insurge contre le fait d'appeler ces bâtonnets de décoration "fibre optique" car c'est véritablement une insulte faite à la technique. ^^

    De même que j'acquiesce le fait de faire fi du petit-déjeuner en passant directement "aux choses sérieuses".

    Personnalisation de service pointue avec ce dessert qui te revient dans la version modifiée, souhaitée lors d'un précédent passage.

    L'assortiment de saucissons du buffet fait toujours autant envie !

    Les joues de boeuf braisées sont généralement excellentes, c'est un plat qui revient de temps en temps à Noël dans la famille mais avec du veau (c'est encore meilleur ^^) et une sauce au Barolo.

    Elle me confirme que mes bagages ont bien suivis.

    Encore heureux ! lol

    A bord le catering est imposé avec ce seul plat végétarien : Horreur ! :(
    Du coup les agapes au salon se justifiaient pleinement !!

    A bientôt.

    • Comment 503802 by
      opoman AUTEUR 1281 Commentaires

      Salut Clément, merci pour ce long commentaire,
      J'ai toujours un peu peur de lasser avec une partie du FR plus importante consacrée au salon qu'au vol, mais en l'état, il y a bien plus à dire et à présenter au sol qu'en l'air...
      Je ne sais pas comment décrire cette lumière sortant du sol pour le coup... mais elle reste le marqueur du lieu puisqu'on les retrouve également côté "coin repos"
      Un vrai service à la demande, et ce quasiment dès l'ouverture de la cuisine. Comme je le disais j'ai noté que pas mal de passagers ont fait un choix de plats salés issus du menu principal plutôt que dans celui du pdj.
      Les produits sont pour la plupart (tous???) exceptionnels, et même si je trouve le saucisson (de canard je crois) un peu trop fort, il faut avouer que c'est une produit qui dégage :)
      Perso les joues, c'est plutôt avec du porc, mais c'est un morceau excellent, quelque soit l'animal, pourvu que la sauce soit là, et la cuisson lente (ça y est 10h43, j'ai faim ^^)
      Bien dommage qu'il n'y ait pas un peu plus de choix dans ce menu, et surtout que la seule alternative soit veggie et même vegan!
      Comme tu le dis, j'ai bien fait de faire bombance au lounge.
      Merci encore et à très vite.

  • Comment 503885 by
    pititom GOLD 11123 Commentaires

    Merci Mathieu pour ce FR !

    Je sais que je vais faire hurler certains après une telle lecture, mais personnellement j'aurais abandonné ce vol de post-acheminement purement tarifaire ^^

    Autant je pourrais être critique sur ce salon dans le cadre d'un vol First, autant pour un post-acheminement c'est vraiment top.

    Du coup qu'est ce qui lui fait perdre un point complet en confort (et un demi en catering) depuis le vol aller ? La joue de boeuf, qui pour le coup n'était pas à la carte, me semble extrêmement intéressante au contraire des plats déjà vus et revus du salon.

    Vol plus terre à terre (expression amusante pour un vol, d'ailleurs ^^) !

    Merci pour ce FR !

    • Comment 503919 by
      opoman AUTEUR 1281 Commentaires

      Hello Thomas et merci pour ton commentaire,
      Je comprends bien que certains n'auraient pas fait ce vol, mais il était justement choisi à dessein dans mon cas!
      En plus de profiter de l'expérience First au sol, j'ai pu en profiter pour gratter quelques XP, et aussi bénéficier d'un beau soleil sur Tunis pour une journée chill!
      Le ressenti est quelque chose assez difficile à expliquer et à retranscrire dans les notes, mais j'ai sanctionné ici le manque d'un espace de repos fermé (dont je n'avais pas besoin lors de mon vol aller)
      Un vol plus simple, mais d'un bon niveau, à signaler :)
      Merci encore et à bientôt.

  • Comment 504000 by
    indianocean SILVER 7163 Commentaires

    Il n'existe pas de façon plus élégante et plus classe de commencer un vol moyen-courrier et tu en as profité au maximum
    Il faut être fou pour séjourner au salon et ne pas profiter des coquillettes et du foie gras au petit-déjeuner

    "voyez-vous un inconvénient à ce que je fasse ajouter de la truffe sur votre plat?" => je le trouve encore timide sur ce coup^
    Un ou deux aller-retour minimum n'auraient pas été de refus ;-)

    "J'ai la chance de pouvoir utiliser celle dédiée aux PMR, qui est logiquement plus grande que les autres."=> c'est connu, plus c'est petit, plus ça voit grand (LOL)

    Du coup, le pauvre petit plateau sans choix de plat chaud est insignifiant et symbolique, même si je sais que ton estomac, aussi petit soit il peut être très extensible.
    Le plat a beau être de Madame PIC, le manque de choix en Business Class est bien dommage

    Merci Mathieu pour ce FR

    • Comment 504465 by
      opoman AUTEUR 1281 Commentaires

      Hello Bernard, merci pour ta lecture et le commentaire,
      Comme tu le signales, c'était tout l'objet d'une correspondance longue, j'aurai très bien pu ne pas effectuer ce vol sinon.
      De mon point de vue (et de celui de mon estomac...) les coquillettes passent mieux le matin que le foie gras, mais il faudra que je refasse un test :)
      La démarche de proposer et de rajouter un élément si noble que la truffe reste très appréciable.
      Pour la douche, il faut avouer que cette grande cabine est des plus agréables.
      Je me suis fait la même réflexion, en vol, le plat a beau être signé d'une grande chef, ça reste des lentilles, du veggie et de l'imposé!
      Ca m'allait bien, même si mon estomac est extensible, il a des limites... pas besoin de dire que je n'ai pas fait un menu dégustation à Tunis le soir même.
      A très vite.

  • Comment 504325 by
    Michelg GOLD 2298 Commentaires

    Hello Mathieu,
    Dans ces conditions,un transit de plusieurs heures est un véritable plus...
    Excellence de prise en charge et de service malgré une arrivée en avance,.
    Au salon, c'est vraiment bien même si des imperfections existe comme une vraie zone de repos et un choix de champagne confidentiel mais quand on compare avec d'autres, cela reste bien au dessus.
    An arrivant dans le 319 on revient un peu sur terre même si la encore, la prestation est correcte pour un vol MC.
    Merci pour ce beau reportage et à bientôt.

    • Comment 504467 by
      opoman AUTEUR 1281 Commentaires

      Salut Michel et merci pour ton commentaire,
      Comme tu le dis, dans ces conditions, un transfert de plusieurs heures devient même une nécessité ^^
      C'est une bonne chose que la prise en charge ait été bien gérée, et ce malgré l'heure matinale, mais c'est vrai que c'est ce que l'on est en droit d'espérer d'un service First.
      J'imagine mal le passager livré à lui même pour cause "d'arrivée non tardive de l'appareil" :)
      Le vol est plus classique, bien logiquement, mais les PNC étaient d'un excellent niveau dans cette cabine bien remplie, et je reste persuadé que l'arrivée accompagné d'un agent La Première fait toujours son petit effet.
      Merci encore et à très vite.

Connectez-vous pour poster un commentaire.