Avis du vol WestJet Encore Quebec Toronto en classe Economique

Compagnie WestJet Encore
Vol DL7006
Classe Economique
Siege 08D
Temps de vol 02:05
Décollage 02 Mar 19, 06:00
Arrivée à 02 Mar 19, 08:05
WR 6 avis
F-OITN
Par 687
Publié le 7 juin 2019

Après 5 jours passé à Québec, il est temps à la fois de rentrer, mais pas par le chemin le plus court !
Au total, ce retour sera effectué en 4 étapes sur 48h.

Pour ce premier vol, il s'agissait d'un pré-acheminement vers un vol qui devait être 100% avgeek (et qui au final l'aura été un peu moins, mais cela sera relaté dans le FR qui y sera consacré).
Néanmoins, ce 1er vol est plein de premières pour moi et loin d'être désagréable :
- découverte de Toronto
- découverte de WestJet Encore, filiale régionale de WestJet
- découverte du Bombardier Dash 8-Q400 (l'amateur de ventilateurs que je suis sera ravi !)

En fin de ce FR, vous trouverez le bonus consacré à Québec et ses environs.


le routing surprise !



Un départ légèrement frisquet et matinal



Mon Motel est situé à 10min en voiture de l'aéroport. Néanmoins, pour un décollage à 6h00, je joue la carte de la sécurité en partant à 4h15.
Avant de partir, il faut que je dégivre déglace mon char.


photo p1620826


Je note qu'il fait moins frisquet que ces derniers jours : ça se réchauffe avec -15°C sans vent.


photo p1620830


Le trajet est court, et la route sèche ne pose pas de problèmes. Je profite de mes derniers instants au milieu de toute cette neige !


photo p1620836


Arrivée à l'aéroport, éclairé de bleu.


photo p1620837


Je dépose la voiture qui m'a docilement transporté sans faille ces derniers jours.


photo p1620838


puis je ramène les clé dans le hall des locations, désert à cette heure qui pique !


photo p1620839

arrivée au terminal



Je me dirige ensuite vers le hall des départs et je suis stupéfait de voir autant de monde au dépose minute ! Puis je me rappelle alors que la semaine suivante sera la relâche pour les québecois et que les vols vers les destinations gorgées de soleil sont tous pris d'assaut !


photo p1620841photo p1620842


Les 2 vols vers Punta Cana sont clairement les plus surpeuplés, mais le reste des vols doit également afficher complet.


photo p1620844


Avant toute chose, il va falloir aller s'enregistrer au milieu de tout ce monde.


photo p1620846-37072


Heureusement, les bornes sont en nombre suffisant pour ne pas avoir besoin de faire la queue.


photo p1620847


J'étais quelque peu stressé car ayant réservé ce vol via Delta, je n'ai pu sélectionner de siège à l'avance et l'enregistrement en ligne ne marchait pas. Quelle n'est pas ma joie en constatant que je me suis vu automatiquement attribué un siège au hublot, qui plus est non loin des hélices ! Ouf, je respire !!


photo p1620849-71501


J'aurai par la même occasion la confirmation que ma valise sera prise en charge pour les 3 prochaines étapes. Il n'y a plus qu'à la déposer au comptoir. Avec 20min d'attente au total, je me félicite d'avoir pris autant d'avance !


photo p1620852


Je vous épargne pour une fois la traditionnelle photo du BP pour ne pas dévoiler la suite ;)


photo p1620858


Le hall d'embarquement est très imposant, mais lui aussi bien bondé.


photo p1620859-52114


En sortie immédiate du PIF, une carte du monde affiche les heures de 5 fuseaux horaires, sponsorisée par une CB bien connue.


photo p1620860

le VIP POSTAL LOUNGE



Pour l'heure, j'ai une mission urgente : poster ma dizaine de cartes postales (car comme d'habitude, je les ai rédigées la veille en dernière minute) et je n'ai pour l'instant pas trouvé l'ombre d'une boîte aux lettre landside comme airside. Alors, l'idée me vient d'aller me renseigner au Lounge VIP situé non loin de là. Celui-ci est pris d'assaut et il y a un peu de queue. Un couple de français à l'allure très "haute contribution" tentent de griller tout le monde en brandissant fièrement leur carte Star Alliance Gold. Ils se font évidemment rembarrer par le cerbère du salon.
Le coupe vient se placer derrière moi en grommelant que c'était un scandale que le salon soit plein, que c'était bien la peine de payer cher son billet patati patata… Intérieurement, je rigole énormément !
Le passager précédent discute longuement avec le cerbère, semble-t-il un problème de réservation du salon, possible pour ceux qui n'ont pas le statut adéquat. Le couple de derrière bout d'impatience.
Enfin viens mon tour et j'annonce tout de suite la couleur.
- "Bonjour, je ne viens pas pour entrer au salon, mais je cherche… une boîte aux lettres dans le terminal. Sauriez-vous s'il y en a une.
- "Aaaah, mince non il n'y en a pas, répond le cerbère. Mais si vous le voulez, je peux vous les poster à la fin de mon service !"
Devant cette aimable proposition, j'accepte non sans le remercier. Il prendra même le temps de vérifier que toutes les cartes sont affranchies et me demande si j'ai apprécié mon séjour au Québec. Formidable lui dis-je ! Après l'avoir remercié une dernière fois, je prends congé et je croise en passant le regard noir et perçant du couple au bord de la crise de nerf, ce qui me fait encore plus rire intérieurement :')

Une petite photo de l'entrée du Lounge, à défaut d'avoir mieux.


photo p1620863


Pendant ce temps là, l'heure tourne et il est grand temps de se diriger en porte.


photo p1620861


L'embarquement se déroulera sur 2 portes, l'une étant d'office réservée pour les pax élite+


photo p1620865photo p1620864-74886


Je découvre ici que les annonces sont pré-enregistrées et diffusées dans l'ordre d'enregistrement. Ainsi, l'agent de passage de droite effectue une annonce "dans le vide", sans qu'on n'entende rien dans les hauts-parleurs. Puis 2min plus tard, après d'autres annonces concernant les autres vols, son annonce est diffusée. Très surprenant comme système !
En attendant, que l'embarquement ne soit lancé, j'écoute parler ce monsieur au grand sens de l'humour, prenant des intonations humoristiques, ce qui fait sourire tout le monde, y compris sa collègue ^^


photo p1620866-68469


Après avoir embarqué les pax prioritaires, les fauves sont lâchés dans les temps !


photo p1620869


Je m'attendais à un embarquement à pattes bien au frais, vu les dimenssions de l'appareil… Et bien non, ce sera par passerelle !


photo p1620870


La passerelle sera malheureusement aveugle.


photo p1620872


Navré Esteban, pas d'instant porte sur le Q400, mais en échange, voici l'instant cockpit ;)
Notez la mention "Opéré avec fierté" ! ;)


photo p1620874


Focus sur le cockpit moderne du Q400. Nous allons monter à bord du C-GWEO, livré neuf à WestJet Encore en février 2014.


photo p1620876-45289


Attention la tête ! Un matelas évitera aux distraits d'avoir une grosse migraine ! ;)


photo p1620877-53604

découverte du Q400



Découverte de la cabine, très lumineuse et récente.


photo p1620879-69986


Le pas est plutôt correct. En revanche le confort du siège est catastophique. En terme de planche à repasser, celle-ci est dans le haut du panier. J'ai littéralement l'impression d'être assis sur du bois !


photo p1620883


Un compartiment placé au-dessus de la tablette permet de gagner de l'espace au niveau de l'aumônière.


photo p1620884


On y retrouve la safety card.


photo p1620885photo p1620886


Ainsi que le menu du BOB.


photo p1620887photo p1620888


Enfin, voici le magazine de bord, commun à toutes les filiales du groupe WestJet.


photo p1620889


Voici la carte des destinations…


photo p1620890


…ainsi que la page de la flotte, bien exhaustive.
Le groupe WestJet est composé de 3 filiales.
La compagnie mère, WestJet Airlines exploite l'ensemble des 737NG, 737 MAX, 767-300 et 787-9.
WestJet Encore exploite l'intégralité des Dash 8-Q400
WestJet Linx exploite les Saab 340.
Et enfin, non présente dans ce magazine, Swoop qui exploite des 737NG.


photo p1620891photo p1620893


La wifi équipe une majorité des avions de WestJet Airlines, mais ce n'est pas le cas de ce Q400.


photo p1620894


Cette revue de détail ne saurait être complète sans cette vue générale de la cabine…


photo p1620895


…ainsi que de mon instant favori !


photo p1620882

Place au vol !



Avant de mettre en route, vu les températures glaciales (-15°C), un passage par la douche dégivrante s'impose !


photo p1620903


Puis nous mettons en route et nous repoussons sur fond d'aurore naissante.


photo p1620905photo p1620907


Pendant le roulage, nous longeons ces énormes tas de neige de chaque côté du taxiway.


photo p1620913


Puis nous arrivons au moment tant attendu du décollage. J'étais alors impatient de savoir quelle note faisait le Q400 à pleine puissance !


photo p1620929photo p1620939


Verdict : le décollage s'est effectué en la bémol, puis en sol bémol avec la puissance de montée.




Le survol des maisons enneigées est on ne peut plus magique !


photo p1620941


Nous effectuerons ensuite un long 180° par la droite pour rejoindre Toronto.


photo p1620947photo p1620953


Le Saint-Laurent n'est plus bien loin, traversé par les ponts de Laporte et de Québec.


photo p1620954photo p1620960


Focus sur le Saint-Laurent, charriant ses plaques de glace au gré des marrées.


photo p1620966photo p1620969


Juste sous la pointe de l'hélice se situe l'Aquarium de Québec (cf bonus en fin de FR).


photo p1620970


Puis nous laisserons rapidement Québec derrière nous.


photo p1620984


Ce grand demi-tour nous offre une vue imprenable sur YQB !


photo p1620999photo p1620998


Derrière nous, le soleil est sur le point de se lever.


photo p1630012


Nous poursuivons tranquillement notre vol au-dessus des terres et collines immaculées. Là bas au loin, c'est le village de Saint-Raymond.


photo p1630013


Voici les lacs situés au sud de Rivière-à-Pierre : Lac Montauban, Lac Long, Le Gros Lac, Lac Clair, Lac Perthuis…


photo p1630015


Puis nous passons au-dessus de Lac-aux-Sables


photo p1630020


Au centre de l'image, de haut en bas, les lacs Mékinac et du Missionnaire.


photo p1630023


Nous survolons maintenant la rivière Saint-Maurice, totalement gelée. Sublime !


photo p1630033photo p1630034


Serpentins de rivière dans la forêt…


photo p1630045


Ah cet instant, les PNC et leurs trolleys arrivent à ma hauteur et je suis surpris de me voir offrir quelque-chose à boire et à manger. J'étais persuadé que seul le BOB serait disponible.


photo p1630043


J'opterais donc pour un jus de pomme, accompagné par 2 biscuits spéculos.


photo p1630046


Vue de la cabine pendant la croisière.


photo p1630048


Alors que du côté gauches, les passagers peuvent admirer Montréal, je ne suis pas mécontent de pouvoir observer de mon côté le Mont Tremblant…


photo p1630051


…que voici, éclairé par les premiers rayons du soleil. Magique !


photo p1630054photo p1630065


A nouveaux de jolis serpentins de rivières…


photo p1630074


Puis une mer de nuage viendra recouvrir ce beau paysage jusqu'à notre descente sur Toronto. Profitant qu'il n'y a plus grand chose à voir, je vais essayer de dormir un peu (malgré le siège très dur) car la journée va être longue.


photo p1630081


Lorsque je me réveille, nous sommes dans le circuit d'approche en train de contourner Toronto par le Nord.


photo p1630094


Les banlieues résidencielles forment des dessins plutôt artistiques, grâce au contraste du manteau blanc.


photo p1630096


Gear down !
C'est toujours sympa de voir le train d'atterrissage :)


photo p1630105


Timide apparition du soleil alors que nous sommes en finale.


photo p1630107


Nous survolons à nouveau l’agglomération de Toronto.


photo p1630108


Courte finale…


photo p1630113photo p1630115


Le tout en mouvement et avec du son ! ;)




Inutile de dire qu'ici, Air Canada est le grand patron !


photo p1630120


Cependant, on trouve quelques oiseaux sympathiques, comme ce vénérable MD-11 Fret.


photo p1630122


B737-800 Sunwing


photo p1630127


Tiens ! Un A320 interjet venu d'un pays légèrement plus chaud ^^


photo p1630131


737-700 WestJet


photo p1630133


Plus que quelques mètres…


photo p1630135


Sitôt les moteurs arrêtés, l'instant danette surgit !


photo p1630139


N'étant guère pressé, je débarquerai dans les derniers. Sur le tarmac, je tente de prendre en photo l'appareil, mais je me fais vite rappeler à l'ordre, non pas par le personnel au sol mais… des passagers ! Je les rassure en leur disant que seul l'avion m'intéresse.


photo p1630141


Je continue en mode encore plus discret. Il serait tellement dommage de se priver d'un débarquement à pattes !


photo p1630142-23854


Au revoir WestJet !


photo p1630146-86644


La suite sera dans le prochain opus ;)

Merci pour votre lecture :)

A bientôt ! :)



Le bonus est disponible ci-dessous
v v v v v v v 


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

WestJet Encore

6.6/10
Cabine4.0
Equipage8.0
Divertissements7.5
Carte payante7.0

Quebec - YQB

7.5/10
Fluidité6.0
Accès6.0
Services8.0
Propreté10.0

Toronto - YYZ

8.1/10
Fluidité7.0
Accès7.5
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

En mettant de côté mes intérêts avgeek, ce vol était dans mes attentes, avec une bonne surprise pour l'offre d'encas sucré gratuits.
Par contre, le siège est épouvantablement dur. Le plus que j'ai jamais eu !

Dommage que WestJet n'autorise pas le check-in en ligne lorsqu'on a un billet en codeshare.

Informations sur la ligne Quebec (YQB) Toronto (YYZ)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 6 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Quebec (YQB) → Toronto (YYZ).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Canada avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 43 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

  • Comment 506018 by
    okapi GOLD 3960 Commentaires

    Merci Cyrille pour ce reportage en mode What the Foque!
    Non, je n'aime pas le grand froid, non, je n'aime pas le train d'atterrissage du Dash8 même si le mouvement est toujours intéressant à observer. Je n'aime pas non plus les planches à repasser et encore moins les départs à ce genre d'horaire mais force est de constater qu'au delà de l'aspect purement utilitaire de ce vol, l'expérience vaut le déplacement.
    Un siège hublot n'était pas garanti mais finalement, tu t'en sors bien avec jus de pomme et biscuit en prime.
    Le bonus est superbe, comme je l'attendais.
    Merci pour ce partage!

    • Comment 506154 by
      F-OITN AUTEUR 1641 Commentaires

      Merci Guillaume ! :)

      Non, je n'aime pas le grand froid, non, je n'aime pas le train d'atterrissage du Dash8 même si le mouvement est toujours intéressant à observer. Je n'aime pas non plus les planches à repasser et encore moins les départs à ce genre d'horaire

      Oui, j'aime le grand froid, oui j'aime le train d'atterrissage, oui j'aime à moitié le Q400 car c'est un turboprop, mais sinon je n'aime pas le Q400 en tant que tel (je préfère largement les DHC-8-100/200/300, dont il me tarde de découvrir les 2 dernières versions), et je n'aime pas non plus les planches à repasser et les départs aux heures indécentes... Mais quand on voyage et que tout est nouveau et à découvrir autour de soi, je suis près à tous les compromis ! ;)
      Un siège hublot n'était pas garanti mais finalement, tu t'en sors bien

      Sans hublot, j'aurai tellement manqué... Surtout au décollage de Québec !
      A bientôt !

  • Comment 506031 by
    nicobcn TEAM GOLD 5022 Commentaires

    Un grand merci pour ce sublime FR !

    Le trajet est court, et la route sèche ne pose pas de problèmes. Je profite de mes derniers instants au milieu de toute cette neige !

    Les routes sont-elles chauffées ? J'ai entendu dire par des Canadiens à Cuba que les routes québécoises étaient en "aussi bon état" que leurs cousines cubaines à cause des variations extrêmes de températures.

    Sympathique attention du personnel du salon, dit-toi que même à JFK, j'ai du faire de même car pas de boîte aux lettres... Un service de base qui tant à disparaître :(

    A bord, 2h sur cet avion ce n'est pas un cadeau. Je suis toujours impressionné par l'omniprésence des passerelles en Amérique du Nord, même pour des avions régionaux. Les Canadiens et Américains ne doivent pas comprendre quand ADP fait débarquer des 777 COI en bus à Orly...

    Le coupe vient se placer derrière moi en grommelant que c'était un scandale que le salon soit plein, que c'était bien la peine de payer cher son billet patati patata… Intérieurement, je rigole énormément !

    Le genre de situations que j'ai vécu un certain nombre de fois en 5 mois en Asie ! Un grand classique qui me fait toujours rire, mais bien agaçant à force pour notre image.

    Je suis fan de ces paysages survolés, tout simplement fabuleux, et ton bonus me donne vraiment envie de découvrir cette région. Le ski est-il à un tarif raisonnable au Quebec ?

    Un grand merci une nouvelle fois !

    • Comment 506159 by
      F-OITN AUTEUR 1641 Commentaires

      Merci Nicolas !

      Les routes sont-elles chauffées ? J'ai entendu dire par des Canadiens à Cuba que les routes québécoises étaient en "aussi bon état" que leurs cousines cubaines à cause des variations extrêmes de températures.

      Non je ne crois pas qu'il y en ait de chauffées. Les routes sont en effet parfois bien défoncées, mais rien de bien gênant. Le plus gênant en revanche est le marquage au sol qui s'efface progressivement avec le sel et le gel. De nuit, ce n'est pas terrible !
      Un grand classique qui me fait toujours rire, mais bien agaçant à force pour notre image.

      Comme souvent en voyage, voilà qui nous fait toujours partir à l’opposé lorsqu'on croise par malchance des français :''')
      Le ski est-il à un tarif raisonnable au Quebec ?

      Clairement non ! Et c'est partout pareil en Amérique du Nord visiblement. Déjà, le forfait fait très mal (85$ au Mont-Saint-Anne), puis il faut rajouter le surcoût de la location. Et sans oublier les incontournables taxes qui font monter encore plus la facture (par exemple, pour le forfait, ça donnait au total 99$).
      Voilà pourquoi le dernier jours, je n'avais aucun regrets à skier dans une micro station où l'on fait 5 à 10min d'attente (lorsque le téléski enchaîne les arrêts), puis 3 minutes de montée et 20s de descente où on a le temps de ne faire qu'une dizaine de virages en godille sur l'unique piste raide parallèle : le forfait et la location coûtaient 11$ tout inclus ! ;)
      De manière générale, tout est cher au Québec, excepté le carburant et les locations de voiture !
      A bientôt !

  • Comment 506050 by
    Airfunes 327 Commentaires

    Merci pour ce FR qui nous ramène qqes mois en arrière :)
    Original d'embarquer via une passerelle dans un Dash8 ! Et sinon petite question concernant la location de voiture : la voiture est-elle automatiquement équipée pour l'hiver (pneus neige, chaînes, ...) ?
    A bientôt ! En attendant la suite ...

    • Comment 506160 by
      F-OITN AUTEUR 1641 Commentaires

      Merci beaucoup ! :)

      la voiture est-elle automatiquement équipée pour l'hiver (pneus neige, chaînes, ...) ?

      Pas de chaînes mais les pneus neige suffisent amplement. Je n'ai eu qu'une seule situation délicate à gérer, dans une forte pente avec une bonne couche de poudreuse par terre. Avec la boite auto, ça ne pouvait pas passer, mais par chance, le chasse neige était juste derrière moi et m'a ouvert la voie :)
      De toute façon, en hiver, les pneus neige sont obligatoires dans la région de Québec, donc pas d'inquiétudes !
      A bientôt !

  • Comment 506074 by
    Esteban TEAM GOLD 12682 Commentaires

    Merci pour le partage Cyrille !

    Ah ces passerelles qui gâchent les instants porte ^^

    Un vol sympa sur WestJet Encore, je suis également étonné que le BOB ne soit pas proposé.

    J'ai dévoré le bonus, étant tout comme toi fan de la neige et des grands froids, la hauteur de poudreuse est super impressionnante !

    Tout comme l'altitude des pistes de ski ^^

    A bientôt !

    • Comment 506161 by
      F-OITN AUTEUR 1641 Commentaires

      Merci Stephan :)

      je suis également étonné que le BOB ne soit pas proposé.

      J'avais finit par croire que l'ensemble des compagnies nord-américaines étaient passées au BOB systématique. Finalement elles font même mieux que SK !
      la hauteur de poudreuse est super impressionnante !

      Je n'en revenais pas ! Quel bonheur toute cette neige :))))))))
      Tout comme l'altitude des pistes de ski ^^

      L'élément le plus dépaysant de tout pour les habitués des montagnes européennes ;)
      Cela dit, en Scandinavie, nous n'en sommes pas très loin ^^
      A bientôt !

  • Comment 506077 by
    Yvlisse 86 Commentaires

    Merci pour ce FR très bien documenté. Je suis toujours estomaquée par toute cette neige très bien gérée sur les aéroports au Québec, alors que chez nous (pour ma part GVA) c'est la pagaille dès qu'il neige 1h ;-)) Les prises de vue depuis le hublot sont splendides. Dommage pour le siège. Ces 2 heures ont dû être longues. J'ai adooooré le bonus sur Québec et alentours (ma ville de coeur !). Toute cette neige, c'est magnifique. Merci pour le partage ..... A très bientôt pour la suite.....

    • Comment 506163 by
      F-OITN AUTEUR 1641 Commentaires

      Merci beaucoup ! :)

      Je suis toujours estomaquée par toute cette neige très bien gérée sur les aéroports au Québec, alors que chez nous (pour ma part GVA) c'est la pagaille dès qu'il neige 1h

      Soyons franc et honnête, il est normal que les épisodes neigeux soient mieux gérés dans des régions où la neige tiens au sol pendant plusieurs mois que d'autres villes où la neige ne fait que de brèves (et rares) apparitions. N'oublions pas également que ce n'est pas une question de hauteur de neige mais du taux de précipitation. Si elles restent inférieures à 3cm/heure, les routes pré-salées ne posent à priori pas de problèmes. Si on dépasse les 3cm/h, il n'y a que le déneigement comme unique solution.
      Lors de mon arrivée à Québec, la radio ne parlait que des "achalandages" (bouchons) monstrueux, des villages coupés pendant près de 24 à 48h, des effondrements de toits, et surtout un scandale de pénurie de chauffeurs pour les déneigeuses qui faisaient jaser tous les commentateurs radios. Comme quoi, ça peut être la pagaille partout. Sans oublier un traversier en aval de Québec qui s'est encastré et inutilisable pendant 6 mois, obligeant un détour de plus d'1h.
      Quand à l'aéroport de Québec, le jour de mon départ pour Toronto, pas de problèmes car il n'avait pas neigé depuis 5 jours. Par contre, la veille de mon vol CDG-YQB, Québec et Montréal avaient annulés presque tous les vols intérieurs et certains vols internationaux. J'ai donc eu beaucoup de chance de passer au travers !
      A bientôt ! :)

  • Comment 506114 by
    wowote 1674 Commentaires

    Bonjour Cyrille,

    Merci pour ce nouveau magnifique partage ! Attention très sympa de l'agent au salon et attitude de certains voyageurs lamentable...
    Siège en mode planche à repasser +++ :(
    Une petite presta, toujours appréciée.
    A bientôt !

  • Comment 506121 by
    Kolia 895 Commentaires

    Beau petit vol en tondeuse, au Canada, c'est le Q400 qu'il me reste à tester, car j'ai déjà essayer celui de ACA et PORTER ;) bel opus ! Hâte de lire la suite !

  • Comment 506217 by
    lysflyer 713 Commentaires

    Un FR encore magnifiquement écrit et accompagné de clichés qui donnent envie de délier bourse l'année prochaine pour dévaler les (courtes) pistes québécoises !
    À part ça, une navette inconfortable mais avec un service léger qui a le mérite d'exister. Pour l'embarquement en passerelle, l'Amérique du Nord ne semble pas être friande de paxbus et même pour embarquer à bord d'un Q200, vous aurez certainement droit à une passerelle aux allures de labyrinthe.

    Encore merci et à bientôt

    • Comment 506278 by
      F-OITN AUTEUR 1641 Commentaires

      Merci beaucoup :)

      Pour l'embarquement en passerelle, l'Amérique du Nord ne semble pas être friande de paxbus

      Vu la température extérieure, je n'allais pas m'en plaindre ! Et ce malgré un embarquement aveugle.
      A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.