Avis du vol Air France Paris Washington en classe Premiere

Compagnie Air France
Vol AF54
Classe Premiere
Siege 2A
Temps de vol 07:25
Décollage 08 Sep 18, 13:25
Arrivée à 08 Sep 18, 14:50
AF   #41 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 3932 avis
Lhdbzh
Par GOLD 3044
Publié le 22 août 2019

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous présente un nouveau FR d'archive puisqu'il date de septembre dernier.

Lorsque AF préparait le remaniement de son FFP (introduction des XP, …), je me suis dit qu'il était temps de liquider mes miles, la dévalorisation était menaçante…

Ayant lu plusieurs FR relatifs à la F d'Air France et surtout son salon mondialement (re)connu, j'ai donc voulu aller le voir par moi-même.

Ne disposant plus de jours de congés, il me fallait une destination gérable en un week-end. Il me fallait une destination dont l'heure de départ de CDG était compatible avec le déjeuner du samedi.

Washington est vite sorti du lot. Le point noir, c'est que cette destination est desservie par l’infâme A380 d'AF qui a fait de l'un des plus beaux avions une bétaillère volante.

L'objectif étant le salon, je fais fi du vol d'autant qu'il se fait de jour, allons-y.

Le retour se fera le lendemain soir en B772 (B&B) que je ne reporterai pas (toujours payé en miles).

Voici donc le routing ultra-simple :


Routing

  • AF54 - Premiere - Paris → Washington - Airbus A380-800 Vous etes ici
  • AF27 - Affaires - Washington → Paris - Boeing 777-200 Non reporté

l'aerogare de cdg


J'arrive par le très célèbre RER B qui sera chargé jusqu’à la Gare du nord, nettement moins par la suite.

Me voici devant le FIDS du T2, le salon est situé au 2E. Avanti !


photo 4579614576_img_5972

Ça circule au niveau de la gare mais cela reste supportable comparé à certains week-ends. Je ne reviendrai pas sur les bornes automatiques de la SNCF, ça énerverait certains…à juste titre.


photo 4518337440_img_5975

Pour nous, c'est à gauche.


photo 4632750784_img_5976

Un long travelator dans un couloir sans âme  : les quelques panneaux installés sur les baies sont insuffisants à donner un peu de vie à cet espace.


photo 4519121136_img_5977

J'ai mon BP au format électronique mais par précaution, j'en récupère une version papier.


photo 4576940048_img_5978photo 4606993648_img_6113-65842

Je continue la longue marche, l'escalator marque l’entrée du 2E : nous y sommes.


photo 4603384576_img_5980

Pendant que certains contrôlent qu'ils ont bien pris leurs brosses à dents, j'admire la nef en bois de ce terminal que je trouve particulièrement réussi.


photo 4523652848_img_5982

C'est surtout l'occasion de sortir fumer une dernière cigarette landside. La circulation est, comme d'habitude, dense.


photo 4569953952_img_5983

Retour sous la voûte, je me mets en marche vers le check-in.


photo 4543179024_img_5981

Nous y voilà.  Je sais (par vos FR) qu'il existe un espace dédié pour la Premiere mais celui-là est presque vide, il fera l'affaire.


photo 4631500336_img_5990photo 4570503040_img_5989-99400

Vraiment top.


photo 4543179024_img_5988

Arrivé au check-in, la personne me dit qu'il y a un espace réservé pour la F. Sa collègue l’interrompt et lui dit qu'il est fermé. Je lui confirme que c'est Ok comme ça, PARAFE devrait être très rapide.
Elle insiste et passe un coup de fil. Moins de 5mn plus tard, un accompagnateur arrive ventre à terre. Je n'ai plus qu'à le suivre.


photo 4631814656_img_5994-59412

Il fonce à une telle vitesse que je n'ai pas le temps de prendre de photos.


photo 4517356816_img_5995

En quelques minutes, je me retrouve sur cette grand-place du chic à la française. Il insiste pour me conduire au salon, j'insiste tout autant pour aller faire quelques achats. Il finira par se résigner. Je pense que cela fait partie du protocole d'AF de ne pas laisser un PAX entre le check-in et le salon.


photo 4517356816_img_5996

Je me promène dans cette aérogare superbe.


photo 4570846592_img_5998photo 4579952256_img_5999

le salon


Il est près de 11h lorsque je décide de rejoindre ce fameux salon. L'ascenseur discret se situe juste à côté d'une boutique de presse.


photo 4633117008_img_6003

C'est parti pour le 3eme ciel.


photo 4632754688_img_6049

Les portes s'ouvrent sur un lobby avec un drôle de fauteuil, le tout nimbé d'une lumière rouge.


photo 4633096688_img_6043

Si c'est le nouveau siège F, c'est pas très réussi : je ne critique pas le côté esthétique qui me plaît mais il y aurait à redire côté confort.


photo 4524691872_img_6050

Une œuvre de la sculptrice Claude Lalanne qui décédera quelques mois après ma visite (aucune relation entre ces 2 événements).


photo 4525439840_img_6051

Je m'avance vers l'entrée du salon, ça papote en coulisse. On remarque  une bouée blanche suspendue telle une épée de Damoclès au-dessus du desk d'accueil. Je comprends qu'ils aient quitté le navire et se soient isolés dans l’alcôve.
Dans le vase, quelques fleurs mais surtout des tiges. Sûrement des clients partis beaux, la fleur à la boutonnière.


photo 4605739168_img_6052-69115

Je les laisse discuter et j'en profite pour photographier ces trophées récompensant les valeurs émérites de ce lieu depuis de nombreuses années.


photo 4518761552_img_6042

Une hôtesse m’aperçoit et se précipite pour m'accueillir. Je réponds par la négative à sa question concernant ma connaissance des lieux, elle me fera alors un rapide tour du propriétaire m'invitant à circuler librement.
Je m’assoirai à droite de cet endroit. Le salon est relativement plein… et ce n'est que le début.


photo 4602645856_img_6031

De ma place, voilà donc ce salon. Sur la droite, les seuls puits de lumière, le reste est éclairé par lumière artificielle.
En face, quelques tables pour se restaurer, d'autres sont disponibles derrière cette cloison blanche.
Les tons écrus sont reposants, les quelques touches de rouge égayent le tout en plus de rappeler les couleurs de la compagnie.


photo 4630551920_img_6053-97841

D'autres tables par ici avec au fond à gauche l'accueil et le présentoir pour la presse.


photo 4605836992_img_6004-24694

Je commande un verre d'eau pétillante à un garçon qui passe et je continue mes observations. Pendant ce temps, le salon continue de se remplir. Les personnes sur la droite avec le joli chapeau de paille sont brésiliens.


photo 4631041136_img_6005-96822

Ici, le bar plutôt réussi mais qui ne sert que de décoration puisqu'il n'y a pas de barman.
En faisant ce report, je pense au dernier FR réalisé en ce lieu, celui de Pititom que vous trouverez ici ainsi que celui d'Ateon que vous trouverez . Vous y verrez beaucoup de similitudes mais aussi de différences dans nos perceptions respectives..


photo 4571241008_img_6030

Après 3 relances, mon eau m'est servie… avec la bouteille plastique. J'avais oublié ce point lorsque j'avais lu le FR de Thomas. C'est donc une constante du service et non une maladresse, une bouteille en verre serait plus classe.
Le problème plus important est que les serveurs semblent débordés : il y a 2 garçons qui font le service en salle et un autre qui s'occupe de la salle de restauration mais ils ont une fâcheuse tendance à disparaître en cuisine si bien que tous les PAX les hèlent dès qu'ils pointent le bout de leur nez.


photo 4518704256_img_6006

Réhydraté, je décide de découvrir les recoins de cet antre.
Je tombe très rapidement sur la salle de repos et ses buissons de fibres optiques.
C'est esthétiquement réussi mais pas très privatif, cet espace est d'ailleurs inoccupé.


photo 4570662400_img_6036

Voyons maintenant où nous conduit ce couloir.


photo 4604526640_img_6041

Ici, ils font de la recherche biologique. Plutôt inadapté compte tenu du lieu je trouve. Je m'attends à y trouver des cobayes ou des lapins dans des cages. AF aurait-elle sous-loué des espaces inutiles ? Bizarre.


photo 4602286544_img_6039

Le résultat de leurs recherches est brillamment exposé ici : crèmes, poudres et onguents sont joliment disposés sur ces étagères esthétiquement éclairées, le tout plongé dans une pénombre savamment entretenue propice au repos du corps et de l’âme.


photo 4571304016_img_6038

Les toilettes de forme cylindrique bénéficient également d'un éclairage étudié. Entrons voir.


photo 4525022336_img_6032

Le lustre à pendeloques de verre, sûrement soufflées à la bouche à Murano, diffuse une lumière très faible rehaussée par celle - verte - émise par les spots latéraux masqués dans les fonds-plafonds.


photo 4542488800_img_6033

A l’intérieur, en plus des toilettes que je vous éviterai malgré leur état de propreté parfait, se trouvent une vasque elle aussi ronde ainsi que des amenities disposés sur l’étagère. Une fois de plus, je trouve l'ensemble très réussi, un peu froid peut-être.


photo 4524409664_img_6034

Dans une pièce contiguë, la douche dans son plus simple appareil. Elle manque vraiment de chaleur et des tons moins blafards auraient toute leur place.


photo 4631313344_img_6037

Sans transition, je décide de déjeuner. Je n'ai pas choisi la table, il n'en reste qu'une de libre. Plusieurs autres personnes souhaitant déjeuner se verront reléguées sur les tables basses du salon faute de disponibilité. J'ai au moins échappé à ça.
Je n'ai pas pris de photo à ce  moment mais le salon est littéralement bondé : tous les espaces sont occupés, la promiscuité rode.
Ma table se situe de l'autre côté de la cloison blanche, face aux buffets.


photo 4575780720_img_6007

Ici, le bar à eaux (sans barman non plus).


photo 4602980896_img_6008

Divers produits sont présentés ici : saucisson, fromages, fruits ou pâtisseries pour ceux qui souhaitent grignoter.


photo 4631475664_img_6009

Zoom sur le saucisson.


photo 4604378304_img_6055

Et là quelques desserts joliment exposés.


photo 4605739168_img_6054

Un peu incongrue dans le paysage mais un quasi marqueur de ce salon, la trancheuse à jambon trône à la droite des buffets.


photo 4516584992_img_6022-16829

A peine assis, j'essaye de demander la carte des vins au serveur qui, après m'avoir placé, est déjà reparti comme une furie vers la cuisine. J'attendrai son retour. Il repasse en trombe avec des plats pour d'autres convives. Il m'a fallu être très attentif à suivre sa trajectoire de retour pour l'attraper et lui quémander les cartes et j'en profite pour lui commander un verre de champagne. Il ne me propose pas de choix, il ne doit donc pas y en avoir …
Après une autre relance, les cartes atterrissent littéralement sur la table, le verre de champagne sera déposé non moins brutalement 5 minutes plus tard.

Je comprends que je vais avoir droit à un service express de type brasserie parisienne en plein rush, ce n'est pas du tout l’idée que je me faisais de l'endroit.
Bref, voyons donc cette carte, d'abord les vins que je trouve de bon niveau mais clairement pas de celui d'un tel salon. Je suis un peu déçu qu'il n'y ait pas ne serait-ce qu'un grand cru ou un champagne plus prestigieux.


photo 4631732800_img_6016

Étant donné la tournure que prennent les événements, il est a peu près certain que je n'aurais ni le temps ni l'envie de taquiner l'after.


photo 4633105088_img_6017

Voici, enfin, la coupe de champagne qui s’avérera être, à défaut de ma sélection, celle de Ducasse. Si j'avais eu le menu, j'aurais plutôt choisi le blanc de blancs que je préfère en apéritif.


photo 4633123072_img_6012

Passons à présent au menu, plus que connu ici.
D'abord les entrées…


photo 4603384576_img_6010-50794

… puis les non moins connus plats principaux, fromages et desserts.


photo 4630982016_img_6011-27169

En entrée, je ferai le choix des célébrissimes coquillettes jambon, truffe noire.


photo 4631291552_img_6013

Avant de détailler cette entrée culte, je vous propose de nous attarder sur les accessoires de table. D'abord le duo sel-poivre…


photo 4525470720_img_6021

La panière en porcelaine.


photo 4518251616_img_6019

Les anneaux qui enserraient la serviette.


photo 4516580704_img_6020

Voici donc les coquillettes en gros plan. Les fins connoisseurs de ce salon ont déjà fait remarquer que la quantité de truffe était moindre qu'il y a quelques années mais honnêtement, c’était délicieux : le parfum de la truffe reste très présent, ce plat est un régal.


photo 4579667232_img_6014

J'accompagnerai cette entrée avec un Meursault qui présentera un joli nez et une belle longueur en bouche, pas mal du tout.


photo 4604526640_img_6018

Après 20 minutes, le plat se présente, il s'agit de la fricassée de volaille fermière aux écrevisses qui arrivera, au pas de course, avec sa purée maison. Je continuerai avec le Meursault.
L'ensemble est vraiment bon, ce "surf and turf" façon Ducasse est très réussi, la sauce est top. Je ne suis généralement pas très emballé par le mélange des produits mer et terre mais ici, c'est un vrai succès d’équilibre des saveurs.
Le service par contre est toujours aussi erratique, mêlant lenteurs et accélérations brutales : les assiettes ont à peine touché la table que le serveur est parti rendant impossible toute demande complémentaire.
Très vulgairement, ça me gonfle et je n'ai qu'une seule envie, quitter la table, je ne m'amuse pas.


photo 4525304816_img_6023photo 4607049968_img_6024

Il m'a encore fallu 10 minutes pour accéder au serveur et lui demander un verre de Pommard que je souhaitais goûter (j'ai un faible pour les bourgogne…) et 10 de plus pour être servi.
Je zappe le fromage, arrêtons le massacre et je suis à 2 doigts de tout plaquer quand je me souviens de ce baba qui me faisait envie lors de la lecture de vos FR.
Je craque et commande la chose.


photo 4631779520_img_6025

Le voilà donc ce baba au rhum, comme à Monte-Carlo avec, en arrière-plan, une petite saucière pour la crème vanillée.


photo 4542335456_img_6029

Vue du dessus : on remarque la crevette gravée dans le métal du support.


photo 4606670128_img_6027

Encore la crevette, cette fois-ci sur le bord de l'assiette.


photo 4602645856_img_6026

Le baba sera arrosé de ce rhum plutôt doux. Je ne regrette finalement pas d’être resté pour ce petit moment de douceur.

Je quitte le navire en perdition à ce moment-là et m'en vais fumer dans l’aérogare.


photo 4606852944_img_6028

A mon retour, je m'installe à ma place d'origine, en retrait du lieu des agapes. J'avise une nouvelle fois un serveur qui s’entraîne pour une compétition de sprint et au bout de 3 fois, je lâche prise. Une hôtesse à l'accueil me voyant déconfit après ces 3 échecs ira directement en cuisine et m'apportera mon café en même temps qu'elle m'annoncera qu'il est temps d'embarquer. Alléluia !


photo 4570006032_img_6057

Le toutou semble heureux, j’espère qu'on va lui servir son bol d'eau plus vite que mon expresso.


photo 4606691648_img_6056

C'est donc par cet ascenseur que nous allons quitter la gargote.


photo 4571237040_img_6058-42614

le transfert


En exclusivité, la moquette de l'ascenseur (photo prise par erreur) : j'ai flouté les pieds de mes co-PAX, les modérateurs semblent être des pros du coup de fouet sur ce site.


photo 4579836192_img_6305-36292

Après un contrôle très rapide des documents de voyage et l'interrogatoire de rigueur quand on rejoint les US, nous serpentons dans ce couloir pour rejoindre le véhicule qui va nous déposer au pied de l'avion.
J'ai voulu y aller par mes propres moyens pour faciliter la digestion quand je suis sorti pour fumer mais l’hôtesse m'en a dissuadé : il fallait reprendre le LISA et repasser le PIF.


photo 4524232480_img_6059

Nous voici devant nos véhicules. Je serai accompagné d'un co-PAX pour ce trajet, l’hôtesse m'ayant préalablement demandé mon autorisation.


photo 4516983152_img_6060-53497

Le carrosse rutile sous les rayons dardant du soleil.


photo 4631669920_img_6061

Il s'agit d'une DS flambant neuve, l'odeur du cuir est très présente.


photo 4543398032_img_6062-79540

On va donc circuler sur les pistes entre A332 (et non B777, merci Dams971)


photo 4517094032_img_6148

…et 388 qui se mire dans la verrière. Miroir ô mon miroir.


photo 4576822640_img_6128

Vue latérale de ce bel animal avec ces 5 portes en quinconce.


photo 4575177168_img_6123

Nous arrivons au pied de notre destrier, il s'agit de F-HPJC qui a 9 ans à ce moment-là.


photo 4575641472_img_6063

La soufflerie est imposante.


photo 4575642448_img_6066

Nous nous rendons devant cette porte située au pied du pilier connectant le jetbridge.


photo 4605739168_img_6068

Un ascenseur nous fait gravir les quelques mètres nous séparant de l’entrée dudit jetbridge.


photo 4603318704_img_6300

Et hop, on peut embarquer.


photo 4569777136_img_6069-91919

Oui, c'est bien par là.


photo 4606930624_img_6070

le vol


Nous y sommes ! Cabine de 12 sièges, nous serons 3 à bord : je suis au 2A, il y aura MM. 1A et 1F.


photo 4524024928_img_6189

Il s'agit de l'ancienne cabine qui a déjà pas mal vieilli mais qui présente toujours bien.


photo 4517329728_img_6072photo 4542935824_img_6075

L'ottomane en face du siège avec son tiroir pour ranger ses petites affaires. Un  invité peut s'y installer même si le confort est plutôt spartiate.


photo 4570320256_img_6073

Le PAS est bien évidemment excellent.


photo 4571240144_img_6080

Derrière, les PAX continuent d'arriver…


photo 4516121856_img_6076

…devant ça fourgonne. Pourriez ouvrir la porte s'il vous plaît ?


photo 4607103168_img_6102

Merci !


photo 4516649568_img_6103

J'ai bien mes 3 hublots réglementaires, ouf ! Ça me fait penser à certaines entreprises où le nombre de fenêtres de votre bureau marque le rang hiérarchique que vous occupez…


photo 4518384176_img_6081

Un petit verre d'accueil qui sera de l'eau à bulles après le déjeuner au salon.


photo 4571734928_img_6092

La pochette avec les amenities, plutôt élégante, nous est apportée.


photo 4576940048_img_6091

Intérieur rouge…


photo 4524978544_img_6157

Le contenu de la pochette est ici dévoilé. Les brosses à dents sont en libre-service dans les toilettes.
Le papier blanc enveloppe des produits Carita : désolé, je ne l'ai pas ouvert.


photo 4524975632_img_6159

Nous recevrons ensuite un sac pour y mettre nos chaussures ainsi que des chaussettes noires, un chausse-pied et des slippers noirs.


photo 4607103168_img_6087photo 4524921488_img_6086

Nouvelle distribution : cette pochette bleue piquée du logo AF contient un pyjama…


photo 4524074256_img_6088

… que voici. Je ne suis pas fan de la couleur, de toute façon, je ne suis pas fan de pyjama non plus !


photo 4607195264_img_6090

Distribution d'un oshibori froid.


photo 4630604976_img_6115

L'instant F-OITN avec ce PSU très dépouillé.


photo 4631647520_img_6084

Voici le contenu du tiroir sous l'ottomane : une couverture et je-ne-sais-plus-quoi.


photo 4606930624_img_6079

Procédons maintenant à l'inspection de ce vénérable siège.
D'abord, le rail qui permet de le faire coulisser.


photo 4606531792_img_6205

Sur la gauche, l'accoudoir masque la tablette.


photo 4604450448_img_6083

Tablette spacieuse en 1 bloc


photo 4570628336_img_6085

Toujours sur le côté gauche, une trappe cache le local audiovisuel.


photo 4516971296_img_6093

S'y pelotonnent les prises, la zapette et le casque.


photo 4579408656_img_6094

La télécommande trahit l'âge du capitaine.


photo 4541755376_img_6097

L'endroit contient les prises de courant déjà alimentées, une connexion ethernet et 1 port USB.


photo 4603352880_img_6096

Qu'est-ce que c'est que ce truc ? Tirons, poussons pour voir…


photo 4517031808_img_6098

Et hop, tel un Jack-in-the-box, l’écran TV apparaît au bout de son mat !


photo 4524234208_img_6099

L’écran est philatélique, la qualité de l'image est médiocre : il ne me servira que pour la géovision.


photo 4603917472_img_6100

Les cuirs du casque Bose ont vu passer pas mal d'oreilles.


photo 4602653232_img_6095

Dans l'accoudoir droit du siège, les commandes pour gérer ses différentes positions. A noter que ce siège, comme l'a fait remarquer Pititom, n'est pas full-flat. Pas dérangeant en vol de jour mais ça peut être plus gênant pour dormir.


photo 4570248576_img_6077-21183

La boucle sans logo.


photo 4523887872_img_6238

Mister 1A est confortablement installé. Il vole pour rejoindre de la famille, ses 2 filles voyageant en J le rejoindront quelques minutes pendant la traversée.


photo 4525053040_img_6134

De l'autre côté, Monsieur 1F est également prêt à partir.


photo 4569979472_img_6074-58884

La littérature de bord est standard.


photo 4575561600_img_6078

La carte de sécurité avec tous ses interdits.



Ensuite le mensuel de la compagnie qui met en avant la Pologne avec Wroclaw


photo 4543350768_img_6110-88464

Et enfin le magazine pour madame, quoique…


photo 4576788928_img_6109-57076

Le sac pour les dérangements est logoté ce qui me ferait une belle jambe si j’étais amené à l'utiliser.


photo 4631107824_img_6112

Le cockpit annonce le départ, le jetbridge se retire majestueusement.


photo 4517328000_img_6105

C'est l'heure des adieux, déchirants. Le pauvre homme est seul, en pleurs au milieu du tarmac.


photo 4524350896_img_6136-99653

Tout aussi déchirants seront les hurlements des passagers, à Washington, dont les bagages seront restés ici.


photo 4542502192_img_6133

Notre voisin vietnamien en A359, est fermement ventousé au terminal.


photo 4570042496_img_6131photo 4524232480_img_6126

Un B77W d'AF masque son Joon ami.


photo 4517222976_img_6141

Les consignes de sécurité sont lancées, il est toujours interdit de fumer semble-t-il.


photo 4524073712_img_6135

La caméra sur la dérive nous indique que la voie est libre.


photo 4525478464_img_6144

Passage au-dessus d'une voie ferrée. Le RER ? Non, le TGV (re-merci Dams971).


photo 4525101232_img_6161

Ce british moucheron croise notre route. Lui aussi a 4 ventilateurs : la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf.


photo 4524976528_img_6160

Au loin, le cèdre s'enfuit.


photo 4542381072_img_6152

Tandis que devant, ça bouchonne.


photo 4517144480_img_6149

Cette fois-ci, c'est à nous pour l'alignement.


photo 4543388784_img_6162

…et le décollage


photo 4517247664_img_6168photo 4517336432_img_6172

Un mérou au repos.


photo 4516692848_img_6171

Les nuages arrivent vite tandis que les 2 GP7270 pompent l'air.


photo 4541920800_img_6253

Mon voisin du 1A se met à l'aise, les hublots sont obturés.


photo 4524979744_img_6188

On voit ici toute la qualité de l'IFE avec 1 cache-hublot ouvert.


photo 4525559664_img_6186

La PNC qui s'occupe de notre rang me propose de déjeuner… Après le passage au salon, je n'ai plus faim, je demande juste un café qui m'est servi sur ce plateau. On remarque le ticket de caisse derrière : pas très élégant^^


photo 4569981424_img_6227

Elle me proposera ces petites boites en guise de coupe-faim : je n'ai plus rien à couper !


photo 4542628160_img_6236

Je décide d'aller faire un petit tour : ici la cabine Y.


photo 4605364976_img_6198

Je m'engage dans cet escalier qui mène aux cabines premium.


photo 4602486880_img_6201

Je me fais alors attraper par des PNC-cerbères qui me demandent de redescendre alors que je suis pratiquement rendu devant les escaliers avant. Après discussion, elles me laisseront continuer ma promenade. Je passe devant cet espace étrange autant qu'inutile.


photo 4603696992_img_6203

Et je redescends par cet escalier que je trouve moins large que chez SQ par exemple.


photo 4524580224_img_6104

Des rangements supplémentaires sont disponibles, notamment pour les PMR.


photo 4606691648_img_6114

La toujours charmante PNC nous propose alors une collation dont voici le menu.


photo 4576822208_img_6185-77999

Au choix 1 MOF et sa tarte au citron ou sa tatin, une auge de légumes ou une brochette à la marocaine. Je lui demande alors s'il est possible d'avoir le déjeuner, cela me servira de dîner et me fera gagner du temps dans ma visite de Washington.


photo 4514679008_img_6183

Changement de carte,  et déjeunaillons.


photo 4517086688_img_6182

3 experts ont rassemblé leurs compétences pour cette carte, j'en bave d'avance.


photo 4541710000_img_6207

Cette partie-là ne m’intéresse pas trop, je remarque néanmoins que contrairement au salon, la poire est sortie de geôle.


photo 4602256960_img_6206

Voilà qui est plus intéressant.

Tout d'abord un seul champagne mais qui a belle tête, 1 sauternes, 1 bourgogne blanc…


photo 4603912848_img_6180-69037

…1 rosé et 2 vins rouges dont le Beychevelle que j'aime bien.
Cette carte me va très bien, j'ai un vin qui me plaît pour chacun de mes plats.


photo 4518654192_img_6181

La table est dressée pendant que la Veuve me rejoint.


photo 4579934816_img_6208

On ne peut pas ne pas remarquer la décoration de l'assiette.


photo 4606636112_img_6212

Sel / poivre


photo 4518001728_img_6210

Les couverts sont siglés de la crevette.


photo 4604985296_img_6221

Désolé pour la photo floue de la mise en bouche.


photo 4603917472_img_6194

Il s'agit de caviar Sturia "escorté" de sa crème fouettée à la vodka et au citron, rien que ça.


photo 4575175008_img_6195

Avant de faire ré-escorter tout le barnum en cuisine, on remarquera l'ustensile indispensable pour ne pas oxyder les œufs de poisson, la petite cuillère en nacre.
On remarquera également que lesdits œufs sont servis collés au citron. En terme d'oxydation, c'est fait !


photo 4576732336_img_6196

En attendant l’entrée, le pain est servi (je ne me souviens plus du nombre de pains différents qui étaient proposés).


photo 4603176048_img_6214

Les beurres doux (beurk) et demi-sel sont présentés en petites bûchettes.


photo 4602256960_img_6209

Voici donc l’entrée. La bestiole couchée sur le flanc tel le Concordia sur un banc de sable est la langouste sauce achard. Ce plat sera délicieux et la saveur de la langouste n’était pas masquée par je-ne-sais-quelle-sauce souvent trop piquante ou trop forte en goût. Simple, mais très bon.


photo 4602431376_img_6213

J'accompagnerai cette entrée du Pernand-Vergelesses qui était bon mais peut-être plus adapté à un poisson en sauce.


photo 4576902528_img_6211

Pour suivre, j'ai retenu le méli-mélo de saint-jacques et langoustines aux truffes.


photo 4579908432_img_6216

Celui-là était une vraie tuerie même si la présentation est peu esthétique : pas facile de dresser un plat en avion quand on n'est pas chef.
J'accompagnerai ce délice avec le même bourgogne.


photo 4606897360_img_6217

Pendant qu'on y est, j'accepte la proposition du fromage. Vous excuserez le quartier de figue déjà boulotté…
Ceci est la preuve que l'on peut servir de bons fromages dans un avion : c'est rarement le cas à l’étage du dessus !
J'ai accompagné le beaufort avec le Beychevelle (dégluti avant d’être pris en photo) : ça passe bien.


photo 4606900064_img_6219

Et comme c'est jour de fête, je hurle mon envie du sablé citron et son citron confit. Croustillant et voluptueux, le goût du citron est prononcé mais pas envahissant, un bonheur !


photo 4607015856_img_6220

Accompagnons l'agrume du Sauternes qui avait déjà épaulé le roquefort…


photo 4543160528_img_6222

Plus tard, un expresso viendra conclure ce déjeuner-dîner de très belle facture.
Alors oui la présentation des plats n'est pas aussi esthétique qu'au salon, oui nos capacités gustatives ne sont pas les mêmes à 37.000ft que sur le plancher des vaches, oui encore les choix sont plus restreints en cabine mais j'ai eu 100 fois plus de plaisir lors de ce repas qu'au salon. La différence ? Le service. J'ai eu tout mon temps entre les plats, j'ai eu le temps de changer mes choix de vins quand j'ai sélectionné mes fromages, je n'ai pas été stressé par un serveur déglingué qui courrait partout et ça, ça change tout.


photo 4604259744_img_6223

Le café sera soutenu par ces palets au chocolat, pas mauvais non plus.


photo 4605317568_img_6225

Il est temps de se débarbouiller…


photo 4579691472_img_6243

…et de courir aux toilettes pour se nettoyer les crocs.


photo 4603474432_img_6190

Une gelée des lagons : j'en ai vu quelques-uns de lagons, jamais en gelée ni en confiture d'ailleurs. Ils sont trop forts chez Carita.


photo 4525022336_img_6191

C'est pas le tout mais ces agapes ont bien occupé l’après-midi, nous sommes à 30 mn d'atterrir : le branle-bas est sonné, la cabine est préparée.


photo 4569981424_img_6234photo 4514660128_img_6247

Le ciel est bas et lourd, UA fait la course pour atterrir.


photo 4542242208_img_6273

Survol des environs de IAD.


photo 4524334160_img_6267

et nous touchons prêt de ce boulingrin bien verdoyant.


photo 4602903056_img_6277

Il y a du monde dans le bourg, UA est clairement majoritaire ici.


photo 4576285648_img_6288

B737 Alaska.


photo 4575391520_img_6325

CRJ200-ER UA.


photo 4575355056_img_6293

Une belle dame de l'est du Rhin.


photo 4571262464_img_6323

DryAir.


photo 4571262464_img_6317

SN en A332.


photo 4571061088_img_6320

Avant de partir, il est de temps de sacrifier au rite de la génuflexion devant la porte pour le Grand Menuisier de l'Espace.


photo 4524034976_img_6200

C'est ici que nous prendrons congé de nos PNC qui auront été fantastiques sur ce vol. Bien sûr, on pourrait penser que c'est facile quand on n'a que 2 PAX à satisfaire. Cependant, si on y songe, elles doivent faire preuve de multiples talents : être polyglottes, capables de donner les 1er secours, dresser des plats "compliqués", tenir la cabine et les commodités propres, elles doivent faire preuve de psychologie et comprendre chaque client qui sont en général très exigeants, elles doivent faire preuve d'initiatives pour anticiper leurs désirs, elles doivent écouter, orienter, convaincre parfois s'opposer tout en faisant croire à chacun qu'il est seul dans la cabine, elles doivent être discrètes mais présentes en permanence, … bref, une palette de hard et de soft skills assez impressionnante.
Je profite donc de ce FR pour féliciter cette PNC qui a tout compris à ce métier difficile où la satisfaction du client, même le plus c… (et elles doivent en voir) est une exigence pour elle.
Madame, soyez-en ici mille fois remerciée.


terminal de iad


C'est par une porte dérobée dans le jetbridge, comme à CDG, que nous gagnons le sol et traversons cet espace glauque. Direction : la limo.


photo 4517449648_img_6307

Ben voilà la limo qui nous attend : les chromes sont éblouissants, j'ai hâte de voir le minibar.


photo 4519693040_img_6308

Chargement des bagages à main dans le coffre et en voiture.


photo 4579902688_img_6310

Après une petite balade sur le tarmac, nous voilà devant cette porte hautement sécurisée qui nous donnera accès au PAF.


photo 4579265424_img_6327

Drôle de fourgon à chaudière avec 2 cheminées. Pas très écolo ce truc.


photo 4524942064_img_6326

La tour de contrôle bulbeuse.


photo 4525497760_img_6330

Pas de photo de la PAF bien sûr. IAD ne prévoit pas de file prioritaire pour ce parcours, nous avons donc utilisé les files communes. Seule entorse au règlement, notre accompagnateur nous a placés devant les guichets US citizen beaucoup moins chargés. Il nous faudra quand même 30 minutes pour passer, on a connu pire.
Passage sans arrêt devant les carrousels à bagages baignés de lumière naturelle.


photo 4519528624_img_6332

Pour nous, c'est à gauche toute.


photo 4571769392_img_6337

C'est ou qu'on sort ???


photo 4576960672_img_6345-74230

Finalement, nous y voilà, ne reste qu'à trouver un coin fumeurs.


photo 4605185024_img_6344

… qui est ici.


photo 4576972672_img_6341-74616

Elle rigole pas la dame.


photo 4580145744_img_6340-36065

Après ce passage au grand air, il faut redescendre d'un niveau pour trouver les moyens de transport vers le centre.


photo 4518613632_img_6346
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.1/10
Cabine4.5
Equipage10.0
Divertissements5.0
Restauration9.0

Air France La Premiere Lounge

7.6/10
Confort8.0
Restauration9.5
Divertissements8.5
Services4.5

Paris - CDG

8.6/10
Fluidité10.0
Accès8.5
Services8.5
Propreté7.5

Washington - IAD

8.1/10
Fluidité8.0
Accès8.5
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Cette expérience était riche et j'en ai apprécié diversement les différents moments.
Pour rappel, je n'ai qu'une seule expérience de voyages en P, uniquement les 4-5 fois ou Mme SQ m'a upgradé sauvagement. Je ne ferai donc pas de comparaison avec d'autres compagnies.
Mes critères de notation seront donc purement subjectifs : ce que j'ai aimé ou pas aimé. Tout cela est bien évidemment teinté d'attentes inconscientes forgées par les différents FR lus, ça entre aussi en ligne de compte.
Je vous livre donc le bilan de ma subjectivité sur ce vol.

CDG ; accès facile ce jour-là par le RER, rien à dire. Une aérogare que j'aime beaucoup. Le parcours des PIAF était très facile grâce à mon accompagnateur : rien à dire non plus. Pour pinailler, je trouve le parcours 2F-2E plutôt sinistre, hospitalier.

Salon la Premiere : l'accueil y a été très prévenant, le fait d'arriver sans mon accompagnateur les a un peu désarçonnés mais sans aucune conséquence par la suite.
Le lieu est agréable, je le trouve globalement très réussi. Je rejoindrais Thomas sur le fait qu'un peu plus de lumière naturelle serait un plus. Que le bar n'en soit pas un ne me dérange pas à condition que le service soit irréprochable : on y reviendra.
L'espace détente manque cruellement d’intimité contrairement à son petit frère qui vient d’être refait.
La partie salon, salle à manger est bizarrement agencée : une partie des tables sont situées côté salon, l'autre est côté salle à manger. Les vitrines sont jolies et mettent bien en valeur les mets qui y sont présentés. C'est chic.
Le service a été, pour moi, en-dessous de tout. Je pense que l'affluence en a été la raison principale, un vrai hall de gare. Je ne sais pas si c’était purement conjoncturel ou si c'est récurrent mais il est clair que ce lieu n'est pas conçu pour cela : le nombre de tables est limité, le nombre de staffs également.
C'est une 1ere raison mais pas la seule. Une seul serveur est habilité (formé ?) à servir les plats, il a été vite débordé ce qui m'a donné quasi immédiatement l'impression de déranger. Plusieurs relances pour avoir une carte, un verre d'eau ou de vin, ça me fatigue.
Pendant ce temps-là, 2 serveurs étaient dédiés au service des boissons au salon. Ils passaient plus de temps en cuisine/arrière-cuisine forçant plusieurs fois les hôtesses à pallier leur absence. Problème de formation ou d’efficacité...
Forcément, tout cela a déteint sur la perception globale du repas. Les plats étaient vraiment très bons mais quand on passe son temps à anticiper ses propres besoins et les trajectoires du serveur pour minimiser le temps perdu, ça me gonfle. C'est Ok dans une brasserie, pas chez M. Ducasse.
Pour finir, j'ai trouvé que la carte des vins manquait un peu de panache même si ce que j'y ai bu était très correct. Peut-être faut-il voir ici une image inconsciente véhiculée par certains FR présentant des vins quasi mythiques.

Le Vol - la cabine reste esthétique même si des traces d'usure sont visibles. L'IFE est inutilisable et le siège qui n'est pas full-flat, comme le soulignait Thomas, ne sont plus acceptables aujourd'hui. Pour le reste, j'ai trouvé cette cabine agréable à vivre même si le siège devrait offrir un peu plus d’intimité.
Le Vol - les PNC ont été les vraies artisans de ce bonheur de voler dans cette cabine pourtant datée. Efficaces, prenant des initiatives, souriantes, pros... Le plaisir que j'ai eu à prendre ce repas en vol est clairement , au-delà de la qualité indéniable des plats, dû à la qualité du service.
Le Vol - le catering était d'excellente qualité : je ne mange pas cela tous les jours ! En chipotant, on pourrait dire que la présentation n’était pas exceptionnelle mais cela m'importe peu comparativement à l’expérience gustative qui a été magnifique. La carte des vins était bien sélectionnée pour accompagner les plats à la carte, je l'ai presque préférée à celle du salon.

IAD : l'accompagnement au sol était le bienvenu et nous a permis de passer devant la cargaison de PAX d'un gros porteur européen. L'absence de file prioritaire n'est pas imputable, je pense, à l’aéroport. Le parcours de sortie est plutôt fluide et l’accès au centre ville est facile par les transports.

Voilà, j'en resterai là, à vous de jouer et de laisser s'exprimer votre propre subjectivité !

A bientôt

Laurent

Informations sur la ligne Paris (CDG) Washington (IAD)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 37 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Washington (IAD).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 8 heures et 20 minutes.

  Plus d'informations

37 Commentaires

  • Comment 518253 by
    Donfredo 506 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Le passage au salon La Première est un peu décevant, on va dire que vous n'y êtes pas allé au bon moment. Bien que les plats étaient très bons, le service en mode brasserie à l'heure de rush gâche l'expérience.
    Quant au vol, il était quasi parfait excepté le siège qui est has been, quant à l'IFE, il n'est même pas présentable et encore moins en F.
    La limousine de IAD fait un peu ambulance quand même. Rien à voir avec la DS de CDG :)
    A bientôt.

    • Comment 518301 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonjour et merci de votre commentaire,

      Ben si j'aurais su, j'aurais pas venu... Plus sérieusement, je ne sais pas ce qui s'est passé ce jour-là, mais c’était loin de l'image que je me faisais, au travers des FR, de cet endroit. Plus de correspondances ? Une meilleure occupation des sièges F chez AF ? En tout état de cause, ça m'a pourri mon déjeuner.

      La cabine et l'IFE sont hors d'age mais je le savais en faisant ce choix.

      La limo promise m'a bien fait rire quand j'ai vu le camion ! Il fallait transporter les 2 autres PAX, l'accompagnateur et 2 autres personnes. Moins classe que la DS mais tout aussi efficace.

      A bientôt !

  • Comment 518263 by
    TalsaD 10 Commentaires

    Merci pour ce FR qui donne extrêmement envie, comme d'habitude en F !
    Assez amusant de réserver en F pour l'expérience sol et de finalement être conquis par des cabines vieillissantes, mais avec un service "à la française" comme on aimerait en voir plus souvent !
    En espérant que la réforme FB ne vous ait pas finalement trop pénalisé ;)

    • Comment 518302 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonjour et merci de votre commentaire,

      Votre résumé est parfait ! Je partais pour me faire plaisir au salon, c'est finalement en vol que je me suis régalé ! Heureusement que l’expérience en vol a compensé, ç’aurait été une déception totale.

      A bientôt !

  • Comment 518275 by
    pititom GOLD 10237 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Nous partageons au moins deux points d'entrée : faire fi de la cabine pour favoriser les horaires au salon, et arriver en RER pour un vol en Première ;) Et en effet, le check-in dédié est extrêmement mal placé quand on arrive de la gare...

    Nous avons goûté des mêmes déconvenues de service au salon semble t'il (et dans mon cas, l'affluence n'y était pour rien...), et des mêmes plaisirs de la table car j'avais aussi trouvé que les coquillettes étaient excellentes, que j'avais accompagné du Meursault également (nous avions à priori la même carte des Vins & Champagnes, alors que celle des plats avait changé).

    A bord, même avec cette vieille cabine, tout me semble mieux que sur un vol de nuit (mes deux seules expériences sur La Première, au final) car le défaut de la couchette devient anecdotique, et surtout le menu est bien plus propice à un beau service avec plus de temps et un choix d'entrée, notamment. Exception notable pour l'écran, encore moins utilisable que de nuit...

    Un très joli FR dans tous les cas, extrêmement bien documenté et agréable à lire :)

    A bientôt !

    • Comment 518304 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonjour Thomas et merci du commentaire,

      Je préfère le RER car, quoiqu'on en dise, il y a une certaine prévisibilité dans le temps de trajet ce qui n'est pas le cas en taxi.
      L'espace SP était plus prêt, inutile de courir plus loin d'autant que c’était fermé !

      La qualité des mets n'est effectivement pas en cause dans le salon (les coquillettes étaient délicieuses) mais un service désastreux nuit beaucoup.

      Complètement en ligne, un vol de jour masque les principaux défauts de la cabine excepté l'IFE et permet de bien profiter du repas ... ce qui n’était pas mon objectif initial !
      Heureusement que la prestation à bord était excellente sinon, c'eût été une catastrophe totale.

      A bientôt !

  • Comment 518279 by
    Chewbacca.be 28 Commentaires

    Un bon point pour la restauration mais quelle honte de proposer un tel écran dans une première classe sur un avion agé d'à peine 9 ans!! votre note pour la cabine est généreuse pour le coup.

    • Comment 518299 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonjour et merci de votre commentaire,

      Le retrofit des A380 d'AF est une longue histoire qui se termine par l'abandon de ce bel appareil.
      Le choix de IAD s'est fait en connaissance de cause, je savais que la cabine était ancienne.
      Je vous rejoins sur le fait d’être généreux avec la note qui finalement traduisait mon acceptation de cette cabine connue.
      Une autre manière de noter est de repositionner ce produit face à la concurrence et là, la note serait catastrophique tant pour la cabine que pour la partie Divertissement. Pour la BDD, mieux vaut cette seconde option, je corrige donc ces notes.

      A bientôt !

  • Comment 518294 by
    Dams971 53 Commentaires

    Merci pour le Fr, les deux appareils que vous avez photographé sont des A332 et non des 777 et le passage au dessus des voies férrées c'est le TGV. Belles photos en tout cas

    • Comment 518295 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonjour et merci pour votre commentaire,

      Damned, j'ai louché sur les winglets... Merci de la correction !
      Mea culpa pour le TGV, je ne m’étais jamais posé la question, j'ai la réponse !

      A bientôt !

  • Comment 518296 by
    lagentsecret SILVER 10621 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Dommage pour ce salon bondé qui manque donc du confort qu'on est
    en devoir d'attendre d'un tel endroit

    Malgré cela la pitance et la bibine sont correctes et vous ont plu ;)

    A bord on retrouve cette vieille cabine dont l'aménagement est une honte
    à ce superbe avion qu'est l'A380

    Un déjeuner agréable, d'abord de par le service, et ensuite par
    la qualité des plats et mets servis

    Avec en supplément de très bons PNCs qui ont achevé de faire de ce vol un excellent vol

    A bientôt

  • Comment 518297 by
    lagentsecret SILVER 10621 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Dommage pour ce salon bondé qui manque donc du confort qu'on est
    en devoir d'attendre d'un tel endroit

    Malgré cela la pitance et la bibine sont correctes et vous ont plu ;)

    A bord on retrouve cette vieille cabine dont l'aménagement est une honte
    pour ce superbe avion qu'est l'A380

    Un déjeuner agréable, d'abord de par le service, et ensuite par
    la qualité des plats et mets servis

    Avec en supplément de très bons PNCs qui ont achevé de faire de ce vol un excellent vol

    A bientôt

  • Comment 518298 by
    lagentsecret SILVER 10621 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Dommage pour ce salon bondé qui manque donc du confort qu'on est
    en devoir d'attendre d'un tel endroit

    Malgré cela la pitance et la bibine sont correctes et vous ont plu ;)

    A bord on retrouve cette vieille cabine dont l'aménagement est une honte
    à ce superbe avion qu'est l'A380

    Un déjeuner agréable, d'abord de par le service, et ensuite par
    la qualité des mets et vins servis

    Avec en supplément de très bons PNCs qui ont achevé de faire de ce vol un excellent vol

    A bientôt

    • Comment 518308 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonsoir et merci pour ce commentaire,

      Oui, le fait de courir derrière le serveur pour avoir un bout de pain ou un verre de flotte, ça m'a un peu énervé. Je ne retournerai pas de sitôt dans cet endroit alors je souhaitais que ce soit un moment de vrai plaisir, c'est raté !

      Malgré cela la pitance et la bibine sont correctes et vous ont plu ;)

      Excellent ! Pitance et bibine étaient au rendez-vous, je le confirme. Après tout, je ne déjeune pas comme cela tous les jours !

      J'adore l'A380, j’étais allé à Singapour pour voler sur le 1er (et le seul à l’époque) vers SYD. Depuis, je suis resté fan de ce bestiau. AF en a fait un monstre intérieurement alors que presque tous en on fait leur flagship. Sans commentaire.

      A niveau de repas quasi équivalent, le service en vol a tout changé, j'aime bien prendre le temps qu'il faut quand on parle de gastronomie. La plupart du temps, en vol, on se nourrit ce qui m’intéresse peu, je ne me force pas.

      La PNC était impeccable : je n'aime pas que l'on me dérange en permanence pour me demander si je veux plus, moins, encore,... Qu'elle soit présente sans être envahissante était parfait, base de notre deal initial. Je lui ai dit qu'il était inutile de se déranger pour moi, elle a bien compris le message : c'est à ça que l'on reconnaît une PNC pro, être capable de comprendre et de s'adapter aux PAX.

      A bientôt !

  • Comment 518310 by
    QuentinNZ 56 Commentaires

    Merci pour ce FR!
    donne envie mais je ne me remets pas de l’IFE, on dirait celui de l’éco devant le bulkhead....
    C’est très drôle de voler en F et de venir en RER mais je comprends la raison :)
    Encore merci pour ce reportage qui donne gustativement envie, et qui sera, au fil des mois à venir, de plus en plus rare aux regards de l'abandon Du 388 par AF.
    A bientôt :)

    • Comment 518319 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonjour et merci pour le commentaire,

      C’est sur que cela faisait longtemps que je n’avais pas vu un IFE pareil, alors le retrouver en F... ça m’a fait drôle.-

      Je trouve qu’on galère pas mal, et de plus en plus, pour arriver en Uber ou taxi au T2. Parfois je m’arrêtais au T1 et je prenais le CDGVAL mais maintenant je prends le RER, c’est plus sûr.

      J’aime beaucoup l’A380 et je trouve sa fin un peu triste. Quand j’ai vu le 9V-SKA partir au démantèlement , j’ai eu un petit pincement.

      A bientôt !

  • Comment 518326 by
    Chevelan GOLD 12427 Commentaires

    Salut Laurent

    L'on attend d'un vol en F qu'il soit magique, et la déception au sol avec le salon "bondé" est compensé en vol avec un service à "La Française"de haute volée.
    L'IFE est hors sujet, un peu comme celui de l'A340 JMA de LX... C'est bien sûr le point noir de cette cabine...
    Le vol est court pour profiter pleinement de ce moment d'exception.

    Merci pour le partage, à bientôt.

    • Comment 518332 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Salut Hervé,

      Le seul but de cette opération était de tester le salon...pas déçu du voyage même si la partie gastronomique est impeccable.

      Heureusement, la prestation en vol et la qualité du service ont compensé la déception au sol.

      Je me souviens très bien de ton maudit JMA et de son écran lilliputien : même combat ici mais moi je le savais.

      La durée du vol était adaptée à mon objectif et mes contraintes de temps. Une autre fois, dans une autre cabine...

      A bientôt !

  • Comment 518392 by
    Leadership TEAM GOLD 4333 Commentaires

    Bonjour Laurent,

    Tout d’abord, un grand merci pour ce FR, très intéressant à lire, une expérience en La Première qui confirme celle de pititom et un nouveau jour sans pour le salon.

    Un petit mot sur votre remarque :

    j'ai flouté les pieds de mes co-PAX, les modérateurs semblent être des pros du coup de fouet sur ce site.

    En tant que responsable du site, nous nous devons de respecter la vie privée (renforcée par RGPD) des autres clients, personnels au sol et équipages à bord. Les salons d’aéroports et les cabines d’avions sont des lieux privés, et c’est encore plus vrai pour les passagers voyageant en cabine La Première qui souhaitent de la discrétion. A ce propos, vous avez une photo dans le salon, où les visages des passagers sont visibles. De même pour les PS/PNC, qui veulent aussi dans la grande majorité ne pas se retrouver sur la toile, j’imagine que dans votre travail, vous n’aimeriez pas être pris en photo sans votre consentement puis vous retrouver sur un site avec plusieurs centaines/milliers de vues ?
    Nous ne faisons pas ça pour vous embêter, mais pour améliorer la réputation du site et des ses avis et son appréciation auprès des professionnels.

    Par contre, il est vrai qu’en tant que responsable, il est de mon devoir de veiller que les remarques de modération soient faites avec la justesse et l’empathie nécessaire afin de favoriser le partage.
    à bientôt

    • Comment 518407 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonjour Flavien,

      Je comprends parfaitement les droits et obligations en terme de protection de la donnée et j'ai toujours été vigilant, au travers de mes quelques FR, à flouter les visages sur chaque photo.
      Il s'agissait ici d'un trait d'humour me permettant d'utiliser une photo ratée, en aucun cas une remise en cause de la GDPR à laquelle, professionnellement, je suis confronté tous les jours.
      Il n'y a egalement aucune critique sur un potentiel excès de zèle de votre part dans ce domaine, je connais suffisamment les risques liés à ce règlement.

      J'en ai quand même profité pour compléter le floutage de certaines photos.

      A bientôt !

  • Comment 518393 by
    Esteban TEAM GOLD 10165 Commentaires

    Merci Laurent pour le partage !

    On arrive tout doucement aux limites de la Première avec plusieurs FR qui soulignent le laisser aller du service, ce qui est bien dommage, au salon.

    À bord le service est attentionné malgré une cabine vieillissante.

    Je rebondis aussi sur ton trait d’humour sous la modération (Perso je l’ai pris sur le ton de l’humour) : nous essayons vraiment d’être justes et pas forcément toujours dans le contrôle donc il ne faut pas hésiter à nous dire quand on pense qu’on modère à tord (ou n’ouïs féliciter quand on modère à raison. ... lol)

    À bientôt !

    • Comment 518409 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonjour Stephan,

      Le produit reste d'un excellent niveau mais c'est vrai que le service au salon a gâché la fête.

      Comme je viens de l’écrire à Flavien, il ne s'agissait en aucun cas de critiquer la loi ou la manière dont vous l'appliquez mais bien de faire un peu d'humour autour d'une photo ratée.
      Désolé si cela vous a blessés, ce n’était clairement pas le but.
      Souhaitez-vous que je la retire ?

      A bientôt !

  • Comment 518417 by
    Rastignac SILVER 567 Commentaires

    Merci pour le partage de ce FR !

    Un service défaillant et horrible. Le luxe fait la différence dans le service de manière générale.
    Ce serveur aurait sa place dans un fast food et s'avère inadapté pour servir des plats truffes et des bonnes bouteilles. Pour rester polis, très décevant ce service (in) digne d'une brasserie banale...mais lorsqu'on connais les prix pour voyager en P ou les conditions pour ne serait ce payer une entrée au sein de ce salon en argent comptant ou en miles.. ca fais froid dans le dos et c'est tout simplement scandaleux !!
    Je vous invite chaudement à effectuer une réclamation afin qu'il prennent en considération cette lacune. Sans réclamation et feedback aucune entreprise ne peut s'améliorer et corriger ses défauts on ne le dira jamais assez... c'est l'essence même d'un service client et celui d'AF je le trouve très réactif, sérieux et pro dans son sens noble. Il faut le dire qu'on un service est de bonne qualité.

    Par curiosité vous avez du mettre combien de miles pour voyager en P ?

    À bientôt

    • Comment 518438 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonjour et merci de votre commentaire,

      Je pense que le service a été largement débordé par un afflux exceptionnel de personnes et que ni la configuration des lieux, ni le dispositif humain n’étaient taillés pour gérer cela.
      Ce voyage a eu lieu il y a 1 an, il y a eu du champagne qui a coulé dans les flûtes depuis ! Difficile d’écrire à AF aujourd'hui.
      Pour ma part, quand je ne suis pas content, je n'y retourne plus.

      Concernant le tarif, je ne m'en souviens plus, ce billet a été réservé il y a plus de 18 mois !

      A bientôt !

  • Comment 518605 by
    Benoit75008 GOLD 7094 Commentaires

    Merci Laurent pour ce FR,

    Bon j'arrive après la guerre et surtout après la plupart des commentaires qui résument bien le tout.

    Néanmoins dommage d'avoir comme tu le dis un salon en "hall de gare" alors que tu es en droit d'attendre une prestation adaptée.

    A bord je trouve le tout très bon, même si la cabine des A380 commence un peu à marquer son âge.

    Bon weekend à toi et à bientôt

    • Comment 518612 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonjour Benoît et merci de ton commentaire,

      Un peu hall de gare ou brasserie bondée, je pense que les serveurs ont été débordés ce qui a pénalisé le service.

      La prestation à bord a sauvé le tout grâce au professionnalisme de la PNC.

      Effectivement, la cabine de l'A380 accuse le poids des ans, c’était déjà vrai quand ils ont mis en service ce bel oiseau !

      Bon dimanche à toi et à très bientôt !

  • Comment 518649 by
    BESMRS GOLD 1520 Commentaires

    Merci pour ce FR :o)

    Pour distinguer une ligne TGV d’une ligne classique, c’est simple : sur les lignes à grande vitesse il n’y a pas de signaux (lumineux) mais des « repères » soit sous forme de triangle ou de flèches en alternance jaune/bleu (suivant que la signalisation soit française ou européenne).

    Ici il y a un beau repère (sur la voie de droite avant le pont : avec un œilleton lumineux et une pancarte « Nf » (Non franchissable), c’est un signal qui peut servir aussi pour des manœuvres).

    Je ne sais s’il faut rire ou pleurer de la prestation du salon… l’escorte était peut-être insistante de vous y amener de peur que vous ne trouviez mieux en bas ☹
    Peut-être envoyer un mail de réclamation à l’adresse qui va bien disponible ici :
    https://www.alainducasse-plazaathenee.com/fr/contacts-informations

    Même si le vol a un an, cela peut toujours être utile (en plus en envoyant un mail directement au plazza, nul risque de mile bonus).

    La cabine fait clairement « has been ». Au vu du tarif en P, ce n’est pas acceptable (même si c’est des miles).

    Sinon le « truc » bizarre avec 2 cheminées est un transporteur de pax qui peut monter et se mettre à niveau des cabines ou d’un 1er étage. L’arrière (ici photographié) comporte deux escaliers de secours. ADP en avant il y a 20 ans. La cheminée correspond aux vérins hydrauliques de montée.

    Au final, cela fait quand même îlot de résistance (en vol) dans la descente aux enfers (globale) !

    • Comment 518680 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonjour et merci de votre commentaire,

      Depuis qu'ils ont changé mon ORY>LRT en CDG>LRT, j'ai le plaisir de prendre très régulièrement le TGV. J'avais bien vu ces panneaux de signalisation sans en connaître la fonction alors merci beaucoup pour vos explications très claires.

      Je ne sais s’il faut rire ou pleurer de la prestation du salon…

      Sur le coup, cela ne m'a pas fait trop rire, plutôt exaspérer. Je mets cela sur le coup d'un afflux exceptionnel de passagers ou d'élèves en stage de la Mogoy School of Lounge Hopping qui y ont passé 48h non-stop ^^

      l’escorte était peut-être insistante de vous y amener de peur que vous ne trouviez mieux en bas ☹

      Un pervers sadique qui voulait absolument me jeter dans la nasse afin de gonfler les rangs des victimes expiatoires d'un service décadent.

      La cabine fait clairement « has been »

      Je ne peux le leur reprocher, je le savais, il y a suffisamment de FR qui le mentionnent. C’était un vol de jour donc à part l'IFE qui est une vraie farce, le reste est parfaitement acceptable, Pour un vol de nuit, j'aurais clairement choisi la nouvelle cabine sur une autre destination.
      Ce qu'on peut leur reprocher, c'est d'avoir installer ces vieux nanards (avec les NEV en J...) à l'introduction de l'A380 dans la flotte. J'ai toujours évité cet avion chez AF, c’était ma 1ere fois et je crois la dernière.

      Au final, cela fait quand même îlot de résistance (en vol) dans la descente aux enfers (globale) !

      Aussi étonnant que cela puisse paraître, c'est exactement ce qui s'est passé. Pas top au sol, excellent en vol. Les surprises des voyages !

      Je me rappelle ces wagons sur vérins, c’était plus pratique que les PAXbus, on n’était pas obligé de sortir sur le tarmac surtout sous la flotte ou le cagnard.

      Merci encore et à bientôt !

      • Comment 518693 by
        BESMRS GOLD 1520 Commentaires

        La gare TGV de CDG est utile pour bien des destinations et évite parfois des trajets aéroports<->ville pour pas grand chose...
        Des dessertes similaires peuvent être opérées avec Amsterdam, Lyon, Cologne, Francfort-sur-le-Main, Zurich, Genève, etc.

        Une petite introduction à la signalisation TGV française...
        https://geillon.pagesperso-orange.fr/trains/signaux/signaux4.htm

        Il n’empêche que vendre ce produit en tant que F (au tarif d'AF qui est à comparer avec la concuurence !!!)...

        • Comment 518704 by
          Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

          La gare TGV de CDG est utile pour bien des destinations et évite parfois des trajets aéroports<->ville pour pas grand chose...

          Complètement d'accord avec vous, je l'ai utilisé plusieurs fois et c'est très pratique d'autant que j'aime bien le TGV que je prends avec plaisir.

          Merci pour le lien, je vais me cultiver !

          Il n’empêche que vendre ce produit en tant que F (au tarif d'AF qui est à comparer avec la concuurence !!!)...

          Vous avez raison mais je suis loin d’être un familier des F et P. Ma seule expérience est celle de SQ qui ne propose pas d'accompagnement au sol et dont le salon (The Private Lounge) ressemble à un lobby d’hôtel où le catering est très faiblard. Sur ces 2 points, je mettrai AF en tête.
          Par contre l’expérience en vol est différente avec la Suite SQ qui, à mon sens, dépasse largement la F version A380. Côté repas en vol, j'ai connu des expériences comparables à celle de AF mais il y a qqs années. Par la suite, le catering a perdu de sa superbe et est, pour moi, inférieur à ce que j'ai eu chez AF.
          Maintenant, je ne connais pas les First de LX, LH, CX ou QF pour ne citer qu'eux donc difficile pour moi de comparer sérieusement AF avec la concurrence.
          On va dire que je commence à bâtir mon référentiel ;)

          A bientôt

          • Comment 518769 by
            BESMRS GOLD 1520 Commentaires

            Le TGV est, sur le plan technique, un produit excellent (vraiment). L'exploitation commerciale par sainte-SNCF n'est juste pas à la hauteur de l'excellence du produit (quand bien même, il faut le reconnaitre, elle est loin d'être mauvaise si on compare avec d'autres réseaux :) )...

            Je rêve d'un TGV exploité par des suisses avec l'intermodalité allemande et les ambitions ferroviaires des espagnols :o)

            Moi non plus je ne passe pas ma vie dans des palaces ou des vols en First (c'est plutôt du RER en Y AF domestique Airbus avec planches à repasser)... mais j'ai une petite idée de ce que l'on peut attendre d'un tel vol.

            Le prix de vente public de votre vol est de 7974 € (soit 1,29 € du kilomètre) au départ de CDG en aller-simple toutes taxes et frais inclus. A ce prix là on n'est pas dans de la bétaillère ou du bistro !
            Pour comparaison, c'est 5695 € en J, 2679 € en W et 2433 € en Y (on peut trouver beaucoup moins cher en aller-retour ou avec des tarifs promotionnels).

  • Comment 518666 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4947 Commentaires

    Merci Laurent pour ce FR.
    FR d'archive puisqu'il date de septembre dernier : pas tant que ça.^^
    Il fonce à une telle vitesse que je n'ai pas le temps de prendre de photos. => l'angoisse du FRiste.
    ce plat est un régal.=> en effet ce plat très simple est très bon..
    je me souviens de ce baba => j'ai les yeux qui brillent devant.
    un passage au salon qui s'avère décevant, et je le comprends, c'est un lieu ou le client ne devrait pas attendre.
    j'ai flouté les pieds de mes co-PAX => J'ai bien ri en plus si la pédicure n'était pas top c'est mieux.^^
    A bord c'est l'inverse, la cabine n'est pas très récente mais le service est là pour combler.
    A bientôt

    • Comment 518682 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonjour Valérie et merci de ton commentaire,

      Ça fait quand même 1 an, il commençait à moisir...

      C'est tout l’intérêt de l'accompagnateur mais ça rentre en opposition avec le travail du FRiste. D'au autre côté, le passage de la PAF est no-photo donc je n'ai pas perdu grand-chose.

      C'est vrai que les plats étaient savoureux au salon, dommage que l’expérience ait été perturbée par un service défaillant.

      Je suis prêt à attendre le temps qu'il faut pour un plat mais il faut un peu de disponibilité du serveur pour que cela soit un plaisir (apporter la carte avant de commencer sans avoir à la demander 3 fois, conseil pour accorder les mets et les vins, ...). Là, c’était une véritable course qu'il menait, c’était aussi éprouvant pour lui que pour nous.

      Le devoir de réserve et le bon goût m'interdisent toute remarque sur la pédicure de mes co-PAX d'ascenseur.

      A bord c'est l'inverse, la cabine n'est pas très récente mais le service est là pour combler.

      Oui, je m'attendais au contraire mais finalement le service en vol a compensé l’expérience mitigée au sol, comme quoi...

      A bientôt !

  • Comment 519088 by
    natibo777 954 Commentaires

    Merci pour ce FR très complet et agréable à lire.
    Dommage cette affluence au salon P.
    Les plats servis à bord semblent délicieux. Un super service malgré une cabine vieillissante comparée à celle des 77W.
    A bientôt

    • Comment 519162 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonjour et merci pour le commentaire,

      Oui cette affluence a fortement perturbe le service rendant l’expérience moins agréable.

      Les cabines de l'A380 sont obsolètes par rapport à celles des 777 même en F. Ce n'est pas trop gênant pour un vol de jour (sauf pour l'IFE), certainement plus en vol de nuit.

      A bientôt !

  • Comment 520522 by
    mogoy GOLD 9740 Commentaires

    Merci Laurent pour le com'.

    Drôle de siège à l'entrée !
    Bien mauvaise expérience de service au salon, encore une fois. Pourtant il y a 10 ans c'était bien un point fort.
    Tout comme une fréquentation élevée, on dira que c'est plutôt une bonne nouvelle pour le produit P.

    fricassée de volaille fermière aux écrevisses

    Voilà un plat qui m'a fait hésiter lors de mon récent passage.

    Ils ne devraient acheter que des DS7 pour rester dans le luxe à la française...

    Heureusement l'expérience est bien meilleure en vol.

    • Comment 520541 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonsoir Quentin, merci de ton commentaire,
      Je ne connaissais pas cette artiste mais ce style « feuille » semble caractéristique de son œuvre.
      Le service a surtout été débordé par un afflux de guests : n’étant pas familier des lieux, je ne sais pas si c’était exceptionnel ou si c’était un défaut d’organisation.
      Cette fricassée de volaille était excellente, la sauce était très réussie pour lier la volaille et les fruits de mer. J’espère que tu as passé le stade de l’hésitation pour celui de la dégustation.
      Honnêtement, je n’y connais rien en voitures, ce qui m’intrigue plus c’est son avenir :IoT, voiture connectée, voiture autonome. Je te fais confiance pour la DS7...
      L’expérience en vol a été très réussie, j’ai vraiment apprécié ce moment.
      J’attends bien sûr avec impatience les FR de tes expériences récentes en P, 1 an après celle-ci.
      A bientôt donc !

  • Comment 520694 by
    jm² GOLD 115 Commentaires

    merci pour ce FR.

    Je n'ai jamais pris le temps de faire le FR de mon dernier passage pour un CDG - NRT sur La Première. Je note toutefois que le merveilleux Chassagne-Montrachet a disparu de la carte du salon (divin breuvage dont je fis à l'époque une consommation peu raisonnable).

    Les coquillettes ont été allégées en truffes, c'est dommage. Il ne faut pas oublier le coté croquant de la truffe quand elle est présente en quantité suffisante.

    Je suis effaré de la qualité du service en dégradation, mais les prémices se sentaient il y a quelques années déjà.

    De mémoire, je n'ai jamais vu la machine a trancher fonctionner ... peut être que ça les fatigue de la nettoyer ... ou alors c'est la photocopieuse à jambon de José (pour les amateurs de la série).

    J'ai honte pour l'IFE, il est presque aussi grand que mon téléphone. Ca me rappelle de mauvais souvenirs en Première en 2012 ...

    Je passe sur la carte qui annonce du caviar Sturia ... ok mais lequel ? parce que Sturia, ça va d'un baeri à un beluga. Vu les grains, je pense que vous avez évité le Baeri, peut-être un osciètre. Par contre, même sans toucher le citron, si la quenelle a été moulée avec deux cuillères à soupe en métal ça revient presque au même.

    Air France n'a jamais su valoriser ses A380. Ce coin désert et minable ... inutile. Quand on voit les inflight bar de certaines autres compagnies, c'est le jour et la nuit.

    • Comment 520725 by
      Lhdbzh GOLD AUTEUR 852 Commentaires

      Bonjour et merci de votre commentaire,
      Dommage que vous n'ayez pas publié votre FR, c'est toujours intéressant de mesurer les écarts sur un même produit.
      Je n'ai pas connu ce Chassagne mais le Meursault était de très belle tenue.
      La moindre quantité de truffe a été effectivement constatée par FFlyerCDG : le goût de la truffe était vraiment présent, manquait peut-être le croquant du champignon, la encore, je ne suis pas capable de comparer les 2 versions de ce plat.
      Le service était débordé du fait du nombre de guests dans le salon. Attendons un très prochain FR de Mogoy qui fera le point sur la situation.
      La trancheuse a peut-être fonctionné mais j'ai eu l'impression qu'elle était plutôt décorative.
      L'IFE est vraiment minuscule, difficile de regarder un film sur un tel écran... et pourtant, on s'en satisfaisait il y a quelques lustres !
      Je n’apprécie pas le caviar, je n'y ai pas touché. Je me range donc à votre avis, vous semblez être spécialiste.
      C'est vrai que l’aménagement choisi par AF pour ce magnifique avion est complètement raté. J'ai toujours évité les A380 d'AF, c’était mon 1er vol... et certainement le dernier.

      A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.