Avis du vol Aeroflot Moscow Hong Kong en classe Premium Eco

Compagnie Aeroflot
Vol SU212
Classe Premium Eco
Siege 16A
Temps de vol 09:25
Décollage 24 Aoû 19, 19:20
Arrivée à 25 Aoû 19, 09:45
SU   #33 sur 113 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 105 avis
tsow
Par GOLD 1796
Publié le 30 septembre 2019

Bonjour à tous et bienvenue dans ce FR, deuxième volet d'un routing LYS-SVO-HKG. Après un premier vol correct en Y sur A320, il est temps de tester le produit W de SU sur long-courrier.

Pour tout vous dire, j'attendais ce vol avec impatience, pour trois raisons:
- parce qu'il va m'amener vers une ville que j'ai hâte de découvir, et où je vais vivre un an;
- parce que le 777-300ER est un avion que j'aime beaucoup, et que cela fait longtemps que je ne l'ai pas emprunté
- et bien sûr parce que j'ai très envie d'essayer le produit W de SU: ma seule expérience en W remonte à l'année dernière avec un CDG-NBO en 787 AF où j'avais bénéficié d'un surclassement opérationnel.


Pour ceux que cela intéresse, j'ai mis dans la section suivante le "pourquoi du comment" du routing, que j'avais expliqué dans le report du segment LYS-SVO.


Bonne lecture!


la quête du routing idéal


Bonus : Cliquez pour afficher

Routing


en correspondance à svo


Je vous avais laissés à la sortie de la PAF à SVO une heure avant l'embarquement de mon vol pour HKG.
Lors du contrôle de mon passeport, l'agente avait vu mon BP et regardé sa montre d'un air préoccupé, semblant se dire "houla, il est pas en avance celui-là". C'est donc au pas de course que je repars pour aller trouver ma porte, même s'il me semblait avoir largement le temps.


photo 20190824_181506-65283

Passage devant le FIDS. Pour moi, ce sera la F44, indiquée à 17mn de marche–J'aime bien l'indication du temps de marche pour rejoindre la porte.


On observe qu'il y a bon nombre de vols pour l'Asie


photo 20190824_180541

Pour rejoindre le terminal F, il faut traverser le terminal D, qui est très fréquenté en ce Samedi soir.


photo 20190824_181323-59499

C'est surtout une grande zone commerciale aux couloirs assez étroits. Franchement, ce n'est pas très glamour et ça me fait un peu penser à l'ancien aéroport d'Istanbul dans lequel j'avais transité l'année dernière–il y a mieux comme comparaison!


Néanmoins, pour ceux qui voudraient passer la nuit dans ce charmant terminal il y a au moins trois offres de "capsule hotels"…


photo 20190824_180909

Point de capsule pour moi: au bout d'une quinzaine de minutes, je finis par arriver à la porte F44. 20mn avant le début annoncé de l'embarquement, il y a déjà une file impressionnante, mais personne au comptoir.
Il faut croire que l'agente de la PAF qui semblait si soucieuse du temps avait mal lu sa montre… ou qu'elle s'inquiétait d'être encore au travail si tard… on ne saura jamais.


Cela m'arrange bien d'arriver en porte avec un peu d'avance, car je comptais demander à changer de siège: j'avais pré-réservé le 12K, mais en consultant Flightradar, je vois que le SU212 a systématiquement effectué son approche par le Nord ces dix derniers jours: si je veux avoir une chance d'apercevoir Hong-Kong avant l'atterrissage, il me faudra donc être de l'autre côté de la cabine.


Je vais donc au comptoir, attendre qu'un employé SU se montre. L'agente qui arrivera en premier me proposera le 16A. C'est à la dernière rangée de la cabine W, et j'ai un peu peur que la vue ne soit obstruée par l'aile. Mais avec l'embarquement qui allait bientôt commencer, je dois vite me décider: ce sera le 16A! Je peux toujours demander à bord s'il y a un siège de libre un peu plus à l'avant…


photo 20190824_183057-44047-67821

Une fois le sésame en main, je décide de chercher un endroit pour m'asseoir en attendant que la file ait un peu avancé.


Malheureusement, même si le Terminal F est plus moderne que le D, ça reste un duty-free géant: niveau bijouterie, il y a tout ce qu'il faut, mais impossible de trouver un endroit où s'asseoir.


photo 20190824_183107-77963

Rien non plus de l'autre côté. Au fond à droite, on aperçoit la file pour l'embarquement de mon vol: les pax attendent en plein milieu du duty-free.


photo 20190824_183245-57915

Faute de pouvoir m'asseoir, je retourne en porte pour patienter dans la file–je comprends à présent pourquoi il y avait déjà la queue 20mn avant l'embarquement.


A noter que, contrairement à AF qui offre le parcours Skypriority à ses pax W, SU ne propose la SP que lors de l'enregistrement.
Pour l'embarquement, ce sera donc la file Y. En même temps, avec une cabine W de 48 sièges, cela finirait par faire beaucoup de monde en Skypriority.


L'embarquement est lancé à 18h40 pile. Quelle ponctualité! En revanche, dommage, la cabine n'est pas divisée en zones pour l'embarquement, et les priorités ne sont pas respectées. Du coup, il y a un effet troupeau en porte et ce n'est ni agréable ni efficace.


Mon BP est déchiré, à l'ancienne, pour ne me laisser que le talon. C'est donc parti pour HKG! En prime, ce FIDS qui annonce le temps de vol sur fond de panorama sur Victoria Harbour…


photo 20190824_184343

La passerelle est aveugle: pas de photo de notre étalon du jour… Heureusement, je suis bien informé: il s'agit de VQ-BFL, un 777-300ER flambant neuf sorti des usines de Seattle en Mars dernier (et aussitôt immatriculé aux îles Bermudes)! Dommage, j'aurais bien aimé pouvoir admirer la belle livrée SU (qui rend très bien sur le 77W) avant de monter à bord.


photo 20190824_184405

installation à bord et premières impressions


Au bout de la passerelle, l'accueil à bord est très souriant. Comme nous embarquons en porte 1L, il faut traverser toute la cabine J pour accéder à la cabine W qui se trouve après la 2L.
Le PNC chargé de l'accueil en W est moins souriant, mais il est proactif lorsqu'il s'agit d'aider les pax à ranger leurs bagages. Au moment où je le croise dans le galley, je lui demande s'il n'y aurait pas, à tout hasard, un hublot de libre plus à l'avant de la cabine du même côté que le mien. L'air un peu gêné, il me dit qu'il viendra me dire en fin d'embarquement.


Je vais donc pour l'instant rejoindre le 16A. La cabine W comporte donc 48 sièges, en configuration 2-4-2. C'est exactement le même siège à coque que celui utilisé par AF, avec des harmonies différentes.


Je ne suis pas fan de la combo orange/bleu, mais je trouve que le siège à coque est–visuellement en tous cas–un bon facteur de différentiation par rapport à la cabine Y.


A vue de nez, le remplissage de la cabine sera d'environ 80%. J'ai l'impression que la grande majorité des pax sont des résidents Hongkongais qui rentrent chez eux.


Comme il y avait déjà quelques pax quand j'ai embarqué, j'ai pris les photos de la cabine au débarquement: ça ne fait pas très ordonné mais ça vous donne une idée.


photo 20190825_042127-52026photo 20190825_042119-94450

J'arrive au 16A, et il n'y a pour l'instant personne à côté de moi. Je peux donc sans problème prendre mon siège en photo: il est agrémenté d'un coussin de bonne taille et d'une couverture.


Vous noterez la lecture de circonstance…


photo 20190824_184959

Nous reviendrons au siège plus tard, mais avant, regardons ce qu'on voit par le hublot… En fait, la vue est juste parfaite entre le GE90-115B et la belle courbure de l'aile, qui viendront sublimer le paysage tout au long du vol (du moins temps qu'il fera jour).
Finalement, je suis très bien au 16A…


photo 20190824_185059

…D'autant plus que, lorsque le PNC viendra distribuer la boisson d'accueil, il m'annoncera que je n'ai pas de voisin au 16B. Il me donne cependant le choix d'aller au 11A, qui est libre, mais où j'aurai un voisin. Mon choix est vite fait, le duo 16A/B me convient parfaitement, pour profiter de la vue ET étaler mes affaires.


Lors de cet échange, je remarque que le PNC en question a déjà l'air plus souriant que lors de notre première interaction.


Bon, et cette boisson d'accueil au fait? Sur le plateau apporté par le PNC, il y a le choix entre jus d'orange et… jus d'orange. Ce sera donc un jus d'orange, servi dans un verre en plastique.


On aurait aimé un verre en verre et, soyons fous, un champagne façon AF, mais bon…


photo 20190824_185833

Santé!


Notez au passage que le petit rangement entre les sièges est fait sur mesure pour des livres poche


photo 20190824_185837

Pendant ce temps, c'est dans l'allée d'en face qu'on se laisse aller à la boisson.


L'occasion de remarquer, comme sur le vol précédent, que les uniformes SU sont vraiment réussis…


photo 20190824_185929-42299

Pendant que quelques pax retardataires embarquent, faisons un petit tour du propriétaire, avant de revenir à chaque aspect plus en détail.


Commençons à droite, avec la télécommande pour l'IFE.


photo 20190824_190223

Droit devant, ledit IFE. Ça ne fait pas hyper moderne mais c'est assez grand, réactif et il n'y a pas de reflets.


photo 20190824_190228

La tablette, qui se déploie en deux parties


photo 20190824_190235

Comme chez AF, elle est immense et très solide. Il y a de gros rebords sur une partie de la tablette, pour prévenir de malencontreuses chutes d'objets (voire de repas)


photo 20190824_190241

Chez mon voisin M. Personne, il y a de quoi suspendre ma veste.

Notez la prise USB qui n'est pas super bien placée quand on veut manger… heureusement, en chargeant chez mon cher voisin, je n'aurai pas ce problème.


photo 20190824_190506

Et puis pour être honnête, niveau prises, il y a quand même l'embarras du choix.


photo 20190824_191714

Deux petits sachets en plastique sont placés entre les deux sièges, dans l'espace destiné aux casques audio.


Cela se veut un peu "sympa" avec les dessins de Prague.


photo 20190824_190428

Voyons voir ce qui se cache dedans… Oh, des pantoufles!


Au début, je me dis "chouette, ils ont designé un sachet spécial rien que pour des pantoufles, ça c'est de l'attention au détail"…
Mais ce que je ne découvrirai que plus tard, c'est que c'est aussi un kit de confort. D'ailleurs, à regarder la photo, on voit par transparence un tube de dentifrice… Mais j'y reviendrai (brièvement) en temps voulu.


photo 20190824_191411

Globalement, malgré la jeunesse de l'avion, le siège ne fait pas aussi récent que la version installée à bord du 789 AF que j'avais emprunté.
En même temps, la première impression est plutôt positive, avec des fondamentaux qui sont présents: bon pitch, bon recline (qui a l'air équivalent au 789 AF), et aspects pratiques en nombre (rangements, prises, grande tablette…).


Le temps de faire notre petit tour du siège, et l'annonce "boarding completed" retentit à bord.


Le CDB prend la parole pour annoncer un vol de 8h30 jusqu'à Hong-Kong. Le PNC vient récupérer mon gobelet.


C'est le moment d'attacher ma ceinture, qui est agrémentée d'un gros airbag…


photo 20190824_191047-16249

…Juste à temps pour le début du pushback… A l'heure, s'il vous plaît.


Nous quittons notre bel A330 de voisin (pas de hasard, il est immatriculé VQ-BEL)


photo 20190824_185053

Pendant ce temps, la démonstration de sécurité est lancée sur les écrans. L'introduction est en mode "mafia russe" avec un gros 4x4 Mercedes… prêt à écraser une élégante hôtesse Aeroflot.


photo 20190824_191523

Dehors, les General Electrics sont mis en route et les volets sont sortis.


photo 20190824_193230

Les PNC font un dernier passage en cabine, et le roulage peut commencer.


Le taxiway est un peu encombré ce soir.


photo 20190824_193401

Le soleil va bientôt se coucher–cela promet un beau spectacle une fois en vol.


photo 20190824_193410

Encore un collègue en A321 à laisser décoller avant d'aller admirer le couchant.


photo 20190824_194139

Alignement sur la 24L…


photo 20190824_194526

…Suivis de près par un alter-ego


photo 20190824_194710

Dans la foulée de l'alignement, les GE90 sont poussés à pleine puissance.


V1… Rotate… Positive Rate…


Le tout avec un flou artistique (ahem)…


photo 20190824_194818photo 20190824_194842

Virage à droite au-dessus de l'agglomération moscovite…


photo 20190824_194955

…Puis on retourne vers la gauche…


photo 20190824_195211

…Pour se décider à virer à nouveau vers le Nord


photo 20190824_195613

les premières heures de vol: dîner et confort du siège


Bon, j'arrête de vous faire vivre chaque virage en live, et on se retrouve directement à notre altitude de croisière, où un beau spectacle se prépare…


photo 100_4683photo 100_4685

Il est temps de virer vers l'Est et de se séparer du Soleil pour les quelques prochaines heures…


photo 100_4688photo 100_4687

Une fois l'IFE naturel devenu moins intéressant, je reviens au "vrai" IFE pour y chercher un film à lancer…


Il y a pas mal de choix. Dans la catégorie "action", et l'agent 007 est bien représenté avec pas moins de cinq films. Ce ne sont globalement pas les meilleurs de la série, mais ça me tiendra largement occupé pour les prochaines heures!


photo 20190824_200058photo 20190824_200104

Cependant, je vais devoir faire preuve d'un peu de patience avant de me plonger dans les aventures de l'agent de Sa Majesté, puisque les écouteurs n'ont toujours pas été distribués.


A défaut, je vais consulter le menu qui nous a été remis par une des PNC avant le décollage.


Déjà, pour un menu de W, cela présente très bien!


photo 20190824_193042-59757

Voyons voir ce qui se cache derrière cette belle couverture…


…Ou plutôt qui se cache: Ce sont le caterer Aeromar et le chef Kamel Benmamar. Déjà, je trouve appréciable d'avoir un mot à la fois sur l'entreprise responsable du catering et sur le chef qui est derrière certains des plats. Là encore, un chouette marqueur premium!


photo 20190824_200312

Le menu est un vrai roman (et tant mieux!). Ce n'est pas dans ce vol qu'on mourra de faim…


Au choix pour le dîner: dinde, lotte (un "special" du chef Benmamar) ou épeautre à l'huile de truffe. Tout cela m'a l'air fort sympathique (personnellement, c'est surtout la dinde qui me fait de l'oeil)!


A noter que, pour ceux qui font attention à leur ligne, les infos nutritionnelles sont présentées pour chaque plat


photo 20190824_200320

Dans un avenir plus lointain, le petit-déjeûner n'a pas l'air mal non plus: déjà, le choix à le mérite d'exister (sur AF, je n'avais pas eu le choix pour la prestation pdj). En plus, ça a l'air fort bon (même si le porridge de maïs à la poire me semble être une drôle d'idée).


Notez la sélection de thés, qui ne manque pas d'options


photo 20190824_200325

Selon le site SU, les plats chauds viennent de la J–à en croire le menu, c'est très plausible. Reste à voir ce que ça donne sur le plateau!


En attendant, je vais faire un petit tour aux communs. Là encore, ceux-ci sont partagés avec la J, et ça se ressent au vu des quelques aménités mises à disposition des pax.


Le tout est très propre à ce stade du vol


photo 20190824_201145photo 20190824_201152

Quand je retourne à mon siège, les lumières ont été un peu baissées. C'est bien pour les pax qui souhaiteraient sauter le repas et commencer à dormir–même s'il est encore très tôt


photo 20190824_200550

Les écouteurs ont été déposés par les PNC pendant mon absence.


photo 20190824_201656

Ils sont de tellement mauvaise qualité que j'utiliserai mon propre casque, même si du coup je n'entendrai que d'un côté. Franchement, ce serait bien de proposer (comme le fait AF) un casque ou même des écouteurs plus qualitatifs aux pax W.


photo 20190824_200539

Pendant que je fais le grognon, le PNC passe distribuer un oshibori chaud. Une attention qui, en plus d'être agréable, est annonciatrice d'un service prochain du dîner…


photo 20190824_202131

En effet, une fois l'oshibori débarrassé, sa collègue passe avec le chariot des boissons. Même protocole que sur le vol précédent, les boissons sont servies avant la prestation repas: si l'attente entre les deux n'est pas trop longue, ça peut aller.


Je demande un jus de fruits rouges, qui m'est servi avec un sourire–et un paquet de fruits secs


photo 20190824_202959

A ce moment du vol, nous en sommes… là


photo 20190824_203440

Peu après, je vois apparaître un trolley à l'avant de la cabine. Les effluves du dîner se font sentir, et je m'imagine déjà en train de déguster mon délicieux plat de dinde…


Le chariot arrive rapidement à ma hauteur. Là, lorsque le PNC me demande mon choix, je lui demande la "Turkey leg" dont je rêvais depuis tout à l'heure.
Manque de bol, "je suis vraiment désolé, il ne nous reste plus qu'un choix"."Je ne peux vous proposer que l'épeautre à l'huile de truffe"… Ah!


Je suis évidemment déçu, mais le steward se montrera proactif puisqu'il me proposera immédiatement de venir prendre ma commande en priorité demain matin pour le pdj.


Le plateau est d'abord donné sans le plat principal, que le PNC pose juste après.


Le tout présente vraiment bien, avec un plat en céramique pour l'épeautre. En plus, le plateau est grand et même les récipients en plastique sont plutôt qualitatifs. On voit bien que ce n'est pas un plateau de Y.


photo 20190824_210507

C'est mieux sans les opercules…


photo 20190824_210618

Le PNC propose du pain


photo 20190824_211041

Pour manger tout cela, on a droit à de très beaux couverts…


Je trouve la fourchette particulièrement jolie. Tout est siglé SU.


photo 20190824_210951photo 20190824_211005

…Et la serviette est qualitative (et siglée)


photo 20190824_212103

Il est temps de faire usage de tout ce bel équipement!


Le plat principal se révèlera excellent: on sent bien l'huile à la truffe (qui constitue quand même l'intérêt principal du plat), et les légumes sont bons. Le tout est bien fondant. Certes j'aurais aimé avoir de la viande, mais je trouve que, pour un plat dont je n'avais pas envie au début, c'est super!


photo 20190824_210538

Anticonformiste que je suis, je prends mon entrée après le plat. Malgré l'apparence un peu industrielle, ce n'est pas mauvais non plus.


photo 20190824_210624

Après cela, c'est au tour de la salade. Avec un peu d'huile, c'est bon.


photo 20190824_210627

Il est temps de passer au dessert. Le "shortcrust" n'est pas mauvais du tout.


photo 20190824_210632

Malgré le choix "imposé" du plat chaud, ce fut un très bon repas, servi généreusement qui plus est. Rien de comparable avec le dîner catastrophique que j'avais eu en W sur AF–si ce n'est que, sur AF, j'avais eu un verre en verre.


photo 20190824_212831

Une fois le tout débarrassé, la PNC vient proposer les boissons chaudes. Me voyant hésiter, elle me conseillera une tisane Summer Bouquet en me disant que c'est "sa préférée" et que je devrais bien dormir après ça. Malgré un niveau d'anglais un peu juste, cette hôtesse se sera montrée adorable durant tout le vol; toujours attentionnée et souriante.


Ce "Bouquet Estival" n'était pas un mauvais conseil…


photo 20190824_213129

Sans transition, on passe au petit moment gênant lors du débarrassage de la tisane: ça va bientôt être le moment de dormir, et je n'avais pas remarqué qu'il y avait un masque et des boules quiès dans le sachet plastique avec les chaussons.
Je demande donc à la PNC s'il y a des kits de confort en W. Elle a l'air un peu désarçonnée, donc je lui repose la question.
Elle finit par me proposer d'aller en chercher un, et elle me ramène un sachet en plastique "Prague" similaire aux deux autres. Je l'ouvre pour en sortir les chaussons, et c'est là qu'elle déplie les chaussons et me montre tout ce qui se cache à l'intérieur: autant dire que je me suis senti un peu seul. Au moins, ça aura fait sourire la PNC…


Dans tous les cas, ça veut dire une chose: ces kits de confort ne font pas "premium" du tout. C'est à peine réutilisable.


photo 20190824_190424

En voici le contenu. C'est assez standard. Il n'y a pas de kit brosse à dent/dentifrice, mais il y en a à disposition dans les toilettes.


On note néanmoins le masque "malin" avec un côté "réveillez-moi" et un côté "ne pas déranger".


photo 20190824_213938photo 20190824_214035

Avec tout cela, il ne reste plus qu'à incliner mon siège pour dormir.


Le recline est bon.


photo 20190824_214352

Le repose-pieds est un peu haut, ce serait bien de pouvoir le régler plus bas.


photo 20190824_214359

Je trouve que c'est particulièrement bien moussé au niveau des lombaires, comparé avec le siège AF.


photo 20190824_214411

La cabine est passée en mode "nuit" avec le mood-lighting correspondant.


photo 20190824_220818

Juste au moment où je m'apprête à mettre mon masque de sommeil, le steward passe distribuer une petite bouteille d'eau fraîche.


photo 20190824_215840

Il propose également (à ceux qui sont encore éveillés) des crackers et une pâte de fruits–la même que j'avais eue en dessert sur le LYS-SVO. Me voyant hésiter, il me dira que c'est une sucrerie traditionnelle russe qu'il aime particulièrement. Je ne me ferai pas prier devant un tel enthousiasme!


photo 20190824_220814

Deux heures après le décollage, le dernier cracker est englouti et je peux essayer de dormir.
Le service aura été un peu long, mais je ne trouve pas que ce soit rédhibitoire: je ne m'attends pas à dormir 8 heures en W, et entre la distribution des oshiboris, le service de boissons, le repas et autres petites friandises il n'y aura pas eu de temps mort.


le lendemain matin: ife, petit-déjeûner, et approche sur hkg


Après trois bonnes heures dans les bras de Morphée, je me réveille au-dessus de la Mongolie.
Vous me direz, trois heures, c'est peu… Mais le confort du siège n'y est pour rien: quelques heures avant d'arriver à HKG pour un an, j'ai pas mal de choses qui me trottent dans la tête et j'ai un peu de mal à dormir.


photo 20190825_004502

Nous sommes très exactement à 3h24 de notre destination.


photo 20190825_004526

La cabine est encore endormie, et j'entr-ouvre le cache-hublot pour voir ce qui se passe dehors… et on dirait qu'il fait déjà jour.


photo 20190825_005920

De fait, le soleil est en train de se lever.


photo 20190825_004600

Un (bon) moment plus tard, notre GE90 est baigné d'une belle lumière.


Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est le seul à avoir ouvert ses cache-hublots…


photo 20190825_010039

Point de paysages de steppes, mais une mer de nuages.


photo 20190825_010226

Bon, je n'ai pas envie de réveiller tout le monde avec mon lever de soleil: je ferme mon cache-hublot et je me remets à somnoler un petit moment.


Quand je me réveille 30mn plus tard, nombreux sont les pax qui ont ouvert leurs caches, et la cabine baigne dans la lumière matinale


photo 20190825_005944

Nous sommes toujours au-dessus de la Mongolie. En toute logique, nous fondons sur la Chine…


photo 20190825_010152

Comme nous ne sommes encore pas près d'arriver, je me dis que c'est le moment idéal pour explorer l'IFE.


Déjà, l'interface est fluide et intuitive.


Petite note technico-technique: remarquez que sur le rappel du routing en bas de l'écran, ce sont les codes ICAO des aéroports qui sont utilisés. C'est inhabituel: nous allons de UUEE à VHHH et non de SVO à HKG (codes IATA plus fréquemment utilisés)…


photo 20190825_010649

Du côté de la musique, la sélection est bonne avec différents styles bien représentés.


photo 20190825_010926

Après la musique, il y a aussi une sélection sport & auto: première fois que je vois ça sous cette forme, mais pas mal pour les aficionados!


photo 20190825_011058

Il y a une sélection "spécial Russie"…


photo 20190825_011150

Pour les amateurs, il y a tout pour se cultiver…


photo 20190825_011407photo 20190825_011429

…Si vous voulez faire du Project Management, l'école de commerce devient obsolète: SU a tout prévu pour former les futurs dirigeants d'entrerpise!


photo 20190825_011643

Après ça, on peut s'accorder une relaxation bien méritée…


photo 20190825_011343

…Ou lire quelques pages de magazines


photo 20190825_011257

Plus terre à terre, le système de géovision Thalès. Il est complet (comme ma photo ne le montre pas), avec plein d'informations et d'angles de vision.


photo 20190825_012353

Le tout sans oublier une sélection de films très complète dans différents genres.


Moi, je choisis de me mettre devant un film débile pour les prochaines heures.


photo 20190825_030353

Il est encore très tôt, mais la cabine semble bien réveillée. De toutes façons, pas le choix, tous les cache-hublots sont relevés (ou presque).


Environ 2 heures avant l'atterrissage, un trolley plein de jus de fruits pointe le bout de son nez. Je trouve que ça fait très tôt pour un service de pdj sur un vol redeye, même si tout le monde semble réveillé.


Lorsque la PNC arrive à ma hauteur, je demande un jus d'orange pour ouvrir les festivités. Comme lors du dîner, les boissons sont servies avant le "solide".


photo 20190825_011026

Une fois le chariot des boissons rentré au galley, je reçois la visite du steward: comme promis, il vient prendre ma commande pour le plat principal du pdj. Je demande les crêpes à la dinde: hors de question que le volatile m'échappe à nouveau ce matin!


Quelques instants plus tard, le trolley revient à l'attaque avec cette fois-ci la prestation solide.


Les PNC arrivent vite à ma hauteur, et l'hôtesse me tend directement le plat que j'avais commandé auprès de son collègue–bonne coordination!


Là encore, ça présente plutôt bien et ça semble très consistant. Je peux d'ores et déjà dire qu'on est loin de la prestation qui m'avait été servie lors de mon vol en W sur sur AF: j'avais eu droit à un jus d'orange et à un muffin pour solde de tout compte!


photo 20190825_013048

C'est encore plus appétissant sans les opercules! La PNC me propose aussi une "petite brioche": je note qu'elle a bien fait attention à ne pas appeler ça un croissant. C'est pourtant ce qui est marqué sur le menu; elle n'a pas dû vouloir se rendre complice de cette tromperie sur la marchandise…


photo 20190825_013248

Sans plus attendre, commençons le repas… Non sans nous être parés de cette belle serviette

Je crois que ce n'est pas comme ça qu'il faut la mettre mais bon, on fait ce qu'on peut…


photo z

Je commence par les crêpes salées. Rien à redire, c'est vraiment très bon (si ce n'est que crêpe salée=sacrilège). Je ne suis pas un grand amateur de sauces (à fortiori de sauces épaisses comme là), mais celle-ci est bien réussie et va bien avec le plat. En plus, comme elle est dans un récipient séparé, on peut doser à sa préférence.


photo z1

Je ne prendrai pas la salade avec de la viande: le salé au pdj ne me dérange pas, tant que c'est chaud. Mais là, dans une salade froide, ça ne me tente pas trop. Il en faut pour tous les goûts!


photo 20190825_013244

Je passe donc au yaourt, qui est d'excellente qualité (comme le laisse présager le packaging)!


photo 20190825_013232

Avec cette confiture joliment présenté dans un petit pot, c'est sympa!


photo 20190825_013239

Cette espèce de vrai/faux croissant, même s'il est chaud, ne m'inspire pas trop. J'en prendrai un petit morceau quand même: comme annoncé par la PNC, c'est de la brioche (pas excellent, qui plus est). Comme il y a plein de choix sur le plateau, je préfère goûter autre chose en priorité!


photo 20190825_013159

M'interrompant dans mon festin, la PNC vient servir les boissons chaudes. Ce sera un thé au jasmin (toujours sur ses bons conseils) et un refill de jus d'orange!


Parfait avec le shortbread que vous voyez là–très bon (et très nourrissant), comme le reste du plateau.


photo 20190825_014506

Pour terminer sur une touche un peu plus légère, une bonne salade de fruits…


photo z2

…Et voilà le travail!


photo 20190825_015848

Au final, un très bon pdj sur ce vol, qui se différencie très clairement d'une prestation Y: il y a énormément de choses sur le plateau, et c'est très bon. Seul le faux croissant détonne au milieu de ces produits. Tout est extrêmement consistant, surtout servi 4h30 après la fin du dîner–je crois que c'est la première fois que je n'arrive pas à bout d'un repas en avion.


Ceci étant, j'ai bien conscience que le salé au pdj ne serait peut-être pas du goût de tout le monde; c'est affaire de préférence…


En attendant de réconcilier les amateurs de pdj sucrés et les aficionados du pdj salé, nous en sommes là.


photo 20190825_022415

Petite visite aux communs, moins propres que tout à l'heure.


photo 20190825_022157

A mon retour, c'est toujours aussi nuageux….


photo 20190825_0202200photo 20190825_031452

Tout le monde semble être en train de profiter de l'IFE.


photo 20190825_030700

Les PNC passent en cabine pour distribuer les formulaires d'arrivée.


photo 20190825_023356

Évidemment, je n'ai pas de stylo: j'irai en demander un au steward, qui se fera une joie de me prêter le sien.


Pendant ce temps, la couche nuageuse s'est légèrement éclaircie.


photo 100_4703

Le temps de terminer mon film et de faire un peu de lecture, et le début de descente est annoncé par le CdB.


photo 20190825_032930

Quelques minutes plus tard, nous traversons déjà la première couche nuageuse…


photo 100_4704

…Pour se stabiliser entre deux couches.


photo 20190825_033159

Je n'ai jamais été aussi proche du but!


photo 20190825_033311

Pendant que nous sommes encore dans les nuages, les PNC font un dernier passage pour prendre congé des pax et distribuer une petite friandise.


Cette fois-ci, ce n'est pas une pâte de fruits mais un assortiment de pâtes de fruits… Qui plus est, marqué aux couleurs du 95eme anniversaire d'Aeroflot. Un vrai collector.
Je trouve appréciable d'avoir une rapide prise de congé individuelle. Le steward me demande si j'ai passé un bon vol, et me souhaite un bon séjour à Hong-Kong. Merci!


Avec les remerciements d'Aeroflot… et de bons baisers de Russie! Je les ai mangés plus tard et ce n'était pas mauvais.


photo 20190825_034606

Les PNC retournent terminer la préparation de la cabine. Cette fois-ci, nous approchons vraiment du but…


Ça semble mal parti pour la vue sur Hong-Kong.


photo 100_4708

Nous arrivons par le Sud en survolant le Delta de la rivière des Perles, puis virons vers le Nord-Est pour passer au-dessus de l'île de Hong-Kong, et faire un 180° très progressif vers l'île de Chek-Lap-Kok qui accueille l'aéroport.


Collé au hublot, voilà tout ce que j'arriverai à voir: l'Est de Kowloon, pas loin de l'ancien aéroport de Kai Tak; puis le quartier de Sha Tin…


photo 100_4710photo 100_4712

Il fait beau…


photo 100_4723

L'île de Tsing Yi


photo 100_4725

L'île de Lantau est en vue; nous sommes en finale.


photo 20190825_040318

Ça devient imminent…


photo 100_4732

Le Terminal 1, notre destination finale…


photo 20190825_040505

Touché de roues sur la 25R, suivi d'un puissant freinage.


photo 100_4733

Piste dégagée…


photo 20190825_040951

Bienvenue à HKG! Avec 40mn d'avance s'il vous plaît…


Notez les barges qui s'activent pour la construction de la 3ème piste de Chek Lap Kok…


photo 20190825_040940

Il n'y a plus qu'à rejoindre le T1.


photo 20190825_041044

Dernier virage!


photo 20190825_041248

Nous stationnons en belle compagnie, en la forme de ce 787-10 BR.


Entre CX, SQ, BR, et, maintenant, SU, les trois alliances mondiales sont représentées.


photo 20190825_041328

En un rien de temps, le jetbridge est connecté en porte 2L, et le débarquement peut commencer.


Un dernier regard à mon duo de la rangée 16…


photo 20190825_041613

…Sous le haut patronage d'un beau logo SU


Sans le marteau et la faucille, c'est plus chic?


photo 20190825_042111-37189

La prise de congé de l'équipage en porte est souriante.


Je peux voir un petit bout de VQ-BFL, qui aura avalé les kilomètres avec une grande efficacité.


Ici, SU a décidé qu'en fait, c'était plus chic avec le marteau et la faucille


photo 20190825_042143

Un au-revoir au GE90 dont la voix aura bercé mon sommeil…


photo 20190825_042153

Décidément, je n'aurai pas réussi à avoir de vue convenable de cette belle livrée!


photo 20190825_042221

l'arrivée à hkg


Aussitôt sortis de la passerelle, nous sommes accueillis par la PME locale…


photo 20190825_042346-36860

L'immigration est juste à côté. Les formalités seront expédiées en moins de 5mn avec un agent qui, après avoir examiné mon visa, se fendra même d'un "bienvenue à Hong-Kong". Ça y est.


Je me retrouve ensuite devant les carrousels de récupération des bagages.


photo 20190825_094229photo 20190825_094530-95670

En 5mn, j'ai récupéré mes deux bagages.


photo 20190825_094849

20mn après l'arrivée au stationnement, je suis dans le hall des arrivées…


C'est un bel espace…


photo 20190825_095157-64448

15mn plus tard, je suis dans la navette qui m'amène à l'hôtel où je vais passer mes deux premières nuits. Nous mettrons une grosse demi-heure pour rejoindre Causeway Bay.


photo 20190825_103850

C'est sur cette chaussée mouillée que s'achève ce Report! Merci de m'avoir lu, et à très bientôt pour d'autres aventures au départ de HKG!


photo screenshot_20190825-104814_flightradar24photo screenshot_20190825-104824_flightradar24
Afficher la suite

Verdict

Aeroflot

8.5/10
Cabine7.5
Equipage9.0
Divertissements8.5
Restauration9.0

Moscow - SVO

6.4/10
Fluidité6.0
Accès6.5
Services7.0
Propreté6.0

Hong Kong - HKG

9.2/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

Personnellement, j'aime bien le principe des sièges à coque en W. Je trouve que cela rend la cabine plus agréable, et que ça préserve bien l'espace vital de chaque pax. J'ai trouvé le siège confortable et les ajustements assez nombreux (appuie-tête...). Pas mal d'aspects pratiques également (prises, rangements...). En ne mettant pas 8.5 ou 9, je sanctionne le kit de confort très cheap, et l'absence d'écouteurs de qualité. 7.5.
Un très bon équipage: des deux PNC qui se seront occupés de moi, le steward, qui sembalit un peu "coincé" au début, se sera finalement montré proactif et sympathique. L'hôtesse, elle, aura été très souriante et attentionnée. Le tout avec une bonne efficacité malgré des protocoles de service chronophages (boissons, puis repas). Dommage que le niveau d'anglais de la PNC ait été un peu limité. 9.
Un IFE complet, avec un bon système de géovision. L'écran aurait pu être plus grand et de meilleure définition, mais ce n'est pas catastrophique non plus. 8.5.
Le catering aura été le point fort de ce vol: tant au dîner qu'au pdj, l'offre était qualitaitve, très consistante, et très correctement présentée. Seuls soucis: l'absence de choix au dîner (j'ai décidé de ne pas trop pénaliser car le PNC s'est assuré que j'aie mon premier choix au pdj; et parce que le plat était au final très bon), et le pdj servi trop tôt (là encore, je ne pénalise pas beaucoup car la cabine était bien réveillée depuis un moment). Sinon, même le faux croissant et les verres en plastique/carton sont pardonnés au vu de la qualité (et de la quantité) du reste! 9.

Au global, un très bon vol sur SU, avec un produit W qui se démarque bien de la Y: catering de haut vol, siège agréable et service attentionné sont au rendez-vous. Les principaux bémols tiennent du détail mais méritent d'être améliorés, avec ce kit de voyage et ces écouteurs vraiment trop cheap, et des verres qui pourraient... être en verre! Avoir un vrai parcours Skypriority serait également un plus. Mais pour 580€ en a/s depuis LYS, cette W est une façon hautement recommandable de rejoindre HKG!

L'expérience à SVO n'était pas terrible. Je pénalise la fluidité pour l'embarquement qui n'était pas bien organisé, sans zones ni même files bien délimitées. Difficile de noter l'accès, je mets 6,5 pour ne pas influencer la moyenne globale. Niveau services, l'offre duty-free est très (trop?) fournie et il y a même des choses un peu "différentes" (capsule hotels...). En revanche, manque de sièges, prises etc... Niveau propreté, cela ne m'a pas semblé terrible, mais c'est peut-être dû à la fréquentation.

C'est une autre histoire à HKG. Avec 20mn de la porte de l'avion à la sortie du terminal, c'est excellent. L'aéroport est assez éloigné du centre, mais les possibilités d'accès sont nombreuses et globalement économiques. Il y a tout ce qu'il faut dans la zone des arrivées, et en plus l'agent de l'immigration était sympa. Niveau propreté, l'ensemble du terminal m'a semblé extrêmement propre.

Sur le même sujet

23 Commentaires

  • Comment 524482 by
    Hamzarom26 491 Commentaires

    Merci de ce FR très détaillé. Tred Beau service offert et un catering dans la moyenne haute. Le plateau du matin fair vraiment envie et Est complet. AF doit prendre exemple. Un bon choix de compagnie pour un éventuel prochain voyage.
    A bientôt

    • Comment 524492 by
      tsow GOLD AUTEUR 1591 Commentaires

      Merci pour votre commentaire! Sur le catering, AF devrait en effet s'inspirer, surtout pour le pdj qui, sur mon vol l'an dernier, n'était pas digne d'une Y...
      C'est un bon choix de Cie, surtout quand on prend en compte la différence de prix avec la Y de moins de 80€ si l'on veut une bonne franchise bagages en Y.
      À bientôt!

  • Comment 524483 by
    AK SILVER 843 Commentaires

    Merci pour ce FR. Je confirme que les plats de premium eco sont aussi servis en classe affaires sur les vols moyen-couriers (voyez mon Bishkek Moscou récent). La prestation est vraiment convaincante, une vraie premium éco. Seule la trousse de confort est issues de la classe éco. C'est la seule chose qui est un peu décevante à mon avis.

    • Comment 524493 by
      tsow GOLD AUTEUR 1591 Commentaires

      Merci pour votre commentaire! En effet, la trousse de voyage est le seul point qui rappelle vraiment la Y, et c'est dommage. Autrement, le produit se différencie vraiment, qui plus est pour un tarif canon!
      À bientôt!

  • Comment 524484 by
    Nollaig GOLD 1849 Commentaires

    Merci pour ce FR vraiment très complet!
    Dommage pour le manque d'organisation à SVO.
    Excellente prestation en premium éco (plat principal de la business, diversité dans le choix des thés...) avec des PNC très professionnels.
    A bientôt pour de nouveaux vols au départ de HKG.

    • Comment 524494 by
      tsow GOLD AUTEUR 1591 Commentaires

      Merci pour votre commentaire!
      En effet, par rapport au LYS-SVO où le service n'était pas très souriant, j'ai eu la chance de tomber sur un équipage très pro et attentionné sur ce LC. Le protocole de service se différenciait aussi de la Y (prise de congé...).
      Le catering aura été le vrai point fort de ce vol; SU ne lésine ni sur la quantité, ni sur la qualité et c'est très bien.
      À bientôt!

  • Comment 524522 by
    Numero_2 9987 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Rien de bien rédhibitoire sur ce vol SV concernant le catering : 3 choix pour la première prestation ainsi que pour la seconde, c'est bien. Ce qui l'est moins c'est que in fine le choix n'est présent que sur le papier...

    Ce qui par contre est rédhibitoire c'est le siège, et pour ceux qui dorment bien en avion la durée du voyage qui est assez courte pour ce vol de nuit.

    • Comment 524524 by
      tsow GOLD AUTEUR 1591 Commentaires

      Merci pour votre commentaire! En effet, c'est notable d'avoir 3 choix et non 2, comme il est plus habituel de voir. Je n'ai pas voulu trop pénaliser l'absence de choix au dîner, car le PNC aura été proactif pour rattraper le coup.
      Personnellement, j'aime bien ce siège mais je sais qu'il ne fait pas du tout l'unanimité, et je comprends qu'il ne plaise pas à tout le monde.
      Sur la durée, c'est d'autant plus vrai que vol aura été particulièrement court ce soir-là (8h17 contrairement à 9h25 annoncées et en moyenne 9h constatées sur Flightradar).
      A bientôt!

  • Comment 524552 by
    hippocampe 30 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR.
    En effet, une belle prestation de W que dont d'autres compagnies devraient s'inspirer.
    Bon séjour à Hong-Kong, ville que j'affectionne beaucoup.
    A bientôt.

    • Comment 524558 by
      tsow GOLD AUTEUR 1591 Commentaires

      Merci pour votre commentaire!
      On est par exemple bien au-dessus de notre compagnie nationale, surtout niveau catering, avec un positionnement tarifaire qui est beaucoup plus intéressant que la plupart des tarifs que je vois sur AF en W, souvent exorbitants (la W AF était presque 6 fois plus chère que la W SU sur LYS-HKG). C'est d'autant plus dommage qu'AF pourrait capitaliser sur ses équipages souvent au top et sur le patrimoine gastronomique français pour rendre son produit W plus attrayant... Mais bon, il faut croire que ça rapporte assez comme ça...
      HK est en effet une ville assez incroyable, dans laquelle je me plais beaucoup jusqu'à présent!
      À bientôt!

  • Comment 524578 by
    AirBretzel TEAM GOLD 7556 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    On peut lire le nom sur le BP
    Le siège est pas mal et la lecture appropriée.
    Menu qui présente bien (avec les calories)
    Un petit déjeuner exceptionnel, et un équipage très prévenant.
    Voilà une prestation W qui vaut le coût.
    A bientôt

    • Comment 524587 by
      tsow GOLD AUTEUR 1591 Commentaires

      Merci pour votre commentaire!
      Merci aussi pour votre vigilance concernant le BP. C'est mon prénom (et mon 2eme prénom) qui apparaissent sur le BP; mon nom de famille n'apparaît pas. Au cas où il ne faille faire apparaître ni nom ni prénom pour raisons de modération (je ne sais pas si c'est le cas?), j'ai remis un coup de flou.
      Un produit W qui mérite en effet largement le surcoût (assez minime) par rapport à la Y. Le pdj est vraiment notable tant en qualité qu'en quantité.
      À bientôt!

  • Comment 524606 by
    Papoumada GOLD 6003 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Cette W n'est pas mal du tout même si je ne suis pas fan des sièges coque. Et pas de voisin immédiat est un avantage certain.

    Le catering n'est globalement pas mal du tout (les deux services sont équilibrés) même si l'absence de choix ne fait pas très premium.

    Quelle était l'offre de boissons?

    Le contrôle des passeports en arrivant à SVO ne concernait que la vérification de la correspondance je suppose?

    A bientôt !

    • Comment 524615 by
      tsow GOLD AUTEUR 1591 Commentaires

      Merci pour votre commentaire! En effet, le siège à coque, on aime ou pas... mais j'ai l'impression que cette version est mieux rembourrée que sur AF en tous cas! Sans voisin, c'est sûr que mine de rien ça rend le vol beaucoup plus confortable.
      Sur les boissons, j'avoue que je n'ai demandé que des jus de fruits et thés, mais c'est vrai qu'à y repenser, je ne me suis pas intéressé aux vins ni même aux sodas: la question reste ouverte pour un prochain report!
      Je pense aussi que le contrôle des passeports consistait en une vérification pour la correspondance, puisque la Russie ne demande pas de visa de transit pour les pax qui restent dans l'aéroport.
      À bientôt!

  • Comment 524608 by
    momolemomo GOLD 6678 Commentaires

    Elle est grande cette cabine Premium, peu de compagnies offrent autant de siège en Premium.
    La vue est effectivement parfaite. Tout juste sur le beau réacteur mais pas d’obstruction pour profiter des paysages survolés.
    Puis pas de voisin au 16B, de mieux en mieux.
    Le menu est une bel touche et 3 choix de plats chauds pour le premier ET le second service, c’est inhabituel mais bienvenue.
    Vraiment pas mal la W d’Aeroflot!
    Merci pour ce Fr!

    • Comment 524616 by
      tsow GOLD AUTEUR 1591 Commentaires

      Merci pour votre commentaire!
      C'est vrai, 48 pax c'est beaucoup plus que chez AF par exemple. Ceci étant, même avec un fort remplissage, ça n'a pas empêché le service d'etre attentionné et assez personnalisé. J'imagine que la taille de la cabine est aussi ce qui permet à SU de proposer des tarifs aussi intéressants.
      Ce changement de siège aura en effet été très bénéfique :)
      Le catering reste vraiment le marqueur de cette W: c'est excellent et, en plus, c'est varié!
      À bientôt!

  • Comment 524610 by
    Esteban TEAM GOLD 12504 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage !

    C'est un très joli produit soft que propose SU sur ce tronçon, l'ensemble du catering fait envie et est recherché, je trouve le plat végétarien vraiment original et c'est celui ci que j'aurais choisi.

    Le siège coque j'en suis moins fan par contre.

    A bientôt !

    • Comment 524620 by
      tsow GOLD AUTEUR 1591 Commentaires

      Merci pour votre commentaire! En effet, il y aura eu du bon à l'absence de choix au dîner, puisque ça m'aura permis de (ou plutôt forcé à) goûter cet excellent épeautre!
      Concernant le siège à coque, qui a mauvaise presse, je manque d'éléments de comparaison, mais j'ai bien apprécié l'espace personnel et j'ai été à l'aise tout le vol. Mais je peux comprendre que l'on veuille avoir plus de recline et de moelleux!
      À bientôt!

  • Comment 524652 by
    grenouille 198 Commentaires

    Merci pour ce comparatif fort détaillé.

  • Comment 536907 by
    fiftytwo GOLD 957 Commentaires

    Merci pour le FR , javais completement loupe celui ci

Connectez-vous pour poster un commentaire.