Avis du vol Motor Sich Kiev Zaporozhye en classe Economique

Compagnie Motor Sich
Vol M9202
Classe Economique
Siege 4D
Temps de vol 01:15
Décollage 31 Mai 19, 20:00
Arrivée à 31 Mai 19, 21:15
M9 17 avis
akivi
Par GOLD 980
Publié le 19 octobre 2019

Bonjour à tous et bienvenue pour le troisième (et dernier !) FR sur Motorsich de cette série ukrainienne :)



Dans ce routing, j'ai déjà dit qu'on était toujours gagnant à la loterie Motor Sich ; c'est tout-à-fait vrai si on prend un seul vol, car la compagnie n'opère que de vieux Antonov et Yakovlev. Mais si on prend un 2e ou un 3e vol, il faut aller brûler un cierge pour avoir un nouveau type avion car c'est complètement imprévisible (excepté sur la ligne IEV-UDJ opérée par un Yak-40 depuis peu de temps). Inutile de vous dire que j'espérais tomber sur un Yak-40 ou un An-140, voire un An-74 pour ce vol vers OZH, mais les choses en ont décidé autrement… Alors faisons contre mauvaise fortune bon coeur et savourons une dernière fois le plaisir de voler dans un appareil hors du temps, avec ici une petite particularité comme vous le verrez ! Le FR sera court car effectué en grande partie de nuit.

Pour rappel mon vol précédent avait mis très longtemps à débarquer en raison d'une alerte à la bombe et j'ai théoriquement loupé ma correspondance… Je me dirige donc à grands pas vers les départs domestiques


photo img_20190531_205042

A gauche c'est un vol pour ODS, mais à droite peut-être ?


photo img_20190531_205100

Bingo ! Le vol a été recalé à 21h30


photo img_20190531_205115

Le nouvel horaire est bien pris en compte sur mon BP


photo img_20190531_210056_1-23244

Demi-tour et virage à droite pour le PIF, qui sera très lent. Mais au moins je ne suis plus stressé car je sais que je dormirai bien à OZH ce soir !


photo img_20190531_205533-84788

Le PIF n'est pas beaucoup plus chaleureux que ce matin et j'arrive dans cette mini-zone d'embarquement


photo img_20190531_210821_1

Boarding à 21:14


photo img_20190531_211440-22965

Niveau spotting, il faudra se contenter de Wizzair !


photo img_20190531_211747

Et nous voici devant la bête ! Heureusement, mon ami AvGeek (qui lui est resté à Kiev) m'avait prévenu que j'aurais de nouveau un An-24 ce soir, car il commence à bien connaître la compagnie et arrive à déduire les appareils du soir en fonction des vols du matin ! Ça m'aura au moins évité une déception en découvrant sur le coup que je n'aurai loggé qu'un seul type avion de Motor Sich pendant ce routing


photo img_20190531_212324

Par contre l'avion n'est pas le même, et on va vite voir que ça change beaucoup la cabine !


photo img_20190531_212334

En effet elle n'a pas grand-chose à voir avec ce matin : il y a des coffres à bagages "ouverts" et surtout… des rideaux aux hublots !


photo img_20190531_212410-24660

Mon siège


photo img_20190531_212430

Cette cabine assez incroyable me console un peu d'être encore sur un An-24 !


photo img_20190531_212425

Le legroom est excellent, à vue de nez j'ai une 20aine de cm de marge entre mes genoux et le siège de devant


photo img_20190531_212519

Je ne me lasse pas de ce rideau ! Et vous voyez également que le hublot, en plus d'être parfaitement rond, est immense !


photo img_20190531_212530

Une hélice à 4 pales, voilà qui est relativement rare dans le monde des turboprops pax il me semble


photo img_20190531_212601

La cabine est franchement nickel ! Elle a été refaite il y a très peu de temps selon mon ami AvGeek


photo img_20190531_212639

Les consignes sont indiquées à un seul endroit pour tous les pax, et là aussi c'est original ! Je ne sais pas si c'est projeté de l'extérieur, éclairé depuis l'intérieur…


photo img_20190531_212645

J'avoue ne pas du tout savoir à quoi correspondent ces branchements ! Peut-être un GPU (?)


photo img_20190531_212712

Moteurs démarrés et roulage à 21h30 pile poil


photo img_20190531_212909photo img_20190531_213123

On arrive sur la piste


photo img_20190531_213538photo img_20190531_213553

Go !


photo img_20190531_213614

La rotation est tellement douce que je ne sens même pas l'avion quitter le sol ! La montée est très lente


photo img_20190531_213715photo img_20190531_213957-2-92497

Entre les nuages et la nuit qui tombe, les paysages s'estompent vite


photo img_20190531_213849

La tablette est plus fine que celle du précédent An-24. Dans ma pochette je n'ai que les consignes, mais mon voisin a également un magazine


photo img_20190531_214049

La fin de montée et la croisière sont très particulières. Nous sommes dans une purée de pois et régulièrement des éclairs illuminent le ciel, j'avoue ne pas être rassuré de me retrouver ballotté comme ça dans un si vieil avion ! Et j'ai l'impression que la croisière dure très longtemps… Un peu comme si le temps s'était suspendu un long moment, mais toujours avec le bruit et les vibrations de mon vieil Antonov !

On dirait que les pilotes contournent le coeur de l'orage (même si nous sommes sous la pluie) et régulièrement je vois qu'ils allument les "phares" de l'avion !


photo img_20190531_214621

Alors que je me dis que nous devrions déjà avoir entamé la descente, je vois notre PNC (qui m'aura moins convaincu que Nataliya sur les vols précédents) aller vers le cockpit avec les plateaux équipage !

Ensuite c'est à nous : vive le suremballage avec une barquette en polystyrène + un film plastique par-dessus, tout ça pour un gâteau, un bonbon et une dose de sucre ! Il y avait un choix de thé/café mais je ne prendrai que de l'eau. L'avion vibre tellement que le verre se déplace tout seul sur la tablette :)

Nous en sommes à ce moment à 1h15 de vol alors que c'est censé être la durée totale de vol… 


photo img_20190531_224440

Nous finissons par sortir des nuages et je vois une ville que je serais bien incapable d'identifier… Descente amorcée !


photo img_20190531_230416

En finale


photo img_20190531_231831

Et nous touchons la piste d'OZH


photo img_20190531_231921

Un peu de roulage…


photo img_20190531_232046

… et nous sommes enfin arrivés ! Il est 23h23, le vol a donc duré presque 2 heures alors que la durée théorique est de 1h15… Je vois deux explications à ça :
- le fait que l'An-24 est tellement lent que les durées réelles sont souvent plus longues que les durées programmées (ça m'a été dit, là aussi, par mon ami AvGeek et j'ai effectivement pu le vérifier sur le vol précédent)
- les détours que nous avons faits pour éviter l'orage

Entre ça et le départ retardé, nous arrivons à OZH deux bonnes heures après l'heure indiquée sur le billet !


photo img_20190531_232417

Au revoir Motorsich et merci pour ce(s) moment (s) !


photo img_20190531_232850-88635

Bonsoir OZH !


photo img_20190531_232955

L'inconvénient d'arriver à une heure aussi tardive, c'est que les options pour aller en ville sont très limitées… Je capte mal le WiFi de l'aéroport mais j'arrive tout de même à commander un Uber, seulement celui-ci finit par décliner la course… Je commence à être un peu en galère et un chauffeur de taxi à proximité l'a bien vu. Il me propose un tarif certes deux fois plus élevé qu'un Uber mais qui reste raisonnable (250 UAH soit environ 9€). Pas trop de négociation possible mais à ce tarif et à cette heure je n'insiste pas, on va dire que c'est son bonus de travail de nuit !

La traversée de la ville aura été très AvGeek, car c'est ici que Motor Sich est basée et on en mange à toutes les sauces ! Sur des bus… 


photo img_20190531_235839

… ou bien sur des bâtiments comme ici. J'ai aussi vu une réplique miniature d'An-225 (le fameux Mriya), dont les moteurs sont fabriqués par Motor Sich. Il y a également un musée d'aviation Motor Sich


photo img_20190531_235938

J'arrive enfin, un peu exténué après cette journée, à mon hôtel : le Teatralniy Hotel, très correct et pour seulement 30€ la chambre (ce qui est en fait cher pour l'Ukraine)


photo img_20190601_000824

La déco est sur le thème du cinéma


photo img_20190601_000820

Ma chambre simple, qui ne manque de rien


photo img_20190601_001016photo img_20190601_001030

Avec quelques bonbons pour me souhaiter la bienvenue. Une douche et je m'effondre dans mon lit, c'est que la journée de demain va être encore bien remplie ;)


photo img_20190601_001113
Afficher la suite

Verdict

Motor Sich

5.6/10
Cabine7.0
Equipage6.0
Divertissements3.0
Restauration6.5

Kiev - IEV

6.8/10
Fluidité5.0
Accès8.0
Services5.0
Propreté9.0

Zaporozhye - OZH

7.8/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services6.0
Propreté8.0

Conclusion

Une cabine étonnamment propre et confortable, le rideau et le hublot si particuliers rajoutant encore un peu de cachet à l'expérience ! Mais le bruit et les vibrations ne permettent pas de passer un vol reposant pour autant. Le catering n'est pas fou, mais c'est mieux que les autres compagnies ukrainiennes sur des vols intérieurs comme on le verra dans la suite du routing. Quant au PNC il était assez distant, dommage.

IEV : PIF un peu compliqué, sinon RAS

OZH : je n'ai quasiment pas été dans les bâtiments, donc les notes correspondent plutôt au vol du lendemain !

Merci pour votre lecture !

Sur le même sujet

19 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.