Avis du vol Wamos Air Bangkok St Denis en classe Economique

Compagnie Wamos Air
Vol UU888
Classe Economique
Siege 6H
Temps de vol 07:35
Décollage 15 Sep 19, 09:00
Arrivée à 15 Sep 19, 13:35
EB 5 avis
Patou974
Par 1448
Publié le 12 octobre 2019

Bonjour de Thaïlande,

C’est la fin des vacances, c’est toujours triste mais c’est ainsi.

C’est une quinzaine de minutes après 5.30 h que nous quittons notre hôtel situé dans le quartier très commerçant de Pratunam, mon quartier préféré pour les fins de séjour. Résultat : 6 valises, 1 sac à dos pour 110 kg de bagages. Pour être certain que tous les bagages suivront, j’ai commandé un van la veille, comme d’habitude je dirai. A cette heure-ci, il n’y a pas d’embouteillage et c’est donc 30 minutes plus tard que l’aéroport est atteint.

Je vous avais laissé devant les FIDS d’arrivée, c’est devant les FIDS de départ que je vous retrouve


photo 20190915_061611

Notre vol est prévu à 9.00 h et l’enregistrement a commencé en zone Q mais avant, il faut que j’aille me faire tamponner pas les Douanes les factures d’achat ouvrant droit à la récupération de la TVA « VAT Refund ». Ils se trouvent entièrement à droite du terminal et, coup de chance, il n’y a pas de queue, soit les touristes chinois sont déjà passés par là, soit ils ne sont pas encore arrivés à l’aéroport.

Il y a déjà beaucoup à l’enregistrement, 4 comptoirs sont ouverts pour la classe économique dont 1 est réservé au web check-in. C’est certain qu’il ne faille pas rater ce vol car le prochain est seulement dans 4 jours.


photo 20190915_062430


20 minutes plus tard, nous voici en possession de la carte d’accès à bord


photo 20190915_071830


Le temps de terminer les bouteilles d’eau et, sans plus tarder, direction l’immigration. A BKK, il est préférable de ne pas traîner pour les formalités, on ne sait jamais, l’aéroport étant déjà au-delà de la saturation. J’ai connu plusieurs moments de stress autant au départ qu’à l’arrivée.

Première étape, le contrôle de sûreté à l’étage. Ici, en général, ça va assez vite, il y a de nombreux postes classiques et un scanner corporel qui est en panne donc passage classique obligé et chaussures à enlever en plus des autres accessoires. Que je n’aime pas enlever mes chaussures !

Seconde étape un niveau en-dessous et le moment le plus craint (pour l’attente), l’immigration. C’est sans surprise qu’il y a foule mais c’est avec surprise qu’au bout de 15 minutes nous soyons enfin en airside. Il est 7.10 h et c’est l’esprit serein que nous pouvons déambuler en attendant notre vol.

J’ai affaire avant, c’est de me faire rembourser la TVA. Il y a de quoi largement se payer un bon repas en guise de petit-déjeuner.

Direction un des restaurants le plus proche de notre zone d’embarquement. Lequel choisir ? Bon, comme d’habitude, ce sera le même


photo 20190915_073938

Pour les dernières saveurs thaïlandaises


photo 20190915_074133photo 20190915_074529


8.00 h, il est temps d’y aller, direction la porte F2 toute proche, plus précisément F2A puisque comme « espéré » LOL, embarquement par paxbus. L’appel a déjà commencé


photo 20190915_080613


La salle d’embarquement est presque vide.

Présentation de la carte d’embarquement et du passeport avant de descendre… vers les bus. La zone F se situe à l’ouest du terminal.


photo 20190915_080722


Je suppose que nous sommes parmi les derniers passagers, et peut-être le dernier ou l’avant-dernier bus car nous attendons une dizaine de minutes qu’il se remplisse un peu. Direction le nord-ouest du terminal.

L'avion qui nous attend est le même que celui du vol aller, à savoir un Airbus A330-200 de la compagnie Wamos Air, immatriculé EC-NCK et ayant appartenu à China Southern Airlines. Il n'est pas très âgé avec ses 12 ans. Sa configuration cabine est proche de celle des 787-8 d'Air Austral avec 266 passagers répartis en 2 classes, 24 Affaires et 242 Economie et une classe économique configuré en 2+4+2.

8.30 h, nous voici dans l’avion et pas beaucoup de mètres à parcourir puisque j'ai opté pour la première rangée de sièges, à droite pour l'arrivée sur La Réunion. La rangée centrale restera vide.


photo 20190915_083022


La première rangée centrale en 6, incompatible avec la transformation en banquette-lit


photo 20190915_083143


Vues depuis mon siège


photo 20190915_083152photo 20190915_083222


Des sièges coques en classe Affaires, Club Austral


photo 20190915_083231


La première cabine de la classe économique, depuis ma place


photo 20190915_083240-80828


Pendant ce temps, à l’extérieur. L’impression de ne pas être dans un des plus grands aéroports au monde, peu d’avions au contact, peu d’avions au décollage.


photo 20190915_084123photo 20190915_084144


Vidéo promotionnelle de la compagnie… oui mais laquelle ? Apparemment China Southern Airlines, l’ancien propriétaire


photo 20190915_084721


Pas de surprise depuis le vol aller, c’est encore en chinois (et en anglais)


photo 20190915_084758


A 8.50 h, un PNC s’exprimant en espagnol annonce : embarquement terminé.

A 8.55 h, même langue : fermeture des portes… et le commandant de bord prend la parole cette fois-ci en anglais et annonce entre autres un temps de vol de 7h20. Plus d’une heure de différence avec le vol aller. Dans la foulée, les consignes de sécurité « à l’ancienne » sont présentées.

Un A359 Finnair, vol AY142, rentre au pays en Finlande.


photo 20190915_085930


Repoussage à 9.03 h


photo 20190915_090439


On longe la piste 19R vers le sud. A BKK, il y a 2 pistes parallèles


photo 20190915_090720


Et croise un B767-300 d’Ukraine International immatriculé UR-GEA qui vient probablement de se poser


photo 20190915_091225


A 9.13 h, on tourne à gauche et prend le taxiway qui rejoint l’autre piste, en longeant le terminal par le sud


photo 20190915_091342


Le nouveau terminal en construction qui a pris un peu de retard. Il sera relié au terminal principal par un métro souterrain automatisé


photo 20190915_091600


9.16 h, nouveau virage à gauche, direction la piste 19L


photo 20190915_091650


Un 777-300 Qatar Airways tout jeune immatriculé A7-BEG en pleine poussée, juste avant notre tour


photo 20190915_092017


Pas beaucoup de monde derrière, le 777 vient tout juste de prendre son envol


photo 20190915_092114photo 20190915_092125


Ah mais si, un Airbus A320-200 de Thai Vietjet Air VZ560 immatriculé HS-VKB nous colle au train, en partance pour Taichung RMQ, Taïwan, à moins de 4 heures de BKK…
La plus haute de tour de contrôle du monde avec ses 135 mètres.


photo 20190915_092210


… suivi en troisième position par le vol WY818 Oman Air en partance pour Muscat MCT, Oman, un Boeing 787-9 Dreamliner immatriculé A4O-SI âgé de quelques mois seulement puisqu’il a été livré neuf à la compagnie le 20/03/2019


photo 20190915_092222


C’est à notre tour, il est 9.22 h. Direction sud


photo 20190915_092336photo 20190915_092340


Les premiers nuages (de pollution ?) arrivent très vite


photo 20190915_092412


De vrais nuages peut-être


photo 20190915_092435


Pour résumer, notre A330-200 était garé au nord de la tour de contrôle, on a contourné le terminal à l'ouest, puis au sud, puis on est remonté par l'est pour un décollage vers le sud…


photo bkk


La géovision assure le service minimum


photo 20190915_092623photo 20190915_092645


A 9.35 h, un PNC d’Air Austral prend la parole en français pour nous informer de quelques prestations à bord : le petit-déjeuner sera servi dans un instant, l’utilisation de Wamos on Air pour visionner quelques films ou autres programmes, etc.

Le petit-déjeuner est servi à 9.55 h, le protocole a donc changé puisque les vols programmés à 10.50 h avaient droit directement au déjeuner.

Un petit-déjeuner à 10 heures du matin, ça risque de faire un peu léger sachant qu’à l’heure à laquelle on doit quitter l’hôtel à Bangkok, il n’est pas possible d’en prendre… pour plusieurs raisons.

Il faut ouvrir la tablette rangée dans les accoudoirs


photo 20190915_095405


Le petit-déjeuner


photo 20190915_095616


Heureusement qu’on s’est restauré avant d’embarquer


photo 20190915_095636


Il nous sera laissé 40 minutes pour le savourer. Je ne vous dirais pas en combien de temps je l'ai terminé puisqu'il ne s'agissait pas d'un concours.

Place au repos maintenant… Nous avons décollé à 9.22 h, le temps de vol étant de 7h20, notre atterrissage devrait se faire aux environs de 16.45 h, un peu plus d’une heure s’étant déjà écoulé, il reste donc en théorie dans les 6 heures de vol, en enlevant le second service qui devrait être le déjeuner dont je ne sais à quelle heure il sera servi, peut-être vers 15.00 h pour coller à l’heure du repas à destination, je dispose donc d’un peu plus de 4 heures pour me reposer si je ne me suis pas perdu dans mes calculs… En attendant, Madame est déjà dans les bras de Morphée. Je n’ai aucune difficulté à la rejoindre aussi vu la courte nuit précédente et, de toute façon, il n’y a pas beaucoup de choses à faire dans ce Wamos.



C’est un peu plus tôt que mon estimation que les lumières se rallument en cabine pour débuter 10 minutes plus tard par la seconde collation, il est 14.20 h. Un Extra Champagne est distribué juste avant à un couple qui a cédé à la tentation.

Enfin le repas


photo 20190915_142625photo 20190915_142642


Sans les opercules


photo 20190915_142738


Ce sera des nouilles au poulet, brèdes et oeuf


photo 20190915_142742


Précédé d’un magret de canard fumé et de pommes de terre très sèches


photo 20190915_142746


Et suivi d’un gâteau trop sucré, à mon goût, et qui sera avec un pain, les seules choses qui resteront dans mon plateau, non pas parce que le reste était bon mais bien parce que j’avais faim. Le plateau de Madame étant resté un peu plus garni.


photo 20190915_142748


Le tout mangé avec des couverts en métal, bien plus agréable que du plastique qui n'est pas toujours fantastique


photo 20190915_142838


40 minutes toujours, avant d’être débarrassé du plateau et d’avoir le service thé/café qui prend la relève. Il est 15.00 h. En théorie, il reste encore 1h45 de vol.

J’essaie de m’assoupir un peu… à peine 45 minutes avant de me réveiller


photo 20190915_154840photo 20190915_154854

Le temps commence à paraître un peu long.

Impossible de savoir où on se trouve sur cette géovision


photo 20190915_154906


Quoique…


photo 20190915_155009photo 20190915_155035photo 20190915_155113


Il fait très froid à l’extérieur… :)


photo 20190915_155704

… malgré le beau temps


photo 20190915_161446


A 16.10 h, le CdB annonce le début de la descente dans 5 minutes et espère atterrir vers 13.45 h (16.45 h à l’origine). Il est temps que je change aussi de fuseau horaire.

13.18 h, début de descente effective ressentie et nous sommes à la verticale de l’île Maurice


photo 20190915_161831


13.32 h, proche de la couche nuageuse


photo 20190915_163208


13.34 h, l’île de La Réunion est théoriquement visible mais je suis du mauvais côté, pour l’instant


photo 20190915_163413


13.35 h, consignes de sécurité


photo 20190915_163511


Et on croise un cargo en partance pour l’île Maurice


photo 20190915_163521


La descente se poursuit


photo 20190915_163652


Aux environs de 1893 m d’altitude, on s’apprête à passer sous une belle couche nuageuse


photo 20190915_163803photo 20190915_163750


Et 5 minutes plus tard, un virage à près de 180° est entamé pour une approche par l’ouest habituelle. La ville du Port qui abrite le port maritime est tout juste visible.


photo 20190915_164325


Sortie des trains d'atterrissage.

La fameuse route du Littoral et son nouveau viaduc qui n’est pas encore en service, voie précieuse reliant le nord et l’ouest, objet de débats sans fin depuis des décennies et route la plus chère de France


photo 20190915_164435


Saint-Denis, chef-lieu de La Réunion


photo 20190915_164518


Saint-Denis et ses quartiers est


photo 20190915_164540photo 20190915_164614


Approche finale


photo 20190915_164643photo 20190915_164648


Atterrissage à 13.47 h


photo 20190915_164702photo 20190915_164708

Un Boeing 747-400 de Corsair qui a dû se poser en fin de mâtinée et est déjà à l'écart


photo 20190915_164711

Un 777-300 d'Air Austral et un "mystérieux" Airbus A340-300 sans nom


photo 20190915_164727


Direction le taxiway


photo 20190915_164759


En porte à 13.52 h


photo 20190915_165157photo 20190915_165214


4 minutes plus tard, la passerelle est en service en 1L.

Passage obligé par la classe Affaires… pour ceux et celles qui désespéraient de voir des photos de cette cabine


photo 20190915_165513photo 20190915_165517


Passage obligé aussi par les galleys avant, pas le plus beau souvenir :)


photo 20190915_165522


Les premiers bagages arriveront à 14.05 h.

Merci de m'avoir lu.

Afficher la suite

Verdict

Wamos Air

7.1/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements6.5
Restauration7.0

Bangkok - BKK

8.4/10
Fluidité7.0
Accès8.5
Services9.0
Propreté9.0

St Denis - RUN

7.8/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services7.0
Propreté8.0

Conclusion

Ma conclusion reprend celle de mon vol aller. Ma déception de ne pas avoir eu le 787 n'est pas mesurable, pour autant mes vacances n'ont pas été gâchées par un retour sur cet A330-200 ex China Southern Airlines récemment intégré au sein de la flotte de Wamos Air.

Si on fait abstraction des cabines modernes et des couleurs, cette cabine n'est pas si désagréable, j'y ai bien voyagé, le siège a assuré un certain confort en position assise et je confirme par rapport à mon vol aller où j'avais passé un temps non négligeable en position "couchette" avec 4 sièges centraux rien que pour moi. Bien sûr, l'absence d'IFE aujourd'hui est navrant et il faut s'occuper autrement. Le système Wamos on Air est louable mais le choix des programmes est restreint, celui qui a fait un vol aller en profitant de ce divertissement aura du mal avec le vol retour.

Pour le catering, une des deux collations est trop légère et le fait de les avoir inversé est discutable car attendre le "vrai" repas à seulement 14.30 h après un réveil très matinal puisqu'il est préférable d'être à l'aéroport vers 6 heures, est long.

Mis à part ces doléances, le vol s'est bien passé et il ne m'empêchera pas de retourner à Bangkok :)

Informations sur la ligne Bangkok (BKK) St Denis (RUN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 7 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Bangkok (BKK) → St Denis (RUN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Austral avec 7.6/10.

La durée moyenne des vols est de 7 heures et 55 minutes.

  Plus d'informations

23 Commentaires

  • Comment 526071 by
    Esteban TEAM GOLD 12490 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage !

    La classe affaires Wamos est largement en dessous de celle d'UU, j'espère que ceux qui ont payé pour ce service se sont vu offrir un dédommagement.

    Pour l'éco ça reste correct malgré l'absence d'IFE. Le plateau principal est vraiment bien garni,la collation est certes légère mais sur un vol de cette durée ça passe. J'aurais néanmoins inversé l'ordre du service.

    A bientôt !

    • Comment 526099 by
      Patou974 AUTEUR 397 Commentaires

      Merci pour les commentaires Stephan,

      La classe affaires Wamos est largement en dessous de celle d'UU, j'espère que ceux qui ont payé pour ce service se sont vu offrir un dédommagement

      Il ne faut pas trop rêver avec cette compagnie LOL. Je ne connais que 2 personnes qui ont utilisé cette classe depuis le mois d'août, une n'a même pas daigné demander une compensation car elle en attend toujours une depuis plus d'un an et l'autre s'est vue délivrer une fin de non recevoir ?
      la collation est certes légère mais sur un vol de cette durée ça passe. J'aurais néanmoins inversé l'ordre du service.

      Oui, j'aurais préféré. C'était le cas lorsque le vol était programmé à 10.50 h. Depuis que le Wamos a été affrêté, le vol a été avancé à 9.00 h. Le service aurait pu rester le même ?
      A bientôt.

  • Comment 526120 by
    nicobcn TEAM GOLD 4833 Commentaires

    Merci pour ce vol retour !

    Cet A330 Wamos reste certainement mieux que leurs B747... Maintenant, c'est une très mauvaise surprise quand on paye un plein tarif pour se retrouver avec une prestation en partie dégradée.

    A bientôt !

    • Comment 526131 by
      Patou974 AUTEUR 397 Commentaires

      Merci d'avoir commenté Nicolas,

      Cet A330 Wamos reste certainement mieux que leurs B747

      J'ai eu l'occasion et la désagréable surprise de voler sur un de leurs 747-400 affrété par Corsair qui n'avait pas daigné prévenir ses passagers. Il est vrai que c'était un changement de dernière minute. A l'intérieur, c'était presqu'une épave volante ! Cet A332 n'a rien à voir sur ce point même si comparé aux 787-8 d'Air Austral, les prestations sont en-dessous. Aucune compensation à attendre malheureusement ?
      A bientôt.

  • Comment 526126 by
    Papoumada GOLD 6003 Commentaires

    Merci Patou pour ce FR d'une société d'import de retour à RUN !

    Un vol tous les 4 jours : mieux vaut en effet être à l'heure !

    Avion encore sinisé si j'en crois la géovision collective.

    La première prestation est similaire à la deuxième du vol aller et fait elle aussi pitié.

    Le déjeuner est correct mais sans plus.

    On sent l'ennui gagner peu à peu.

    Le J ressemble, orange en moins, aux cabines de MK à bord des 340 du temps jadis.

    Au final, UU n'a pas de quoi pavoiser et gagnerait à se trouver des avions en état de voler ! D'autant que sa "filiale" MD ne semble pas en meilleure posture ces temps derniers...

    A bientôt !

    • Comment 526130 by
      Patou974 AUTEUR 397 Commentaires

      Merci pour les commentaires Franck,

      pour ce FR d'une société d'import de retour à RUN

      LOL ?, il faudrait que j'en crée une pour rentabiliser le vol. Impossible de résister au shopping en Thaïlande et à Bangkok pour l'essentiel, surtout pour Madame ?, c'est presque comme ci elle partait au Carrefour du coin entre autres magasins.
      Avion encore sinisé si j'en crois la géovision collective

      Oui, dans les toilettes, la signalétique est encore en chinois aussi (cf mon précédent FR. Je pense que face au besoin urgent d'UU, Wamos Air a fait le minimum dans cet A332 pour le proposer en wet-lease.
      La première prestation est similaire à la deuxième du vol aller et fait elle aussi pitié

      Oui ?
      Quand on ne peut pas dormir, il n'y a vraiment pas grand-chose à faire. Je ne me souviens plus de comment on passait son temps dans les avions au siècle précédent. Et le Wamos on Air use les batteries à grande vitesse.
      D'autant que sa "filiale" MD ne semble pas en meilleure posture ces temps derniers...

      Il y a des rumeurs d'eau sur le gaz avec le nouveau gouvernement malgache.
      UU doit normalement procéder à la rénovation de sa flotte et de celle de son partenaire avec dans un premier temps le moyen courrier et ensuite le reste. On verra ?
      A bientôt.

      • Comment 526192 by
        Patou974 AUTEUR 397 Commentaires

        Ça y est, UU vient de signer avec Airbus pour 3 A220-300 livrables en novembre et décembre 2020 pour les 2 premiers et mars 2021 pour le dernier.
        Ils viendront en remplacement de leurs 2 B737-800 et de l'ATR 72-500 et auront un rayon d'action de 6300 km, donc supérieurs au 737.
        Il se dit qu'Air Madagascar pourrait suivre pour ce type d'appareil. Bizarre que la commande ne se soit pas faite en même temps.

        • Comment 526195 by
          Papoumada GOLD 6003 Commentaires

          UU passe donc avec armes et bagages (et des subventions?) chez Airbus. Cela sent du A350 en remplacement des 777 et plus sûrement 787. Une idée de la configuration cabine de ces A220?

          En attendant mieux, UU pourrait refourguer ses 737 à MD... ils auraient de toute façon été plus récents que la flotte de la "compagnie sœur" puisqu'ils ont été introduits chez UU fin 2010 début 2011 si ma mémoire est bonne.

          Pour MD, avant de passer commande de quoi que ce soit, il faudrait régler les litiges en cours (les 340 de AF) et avoir les financements et garanties adéquats. Le réseau malgache s'accommode bien des truboprops, DIE, TLE, TMM,NOS voire FTU accueillant des avions de plus forte capacité. Quoique moins de capacité et plus de fréquence puisse aussi avoir du sens.

          A bientôt !

          • Comment 526201 by
            Patou974 AUTEUR 397 Commentaires

            UU passe donc avec armes et bagages (et des subventions?) chez Airbus.

            Pour le court et moyen-courrier, c'est acté. Et en toute logique si le partenariat avec MD n'est pas remis en cause et pour des raisons de rationalisation technique et financière, cette dernière devrait aussi acheter des A220.
            La configuration prévue est de 12 Affaires et 120 Economie, donc 132 sièges. Une trentaine de moins que sur les 737.
            Pour le long-courrier, c'est encore le mystère. Mais s'ils veulent des avions disponibles rapidement comme à leur habitude, le choix se limiterait à quoi ? Des 787 ou des A330 neo ?
            Quoique moins de capacité et plus de fréquence puisse aussi avoir du sens.

            C'est leur nouvelle politique apparemment.

            A bientôt.

  • Comment 526161 by
    Numero_2 9989 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Un fret qui a de quoi effrayer Nico83et13 ! Lol
    Cela ne vous a pas ruiné en supplément bagage ??

    Il me semble qu’à l’époque on s’armait de lecture pour passer le temps en avion...

    En tout cas ça ne fait plus tellement envie de ne pas avoir d’IFE pour un vol LC.

    A bientôt.

    • Comment 526162 by
      Patou974 AUTEUR 397 Commentaires

      Merci pour les commentaires Clément,

      Un fret qui a de quoi effrayer Nico83et13 ! Lol

      C'est devenu une habitude avec Madame, donc je prévois le coup et je limite aussi ses tentations. De toute façon, en volume on a exploité au maximum LOL
      Cela ne vous a pas ruiné en supplément bagage ??

      Non pas du tout, utilisation des cartes de fidélité donnant droit à des kg supplémentaires et usage des points pour 15 kg de plus par personne ? et ce qui est bien chez Air Austral, c'est que c'est un forfait au poids et non au bagage, ce qui nous permet d'utiliser 2 bagages soutes par personne et après il y a les bagages cabines chargés à 10 kg
      ?
      Il me semble qu’à l’époque on s’armait de lecture pour passer le temps en avion...

      Il me semble aussi mais je ne parviens pas à m'en souvenir LOL
      En tout cas ça ne fait plus tellement envie de ne pas avoir d’IFE pour un vol LC.

      J'abonde dans le même sens ?
      A bientôt.

    • Comment 526173 by
      FFlyerCDG 3055 Commentaires

      Il me semble qu’à l’époque on s’armait de lecture pour passer le temps en avion...

      Effectivement Clément...
      Une époque que seule une poignée d'entre-nous a pu connaître mais je ne stigmatiserai personne et ne citerai aucun nom :-)
      Une époque où Air France faisait escale à BOM et BKK avant d'arriver à HKG et où un CDG/HAN impliquait des escales à KHI, DEL et BKK...
      On voyageait différemment...
      Deux films au maximum sur la totalité des parcours les plus longs, on passait son temps à manger et on était littéralement gavé en First, les équipages se succédaient et, effectivement, on emportait beaucoup de lectures et, surtout, on échangeait avec ses voisins :-))
      Une époque que, personnellement, je regrette énormément^^

      • Comment 526196 by
        Papoumada GOLD 6003 Commentaires

        Voyager était avant tout un art de vivre. Un entre soi aussi.

        Il n'en reste pas moins que l'opportunité, devenue rare à l'époque des casques et oreillettes, de discuter avec son voisin lors d'un vol, s'avère souvent un moment très agréable et très enrichissant.

  • Comment 526174 by
    FFlyerCDG 3055 Commentaires

    Merci pour cette publication en mode "Chance" !
    Chance d'avoir voyagé sur un A-330 Wamos et par sur un de leurs B-747 car, pour avoir fait un SCL/LAX sur un de ces appareils affrété par LATAM lorsqu'il a fallu régler des soucis de moteurs des B-787, je peux vous confirmer que, comparativement, votre appareil était resplendissant et la cabine Business du dernier confort :-)

    • Comment 526193 by
      Patou974 AUTEUR 397 Commentaires

      Merci pour le commentaire FFlyerCDG,
      J'y ai eu droit aussi à un de leur 747 en juin 2016, affrété au dernier moment par Corsair. C'était la pire cabine que j'ai eu de ces 10 dernières années.
      Bon week-end.
      A bientôt.

  • Comment 526184 by
    paulgr 89 Commentaires

    Merci pour le partage et tous ces détails, sur une route dont je n'aurai jamais imaginé l'existence

    Étonné de la prestation repas, je trouve ça plutôt très correct pour une classe éco

    Le revêtement bleu à motifs pour les sièges est assez ... original. On dirait presque une chambre d'enfant

    J'ai beaucoup aimé la qualité des photos (notamment lorsque l'avion est en mouvement). Par curiosité, quel appareil / téléphone utilisez-vous pour ce faire?

    A bientôt!

    • Comment 526194 by
      Patou974 AUTEUR 397 Commentaires

      Merci d'avoir lu et commenté Paulgr,

      sur une route dont je n'aurai jamais imaginé l'existence

      La liaison n'est pas si vieille, Air Austral a débuté ses opérations avec un 777-200 en avril 2011 mais l'a stoppé en direct au bout d'un an et demi à cause de problèmes financiers. Cette ligne a alors continué via une escale à Chennai en Inde en B737-800 essentiellement, jusqu'en octobre 2016. Début novembre 2016 grâce à l'acquisition quelques mois auparavant de 2 B787-8 Dreamliner, la ligne a été reprise en directe ; Ça a d'ailleurs été l'occasion de mon premier FR, le 787 ayant motivé grandement mon départ en novembre vers la Thaïlande.
      Étonné de la prestation repas, je trouve ça plutôt très correct pour une classe éco

      Pour un vol de 8 heures, je trouve quand même qu'une des 2 collations est légère.
      Pour les photos, ça va peut-être en étonner plus d'un mais je suis passé au smartphone, et abandonné les compacts, avec les dernières générations de smartphones Samsung Galaxy Note. Les photos sont tout simplement étonnantes de qualité et remplacent une grande partie des appareils photos compacts. Certes, ils ne peuvent rivaliser avec un reflex qui, vu leur encombrement, a été relégué à un usage spécifique. Donc, maintenant usage exclusif du smartphone pour toutes les photos courantes de la vie quotidienne. D'ailleurs, c'est la qualité des photos des Galaxy Note qui m'a fait franchir le pas.
      A bientôt.

      • Comment 526197 by
        Papoumada GOLD 6003 Commentaires

        Pour l’historique complet de la ligne RUN-BKK, vous oubliez, entre 2008 et début 2011, le code-share avec MD qui effectuait un TNR-RUN-BKK en B-767 qui paraîtrait aujourd'hui préhistorique. J'ai eu l'occasion de voyager ainsi deux fois au départ de DZA et ce fut toujours épique pour les horaires de la part de MD et pour la gestion des pax en correspondance côté UU. Mais c'était avant FR. Ensuite, KQ a proposé des tarifs bien meilleurs ex-DZA via NBO.

        Il est exact que la ligne RUN-BKK est une sorte de variable d'ajustement chez UU. A mon époque malgache, ayant quelques avoirs à dépenser chez UU, j'ai fait un RUN-BKK en 777-200 (les sièges clubs étaient les anciens recliners) et le service J et Y+ était le même puis en 738 via MAA (ils sont reportés sur le site.) Ensuite, KQ a revu ses tarifs depuis TNR et je les ai rejoints.

        A bientôt !

      • Comment 526243 by
        paulgr 89 Commentaires

        Moi qui utilise un modèle iPhone (bien qu'ayant déjà 3 ans), je n'ai pas le même niveau de couleurs et de stabilisation

        C'est effectivement un très bon choix, tant en termes de qualité que d'ergonomie!

        A bientôt et en espérant que le retour de vacances n'a pas été trop dur!

  • Comment 526219 by
    AirBretzel TEAM GOLD 7556 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    110KG de bagages !!! et bien en voilà du fret.
    A bord une cabine assez ancienne mais le siège est confortable, et l'absence d'IFE ne me gène pas , un bon livre ou un bon dodo, c'est suffisant.
    Petit déjeuner bof bof.
    A bientôt

    • Comment 526271 by
      Patou974 AUTEUR 397 Commentaires

      Merci pour les commentaires Valérie,

      110KG de bagages !!! et bien en voilà du fret

      25 kg pour les grosses valises, 20 kg pour les moyennes et 10 kg pour les cabines. J'évite dorénavant autant que possible de charger les grosses à plus de 25 kg, ça devient trop lourd à gérer LOL... C'est tout un art de ranger ses valises en jonglant entre volume et poids :)

      Le siège était étonnamment assez confortable, en tout cas, je ne suis pas ressorti avec des courbatures.

      A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.