Avis du vol Ryanair Cologne Madrid en classe Economique

Compagnie Ryanair
Vol FR3016
Classe Economique
Siege 12F
Temps de vol 02:50
Décollage 30 Jul 20, 17:40
Arrivée à 30 Jul 20, 20:30
FR   #21 sur 22 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 265 avis
lobop
Par 281
Publié le 31 juillet 2020

Sommaire

Bonjour à tous et bienvenue à ce Report sur mon premier vol après le confinement qui est aussi mon premier vol de cette année 2020.

Ce printemps j'avais prévu de me rendre à Vérone en mars, à Kiev en mai et à Budapest en juin. Malheureusement, tous ces voyages ont dû être annulés par raison bien connue.
Ma famille habitant désormais à Madrid et moi étudiant en Allemagne, ils me proposent de les rejoindre pour les vacances d'été sur l'île de Tenerife. J'hésite au départ de voler directement depuis l'Allemagne, mais les horaires de vol depuis DUS ou CGN me conviennent pas car départ trop tôt ou arrivée trop tardive ce qui me permet pas de rejoindre ma ville aisément en train.

Je décide alors de prendre le même vol qu'eux depuis Madrid et de rejoindre Madrid quelques jours avant. Pour rejoindre Madrid depuis Cologne ou Dusseldorf; pas trop d'options en ce moment; soit UX depuis DUS en vol quotidien ou FR 3 fois par semaine depuis CGN. Préférant sincérement le service Ryanair et CGN étant plus proche de chez moi, je réserve ce vol quelques semaines avant le depart pour 45€ l'aller simple. 

Les vols MAD-TFN, TFN-MAD seront réservés sur le site Iberia; si tout ce passe bien, tant l'aller comme le retour seront des vols assez spéciaux de par le type d'avion. À suivre…  
 


Le report


Nous sommes un jeudi en debut d'après midi quand j'arrive pa le train en gare de Cologne pour après prendre la S-Bahn vers l'aéroport.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131339

Arrivé à la gare de l'aéroport, je suis les indications pour le terminal 2, qui semble être celui utilisé par Ryanair, selon les panneaux. Il est 14h40, soit 3 heures avant le départ du vol. En effet, devant prendre 3 trains pour me rendre, je voulais avoir un peu de marge.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131339-2

Le FIDS, juste 3 vols sont prévus dans les 3 prochaines heures. Je remarque pas que mon vol est affiché comme partant du T1.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131338

Le terminal est désert


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131338-2

Les nombreuses agences de voyages sont, elles aussi, fermées.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131338-1

Continuant droit, j'aperçois un panneau indicant, en effet, que le T2 est fermé et que tous les vols partent du T1. Ils auraient pu indiquer ceci clairement à la gare déjà.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131302

Ce passage relie les deux terminaux; je ne semble pas être le seul à s'avoir fait avoir par la signalisation douteuse.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131338-3

En pénétrant dans le terminal 1, celui-ci est aussi désert. Étrange sensation, dans tout le bâtiment on croise quasiment que des employés de l'aéroport, presque aucun passager est là.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131302-2

Ayant encore du temps, et les comptoirs étant fermés, je décide de monter sur la terrasse panoramique, élément qui devient de plus en plus rare dans les aéroports.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131301

Un eurowings pour Munich…


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131301-4

Aegean en A321, visiteur pas habituel à CGN; A3 opérant depuis DUS. Au fond les EW et un avec livrée Germanwings (compagnie disparue définitivement en avril dernier) stockés.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131301-2photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131301-1

Enter text here…


Enter text here…


Un A319 des forces aériennes allemandes qui part vers Berlin; en effet, le service de transport VIP est toujours basé à CGN, même si la capitale de l'Allemagne n'est plus à Bonn depuis une bonne vingtaine d'années. Ces avions font le trajet CGN-TXL vides quasi tous les jours.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131300-2

Carte de l'aéroport affichée sur la terrasse.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131300-1

Mon avion du jour, le 9H-QAP, s'aprête à aterrir en provenance de Stansted; il est 15h50 et les comptoirs viennent d'ouvrir, je redescens.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131300-3photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131300-5

Il y a bien plus de monde qu'avant. En effet, la veille du vol je reçois un mail pour m'informer que les bagages cabine ne sont pas autorisés à bord, et que ceci est une mésure imposée par les autorités allemandes et indépendante de Ryanair. Pourtant, je n'ai pas trouvé d'autres informations à ce sujet. N'ayant pas d'autres bagages à enregistrer que mon bagage cabine ceci ne m'embète toutefois pas trop.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131259-3

Le check-in bouclé après une attente d'un bon quart d'heure, je remarque que les boutiques qui étaient encore ouvertes une heure plus tôt sont fermées.

Des distributeurs de gel hydroalcoolique sont présents dans le terminal. 


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131259-2

C'est à ce moment que je croise un collègue qui prendra le même vol que moi, et je n'aurais pas fait beaucoup plus de photos jusqu'à l'embarquement.

Attente assez longue avant les contrôles de sûreté, ceux ci étant passés individuellement.

 


L'embarquement se fera assez chaotiquement, pas par rangées; juste avec la séparation habituelle entre Priority et pas.

L'embarquement se fera à pieds. 


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131258-1

C'est bien un vol opéré par Malta Air, comme la plupart de ceux basés à CGN.
C'est le 9H-QAP vu auparavant, livré neuf en 2014 à Ryanair, mais équipé encore de l'ancienne cabine. 


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131258-2

J'aurai un siège millieu.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131258-3

Finalement, le siège hublot à côté de moi sera libre et je pourrais m'asseoir là. Ceci me permet aussi d'avoir un siège de séparation avec mon voisin. L'avion étant rempli à environ 3/4, beaucoup de passagers voyageant seuls pourront, comme moi, garder le siège millieu libre dans leur rangée.

Malheureusement, la rangée 12 où je suis n'a pas vraiment d'hublot donc il sera compliqué de prendre les photos.

Un voisin arrive.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131257-2

Les PNC, même si basés à CGN, ne parleront qu'espagnol et anglais.

À 17h40 nous commençons le roulage.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131256

Un neo Wizz.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131256-1

Roulage vers la piste 24.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131111

Vers 17h50 nous décollons.

Vue sur les hangars des forces aériennes avec l'A340, les Challengers et un A310 assez particulier puisqu'il fût livré en 1990 à Interflug, compagnie de l'Allemagne Orientale, peu avant sa dissolution (et la dissolution du pays!!)


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131110

Vues de Cologne, le Rhin et la Cathédrale


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131110-3

La mine de Hambach.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131110-5

La base aérienne de Geilenkirchen


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131109

Liège


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131109-2

La gare des Guillemins


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131108

À bord, tout se pouruit normalement; les seules différences étant que l'on peut pas se lèver pour aller aux toilettes sans autorisation des PNC et que les paiments à bord sont possibles uniquement avec carte de crédit (pas de débit ou carte bleue)

 Nous survolons Bordeaux et le Bassin d'Arcachon, en arrivant au nord de l'Espagne, le ciel est plus couvert.

 


Nous commençons la descente sur Madrid par le nord.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131108-1photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131108-3

Madrid entouré de smog


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131107-3

Touchdown sur la piste 36L à 19h50, soit 40 minutes en avance. Par contre, pas de sonnerie de trompètes cette fois ci. Il me semble d'ailleurs que depuis quelque temps celle-ci n'est plus utilisée?


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131107-2

Le T4s avec la plupart d'IB stockés devant le terminal.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131107-4

La tour de l'église de Barajas, en contre-jour, à droite un A321 de Level europe, à peine visible. Cette compagnie a fait faillite il'y a quelques semaines.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131106-1

Roulage assez long vers le T1; nous passons devant les T2 et T3 fermés.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131106-2

Nous sortons au terminal par une passerelle et devons passer le filtre de sécurité sanitaires avant de regagner la sortie et la zone de récupération de bagages.

J'aurais rempli mon formulaire en ligne la veille et je passe avec mon code QR comme la plupart de passagers. Des formulaires papier sont disponibles sur place également. 


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131105

Après ce premier contrôle des codes QR, nous passons par une caméra thermique qui est monotorisée par des infirmiers uniformés. Une station de tests est aussi sur place pour tester les passagers suspects.


Tout ce procéssus aditionnel prendra à peine quelques secondes, et lorsque nous arrivons, les bagages sont déjà sur le tapis.


photo whatsapp-image-2020-07-31-at-131105-1

Enter text here…


On me récupère à l'extérieur du terminal. Il est 20h30 lorsque je quitte l'aéroport-soit l'heure prévue d'atérrissage. Il fait près de 35 dégrés à Madrid encore à cette heure ci.

Merci pour la lecture, et j'espère vous retrouver la semaine prochaine pour la suite vers les îles! 

Afficher la suite

Verdict

Ryanair

7.0/10
Cabine9.0
Equipage9.0
Divertissements5.0
Carte payante5.0

Cologne - CGN

7.9/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services8.5
Propreté8.0

Madrid - MAD

8.6/10
Fluidité9.5
Accès9.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Bon vol Ryanair, très en avance sur l'horaire. Service habituel, cabine correcte et très propre.

CGN: Agréable, un peu d'attente pour les contrôles de sécurité et le check-in; signalisation à la gare insuffisante pour indiquer que le T2 était fermé.

MAD: Rapide, même avec les contrôles aditionnels. Propre.

Sur le même sujet

2 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.