Avis du vol Air Inuit La Grande Rivière Puvirnituq en classe Economique

Compagnie Air Inuit
Vol 3H704
Classe Economique
Siege 18D
Temps de vol 01:15
Décollage 25 Mai 19, 11:55
Arrivée à 25 Mai 19, 13:10
3H 2 avis
RYRthebest
Par GOLD 1139
Publié le 19 novembre 2020

Bonjour à tous,
Avec un retard certain, voici un autre dépoussiérage de FR, la suite d'un vol dont j'avais publié le 1er tome il y a un an et demi à l'occasion de mon 200ème FR. Un routing très avgeek que l'on regarde de nos jours avec une certaine nostalgie. Quant aux autres FR de ce routing, ils arriveront sans doute un jour, reste à savoir quand !
Place donc à ce FR sur un 737-200 Combi d'Air Inuit, volant entre La Grande Rivière et Puvirnituq, après le premier leg depuis Montréal. 


Routing

  • Vienne/Montréal, 763 Austrian, J A venir
  • Montréal/La Grande Rivière, 732 Air Inuit, Y Passé
  • La Grande Rivière/Puvirnituq, 732 Air Inuit, Y Vous etes ici
  • Puvirnituq/La Grande Rivière, 732 Air Inuit, Y A venir
  • La Grande Rivière/Montréal, 732 Air Inuit, Y A venir
  • Montréal/Toronto City, Q400 Porter, Y Non reporté
  • Toronto City/Montréal, Q400 Porter, Y Non reporté
  • Montréal/Edmonton, 736 Westjet, Y Non reporté
  • Edmonton/Yellowknife, 733 Canadian North, Y A venir
  • Yellowknife/Edmonton, ATR42 First Air, Y A venir
  • Edmonton/Vancouver, 73G Westjet, Y Non reporté
  • Vancouver Harbour/Victoria Harbour, DHC6 Twin Otter Harbour Air, Y A venir
  • Victoria Harbour/Vancouver South, DHC3 Otter Harbour Air, Y A venir
  • Vancouver/Zürich, 343 Edelweiss Air, J A venir
  • Zürich/Vienne, 319 Austrian, Y Non reporté

On descend donc de notre vaillant 732 (avec la possibilité de laisser nos affaires à l’intérieur, ce que nous n'avons pas fait) pour mieux le retrouver 3/4h plus tard.


photo 101_4852

Direction le terminal à pied.


photo 101_4850

On ne risque pas de se perdre dans cet aéroport, un seul tapis à bagages.


photo img_5915

Petit tour à l’extérieur pour se dégourdir les jambes.


photo 101_4855photo img_5917-2019_06_09-15_14_12-utcphoto img_5916-2019_06_09-15_14_12-utc

Notre gros porteur local continue sa préparation avant de nous reprendre à son bord.


photo 101_4856

Beech 200 King Air.


photo 101_4860

Twin Otter qui repart.


photo 101_4862

Retour à l’intérieur pour l’embarquement, pas de PIF à passer pour aller vers le grand Nord.


photo img_5918-2019_06_09-15_14_12-utc

 C’est reparti pour un tour à bord de C-GMAI, ce vénérable 737-200 de 41 ans ! Je trouve cette livrée assez réussie.


photo 20190525_120115

Pour préserver de bonnes relations conjugales, je laisse le hublot à Mademoiselle et prends cette fois-ci un siège au couloir, elle sera donc en charge des photos. L’avion s'est un peu vidé à La Grande Rivière, mais il y a un bon 2/3 d’occupation. Ce jour-là l'avion était configuré avec 34 sièges Y et 4 palettes cargo.


photo img_5926

La cabine ressemble donc à cela.


photo img_5906-2019_06_09-15_14_12-utc

Plafonnier vintage.


photo img_5904-2019_06_09-15_14_12-utc

Les jumpseats de l'arrière donnent sur la cabine, alors que la plupart du temps ils sont derrière la cloison dans le sens contraire de la marche.


photo img_5907-2019_06_09-15_14_12-utc

Comme nous sommes dans un 737-200 Combi, la cloison centrale est amovible et peut être avancée ou reculée en fonction de la répartition cargo/pax. La petite porte coulissante sur la gauche est utilisée par les PNC quand ces derniers traversent la partie cargo pour voir les pilotes.


photo img_5908-2019_06_09-15_14_12-utc

Au revoir La Grande, à ce soir. Pas de pushback ici, on part en autonomie.


photo img_5927

On remonte la piste.


photo img_5929

Demi-tour, piste 13, ne soyons pas superstitieux !


photo img_5935

On s’élance avec de nombreux décibels.


photo img_5940

Rotation.


photo img_5943photo img_5946

De nouveau dans les airs.


photo img_5949

L’unique route des environs s’arrête dans le village desservi par cet aéroport, plus au Nord dans le Nunavik l’avion est indispensable.


photo img_5950

Virage à gauche.


photo img_5954

Quelques lacs en partie gelés fin mai.


photo img_5958photo img_5962

Installation électrique, la raison du peuplement de la localité de Radisson étant les centrales hydroélectriques sur la Grande Rivière.


photo img_5964photo img_5967

Le ciel commence à se couvrir.


photo img_5972photo img_5974

Nous sommes maintenant de l’autre côté des nuages.


photo img_5976

Sur ce vol d’1h07 vers Puvirnituq, pas de plateau repas comme sur le vol précédent, mais un panier de snacks nous est présenté.


photo img_5977

Le choix de Mademoiselle.


photo img_5985

Le mien.


photo 20190525_123259

Autopsie du petit pain chaud.


photo img_5988

Une éclaircie.


photo img_5983photo img_5986

Un peu de littérature.


photo img_5999-2019_10_07-17_13_58-utc-92733photo img_5998-2019_06_09-15_14_12-utc-21349

La flotte de la compagnie.


photo img_5996-2019_06_09-15_14_12-utc-84385

Le réseau d'Air Inuit, on hésitait entre Puvirnituq et Kuujjuaq pour ce trip dans le Nunavik, la première destination permettait de faire plus de vols et la seconde permettait de combiner Air Inuit et First Air (mais nous avons aussi pris First Air un peu plus tard dans le séjour).


photo img_5997-2019_06_09-15_14_12-utc-71834

Page corporate.


photo img_6002-2019_06_09-15_14_12-utc-90607

Safety card et notice concernant les comportements intoxiqués.


photo img_6003-2019_06_09-15_14_12-utc-15955photo img_6007-2019_06_09-15_14_12-utc

Avec vêtements de circonstances !


photo img_6009-2019_06_09-15_14_12-utc

En fonction du nombre de palettes cargo, la sortie ne sera pas la même !


photo img_6005-2019_06_09-15_14_12-utc-82601

Il y a également du divertissement sur appareils personnels.


photo img_6218-19246

Et ça fonctionne bien, pas besoin de télécharger une app avant le décollage.


photo img_6220

Quant aux toilettes, elles sont sèches, du moins pour le lavabo !


photo 20190525_123935-2019_06_09-15_14_12-utcphoto 20190525_123944-2019_06_09-15_14_12-utc

La descente vers Puvirnituq a commencé.


photo img_6016photo img_6022

Un petit bonbon est distribué pendant la descente.


photo img_6026

Les volets commencent à se sortir, juste avant de retraverser la couche.


photo img_6027photo img_6029

Les paysages sont aussi désertiques qu’à la Grande Rivière, mais avec quelques degrés en moins et plus de neige.


photo img_6032photo img_6034

Courte finale.


photo img_6042photo img_6055

Clôture de l’aéroport.


photo img_6060

On y est presque, notre premier atterrissage sur une piste en graviers !


photo img_6063

Atterrissage, assez franc dirons-nous !


photo img_6066

Ouverture des reverses.


photo img_6068

Au feu !


photo img_6074photo img_6078

Ah non, tout va bien, c’était juste de la poussière.


photo img_6080

Bienvenue dans le méga-hub de Puvirnituq, d’où partent les petits Dash8 ou Twin Otter vers les villages voisins du Nunavik.


photo img_6085

On peut nous suivre à la trace.


photo img_6089photo img_6090

Heureusement pour nos voies respiratoires, notre 732 a le droit à sa dalle de béton, ce qui nous évitera d'ingurgiter de la poussière !


photo img_6092

On peut laisser son carton pour le prochain vol.


photo img_6094

Ne traînons pas, nous avons 20min de retard et sommes déjà +/- à l’HLE, nous quittons donc notre vaillant 737-200, pour le retrouver quelques dizaines de minutes plus tard.


photo img_6095

La perche que vous pouvez voir à l'avant du réacteur est un système de dissipation des graviers, tout comme la plaque au niveau du train d'atterrissage. Petite vidéo expliquant cela par ici.


photo img_6098

Les petits moteurs de notre avion sont protégés contre le froid, c’est qu’il fait encore -3°C ici, alors que nous sommes à la fin du mois de mai !


photo img_6102

Arrêt au check-in (au fond) pour récupérer nos cartes d'embarquement pour la suite du trajet. L'agente du checkin avait l'air surprise quand elle a compris que nous faisions une correspondance back to back !


photo img_6106-2019_06_09-15_14_12-utc-14970

Plaques explicatives pour cette statue.


photo img_6105-2019_10_07-17_13_58-utc

Le duty free de l'aéroport de Puvirnituq !


photo img_6107-2019_10_07-17_13_58-utc-22516

A cette époque on pouvait profiter de l'instant H2Okapi sans craindre d'attraper le Covid.


photo img_6115-2019_10_07-17_13_58-utc

Petit tour dehors avec le parking.


photo img_6108-2019_06_09-15_14_12-utc

Il manque des lettres !


photo img_6109-2019_06_09-15_14_12-utc

L'aérogare.


photo img_6110-2019_06_09-15_14_12-utc

On peut voir notre avion.


photo img_6114-2019_06_09-15_14_12-utc

Et une vue lointaine du village de Puvirnituq.


photo img_6113-2019_10_07-17_13_58-utc
Afficher la suite

Verdict

Air Inuit

8.2/10
Cabine8.0
Equipage8.5
Divertissements8.5
Restauration8.0

La Grande Rivière - YGL

7.2/10
Fluidité10.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté9.0

Puvirnituq - YPX

7.2/10
Fluidité10.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté9.0

Conclusion

Encore un vol sympathique et atypique à bord de cet antique 737-200, qui ne fait pas son âge avancé. Une cabine bien entretenue et confortable, un divertissement sur appareil personnel appréciable, des PNC agréables et une collation adaptée à un vol de cette durée, Air Inuit fait bien le job, même s’il est vrai qu’il faut le vouloir pour emprunter leurs lignes !
Je ne sais pas vraiment comment noter les aéroports de La Grande Rivière et Puvirnituq, ils servent surtout à désenclaver des territoires et ont donc une vocation purement utilitaire, sans fioritures.

Sur le même sujet

16 Commentaires

  • Comment 567116 by
    F-OITN 1664 Commentaires

    Merci pour cet excellent FR !
    Voler dans le grand nord était si coûteux que je n'avais pas fait le détour depuis Québec, mais je crois bien que je le regrette !
    Un appareil combi si indispensable pour les contrées éloignées dépendantes directement de l'aviation.
    Les reverses du -200 sont si sympathiques !
    Se poser sur du gravier secoue-t-il beaucoup ? Ou pas plus que les pistes "en dur" quelque peu défoncées (type FDF ou HAV ^^) ?
    A bientôt !

    • Comment 567169 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci pour le commentaire Cyrille !
      En temps normal il est vrai que ce n'est pas donné. Après ces avions risquent d'être en service pendant encore 10/15 ans dans le grand Nord canadien, jusqu'à ce qu'un avion plus moderne ait un système permettant de se poser sur des pistes en graviers (ou alors il faudrait que ces aéroports isolés aient des pistes en dur, mais je n'y crois pas trop).
      Ces reverses sont spéciales, ça change des autres modèles.
      L'atterrissage n'a pas été un kiss landing car la piste est plutôt courte, mais une fois posé on ne sentait plus tellement les irrégularités du terrain.
      A bientôt !

  • Comment 567118 by
    Esteban TEAM GOLD 12771 Commentaires

    Merci Carl pour ce nouvel opus en 732 Combi. Vraiment une belle bête, y'a pas à dire.

    Voler dans le Nord Canadien est toujours une expérience sympathique, j'ai hâte de pouvoir le refaire.

    A bientôt !

  • Comment 567120 by
    Chevelan GOLD 14551 Commentaires

    Salut Carl et merci pour ce récit rafraîchissant !

    Un vieux Monsieur de 41 ans bien confortable, avec une cabine pour les pax et une autre pour le fret.
    J'ai bien aimé la fiche sécurité avec le personnage chaudement habillé, sans oublier la langue locale !
    Le catering laisse rêveur lorsque l'on voit maintenant que même le Groupe LH va se mettre au BoB...
    Cet avion est équipé pour les atterrissages dans le Grand Nord.
    Ces aéroports du bout du monde sont certes pas très grands, mais terriblement fonctionnels...
    Une compagnie attachante.
    "L'agente du checkin avait l'air surprise quand elle a compris que nous faisions une correspondance back to back !"=> un peu comme celle de PGF lorsque j'avais enregistré mon bagage, pour un vol vers TLS via CDG, l'été dernier ^^
    Une très belle expérience en tout cas

    A bientôt.

    • Comment 567172 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Hervé.
      Oui l'avion est confortable, on ne fait plus de sièges comme ceux-là en éco de nos jours.
      Le catering est pas mal, mais cette prestation n'est pas la principale, il y a des vrais plateaux repas sur le leg entre Montréal et La Grande Rivière. Quant au LH Group, honte à eux, enfin cette crise du Covid aura renforcé l'idée de ne pas être aveuglément fidèle à une compagnie ou une alliance.
      C'est en effet ce gravel kit qui explique la persistance de certains 732 dans le grand Nord canadien.
      Il ne doit pas y avoir beaucoup de gens qui font ce routing dans la journée, mais la recherche d'hébergements dans ces contrées lointaine n'est pas évidente.
      A bientôt !

  • Comment 567127 by
    AirBretzel TEAM GOLD 8085 Commentaires

    Merci Carl pour ce FR.
    Un chouette combi compagnie/avion/destination
    Sympa le panier de snack.
    Avec vêtements de circonstances ! => c’est encore mieux pour une carte collector.
    notre premier atterrissage sur une piste en graviers ! => que de poussières !
    A bientôt

    • Comment 567173 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Valérie !
      Oui ce routing est particulièrement avgeek.
      Je n'ai même pas pris la safety card, il faut dire qu'on aurait été vite repérés, étant les 2 seuls pax faisant l'ensemble de la rotation de la journée avec l'avion et les PN.
      Cette poussière est impressionnante à voir.
      A bientôt !

  • Comment 567142 by
    Kilmarnock 5290 Commentaires

    Merci pour ce récit Carl!
    AAAH ce bon vieux 737-200, je suis toujours impressionné par la "finesse" du réacteur, et la partie amovible lors de l'atterrissage! J'ai eu la chance de le prendre chez United il y a 20 ans, mais je n'en garde que très très peu de souvenirs... Air Inuit est elle la seule compagnie à proposer cet avion en ligne commerciale aujourd'hui?
    Les vêtements chauds sur la safety card est le détail qui tue, c'est très sympa.
    Dommage que le vol en 736 Westjet ne soit pas reporté, ça m'aurait intéressé ;)
    A bientôt!

    • Comment 567174 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Benjamin.
      Si j'avais volé sur Ryanair un an avant mon premier vol avec eux (2006), j'aurais peut-être pu en prendre un beaucoup plus facilement !
      Il y a encore une poignée de compagnies qui ont encore des 732, principalement au Canada (Air Inuit, Canadian North, Nolinor), mais également dans quelques pays exotiques (Venezuela, Zimbabwe, Honduras) mais ça commence à devenir franchement rare.
      La safety card fait couleur locale.
      Je n'ai pas grand-chose à dire sur ce vol en 736 Westjet, on avait tous les 2 un siège milieu, cabine ancienne, IFE à base de live TV grésillante, service minimaliste avec juste un biscuit et des boissons, bref un transcon un peu longuet.
      A bientôt.

  • Comment 567153 by
    momolemomo GOLD 6742 Commentaires

    Je serais aussi un peu dubitatif quant à laisser mes affaires à bord de l’avion pour 3-4h.
    41 ans! Ces avions sont solides! Le froid du grand nord les conserve bien.
    C’est drôle de voir la cabine d’un 737 avec aussi peu de rangées.
    Belles vues lors du vol et l’atterrissage sur une piste en gravier est original.
    Merci pour ce Fr

    • Comment 567175 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Moritz.
      Tout dépend ce ce qu'il y a dans le sac, d'un point de vue français ça me semble inconcevable de laisser ses affaires sans surveillance.
      Oui ces avions semblent increvables, en même temps ils n'ont pas vraiment de remplaçant possible pour le grand Nord et ses pistes en gravier.
      La config combi est originale, mais utile quand il n'y a pas assez de demande pour remplir un avion de pax mais que la demande en cargo est importance. En France on est plus habitué aux 737 Quick Change chez ASL Airlines France, mais je ne sais pas s'ils volent encore avec des pax.
      A bientôt.

  • Comment 567185 by
    akivi GOLD 2666 Commentaires

    Merci pour ce FR AvGeek au possible ! Rien que le 737-200 vaut le détour, mais en plus avec une version pax/cargo qui rend la cabine originale, et un atterrissage sur cette improbable piste de graviers... super expérience ! J'ai regardé un peu les tarifs, et sans réduction particulière le moins pire pour prendre Air Inuit est la liaison YUL-YQB, pour "seulement" 135€ le vol de 50 min en Dash8... Gloups !

    Sinon je trouve l'identité de cette compagnie vraiment chouette, et la présence d'un divertissement via WiFi sur cette antique machine est une bonne surprise.

    A bientôt !

    • Comment 567226 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Guillaume !
      Un vol qui comblerait un avgeek, même si je suis nettement moins avgeek que toi.
      Il est vrai que sans réduction particulière leurs tarifs sont assez inabordables, et je ne me serais pas offert ce billet ! La liaison YUL/YQB permet de prendre Air Inuit sans aller dans le grand Nord, mais en Dash 8 c'est quand même moins fun !
      Ils ont une belle identité, et on ne s'attend effectivement pas à avoir du divertissement BYOD sur un 737-200.
      A bientôt !

  • Comment 567206 by
    nicobcn TEAM GOLD 5110 Commentaires

    Merci Carl pour cet excellent récit !

    Impressionnant de robustesse ce 737-200 qui a du largement dépasser les 100 000 heures de vol. Le service à bord est excellent et l'équipement de cette antiquité bien meilleur que sur des avions tout récent.

    A bientôt !

    • Comment 567228 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Nico !
      Je ne sais pas combien ce 737 a d'heures de vols à son compteur, 100000 heures représentent plus de 11 ans non stop, ou alors un peu plus de 6h30 chaque jour depuis 41 ans. J'aurais tendance à dire que les avions volent moins que ça chez Air Inuit (1 rotation de 2 à 4 vols par jour, les jours où ils volent), mais je ne sais pas trop quelle était son utilisation lors de ses 3 premières décennies en Afrique.
      A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.