Avis du vol CityJet Paris London en classe Economique

Compagnie CityJet
Vol AF5026
Classe Economique
Siege 13D
Avion Fokker 50
Temps de vol 01:20
Décollage 23 Aoû 13, 17:55
Arrivée à 23 Aoû 13, 18:15
WX   #102 sur 119 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 78 avis
verco91
Par 3707
Publié le 8 octobre 2013
Bonjour,

Trajet réalisé vers Londres pour un week-end touristique prolongé en couple.
Une grosse envie d'essayer le Fokker 50 avant que sa retraite sonne.
Cette liaison en F50 existera t'elle encore après la cession de Ciyjet, par Air France, qui semble se profiler ?
Billets achetés en prix 'Mini' sans ajout de bagages soute, soit 49€ le trajet + 1€ de frais de service.

De Massy, la navette Orlyval est le meilleur compromis temps de trajet/prix.

Très calme pour un vendredi soir !

photo DSC_0007photo DSC_0009


Le vol est opéré depuis le terminal ouest. Enregistrement et embarquement dans le hall 3 dédié aux vols hors 'espace Schengen'.

photo DSC_0012photo DSC_0014


Impression des cartes d'enregistrement aux bornes en self-service.
Pour être en couple, l'un à côté de l'autre, seul le dernier rang est proposé à l'écran; Ce qui s’avérera un inconvénient majeur pour illustrer ce FR !

photo DSC_0010


Jusque là, tout va bien pour l'heure de départ…

photo DSC_0011


Le temps d'attente au passage du filtre de sécurité est estimé à… 1 minute ! Délai parfaitement respecté avec, qui plus est, du personnel souriant et aimable.


Aperçu depuis les vitres anti-spotting.

photo DSC_0013


Le seul gros porteur prévu en cette fin d'après-midi au terminal ouest procède à l'embarquement : Le St-Denis de la Réunion.

photo IMG_0375


Que des départs vers la Grand-Bretagne et La Réunion depuis ce hall 3.
Aïe, ça se gâte pour le respect des horaires !

photo DSC_0023photo IMG_0376photo IMG_0377


La salle d'embarquement.

photo DSC_0018photo DSC_0021photo DSC_0024


Les toilettes et leur pièce à langer sexiste. Logo qui ne m'a jamais empêcher d'y aller pour changer les couches de ma fille !
Rien à redire sur l'aspect et la propreté.

photo DSC_0019photo DSC_0020


Notre coucou OO-VLP Spirit of VLM est prêt au départ.
Vénérable bimoteur âgé de presque 23 ans; Ex-Aer Lingus, Denim Air et VLM.
Equipé de 50 fauteuils et utilisé par 34 passagers sur ce vol (Merci les écrans de Londres-City)

photo DSC_0026


Début d'embarquement à 18h05.
Un petit panel de presse quotidienne française et britannique est présentée, sur un meuble, après la porte.
Passage par l'escalier en passerelle pour un court cheminement piéton vers l'appareil.




3 hôtesses dialoguent en néerlandais ou peut-être flamand. Je ne saurais le distinguer plus précisément.
Il fait chaud ce jour : 26°C. L’hôtesse chargée de l'arrière de la cabine ouvre les deux issues de secours pour créer un agréable courant d'air en attendant le départ. Excellente initiative.

Lors du roulage, une hôtesse est attachée au fauteuil surélevé du galley arrière, juste derrière notre rangée, ne me permettant pas de photographier ou filmer pendant les phases de décollage et d'atterrissage sans être vu. Par respect pour son travail, je suis scrupuleusement les consignes… Pour une fois !

La poche de rangement de mon siège est décollée laissant apparaitre un stockage peu ragoutant de miettes engluées dans la colle.

photo DSC_0030photo DSC_0031


Assise en cuir beige. Ça change du bleu 'Air France'. Dossier inclinable.
Malgré l'aspect rustique et épais, l'assise est pourtant très raide.

photo DSC_0033


Décollage à 18h40 en piste 24.
Étonné par la 'pêche' à l'accélération, je m'attendais à une mollassonne prise de vitesse : Première surprise.
Deuxième surprise : c'est silencieux en vol ! Du moins pas plus bruyant qu'un 320 ou 737 même si la tonalité est différente.
J'ai utilisé des bimoteurs à hélices bien moins discrets.

Le pitch est très correct. Évidement pas d'écrans vidéo, l'inverse aurait été très surprenant.

photo DSC_0037


Début du service.
Classiques sucré ou salé ? Allez, sucré…
Le paquet de friandises est un bonus acheté en salle d'embarquement.

photo DSC_0034photo DSC_0039


Le bol de nouilles est le diner d'une des hôtesses. Je n'aurais été contre quelque chose d'aussi consistant.
A gauche, le fameux siège équipage qui surplombe l'arrière de la cabine.


photo DSC_0040photo DSC_0042



Second passage du personnel commercial pour la distribution d'un assortiment de pralines Leonidas dans un panier. Soyons fou… Ce sera deux.

photo DSC_0036


Les consignes de sécurités sont toujours siglées VLM.

photo DSC_0050photo DSC_0051


L'incontournable vue de l'aile.

photo DSC_0045


Traversée de la Manche près de la cité de Dieppe.

photo DSC_0047


Troisième passage pour une collation chaude : Café ou thé.
Je choisis un café qui est conforme à celui habituel d'un avion, c'est à dire du jus de chaussette.

photo DSC_0043



Arrivée sur la côte britannique. Toujours pas la moindre turbulence en vol.

photo DSC_0048


Le plafonnier très rétro.

photo DSC_0032


Le magazine de vol et sa carte du réseau régulier.

photo DSC_0052photo DSC_0049


Approche sur Londres par vent d'est. La banlieue aux rues ordonnées puis le survol de la Tamise avec le navire musée HMS Belfast et Tower Bridge.

photo DSC_0053photo DSC_0054photo DSC_0055


L'atterrissage est inhabituel avec le survol au raz des toits des bâtiments industriels et tours de la finance puis un plongeon vers la courte piste de 1508 mètres.

Étant placés au dernier rang, la sensation de tournis fut désagréable lors du rapide demi-tour pour repositionner l'avion dans le sens du départ avant l'extinction des moteurs. Il n' y a pas pas de repoussage à LCY.

L’hôtesse de l'arrière de la cabine se propose d'aider mon épouse à enfiler son blouson. Délicate attention.

Un dernier coup d’œil à la cabine avant le minuscule trajet en bus vers le terminal. Pas plus de 100 mètres à effectuer.

photo DSC_0058photo DSC_0059


Un des nombreux Embraer ERJ de British utilisé uniquement depuis et vers la City.

photo DSC_0060


Cet ATR est au départ pour l'Ile de Jersey.

photo DSC_0061

Étonnant écran des vols à l'arrivée qui indiquent l'immatriculation des avions ainsi que le nombre de passagers à bord. Ça me plait bien !

photo DSC_0062


Seulement deux tapis à bagages dans ce petit terminal. Les bagages soute sont livrés quasi instantanément. Le système semble bien rodé.

photo DSC_0063photo DSC_0064


Les passages des prochains trains de la ligne automatique DLR qui dessert l'aéroport depuis le centre-ville est affiché dès la salle de livraison des bagages. Ce qui finalement n'est pas idiot car on passe tellement rapidement de la cabine l'avion au quai de la station : 10 minutes suffisent.

photo DSC_0065


Pratiques ces distributeurs automatiques de Livres Sterling près des tapis à bagages.

photo DSC_0068


Propre mais un tantinet vieillot.

photo DSC_0066photo DSC_0067


Passage aux controle frontière sans la moindre attente.
Aucun douanier au passage approprié.

photo DSC_0069photo DSC_0070


C'est très appréciable d'arriver à la station de métro aussi rapidement pour un aéroport d'une grande métropole. Cet unique terminal calme et petit rends le transport serein et incite véritablement à éviter la démesure de Heathrow.


photo DSC_0071photo DSC_0072


Le terminus en centre-ville est atteint en 25 minutes.
Afficher la suite

Verdict

CityJet

7.4/10
Cabine7.5
Equipage8.0
Divertissements7.0
Restauration7.0

Paris - ORY

7.5/10
Fluidité10.0
Accès7.0
Services5.0
Propreté8.0

London - LCY

8.1/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

Vol agréable avec des prestations supérieures à celles de la maison mère Air France.
Personnel navigant commercial pro et souriant.
La ponctualité pâtit d'un retard de 30 minutes sans explications ni excuses.
Aéroport d'arrivée digne du calme et de la proximité d'un aéroport provincial.

Informations sur la ligne Paris (ORY) London (LCY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 16 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → London (LCY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est BA Cityflyer avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 25 minutes.

  Plus d'informations

14 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.