Avis du vol Ethiopian Airlines Addis Ababa Paris en classe Economique

Compagnie Ethiopian Airlines
Vol ET704
Classe Economique
Siege 11A
Temps de vol 07:35
Décollage 05 Jan 21, 00:05
Arrivée à 05 Jan 21, 05:40
ET   #15 sur 68 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 78 avis
npal83
Par GOLD 1352
Publié le 22 janvier 2021

Ce reporting fait suite au précédent vol qui m'a acheminé de Cape Town vers Addis Abeba. 
Un second aparté à ce FR. Ayant près de 4 semaines de repos avant de reprendre le boulot, j'avais pris une option de faire un stopover à ADD et je voulais rester 3 jours sur place. Sauf que l'Ethiopie a mis à jours les conditions sanitaires et tout passager en provenance d'Afrique du Sud, même avec un test PCR négatif aurait eu à passer une période de quarantaine obligatoire à l’hôtel. J'ai donc modifier mon billet et je ne passerai donc qu'une escale à l'aéroport.  


Routing



a l'aeroport


Après le passage du controle des bagages cabines assez rapide, je me dis que j'ai 3h de battement et je vais voir à quoi ressemble le nouveau terminal 2 de ADD. Finalement je suis surpris, car je suis arrivé par l'ancien bâtiment et rien n'a changé. Un petit stop au fameux café éthiopien qui d'ailleurs, comme on le verra n'est plus proposé dans l'enceinte du lounge. 


photo img_20210104_223542-24128

Il était tard, mais j'avais vraiment besoin d'un café, d'autant qu'après mon passage au salon, les "nouvelles" machines vont s'avérer être en panne. 


Alors Ethiopian offre dans son hub deux lounges, l'un pour les passagers qui voyagent en business et quelque soit leur niveau Shebamiles ou star alliance gold et un second salon pour les autres (star alliance gold ou équivalent). Pour moi ça sera donc une visite à ce second salon. 
Un affichage des vols et je vérifie la porte de mon vol  qui sera en porte A11, donc pas tout à fait dans la zone du nouveau terminal2.  


photo img_20210104_224055

Un aperçu du salon, qui parait vaste et il l'est. 


photo img_20210104_224102

Je suis un peu deçu par le plastique utilisé pour la déco, dont notamment les fleurs en plastique. Ironique pour un pays qui avec le Kenya devient l'un des plus gros producteurs de fleur au monde, d'autant que l'un des symboles du pays et qu'on retrouve sur les uniformes traditionnels d'un des membres d'équipage est la marguerite jaune que le pays porte lors du Meskel. 


photo img_20210104_224130photo img_20210104_224221-92750

Un tour aux offres de repas. Surprenant, la présentation des plats traditionnelles surprendraient certains, mais j'ai été agréablement surpris par le goût et j'en ai même repris. En revanche, leur fameux injara, non merci, j'y arriverai jamais :).


photo img_20210104_224238photo img_20210104_224243

Du coté des alcools, ils offrent le minimum mais toujours pas de vin local et toujours ce fameux barton&guestier en Chateauneuf du Pape. Je ne suis pas un fin connaisseur, mais il était excellent.  
En arrière plan, cette tireuse serte de machine à café car la machine fourni par illy était en panne. 


photo img_20210104_224408

Un détail de la déco sur les murs qui renvoie sur l'art local? 


photo img_20210104_225919

Les WC du lounge étaient bien tenus et sans aucune mauvaise surprise. 


photo img_20210104_232148

Comme je voulais malgré tout gouter le vin produit localement et acheter du café éthiopien, je décide à quitter le salon et aller faire un tour dans les boutiques. Celles-ci n'ont pas été rénové et c'est toujours une sorte de grand marché couvert où on trouve de tout (légal bien sûr). 


photo img_20210104_232931

embarquement et vol


Le shopping fait, c'est enfin l'heure de penser à embarquer et découvrir l'intérieur de cet A350 (enfin pour moi). L'embarquement se déroulera des plus classique. Je serai encore plus ravi car j'ai pu avoir un siège en 1er rang. Mes jambes m'ont remercié même si j'avais lu que ET offre un pitch des plus honorable en Y.


photo img_20210104_233219-82147photo img_20210104_233630-76018photo img_20210104_235310

A ma gauche, un intrus sur le tarmac de ADD. Car en effet, les intrus sont si rares, encore plus rare qu'à DXB dans le hub de EK ou à IST chez TK.


photo img_20210105_001239

Après le décollage, j'avais envie de dormir mais assez rapidement, le repas est servi. ça sera simple et suffisant. Je ne finirai même pas, pas parce que ce n'était pas bon, mais parce que je voulais juste dormir pour le restant de la durée de mon vol. 


photo img_20210105_013100photo img_20210105_013911

Environ 2h avant l'arrivée, je me change et je m'habille chaudement en apprenant la température glaciale qui m'attend à l'arrivée. 


Arrivée à cdg


Nous arriverons à CDG avec près de 30 min d'avance sur l'heure prévu et l'avion sera parqué au large et non pas au contact. J'ai jamais compris les règles mais ce n'était pas pour me déplaire. J'aime bien débarquer ainsi. 


photo img_20210105_061004photo img_20210105_060936

En revanche, la suite sera digne d'un film d'horreur. En effet, malgré la crise sanitaire, j'ai pu continuer à voyager q pour quasi uniquement pour le travail et de toutes les procédures de contrôle sanitaires mise en place dans les aéroports pour contrôler les passager celles de Paris Aeroport constituera l'oscar de la stupidité.  Certains en me lisant penseront que je râle, mais  voici à quoi j'ai été confronté.
Ce matin, au terminal 2E, nous avions au moins 4 vols internationaux gros porteurs à savoir (le mien ET, Air Tahiti, Qatar Airways et Air Austral). Je m'attendais à ce qu'on soit contrôlé à la porte de débarquement de l'avion ou à défaut à la descente de notre paxbus. Et bien non, de tous les passagers des tous ces vols, nous nous sommes retrouvés en entonnoir face à seulement deux agents de ParisAeroport qui contrôlaient nos test PCR et la date de ceux-ci. 



Bien sûr les PARAFE étaient une fois de plus désactivés.  
Par ailleurs, les bagages devaient, d'après le tableau d'affichage être distribué au tapis  42. 3 vols de près de 300 passagers chacun sur le même tapis. Finalement, un communiqué nous dira que les bagages seront disponibles sur le tapis 41.


photo img_20210105_064455
Afficher la suite

Verdict

Ethiopian Airlines

8.4/10
Cabine8.0
Equipage9.0
Divertissements9.0
Restauration7.5

Ethiopian Cloud Nine Lounge 2

6.4/10
Confort8.5
Restauration5.0
Divertissements7.0
Services5.0

Addis Ababa - ADD

5.8/10
Fluidité8.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Paris - CDG

4.8/10
Fluidité1.5
Accès7.0
Services5.0
Propreté5.5

Conclusion

Un second vol bon en terme de rapport qualité avec ET.
C'est une compagnie qui, contrairement à d'autres, je pense sortira revigorée de la crise sanitaire si j'en crois ce qu'en dit la presse spécialisée.
Le service à ADD est suffisant et sans fioriture. Les plus exigeant seraient déçus par le lounge.
Par ailleurs, aux adeptes de voyage en J, Ethiopian Airlines a décidé de retrofité progressivement ses avions long courrier et désormais la configuration en J sera 1-2-1 avec de nouveaux sièges. Ceci est déjà le cas sur les 2 derniers A350 reçus par la compagnie africaine.

Informations sur la ligne Addis Ababa (ADD) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 7 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Addis Ababa (ADD) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Ethiopian Airlines avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 8 heures et 3 minutes.

  Plus d'informations

6 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 570286 by
    Esteban TEAM GOLD 14828 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage et la visite exhaustive d'ADD.

    Tout est correct sur ce vol jusqu'à l'arrivée à CDG qui relève d'un bazar sans nom. C'est honteux pour la France, c'est honteux pour la situation sanitaire

    A bientôt !

    • Comment 570322 by
      npal83 GOLD AUTEUR 298 Commentaires

      M'en parle pas. Même à LIS quand je suis rentré en novembre, le controle était efficace et pareil en afrique du sud lors de mon arrivée à CPT
      sans compter les francais qui ont refusé de faire un test covid au départ et qui savaient que la FRance ne renvoie pas en cas d'absence de test
      Ces passagers savaient qu'une antenne de la Croix Rouge à CDG reçoit et teste les passagers non munis d'un test PCR. Ils sont testés et ensuite poursuivent leur trajet en signant un document dans lequel ils s'engagent à s'isoler 7 jours le temps que le test soit révélé et en cas ou ils étaient en phase contaminante.
      Bref, du gros n'importe quoi!

  • Comment 570431 by
    lucas330 1578 Commentaires

    Merci pour ce fr.
    Un bon vol dans l'ensemble.
    Le catering est bien.
    Malheureusement un gros bordel à CDG.
    Je suis arrivé la veille à CDG, vers 7h du matin, depuis un long-courrier, c'était exactement le même bordel, avec 3 gros porteurs plus le mien qui venait d'arrivés. CDG gère très très mal. J'en ai loupé ma correspondance.
    A bientôt.

    • Comment 570435 by
      npal83 GOLD AUTEUR 298 Commentaires

      Mince. C'est con d'avoir louper la correspondance. J'espère que la compagnie aérienne a compris et que c'était Air France et qu'un vol d'après a pu être proposé.
      Je n'ose pas imaginer si ça avait été avec une compagnie qui ne vole plus à CDG qu'une fois par jour ou encore moins, quelques jours par semaines.

  • Comment 570506 by
    npal83 GOLD AUTEUR 298 Commentaires

    En date du 27 janvier, Ethiopian Airlines vient d'avoir tous ses vols interdits entre ADD et la France pour manquement à ses obligations de contrôle sanitaire.

    Tous les passagers sans exception arrivant de l’étranger dans les aéroports français doivent depuis dimanche avoir passé un test PCR négatif avant le décollage, mais le message n’a visiblement pas été entendu partout. Sans préciser la nature des « manquements » constatés chez Ethiopian Airlines, le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a annoncé le 27 janvier 2021 sur les réseaux sociaux la « suspension des vols » entre sa base à Addis Abeba-Bole et Paris-CDG à partir d’aujourd’hui et jusqu’à dimanche 31 inclus.

    Ça rejoint ce que j'avais constaté au départ de ADD où les agents ne nous demandaient pas nos tests avant l'embarquement, et c'était déjà au début du mois.

  • Comment 572434 by
    Leadership TEAM GOLD 5230 Commentaires

    Merci pour ton FR que le lis avec beaucoup de retard.
    Interessant le nouveau terminal mais franchement, je trouve ce salon très moche et deçevant.
    Redeye ok avec l'exit row, repas complet mais pas fan de la boite en carton que j'imagine temporaire.
    Par contre qu'elle honte cette arrivée à CDG entre le débarquement au large, mais surtout l'attente à la PAF, merci la France/Paris Aéroport de créer des clusters quand les 3/4 des terminaux sont fermés...

Connectez-vous pour poster un commentaire.