Avis du vol Ethiopian Airlines Paris Addis Ababa en classe Economique

Compagnie Ethiopian Airlines
Vol ET705
Classe Economique
Siege 11L
Temps de vol 06:50
Décollage 11 Avr 21, 22:10
Arrivée à 12 Avr 21, 06:00
ET   #42 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 113 avis
npal83
Par 4023
Publié le 17 avril 2021

Bonjour, 
Ce FR constitue le retour au travail pour moi après 1 mois de repos en France. 
Pour comprendre ce routing, il faut reposer le contexte et je vais succinctement expliquer comment ça se fait que je me retrouve sur ET.  


Petit rappel - flash back


Ce vol est en effet destiné à m'acheminer vers ma destination finale qui est Luanda en Angola où je travaille. Mais lors de mon vol allé, en mars dernier, à la dernière minute, je n'ai pas volé à bord de ET mais avec LH. Sans rentrer dans les détails, j'ai pas pu embarquer et dans l'urgence avec mon employeur, une solution a été trouvée grâce à LH.
Ci-après pour rappel et pour votre curiosité le routing précédemment publié. 



Pour une raison que j'ignore et contrairement à ce que je pensais être la règle dans le monde de l'aérien, malgré mon "no-show" du vol initial, Ethiopian Airlines n'a jamais annulé le vol retour dans leur système et avec mon employeur, on a convenu de ne pas réserver de nouveau billet d'avion pour le retour vers Luanda et j'ai donc conserver ce vol. 
Nous avons juste procédé à une mise à jour. En effet, ce billet était initialement réservé en open jaw avec un retour au départ de Londres (LHR) mais la situation ayant empiré en France aux yeux des autorités anglaises, j'ai décidé de rester en France et de ne pas me rendre à Londres comme prévu. Un rerouting a été demandé à ET avec un retour au départ de CDG. Demande satisfaite sans souci. 
J'ai même pris la peine de contacter le service client de Ethiopian Airlines via leur application pour être sûr que le rerouting a bien été validé et ils m'ont envoyé le billet mis à jour par email. Donc tout devrait être prêt pour le vol. 

Pour ceux qui ont l'occasion de voyager par ces temps particuliers, je réaliser le test PCR COVID comme prévu dans les 72H précédent le vol. Je reçois par email de la part du laboratoire les résultats de mon test. NEGATIF (ouf). 
Dernière étape pour valider mon retour, je dois transmettre certaines informations par internet aux autorités angolaises (copies du test, copie du billet d'avion, documents pro, passeport…). Opération validée sans souci et je reçois un email de confirmation - voyage validé.
Une fois tout prêt, je décide de tenter l'enregistrement pour le vol et là, coup de stress, la réservation n'apparait plus sur l'application de mon téléphone. Je me connecte sur mon ordinateur, et le message affiché par le service ET est clair : billet d'avion passé et/ou réservation annulé.
J'essaie d'appeler le service client (il est très tard vendredi soir) mais il est censé être accessible 24h/24 et 7j/7. Rien à faire, personne ne répond via leur application téléphonique. En cherchant d'autres outils de contacts, je découvre qu'il est désormais de les contacter par Telegram. Je tente cette option, et à ma grande surprise, après l'étape chatbot de ET, un conseiller prend ma demande. 
Après avoir donner toutes les informations nécessaires (PNR code et mon nom), le conseiller m'informe simplement :
"Monsieur, votre billet a tout simplement été annulé car vous n'avez pas pris le vol à l'allée au départ de Luanda".

On est vendredi soir, il me sera difficile d'attendre que Luanda se réveille (la cellule voyage de mon entreprise), je décide donc de prendre les choses en main. Premièrement, je réexplique que si j'ai pas pris le vol à l'allée, c'est parce qu'on m'a refusé d'embarquer (test covid non conforme) et ensuite, pourquoi ET a décidé d'annuler et supprimer le vol retour seulement 48h avant la date prévue du vol. Par ailleurs, quelques jours auparavant, le service commercial a pourtant mis à jour ce retour et donc n'a pas pris cette occasion pour l'annuler. Reconnaissant cette erreur, le téléconseiller décide de réémettre le billet et je lui en remercie. Je lui demande de m'adresser une mail de confirmation avant de terminer la communication. 
Effet de surprise, le billet réémis ne tient pas compte du rerouting LHR > CDG et de nouveau je réexplique et demande de transférer le vol de LHR vers CDG. Après encore des minutes de palabres (car il n'avait plus de trace de cette mise à jour), j'obtiens gain de cause sur la base de l'email envoyé le 7 avril par ET. Après près de 2h30 de discussion et d'échanges de données, tout rentre dans l'ordre et mon billet est réssuscité. 


depart POUR L'AéROPORT CDG - Enregistrement


En prévision du vol, et sans stress, je planifie (une fois n'est pas coutume de ma part), tout est prêt (les valises sont prêtes, le uber est déjà préservé, …) et c'est dimanche. 
Le vol est prévu à 22h10 et avec la circulation attendue sur l'autoroute, je ne stresse pas et je réserve le UBER pour 19h. Un de mes amis me glisse d'ailleurs "tu es bien optimiste, à ta place j'irai plus tôt".  Finalement, j'arrive sans souci à CDG au terminal 2E (Terminal 1 de Star Alliance toujours fermé).


photo img_20210411_194400

Comme certains doivent s'en douter, l'accès au terminal n'est possible que par une seule porte et uniquement muni de sa réservation en date du jour. 


photo img_20210411_194429

Direction la zone d'enregistrement du vol ET avec un survey rapide du terminal.


photo img_20210411_194517

L'enregistrement et la dépose des bagages est prévue au premier comptoir du terminal 2E (me souviens plus du numéro) et je remonte donc toute la zone. Ce soir-là, quelques vols long-courriers AF (JNB, ICN, RUN). Un autre vol Emirates est également prévue ce soir (DXB).
Mais le vol qui me marquera est celui opéré par El Al (expliqué succinctement plus tard).
Arrivé au comptoir d'enregistrement, je constate un sacré bazar d'autant qu'aucune file réservée aux pax Shebamiles & Gold n'est indiquée.  


photo img_20210411_194753-18135

J'en fais part à un agent de ALYZIA qui gère au nom de Ethiopian Airlines cette étape à CDG. Finalement, une fil discrète m'est indiquée. Sauf que pour une raison sur laquelle je ne m'épandrai pas (j'étais de bonne humeur), la fil prioritaire évolue lentement, essentiellement à cause de passagers négociant de long en large des suppléments de bagages (souvent observé et habituel pour les vols vers l'Afrique) assez loquace quand on est pas habitué à ces scènes.  
Mes 2 petits bagages à côté font office de voyageur du week-end à côté de ceux-ci.  


photo img_20210411_201734

Avec ces tracasserie, je me retrouve finalement bon dernier pour accéder au comptoir d'enregistrement avec la crainte de ne pas avoir un bon siège, car après mes péripéties expliquées au-dessus, je n'ai pas pu obtenir le siège que je désirai, à savoir au moins un siège couloir en rang 11. 
Lorsque mon tour arrive, mon élan est suspendu par l'arrivée des PNC/PNT (privilège) et déposent leur bagage au comptoir des paxs premium.  


photo img_20210411_202134-28772

Je me suis toujours interrogé pour comprendre pourquoi des PNC/PNT partaient toujours avec de si grosses valises pour leur vol, quand bien même leur rotation pouvaient durer plusieurs jours en cas de long-courrier. Je sais pour avoir posé la question une fois à des PNC de ET (hors période covid) n'ont max dans le pays de leurs escales que 2 nuits max sur place pour leur repos.
Par ailleurs, en cette période de pandémie, ils ont pour instruction de la plupart des cies de ne pas sortir de leur hôtel de repos et d'éviter toute interactions physiques locales (et leur shopping est fortement entravée par les mesures de ferméture des magasins).


photo img_20210411_202134-28772

Je peux enfin procéder à l'enregistrement. L'agente s'excuse d'ailleurs de l'attente de l'attente (environ 25 min) et je ne lui en tiens pas rigueur. Et rapidement, je lui demande s'il est possible de me placer sur un des sièges couloir de rang 11 (ou 12 si rang de milieu). Elle m'explique le siège est bloqué (soit pour des raisons d'un éventuel bébé ou par souci d'équilibrage de l'aéronef) mais elle glisse au chef d'escale à proximité d'envisager un changement siège une fois le boarding terminé avec l'équipage à bord (sympa et j'obtiendrai gain de cause).
Elle m'explique par ailleurs que ET a condamné les sièges du milieu, information que je suis surpris d'apprendre car lors de mon vol en provenance de CPT en janvier dernier, ce n'était pas le cas - d'ailleurs ça ne sera pas le cas sur mon vol entre ADD et LAD.
Je me dis que suite aux sanctions ponctuelles ou durables infligées par certains pays à l'encontre de ET (Royaume-Uni a suspendu les vols PAX en provenance de ADD jusqu'à nouvel ordre, la France avait infligé une suspension temporaire de vols, des pays asiatiques ont fait de même), ET a pris des mesures complémentaires à l'exemple de Delta Airlines. 
Avant de la quitter, je lui demande s'il est possible de faire de même sur le vol second entre ADD et LAD et à son niveau, ça ne sera pas possible. J'insiste pas et je lui dis que je verrai à l'escale à ADD (je ne serai pas aussi chanceux qu'à CDG). 


Direction la zone d'embarquement. ça sera au zone L. 


photo img_20210411_203228

Le PARAFE est condamné car il faut démontrer aux agents de la PAF le motif impérieux de la sortie du territoire. 


photo img_20210411_203425-62644

Je reviens vers ce fameux vols El Al vers TLV. Je n'ai pas pris de photo (par discrétion et par respect envers les passagers) mais en repérant les passagers dans la zone d'enregistrement du vol, j'avais noté le nombre important de passagers pour ce vol (Boeing 787 certes, mais leur fil débordait dans la zone principale du terminal) et notamment le nombre importants de  familles juifs ultra-orthodoxes.
C'est à ce moment que je me suis souvenu de la particularité des vols El Al avec les règles religieuses : pas de vols opérés par El Al durant le shabbat !
Ainsi, le vol du dimanche doit sans doute souvent afficher complet par LY (c'est mon analyse, sans doute erronée). 


photo img_20210411_203901

Sur la base des documents fournis par mon employeur et du visa de travail dont je dispose pour justifier mon voyage, je n'ai pas eu de souci à passer la PAF. En revanche, juste avant moi, une famille entière sur le vol EK a dû longuement démontrer les raisons impérieuses de le vol vers DXB. Du peu de ce que j'en ai entendu, ils ont bien prouvé qu'ils faisaient du business via DXB, que les enfants étaient scolarisés et ont même fourni les documents de leur business sur place, mais je ne saurais dire pourquoi, l'agent a longuement interrogé cette famille en posant de nombreuses questions, dont pour certaines presque inquisitrices et s'étonnant même de leur choix de vie à l'étranger. 


Embarquement - pré-vol


Après la PAF, j'emprunte le CDGVAL pour atteindre la zone L de mon vol.


photo img_20210411_204254photo img_20210411_204312photo img_20210411_204608

Passage du contrôle des bagages cabine. Le point positif de cette triste pandémie, c'est la fluidité des procédures, mais j'avoue que ça en devient triste.


photo img_20210411_204720

ET n'étant pas à demeure au Terminal 2E, il ne faut pas espérer accéder à un quelconque salon et de toute façon, celui de AF est déjà fermé et le second est inaccessible car la zone dutyfree à droite est fermée.
Les boutiques déjà fermées dans la zone. J'apprendrai par le vendeur du RELAY (seul commerces ouverts à cette heure) que la règle des commerces non essentiels décidée par les autorités publiques françaises (3ème confinement en cours) s'applique également aux boutiques de la zone dutyfree des aéroports. 


photo img_20210411_205337photo img_20210411_205600

J'avance vers ma zone d'embarquement calmement et sans pression. Cette impression de vide est assez pesante et contraste avec le rush et le brouhaha qui m'attendra à l'arrivée à ADD.


photo img_20210411_205644

Je remarque un point que je n'avais jamais noté. L'espace fumeur bien conçu dans cette zone par ADP.


photo img_20210411_205923

Je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec ces villes fantômes même s'il est près de 20h30 du soir.


photo img_20210411_205746

Mon vol est "almost" prêt à ouvrir ses portes


photo img_20210411_210752

Je me mets dans la fil des embarquements prioritaires et au même moment, le vol est annoncé prêt à l'embarquement. Je n'étais pas impatient, mais je voulais être parmi les premiers afin de calmement expliquer à l'équipage en porte ma demande déjà indiquée lors de l'enregistrement au comptoir. L'hôtesse en porte notera sur un papier mon siège attribué et rapidement mon nom et me promet, qu'une fois l'embarquement clos, s'il est possible, elle m'invitera au rang 11. Démarche que sera concluante. 


photo img_20210411_211028photo img_20210411_211041

Une photo du fameux winglet signature de A350.


photo img_20210411_211335

La fameuse couleur de ET à laquelle je ne m'y ferai jamais. Mais c'est un détail, car il faut l'avouer, en termes d'espace aux jambes en class éco, ET est plus généreuse que la moyenne mondiale que j'aie pu constater (SQ est aussi généreuse).
Je ne resterai pas longtement à ce siège (30A) et je rejoins avec joie mon beau 12H 


photo img_20210411_215729

Les préparatifs au vol et au décollage se préparent sous le son de cette musique devenue quasi-culte pour ceux qui ont eu l'occasion de voyager plus d'une fois à bord de ET (assez barbant à la longue lol).


le vol


Une fois l'altitude de croisière atteinte et le signal lumineux (ceinture) éteint, la phase normale du vol peut débuter. 
Un peu fatigué, je consulte néanmoins le catalogue films proposé et je suis agréablement surpris que ET, bien que ne propose pas un catalogue multimédia aussi important dont peuvent se vanter des compagnies du golfes ou asiatiques, il n'n reste pas moins de qualité acceptable. Point positif que j'ai noté, la plupart des films que je définirai comme "grand-public" (US et certains Européens), sont disponibles dans de nombreuses langues (quasi tous les films US sont fournis en plus de 4 langues) et nombreux sous-titrés en chinois (marketing et objectifs de marché oblige).


photo img_20210411_223748

En revanche, un point critique (certains penseront que je suis ralant), c'est qu'à chaque début de film, ET impose 2 films à caractère commerciaux et d'auto-congratulation. Fort heureusement, il possible de l'ignorer en les faisant défiler rapidement.


Le repas est distribué sous forme de boite. N'ayant pas trop faim, je me contenterai de la salade, de la compote et je garderai le craker pour la suite du vol.


photo img_20210411_230317

Un petit tour aux WC situé à proximité. 


photo img_20210411_231603

ET propose sur ses A350 (sans doute tous ses long courrier) une connexion WIFI. Mais contrairement à ce que de plus en plus de compagnies aériennes majeures proposent, aucune formule de base n'est possible. Sauf en class business où ou un voucher est offert aux passagers.  
Par ailleurs l'offre de base n'est pas des plus fameuse (selon moi).


photo img_20210411_233233

Un encas est distribué peu de temps avant l'arrivée à ADD. Le croissant était encore moins appétissant que ceux fais industriellement par 


photo img_20210412_040149

ARRIVée à add


Sans encombre, l'arrivée à ADD se fera légèrement en avance et on sera parqué au large et un transfert par paxbus.


photo img_20210412_051312photo img_20210412_051332photo img_20210412_051341

Un dernier coup au revoir à BUNNA (ET-AWN), un clin d'oeil au berceau originel du café. 


photo img_20210412_051411

Je ne peux m'empêcher de m'étonner de ces intrus à ADD quand on sait le quasi-monopole écrasant de ET dans son hub. 


photo img_20210412_051451

Comme évoqué, aucun faux-pas ou intrus toléré sur cet alignement religieux d’empennages au couleurs nationales.  


photo img_20210412_051642

Au large, des 737 que j'ai au premier regard pris pour les fameux 737 MAX de Ethiopian. Mais ce sont des classiques 737-800 et Ethiopian Airlines fait partie de ces quelques compagnies aériennes (UA, CM) ont équipé certains de leur 737 NG du fameux split winglet avant de recevoir leur 737 MAX respectifs.


photo img_20210412_051908

Arrivée au terminal 2 (nouveau) de ET. 


photo img_20210412_051933

Je ne peux m'empêcher de constater la pauvre finition dans les détails du terminal à ADD. Je me demande si les travaux désormais réalisés à ADD sont juste des pansements avec comme objectif de maintenir l'activité "correcte" avant le transfert définitif vers le nouvel méga aéroport de la capitale éthiopienne (5 milliards de $).


photo img_20210412_052056photo img_20210412_052150

Malgré l'aspect simple et sommaire des équipements, à ADD, il n'est pas nécéssaire de sortir les liquides. Seuls les ordinateurs et tablettes sont à présenter dans les bacs. Leur scanner est-il équipé de même dispositifs que j'ai pu observer dans certains pays d’Asie, notamment dans le terminal 4 de SG ?


photo img_20210412_052200

Car au travers la vitre, je remarque un autre chantier en cours. Au premier regard, j'ai pensé qu'il s'agissait du mécanisme de tri des bagages du terminal. Mais à ma grande surprise, non, c'est simplement une zone en travaux. 


photo img_20210412_052502

Allez, direction la zone de transfert, dont le lounge de ET. 


photo img_20210412_052612

Contrairement à mes précédentes habitudes, je traine rarement dans la zone dutyfree, mais je m'étais promis de goûter du vin éthiopien, car malheureusement, ET n'en fait pas la promotion à bord (du moins en class éco). Encore moins dans son salon à ADD.
Là encore, déçu par les offres des boutiques. Des alcools étrangers, vous en avez à profusion, des cigarettes de toutes les marques, vous avez le choix (surtout des marques chinoises), mais du vin éthiopiens, je pense que j'en aurais plus facilement trouvé dans une épicerie spécialisée à Paris. 
Mais finalement cette petite boutique en disposera. Sans trop m'étendre sur le choix et après avoir consulté quelques conseils sur un guide internet sur les vins, j'ai pris une bouteille de vin blanc produit par Rift Valley.  


photo img_20210412_052833

Malgré mes nombreux voyages via ce terminal, je remarque pour la première fois la présence de cette synagogue. C'est vrai que l'Ethiopie est le pays de la reine de Saba et on ne saurait ignoré l'importante communauté juive éthiopienne bien qu'en perpétuelle diminution à cause de l'éxil vers Israel. 
Je ne serai pas étonné de trouver un jour un temple chinois à ADD ;). 


photo img_20210412_052901

Trêve de spiritualisme, direction un repos mérité au salon que je décrirai et débuterai mon FR pour le vol à destination de LAD.


photo img_20210412_053336
Afficher la suite

Verdict

Ethiopian Airlines

7.8/10
Cabine8.5
Equipage8.5
Divertissements8.5
Restauration5.5

Paris - CDG

7.8/10
Fluidité7.5
Accès8.0
Services7.5
Propreté8.0

Addis Ababa - ADD

7.0/10
Fluidité8.5
Accès6.0
Services8.5
Propreté5.0

Conclusion

Je vous remercie pour votre lecture.

Une anecdote au sujet du ce vol et des PNCs. J'avais remarqué au regard de mes précédents vols à bord de ET l'absence totale de steward, avec un PNC quasi exclusivement féminin. Et bien, pour une fois, j'ai pu constaté qu'en class business, 1 steward officiait à bord de ce vol.

Rapidement j'explique mon verdict.
Pour ce qui est de la compagnie, rien d'extraordinaire mais non plus rien de négatif à dire à propose de ET, même si je pense qu'à un moment, elle devrait améliorer ses repas. Je ne demande pas un repas gastronomique, mais il faut avouer qu'ET n'est pas réputé pour sa prestation catering.
Concernant CDG, bonne notation en général, mais ce qui s'explique par la situation sanitaire.
Pour ce qui est de ADD, ma bonne notation en ce qui concerne l'offre de service est justifiée par l'amélioration de leur connectivité WIFI, qui contrairement à mes précédents passages via ce HUB, est désormais accessibles sur l'ensemble des zones où j'ai eu à me déplacer.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Addis Ababa (ADD)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 10 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Addis Ababa (ADD).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Ethiopian Airlines avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 7 heures et 2 minutes.

  Plus d'informations

11 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 573303 by
    East African 1595 Commentaires
    Merci pour ce FR sur un vol qui parait agréable!

    Je ne peux m'empêcher de m'étonner de ces intrus à ADD quand on sait le quasi-monopole écrasant de ET dans son hub.

    Au centre de maintenance probablement?


    Là encore, déçu par les offres des boutiques. Des alcools étrangers, vous en avez à profusion, des cigarettes de toutes les marques, vous avez le choix (surtout des marques chinoises),

    à défaut d'un choix large, est-ce que les prix vous ont semblé attractifs?
    • Comment 573312 by
      npal83 AUTEUR 354 Commentaires
      à défaut d'un choix large, est-ce que les prix vous ont semblé attractifs?

      Pour ce qui est des prix, je ne me suis pas attardé mais je pense, au vu des passagers occidentaux qui achetaient des cigarettes, que ça doit être plus intéressant qu'en Europe (je suppose qu'ils en viennent ou y repartent).
      En revanche, j'ai trouvé les prix assez cher. La bouteille je l'ai achetée pour l'équivalent de 15€environ (ce n'est pas demain que je reviendrai à ADD) mais une petite bouteille d'eau gazeuse de 50 cl (marque locale) m'a coûté 3€. Voue me direz peut être que ce sont les tarifs qu'on retrouve à CDG, FRA ou LHR, mais faut remettre dans le contexte local et rappeler qu'on est en Ethiopie.
  • Comment 573314 by
    DeltaMike23 275 Commentaires
    quel stress avec ce vol retour et quelle patience... en cette période si exceptionnelle, les services clients sont assez souples pour les changements de billets, même si les temps d'attente sont longs et les explications fastidieuses... On a pas l'habitude du côté intrusif actuel de la PAF en France...

    En temps normal, avec El AL, il y a un vol après chabbat, samedi soir vers 22h l'hiver et minuit ou 1h du matin l'été. Les vols reprennent très doucement vers TLV et les conditions extrêmement drastiques. 1 vol par jour de Paris via AF et presque autant par El Al. Seulement depuis quelques jours (7 avril), les étrangers peuvent retourner en Israël, s'ils justifient de visiter des parents au 1er degré uniquement. PCR et test sérologique à l'arrivée (pour ceux qui ont eu le Covid), ou bien attestation de vaccination, sinon confinement 10 jours. D'ici fin mai, réouverture aux "groupes" de touristes...

    Agréable de voyage en A350-900, la flotte de ET est très moderne. En tout cas, j'ai cette impression de voir les couleurs de l'Ethiopie dans de très nombreux aéroports, un peu à la Turkish Airlines (TK) ? ADD doit être un très gros hub, je suppose ?

    bon retour au travail
  • Comment 573317 by
    nicobcn TEAM GOLD 7667 Commentaires
    Merci pour ce FR !

    Vraiment compliqué de se déplacer sur long courrier en ce moment avec toutes les restrictions en place... Hâte d'en finir avec tout cela.

    A bord la prestation me paraît bien, hormis le catering vraiment basique.

    A bientôt !
  • Comment 573324 by
    AirOne 2461 Commentaires
    Merci pour ce FR, je vais me lancer dans la lecture du précédent pour découvrir vos mésaventures. Le vol offre une prestation correcte dans l'ensemble, les aéroports sont toujours (tristement) vide hélas.

    À bientôt !
  • Comment 573325 by
    AirBretzel GOLD 11551 Commentaires
    Merci pour ce FR.
    Encore un coup de stress juste avant de devoir prendre ce vol.
    Et que de complications.
    Voler en A350 c'est plutôt agréable, même si le catering ne done pas trop envie.
    goûter du vin éthiopien => alors ? comment était le vin ?
    A bientôt
  • Comment 573338 by
    Esteban GOLD 20379 Commentaires
    Merci pour le partage !

    Pour les grosses valises des PNC, plusieurs explications : elles sont si souvent maltraitées et si souvent utilisées, qu'une bonne grosse valise coque est ce qu'il y a le mieux si le PNC ne veut pas en changer tous les ans, voire plus. D'autre part, il y a souvent des produits qu'on ne trouve qu'à l'étranger et ces grosses valises sont le bon moyen pour les ramener. Enfin, et pour finir, même sur des courtes rotations, il vaut mieux prévoir plus de change en cas de problème technique ou autre qui imposerait un layover plus long. (retour d'expérience d'un ex- PNC ^^ maintenant tu sais presque tout !)

    A bord le service est plutôt cheap et ne donne vraiment pas envie.

    A bientôt !
  • Comment 573345 by
    scorph GOLD 2169 Commentaires
    Bonjour Npal et merci pour cet excellent report qui nous montre que les vols longs courriers existent encore ^^.

    Quel histoire pleine de rebondissements pour "garder" son billet ... le service client ET est il le roi de l'ascenseur émotionnel ? Je suis étonné par le nombre de passagers à CDG groundside... sans doute le fait que cela soit un des rares terminaux ouverts pour les vols internationaux.

    A bord autant la cabine semble correct par contre le catering lui ne donne pas trop envie...

    Je ne peux m'empêcher de m'étonner de ces intrus à ADD quand on sait le quasi-monopole écrasant de ET dans son hub.

    La compagnie Malawi Airlines est propriété de ET ^^ ça aide à ce faire une place au soleil d'Addis Adeba... cela dit je pense aussi à un centre de maintenance car dur d'expliquer la présence de cet appareil de la compagnie russe Red wings.

    Bon vols !
    • Comment 573356 by
      npal83 AUTEUR 354 Commentaires
      Bonjour Scorph
      Ah oui, je ne savais que Malawi Airlines faisait en effet partie des emplettes faites par ET en Afrique, à l'exemple de sa spin-off Asky au Togo, ou encore Ethiopian Mozambique Airlines qu'elle a doté de Dash Q400.
      ET a pour ambition de devenir la "Air Afrique" du continent (je pense).
      Air Afrique était un projet ambitieux, avec une certaine réussite, mais qui a fait faillite au début des années 2000, en partie à cause des egos nationaux de certains Etats propriétaires et d'un plan de croissance mal ficelé.
  • Comment 573427 by
    GregLYS TEAM SILVER 1459 Commentaires
    Ça fait partie des relations aériennes que je souhaite faire rapidement, après le retour à la normale qui se fait attendre. J’aimerais tant visiter ce pays qui vaut largement le détour.
    Je pensais que ET offrait un meilleur niveau de service à bord. Cela dit, ça semble correct tout de même.
    Merci pour ce témoignage et chapeau pour cette patience vis-à-vis des problèmes rencontrés en amont de ce vol.
    • Comment 573434 by
      npal83 AUTEUR 354 Commentaires
      Merci pour votre commentaire
      Je dirais que ET a une bonne réputation et a réussi à accaparer le marché des liaisons vers l'Afrique sub-saharienne avec le reste du monde (Asie principalement). Il est drôle de noter d'ailleurs, qu'à part Le Caire, elle ne dessert aucunes des autres capitales du Maghreb Arabe (Tunis, Casablanca, Alger, Nouakchott).
      En revanche, je peux comprendre que la cie poursuit sont son programme sa croissance industrielle et son réseau, ce qu'elle réussit. Mais à mon avis, il va falloir à un moment penser à améliorer la qualité du service client. D'ailleurs, ET a entamé la rénovation de ses cabines en Business en adoptant une configuration de la cabine en 1 / 2 / 1 :).
      Il est à noter que ses tarifs, par le passé concurrentiels, se rapprochent de plus en plus de ceux proposés par TK et EK sur les mêmes marchés.

Connectez-vous pour poster un commentaire.