Avis du vol easyJet Toulouse Mulhouse / Bâle en classe Economique

Compagnie easyJet
Vol U21719
Classe Economique
Siege 4F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:25
Décollage 28 Jui 21, 11:00
Arrivée à 28 Jui 21, 12:25
U2   #8 sur 13 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 608 avis
Mendes
Par GOLD 121
Publié le 8 juillet 2021

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur ce vol retour après une belle semaine de vacances dans le Lot et la région de Toulouse. Comme à l'aller, un vol classique EasyJet sans chichi mais efficace.


Routing


Le vol du dimanche soir étant hors de prix (> CHF200), j'opterai pour le retour du lundi matin, pas forcément des plus pratiques niveau horaires, mais économique c'est certain.


Aéroport Toulouse Blagnac


Les joies du télétravail permettent à un ami de me déposer directement au pied de l'aéroport. Le dépose-minute est quasiment désert, de même que les extérieurs du Terminal.


photo img_3829

Avec l'espoir secret de bénéficier du Salon, je préfère me rendre assez tôt à l'aéroport. Le traffic à TLS reste encore très réduit en cette fin juin : si ça se trouve on assiste à plus de rotations Beluga et vols d'essais que de vols commerciaux…


photo img_3830

Un peu d'effervescence dans le hall C pour l'enregistrement Ryanair vers Oujda


photo img_3831

Au moins on ne se marche pas dessus dans les couloirs


photo img_3832

Dans la zone dédiée AirFrance, même atmosphère bien que nous soyons à H-1 d'un vol pour ORY.


photo img_3833

Tout au bout du terminal, passage par la sécurité. Là encore, la zone sera déserte avec juste 1 personne par ligne. Dommage de ne pas avoir court-circuité la longue file d'attente en zig-zag.


Le peu de monde dans la zone des contrôles a-t-il incité les agents à faire un peu d'excès de zèle ? En tout cas, chaque pax aura droit à la vérification explosifs et quasiment chaque bagage sera inspecté manuellement (certes, je plaide coupable pour le mini-flacon de gel oublié dans la poche latérale…).


Après une dizaine de minutes d'attente à l'inspection manuelle des bagages, traversée obligatoire du DutyFree en direction des portes d'embarquement.


photo img_3834

Le FIDS indique par une icone les vols devant passer la PAF, une bonne idée. Par contre intéressant de voir que Madrid est concerné mais par Francfort.
Quand je compare avec le même FIDS lors de mon passage en juillet 2020 où 80% des vols étaient indiqués "Annulé", celui du jour rassure un peu quant à la reprise du traffic.


photo img_3835

Dans la partie airside, de nombreuses boutiques sont encore fermées.


photo img_3836

Au contact, un 320 pour Orly est en préparation de l'embarquement pour 10h00.


photo img_3837

Au loin on aperçoit la zone de parking des Beluga avec un qui est sur le départ.


photo img_3840

Direction maintenant le Salon Croix du Sud : encore une fois, les informations sur son ouverture sont contradictoires suivant les sites consultés, je tente ma chance. Les lumières à l'étage semblent éteintes, c'est mauvais signe…


photo img_3838

Il est 9h20, bon bah c'est encore raté… 
Pour information, je vous mets ici les horaires (très réduits) indiqués…


photo img_3839

Une séparation est faite entre les portes concernées par la PAF et les autres. Vu le monde de pax qui se rendront à tort sur la gauche, la signalétique semble encore trop faible.


photo img_3841photo img_3842

Lui il ne doit plus servir beaucoup ces derniers temps :(


photo img_3843

Comme l'indiquait le FIDS, pas grand chose à voir à l'extérieur hormis le 321 pour ORY de 9h30 au départ.


photo img_3844

Un peu plus tard, départ d'un autre Beluga pour Hambourg.


photo img_3845photo img_3846photo img_3847

Mine de rien, l'heure de l'embarquement approche. Les pax commencent à se rassembler autour de la porte, si bien qu'il est impossible de distinguer une file pour les SpeedyBoarding… 


L'embarquement débute donc de manière chaotique, et prendra une tournure encore plus compliquée une fois le tour des pax lambda : malgré les différentes communications de EZY au sujet des nouvelles règles bagages cabine, nombreux seront les pax tentant de forcer le passage avec leur valise… 


Après l'arrivée de renforts, la situation se calmera et chacun passera à la caisse (il m'a semblé entendre un montant de 60€ par valise).


Viendra ensuite la problématique d'un pax portant un masque en tissu et non chirurgical qui se verra expulsé de la zone de pré-embarquement pour aller s'en acheter un.


Et pour terminer, l'agencement de la zone de pré-embarquement fait qu'il n'y a aucune séparation entre les pax SpeedyBoarding et les autres. Du coup, à l'instar des paxbus, tout le monde se retrouve mélangé et se bouscule pour être parmi les premiers à embarquer…


Une fois l'avion prêt, l'embarquement est effectué par le jetbridge…


photo img_3848-97392

… pour descendre au niveau du tarmac et embarquer par les escaliers


photo img_3849photo img_3852photo img_3851

Une silhouette particulière est visible au loin : un Antonov sur les terres natales des Beluga, intéressant. De loin il me semble qu'il s'agisse d'un An-124, à confirmer par les connaisseurs.


photo img_3850

Et bien sûr, le fameux instant porte !


photo img_3853

L'AVION : A319 (OE-LQW)


<b style="">Informations sur l'avion
- Immatriculation : OE-LQW
- Type : Airbus A319-111
- MSN : 4129
- Mise en service : décembre 2009 (11.6 ans)
- Configuration : 156 Y (3-3)

Informations sur le vol
- Code : U21719
- Durée de vol officielle : 1h25
- Durée de vol effective : 1h05
- Distance : 352 nm / 652 km
- Altitude de croisière : 26.000ft
- Piste de Départ / Arrivée : 32R / 15


En prenant un siège côté droit, j'avais fais le pari d'un survol des Alpes comme à peu près la moitié des TLS-BSL. Malheureusement pour aujourd'hui, ce sera un vol dans l'intérieur des terres passant par Aubusson (tiens tiens, ça me dit quelque chose…). 


Nous serons également à basse altitude durant ce vol avec un premier palier à 18.000 pendant 10 minutes, puis 26.000ft pour la majorité du vol, avant de descendre à 24.000ft au milieu du trajet. L'occasion de mieux voir le paysage en somme.


photo tls-bsl

Du côté des sièges, on reste sur l'ancienne version EasyJet, un peu plus confortable que les nouvelles planches (photo piquée du vol aller)


photo img_3491

Le pitch est très limite, surtout avec un sac à mettre au sol. Heureusement que les sièges ne soient pas inclinables.


photo img_3854-39772

Seules les fiches de sécurité sont présentes dans la pochette du siège avant


photo img_3855photo img_3856

Nous sommes bientôt prêts pour le repoussage. Comme bien souvent, je nourrirais l'espoir d'un siège inoccupé au milieu, espoir qui s'avérera anéanti par l'un des derniers pax à embarquer, triste habitude… Puis vient le "Boarding complete".


Repoussage, roulage et décollage


A ma droite, un nouveau fraichement atterri de Bastia et que se voit offrir une pause de 5h avant sa rotation vers Lille.


photo img_3859

De la fenêtre, je distingue au loin le fameux Antonov


photo img_3857photo img_3860

Nous débutons le repoussage avec 15 minutes de retard. Les consignes de sécurité seront rapidement expédiée, principalement la version anglaise durant laquelle l'équipage s'affère à préparer la cabine. On se retrouve donc avec une scène où la voix-off anglaise indique "l'équipage vous montre les issues de secours" pendant qu'un pnc s'occupe de verrouiller les toilettes avant…


Durant le roulage, passage obligé à côté du Beluga XL parqué au loin pour accueillir les visiteurs avec le sourire.


photo img_3861

Pas de chichi, nous sommes déjà en retard donc alignement et décollage sans marquer l'arrêt, et de toute façon vu le traffic du moment, pas trop de risque d'avoir des turbulences de sillage….


Durant la poussée, nouvelle vue sur l'Antonov. Puis sur le Terminal avec un KLM qui ressort bien dans le paysage


photo img_3862photo img_3863

Nous survolons ensuite un parking Airbus, avec notamment un A330neo dans son anneau de test moteur


photo img_3865

On profite des vues du Nord de Toulouse


photo img_3866photo img_3867

Avant de tourner plein Nord au niveau de Montauban, avec en vue les derniers kilomètres du Tarn 


photo img_3868

Puis s'en est terminé du paysage sous nos pieds. Le service BoB débutera sans trouver preneur, de même pour le service DutyFree.


photo img_3869

L'approche et l'atterrissage


Après un vol sans encombre et sans turbulences, nous entamons notre descente sur l'EAP, ici juste après Belfort. La cabine sera préparée pour l'atterrissage et les déchets des pax récoltés.


photo img_3870

Le passage au-dessus de Morschwiller et le Parc des Collines


photo img_3871photo img_3872

On aperçoit l'usine PSA sur la gauche, annonçant l'alignement final sur la piste 15.


photo img_3873

On tourne et on s'aligne au-dessus de Sausheim avant une dernière vue sur Mulhouse et son A36 serpentant


photo img_3874photo img_3875

L'occasion d'avoir un rare passage de l'A35 sur la droite de l'approche pour quelques mètres


photo img_3877

Les derniers mètres


photo img_3878photo img_3879

Arrivée tout en douceur, sans être trop secoué durant l'approche finale sous les applaudissements d'un seul pax. Nous arrivons avec 7 minutes d'avance sur l'heure prévue, malgré un retard au décollage de 13 min. Plutôt une belle perf !


Aperçu au loin de AMAC Aerospace


photo img_3880

Puis l'EuroAirport en mode full low-cost ce midi. La "follow-me car" nous indique le chemin


photo img_3882

Par contre, autant lors du vol aller la totalité de la cabine est resté assise, respectant l'ordre de sortie par rangée, autant sur le vol retour c'était chacun pour soi sous le regard dégouté des pnc.


Le débarquement sera assez rapide avec la sortie classique par l'escalier avant de rejoindre les souterrains de l'EAP


photo img_3883photo img_3884

Comme un air d'Euro 2020 de foot par ici…


photo img_3885

Dernière prise de vue depuis le dépose-minute pour conclure ce rapport. Il m'aura fallu en tout et pour tout 4 minutes entre ma descente de l'avion et mon arrivée sur le parking et 15 minutes par rapport au touché des roues : impressionnant !


photo img_3886
Afficher la suite

Verdict

easyJet

6.8/10
Cabine8.0
Equipage7.0
Divertissements5.0
Carte payante7.0

Toulouse - TLS

8.1/10
Fluidité8.5
Accès9.0
Services6.0
Propreté9.0

Mulhouse / Bâle - EAP

9.0/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services9.0
Propreté9.5

Conclusion

Merci à tous de m'avoir lu
Un vol classique, sans chichi avec un départ en retard mais une arrivée en avance : que demander de plus ?
Il manque encore une vraie restauration solide à la carte du BoB pour donner envie de déjeuner à bord (pas encore de sandwichs). Equipage sympathique mais qui n'a pas réussi à faire respecter les règles de distanciation à l'arrivée, ni effectué les consignes de sécurité anglaises.

TLS : aéroport quasiment désert donc passage très rapide, hormis les contrôles renforcés systématiques qui ont fait perdre du temps. Peu de commerces ouverts et un salon avec des horaires trop restreints. La confusion sur les bagages n'a pas aidé le sentiment de fluidité.

EAP : transition extra rapide : 4 minutes entre ma descente de l'avion et mon entrée dans la voiture, jamais vu ça !

Je vous dis à très bientôt pour un nouvel épisode !

Informations sur la ligne Toulouse (TLS) Mulhouse / Bâle (EAP)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Toulouse (TLS) → Mulhouse / Bâle (EAP).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est easyJet avec 6.6/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 25 minutes.

  Plus d'informations

8 Commentaires

  • Comment 575725 by
    scorph SILVER 1316 Commentaires

    Bonjour Mendes et merci pour ce report très complet,

    Le traffic à TLS reste encore très réduit en cette fin juin

    Ca reprends doucement vous seriez venu une semaine avant, il n'y avait ni Francfort ni Londres au FiDS. Cela dit le trafic doit être encore trop faible pour justifier l'ouverture du salon ^^.

    Lui il ne doit plus servir beaucoup ces derniers temps :(

    Il est même historique, je crois avoir vu un gabarit Lauda Air à Toulouse qui devrait ouvrir une ligne pour l'été 2020 vers Zadar... le covid est passé par là et il n'a jamais servit

    un Antonov sur les terres natales des Beluga, intéressant. De loin il me semble qu'il s'agisse d'un An-124, à confirmer par les connaisseurs.

    Sans doute une livraison de satellite de la part d'Airbus Defense and Space car l'Antonov est parti ensuite sur Cayenne.

    Nous survolons ensuite un parking Airbus, avec notamment un A330neo dans son anneau de test moteur

    Il sert surtout de stockage depuis plusieurs années d'ailleurs l'A330neo qui s'y trouve n'a plus ses moteurs ^^

    Jolie approche à l'Euroairport.
    Bon vols !

    • Comment 576183 by
      Mendes GOLD AUTEUR 314 Commentaires

      Merci pour le commentaire :)

      vous seriez venu une semaine avant, il n'y avait ni Francfort ni Londres au FiDS

      J'avoue que ça reprend encore trop doucement. Heureusement qu'il y a les lignes vers ORY/CDG pour donner un peu d'activité
      A bientôt !

  • Comment 575729 by
    AirBretzel TEAM GOLD 8604 Commentaires

    Merci Vincent pour ce FR.
    Un vol qui fait le job, avec un retour qui est bien moins onéreux le lundi que le dimanche.
    Pour le salon c’est plutôt en mode flop, les horaires sont quand même hyper restrictifs.
    on s'aligne au-dessus de Sausheim avant une dernière vue sur Mulhouse et son A36 serpentant => un secteur que je connais bien, mon chez moi est presque sur la photo.
    sous les applaudissements d'un seul pax => un grand moment de solitude pour lui.
    Ravie d’avoir fait ta connaissance le week-end dernier
    A bientôt

  • Comment 575749 by
    Papoumada GOLD 6211 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Sans indiscrétion, quel(s) coin(s) du Lot avez-vous visité? J'espère que vous avez apprécié.

    Les horaires du salon toulousain sont hallucinants : matin ou soir. Sans tenir compte des rotations des compagnies qui le proposent? Ou refus de celles-ci de payer par les temps qui courent?

    L'Antonov est souvent présent à cet emplacement.

    Du foutoir de l'embarquement à celui du débarquement, une expérience LCC...

    A bientôt !

    • Comment 576199 by
      Mendes GOLD AUTEUR 314 Commentaires

      Merci pour le commentaire !

      Sans indiscrétion, quel(s) coin(s) du Lot avez-vous visité? J'espère que vous avez apprécié.

      Une très belle région, très typique en passant par Cahors, Figeac, Autoire, Padirac, Rocamadour notamment, avec plein de belles randonnées à faire en chemin
      A bientôit !

  • Comment 575769 by
    Esteban TEAM GOLD 13399 Commentaires

    Merci Vincent pour le partage !

    Les cabines de 319 vieillissent mais le siège reste quand même un poil plus confortable que les planches à repasser :)

    A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.