Avis du vol Asiana Airlines Seoul Paris en classe Affaires

Compagnie Asiana Airlines
Vol OZ501
Classe Affaires
Siege 4A
Temps de vol 12:20
Décollage 04 Jui 18, 12:30
Arrivée à 04 Jui 18, 17:50
OZ 106 avis
paulvanalsten
Par BRONZE 2722
Publié le 30 avril 2022

Suite et fin de cette trilogie de vols qu’a été mon premier voyage au Japon en 2018. Aller en First sur LH, retour en Business sur OZ - ce n’est plus de sitôt que le solde de mon compte Miles and More me permettra un tel voyage!



Arrivé à l’heure de KIX, je suis docilement le circuit des correspondances.


photo 206640ac-2d9d-4a7d-91f0-d94547f2e049-39902

Visiter la Corée du Sud, ce sera malheureusement pour une autre fois. C’est avec regret que je tourne à droite, comme tous les pax en transit.
En tout cas, il n’y a rien à redire quant à la propreté des lieux!


photo 10668a58-1101-4650-ba89-3c46018dd38f

Une fois le PIF franchi, me voici en zone de départ avec ses inévitables boutiques duty-free. 


photo f8b96399-f460-49aa-bcad-c186792be25c

Mon vol OZ501 part à 12h30 ce qui permet d’arriver en fin d’après-midi en Europe. 
En 2018, OZ desservait six destinations en Europe - dont CDG et FCO. 


photo 5e55c3c6-2714-4b02-8252-56f6e751f8a5

Ayant environ une heure de battement (de transit, pas de coeur), j’ai le temps pour un passage au salon. 
Bon, ce sera seulement 3/4h car j’ai bien mis 15min à le trouver! 


photo fa90abfb-4850-49eb-be4a-f2f285cdc727

Le salon Asiana ne m’a probablement pas laissé de souvenir impérissable. En effet, et à mon grand étonnement, je n’ai fait qu’une unique photo!


photo 96095558-c750-4d5f-9c45-e870c66d7d09

L’heure du départ approche et un peu de planespotting égaye le trajet vers la porte d’embarquement.


Le 321 HL8004 attend son repoussage vers la ville russe de Khabarovsk. 


photo 764bda2c-adb7-4194-8854-470e30a313c3

Je croise un 772 semblable à celui qui me ramènera en France: 
HL7791 partira également à 12h30 mais vers FCO. 


photo 9e26e52b-ba9d-40c1-a7b1-54a22e1b3194

Un autre 772 - HL8284 - effectuera en début d’après-midi une rotation sur PEK. 


photo 65122783-8f71-44b5-9652-572ddadc2817

J’aperçois ensuite un appareil devenu rare sous nos latitudes: le Boeing 767. 
Le 763 HL7515 est arrivé il y a une heure de SIN.


photo c90cae57-d9bd-4964-9e28-88062fd32dbd

Et un deuxième appareil lui aussi trop rare sous nos latitudes: l’Airbus A380.
Remarquer la taille des mécaniciens sol par rapport à l’avion :-) 


photo b7e4271d-131f-401c-be67-191cf11339ed

Un autre 380 - HL7641 - achève son repoussage à destination de FRA.


photo df977086-b862-443e-b188-1cb27f1f342d

Un petit salut avant un grand voyage!


photo b42867db-c55e-4220-950e-d155da39383f

C’est vraiment un magnifique oiseau.


photo 28b3c89d-aa98-4914-9fbc-6c84bd0b94a8

A destination de CDG, l’embarquement débute en porte 49 avec la file dédiée Business.


photo b7b5d9f6-5de5-48ee-85b9-27f703005921

Forcément, le seul avion mal garé (d’un point de vue spotting), c’est le mien :-(
C’est ma seule et unique photo du 772 HL7739 qui me ramène à CDG! 


photo b8eb0e3e-fd30-4dbf-9993-8fdd138161aa

A l’époque, le virus des FR ne m’avait pas encore contaminé. Vous excuserez donc l’absence de fuselage shot et d’instant porte :-)


Ce 772 est configuré bi-classe et transporte exactement 300 pax:
22 en Business (4 sièges de front, en 1-2-1) et 278 en Economy (9 sièges de front, en 3-3-3).
Je me dirige vers mon siège solo au 4A. 


photo 88d00c58-f750-449a-bc40-018c6aea5e3dphoto 93005d38-2364-418d-bbec-4cea8b647511

Et voici le trône qui accueillera mon auguste derrière durant 8939 kilomètres.


photo 837dffd3-3db6-40d6-a23e-43a62c205ffd

Asiana baptise sa classe Affaires “Business Smartium Class‘’.


photo 8722d6d5-2771-4ddd-a4eb-f10b75db5c78-79499

Mais à titre personnel, je trouve que la couleur “jaune caca d’oie” des sièges n’est pas des plus smart :-)


photo 8fdf1780-2425-4e01-850c-bd4dc30d721a-14721

En raison d’un slot il y a une légère attente avant le repoussage. J’en profite pour découvrir la trousse de toilette siglée L’Occitane. 
Encore aujourd’hui, la pochette a retrouvé une seconde vie - en tant qu’étui pour ma liseuse!


photo 63996cce-1000-42e6-888f-d40497003a5d

Finalement nous quittons le parking avec 18min de retard. Tout cela m’a ouvert l’appétit pour le déjeuner.


photo d296cc12-889f-48cf-9b5b-dd5b71161057

Départ de Seoul sur une compagnie coréenne…C’est une double bonne raison pour essayer la cuisine locale qui s’avère excellente.


photo d4b033ba-58d8-43b5-a3dd-f63b412aabfc

Le repas débute avec un trio de hors d’oeuvre. C’est joliment présenté, exotique et délicieux.

Bouchées au sarrasin, que j’accompagne d’un alcool de riz coréen.


photo 4c065b21-2094-4687-a204-63b0f2d82002

Abalone à la sauce soja


photo a30aae09-fd14-47ed-8099-6ae214d885f8

Soupe de patates douces


photo 633f684b-0bd7-4c0d-a3ee-6c47b141efdf

Le plat principal est un bulgogi de porc qui se révèle très bon et bien épicé.
Ayant déjà eu un bulgogi de boeuf sur le vol précédent Osaka-Seoul, je ne suis pas surpris.


photo 0d624034-dff2-4c7f-ba3e-b4c342886461

En revanche c’est assez étrange ce sachet de légumes à décortiquer soi-même.


photo 2f959ca6-2355-4f5c-92a0-e72f68b6157a

Le déjeuner s’achève avec deux desserts. 
Le premier occupe près de trois (!) lignes sur le menu; tout ça pour ça:


photo 33822c68-bf52-4fa8-90b8-39736c9e1c98

Noix, fromage de chèvre, patate douce et pruneau – j’avoue que c’est assez déroutant au premier abord, mais c’est finalement très bon. 


Le second dessert est plus européen: une mousse à la pomme, que j’accompagne d’un thé vert et d’un verre de porto pour digérer.


photo f8d72da3-58a4-4f1b-9c31-d2336d2a7dd8

Après ces agapes, les hôtesses ont malheureusement demandé à descendre les cache-hublots.
Avant que chacun ne prenne quelques heures de sieste, le Boeing survole le désert de Mongolie.


photo d9c25ebd-cb13-4079-ae50-53a2df8cfc6d

Au milieu du vol, je ne suis pas le seul à sentir un petit creux.
Une passagère coréenne se régale d’une soupe de nouilles brûlante et odorante. Plus raisonnable je me contente de fruits frais et d’un thé vert. 


photo e36cd5c3-a7a9-4df1-bc57-ecd07265ce67

Deux heures trente avant l’arrivée, nous atteignons l’Europe au niveau de l’Estonie. Les hôtesses servent une collation.


photo 21f22075-8cb5-4651-a11d-7591b86907e3

Une petite salade en entrée


photo 8ccdbbe1-e232-42a1-b47b-622a9523aa18

Entre entrée et plat, l’avion a déjà quitté l’Estonie et survole désormais la Lettonie.


photo 837bb3a9-9f9e-4c95-9f10-f7e2e8736b9d

Plutôt que le porridge coréen, j’opte pour le poulet frit – plus roboratif :-)


photo 6d3c7cf1-222e-4ea1-a4bf-f54dec90cce5

Et je termine avec un gâteau à l’abricot.


photo 688365be-b35e-410b-b45d-0905fa471e5f

L’avion survole la mer Baltique, l’Allemagne et finalement la France, où de nombreux nuages dodus nous accueillent.


photo 4e931351-5bed-4213-a54c-be1d9b14027a

Malgré le léger retard au départ de Seoul, c’est quasiment à l’heure que nous atterrissons à Roissy CDG, avant de nous garer au terminal 1.


photo 72dc1aa0-2b88-440d-93c4-d0ef00e9919e

Et c’est ainsi que s’achève cette trilogie vintage correspondant à mon premier voyage au Japon. 
Merci de m’avoir consacré un instant et à bientôt!


photo ee69c6dd-d47f-49fb-bdd5-849eb69d459c

Informations de vol:
Asiana OZ501 ICN-CDG
Boeing 777-200ER HL7739
Prévu: 12:30-17:50 (12h20min) / Réel: 12:48-17:56 (12h08min) - Retard 6min

Afficher la suite

Verdict

Asiana Airlines

9.0/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements8.0
Restauration9.0

Seoul - ICN

9.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services8.0
Propreté10.0

Paris - CDG

7.5/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Tout comme le moyen-courrier KIX-ICN, le long-courrier ICN-CDG sur Asiana s’est révélé excellent:
un équipage aux petits soins, un siège flat bed (idéale cette configuration 1-2-1 pour les voyageurs solo), et une occasion de déguster la cuisine coréenne à bord.
Pour être tout à fait honnête et transparent, j’ai préféré ce vol retour Business sur OZ, au vol aller First sur LH.

Rien à redire sur le transfert à ICN: simple, clair, dans un environnement immaculé.
En revanche le salon Asiana a été difficile à trouver. Et si je n’ai fait qu’une unique photo, c’est qu’il n’a pas dû me laisser un souvenir impérissable :-)

Informations sur la ligne Seoul (ICN) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 31 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Seoul (ICN) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Korean Air avec 8,0/10.

La durée moyenne des vols est de 12 heures et 28 minutes.

  Plus d'informations

15 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 601591 by
    lefrid BRONZE 1577 Commentaires
    Merci Paul pour le FR d'archives.
    Je n'ai jamais eu l'occasion de prendre un compagnie asiatique en J mais le choix du repas peut être parfois "dilemnant": faire local avec le risque de tomber sur des plats où les goûts acquis sont importants pour pouvoir les apprécier ou rester plus classique avec les choix internationaux.
    Pas facile ces choix.
    Et souvent c'est pas possible de panacher pour avoir un plan B... :-)
    A bientôt
    Frédéric
  • Comment 601621 by
    Esteban GOLD 19690 Commentaires
    Merci Paul pour cette archive !

    A bientôt !
  • Comment 601622 by
    Aigle_voyageur 838 Commentaires
    Merci pour ce FR Paul. :)

    Un très bon vol sur OZ avec une configuration J gagnante par rapport à sa rivale. Après, il faut aimer les couleurs... Et aux dernières nouvelles, difficile de savoir si la configuration OZ deviendra la nouvelle norme ou à contrario, abandonnée...

    Départ de Seoul sur une compagnie coréenne…C’est une double bonne raison pour essayer la cuisine locale qui s’avère excellente.


    Le catering est très intéressant en effet. Et bien que j'aurais probablement choisi l'option coréenne, je suis surpris de voir que le bibimbap soit absent de la carte alors qu'il s'agit du plat le plus "populaire" en-dehors du Royaume du Matin Calme.

    A bientôt. ;)
  • Comment 601843 by
    AirBretzel GOLD 11182 Commentaires
    Merci pour ce FR.
    L'A380 fait rêver.
    A bord la couleur de la cabine est assez fade, je ne suis également pas fan de ce jaune.
    Menu coréen, c'est quitte ou double.
    d’un alcool de riz coréen. => j'ai des sacrés souvenirs de l'alcool de riz lors de mon premier séjour en Corée, ne sachant pas ce que c'était et dormant chez l'habitant avec plus de 40 degrés encore en soirée, j'ai pensé avoir une bière bien fraiche, que nenni.... 🙃
    Mais le siège est quand même très bien pour se reposer.
    A bientôt
    • Comment 603069 by
      paulvanalsten BRONZE AUTEUR 654 Commentaires
      Merci tardif pour les commentaires.
      La couleur mise à part, je n’ai absolument rien à reprocher à OZ: le siège était parfait, et le catering était très bon…une fois que l’on ose franchir le pas! C’est aussi ça le charme des voyages.
      A bientôt
  • Comment 601885 by
    Chevelan 16366 Commentaires
    Merci Paul pour cette publication d'archive.

    J'ai le souvenir d'un salon chaleureux et calme, avec une belle vue sur les opérations.
    A bord, les couleurs ne sont pas heureuse mais le fauteuil semble confortable
    Contrairement à Frednyon, je n'ai rien à dire concernant le catering, j'ai vu bien pire ailleurs...
    Un bon souvenir d'un temps sans vaccin et sans masque ^^

    A bientôt !
    • Comment 603070 by
      paulvanalsten BRONZE AUTEUR 654 Commentaires
      Merci de m’avoir lu!
      Le siège était très confortable, je n’ai pas senti passer les 12h de vol…
      Il faut oser le menu coréen…qui s’est révélé très bon. Et cela me semblait bien dommage de choisir un menu occidental sur une compagnie asiatique.
      A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.