Avis du vol Oman Air Chennai Muscat en classe Affaires

Compagnie Oman Air
Vol WY252
Classe Affaires
Siege 2A
Temps de vol 03:40
Décollage 16 Mai 14, 07:20
Arrivée à 16 Mai 14, 09:30
WY   #5 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 95 avis
Horatius
Par 3018
Publié le 24 mai 2014
Reprise de ce routing qui tourne un peu en rond. Je quitte l'Inde, en route provisoire vers Oman et Mascate de nouveau.

Note aux administrateurs, il faudrait rajouter le salon à Chennai.

Rappel du routing :

CDG - MCT, Oman Air, A 333, business, C'est ici.
MCT - MAA, Oman Air, B 737 - 800, business, C'est ici.
MAA - IXM, Jet Lite, ATR, C'est ici.
MAA - MCT, Oman Air, business, B 737 - 800, Nous y sommes
MCT - ZNZ, Oman Air, eco, B 737-800, à venir.
ZNZ - MCT, Oman Air, Business,B 737-800, à venir.
MCT - CDG, Oman Air, A 333, business, à venir.


Pas de bonus touristique dans ce FR, je n’ai pas eu le temps de faire des visites, trop de rendez-vous pro et à Madurai c'était jour de pèlerinage donc le grand temple était inaccessible.
Vous aurez juste un petit conseil gastronomique si vous passez par Chennai. Ne pas râter le restaurant Dakshin au Sheraton, tenu par le chef Praveen Anand. Remarquable cuisine du sud de l’Inde avec une très belle carte et un décor magnifique.
Le menu
photo IMG_1843

La salle
photo IMG_1844photo IMG_1847

L'assiette

photo IMG_1846

Place au FR.

Réveil à 4h30 car bien que l'hôtel soit près de l'aéroport, Booking.com annonce 10 mn, il semble que ça puisse être long. Donc coach commandé pour 4h45, mon vol partant à 7:20. Je sais c'est tôt et en plus il y en avait un plus tard, mais voilà j'ai une correspondre vers Zanzibar à attraper. Au passage, très bien cet hôtel, le Trident Chennai, de la chaîne Oberoi. Il m'a contacté deux jours avant par mail pour connaître mon heure d'arrivée et de départ et savoir si j'avais besoin d'une voiture pour arriver ou pour repartir. Comme j'avais mon propre chauffeur pour aller à l'hôtel j'ai décliné, mais j'avais indiqué une demande pour aller à l'aéroport. Tout était consigné dans ma fiche quand je suis arrivé à l'hôtel. Et ce matin donc réveil par le concierge à l'heure demandée et lors du check out, il me précise que c'est en fait un coach de l'hôtel qui est offert en complimentary, no charge. Et en plus il m'attend déjà devant la porte. Résultat, je suis à 5 heure dans le hall des départs du terminal international après avoir été contrôlé par la police, billet plus passeport.

On arrive par les arrivées car la route des départs est fermée. Visiblement tout n'est pas fini à MAA.

photo P1050365

Le hall, pratiquement semblable à celui des vols domestiques.

photo P1050366

Pas évident de repérer les comptoirs Oman Air, il n'y a aucune indication sur les écrans, que la liste des produits prohibés. Je demande à une hôtesse du terminal qui me montre les guichets, plein de monde et en fait en regardant bien on retrouve le tapis d'Oman Air devant un comptoir, c'est celui réservé pour les passagers en J.

photo P1050367

Enregistrement très rapide, la valise aussi et en international elle n'a pas besoin de passer avant par la machine à rayon X et émission de mes BP jusqu'à Zanzibar. Une hôtesse de l'aéroport me demande alors de la suivre. Elle me fait passer les divers contrôles, pif et Paf. L’un plus vite que l’autre, ils sont très pointilleux les policiers aux frontières en Inde. En tous ça m’a pris presque une demi-heure. Et pendant ce temps, elle m'attend bien sagement. Très VIP comme service, mais ils ont pas intérêt a voir 50 passagers en J en même temps, j'ai peur qu'il manque de personnel. Puis elle me conduit à travers un chemin un peu compliqué jusque dans l'ancien bâtiment. C’est par là.

photo P1050380

Et on descend un escalier qui ouvre sur le hall ancien, c’est triste et en partie muré.




Et en plus c'est complètement vide, à se demander comment vivent les rares boutiques ouvertes.
photo P1050378

C’est là que se trouvent les deux lounges du terminal International, celui propre à Air india et celui commun à toutes les autres compagnies.


Le Salon Air India
photo P1050377

Le salon pour les autres

photo P1050376

Ma guide me quitte à l’entrée du salon en précisant que je serai appelé pour l'embarquement. Sympa comme service VIP.

Le salon en revanche est basique et minimaliste, une seule salle pas très grande, deux zones pour s'asseoir dont l'une équipée de prises internationales. Une machine à faire tous les cafés et quelques plats chauds, un peu trop lourd à 6 heure du mat pour moi.

Je précise que durant toute ma présence dans le salon je serai le seul Pax. Par contre il passe du personnel en continu.
Les liquides

photo P1050368

Les solides
photo P1050369


Je choisi un Cappuccino et un genre de croissant pas bon.

photo P1050370

La photo des documents, ceux qui aiment les tampons sont gâtés en Inde, mais désolé pas de photo corporate, je n'ai pas réussi à me connecter au wifi.

photo P1050371

Un peu avant l'heure et n'ayant vraiment rien à faire dans ce salon, je me lève, il n'y a ni douche ni toilette, il faut donc ressortir du salon pour aller à coté. Je vous épargne la photo, ce n'est pas luxueux, même si ce n'est pas sale. Mais si on peut éviter, je pense que ce n'est pas plus mal. Moi j'avais mangé un sanglier qui avait mangé un truc louche, donc pas le choix.
Je remonte à l'étage. Et me dirige vers la porte. Un hôtesse me demande si je suis bien sur Oman Air, et vérifie mon BP pour la porte. C'est vraiment une constante dans ce terminal, un personnel souriant, au petit soin, agréable. Un peu à l'image du pays et de ses habitants.

Le terminal côté Airside, là aussi en tout point semblable au domestique jusqu'à la moquette. Ils ont sans doute eu un prix de gros.


photo P1050381photo P1050382

Au passage et une fois encore on voit qu'il n'est pas fini.
photo P1050388

Mon vol est annoncé à l'heure.
photo P1050383


Mon oiseau est là et l'hôtesse qui m'avait accompagné au salon me dit de m'asseoir pour attendre.

photo P1050384photo P1050385

Il s'agit de A40-BP, qui vole depuis mars 2008.

photo P1050394

En fait, ils font un embarquement à priorité inversée. Donc le fond de l'avion en premier, puis la fin de la classe Y puis les J.

photo P1050389


Serait-ce un passager clandestin?

photo P1050395

En effet, ce matin je ne représente que 50% de la J, il y a aussi un jeune passager, d'une quinzaine d'année. Ce n'est pas idiot comme façon de faire, on attend tranquillement assis, puis quand la passerelle est libre on peu embarquer avec un accueil au point, sourires chaleureux et surtout du personnel disponible puisque l'allée centrale est libre. Du coup ma veste est prise presque avant que je la retire, menu et casque distribués tout de suite, datte et café suivent la boisson. Je suis resté sur le jus de citron, même si je commence à m’inquiéter un peu, vais-je arriver à me réhabituer au Champagne?

photo P1050401photo P1050402

La vue de mon siège.
photo P1050393photo P1050404


Pour le reste, la cabine, le pitch et la fiche de sécurité n'ont pas changé, c'est toujours un 737-800.



Le casque dont je ne ferai rien, étant donnée la nullité de l'IFE.

photo P1050405photo P1050407


J'ai évidemment droit à la datte et au café.

photo P1050406

Le menu sans carte des vins, il n'y en a pas ;-).

photo P1050414

Repoussage avec 10 minutes de retard, puis on remonte tout l'aéroport pour s'aligner.

photo P1050408photo P1050410photo P1050411

On voit bien le terminal International collé à l'ancien bâtiment.

photo P1050413photo P1050415photo P1050416

Puis on remonte vers le haut de la piste.

photo P1050421

Les pompiers
photo P1050423

Une tour de contrôle ?
photo P1050425


Au passage, le cimetière de Fokker 27 de NIEPC Airlines, une compagnie basée localement et qui a été interdite de vol par l’IATA selon Wikipedia.

photo P1050430

Réglez votre altimètre. J'avais jamais vu ce type de panneau encore.

photo P1050431

Le décollage est très court et on vire vers l'ouest sans voir la mer.



MAA vu du ciel.

photo P1050443b


Belles vues sur Chennai/Madras puis la campagne.



Un aéroport me semble-t-il? Au secours Saraoutou!
photo P1050455

La campagne.
photo P1050457photo P1050458

C'est alors le service du petit déjeuner, rien d'exceptionnel, mais en même temps je ne suis pas fan de ces divers produits, donc j’ai du mal à les trouver bons.
omelette with omani style spices, ful me dames breakfast beans, spiced chicken koftas, grilled cheese, roasted olives with lemon zest.
photo P1050459photo P1050460photo P1050461

Ceci dit le fromage grillé est quand même un truc en plastique sans intérêt. Comment peut on servir ça? Et le pire c’est qu’il y en a sur toutes les cartes des restaurants que j’ai vu en Inde. L'omelette était correcte, pas sèche du tout. Comme je n’ai pas trop faim, donc je m'arrête là.

Heureusement le paysage reste superbe.
photo P1050463photo P1050464

Encore un aéroport. Encore au secours Saraoutou !

photo P1050465
les deux PNCEtte en charge de la cabine passent régulièrement, avec toujours un grand sourire pour voir si je veux quelque chose, boisson ou autre. Du coup, comme à l'aller je carbure au jus de citron, ça réveille.
photo P1050468

Pendant ce temps on quitte l'Inde et survole désormais la mer jusqu'à Mascate.



Je vais pouvoir marmotter© un peu.

En arrivant sur la côte d'Oman, j'ai droit à une nouvelle datte avec le café arabe, puis un oshibori, toujours au choix, chaud ou froid. Et surtout j’ai une vue superbe sur la côte, j’en profite pour abuser en photos.

Un magnifique côte découpée qui est exactement celle où j'ai fait une excursion ! jours plus tôt, donc je reconnais bien les lieux, c'est assez magique.

photo P1050485photo P1050486photo P1050487

La forme ronde est une future marina avec derrière un grand chantier qui aplanit le terrain pour préparer la construction d'un Ressort.


La Marina Bandar, la dernière mise en service d'où partent les excursions en mer.
photo P1050492photo P1050493


C'est ensuite le survol de la ville qui a un petit côté Los Angeles, très étendue au pied des montagnes coincée par ces dernières et la mer. Selon la façon dont on fait le calcul, on peut dire que Mascat mesure 45 kilomètres de long, mais certains parlent de 200 KM. Je trouve ça un peu excessif.

Ceci dit on voit bien cette alternance de zones très construites et de zones beaucoup plus vides, le tout traversé par de grandes autoroutes récentes et en très bon état, certaines équipées de radar.



On approche de la piste.
photo P1050512photo P1050513photo P1050517


Atterrissage avec 5 mn de retard.

La partie militaire de l'aéroport avec un chasseur qui attend pour décoller.

photo P1050519photo P1050522

Des civils qui font de même.

photo P1050523

Roulage rapide puis descente en priorité de l'avion avec un Paxbus pour les deux passagers business. Ça m'arrange car il est 10h45 c'est à dire l'heure théorique du début de l'embarquement de mon vol suivant.
photo P1050527photo P1050529

Descente bien sûr rapide du bus, puis en suivant la flèche transit j'arrive au contrôle de sécurité. C'est visiblement le souk, normal nous sommes à Mascate ;-). En fait j'ai l'impression que c'est très limite pour plein de correspondances et les derniers appels n'arrêtent pas d'appeler les passagers. Mon vol n'est pas encore annoncé en boarding, donc je suis cool. Avantage de la pression, les contrôleurs poussent à passer vite, même s'ils ne baissent pas la garde en terme de contrôle.
Je rejoins ensuite la porte 2, il y a déjà beaucoup de monde en attente, et en quelques minutes c'est l'appel pour l'embarquement en Paxbus.
Afficher la suite

Verdict

Oman Air

6.6/10
Cabine9.0
Equipage9.0
Divertissements2.0
Restauration6.5

Chennai - MAA

6.4/10
Fluidité3.0
Accès9.0
Services8.5
Propreté5.0

Muscat - MCT

9.1/10
Fluidité9.5
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Encore un vol finalement banal. Il est du même type que le vol aller, même avion, même confort, collation correct sans plus. Une fois encore une cabine vide donc un équipage très disponible, ça aide. Le vrai reproche sur ces 737, c'est l'IFE riquiqui, avec un programme nul, pas de géolocalisation sauf un tout petit peu au début et une grosse demi-heure avant la fin du vol. Mais les IFE sont repliés en début de phase d'atterrissage, donc plus rien quand ça devient marrant.

MAA m'a beaucoup surpris. Aérogare neuve de qualité, pas toujours bien organisée, mais visiblement pas fini, donc encore un usage limitée de l'ancien terminal qui est vraiment affreux. Que les salons soient dans le coin le plus glauque de l'aéroport est par exemple absurde.

Le salon a le mérite d'exister, mais franchement il n'y a rien d'enthousiasmant, il permet juste d'attendre son vol dans de meilleures conditions que les alignements de fauteuils du terminal. Pas noté pour l'instant il n'est pas dans la base.

MCT, reste un aéroport qui attend son nouveau terminal pour abandonner enfin le 100% paxbus. Pour le reste, débarquement, contrôle et propreté, c'est très correct

Sur le même sujet

17 Commentaires

  • Comment 109314 by
    lagentsecret GOLD 12404 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Le bonus manque de photos des plats goûtés

    La partie neuve du terminal est très agréable

    Le salon n'est vraiment pas terrible et son offre ne semble pas de qualité

    Le confort à bord est limite car l'avion fait vieux et ne dispose pas d'IFE individuel

    Le plateau repas n'est vraiment pas appétissant et la présentation n'est pas réussie

    L'aéroport de MCT semble propre ce qui n'était pas le cas lors de mon passage il y a quelques années

    A bientôt

    • Comment 294746 by
      Horatius AUTEUR 1317 Commentaires

      Merci du commentaire 007.
      On a l'impression d'être encore dans une phase de transition à MAA.
      Pour les plats désolé, mais ça ne rend rien les plats indiens dans des petits pot, du coup je n'ai pas fait la photo, désolé.

  • Comment 109328 by
    cobra 3602 Commentaires

    Merci Horatius !
    Oh l'autre il nous met l'eau à la bouche avec son annonce sur le super chef du resto du Sheraton et pas de photos des plats, avoue tu as tout dévoré avant d'y penser?:)
    Salon minimaliste, un endroit un peu à l'écart des autres et puis c'est tout.Y'avait des plats chauds?
    Prestation en vol moins convaincante que les autres, peut être parce que c'est le petit déj, et que c'est toujours moins bien.
    Très jolies photos air to ground, j'aime cette terre rougeoyante !Et que dire des côtes d'Oman !

    • Comment 294747 by
      Horatius AUTEUR 1317 Commentaires

      Comme dit ci dessus, la présentation des plats dans des petits contenants, avec beaucoup de liquide non seulement ne rend pas justice, mais les désavantage en fait.
      Ceci dit, c'était en effet très bon, et la carte des vins était intéressante, en particulier un très chouette Riesling de l'Etat de Washington ;-)
      Oui, je montre les cloches dans le salon, samosas divers, mais à 6 heure du mat je ne le sentais pas.
      Merci de ton commentaire Cobra!

  • Comment 109335 by
    Numero_2 GOLD 9930 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Embarquement par priorités inversées : voilà qui est original !

    Les pompiers de l'aéroport semblent cruellement manquer de moyens à voir cette tristounette caserne vide de tout véhicule d'intervention !

    La prestation en en tout cas un cran en-dessous de celle de l'aller, le comble du ridicule étant ces 3 misérable olives se courant après dans l'assiette et le pain dont la pré-cuisson ne semble pas avoir été finalisée.

    A bientôt pour le crochet par Zanzibar (as-tu ramené de la citronnelle ?).

  • Comment 109342 by
    natibo777 1028 Commentaires

    Merci pour ce FR avec de très belles photos, dont certains ont un effet maquette.
    A bientôt pour la suite

  • Comment 109351 by
    indianocean GOLD 6821 Commentaires

    Merci Horatius,

    Le monsieur asiatique au restaurant semble avoir des larmes aux yeux. Les plats indiens auraient-ils été trop épicés pour lui?

    Le cheminement vers le lounge est tout à fait lugubre. Le fait qu'il n'y ait également personne jusqu'aux petits restaurants, ça fait film d'horreur. Vous ne vous êtes pas demandé si l'hôtesse d'accueil ne vous menait pas vers un guet-apens? (LOL)

    Le motif de la moquette de l'aéroport me rappelle étrangement la moquette installée à bord des avions AF.

    Je viens de lire un report sur les lignes Royal Air Brunei et j'ai appris que cette compagnie d'un pays musulman ne sert absolument aucun alcool à bord (dry airline). Donc pour Oman Air, mieux vaut se passer de la carte que l'inverse.

  • Comment 109367 by
    aurel-lil 4213 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Photos vraiment très réussies en vol, les autres aussi bien sur mais c'est vrai qu'Oman semble encore plus beau vu du ciel !
    Le catering est vraiment moyen pour le coup et n'enchante guère.
    L'embarquement n'offre pas que des désagréments en fin de compte !
    Sympa en tout cas de suivi VIP à Chennai ;)

    Merci et à bientôt.

  • Comment 109368 by
    Horatius AUTEUR 1317 Commentaires

    Merci de ce commentaire.
    Oman est vraiment superbe.
    Pour le reste il y a en affût du bien et du moins bien si j'ose dire;-)

  • Comment 109372 by
    PAT62 4977 Commentaires

    Sympathique service VIP à l'aéroport de Chennai.
    Vol correct avec des PNC aux petits soins, dommage que le Catering soit un peu en retrait.
    Très belles vues aériennes.
    Merci pour ce FR et à bientôt pour la suite !

  • Comment 109377 by
    marathon GOLD 9566 Commentaires

    Bells vues aériennes. Merci pour ce FR !

Connectez-vous pour poster un commentaire.