Avis du vol Air Madagascar Tamatave Antananarivo en classe Economique

Compagnie Air Madagascar
Vol MD409
Classe Economique
Siege --
Temps de vol 01:00
Décollage 02 Jui 14, 14:00
Arrivée à 02 Jui 14, 15:00
MD 16 avis
Rodo_Af
Par SILVER 5820
Publié le 4 juin 2014
Bonjour à tous, voici mon tout premier Flight Report concernant un vol effectué durant mes vacances à Madagascar le 02 juin dernier.
Pour situer le contexte aérien local. Air Madagascar, créé en 1962, est la compagnie nationale malgache, détenu par l’état, et exerçant en position de monopole sur les lignes intérieures. La compagnie, en proie à de chroniques difficultés financières généralement liées aux crises politiques et économiques que traverse le pays, exploite une flotte de 2 Airbus A340-400 (loués à AF), de 3 Boeing B737-300, 3 ATR et 3 Twin Otter (fabrication canadienne).

Tamatave est la ville côtière la plus importante du pays, car lieu du port en eaux profondes par où transite toutes les importations et exportations. Antananarivo (ou Tana) est la capitale et plus grande agglomération du pays. Cette ligne, à réputation non touristique, est donc l’une des lignes phares du réseau domestique.
Par la route, les 350 kilomètres séparant les deux villes s’effectuent en 7 ou 8 heures. Enormément de virages et de trafic de poids lourds. En effet, il faut « monter » à Tana qui est située à 1200 mètres d’altitude…
Quotidiennement Air Madagascar effectue une ou deux liaisons entre les deux villes : régulièrement en Boeing 737-500, ATR-72 ou Twin Otter…


L'hôtel Java en centre-ville où je logeais durant mon séjour,
photo MD409 (1)

Vues sur la ville…
photo MD409 (2)

…dont le Bazar Be qui va être refait à neuf !
photo MD409 (3)

Vers 11h30, j'ai RDV avec un taxi moderne…
photo MD409 (4)

Départ dans les grandes artères de Tamatave,
photo MD409 (5)

Le cyclo-pousse : autre moyen de transport.

photo MD409 (6)



Ce jour-là, il y’avait deux vols de prévus entre Tamatave (TMM) et Tana (TNR).
Initialement un vol à 13h10 direct effectué en DHC-6 et un second vol à 13h15, sur ATR, qui faisait une escale à Ste Marie avant de rejoindre la capitale.

J’arrive à l’aéroport de Tamatave qui est situé à une vingtaine de minutes du centre-ville vers midi.
Là, je vois que tout semble être vide, et j’apprends que les vols sont tous deux retardés. Nouveau départ à 13h40 pour le premier et 15h30 pour le second.
Qu’importe, direction le restaurant de l’aéroport à l’étage, avec vue sur le tarmac et la piste.


Vues extérieur de l'aéroport de Tamatave (TMM)
photo MD409 (7)photo MD409 (8)

Les guichets d'enregistrement d'Air Mad sont fermés et non accessible,
photo MD409 (9)

Boutique de souvenirs,
photo MD409 (10)

Boite à lettres (made in France),
photo MD409 (11)

Direction le bar/restaurant Ravinhala,
photo MD409 (12)

Pas grand monde : normal il est midi !!
photo MD409 (13)

Vue sur le tarmac et la piste,
photo MD409 (14)

Au menu : Poulet-Coco absolument immangeable. Prix 10 000 Ar (soit 3, 20 €),
photo MD409 (15)

Je m'amuse à lire les pubs du dessous-de-table,

photo MD409 (16)



Le personnel de la compagnie arrive environ 45 min avant le départ du 1er vol.
Compte tenu du retard annoncé, j’ai demandé à changer de vol, et à voyager sur le premier. Ma demande, qu’un second passager a également faite, est acceptée au moment de la fermeture du vol !
Cool, cela me permet d’arriver à Tana en début d’après-midi : idéal pour trouver un hôtel et s’installer.
Etonnant : pour effectuer un état de charge le plus juste possible, l’agent d’enregistrement me demande de me peser sur la balance des bagages ! Putain 100 kg tout fringué en sortant de table… Merde…
Tout est pesé, bagages à main également et j’ai pu constater que les 12 passagers du vol sont également pesés !
Pour info, sur ce vol (comme sur les tous les vols intérieurs), la tolérance est de 20 kg en soute par passager et de 8 kg en cabine…


Le tarmac est assez désert,
photo MD409 (17)

Un petit avion privé : utilisé par un ministre,
photo MD409 (18)

Arrivée en provenance de Tana du Twin Otter,


Tous les services de pistes ce mettent en œuvre très rapidement,

photo MD409 (24)



Je passe le filtre PIF avec mon sac cabine dans le dos, en sonnant au portique. Un agent de sûreté vérifie attentivement ma carte d’embarquement : mais ne vérifie pas mon identité. D’ailleurs à l’enregistrement c’est idem : personne ne m’a demandé de pièce d’identité. Donc, n’importe qui peut se présenter à l’aéroport avec mon billet imprimé et voyager à ma place.
L’aéroport ne dispose pas de machine pour scanner les bagages. Aussi bien les bagages soutes que cabines. Une fouille manuelle est toutefois théoriquement prévue.
Hors ce jour-là, le sac est non fouillé. Sûreté maximale (MDR). En fait, j’ai voyagé une dizaine de fois sur les lignes intérieures de Madagascar avec Air Mad, et quel que soit l’aéroport de province, et même l’aéroport d’Ivato (TNR), j’ai constaté ce même genre de procédure très laxiste.

Résumons : identité non contrôlé, aucune vérification des bagages soutes, aucune vérification des bagages cabines, aucune fouille corporelle.


La salle d'attente avant l'embarquement :
photo MD409 (27)

Plaque commémorative de la dernière restauration de l'aéroport. Un autre temps, un autre président…
photo MD409 (25)

En arrière on distingue : la personne en rouge est l'agent de sûreté. Le portique à métaux est Innop ou ne sert à rien. Aucune machine x-ray pour contrôler les bagages. Aucune table de fouille de prévue.
photo MD409 (28)

Le tableau d'affichage des vols du jour et du lendemain : en moyenne 4 vols/jours…
photo MD409 (29)

Ma carte d'embarquement est ready,

photo MD409 (26)



L’avion arrive à 13h45, et le demi-tour est réalisé en 20 min.
L’accès à l’avion s’effectue à pied et le seating est libre dans l’appareil. 16 places, je n’avais jamais voyagé dans un avion de ligne commerciale aussi petit, hormis une expérience dans un Yak il y’a quelques années.
Initialement prévue complète, la cabine disposait en fait de quelques places disponibles.
Un petit escabeau permet d’accéder à l’habitacle. En anticipant un espace très limiter je laisse mon sac cabine au pied de l’avion afin qu’il soit ranger dans la soute de proximité.
A bord, les passagers se précipitent sur les sièges avant ! Tant mieux, je préfère rester à l’arrière.


Accès à l'avion,
photo MD409 (30)

Première vue en montant à bord : siège arrière bloqué par le steward,
photo MD409 (31)

Aération et lampe individuelle,
photo MD409 (32)

Vue du plafonnier,
photo MD409 (33)

Mon pitch : confortable. Pas de tablette…
photo MD409 (34)

Gilet de sauvetage,
photo MD409 (35)

La fiche de sécurité d'un DHC-6 !
photo MD409 (36)photo MD409 (37)photo MD409 (38)

L'unique porte : on distingue l'escalier à utiliser en cas d'atterrissage sur un aérodrome dépourvue de matériel terrestre,
photo MD409 (39)

Le téléphone mural : une seule ligne pour le cockpit,
photo MD409 (40)

Sous le siège du passager et peu accessible : un mégaphone et une trousse de secours,

photo MD409 (41)



Pas de galley ni de toilette. Le passager voisin connait le steward car ils ont fait plusieurs vols ensemble sur cet appareil. Ils me racontent l’anecdote de « la bouteille vide »… Système D en cas d’urgence. Peut-être nommé « la Depardieu »… Bref, il n’y a que cette solution. Sans galley, donc aucun service, le PNC effectuant son rôle de sécurité auprès des passagers.
La cabine dispose tout de même de trois issues de secours.
L’avion est mis en route : pas de PA (Public Adress) dans l’avion, donc aucune annonce, aucune démonstration de sécurité. Cela surprend, mais c’est plus cool.
Je prends plaisir à mitrailler la cabine de photos, ainsi que la porte principale. L’altitude de croisière semble être assez base, et je ne distingue aucun équipement d’oxygène de secours en cas de déprésuration de la cabine.
Le vol se passe tranquillement. Je m’étonne d’un silence relatif. Je m’attendais à un vol plus bruyant et plus remuant. On bénéficie d’une météo clémente.


Décollage dans la banlieue de Tamatave,
photo MD409 (42)

Le steward qui assure la sécurité des passagers,
photo MD409 (43)

Vue sur la cabine : 12 personnes aujourd'hui,
photo MD409 (44)photo MD409 (45)

Zoom sur les consignes de sécurité et un BCF,
photo MD409 (46)

Par le hublot je vois que le train d'atterrissage est fixe et ne rentre pas dans la carlingue : exotique !

photo MD409 (47)photo MD409 (48)photo MD409 (49)



En début de descente, petit service minimum qui est systématique sur Air Mad : passage de bonbons. Ceci afin d’aider à déglutir et limiter les otites. Merci bien.
Après un petit détour, l’avion vire à gauche et se pose directement. Ca tape un peu mais moins que je pensais.


photo MD409 (50)

Passage du steward pour le service du bonbon,
photo MD409 (51)

J'en profite pour mitrailler mieux l'arrière : on voit bien qu'il y'a un accès par la cabine à la soute des bagages,
photo MD409 (52)

La porte, le bagage du PNC non arrimé au droit de l'issue, et au second plan la cagoule respiratoire,
photo MD409 (53)

Approche de l'arrivée,
photo MD409 (54)

J'ai changé d'hublot pour avoir une meilleure vue,
photo MD409 (55)

On distingue l'aéroport d'Ivato (TNR), avec la tour de l'hôtel 5***** qui n'a jamais ouvert….
photo MD409 (56)photo MD409 (57)photo MD409 (58)

En finale…
photo MD409 (59)

Sur le terrain,
photo MD409 (60)

Atterrissage…
photo MD409 (61)

Passage devant les hangars techniques d'Air Mad,
photo MD409 (62)

Une épave…

photo MD409 (63)



A l’arrivé, le steward ouvre la porte et j’adore : pas de moyen propre à l’avion pour le débarquement. On attend donc que la passerelle se place porte ouverte.
Une fois débarqué, je fais en sorte de pouvoir prendre quelques clichés de la cabine : puis nouveauté de l’aéroport de TNR : le bus !
Et oui, auparavant tous les passagers étaient invités à se rendre pied au terminal d’arrivée. Modernité et confort : les 75 mètres de distance sont maintenant assurés par un moyen motorisé ce qui évite la douche forcée en cas d’orage…
Bien sûr les bagages sont délivrés en 5 min chrono.


A l'arrêt des moteurs le steward ouvre la porte,
photo MD409 (64)

Porte ouverte : on attend…
photo MD409 (65)

L'escabeau est mis en place,
photo MD409 (66)

Je shoote la cabine vide : c'est floue…
photo MD409 (67)

La nouveauté : le bus de l'aéroport d'Ivato pour les vols nationaux,
photo MD409 (68)

Petit shooting sur le tarmac,
photo MD409 (69)

Un Twin Otter-bis,
photo MD409 (70)

Un B737-300,
photo MD409 (71)

Direction les arrivées nationales,
photo MD409 (72)

Salon VIP réserver aux officielles,
photo MD409 (73)

Salle d'attente des bagages : pour l'anecdote elle est aussi grande que pour les vols internationaux…
photo MD409 (74)

Soit la même salle pour un Twinn Otter ou pour un B777-300ER d'AF !
photo MD409 (75)

Ma fidèle valise Samsonite,
photo MD409 (76)

Dans l'aérogare nationale : on trouve une agence de vente d'Air Mad ouverte tous les jours
photo MD409 (77)

Un petit resto,
photo MD409 (78)

Vue extérieur de l'aérogare nationale,

photo MD409 (79)



En sortant de l’aéroport d’Ivato, je prends la navette Adema (l’exploitant public des aéroports de Madagascar) et je me rends en ville.


photo MD409 (80)

La navette qui dépose à l'hôtel de notre choix : prix 10 000Ar/personne (Soit 3,20 €)
photo MD409 (81)

Je suis le seul client,
photo MD409 (82)

Et on part directement…
photo MD409 (83)

Vue sur la route…
photo MD409 (84)

Le lendemain en lisant le journal je tombe sur ce communiqué d'Air Mad. Cela arrive très régulièrement…
photo MD409 (85)

Autre article du même journal : page13, fait divers banal ! Comme quoi la barbarie existe belle et bien…

photo MD409 (86)




Afficher la suite

Verdict

Air Madagascar

3.5/10
Cabine5.0
Equipage8.0
Restauration1.0

Tamatave - TMM

4.2/10
Fluidité1.0
Accès8.0
Services1.0
Propreté7.0

Antananarivo - TNR

7.2/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Bon vol, sur un avion que je découvre ! Plus, mon premier vol avec un rôle de « Flight Reporter »… J’aime ça !
Bons vols @ tous,

-------------------------

Edit / Notation :

Pour la compagnie : confort moyen, pas de divertissement, ponctualité moyenne, équipage : le STW à fait exactement le travail comme il le faut.
Les aéroports : Aucun contrôle, accès et parking très simple...

Sur le même sujet

37 Commentaires

  • Comment 110084 by
    Rodo_Af SILVER AUTEUR 557 Commentaires

    > Je n'ai pas noté le vol, car je n'aime pas de trop ce système scolaire...

    Juste un témoignage photographique et expliqué du vol !

    :)

  • Comment 110094 by
    F-OITN GOLD 1637 Commentaires

    Merci pour ce FR. On se connait d'un forum, aussi aérien que FR mais avec des câbles à la clef ;)
    Je suis donc très heureux de lire ton premier FR très complet et dépaysant.
    Par contre, je suis stupéfait, non pas par la PIF sommaire, mais par la porte du cockpit. Je n'ai jamais vu ça sur Twin. C'est un système complétement bricolé. Les PNT utilisant quasiment uniquement les portières du poste, MD a jugé peu utile de garder l'accès libre entre celui-ci et la cabine, ce qui oblige la présence du PNC pour assurer la sécurité, chose que fait normalement le (ou les) PNT. Bref, très artisanal et surement pas recommandé par Viking Air (assurant la maintenance et la construction des nouveaux DHC-6-400). D'autant plus que je ne suis pas certain que la porte puisse véritablement s'ouvrir en cas de problèmes puisqu'en cas d'évacuation, les portes du cockpit sont prévues pour pouvoir être utilisées par les PAX.

    Pour la notation, malheureusement, c'est le but de FR, même si dans le cadre de ce vol, l'intérêt y est moindre. Néanmoins, le fait d'appliquer la notation 5 partout fait baisser les moyennes de MD et des aéroports desservis.
    Votre notation pourrait être très utile, notamment pour sanctionner (une fois de plus) le contrôle sommaire et inéficace de la sécurité aéroportuaire malgache. Aussi barbare que cela puisse paraitre, la notation est l'élément essentiel d'un FR.

  • Comment 110105 by
    fk2 13 Commentaires

    Très sympa ce FR, surtout sur la partie aéroport de TMM, intéressant de découvrir comme cela des aéroports du bout du monde...
    Concernant le Twin, pas surpris, c'est le même niveau de confort... spartiate... sur Air Seychelles, mais là il n'y a pas de stew. D'ailleurs je ne vois pas trop l'intérêt du stew, et il n'est pas obligatoire pour si peu de pax
    En tous cas merci pour ce bon moment !

    • Comment 295438 by
      F-OITN GOLD 1637 Commentaires

      En temps normal, la sécurité est assurée par le(s) PNT qui donne(nt) eux même(s) les consignes de sécurités. Ici, comme on a une porte bricolée de toute pièce qui empêche tout échange PNT-PAX, il faut obligatoirement la présence d'un PNC.

  • Comment 110106 by
    Rodo_Af SILVER AUTEUR 557 Commentaires

    > En effet, je n'ai pas parlé de la porte du poste. C'est un oublie, je voulais le faire. Sur certaines photos on voit bien le côté bricolé. Je me demande si la porte résiste a un coup d'épaule brutale. Pour son ouverture en urgence, j'ai l'impression qu'il y'a assez d'espace de libre pour que cela se fasse.... Si il n'y a pas full de bagages au sol... C'est certainement la raison -l'espace de la rangée du 1er rang- qui a provoqué la précipitation des PAX habitués lors de l'embarquement.

    Sinon, c'est la toute première fois que je montais dans un Twinn Otter, je n'ai pas fouillé dans les forums auparavant pour comparer.

    > Pour la notation, je vais voir si je peux Modifier le rapport et apporté un petit truc... J'aimerais bien un note neutre, type n/a.

  • Comment 110108 by
    Horatius 1317 Commentaires

    Merci pour ce FR avec une belle présentation de TMM et pour ce vol en mode bricolage.
    Les contrôles de sécurité font quand même très peur, est ce pareil pour des vols avec des avions plus gros?
    Les plus anciens se souviennent sans doute comme moi PDe très mauvais souvenirs liés à ces contrôles absents ou laxistes en Afrique.

    • Comment 295444 by
      Rodo_Af SILVER AUTEUR 557 Commentaires

      Pour les vols internationaux Air Mad à d'autres procédures. Théoriquement, bien sûr.
      J'ai pris l'année dernière le vol TNR-BKK et j'avais trouvé ça très light tout de même.

      Toutefois à Tana (TNR) pour les vols vers Paris effectués par SS et AF : les compagnies jugent insuffisantes la sûreté effectué par les services de l'aéroport.
      Résultat AF réffectue les fouilles bagages et passagers via ses propres appareils et ses propres personnels. Dernière fouille au pied de l'avion.
      Donc le voyageurs est fouillé deux fois : cela peu le faire sourire, ou bien il peu se demander pourquoi il y'a cette double check. Quand on regarde un peu de plus près la sûreté locale on comprend mieux tout de même.

    • Comment 295459 by
      Rodo_Af SILVER AUTEUR 557 Commentaires

      > Je vais voir ça avec plaisir...

    • Comment 295495 by
      Papoumada SILVER 5895 Commentaires

      Au crédit d'ADEMA, notons l'acquisition de scanners et de portiques flambant neufs à Tana aussi bien dans la partie domestique qu'internationale. Néanmoins, le deuxième contrôle de sureté est maintenu par AF (je n'ai jamais pris SS.) Plus drôle, UU demande une identification des bagages de soute sur le tarmac avant de monter à bord, mais la procédure est annulée ... si la pluie menace.

      Au final, il ne faut pas être de nature trop inquiète dans nos contées... ;))

  • Comment 110113 by
    02022001 SILVER 4362 Commentaires

    Merci pour ce bon FR !

  • Comment 110116 by
    Papoumada SILVER 5895 Commentaires

    Merci pour ce FR qui me semble inaugurer une nouvelle ligne sur FR et bienvenue à bord.

    Êtes-vous résident ou faites-vous un tour de Mada?

    Votre expérience est plutôt positive : pas de tentative d'extorsion de bakchich à l'enregistrement, à la PIF, mais il est vrai que TMM est moins touristique que NOS ; pas trop de retard et pas d'annulation de dernière minute. Pour ce qui est de la sécurité, qui voudrait faire sauter un avion MD?

    Votre narration très agréable à suivre montre que vous appréciez la Grande Île. ;))

    Le bus à TNR est aléatoire : en 3 ans et pas mal de voyages, je ne l'ai eu qu'une fois sur un retour de BKK. Et c'est pas génial du tout car cela signifie un encombrement assuré à la PAF !

    Merci et à bientôt !

    • Comment 295460 by
      Rodo_Af SILVER AUTEUR 557 Commentaires

      > Non, je ne suis pas résident. Mais un touriste régulier à Mada depuis 10 ans...

      > Pour ce qui est de la sécurité, qui voudrait faire sauter un avion MD > Vous confondez les mots Sûreté et Sécurité. Malheureusement, le bon sens en sûreté aérienne ne peu pas raisonner de cette manière là...

      > Le bus à TNR est aléatoire : Le bus est pourtant là tous les jours depuis au moins 5 ans. Tout le temps et est très agréable en journée...Le prx à d'ailleurs baissé : passé de 14 000 Ar à 10 000 Ar

    • Comment 295496 by
      Papoumada SILVER 5895 Commentaires

      Je parlais du bus venu vous récupérer à la descente de l'aéronef et non de la navette ADEMA reliant Ivato au centre de Tana.

      Autant pour moi pour sécurité au lieu de sûreté. Mon incise ne se voulait qu’humoristique, bien que la confrontation à la réalité oblige à constater qu'il n'existe aucune sûreté aux normes internationales dans les aéroports de province -certes à vocation domestique pour la plupart.

  • Comment 110117 by
    PAT62 4977 Commentaires

    Belle découverte de l'aéroport de Tamatave et de la configuration
    de cet appareil.
    Cela change des vols habituels et donne vraiment une ambiance originale.
    Merci pour ce FR !

  • Comment 110125 by
    aurel-lil 4213 Commentaires

    Merci pour ce premier FR.
    Le steward a le mérite d'exister sur ce type d'appareil, c'est en soi déjà une bonne chose !
    à Bruxelles également on ne réclame plus le passeport pour les vols Schengen. Toutefois on n'échappe pas (encore) au pif.
    Belles vues aériennes.

    A bientôt.

    • Comment 295461 by
      Rodo_Af SILVER AUTEUR 557 Commentaires

      > Là, il s'agit d'un vol intérieur. Donc comme pour un vol Schengen, un voyage dans une même zone de police ou douanière. Donc pas de contrôle d'identité à faire par la PAF.

      MAIS, il faut bien que la compagnie aérienne ou quelqu'un vérifie l'identité du voyageur... Que celui-ci correspondent bien à la personne qui a normalement acheté son billet et fait son booking.
      Dans le cas présent, n'importe qu'elle personne qui m'aurait volé mon billet d'avion imprimé aurait pu voler à ma place...

      Bref : No Comment

    • Comment 295488 by
      aurel-lil 4213 Commentaires

      j'ai la même réaction à chaque fois que je passe à Bruxelles !! mais on fini par s'y habituer. En effet, vous pourriez dans ce cas ne pas être le voyageur du billet (chose qui doit être assez rare tout de même). J'en ai encore fait la preuve dimanche 25 mai, c'est pour dire que c'est très récent.

    • Comment 295555 by
      marathon GOLD 9566 Commentaires

      Il n'y a pas non plus de contrôle d'identité à CDG pour les vols intra-Schengen, sauf si vous déposez un bagage en soute ou si vous obtenez votre BP au comptoir. Beaucoup de PAX présentent machinalement leur pièce d'identité à l'embarquement, ce qui donne l'impression aux autres qu'elle est requise.

  • Comment 110129 by
    pierrejos 1130 Commentaires

    merci pour ce fr. Voler sur un ce type d'appareil c'est génial. Pour l'avion, je mettrais plus (désolé, c'est un appareil que j'aime bien), mais pour le confort, je suis d'accord avec vous.

  • Comment 110130 by
    Chevelan GOLD 13870 Commentaires

    Bon FR qui permet d'avoir un aperçu assez large de la nonchalance en terme de sécurité. Ce n'est pas mieux au Caire...

    Le vol est effectivement exotique, ce qui lui donne un charme certain.

    Je suis invité par des amis à Mada, et vous m'avez mis l'eau à la bouche, (pas le poulet coco!), je suis impatient de découvrir cette grande île

    Merci encore

  • Comment 110144 by
    cedricGB 236 Commentaires

    Le n° de vol commence par MD chez Air Madagascar :) Merci pour le FR

  • Comment 110248 by
    A380B77W 4306 Commentaires

    Merci pour ce super FR très exotique ;)

    J'adore le Twin Otter, sympa d'avoir mitrailler chaque recoin de la cabine, cela montre que c'est rustique, mais j'aime ça :)

    Effectivement, un peu trop de laxisme à TMM...

  • Comment 110261 by
    marathon GOLD 9566 Commentaires

    Le terminal de Tamatave est à l'image délabrée du pays.
    Très belle photo d'en haut du Twin Otter qui n'a jamais semblé aussi petit.
    Il me semble qu'Air Tahiti pèse également les PAX, sur ses lignes exploitées en ATR72 en limite d'autonomie.
    Le bonbon ne limite pas les otites, tout au plus leur effet secondaire en faisant déglutir, pour aider à déboucher les trompes d'Eustache. De mon expérience, ça n'est pas très efficace.
    Un steward, c'est du luxe dans un appareil aussi petit !
    (point de détail : il manque des balises [/i] dans le texte, qui se retrouve souvent en caractères gras)
    Merci pour ce FR exotique, et bienvenue parmi les contributeurs !

  • Comment 110332 by
    jam 2005 Commentaires

    Merci pour ce FR ,

    De très belles photos ,

    A bientôt .

  • Comment 125478 by
    eddy13 34 Commentaires

    tres beau fr merci

Connectez-vous pour poster un commentaire.