Avis du vol Emirates Dubai Port Louis en classe Economique

Compagnie Emirates
Vol EK 701
Classe Economique
Siege 44K
Temps de vol 06:30
Décollage 01 Oct 14, 03:20
Arrivée à 01 Oct 14, 09:50
EK   #4 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 517 avis
cloud_rider
Par 6099
Publié le 7 octobre 2014
Et c'est parti pour la suite de ce voyage vers Maurice.

Avant tout, petit rappel du routing :

CDG - DXB : EK 74 en Eco sur A380 ,Cross check for take Off http://flight-report.com/fr/report-8211.html

DXB - MRU : EK 701 en Eco sur A380 ,après l'escale, le bercail Vous y etes

MRU - RRG : MK 104 en Eco sur ATR 72 ,Un saut dans le passé http://flight-report.com/fr/report-8533.html

RRG - MRU : MK 155 en Eco sur ATR 72 ,Retour à la vie moderne

MRU - DXB : EK 702 en Eco sur A380 ,fini les vacances, au revoir la famille

DXB - CDG : EK 71 en Eco sur A380 ,retour en terre d'adoption


Je vous avais laissés dans l'antre de DXB où j'avais une escale de 3 heures. Le vol partant de la porte B17 et étant arrivé à ce même terminal, pas besoin de changer de lieu.
photo SAM_1891

Après une petite balade et quelques achats à la boutique officielle Emirates, me voilà à ma porte pour profiter un peu de l'internet gratuit… enfin c'est ce que je pensais. L'accès gratuit à internet n'est plus que d'une durée de 30 minutes après inscription. Mauvais point pour un grand aéroport comme DXB!
photo SAM_1894

Après quelques échanges sur internet, voici le temps d'embarquer, direction la porte B17.
photo SAM_1895

Emirates fait patienter ses passagers dans une salle d'attente secondaire qui dans notre cas était clairement sous dimensionnée pour un A380. Nous étions nombreux à ne pas avoir trouvé de place assise.
photo SAM_1896

Embarquement dans le calme et le respect des zones appelées, étant tout devant, je serai dans les derniers à embarquer. La salle d'embarquement regorgeait de têtes plus ou moins sympathiques et je priais le ciel pour avoir un voisin aussi génial que sur le vol précédent. Mais BIM, à force d'évoquer les dieux du ciel, ceux ci me tombèrent sur la tête!
Arrivé à ma place, je découvre que celle ci est squattée par un monsieur qui me demande de prendre sa place au couloir! HEIN???? t'as cru que c'était Noël ou quoi??? Ni une ni deux je dégage le monsieur et son voisin et récupère ma place au hublot. L'avion n'est pas parmi les plus récents de la flotte d'A380, pour preuve les IFEs d'une version antérieure à ceux du vol précédent.
photo SAM_1897

La place pour les jambes, pour une personne de taille normale…Je vous passe le legroom pour moi qui est toujours aussi royal.
photo SAM_1898

Oshibori chaud et parfumé de prédépart.
photo SAM_1899

Nous repoussons avec 20 minutes de retard pendant que la vidéo de sécurité tourne sur les écrans.
photo SAM_1900

Nous quittons le plancher des vaches 30 minutes après l'heure prévue du push back soit à 3h50. Selon le menu, le premier service sera une collation froide…
photo SAM_1902

Vol suivi par un ami…
photo DivEK701B

Le light bites comme ils appellent leur collation froide se compose d'un sandwich au poulet très très bon et de cookies tout aussi bons.
photo SAM_1901

Après avoir regardé quelques films et somnolé tant bien que mal, voici arrivée l'heure du petit déjeuner. Il sera servi environ 2 heures avant l'arrivée.
photo SAM_1903

Le plateau dans son ensemble accompagné d'un petit thé et d'un jus d'ananas.
photo SAM_1908


Celui-ci se compose d'une entrée froide arabe pas mauvaise mais au gout particulier.
photo SAM_1904

A noter les couverts en métal.
photo SAM_1905

Pour le plat principal, j'ai choisi l'omelette. C'était pas mal mais ça manquait de gout, donc un peu déçu quand même, d'autant plus que les oeufs brouillés avaient l'air bien meilleur.
photo SAM_1907

Il nous sera aussi proposé un croissant tout chaud et surtout très bon, bien meilleur qu'il en a l'air en tout cas.
photo SAM_1906

Pendant que les pncs procèdent au débarassage des plateaux, moi je me balade dans la cabine qui malgré le jour bien levé dehors, reste en mode mood lighting pour le plus grand plaisir de mes petits yeux fatigués.
photo SAM_1910

Les PNCs sont dans le rush et le galley semble pas assez grand pour que tous y fassent ce qu'ils ont à faire, du coup il y a des chariots qui trainent.
photo SAM_1911

Les réacteurs brillent sous le soleil radieux de l'océan indien.
photo SAM_1913 - Copy

Nous amorçons notre descente et les PNCs demandent aux passagers de regagner leur sièges. J'en profite donc pour vous montrer le contenu de la pochette qui n'a pas changé depuis le dernier vol.
photo SAM_1914

La fiche de sécurité pour prouver que je suis bien à bord d'un A380 et les écouteurs qui sont de qualité correcte pour de l'éco.
photo SAM_1915


Nous entamons les côtes de Maurice pendant que les PNCs se pressent pour ramasser couvertures et casques.
photo SAM_1917

Nous rentrons par le nord en survolant Grand Baie.
photo SAM_1918

Puis le village où je vais passer mes vacances, Trou aux Biches.
photo SAM_1920

Puis Pointe aux Piments.
photo SAM_1923

On survolera ensuite Port Louis et sa région mais étant du mauvais côté pour le voir, j'attendrai d'arriver sur Albion pour revoir la terre et ainsi admirer le phare d'Albion sur une côte ouest brulée par le soleil.
photo SAM_1925

Nous entamerons ensuite un grand virage qui nous laissera une très belle vue de toute la côte ouest et le village de Flic en Flac au loin et les champs.
photo SAM_1927photo SAM_1929

Le sol se rapproche de plus en plus pendant que l'excitation monte.
photo SAM_1926

L'approche offre des vues superbes de Maurice. Ici le Piton de la Petite Rivière Noire, plus haut sommet de l'ile.
photo SAM_1933

Au loin, la colline de Tamarin dont le village du même nom est très prisé des expats.
photo SAM_1934

En entame ensuite le plateau central dont on voit bien le dénivelé par rapport à la côte et au loin à droite on aperçoit la montagne du Morne Brabant qui est classée au patrimoine mondial de l'Unesco comme sanctuaire de la période de l'esclavage.
photo SAM_1937

Sur le plateau central, plus vert car plus arrosé, on retrouve de nombreux petits lacs artificiels qui servent de réservoir d'eau. A gauche la Mare aux Vacoas et à droite, le réservoir de la Tamarin Falls et de Mare Longue
photo SAM_1938

Grace au beau temps, l'approche sera belle du début à la fin.
photo SAM_1942

Village de Nouvelle France…
photo SAM_1943

Rosebelle…
photo SAM_1948
et les magnifiques champs de canne.
photo SAM_1951photo SAM_1952

Et juste avant le touché, le village de plaine Magnien qui borde les pistes et dont les habitations ont vue panoramique sur le trafic de MRU.
photo SAM_1953photo SAM_1954

Arrivée à Plaisance MRU (et non Port Louis comme le disent tous les sites web et guides) avec 10 minutes de retard.
photo SAM_1954

Vive émotion à l'atterrissage au pays après des années d'absence…
photo SAM_1955

Content de retrouver la verdure et surtout le soleil :)
photo SAM_1956

Mais aussi les oiseaux locaux qui ont bercé mon enfance comme celui là que j'ai failli louper - MK pour LHR.
photo SAM_1957

Arrivée au parking après un roulage plus que rapide.
photo SAM_1959

Et débarquement dans le tout nouvel aéroport.
photo SAM_1960

Ca change de l'ancien, normal me direz vous, mais pour moi qui rentre au pays, c'est d'autant plus heureux et curieux que je pars découvrir les lieux.
photo SAM_1961

Mais pas avant un dernier regard sur la bête du jour…
photo SAM_1964photo SAM_1965

Il s'agit du A6-EDJ, plus de 8 ans d'age et dont le premier vol date d'aout 2006.
photo SAM_1966

Quel changement pour une petite ile comme Maurice d'avoir un A380 dans un nouvel aéroport!
photo SAM_1968

Le nouvel aéroport est franchement pas mal.
photo SAM_1969

Le hall des postes frontière est grand et lumineux.
photo SAM_1970

On y trouve des postes en grand nombre ce qui rend l'attente pour le passage de la frontière moins long qu'avant.
photo SAM_1971photo SAM_1972

Après le passage par le poste frontière et les services de santé, nous descendons à la salle de livraison bagages face à un joli mur végétal.
photo SAM_1973

Celui ci continue à l'étage en dessous par une petite cascade ce qui rend le tout très agréable.
photo SAM_1974

La salle est munie de 6 tapis dont un est dédié à la classe affaire pour notre vol. Après avoir récupéré les valises, petit passage au duty free et ensuite retrouvailles avec papa maman :)
photo SAM_1975



A bientôt pour la suite et merci de m'avoir lu ;)

Afficher la suite

Verdict

Emirates

8.0/10
Cabine8.0
Equipage6.0
Divertissements10.0
Restauration8.0

Dubai - DXB

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Port Louis - MRU

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

En somme un petit vol sympa. Cela dit plus je voyage avec Emirates plus je vois leurs défauts. Les équipages manquent parfois d'aisance dans le service et les protocoles. De plus je trouve que le service a baissé au niveau du catering surtout, bien que cela reste très bon j'ai l'impression que ça tend vers une standardisation. Malgré tout Emirates propose un excellent service par rapport au prix que pratiquent les autres sur Maurice. 920 euros avec Emirates contre 1280 avec Air Mauritius et Air France, il n'y a pas photo. Emirates offre un autre gros avantage pour moi qui ne voyage pas léger vers Maurice, les 30 kg de franchise en soute.

Confort - La cabine reste confortable sur Emirates qui a des avions assez récents néanmoins sur ce vol ci, comme sur le précédent, les réglages cabine rendaient l'air ambiant terriblement
sec, ce qui a était pour moi d'un très grand inconfort donc 8

Equipage - Mon avis sur l'équipage est assez partagé, autant il y avait quelques uns de très pro et aimables et autant il y en avait on se demandait ce qu'il faisaient là. Je pense que c'est là la
limite du recrutement Emirates qui à force de vouloir donner une chance à tout un chacun de joindre leur équipe, se retrouve avec des personnes qui ne sont pas passionnées
par l'aérien et qui donc ne prennent pas leur travail à coeur. Donc 6
Repas et catering - ça restait quand même bien au dessus de certaines compagnie mais un peu en dessous de ce que peut proposer Emirates habituellement donc 8

Divertissement - Que dire du système ICE d'Emirates si ce n'est qu'il est au top, donc ça vaut bien un 10

Ponctualité - Bien que nous ayons eu 10 minutes de retard, je n'en tiens pas rigueur car c'est pour moi tout a fait acceptable.

Informations sur la ligne Dubai (DXB) Port Louis (MRU)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 10 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Dubai (DXB) → Port Louis (MRU).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Emirates avec 8.4/10.

La durée moyenne des vols est de 6 heures et 30 minutes.

  Plus d'informations

13 Commentaires

  • Comment 122461 by
    jules67500 GOLD 4594 Commentaires

    Merci pour ce FR :)

    J'aurais aussi dégagé le gars qui squatte la place ! Je garde mon hublot ! Na !

    Sinon un vol EK classique sur un des plus vieux 380.

    ICE est un des meilleurs, avec KrisWorld de SQ.

    A bientôt :)

  • Comment 122464 by
    haspro 20 Commentaires

    Merci pour ce FR !
    Très bon vol EK qui est toujours au dessus de la moyenne en Y.
    Je suis surpris de voir que EK dessere MRU en 380, l'affluence de PAX vers cette ile est impressionnant.
    sinon un 380 sa fait toujours plaisir.
    A bientôt!

  • Comment 122477 by
    Papoumada SILVER 5626 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Le délogé de votre siège n'a pas cherché à se venger au cours du vol?

    Le petit déjeuner est convaincant.

    Le plan de vol a offert l'opportunité d'une magnifique visite de Maurice.

    Le nouvel aéroport que je n'ai pas eu l'occasion de voir constitue un réel progrès.

    • Comment 305189 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      L'approche sur Maurice est effectivement super sympa, le couloir de descente a été modifié me semble t-il, ce qui fait qu'on aborde les côtes par Grand Baie désormais.
      Le monsieur n'a rien fait ni dit et heureusement pou lui, sinon j'étais prêt à me battre , un retour au pays c'est au hublot ou rien! ^^
      Le nouvel aéroport a propulsé l'aviation Mauricienne dans le 21 ème siècle.
      Merci pour le commentaire.

  • Comment 122479 by
    cobra 3651 Commentaires

    Merci Cloud pour ce vol vers ton premier chez toi ^^

    Y'en a qui rêvent de te piquer ta place

    Il faut bien avoir des avantage à être petit parfois !^^

    Première prestation pas terrible je trouve, le PDJ lui à l'air complet et savoureux !

    Belle arrivée superbement commenté de ta part, superbes paysages, la prochaine fois,je viens avec toi ^^

    EK n'est pas la seule compagnie du golfe à avoir des pnc juste moyens, j'y reviendrais plus tard :)

    Bel aéroport !

    a bientôt

    • Comment 305190 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      Ha ha ha , ah là là ma place tu sais...le retour au pays ne se fait pas si souvent que ça mais bon je dois avouer que ça en jette malgré tout. Le bonus touristique du vol retour te donnera encore plus envie d'y aller ^^
      Quant à la première prestation, bon c'est léger mais le vol ne dure que 6 heures et vue l'heure à laquelle on décolle de DXB je peux comprendre qu'il soit léger. Cela dit c'était super bon.
      Hate de lire tes péripéties avec l'autre compagnie du Golfe, pour ma part je suis en phase de réadaptation au froid...et c'est pas gagné ^^
      A bientôt ;) et merci.

    • Comment 305198 by
      cobra 3651 Commentaires

      J'ai déja deux FR sur Etihad si ça t'intéresse...mais la le pnc était exceptionnel ^^

    • Comment 305193 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      C'est tout à fait juste je pense, surtout que le service et le débarrassage est long. Cela dit on a le choix de poursuivre sa nuit et de pas manger ou alors de le faire une heure avant l'atterrissage.
      En ce qui concerne le petit déj je trouve aussi que c'est un très gros défaut de proposer deux choix avec des oeufs.

      Merci pour ton commentaire ;)

  • Comment 122505 by
    indianocean SILVER 6559 Commentaires

    Même remarque que papoumada: la personne qui a pris ta place n'a pas été désagréable durant le vol? La décence aurait été d'attendre le passager AVANT de demander.

    Le fait que le petit-déjeuner soit servi deux heures avant l'atterrissage s'expliquerait par la très dense cabine Eco qui occupe tout le pont principal. Sur un vol de six heures, il ne reste plus beaucoup de temps pour se reposer.
    Pour les personnes qui n'aiment pas les oeufs au petit-déjeuner, c'est mal parti.

    Merci pour ce FR

Connectez-vous pour poster un commentaire.