Avis du vol Alitalia Rome Lamezia Terme en classe Economique

Compagnie Alitalia
Vol AZ 1171
Classe Economique
Siege 8A
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:10
Décollage 08 Nov 14, 14:45
Arrivée à 08 Nov 14, 16:55
AZ   #129 sur 134 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 258 avis
DEUCALION
Par 1677
Publié le 28 novembre 2014
Dans un peu moins d’un an, sera commémorée la fin tragique, en Calabre, d’un personnage au destin exceptionnel : Joachim Murat. Né sous le règne de Louis XV de parents aubergistes qui veulent en faire un homme d’église, il s’engage à 20 ans dans un régiment de cavalerie. Son chemin croise celui de Bonaparte, qui admire sa bravoure, et dont il épouse une sœur. Il devient Maréchal d'Empire, dirige la cavalerie dans toutes les grandes batailles, puis roi de Naples. La chute de Napoléon entraîne la sienne. Parti à la reconquête de son royaume, il est capturé à Pizzo et fusillé le 13 octobre 1815, après un simulacre de procès. Ses derniers mots ont été : « Soldats, visez le cœur, épargnez la tête ».

Le petit port de Pizzo, où Murat a abordé pour partir à la reconquête de son royaume.

photo 01

Le fort où il a été emprisonné.

photo 02

L'entrée du fort et la plaque commémorative posée en 1900 à l'initiative des habitants.

photo 03

Glorioso nella vita, impavido davanti la morte

photo 04

Joachim Murat, Maréchal d'Empire, Roi de Naples

photo Joachim Murat

L’aéroport le plus proche de Pizzo est Lamezia Terme.

Nous partons de Rome Fiumicino (terminal 1), porte B 15, au rez-de-chaussée. Un hall bas de plafond, assez sombre, doté d’une cafétéria où tout le monde se bouscule :comme c’est l’usage en Italie, on paye d’abord la commande, on est servi ensuite.

photo 05

J’imaginais qu’il n’y aurait pas grand monde à se rendre à Lamezia Terme un samedi après-midi de novembre. Erreur, profonde erreur ! Alors que le départ est prévu à 14h45, une foule compacte d’étudiants se presse à l’abord des comptoirs dès 13h30 : l’embarquement se fait par bus, et l'avion est au large. Les doudounes, parkas et bonnets sont de sortie. Il est vrai qu’on est en novembre et qu’il fait à peine 20° dehors. Le froid est une notion très relative, d'où le concept de température perçue.

photo 06

Juste à côté de la porte, l’avion arrivé à 13h de Paris. Sur le chemin, on croise pour l’essentiel des appareils portant les couleurs d’Alitalia.

photo 07photo 08

L’avion est pris d’assaut. J’ai tout juste le temps de photographier la carlingue et les logos près de la porte, dont l’un illustre l’entrée d’Ethiad dans le capital d’Alitalia.

photo 09photo 10

Nous sommes au rang 8, après la délimitation de la classe « affaires ». Mais c’est une fiction : l’avion est intégralement « économique ». Il y a peut-être une différence pour l'espace aux jambes entre les rangées de l'avant et celles du fond. Pour nous, il est confortable, de même que les sièges revêtus de cuir gris.

photo 11

La cabine se remplit peu à peu. Il aura fallu pas moins de trois tournées de bus. Pour une raison que j’ignore, j’ai toujours un crâne d’œuf dans le champ de mon objectif.

photo 12

Tout autour, toujours beaucoup d’appareils vert-blanc-rouge.



Avec 15 minutes de retard sur l’heure prévue pour le départ, la passerelle est retirée et nous nous déplaçons très lentement vers la piste d’envol.



Le ciel s’assombrit soudain. Un orage menace.



Enfin, notre tour approche. Les avions se positionnent parallèlement, mais, dieu merci, décollent séparément.

photo 26photo 27

Alignement et décollage.



Vue sur Fiumicino.



Ostie
photo 38photo 39

Au Sud Est de Rome, la côte est rectiligne, jusqu’à Anzio.



La crête caractéristique dominant Punta Rossa, Faro et San Felice Circeo

photo 44photo 45

Gaete.

photo 47

Ischia

photo 48photo 49

Capri

photo 50

Le ciel se couvre sur la côte amalfitaine.

photo 51

Je m'en voudrais d'omettre la photo-souvenir du gobelet d'eau frisante accompagné de biscuits sucrés parfumés à l'orange.

photo 414

Éclaircie au Sud de Scalea.

photo 52

La côte devient plus escarpée. On approche de la destination. Le jour décline rapidement : il est un peu plus de 16 h.



L'avion se pose sur un rayon de soleil, avec pratiquement 30 minutes de retard.



Il fait nuit quand on parvient à Pizzo. Comme dans tous les villages calabrais, on découvre de belles fontaines et des oratoires. Et aussi une œuvre d’art unique en son genre, en filet de pêche.






































Afficher la suite

Verdict

Alitalia

5.8/10
Cabine7.0
Equipage6.5
Divertissements4.5
Restauration5.0

Rome - FCO

5.1/10
Fluidité5.5
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Lamezia Terme - SUF

6.1/10
Fluidité6.5
Accès6.0
Services6.0
Propreté6.0

Conclusion

Le plus dur, c'est de quitter Rome.

Sinon, c'est un vol court classique. Je ne dirai pas sans histoire.

Sur le même sujet

6 Commentaires

  • Comment 123645 by
    cobra 3651 Commentaires

    Merci pour ce reportage

    la Calabre est l'une des dernières régions que je n'ai pas visité en Italie(honte à moi :)), et le tarif un peu fumé d'AZ notamment pour Reggio, y est pour beaucoup,Lamezia est plus abordable heureusement ^^

    Le vol est classique mais au dessus de la côte c'est toujours un bon moment, dommage que les rideaux ne soient tirés au dessus de la costiera amalfitana ^^

    Marrant cette ville qui porte le nom du racket de la mafia:))..et comme beaucoup de petites villes italiennes, côtières ou non, un charme certain ^^

    Fan de l'épopée napoléonienne? :)) Je savais que Murat avait été tué dans le sud de l'Italie, maintenant je sais ou excatement ^^

    A la prochaine

  • Comment 123647 by
    Chevelan GOLD 12647 Commentaires

    Merci pour cette leçon d'histoire... De France!

    Belle découverte de la côte jusqu'à Capri.

    Vol court et sans histoire

    Merci pour ce partage

  • Comment 123656 by
    aurel-lil 4264 Commentaires

    tiens un revenant, ça faisait longtemps :)

    merci pour ce petit rappel historique au sein de ce bonus d'une période qui déchaine parfois encore aujourd'hui les passions.

    belles photos tout du long notamment au décollage.

    le vol est un classique comme on a l'habitude d'en voir sur AZ.

    Merci pour ce FR.

  • Comment 123721 by
    PAT62 5044 Commentaires

    Le froid est une notion très relative, d'où le concept de température perçue., ou victimes de la mode :)

    Vol sans histoire sauf pour la sympathique leçon du début.

    Beau survol de l'Italie.

    Merci pour ce FR!

  • Comment 123737 by
    DEUCALION AUTEUR 157 Commentaires

    @cobra : la Calabre n'est pas aussi riche que les autres provinces d'Italie en trésors artistiques, mais a beaucoup de charme et mérite plusieurs visites, spécialement si on aime les paysages, la marche, les vieux villages. Je me suis fait la même réflexion sur Pizzo.Peut-être la ville a-t-elle donné son nom aux pratiques en question en raison de l'excellence atteinte dans ce domaine (comme la ville de Laguiole a donné son nom à des couteaux réputés). Je suis en effet fasciné par la période 1789-1815 : le système éducatif ne devait pas être si mauvais, puisque le ministre de la police était fils de marin et le dernier rejeton d'aubergistes, roi de la plus belle ville d'Europe (à l'époque).

    @Aurel-lil : oui, je fais une très courte apparition ; il y a tant de reportages de qualité que je me borne aux trajets non encore publiés. Je posterai le retour Lamezia Terme Rome, si j'en ai le temps, le week end prochain.

    @Pat62: même en faisant un effort, Lamezia Terme n'est pas Milan, pour les défilés de haute couture...

    Merci à tous et à bientôt

  • Comment 123830 by
    lagentsecret SILVER 10695 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Et cette page d'histoire

    Vol classique mais qui offre de très belles vues

    Superbe oeuvre d'art en filet de pêche

Connectez-vous pour poster un commentaire.