Avis du vol Alitalia Lamezia Terme Rome en classe Economique

Compagnie Alitalia
Vol AZ1166
Classe Economique
Siege A8
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:20
Décollage 11 Nov 14, 12:10
Arrivée à 11 Nov 14, 13:30
AZ   #128 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 253 avis
DEUCALION
Par 1579
Publié le 7 décembre 2014
Ce 11 novembre, il faut repartir à Rome. En trois jours, nous avons fait et vu beaucoup de choses. Comment partager sans tomber dans la soirée-diapos assommante ?

Le relief de la Calabre est tourmenté, et ses villages sont haut-perchés.




Son histoire n’a pas moins été agitée.

Sur son sol, se sont succédé grecs…

photo 5

…romains

photo 6photo 7

…byzantins

photo 8

… normands

photo 9

…souabes

photo 10


…sans parler des invasions barbares, des razzias barbaresques, de la domination aragonaise, puis de la tutelle de l’Espagne à compter du 16ème siècle.

Sainte Marie de l’Assomption à Serra San Bruno (fin 17ème).

photo 11

La petite église de la Cattolica, à Stilo, illustre bien les influences successives.

Elle a été construite au 9ème siècle, à l’époque byzantine.

photo 12photo 13


Mais à l’intérieur, se superposent :

fresques de la période normande (saint jean Chrysostome),

photo 14

… de l’époque souabe (annonciation)

photo 15

… de l’ère angevine (fleurs de lys sur le manteau de la vierge endormie : un ange coupe les mains d’un hérétique qui tentait de le profaner…).

photo 16

Exceptionnellement, et comme il n'y avait personne d'autre, le gardien de l'église m'a autorisé à prendre des photos des fresques, sinon, il n'existe que quelques cartes postales.

La Calabre connaissait une relative prospérité au milieu du 19ème siècle (elle avait une industrie sidérurgique à la pointe du progrès). Elle n’a pas résisté à la suppression brutale des protections douanières consécutive à l’unification italienne. C’est aujourd’hui la région la plus pauvre de la péninsule. Elle vit en grande partie du tourisme sur la côte tyrrhénienne :

Le capo Vaticano
photo 17


Vue sur le Stomboli

photo 18


Tropea : Santa Maria dell'isola

photo 19


Nos hôtes regrettaient que, trop souvent, « calabrais rime avec délabré ». A tout le moins, les villages ne sont pas défigurés par l’urbanisme moderne.

Vibo Valentia : Palazzo à l’abandon

photo 20


Vibo Valentia : Porta della piazza o Arco di Marzano

photo 22


Gerace : église San Michele

photo 21


L’aéroport de Lamezia Terme, rouge et blanc.

photo 23


A droite, les arrivées, à gauche, les départs. Il y a un salon à l’étage.


photo 24photo 26


Les contrôles sont rapidement passés. Notre avion nous attend.

photo 27


Il n’a qu’un compagnon : un Boeing 737 de Ryanair.

photo 28


On embarque à pied.

photo 29


Photo du winglet et de la tour de contrôle.

photo 30


L’avion est à moitié plein.

photo 32

Départ à l’heure.

photo 33


Au cours du roulage, je vois atterrir un appareil d’Alitalia.

photo 34


On approche du seuil de la piste.

photo 35


Décollage.




Après un virage à gauche, la mer apparaît.

photo 40


On survole Nocera Terinese et Villagio del Golfo. Sur la droite, ce n’est pas une autoroute, mais le lit à sec d’un fleuve côtier, qui se gonfle dès qu’il pleut.

photo 41


Campora San Giovani, Amantea




Puis c'est la mer, je savoure un pepsi et des biscuits salés.

photo 45


On retrouve la terre un peu avant Ostie et je me dis qu’on va atterrir sur la piste 25, en direction de la mer.

photo 50photo 51


En fait, on survole Rome : de bas en haut et en diagonale de gauche à droite, le Colisée, le Forum, le monument dédié à Victor Emmanuel II, le Panthéon, la Place Navone, Saint Pierre…

photo 52


Gros plan.

photo 53


On file à tire d’aile vers les lacs de Martignano et Bracciano, qu’on va contourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

photo 55


Trevignano Romano.

photo 56photo 58

Lungolago.

photo 59

Vue sur le musée de l’aéronautique militaire.

photo 60


On descend doucettement vers le seuil de la piste 16. Aterrissage à l’heure.




Au cours du roulage, on croise une amanite, un avion de l’aéropostale italienne, un appareil régional d’Ethiad, et son voisin ukrainien.



Un A318 d’Alitalia.

photo 70

On se gare tout près d’un 737 de KLM. Cette fois ci, on évite le bus.

photo 71

En post-scriptum, et à l'attention spéciale de Cobra:

Le petit port de Monopoli

photo DSCF04461

Le Duomo de Monopoli

photo DSCF04444

Fresque dans un passage donnant sur le port de Monopoli

photo DSCF004430

La présentation de son enfant par la Vierge (peinture française du début du 13ème s, abside droite de la cathédrale de Trani, à rapprocher de la fresque de la dormition de la Vierge, La Cattolica/Stilo, ci-dessus).

photo 80







Afficher la suite

Verdict

Alitalia

6.3/10
Cabine8.0
Equipage7.0
Divertissements5.0
Restauration5.0

Lamezia Terme - SUF

7.2/10
Fluidité8.5
Accès8.5
Services5.0
Propreté7.0

Rome - FCO

5.4/10
Fluidité6.5
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Encore un petit vol sans histoire. Mais j'ai été bien content de survoler Rome et de pouvoir prendre des photos.

Pour tenir compte des observations de Cobra, j'ai rajouté des photos prises à l'occasion d'un séjour apulien en octobre dernier.

Sur le même sujet

8 Commentaires

  • Comment 123890 by
    cobra 3651 Commentaires

    Merci pour ce vol retour !:)

    Abra Calabria ! :) Ca a l'air somptueux,et ces villages perchés sur les Appenins donnent envie de s'y rendre.
    Les différentes strates de civilisations sont vraiment en plus, et comme dans le reste du Sud de l'Italie, nous indique que les lieux ont souvent changés de main.Je crois que l'on parle aussi ici, dans certain coins, tout comme dans le Salento Pugliese, le greko, qui sans être Juliette est un sacré héritage grec, tout comme les cépages primitivo et neroamaro héhé :))
    L'aspect décrépit n'est pas rebutant à me yeux, ce sont des graines qui attendent un jour meilleur pour repousser....le tourisme n'étant vraiment centré ici que sur la côte avec des constructions plus ou moins heureuses. Mais ceci changera un jour,comme en Sicile ou même Palermo change ^^

    Vol sans histoire, avec des petits gâteaux fabriqués dans une région voisine :).... superbe vu sur Rome et sur le lago Bracciano !:)

    Pour moi le prochain se sera la Campanie..^^

    A bientôt

  • Comment 123896 by
    PAT62 5044 Commentaires

    Instructive visite de la Calabre.
    Vol sans histoire et sa traditionnelle prestation salée.
    Beau survol de Rome.
    Merci pour ce FR !

  • Comment 123993 by
    DEUCALION AUTEUR 157 Commentaires

    @Cobra: en fait, les diverses langues parlées en Calabre sont encore très vivaces, du fait de l'isolement des villages et du respect des traditions. Il m'a été confirmé que le greko était toujours en usage, mais je n'ai pas eu l'occasion de le vérifier. Par comparaison, l'Apulie (je préfère ce nom à celui qui a été retenu en français) paraît moins hors du temps (même la città Vecchia de Tarento, c'est tout dire. Pour ce qui est du vin blanc, sec et minéral, il est effectivement excellent,assez proche des cépages siciliens.

    La Campanie, c'est vaste. Je ne saurais dire ce que j'ai le plus aimé, des sites archéologiques (Herculanum, Pompéi, sans oublier les temples et le fabuleux musée de Paestum), de la côte amalfitaine (Positano, Amalfi, Ravello, Vietri), des îles, de l'arrière pays (dont le palais de Caserte), ou de Naples : dans la période qui précède Noël, la ville s'anime ; on voit des crèches partout; les couchers de soleil sur la baie vus de la terrasse de la chartreuse San Martino sont somptueux.
    Bon séjour.

    @Pat62: Merci.

    • Comment 306457 by
      cobra 3651 Commentaires

      Bah pour moi la Campanie, se sera la 3ème fois, base à Salerno, donc expédition sur la côte amalfitaine(fantastique), et Paestum/agropoli le lendemain. Et puis la bouffe ! :))

      Les puglie sont un peu moins hors du temps mais plus hors d'Italie, avec des villes quasi grecques (je pense à la vielle ville de Monopoli). Bref le sud de l'Italie est vraiment dépaysant ! :))

  • Comment 124018 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7647 Commentaires

    Wow je découvre la calabre grace à ce FR et c'est franchement superbe !
    Les aéroports italiens ont souvent une architecture lourdingue qui ne rend pas grace au design italien , celui ci n'échappe pas à la règle.

    Le vol est omme tu le dis sans histoire.

    Sympa l'Embraer d'Ukraine international ( qui doit souffrir du conflit) et l'appareil de Darwin à FCO.

  • Comment 124076 by
    DEUCALION AUTEUR 157 Commentaires

    @Cobra : attention au tour de taille et/ou au cholestérol. Je ne suis pas certain que Monopoli soit hors d'Italie. Je vais ajouter en off au reportage, à votre attention, trois photos prises en octobre dernier à Monopoli. La loggia sur le petit port paraît bien vénitienne, le Duomo magnifiquement baroque, et on trouve toujours des oratoires dédiés à la vierge. Je complèterai avec une photo de la fresque de l'abside droite de la cathédrale de Trani (présentation de son enfant par la vierge, peinte par un artiste français au début du 13ème) : c'est de le début de l'histoire dont la dormition de Stilo/La Cattolica marque la fin.

    @SKYTEAMCHC : Merci. Pour Ukraine International, j'espère que des précautions sont prises pour éviter un autre drame.

Connectez-vous pour poster un commentaire.