Avis du vol Egyptair Cairo Sharm el-Sheikh en classe Affaires

Compagnie Egyptair
Vol MS022
Classe Affaires
Siege 4D
Avion Airbus A321
Temps de vol 01:00
Décollage 26 Déc 11, 22:30
Arrivée à 26 Déc 11, 23:30
MS   #75 sur 142 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 49 avis
LGaddict
Par 1999
Publié le 29 mars 2015
1. Contexte et Routing

Voir http://flight-report.com/fr/report-9807.html

Rappel:

- Vol GVA-CAI (Egyptair, 738, Affaires J): http://flight-report.com/fr/report-9807.html

- Vol CAI-SSH (Egyptair, 738 remplacé par 321, Affaires C):[C'EST ICI]

- Vol SSH-CAI (Egyptair, 320, Affaires C): [Plus tard]

- Vol CAI-FRA (Egyptair, 332, Affaires Z): [Plus tard]



2. Au Sol

Une fois le PIF et l'étroit couloir donnant accès àa la zone domestique depuis la zone internationale, direction le Lounge El-Teir. Et quel Lounge

Une salle rikiki, avec un présentoir-misère à biscuits et mini-sandwiches…

Imposisble d'y prendre des photos, car il n'y a aucun recoin pour le faire discrètement, et les quelques paassagers en attente semblent tenir à leur discrétion…

Au final, une bien longue et morne attente…


Embarquement avec nouveau PIF à passer. Originellement, ce devait être un 738, mais l'affluence est telle que c'est un 321 qui est désormais prévu.



3. A bord

L'embarquement (passerelle) est lent, même si fidèle à ma politique, je suis parmi les derniers.

Service de boisson d'accueil efficace. Mais suite à un problème de no-show, il faut décharger en castrophe le baggage de soute désormais sans accompagnateur. Bilan: 50min de retard au décollage, et autant à l'arrivée.

Prière sur IFE avant le décollage.

Décollage très désheuré donc, le sigle ceintures attachées va rester allumé durant quasiment tout le vol.


On évite soigneusement la zone du canal de Suez, dont le survol est très règlementé:

photo 1241


Plateau froid, pas mauvais, mais pas exceptionnel non plus:

photo 1242


Atterrissage avec +50min de retard, et je ne suis pas au bout de mes (mauvaises) surprises:

photo 1244



4. A l'arrivée

Débarquement au large, mais pas trop loin du terminal, et parcours à pied à la Ryanair jusqu'à celui-ci:

photo 1245


Une fois en zone de récupération des baggages, les passagers voyageant en cabotage égyptien récupèrent leurs valises.

Mais celles des passagers internationaux défilent sur un autre tapis, de l'autre côté d'une paroi en verre, en zone internationale. Il faudra patienter puis parlementer 20min avant de pouvoir y accéder…

Navette vers l'hôtel, pour une nuit de repos bien méritée ;-)



5. Bonus Touristique

Vue sur la Mer Rouge depuis le Hilton de Sharm-el-Sheikh, où j'ai passé ma première (et courte nuit)

photo 1247


Car Sharm-el-Sheikh n'est qu'un point de passage (vraiment) obligé au debut et à la fin de mon escapade. Le but principal de cette virée va apparaître un peu plus bas…

Les services d'autocars étant inutilisables dans cette région (très gros retards sur ceux venant du Caire à cause des multiples checkpoints où tout le monde doit descendre avec ses bagages…, annulations fréquentes pour les services régionaux), pas d'autre choix que de trouver un VTC, ce qui est très facile à proximité de la gare routière, déjà bien à l'écart de la ville…


Trajet en direction du Nord, sur l'autoroute qui mène à Eilat (Israel):

photo 1406photo 1409


Mais à la hauteur de Dahab, cap plein Ouest sur le coeur du Sinai, sur une route déserte:




Et voici la destination ultime, celle qui a dimensionné toute l'organisation de ce petit voyage: Sainte-Catherine.

photo 1248


Le lendemain matin, visite du Monastère, avec un petit trajet à pied depuis l'hôtel:

photo 1250


Et le Monastère lui-même:




Impossible de prendre des photos de l'intérieur de l'église au-delà de cette limite:

photo 1256


Le Buisson Ardent, juste derrière le Choeur:

photo 1260

Les visiteurs sont très majoritairement de Russie, d'Ukraine et des Balkans.


Et ensuite direction la Mont Moïse ([Djabil Mousa), pour une ascension de 2h. Guide obligatoire.




Après cette ascencion par plus de 30°C, la récompense arrive, au sommet du Mont:




Une douce sentation de paix et d'éternité m'envahit, il va être difficile de redescendre, malgré le crépuscule qui approche tout doucement…


Descente sur le Monastère en fond de vallée, via l'autre itinéraire, plus rapide, mais beaucoup plus abrupt aussi.




J'ai copieusement dosé ce bonus, car il s'agît non seulement d'un endroit qui m'est cher, mais qui hélas, n'est désormais plus visitable dans de bonnes conditions de sécurité (la déliquescence de l'Etat Egyptien a eu raison de bien des checkpoints). Nombre de chancelleries déconseillent en effet la visite de St-Catherine à présent. Il est bien triste de voir à quel point le Moyen-Orient devient chaque année moins visitable :-(
Afficher la suite

Verdict

Egyptair

6.5/10
Cabine8.0
Equipage6.5
Divertissements6.5
Restauration5.0

Cairo - CAI

4.0/10
Fluidité3.0
Accès3.0
Services5.0
Propreté5.0

Sharm el-Sheikh - SSH

5.2/10
Fluidité0.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Vol intérieur court, mais ça n'est pas une excuse pour de la non-qualité non plus.

Je sanctionne donc fortement le retard, car une compagnie normalement organisée doit pouvoir traiter le problème d'un bagage de soute à retirer en moins de temps que 50min...

La restauration a le mérite d'exister, mais pourrait être facilement améliorée (quantités, ingrédients).

IFE toujours appréciable pour la géolocalisation.

Equipage pro, mais toujours sur une réserve que j'ai bien du mal à comprendre.

Cabine confortable, et sièges davantage inclinables que sur les 738 (photos disponibles dans le FR du vol SSH-CAI).

Les notes de SSH sont dégradées vu la piètre expérience au niveau de la récupération des bagages.

PS: il faudrait encoder le Lounge El-Teir à CAI, afin que je puisse le noter. Merci.

Sur le même sujet

10 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.