Review of EVA Air flight Paris Taipei in Business

Airline EVA Air
Flight BR88
Class Business
Seat 3A
Aircraft Boeing 777-300ER
Flight time 12:40
Take-off 02 Jan 18, 11:20
Arrival at 03 Jan 18, 07:00
BR   #13 out of 138 Airlines A minimum of 20 Flight-Reports is required in order to appear in the rankings. 117 reviews
marathon
By GOLD 2349
Published on 4th January 2018
Une mission à Taipei, après un an de navettes vers ARN, ça ne se refuse pas et ma hiérarchie le savait très bien. Ça relevait presque de la récompense pour bons et loyaux services en milieu hostile (enfin, pas si hostile que ça).
Matrix m’a proposé cet éventail de routings : l’agence de voyage mandatée par mon entreprise a pour consigne de privilégier les vols directs, mais s’il y a moins cher avec correspondance, on peut discuter.
photo clipboard010a
Air China à 2047 € ? Ajouter une nuit d’hôtel à PEK à ma note de frais et arriver avec un jour de retard à destination, ça risquait de faire mauvais effet.
photo clipboard011a
Hainan Airlines aurait permis d’optimiser l’exemption de visa chinois de 72 heures à XIY et de re-visiter à fond Xi’an, mais mettre quatre jours pour atteindre TPE et enchaîner avec un week-end sur place ? Restons sérieux.
photo clipboard011b
A l’aller, China Eastern fait passer cinq heures à son médiocre salon de PVG, faute de pouvoir rencontrer des amis en ville dans la matinée un jour de semaine, et au retour, il faut récupérer mon bagage en soute, passer l’immigration en utilisant l’exemption de visa et transiter de SHA à PVG : je sais faire, mais c’est long et fatigant.

On arrive donc très vite à Eva Air en vol direct. Je n’aime guère arriver tôt le matin à destination, mais c’est une occasion de découvrir cette compagnie en LC. Il y a cinq ans, BR n’avait que trois vols hebdomadaires et était très chère : le routing privilégié était AF via HKG. AF a manifestement abandonné cette liaison, en affichant aujourd’hui un tarif 50% supérieur à celui de BR en J et presque le double en éco !

Soit dit en passant, FlyingBlue ayant décidé de se débarrasser des PAX qui voyagent beaucoup mais pas tous les ans, je n’ai aucune motivation pour renouveler mon statut FB-Plat comme Pititom (voir les détails dans l’introduction de son FR ici), ne pouvant compter sur la politique de voyage de mon entreprise pour le faire à moindre coût. Créditer des miles sur une autre alliance n’est donc pas un inconvénient significatif.

On sait que BR assure certains vols de/vers CDG avec des 77W en livrée Hello Kitty : cela aurait été un plus amusant, mais le vol du mardi est en livrée standard. Partir de CDG le lundi ? Ce n’était pas négociable : quand on apporte une boîte de surströmming à sa belle-mère pour Noël, le minimum est de lui souhaiter la bonne année le 1er janvier. (Toute la belle-famille Marathon, y compris Belle-Maman Marathon, a goûté au surströmming qui ne les a pas laissés indifférents. Fin du hors-sujet)
photo p1080128a
Donc départ de CDG le 2 janvier.
photo clipboard08b
Le billet étant dûment émis, je n’allais me laisser impressionner par cette affirmation de l’agence de voyage, glissée dans le fatras des conditions tarifaires :
photo clipboard01b
Hum… il suffisait d’aller sur le site de BR pour choisir son siège dans ce diagramme. Le graphisme est certes sommaire, mais toute l’information utile y est : on notera en particulier que BR a l’honnêteté de signaler aux PAX hublotphiles les sièges sans hublot et/ou sur l’aile. Il n’y en a pas en J, mais rares sont les compagnies qui fournissent cette information. Le 3A, à gauche donc orienté plutôt au nord, donc peu vulnérable au contre-jour, me semblait tout indiqué.
photo clipboard04b
Pour ce qui est du catering, la même agence de voyage fait dans le succinct : « Type de Repas : Repas ».
photo clipboard02a
Là aussi, il suffit d’aller sur le site de BR pour découvrir une information beaucoup plus détaillée :
photo clipboard014a
Des menus spéciaux ? Oui, Eva Air en propose également. On notera qu’il n’y a pas de menu kascher (la star des menus spéciaux sur CDG-ARN) : avec une communauté juive de quelques centaines d’âmes à Taïwan, il n’y a pas de marché local. Les musulmans sont également peu nombreux à Taïwan : ce sont surtout des travailleurs immigrés indonésiens, peu clients de vols LC. Voici la liste :
photo clipboard07a
C’est n’est pas lors du premier vol LC que je peux arguer d’une lassitude face au menu standard et je doute fortement d’avoir l’occasion de goûter les huit plats chauds avant que BR ne renouvelle son offre. Je me serais bien laissé tenter par le menu spécial « produits de la mer », mais je doute que cet argument soit suffisant pour justifier un deuxième A/R auprès de ma hiérarchie. J’ai choisi les Spicy Scallops in Royal Style Served with Steamed Rice. On notera qu’on peut choisir de ne pas manger, ou se réserver la possibilité de choisir à bord, mais il n’y a alors que les trois premiers choix.

Pour ce qui est du petit déjeuner, les deux derniers choix plutôt occidentaux ont déjà reçu les éloges de Flight Reporters, et je ne pouvais donc choisir que le Chinese Plain Congee, le petit déjeuner local par excellence. Eva Air permet d’être prévenu avant le vol si un repas choisi n’est pas disponible.
photo clipboard015a

Arrive le jour J, avec un trajet exceptionnellement fluide de bout en bout : ce sont encore les vacances scolaires, on ne part pas en vacances lundi et peu nombreux doivent être les voyageurs d’affaires dès le premier jour ouvré de l’année.
photo img_0205a
Il n’empêche que l’accès des taxis au terminal 1, sous-dimensionnée, est assez encombré, et ma chauffeuse peste tant contre le manque de places de dépose que contre les VTC. (Oui, c’était une femme, très rare dans sa profession, dont l’accent chantait son Portugal natal).
photo img_0210a
Ce n’est pas une vitre brisée, mais un pare-vent décoratif à l’entrée du terminal, juste après les doubles portes automatiques. Joli, mais probablement gênant en période d’affluence.
photo img_0209a
Pur hasard, j’ai été déposé juste au niveau du comptoirs d’enregistrement de BR
photo img_0206a
Un employé, ici à droite, muni d’une liste nominative, filtre les accès aux comptoirs J/Elite, avec sourire et bonne humeur.
photo img_0208a
Un sourire un peu moins marqué de la part de l’employée à l’enregistrement, mais elle est efficace. A 19 kg, je n’utilise que la moitié du quota de 40 kg de bagage en soute que BR m’accorde en J sur ce vol.
photo img_0207a
Quelques maigrelettes décorations de Noël au niveau Départs
photo img_0212aphoto img_0213a
C’est au niveau Arrivées qu’il faut aller pour un peu de spotting, car il est deux étages plus haut.
Arrivée d’un E-195 Flybe en livrée spéciale
photo img_0216a
Un A340 AF est tracté vers une destination inconnue
photo img_0217a
Bonne nouvelle : le 77W d’Eva Air est là, mais je n’en vois que la dérive
photo img_0218a
Je trouve particulièrement réussie la livrée spéciale Tintin de cet A320 Brussel Airlines
photo img_0220a
Un autre A320 Brussel Airlines, en livrée standard
photo img_0231a
A320 Eurowings, avec un Embraer Hop! à l’arrière-plan
photo img_0221a
777-300ER Singapore Airlines
photo img_0222a
De part et d’autre de la ligne du CDG-VAL, les appareils de transport long courrier de l’armée française sont au repos, à leurs points de stationnement habituels
photo img_0224a
Avec F-RADA, F-RADB et F-RADC, trois A310
photo img_0225aphoto img_0227aphoto img_0228a
Et F-RAJB, un A340
photo img_0226a
767-400 United Airlines en livrée Star Alliance
photo img_0229a
A380 Thai Airways
photo img_0230a
Repoussage d’un A320 Eurowings
photo img_0233a
Après ce petit tour d’horizon, quasiment au sens propre du terme, montée à travers les célèbres tubes du Terminal 1
photo img_0235aphoto img_0236aphoto img_0237a
Pas d’attente au contrôle de sortie de l'Espace Schengen : il n’y a personne ni aux sas PARAFE, ni aux guichets manuels de la PAF où le passage sera plus rapide.
photo img_0238a
Le couloir circulaire airside étant totalement aveugle, inutile de s’y attarder.
photo img_0239a
Direction le salon de Star Alliance
photo img_0240a
Accueil cordial par l’un des dragons, dont le comptoir est en face de ce présentoir de journaux.
photo img_0241a
Pour ce qui est de la vue extérieure, il ne faut rien espérer : on aperçoit ceci
photo img_0242a
…avant de descendre à l’étage inférieur où il n’y a aucune fenêtre extérieure
photo img_0243a
Le seul espace à l’air libre est cette minuscule courette pour fumeurs qui ne déparerait pas dans une prison avec son filet anti-évasion qui renforce son aspect carcéral et son absence total de vue vers l’extérieur
photo img_0244a
Salon totalement aveugle, donc plutôt dégagé et pas bondé.
photo img_0245a
L’offre alimentaire est assez minimaliste : pain et viennoiseries
photo img_0247a
Salade, fromage et cold cuts
photo img_0248a
Fruits et yaourts
photo img_0250a
Il y a du muesli, mais ne sachant pas à quoi m’attendre, j’avais pris ma dose chez moi.
photo img_0252a
Desserts, pas mieux que dans le salon du terminal 2 d’ARN
photo img_0246a
Je vais terminer d’un coup deux plats chauds sur trois !
photo img_0249a
Machine à café standard
photo img_0251a
Bonne nouvelle, il y a des prises électriques (type E/F) derrière le canapé où je me suis installé. Il est le long d’une cloison couverte d’un miroir, et c’est dans celui-ci que j’ai pris cette photo.
photo img_0253a
Mauvaise nouvelle : cette paire de prises et celle de l’autre côté n’est pas alimentée. Je l’ai signalé à la dragonne en sortant du salon : elle était en train de noter quelque chose et n’a pas cherché à me donner l’impression que l’information l’intéressait.
photo img_0257a
Ma sélection
photo img_0254a
Un présentoir de magazines
photo img_0255a
La connection au réseau wifi est raisonnablement rapide et le débit est bon.
photo img_0256a
Les toilettes sont propres, mais le cache de la chasse d’eau encastrée a disparu ici (avec les reflets, la photo fait moins négligé que la réalité)
photo img_0258a
Et l’un des trois urinoirs est condamné
photo img_0259a
C’est plus ou moins l’heure d’embarquer : je quitte le salon, sans m’intéresser à ces boutiques qui ne m’intéressent jamais.
photo img_0260a
Long cheminement sous le tarmac vers le satellite 5
photo img_0261a
Les satellites d’embarquement du Terminal 1 sont notoirement spotter-unfriendly pour qui s’intéresse à l’avion dans lequel il va embarquer et celui-ci ne fait pas exception à la règle.
photo img_0262aphoto img_0264a
Passage de TF-GAY,un A330 Wow Air
photo img_0263a
N’ayant pas pu alimenter mon PC au salon, serait-ce possible de le faire dans la salle d’embarquement ?
photo img_0265a
On pourrait imaginer que cette prise, en face de mon siège, ou celle qui est juste à côté du siège où je me suis assis, serait alimentée.
photo img_0266a
Erreur, ces prises sont purement décoratives. La prise alimentée dans le coin est celle qui est au pied de ce couple de PAX au fond à gauche, et s’ils font partie de mes lecteurs, je les remercie à nouveau d’avoir branché pour moi le cordon d’alimentation de mon PC qui est tout juste assez long.
photo img_0267a
L’embarquement J/Elite commence, et peut-être bien aussi les PAX éco à la porte voisine
photo img_0269a
Une sélection de journaux très branchés idéogrammes, mais il y a Le Figaro à l’extrémité.
photo img_0270a
L’instant porte pour les fans
photo img_0271a
Deuxième dose d’instant porte pour les fans de cet équipement aussi indispensable au sol qu’inutile en vol.
photo img_0272a
Tout d’un coup, comme si une porte venait de s’ouvrir dans un autre monde, c’est un brouhaha en mandarin avec cet accent taïwanais si particulier qui me fait revenir d’un coup dans une île qui j’ai quittée il y a déjà quatre ans et demi. Oui, bien sûr, des amies taïwanaises se sont succédées à Paris depuis et Mme Marathon a fait preuve de beaucoup de compréhension lors de longues conversations qu’elle avait un peu beaucoup de mal à suivre, mais ce n’était pas la même chose. (Voyez au besoin le bonus de ce FR pour comprendre)
photo img_0274a
Ce long moment d’émotion passé, voyons mon siège : les avgeeks auront reconnu des sièges Cirrus de Zodiac Aerospace (j’ai un peu révisé avec cette antisèche avant ce vol)
photo img_0273a
Il est au hublot, et même à deux hublots, mais il est aussi très loin de ces hublots
photo img_0275aphoto img_0391a
Les couples, comme celui-ci, n’ont pas le choix : soit ils sont ensemble au centre,
photo img_0277a
…. soit ils sont rigoureusement séparés si l’un d’eux tient à être au hublot, car le décalage entre les sièges réduit au minimum la communication visuelle entre les sièges de part et d’autre d’un couloir.
photo img_0284a
Une fois tout le monde placé, ça se calme très vite dans la cabine, et c’est tout au cours du vol (pas trop souvent, heureusement) que se rappellent au souvenir de toute la cabine avant les gêneurs de service, j’ai nommé PAX5A et PAX5D. (Eva Air nomme curieusement 5G et 5D les deux sièges milieu de la cinquième rangée , comme gauche et droite, sauf qu'elles sont dans l'ordre inverse : le 5G est à droite, le 5D est à droite). Enfin, c’est surtout PAX5D qui est un problème, car PAX5A est un garçon qui doit avoir dans les 5 ans et qui m’a semblé très sage. En revanche, Mme PAX5D, s’adresse à lui de l’autre côté du couloir à un niveau sonore qui lui aurait permis de gérer son enfant s’il avait été en 1K. Elle s’adresse tout aussi fort aux PNC, exclusivement en français, réclamant une FOUR-CHET-TE ! en détachant chaque syllabe, suffisamment fort pour que toute la cabine le sache.

Je parie un TWD que Mme PAX5D est une épouse d’expat, partie avec son fils fêter Noël en France en famille pendant que son mari travaillait (Noël n’est pas un jour férié à Taïwan, mais le 1er janvier l'est), et revient à Tianmu 天母, le quartier des expats que l’absence d’enfant à charge m’a permis de fuir quand j’habitais Taipei (quand on a des enfants, on est bien obligé d’habiter à proximité des écoles internationales). Non, ce n'est pas elle qui est floutée dans cette photo; elle n'était pas encore à bord.
photo img_0276a
Revenons à l’aménagement de la cabine :
La tablette en deux parties se déploie à partir d’un logement sous la desserte : elle est de belle taille mais trop haute pour utiliser confortablement mon PC
photo img_0278a
Les diverses commandes sont directement accessibles quand on est assis, et la prise secteur est alimentée dès l’embarquement.
photo img_0279a
Le casque audio – je ne l’ai pas utilisé.
photo img_0281a
Un pyjama est proposé : il y a deux tailles (M et L), et je l’ai trouvé de bonne qualité
photo img_0285a
Le contenu est très classique, mais le kit de confort est présenté dans une trousse Rimowa semi-rigide. Esthétique, mais je trouve peu pratique le soufflet qui en limite l’angle d’ouverture. Je n’exclus pas une opération chirurgicale à son sujet si j’envisage de la réutiliser.
photo img_0289aphoto img_0290a
La fiche de sécurité recto verso.
photo img_55978a
Vous aviez remarqué le logo Wifi sur la porte : en voici les tarifs. Pour des raisons de confidentialité, il est très mal vu dans mon entreprise de travailler dans un avion, et je n’avais donc aucune justification à un alourdissement de ma note de frais.
photo img_0358a
Rares doivent être les PAX qui manquent d’espace pour les jambes.
photo img_0282aphoto img_0283a
L’instant patère pour GRMY
photo img_0305a
La moquette est propre
photo img_0423a
Les PNC s’accroupissent systématiquement au niveau des PAX à chaque interaction individuelle avec eux.
photo img_0288aphoto img_0304a
Boisson d’accueil et oshibori sur un plateau
photo img_0291a
Plus de 90 cm entre le dossier du siège et la surface de l’écran : je n’ai absolument pas le bras assez long pour utiliser ses fonctions tactiles en restant confortablement assis.
photo img_0492a
La diagonale est de 15", selon ma mesure, ce qui n’est pas un luxe vue la distance depuis le visage.
photo img_0293a
Ca ne se voit guère de jour, mais le plafond est piqueté de LEDs pour donner une impression de ciel étoilé.
photo img_0302a
Je laisse le menu (bilingue chinois – anglais) à l’appréciation de mes lecteurs.

Un aperçu du poste pendant l’embarquement ; le CdB finira bien sûr par fermer la porte.
photo img_0303a
La passerelle se sépare de l’avion et on commence à repousser
photo img_0306a
Le départ est indiscutablement ponctuel
photo img_0309a
Le départ du Terminal 1 donne l’occasion d’une nouvelle séance de spotting : A319 Lufthansa
photo img_0308a
A321 Lufthansa
photo img_0312a
A330 Turkish Airlines
photo img_0311a
La démonstration de sécurité est réalisée avec un thème de danse qui se laisse regarder
photo img_0313a
Mes lecteurs, voyageurs chevronnés, le savent sans doute, mais c’est l’écran ci-dessous qui m’a appris que le mode avion se dit 飛航模式 en chinois
photo img_0314a
Le personnel de piste effectue sa danse traditionnelle
photo img_0322a
… pendant que la démonstration de sécurité continue sa danse tout aussi traditionnelle
photo img_0325a
A321 Aegean
photo img_0316a
737 LOT
photo img_0319a
Je me fais des idées, ou l’A380 TG aurait besoin d’un ravalement ?
photo img_0326a
On dirait un appareil en stockage prolongé
photo img_0320a
Du côté droit, ce n’est pas mieux
photo img_0332a
787 Norwegian Long Haul
photo img_0331a
767 United Airlines
photo img_0334a
787 United Airlines, recto verso
photo img_0335aphoto img_0336a
A321 Lufthansa au contact et A330 Turkish Airlines tracté
photo img_0338a
Les voies et la station du CDG-VAL du Terminal 1
photo img_0339a
A330 XL Airways (pas très net) et l’arrière d’un 737 Transavia
photo img_0342a
737 Royal Air Maroc
photo img_0344a
757-200 La Compagnie
photo img_0345a
Dernier aperçu du 787 United
photo img_0347a
Arrivée d’un 737 Turkish Airlines
photo img_0349a
Notre avion va s’engager sur la piste 9R bien plus loin que les avions qui arrivent du Terminal 2, ce qui empêche toute vue aérienne du Terminal 1. Un 787 American Airlines vu au début de la course d’élan.
photo img_0350a
On est déjà au niveau des zones de maintenance et de fret quand on prend l’air
photo img_0351aphoto img_0352a
L’aéroport du Bourget (LBG). Le plafond assez bas ne permet pas d’espérer grand-chose du paysage
photo img_0354a
Le voici d’ailleurs après la montée
photo img_0359a
Le prélude (sic) :
Port Wine Foie Gras
Shrimp with Mango Salsa

photo img_0362a
Trois centimètres de diamètre : le prélude est piano.
Je ne suis pas un spécialiste de foie gras, mais je n’ai pas été emballé.
photo img_0364a
Puis la nappe est posée sur la tablette. J’aime bien son motif
photo img_0366a
Une brèche dans la couverture nuageuse : où est-on ?
photo img_0374a
C’est le moment pour dire tout le mal que je pense de la géovision d’un 77W Eva Air.
photo img_0369a
Très similaire à celle d’un A330 Finnair, elle n’a qu’un programme qui défile immuablement, en version chinoise puis anglaise.
photo img_0373a
Comme dans le géovision de l’A330 Finnair, la position de l’avion est régulièrement masquée par une photo touristique
photo img_0372a
Une géovision un tant soit peu interactive m’aurait permis d’identifier sur le champ le lac de Constance
photo img_0377a
L’aéroport de Friedrichshafen (FDH) se trouve au centre de cette photo, partiellement masqué par les nuages
photo img_0374b
Constance, côté allemand de la frontière germano-suisse, presque entièrement rive droite du Rhin qui s’écoule vers l’Untersee à l’extrême gauche de la photo.
photo img_0378a
Revenons au service : les PNC ont mis un tablier pour protéger leur uniforme de base. Elles s’activent en J : j’ai compté à un moment sept PNC présentes simultanément dans la cabine J avant !
photo img_0379a
Le chariot est recouvert d’une nappe décorative
photo img_0381a
Un verre d’eau (parce que je n’ai pas envie d’une autre boisson), sur la nappe, avec la serviette contenant un jeu de couverts.
photo img_0382a
Voici les couverts, mais comme les PNC les ramassent à chaque plat pour en apporter d’autres au plat suivant, je vais utiliser bon gré mal gré quatre paires de couteaux-fourchettes.
photo img_0386a
Les accessoires : pain, beurre (annoncé comme étant d’Isigny), vinaigrette au vinaigre balsamique, sel et poivre.
photo img_0384a
Mayonnaise Crab Cake
Là, il y a un peu plus à manger, et j’ai préféré à ce qui avait précédé.
photo img_0385a
Je choisis un autre morceau de pain dans la panière que me présente une PNC, laquelle le place – horresco referens – à l’envers dans cette coupelle qui est d’ailleurs très inadaptée à cet usage : elle s’y prendra à plusieurs fois (je voudrais vous y voir, à un mètre de distance avec des pinces de service).
photo img_0388a
Bref, dès qu’elle a le dos tourné, je le place à l’endroit, n’ayant pas l’intention d’inviter le bourreau à ma table.
photo img_0389a
La géovision indique la trajectoire du grand cercle qui n’a rien à voir avec la route réellement empruntée qui passe au sud de l’Himalaya.
photo img_0387a
On est à peu près là
photo img_0397a
… et voici un bref intermède montagneux présumé autrichien
photo img_0393aphoto img_0395aphoto img_0396a
Ginger and Carrot Soup (et quelques petits croûtons)
photo img_0398a
L’assiette est grande, mais elle est conçue pour contenir peu. Cela dit, la soupe n’est pas le plat principal, mais simplement un intermède plaisant.
photo img_0399a
Mixed Salad Served with Balsamic Artichoke Dressing
(l’autre option était Whisky Cocktail Dressing).
Il y avait trop de mozzarella à mon goût.
photo img_0400a
On arrive enfin au plat que j’avais commandé à l’avance, et qui ne fait pas partie du catering disponible par défaut à bord :
Spicy Scallops in Royal Style Served with Steamed Rice
Dans le monde gastronomique chinois, le mot “épicé” n’est pas à prendre à la légère. Je suis assez invulnérable à ce sujet - ce plat me l'a confirmé, mais je connais des gens qui auraient eu du mal à terminer.
photo img_0403a
L’offre de fromages, fruits, glaces et autres desserts, sur le chariot que les PNC ont aimablement reculé un peu pour me faciliter la photo
photo img_0405a
Pour moi, ce sera simplement une assiette de fruits. Ca fait très chic de passer beaucoup de temps à table, et ce repas a duré 80 minutes chrono, soit au moins le double du temps qu’il méritait. Ou plutôt j’ai passé un total de quarante minutes avec mon ordinateur entre chaque plat, profitant de la taille de la tablette.
photo img_0406a
Après le débarrassage, les PNC distribuent une bouteille de 50 cl d’eau à chacun
photo img_0407a
Un lecteur m’a déjà expliqué que les bouteilles d’eau à bord peuvent provenir d’un excédent de stock du vol aller, voire même d'un vol d'une autre compagnie aérienne. Admettons que le vol BR87 du 1er janvier 2018 était assez vide en J. Il n’empêche que l’étiquetage montre que cette entreprise taïwanaise fait venir cette eau de Fiji. Certes, il arrive que le secteur agricole taïwanais se plaigne du manque de précipitations pour leurs cultures adaptées à un climat très humide, mais on aura du mal à me convaincre que Taïwan manque d’eau potable.
photo img_0408a
Quand Eva Air demande à ses PAX de ne pas gaspiller les kits de toilette mis à disposition dans les WC, dans le noble but de sauver la planète, ils pourraient aussi faire attention à leur politique d’achat.
(La formulation en anglais est un peu inattendue, mais c’est une stricte traduction du texte en chinois)
photo img_0411a
Voici un échantillonnage de ces fournitures : celle que j’ai utilisé à plusieurs reprises au cours du vol comme le font la plupart des passagers d’Eva Air, dixit Eva Air,
photo img_0418a
Et celles-ci que je n’ai sorties que pour la photo. Il y a aussi des oshiboris emballés.
photo img_0419a
Savons et autres
photo img_0416a
Les WC à l’arrière de la première cabine J sont beaucoup plus grands que ceux des A32x auxquels j’étais habitué : plus d’1,30 de large, ce qui permet d’avoir le luxe d’une porte d’un seul tenant ouvrant vers l’extérieur, et non d’une porte à deux battants articulés se repliant vers l’intérieur.
photo img_0409a
Pas de pictogramme genré au sujet de la grande table à langer
photo img_0412a
… qui occupe les 0,90m de profondeur et se rabat au dessus du siège de WC, masqué ici en bas à droite.
photo img_0413a
Le sol en imitation bois, que je trouve plus agréable à la vue que le revêtement anti-dérapant que l’on voit souvent en ce lieu.
photo img_0417a
Une petite décoration florale, doublée par le miroir
photo img_0420a
Patatras ! un sac de déchets s’est renversé dans le galley, déversant une petite partie de son contenu. Personne n’est parfait.
photo img_0421a
Tournons charitablement le dos et regardons plutôt la cabine.
photo img_0422a
Pff… si le hublot avait été plus proche de mon siège, j’aurais vu plus tôt ce 77W Turkish Airlines en sens inverse, et eu le temps de zoomer plus. C'était le vol TK1 IST-JFK, assuré par TC-JJG
photo img_0424a
Dans le galley, boissons et nourriture à grignoter en libre service
photo img_0431aphoto img_0432a
La nuit est tombée, scintillant brièvement d’étoiles au plafond, mais elles seront éteintes par la suite.
photo img_0433a
Il est l’heure de prendre quelques heures de sommeil. Le siège est lie flat
photo img_0434a
Je n’ai pas dormi très longtemps – deux heures et demie seulement – parce que j’avais trop chaud. On n’en est donc que là (en version chinoise)
photo img_0435a
… et en version anglaise
photo img_0440a
… avec une publicité institutionnelle réduisant d’autant la durée de la carte
photo img_0443a
Une PNC me propose une carte de quelques en-cas; j’en choisis un un peu au hasard
photo img_0436a
Le voici ; je crois me souvenir qu’il était question de burger
photo img_0441a
Le CdB a tendance à oublier à éteindre le témoin « attachez vos ceintures » pendant longtemps après une zone de turbulences
photo img_0446a
Ce qui n’empêche pas les PAX d’utiliser les WC
photo img_0447a
Ah ça y est, enfin !
photo img_0448a
Là dessus, je pique un nouveau somme de deux heures et demie, et c’est une PNC qui me réveille pour le petit déjeuner (elle avait demandé au début du vol si je voulais être réveillé pour les repas). On est entré dans l’espace aérien chinois au sud du Yunnan.
photo img_0451a
On se souvient que j’avais choisi pour le petit déjeuner Plain Chinese Congee. Le congee, stricto sensu, c’est ça : un gruau de riz, pas très vendeur.
photo img_0457a
Mais évidemment, tout dépend de ce avec quoi vous allez l’assaisonner. Il n’y a pas plus taïwanais que la viande de porc séchée (ci-dessous à gauche, à bien mélanger dans le congee, car seul, c’est un aliment plutôt pulvérulent qui a tôt fait de vous étouffer. La peau de tofu 豆腐皮 (à droite) fait aussi partie de mes ingrédients favoris.
photo img_0456a
C’est en fait la quintessence du petit déjeuner taïwanais, le genre qui vous fait gravir des montagnes au sens propre du terme.
photo img_0453a
Un peu d’omelette et de viande
photo img_0458a
S’ensuivent des fruits
photo img_0460a
C’était presque un sacrilège de boire un café avec, d’autant que mes lecteurs les plus fidèles savent qu’il n’y a pas pire qu’un mauvais café taïwanais. (J’avais un peu oublié ce détail)
photo img_0449a
J’aime décidément bien cette nappe qui glissait un peu sur la tablette
photo img_0461a
… beaucoup moins cependant que ces baguettes qui ont malencontreusement glissé dans mon sac.
photo img_0459a
Un oshibori bienvenu pour faire passer le café
photo img_0462a
Un petit tour pour découvrir le galley à l’avant droit, l’avant gauche permettant l’accès au poste
photo img_0463a
Instant porte côté intérieur
photo img_0464a
La géovision, sur un fond d’image satellite de la Terre vue de nuit, indique maintenant la route à peu près complète. Sur une planisphère, elle semble presque rectiligne, alors que ce n’est pas du tout la trajectoire la plus courte géométriquement.
photo img_0467a
On va survoler 香港 ([xiānggǎng], en mandarin)
photo img_0470a
… que les Occidentaux connaissent sous une déformation de la prononciation en cantonais : Hong-Kong.
photo img_0471a
Au loin, au nord, Shaoguan,que mes lecteurs connaissent par la lecture du bonus de ce FR CAN-HAK
photo img_0473a
Mais sous l’avion, c’est Hong-Kong, et plus précisément Yuen Long 元朗
photo img_0475a
Au centre, la masse sombre est la montagne Tai Mo Shan大帽山
photo img_0477a
Shatin 沙田, au premier plan, et Taipo大埔, au second plan à gauche. Il aurait fallu être de l’autre côté pour voir le centre de Hong-Kong
photo img_0478a
A partir d’ici, la route aérienne part plein est pour s’écarter de la côte chinoise, puis se dirige vers TPE.
photo img_0481a
Annonce standard de l’atterrissage dans 30 minutes, à peu près inaudible comme toutes les annonces du poste. A l’IFE, le même message est affiché en anglais, en chinois (idéogrammes traditionnels en usage à Taïwan et à Hong-Kong, et idéogrammes simplfiés en usage en Chine populaire et à Singapour), et en japonais, cette dernière version étant de loin la plus encombrante à l’écran.
photo img_0486a
La lumière revient dans la cabine
photo img_0488a
Un rappel à l’IFE des différents produits alimentaires interdits d’importation sans précaution sanitaire : tout produit carné, sous quelque forme que ce soit, et tous végétaux non cuits.
photo img_0489a
Importer frauduleusement un durian (la boule à piquants qui dépasse du chariot) peut vous coûter au minimum 3000 TWD d’amende, mais le maximum n’est pas précisé.
photo img_0490a
Ce n’est pas un bonbon, mais tous les bonbons que j’ai pris avant la fin de la descente… en photo uniquement.
photo img_0494a
Lever de soleil sur le profil des montagnes à droite de l’appareil
photo img_0495a
Descente au-dessus de la plaine du nord-ouest de Taiwan
photo img_0501a
Les étangs de Taoyuan reflètent deux siècles et demi de mise en valeur de cette plaine qui était à l'origine peu fertile. Les Taïwanais les font remonter au creusement du canal de Siaoli en 1741, comprenant quatre étangs et desservant six fermes. L'immigration massive en provenance du continent firent se multiplier ces étangs de pisciculture : il y en avait près de 9 000 dans les années 70. L'industrialisation de la région a suscité le drainage d'une majorité d'entre eux, mais il en reste encore plus de 3 000 : les aérateurs trahissent ceux qui sont toujours exploités.
photo img_0503aphoto img_0505a
We have landed at Taipei Taoyuan International Airport
photo img_0511a
Freinage très énergique sur la piste, pour ensuite attendre plutôt longtemps ici
photo img_0523a
…et à nouveau là derrière un appareil Tigerair.
photo img_0535a
Pas d’explication, mais je suppose que la porte n’était pas encore disponible, pour lui ou pour nous.
photo img_0533a
Ma meilleure photo de la brochette d’A320 Tiger Air Taiwan stationnés au large
photo img_0524a
A321 Eva Air au large
photo img_0529a
Il va quand même bien y avoir une petite place pour nous ?
photo img_0536a
Je n’ai pas réussi à faire mieux avec ce 777 Nokscoot complètement à contre-jour ; je ne connaissais pas cette joint venture entre Nok Air et Scoot.
photo img_0539a
A321 Philippines Airlines
photo img_0543a
737 JAL qui aurait mérité plus de lumière pour éviter le flou
photo img_0545a
737 Malaysian Airlines en livrée rétro
photo img_0547a
A321 Air Macau
photo img_0548a
Ce MD-80 Far Eastern Air Transport est une vieille connaissance : vous pouvez lire des récits de vol à son bord ici et . Plus de six ans déjà… c'était l'époque où la sécurité des vieux MD80 Far Eastern Air (laquelle sortait de trois ans de faillite) faisait un peu peur, par rapport aux rassurants ATR72 Transasia Airways. On sait ce qu'il en est advenu par la suite
photo img_0549a
Dans cet alignement d’appareils Eva Air, cherchez l’intrus
photo img_0551a
Non, ce n’est pas cet A321 en livrée Hello Kitty, mais l’A330 Hong Kong Airlines qui est juste derrière
photo img_0554a
Il y a la place pour des messages de bienvenue polyglotte, car nous avons dû arriver à la porte la plus éloignée de l’immigration.
photo img_0555a
Taïwan, c’est loin
photo img_0556a
.. et l’immigration taïwanaise aussi
photo img_0558a
Je reconnais à son crédit que l’attente est nulle à l’immigration
photo img_0560a
Descente vers la livraison des bagages
photo img_0561a
Les priorités sont respectées et les premières valises commencent déjà à sortir ; la mienne arrive deux minutes plus tard.
photo img_0562a
Je n’aurai guère eu le temps de détailler cette décoration dans cette salle
photo img_0563a
Il ne me reste qu’à changer un petit peu d’argent liquide (contrairement à l’habitude dans les aéroports, les bureaux de change manuel de TPE et TSA prennent des commissions très raisonnables), et trouver laquelle de mon stock d’Easycards a encore suffisamment de crédit pour prendre le métro
photo img_0565a
Ouverte avec des années de retard, la ligne de métro de l’aéroport est toute neuve.
photo img_0566a
Un écran fournit des informations de vol, et un accès internet par wifi me permet de charger ma messagerie.
photo img_0567a
Il y a des prises multistandard pour recharger son portable et autre appareil de faible puissance.
photo img_0591a
Dernier aperçu de TPE
photo img_0570a
Cette ligne de métro rend caducs pour moi les bus 1819 de la compagnie Kuo-kuang que j’ai pris un si souvent : à 160 TWD, le tarif est quasiment le même, mais le confort est supérieur et le trajet est indemne de bouchons pendulaires. (Les différentes lignes de bus ex-TPE desservent des arrêts intermédiaires, donc elles gardent leur pertinence pour aller ici ou là dans l'agglomération.)
photo img_0571aphoto img_0585a
Ce bras mort du fleuve Danshui constitue une zone inondable : Taipei est un goulet d’étranglement dans l’exutoire d’un immense bassin versant. Il n’y a ici aucun bâtiment, uniquement des installations sportives légères qui peuvent tolérer une submersion exceptionnelle, des espaces verts et des pistes cyclables.
photo img_0579aphoto img_0581a
Dans ce paysage, le viaduc de Xinbei (= New Taipei City) franchit à faible hauteur une grande étendue : moins de piliers signifie moins de fondations profondes et moins d’obstacles à l’eau en cas de crue.
photo img_0588aphoto img_0590a
Arrivée dans une partie entièrement nouvelle du hub de transport de la gare centrale de Taipei. J'ai aperçu un panneau indiquant un enregistrement en ville : une information à creuser pour le vol de retour.
photo img_0593a
Le bâtiment de la gare centrale évoque un temple. Construit en 1989, il fait très daté désormais.
photo img_0594a
Les montagnes ne sont jamais loin à Taipei
photo img_0595a
Bonne année et bon vols !

PS : ce FR est suffisamment long pour que je m'autorise à faire l'impasse sur un bonus taïwanais. Mais rien ne vous interdit de (re)lire, liker et commenter) les nombreux FR de/vers TPE et TSA que j'ai largement agrémentés de bonus dans le passé ;)
See more

Verdict

EVA Air

7.9/10
Cabin6.0
Cabin crew10.0
Entertainment/wifi6.5
Meal/catering9.0

Star Alliance Lounge - 1

7.1/10
Comfort7.0
Meal/catering6.5
Entertainment/wifi8.0
Services7.0

Paris - CDG

8.9/10
Efficiency10.0
Access7.5
Services8.0
Cleanliness10.0

Taipei - TPE

9.5/10
Efficiency10.0
Access10.0
Services8.0
Cleanliness10.0

Conclusion

L'éloignement excessif des hublots est pour moi un défaut rédhibitoire de l'aménagement de cette cabine : pour bien voir le paysage, il faut ranger au moins partiellement sa tablette et se lever, ce qui est inacceptable à mes yeux. Je veux bien ne pas prendre en compte l'obligation d'être au centre si on veut communiquer avec un compagnon de voyage (en pratique, ce n'est jamais un besoin pour moi en J), mais je le relève néanmoins. Contrairement à la plupart des PAX en classe avant, je ne valorise pas particulièrement un siège full access : en J (dans les vieux NEV4 AF) comme en Y, je ne ressens pas ou peu le besoin de quitter mon siège pendant un vol LC, si celui-ci est au hublot.
Le siège est bien assez long en position lit pour moi.

Les divertissements constituent un deuxième point faible de cet aménagement de la cabine. L'écran est trop loin pour pouvoir être utilisé en mode tactile de manière confortable, l'offre de jeux est pauvre, et la géovision non interactive est non seulement obsolète, mais fournit rarement l'information souhaitée. Je ne me suis pas intéressé à l'offre audio/vidéo.

Face à ce hard product très décevant, c'est le soft product qui sauve BR. La variété des menus disponible est très satisfaisante et le fait de pouvoir les réserver à l'avance garantit d'avoir son plat préféré. De leur côté, les PNC sont au top; j'ai apprécié leur courtoisie souriante, et l'équilibre entre efficacité et discrétion. Seul regret : un protocole de service qui fait durer excessivement le repas principal - c'est la note de restauration que je pénalise un peu à ce sujet.

Je n'attendais pas monts et merveilles d'un salon à CDG1 et je n'ai pas été surpris. Totalement aveugle, ne permettant de voir le ciel qu'à travers d'inesthétiques filets, il fait tout pour empêcher la vue d'avions. La maintenance est insuffisante : un équipement en panne et identifié comme tel, ça arrive. Mais deux blocs de prises électriques HS et deux problèmes indépendants dans les WC, c'est de la négligence caractérisée. Je n'ai d'ailleurs pas eu l'impression le problème de prises HS intéressait vraiment la dragonne à laquelle je l'ai signalé. Le buffet fait le job pour un petit déjeuner tardif, mais rien de plus. Le seul point correct est l'accès internet et la presse écrite.

Ce n'était pas un jour de grand départ à CDG, loin s'en fallait : l'accessibilité et l'enregistrement apparaissaient sous un jour flatteur. N'empêche que même un jour creux, le couloir de dépose des taxis à CDG1 est saturé.

Attente nulle à l'immigration à TPE, ainsi qu'à la livraison des bagages, contrepartie d'un très long cheminement airside. Le métro semi-direct pour le centre ville change la vie : rapide, confortable, à peine plus cher que les bus qu'il rend en partie obsolètes. Qui plus est, le trajet sur de hauts viaducs fournit des vues beaucoup plus intéressantes qu'en bus ou taxi. Je n'ai pas eu le temps de vérifier l'existence d'accès internet dans l'aéroport, mais il y en avait dans le train.

Information on the route Paris (CDG) Taipei (TPE)

The contributors of Flight-Report published 15 reviews of 2 airlines on the route Paris (CDG) → Taipei (TPE).


Useful

The airline with the best average rating is EVA Air with 8.1/10.

The average flight time is 12 hours and 56 minutes.

  More information

46 Comments

  • Comment 425635 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 8088 Comments

    Merci de ce FR qui te conduit vers des terres bien connues et change des AR vers ARN ! Tu commences bien l'année.
    Ton choix de vols confirme une pratique répandue : quand c'est pour le business mieux vaut un vol direct.
    Très joli spotting à CDG mais ton A321 de WOW est un 330.
    A bord je trouve la cabine agréable et ta note severe pour du full flat full acesss mais tu en expliques bien les raisons. je te suis en revanche sur les sièges milieu qui ont l'inconvenient de créer trop de distance quand on voyage à deux.
    Belle offre de repas tout à l'air bon et est très bien présenté avec élégance et plein de détails sympathiques.
    Les PNC (en effet très nombreuses) sont professionnelles, courtoises et très attentives aux besoins des passagers : un bonheur sur un vol aussi long.

    • Comment 425674 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      Ce n'est pas l'envie qui me manque d'effectuer un déplacement professionnel par le chemin des écoliers, mais mes priorités de FRiste sont difficilement opposables à celles de mon entreprise :)
      J'ai corrigé pour le Wow Air :(
      J'ai mis à jour ma conclusion (mais pas ma note de confort), car le full access n'est pas du tout une priorité pour moi.
      Les PNC d'Eva Air fournissent un service raffiné sans être guindé, sympathique mais pas envahissant.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 425648 by
    LUCKY LUKE 2221 Comments

    Une belle surprise de ta part que ce FR alors que l'on pouvait légitimement s'attendre à ton 1er CDG-ARN de l'année.
    Comme Christophe le dit ci-dessus, ta notation des paramètres confort et IFE peut paraître sévère mais quand on lit tes explications, c'est justifié. A ces prix là et dans cette classe là, on a le droit d'exiger le meilleur dans tous les domaines. C'est quand même un produit solide dans l'ensemble, qui fait rêver le pauvre pax éco ayant "subi" 13 heures durant l'inconfort et l'exiguité de l'éco à 10 de front de ce même type d'avion, de cette compagnie et sur cette même ligne il y a quelques années...
    Spotting classique à CDG et à TPE toujours apprécié même s'il n'aura révélé cette fois-ci aucun scoop, mais une fois n'est pas coutume...
    Merci du partage.

    • Comment 425675 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      Je me suis fait un malin plaisir de ne pas dévoiler prématurément ce retour aux sources (Flight Report est né quand j'étais à Taïwan !)
      Je sais gré à mon entreprise de me faire voyager en J en long courrier : certains de nos concurrents sont beaucoup moins généreux ! Pour avoir subi à mes frais le 3-4-3 d'un 777 AF, j'imagine volontiers ce qu'il en est chez Eva Air, et bien d'autres.
      Je regrette de n'avoir pu susciter un autre de tes improbables détours dont tu as le secret ;)
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 425663 by
    indianocean GOLD 6677 Comments

    Si tu devais repartir sur Taiwan dès la saison prochaine IATA, tu pourras voler sur Air France qui réouvre trois fois par semaine la liaison sur Taipei en B&B. Et cette fois-ci, en direct sans passer par Hong Kong. Ce qui ne t'empêchera pas de voler au-dessus de l'ancienne colonie.
    Ca te permettra également de renouveler ton statut Flying Blue Platinum ;-)

    Quant à ton sentiment à propos des sièges Cirrus, tu auras malheureusement du mal à trouver mieux vu que la grande majorité des sièges en Full Flat et Full Access est justement éloigné des hublots, point qui est très important pour toi.

    Mis à part de Hello Kitty que j'abhorre, Eva Air est une compagnie qui me tente. Elle mérite, à mon sens, les 5* Skytrax contrairement à la dernière venue européenne

    Je constate que le PNC exclusivement féminin a un nouvel uniforme qui fait moins militaire.

    " Mme Marathon a fait preuve de beaucoup de compréhension lors de longues conversations qu’elle avait un peu beaucoup de mal à suivre"=> et pas jalouse (LOL)

    Merci François

    • Comment 425676 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      Je ne m'attends pas à revenir souvent à TPE, mais je prends néanmoins note de la future desserte par AF. Reste à savoir à quels tarifs et à quels horaires, face à Eva Air qui offre la souplesse d'un vol quotidien.
      Le full access ayant peu de valeur à mes yeux, je le sacrifierais sans hésiter pour être au plus près du hublot.
      Quel est le rapport entre les 5* Skytrax et la qualité du produit de la compagnie aérienne ? ;)
      Madame Marathon sait que ce n'est pas dans les bars que je fais la connaissance de mes amies qui parlent idéogrammes :)
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 425665 by
    Kethu SILVER 1869 Comments

    Merci beaucoup pour ce report, Mr. Marathon :)

    Cette cabine J a ses défauts, mais qui me gêne un peu moins que toi je pense... Par contre le service à bord, le catering et l'attention portée aux détails fait vraiment envie, le tout semble vraiment très appréciable. Le fait que le repas traîne un peu ne m'aurait guère gêné, vu le temps de vol, mais je comprends que ça puisse déranger.

    A TPE, c'est vraiment fluide et vide ! Période "creuse" d'arrivées, ou aéroport très efficace ?

    Sans doute un des FR qui me plait le plus, en J LC. Merci pour le partage donc.

    Et merci également pour ton lien vers le bonus de ton vol AMS - CDG d'un retour de TPE, qui donne envie d'y mettre les pieds... :)

    A bientôt !

    • Comment 425677 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      La gêne de la durée du repas était modérée, car la taille de la tablette me permettait de repousser un peu l'assiette terminée et de poser à nouveau mon PC pour reprendre mon FR. Les PNC utilisaient leur talent relationnel pour s'excuser systématiquement de m'interrompre, alors que mon PC les gênaient à chaque fois dans leur service. C'est tout un art ;)

      Non seulement j'étais parmi les premiers sortis, car en classe avant, mais c'était manifestement le seul avion à arriver à ce moment là. Il était très tôt : il ne pouvait y avoir que des LC. A l'époque, ma carte de résident était un coupe-file redoutablement efficace, mais je n'ai jamais vu de queue démesurée à l'immigration.

      Taïwan n'a pas de monument ou site qu'il "faut" avoir vu (encore que son Musée National conserve tous les trésors de la Cité Interdite, ce que les Chinois ne pardonnent pas aux Taïwanais), mais c'est un pays épargné par le tourisme de masse qui offre beaucoup de variété en peu de distances, et la qualité de l'accueil y est exceptionnelle.

  • Comment 425672 by
    LGaddict 1289 Comments

    Merci pour ce vol "back to future" (et moi qui pensait que Mme Marathon allait enfin pouvoir garder un moment son petit mari auprès d'elle ;-)

    CDG-1 ne fait pas de miracles, mais quand ce n'est pas trop chargé, ça passe encore. Le Salon Star lui non plus n'envoie pas trop de rêve avec sa configuration blockhaus, mais il est assez spacieux et encore pas mal achalandé. Gageons aussi que la fusion des 3 satellites non-Schengen de CDG-1 va donner quelque chose de bien mieux qu'actuellement.

    A bord, je puis comprendre tes récriminations concernant l'écran et l'éloignement du hublot, mais on reste quand-même dans un produit hard très qualitatif, avec un degré de finition supérieur à la cabine B&B de AF: ciel étoilé, couleurs moins froides...

    Et pas mal de touches haut-de gamme que l'on aimerait bien voir répliquées dans notre chère compagnie nationale, plus de 5 ans après l'annonce de la montée en gamme Best & Beyond: soupe en plus de l'entrée-salade, ingrédients nobles comme truffes et morilles, chariots fromages-desserts, fromage à la coupe et non déposé sur le plateau sur sa réglette dès le début, fromages "nobles" comme le Beaufort et le Langres, touche florale dans les toilettes, trousse Rimowa... Autant de marqueurs d'une bonne classe Affaires et qui font défaut sous pavillon AF.

    Dans les classes avant au départ de l'Europe, et plus encore en mi-journée, les compagnies asiatiques aiment faire durer un peu le repas, mais ça se comprend encore, vu le menu copieux et la durée du vol.

    Petit-déjeuner très marqué du point de vue identitaire, mais si ça permet d’échapper au triptyque œufs-patates-cochonnailles, pourquoi pas? ;-)

    Jolies photo aériennes des Alpes, et aussi du pays d'arrivée, merci .

    • Comment 425744 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      Mme espère toujours, mais sait trop bien que son mari est un incorrigible voyageur.

      La fusion de ces trois satellites de CDG1 améliorerait certainement l’espace pour tous, mais le maillon faible sera l’accessibilité avec l’augmentation du trafic à ce terminal.

      Une qualité de finition supérieure ne compense pas à mes yeux un plan de cabine erroné. Merci néanmoins pour cette liste de détails sur lesquels je ne mettais pas les doigts et qui font de la prestation indiscutablement plus haut de gamme que celle d’AF – je n’imagine pas qu’un rattrapage soit réaliste.

      Qu’il s’agisse d’une cantine d’entreprise ou d’un repas raffiné, je mange toujours très vite : plutôt un avantage dans le premier cas, clairement un handicap dans le second.

      Ce petit-déjeuner typiquement taïwanais était un choix délibéré de ma part ; les deux autres sont beaucoup plus passe-partout pour un Occidental.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 425684 by
    Numero_2 GOLD 9737 Comments

    Merci pour ce FR.

    Le service de jour BR est toujours très agréable et personnellement j'aurais volontiers fait un sort à la carte des vins (même si je sais que le rédacteur ne boit pas d'alcool).

    Toujours cette magnifique trousse Rimowa que je trouve très pratique malgré les soufflets latéraux et que je ne manque pas de réutiliser à chaque voyage.

    Cabine tout à fait classique même si les hublots ne sont pas immédiatement accessibles, il le sont plus que sur le Cirrus v1.0 que l'on retrouve dans les 767 AC (ou même en J NZ).

    Repas bien complet mais la présentation du plat principal n'est pas des plus heureuses.

    "C’était presque un sacrilège de boire un café avec, d’autant que mes lecteurs les plus fidèles savent qu’il n’y a pas pire qu’un mauvais café taïwanais." -> Heureusement des expressos Illy étaient au menu. ;)

    En conclusion on remarque que marathon préfère NEV3/4 au Cirrus, c'est assez rare pour le souligner. ;)

    • Comment 425745 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      « personnellement j'aurais volontiers fait un sort à la carte des vins (même si je sais que le rédacteur ne boit pas d'alcool). »
      - Je n’exerce aucun prosélytisme auprès de ceux qui savent apprécier avec modération.

      Je ne suis pas sûr d’adopter cette trousse en voyage, préférant les trousses souples, mais je lui trouverait sûrement un usage.

      « les hublots sont (…) plus accessibles que sur le Cirrus v1.0 que l'on retrouve dans les 767 AC (ou même en J NZ). »
      - Voilà de quoi me consoler de n’avoir aucune perspective de déplacement professionnel en Nouvelle-Zélande.

      Le plat principal était de la cuisine typiquement chinoise : ce n’est pas l’esthétique de la présentation qui en fait la valeur.

      « Heureusement des expressos Illy étaient au menu. »
      - Voilà ce que c’est que de n’ouvrir la carte des boissons que pour la photo, pensant qu’elles sont forcément trop alcoolisées ou trop sucrées pour moi ;)

      J’incite publiquement AF à vendre ses avions les plus anciens à à Eva Air. Un vol en NEV4 AF avec un catering et des PNC BR : ce serait le rêve ! ;)

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 425702 by
    Chevelan GOLD 13070 Comments

    Un retour aux sources en quelque sorte !
    BR est connue pour son service en J sans faille, c'est validé dans ton récit
    Belle trousse Rimowa qui est distribuée uniquement en P sur TG
    L'arrivée à Taïwan me fais penser au survol de la Dombe situé au nord de Lyon, avec tous ses étangs...
    La très bonne nouvelle est l'ouverture de ligne de métro entre l'aéroport et le centre ville !

    Merci pour le partage, à bientôt !

    • Comment 425746 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      C’était mon premier voyage LC avec BR bien que parti avec un a priori favorable , j’ai été agréablement surpris par la qualité de service.

      La trousse Rimowa est un solide cran au dessus de tout ce que j’ai reçu en J dans le passé.

      Être familier de la Dombe n’est en aucune manière une excuse valable pour faire l’impasse sur la visite de Taïwan ! :)

      Cette ligne de métro était un serpent de mer (ou plutôt des airs, en raison des viaducs sur le trajet) quand je travaillais à Taipei. Reste a espérer qu’il n’y aura jamais de panne bloquant un train sur ces viaducs (Mme a une fois raté son avion de retour en France pour cause de bus en panne sur l’autoroute)..

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 425715 by
    arturo1989 103 Comments

    Nice trip report

  • Comment 425723 by
    cloud_rider 833 Comments

    Merci pour ce FR qui comme d'habitude est agréable à lire. Ce vol a été clairement un très bon vol. Le service est très élégant tout comme la vaisselle est les autres éléments du service qui rappellent beaucoup le pays et sa culture. Vous m'avez convaincu avec le congee, j'ai hate de tester. Le siège a effet l'air d'être bien mais comme vous je déplorerai l'éloignement du hublot.

    A bientôt ;)

    • Comment 425799 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      Une relation taïwanaise qui avait échoué de peu au recrutement des PNC par Eva Air m'a dit que BR cherchait des "girls next door" : des jeunes femmes agréables qui ne donnent pas l'impression d'inaccessibles mannequins de magazines de mode. Ce sympathique équipage correspondait bien à cette description.

      J'ai regretté rétrospectivement d'avoir mis si longtemps à me mettre au congee, jusqu'à des randonnées en montagne où c'était le menu unique.

      Merci pour le compliment !

  • Comment 425725 by
    Bargi62 GOLD 3079 Comments

    Merci pour ce FR très complet:
    Une façon agréable de commencer l’année pour un avgeek même si il s’agit d’un déplacement pro!
    Je trouve la prestation très complète et raffinée.
    Quand au siège il est quand même plus confortable et privatif même si personnellement le Nev4 AF me convient voyageant toujours avec Mme.
    Bravo pour les prises de vues de Hong-kong de nuit.
    A bientôt pour la suite et à nouveau bonne année 2018.

    • Comment 425815 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      Ce vol est une sorte de cadeau de Noël, à ouvrir après le retour de vacances.^^
      Je croyais être le seul à défendre la disposition du NEV4, bienvenue dans ce club très sélectif !
      Je ne suis pas mécontent d'avoir identifié ces quartiers de HK; c'est beaucoup plus difficile de nuit.
      Il faudra attendre plusieurs semaines pour le FR de retour ; à bientôt !

  • Comment 425727 by
    opoman GOLD 1300 Comments

    Bonsoir François et merci pour ce FR particulièrement détaillé.
    Belle introduction, les prix des vols directs sur eva sont assez élevés, mais on est loin des tarifs scandaleux d'AF...
    C'est minimaliste comme déco à CDG 1, pas mieux au salon, qui est dans l'ensemble bien triste.
    Jolie session spotting, tant au départ qu'à l'arrivée!
    J'aime bien cette cabine, et contrairement à toi apprécie tout particulièrement le full access, après, avec l'explication, tes notes prennent tout leur sens.
    Pyjama, trousse de marque, voila de jolis marqueurs en J!
    J'aime beaucoup le ciel étoilé également.
    La carte des vins est alléchante, je suis moins fan de la cuisine mais c'est un gout perso.
    L'attention portée à la vaiselle et au dressage est appréciable, j'aime bien ce repas en plusieurs services.
    Tout a fait d'accord avec les précédents commentaires, notamment celui de Philippe sur les touches de haut de gamme!
    Ce FR m'a permis de lire tes récits précédents, belle découverte, merci.
    A très bientot.

    • Comment 425816 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      AF semble bien remplir ses avions vers HKG malgré des tarifs très élevés, ce qui les dispense de faire un effort tarifaire à destination de TPE.

      CDG1 est de la « génération béton brut » : on est passé à autre chose depuis. Comme tout terminal où ne se trouve pas un trafic de hub, le spotting est hétéroclite et donc beaucoup plus intéressant.

      Le menu est très varié ; c’est un choix personnel d’avoir sélectionné des plats qui ne sont pas du tout européens.

      Je reconnais au repas en plusieurs services le mérite de faire passer le temps quand on le trouve long dans un avion, ce qui n’est quasiment jamais mon cas, et surtout pas dans une cabine que je découvre.

      Il y avait proportionnellement beaucoup plus de bonus dans mes FR taïwanais des premières années du site.

      Merci pour le commentaire ; le retour ne sera posté que dans plusieurs semaines !

  • Comment 425786 by
    Esteban TEAM GOLD 11110 Comments

    Merci François pour le partage !!

    Que d'instants portes ! Merci :)

    Franchement bluffé par le service Eva Air, je trouve non seulement la porcelaine super jolie (peut être moins pratique pour les équipages) mais la nappe est elle aussi, très élégante, un beau changement par rapport aux nappes blanches traditionnelles.

    A très vite !

    • Comment 425818 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      Combien d’instants portes pour faire oublier les coups de fouet en retard accumulés en 2017 ? ;)

      La nappe glisse bien sur la tablette (mais la vaisselle posée dessus suffit à la maintenir en place) et le motif à symétrie de rotation évite d’avoir à la positionner précisément. Résultat : elle est disposée en un tournemain par les PNC, plus rapidement que les nappes blanches habituelles. C’est à ce genre de détail qu’on reconnait un protocole bien pensé pour être à la fois raffiné et efficace.

      A bientôt !

  • Comment 425789 by
    jules67500 GOLD 4823 Comments

    Merci pour ce FR Maitre Marathon !

    Le retour aux sources, afin d'oublier le Surströmming peut-être ? ^^

    Un très beau service proposé par Eva Air ! Pour le prix payé, c'est franchement au-dessus de la concurrence et pas excessif pour un vol direct en Business !

    Les quelques touches haut de gamme sont très appréciées, notamment face aux européennes qui ont récemment changé leurs cabines !

    A bientôt pour le retour qui s'annonce sympathique !

    • Comment 425819 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      Surströmming àNoël et congee au Nouvel An : j’aime sortir des sentiers battus en gastronomie :)
      A la lecture des FR sur la concurrence, le rapport – qualité est sans appel en faveur d’Eva Air sur cette liaison.

      Le retour va se faire attendre un peu ; à bientôt !

  • Comment 425823 by
    Papoumada SILVER 5748 Comments

    Merci François pour ce FR.

    Un retour émouvant à TPE après plus de 4 ans d'absence (c'est fou ce que le temps passe vite...)

    Une cabine dans la norme du marché actuel mais loin des priorités marathoniennes (très personnelles !)

    Un service qui traîne en longueur pour occuper les 12h40 de vol.

    Je note l'originalité des nappes.

    La carte des vins paraît correcte.

    Bon séjour de travail et à bientôt !

    • Comment 425867 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      Je joue au jeu des sept erreurs à Taipei : quelques changements majeurs (la ligne de métro de l’aéroport est le plus évident) et beaucoup de petits détails ici et là. En revanche, la caissière du resto végétarien près du bureau est toujours aussi bougonne ;)

      Qu’il s’agisse du choix de menu ou de l’appréciation du siège, je cultive mes différences :) C’est quand même un autre monde que celui de mes navettes CDG-ARN de l’an dernier.

      A bientôt !

  • Comment 425844 by
    Leadership TEAM SILVER 4419 Comments

    Merci François pour ce nouveau FR retour au source!

    Très bonne idée de prendre Eva Air, clairement la meilleure option et cela même après l'arrivée d'AF l'été prochain.
    Je trouve ta notation de la cabine vraiment sévère, certes tu es un peu loin du hublot mais tu fais face à lui et le plus important c'est le full flat/full access qui est très appréciable sur le Cirrus.

    Exceptionnel Champagne Krug que Françoise aurait sans doute apprécié ;)

    A+

    • Comment 425885 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      Nous avons des priorités différentes ; je me doutais que mon évaluation ne ferait pas l’unanimité de mes lecteurs :)

      Pour moi, certes le siège est full access, mais le plus important, c’est le full flat / au plus près du hublot, et le Cirrus est donc complètement hors des clous. Assis à mon siège, j’étais plus loin du hublot que si j’avais été en siège milieu en éco !

      C’est précisément pour mes lecteurs que j’ai photographié toutes les pages du menu, dont l’offre en éthanol ne me parle pas du tout ;)

      A+

  • Comment 425854 by
    mogoy GOLD 10184 Comments

    Merci François pour ce FR.

    Retour au source en bonne compagnie.
    Les autres options étaient effectivement peu acceptables ou justifiables.

    Je note la présence de Beaux Arts parmi les mag du salon. C’est bien la première fois. En revanche les quotidiens en français ne sont pas légion.
    A bord on retrouve ZE dans les racks. Il faut le noter, si, si !

    L'opération débridage de la rimowa a-t-elle eu lieu ?

    Pulvérulent, fichier je ne crois jamais avoir croisé de ma vie ce terme aussi savoureux que sa signification ne l’est pas.

    « ces baguettes qui ont malencontreusement glissé dans mon sac » un truc à se blesser par surprise lorsqu’on déballe ses affaires à l’arrivée.

    Un bon vol, un bon hard quoi que tu n’en fasses pas grand cas et un catering en BTC avec une belle variété de choix en vol.
    Bref une compagnie qui a tout pour plaire.

    • Comment 425869 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      J’avoue avoir été assez inattentif aux magazines, mais heureusement que mes photos l’ont été pour moi :)

      La nécessité d’une intervention chirurgicale n’est pas confirmée, mais pas question de pratiquer une épisiotomie sur la Rimowa ailleurs que dans un bloc chirurgical moderne avec nécessaire de couture et infirmière spécialisée.

      Fichtre, je ne pensais pas ajouter le mot pulvérulent dans ton fichier !

      Ces baguettes remplacent les baguettes télescopiques (beaucoup plus écologiques que les baguettes jetables) que j’ai malencontreusement oublié d’emporter de Paris.

      Eva Air est assez exotique en Europe, mais elle mérite d’être connue

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 425884 by
    ducourf 776 Comments

    Le voilà donc ce vol vers les idéogrammes et dans de très bonnes conditions !
    Un très beau service dans une compagnie qui reste assez confidentielle, pour tout dire la maison mère m'évoque plus des conteneurs maritime ...
    Dommage pour l'éloignement du hublot, même si je pense que je trouverais ce siège très appréciable pour un vol de cette durée
    Merci François pour ce partage
    A bientôt pour la suite

    • Comment 425887 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      C'est en anglais qu'Evergreen Marine et Eva Air ont des noms totalement différents; en chinois, c'est 長榮海運 et 長榮航空. Evergreen se targue d'avoir inventé le modèle de transport maritime entièrement conteneurisé et à dates/horaires fixes. Un concept qui les préparait bien à leur diversification dans le transport aérien; je semble être le seul à trouver à redire à leur conteneur aérien appelé siège Cirrus :)
      L'éloignement du hublot me gênera probablement moins au retour qui sera entièrement de nuit; à suivre !

  • Comment 425897 by
    A330-200 523 Comments

    Bonjour Marathon,
    Beau cadeau de la part de l employeur avec cette mission en terre connue.
    Personnelement , je trouve comme vous que les siege en epi , pour l avoir teste en best ne permet de profiter reelement des hublots , ceci m a derange egalement ;dela a preferer le nev 4 il y de la marge , d autres produits existent par contre sans avoir ce defaut .
    le salon *alliance est bien decore , la cour exterieur est vraiment carcerale.
    Belle prestation de catering dans l ensemble, pourquoi ne pas avoir pris des options plus occidental ?
    Concernant les pz 5 D et G , une reflexion a haute voix en francais les auraient peut etre calmes ;c est la raison pour laquelke je suis oppose a la presence d enfant en J .
    Beau spotting a taipei.
    Merci pour ce fr et bonne annee 2018

    • Comment 425903 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      Cadeau pas tout à fait désintéressé de l'employeur, consistant à enchaîner douze heures de vol avec douze heures au bureau en mode pompier qui découvre sur place un incendie.

      On est d'accord, il y a mieux que le NEV4 en aménagement en rangs perpendiculaires à l'axe de l'avion, mais les épis inversés ou non ne trouvent pas grâce à mes yeux.

      Un salon sans vue sur l'extérieur part avec un sérieux handicap dans mon évaluation.

      Pourquoi ne pas avoir pris d'options plus occidentales pour le catering ? Pure gourmandise de ma part !

      Je n'avais pas envie de faire un esclandre avec PAX5G et déranger encore plus la cabine. Tant qu'à fermer la J à une catégorie de PAX, ce sont les adultes mal élevés, et non les enfants sages qu'il faut bannir.

      Merci pour le commentaire, et bonne année 2018!

  • Comment 425936 by
    ksar SILVER 1094 Comments

    Merci François pour FR et tous mes voeux pour 2018.
    N'ayant jamais voyagé sur Cirrus, je ne sais pas si comme toi je serai gêné?
    Belle compagnie assez confidentielle avec des tarifs attractifs. Le catering est alléchant et bien présenté.
    A bientôt

    • Comment 426010 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      Je ne m'attendais pas du tout à une gêne aussi importante; profiter du hublot est primordial pour moi contrairement à d'autres critères. En affaires, c'est un très bon rapport qualité-prix. En éco, c'est un 3-4-3 standard, mais quand même les mêmes PNC.
      Merci pour le commentaire; bonne année 2018 !

  • Comment 426095 by
    Lele 21 Comments

    Merci pour le FR.
    Je suis assez du même avis concernant les nev4 (ou plutôt rangées perpendiculaires) VS épis. Du reste SQ (pour moi une référence) ne semble pas non plus convaincu par la "pertinence" des sièges épis.
    A bientôt et meilleurs voeux!

    • Comment 426111 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      Merci pour votre soutien ^^; les échanges courtois de vues divergentes font l'intérêt des récits et de leurs commentaires :)
      Bonne année - le récit de retour sera posté au plus vite, mais encore faut-il effectuer d'abord le vol :)

  • Comment 426569 by
    FlyB 64 Comments

    Merci pour le FR !!

    Ce terminal 1 est une vraie honte... j'adore le filet anti-évasion...

    A choisir sur TPE moi je prends la J du CI 359 !!!

    • Comment 426698 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      Pour voler China Airlines, il me faut partir beaucoup plus tôt de CDG pour rejoindre une destination CI. Quand on rentre tard de chez Belle-Maman Marathon la veille, on apprécie de ne décoller qu'à 11h20 le lendemain.
      Je n'exclus cependant pas de faire un comparatif entre les deux Taïwanaises si j'ai à nouveau un déplacement vers TPE.
      Merci pour le commentaire.

  • Comment 426619 by
    pititom GOLD 10425 Comments

    Tout d'abord, bonne année à toi et à Madame, qui t'as donc encore vu partir dès les agapes du Nouvel An digérées !

    Merci pour le lien vers le FR ;) Mais depuis sa rédaction, je n'ai guère avancer sur le choix de la prochaine compagnie chez qui j'engrangerai mes miles Skyteam.

    Au sol, parcours CDG et salon Star Alliance bien connus. Je ne dirais d'ailleurs pas de ce salon qu'il est "totalement aveugle" puisqu'il y une partie (à gauche en bas de l'escalier) qui profite largement des baies vitrées de la terrasse.

    A bord, le siège est bien connu et confortable. La carte des vins est fort appréciable, et rappelle celle qu'on a pu connaître sur QR mais désormais révolue.

    Le service est à l'avenant, et je préfère la sobriété de cette vaisselle à la profusion d'Hello Kitty ;)

    Nappe à nouveau pour les encas, on sent que BR veut bien faire. Même s'il y aura réapparition du plateau pour le petit-déjeuner, mais ce n'est pas trop grave. Ce n'est pas si mal d'avoir dormi ces quelques heures, car si la marmotte peut passer toute la nuit à dormir, elle n'arrive jamais à trouver le sommeil dans ces vols vers l'Asie qui partent en milieu de journée. Mais ils sont durs à éviter (et j'en ai un à venir très prochainement d'ailleurs...)

    Les commissions de change raisonnables à TPE ne me feront pas oublier l'absence de distributeurs prenant les cartes internationales au sein de l'aéroport, lui bel et bien international !

    En tout cas très beaux vol et FR !

    Merci et à bientôt !

    • Comment 426700 by
      marathon GOLD AUTHOR 9566 Comments

      "Madame qui t'a donc encore vu partir dès les agapes du Nouvel An digérées"
      - Elle savait que je ne lèverais pas le petit doigt pour annuler ce déplacement

      J'avoue ne m'être pas aventuré à gauche de l'escalier du salon :(

      "Je n'ai guère avancé sur le choix de la prochaine compagnie chez qui j'engrangerai mes miles Skyteam."
      - Je serai intéressé par le résultat de tes réflexions le jour venu.

      "Je préfère la sobriété de cette vaisselle à la profusion d'Hello Kitty"
      - Spoiler : sauf regrettable changement de programme ou d'appareil, le retour sera en Hello Kitty jet !

      "La marmotte n'arrive jamais à trouver le sommeil dans ces vols vers l'Asie qui partent en milieu de journée"
      - Les festivités et le trajet de retour du Nouvel An ne m'ont pas aidé à me préparer au décalage horaire.

      "Absence de distributeurs prenant les cartes internationales au sein de l'aéroport" ?
      Surpris je suis. A mon époque sino-taïwanaise, j'ai tiré plusieurs fois de l'argent à mon arrivée à TPE. Cette fois, n'ayant que de la menue monnaie taïwanaise dans les poches, j'ai choisi à l'avance l'option change manuel, car je savais que les commissions étaient du même niveau qu'en cas de retrait par carte et que le bureau de change était beaucoup plus facile à trouver.

      Merci pour le commentaire, bons vols, et à bientôt !

Login to post a comment.