Avis du vol Thomas Cook Airlines Enfidha Bristol en classe Economique

Compagnie Thomas Cook Airlines
Vol TCX7073
Classe Economique
Siege 31B
Avion Airbus A321
Temps de vol 02:40
Décollage 15 Jui 15, 02:20
Arrivée à 15 Jui 15, 05:00
MT 5 avis
Scott05
Par 2070
Publié le 17 juin 2015
Bonjour à tous !

Me voilà avec un aller retour qui ne sera pas des plus excitants, mais qui a surtout pour but de satisfaire mon envie d'écrire des FR et puis de renforcer la base de données, qui ne comporte qu'un FR au départ de BRS et aucun vers ou depuis NBE en Tunisie. Rien non plus sur Thomas Cook Airlines UK (ou autre filiale d'ailleurs). C'est parti donc !

J'ai réservé avec un ami sur le site Thomas Cook UK un séjour d'une semaine en Tunisie, dans un hôtel de Port El Kantaoui. C'est la première fois que je réserve ce type de vacances, n'étant pas grand fan du genre mais j'avais bien envie de passer une semaine au soleil et de quitter le climat britannique !

________________________________


  • Bristol Airport - Enfidha Hammammet / TCX7072 / Airbus A321 / ICI
  • Enfidha Hammammet - Bristol Airport / TCX7073 / Airbus A321 / C'est ici !

Nous quittons notre hôtel de Port El Kantaoui à 23h00 via un car affrété par Thomas Cook qui nous amène à l'aéroport après un voyage d'une demie heure environ. Aucune sollicitation de la part de qui que ce soit pour porter nos bagages contrairement à l'aller, soit à cause de l'heure tardive soit peut être parce que les touristes en partance sont moins enclins à donner des pourboires pour ce type de services que lorsqu'ils débarquent.

Seule une entrée du terminal est ouverte et il y a la queue, en effet il faut faire passer tous les bagages par un scanner avant d'entrer dans la zone d'enregistrement. Celle ci est vide, seuls deux vols partent en ce tout début de matinée, le notre et un vol Thomson Airways pour Glasgow.

Comme il n'est pas possible de s'enregistrer en ligne au départ de NBE, il n'y a pas de comptoir bag drop. La file avance toutefois raisonnablement vite, et un agent ni aimable si désagréable nous délivre nos BP, avec cette fois ci un hublot et un siège central.


photo P1040839

Il faut ensuite aller changer nos derniers Dinars pour des Livres Sterling, le pays ne permettant pas de quitter le territoire avec la devise locale.

On voit que Enfidha est loin d'être surchargé, dommage quand on voit la surface disponible…

photo P1040840photo P1040841

Le reste de la zone landside est composé d'une dizaine de boutique très touristiques où de vente de vêtements de sports, un mélange un peu spécial qui personnellement ne m'a pas attiré.

Une fois passé airside après la PAF (très longue file d'attente, avec deux comptoirs ouverts) et la PIF, nous voici airside.

photo P1040842photo P1040843

En gros dans cette partie du terminal, il y a une grande boutique duty free comme on les trouve partout, avec quelques produits locaux, ainsi qu'un petit food court. C'est tout, le reste se sont des portes très lugubres et malheureusement quand il fait nuit, les grandes baies vitrées n'apportent pas la sensation d'espace qu'on doit avoir de jour.

Autre fait qui m'a vraiment marqué c'est que tout le monde fumait ! Je ne sais pas si je me trouvais dans une zone fumeur en particulier, en tout cas elle n'était pas délimitée et ça ne semblait pas gêner le personnel de l'aéroport. J'ai donc changé de place parce que l'odeur de cigarette à deux heures du matin, non merci (n'importe quand d'ailleurs ;) )

L'appareil arrive finalement, et impossible de prendre un cliché correct. Je vois tout de même qu'il arbore l'ancienne livrée Thomas Cook, ce ne sera donc pas un appareil flambant neuf comme à l'aller. Il s'agit de G-TCDA, livré à Thomas Cook en 2009 mais qui effectué son premier vol en 2003 avec My Travel Airways, puis est passé chez Turkish en 2005. Pas tout neuf donc.

photo P1040845

L'embarquement… Bon le personnel à appelé en premier les passagers des rangs 1 à 6 ET 26 à 31. Seulement, tout le monde faisait déjà la queue et à fait preuve d'une bonne mauvaise fois, en gros j'étais là avant je ne vois pas pourquoi j'attendrais.
En fait personne n'a embarqué pendant dix minutes, pour une raison inconnue.

Etant au fond de l'avion, nous étions parmi les premiers à embarquer et il m'a semblé que le personnel répétait à multiples reprises les rangs appelés, donc ils ont tenté de faire régner l'ordre.

Nous sommes accueillis à bord par un personnel plutôt souriant, 5 PNC dont un steward (lui ne décrochera pas un sourire, du moins je n'en ai pas vu). La cabine est toutefois retrofittée, avec les mêmes sièges Recaro. Bon pitch garanti mais pour dormir c'est une autre histoire.


photo P1040847photo P1040848

Alors que je prends la photo du pitch, je reconnais dans l'allée un homme obèse qui était déjà dans le vol aller. Bingo, ça sera mon voisin… Bon ce n'est pas sa faute, mais il n'empêche que je remarque que sa femme a gentiment choisi un siège de l'autre côté de l'allée, histoire d'avoir de la place… Heureusement que je suis pas gros, mais j'ai quand même dû me coller sur la gauche pour ne pas empiéter sur lui…

Une vue sur le contenu de la pochette:



Nous décollons avec une dizaine de minutes de retard après une annonce de bienvenue du commandant qui nous annonce un vol calme, contrairement à leur vol aller (et au mien d'ailleurs) qui avait été un peu turbulent.

Moi qui pensait que le service allait être alléger pour nous permettre de dormir… Que nenni ! On a droit au BOB, au duty free et aux repas pré commandés (sérieusement QUI commande un plateau repas sur un vol qui part à deux heures du matin ??)

L'IFE diffuse la géovision puis le dessin animé Epic. Toujours 3 pounds pour un casque, toujours non merci.

Finalement la cabine est éteinte au bout d'une heure de vol, et l'ambiance est beaucoup moins agitée qu'à l'aller.

Je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit, le siège étant inconfortable, mon voisin me soufflant régulièrement à la figure et n'ayant pas de cache pour mes yeux. Mes boules quiès n'ont rien changé. En somme ma pire nuit en avion.

Nous entamons notre descente au petit jour, soit vers 4h30, et atterrissons sur Bristol par l'Ouest un peu après 5h.



Le choc thermique est brutal, avec une température de 10 degrés. Notre avion porte une livrée spéciale Egypte, là où tout à commencé :

photo P1040858photo P1040859

Une fois dans le terminal, la PAF passée, nous attendrons nos bagages un temps copieusement long pour un aéroport de cette taille (et surtout étant le seul vol à l'arrivée à ce moment là).
Une annonce est faite au bout d'une quinzaine de minutes pour nous dire que les bagages auront du retard. Merci on avait remarqué.
Tout le monde s'assoit sur le tapis roulant en face, la salle n'étant pas equipés de nombreuses banquettes. Au même moment une annonce enregistrée est diffusée Pour des raisons de sécurités, veuillez ne pas vous asseoir sur les tapis à bagages Tout le monde rigole..

Et juste à ce moment là, le tapis de notre vol démarre. Nos valises sont parmi les premières à sortir.
Afficher la suite

Verdict

Thomas Cook Airlines

5.8/10
Cabine4.0
Equipage8.0
Divertissements6.0
Restauration5.0

Enfidha - NBE

5.2/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté6.0

Bristol - BRS

7.1/10
Fluidité6.5
Accès8.0
Services5.0
Propreté9.0

Conclusion

Note de Thomas Cook :
Confort : si à l'aller le siège était suffisamment confortable, pour un vol entièrement de nuit ça ne fonctionne pas...
Equipage : rien à dire, à fait son travail avec le sourire, mis à part le steward qui semblait un cran en dessous.
Catering : BOB, que je n'ai pas utilisé donc pas grand chose à dire.
IFE : Un film à été diffusé, mes payer pour des écouteurs bas de gamme c'est pas bien !

Note de NBE :
Contrôle : la PAF n'était pas fluide, beaucoup d'attente et un personnel qui ne fait aucun effort de courtoisie
Services : Pas de magasins qui peuvent m'intéresser, comme un simple marchand de journaux par exemple.
Propreté : Pas la meilleure, avec la nourriture des clients précédent qui trâine partout et surtout l'odeur de cigarettes et les cendriers qui rend vraiment la zone d'embarquement inconfortable.

Merci d'avoir lu ce petit aller retour vacances, je vous retrouve d'ici deux semaines pour mon retour en France :)

Sur le même sujet

7 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 139566 by
    Gaetan 2447 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Autant le voyage aller avait l'air presque séduisant sur le papier, autant celui là me fait fuir. Un horaire de vol horrible (partir à 2h00 et arriver à 5h00. Rien de tel après une semaine de repos que faire un red-eye.

    Dommage pour le voisin corpulent, heureusement pour vous que le vol était relativement court.

    Bref, une compagnie charter et rien de plus séduisant.

    • Comment 318951 by
      Scott05 AUTEUR 565 Commentaires

      Merci pour le commentaire !
      Vous avez bien résumé ma conclusion. En fait ce vol fait partie de la même rotation, les PNC sont les mêmes (supers les horaires de boulot...), d'où cette heure de décollage assez folle.
      Je ferais peut être plus attention aux horaires la prochaine fois, même si au final on en sort vivant :)

  • Comment 139572 by
    FFlyerCDG 3264 Commentaires

    Seriez-vous un passager maudit ? :-))
    Je viens de parcourir les 4 FR faisant suite à votre séjour à TYO l'été dernier et j'ai l'impression que vous n'avez pas eu beaucoup plus de chance cette fois-ci avec vos voisins de siège...

    Merci pour ce FR !
    Et bonne chance pour votre prochain vol LOL

  • Comment 139581 by
    PAT62 4963 Commentaires

    Vol de nuit avec un horaire improbable donc cela devient difficile pour le confort.
    Même avec une belle cabine et un équipage sympathique il ne reste qu'à prendre son mal en patience en pensant aux vacances qui se terminent.
    Merci pour ce FR !

  • Comment 139803 by
    cloud_rider 827 Commentaires

    J'avoue que pour l'horaire du vol, ça pique les yeux. Mais bon en package on a rarement le choix du vol. Merci du Fr ;)

  • Comment 448928 by
    ibmwep 71 Commentaires

    Ce report et l'autre ne correspond pas à Thomas Cook Airlines BE mais bien Thomas Cook Airlines UK.
    Pouvez-vous le modifier.
    Merci pour ce reportage inédit

Connectez-vous pour poster un commentaire.