Avis du vol easyJet Paris Bastia en classe Economique

Compagnie easyJet
Vol EZY3723
Classe Economique
Siege 8F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:30
Décollage 23 Jul 15, 13:10
Arrivée à 23 Jul 15, 14:40
U2   #8 sur 11 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 684 avis
Gojorges
Par 1673
Publié le 31 juillet 2015
Bonjour à tous,

Aujourd'hui c'est l'été (qui se termine au moment où j'écris ce FR) et qui dit été dit vacances donc partir dans un lieu estival mondialement connu: La Corse! En effet, je la connais fort bien car j'y ait quelques origines là-bas. Sans plus attendre, place au FR des vacances!
__________________________________________________________________________________________________________________________
Avant de commencer, petit préambule tarifaire: à la base j'avais toujours voyagé depuis ORY avec AF ou Air Corsica sur AJA a des prix très abordable de l'ordre de 100€ la personne. Sauf que cette année-là, bien qu'en s'y prenant tôt à la réservation, on obtenait des résultats de l'ordre de 300€ la personne sur AF pour AJA. Le même type de scénario se répète s'y on choisit d'atterrir à BIA.
C'est alors qu'on réfléchit de prendre Easyjet: les prix sont plus abordables mais encore assez cher sur AJA. Ils sont largement plus abordables sur BIA. C'est ce choix que l'on retient qui nous permettra de concevoir un séjour axé sur le nord de la Corse que je n'ai jamais découvert jusqu'à maintenant. Seul contrainte avec EZY pour cette destination: partir de CDG, ce qui veut dire du RER B. De plus, les horaires sont assez estivaux avec un vol qui arrive en pleine après-midi laissant la possibilité de s'imprégner de l'atmosphère
Ce petit préambule tarifaire étant terminé, passons au FR proprement dit.


09h14: Je rentre dans cette belle MI79 rénovée qui est direct sur Paris mais omnibus de la Gare du Nord jusqu'à Roissy
10h06: on est proche de CDG et mon spotting commence à bord du RER avec ce 320 de Vueling au décollage de la 26R:
photo P1070374

Quelques minutes après, nous voici arrivé à CDG2, le terminus du RER B qui est le seul à desservir cet aéroport:
photo P1070375

Passage obligé devant le légendaire FIDS de CDG qui continue à impressionner les passagers des quatre coins du monde:
photo P1070376

Le FPO901R est au départ pour Halifax, un vol qui a été récemment reporté sur FR
photo P1070377

Nous sommes bien annoncés à l'heure au 2D:
photo P1070378

Dans les longs couloirs, un 320 Azerbidjan tagué baku2015.com est sous perfusion:
photo P1070379

2 EZY sont planqués derrière les passerelles:
photo P1070380

Tient ne serait-ce pas un mérou code-barres en train de siester ?
photo P1070382

Arrivé au 2D nous sommes en porte D42 à 13:10:
photo P1070385

Concernant le 2D, je le trouve un peu mal foutu: il n'y a qu'une seule allée pour tous les passagers, ce qui a l'inconvénient par moment de créer quelques embouteillages. Mais passons…
Direction la zone d'enregistrement EZY assez grande qui se situe au comptoir 9:
photo P1070388

On voit bien ici l'effet low-cost: les restes de passagers qui ont vidé leurs valises pour que leur valises rentrent en cabine et éviter la facture du bagage en soute:
photo P1070390


Une note attire mon attention: vous en n'avez peut-être pas entendus parler, mais en ce moment une bactérie ravage les oliviers en Corse mais pas que. Elle semblerait aussi s'attaquer à d'autres végétaux. D'où cette note:
photo P1070391


L'enregistrement sera très rapide, la cerbère sera très aimable et nous rappellera l'heure et la porte d'embarquement
Après l'étape enregistrement, passage au Relay pour voir quelques bouts de presse. Rien de réellement nouveau chez Air&Cosmos et je ne trouverai pas MicroSim, un mensuel dédié à la simulation:
photo P1070393

Une photo des FIDS pour les correspondances sur tous les terminaux de CDG, autant dire que cela peut donner le vertige si on n'a jamais vu le trafic à LHR:
photo P1070394


Il ne fait pas si beau à BIA, léger nuage et que 86°F:
photo P1070395


Passé le contrôle de sécurité sans problème, c'est parti pour le 2ème épisode de spotting qui sera très long: on commence par un 738 El Al pour TLV près au push mais qui attendra 3 min pour repousser en raison du traf sur CDG. Au fond, la queue d'un code-barres qui rappelle qu'on est chez eux:
photo P1070396


Un méroulaisien ainsi qu'un mérou thaïlandais se cache au T1 attendant leur départ respectivement pour KUL et BKK:
photo P1070397


Un membre avait lancé la mode du spotting de véhicule lors d'un FR à LHR, je reprends le flambeau à CDG:
photo P1070398


Arrive le baybus code barre F-GUGF:
photo P1070400


318 Finnair pour Helsinki. Un 2ème schedule en 321 arrivera:
photo P1070401


3 notes d'annonce d'ADP. Nous rappelons que vous êtes chez les code-barres AF. Merci de respetcer leur présence:
photo P1070402


738 Jetairfly, ce doit être un charter sans doute:
photo P1070403


Le méroulaisien commence son taxing pour la 27L en vue de son envol vers KUL:
photo P1070404


Mais n'oublions pas que nous avons le flambeau du spotting de véhicule!
photo P1070407photo P1070408


Dehors le trafic est très varié:
photo P1070406photo P1070409


En faisant une petite pause, je remarque que notre porte est en sous-sol. Vous devinez comment on va embarquer?
photo P1070411


El Al prend du retard et ne push que maintenant:
photo P1070412


Air Caribou prend son envol en 77W:
photo P1070410


Le 2ème Finnair arrive en 321 pour Helsinki lui-aussi:
photo P1070414


Le trafic ne s'arrête pas et c'est un ballet d'avion tout aussi inconnu auquel j'assiste:
photo P1070416photo P1070417

Enfin un Heavy vu de plus près!
photo P1070418


Un 388 AF prend son envol…:
photo P1070419


… tandis que ses petits frères circulent sagement sur le twy E et G. Le twy G s'est vu continuer en faisant sauter la barrière entre le 2D et le 2F, sans doute pour fluidifier le trafic. Logique car cela permet de faire rouler en parallèle 2 avions sur le côté nord des 2B et 2F ainsi que du S3 et S4:
photo P1070420photo P1070421


Les nordiques continues à arriver, 734 Air Baltic en provenance de RIX:
photo P1070422photo P1070423photo P1070426


Après les spaces invaders, voici les EZY invaders. J'ai connu la nouvelle livrée EZY mais la voir en vrai c'est différent:
photo P1070425photo P1070429

Qui se disputent avec les AF invaders:
photo P1070431

Mais les EZY reprennent le dessus:
photo P1070432photo P1070433


Les AF répliquent :
photo P1070435photo P1070436


11h40: le premier EZY d'une longue série est appelé à embarquer
photo P1070437


Au sol les AF reviennent en force:
photo P1070439photo P1070440photo P1070441

Un beau 77W au couleur d'EVA Air :
photo P1070444

Passage aux toilettes: c'est propre et bien entretenu avec un petit côté sud, voyez-en par vous-même:
photo P1070445

Au sol les invaders EZY et AF continuent à se battre:



Mes petits-enfants, arrêtez ce carnage, seul BlinBling Airlines et son 77W peuvent inspirer la paix:
photo P1070453


Après un AF, un intrus se glisse à nouveau dans le décor:
photo P1070455photo P1070456


SQ s'en va pour la 27L direction SIN:


Les AF reviennent en force tandis que le mérou SQ commence son taxing pour la 27L pour s'envoler sur SIN:


3 EZY rasés par un code-barres:
photo P1070459

Arrive un AF aux sharklets: F-HEPG d'AF
photo P1070463photo P1070464


Je passe le reste de ma séquence pour m'asseoir un peu et profiter du wifi.

12h33: l'embarquement approche, il est temps de descendre pour la D42 ou je découvre que la possibilité de payer sans fil avec sa CB. Je me pose quand même des questions: est-ce vraiment sans sécurisé et discret?
photo P1070470


Dans cette salle, en revanche, la clim est à fond ce qui fait une transition de température assez brusque entre le haut chauffé et cette salle assez fraiche qui m'a donné un petit mal de tête pendant quelques secondes. Mieux vaut ne s'y rendre que lorsqu'on est appelé. Enfin c'est moi car chacun ayant une morphologie différente, certain ne seront pas sensible au changement de température.
Au fond, le fléchage pour la Crew Room d'EZY: en gros la salle de briefing d'Easyjet à Roissy. J'avais vu un documentaire sur France 5 qui montrait cette Crew Room et croyez-moi elle est bien plus petite que la cité des navigants. Mais cela se comprend:
photo P1070471


Je découvre G-EZAO, l'appareil qui m'emmènera sur BIA. Au passage, un agent de sécurité viendra me rappeler Pas de photos monsieur!. Je ferai mine de jouer le passager novice. Je me doutais qu'ils sont retissant sur la sécurité à CDG…:
photo P1070474photo P1070475


Accueil cordial du CCP et arrivé en 8 DEF, la rangée pour ce vol:
photo P1070476


Nos voisins qu'on ne présente plus:
photo P1070477


Le pitch, correct pour des vols de moins de 2h, qui est le même sur les 320 d'EZY:
photo P1070478


En examinant le siège, je découvre que des bouts de métal commencent à partir, Mauvais point (qui passe):
photo P1070479


Message des PNC assez classiques, qui accorde une attention aux enfants, bon point de savoir qu'on est sur un vol estival et que des familles partent avec leur enfants. En revanche, il commettra une belle faute puissent que l'aéroport de Bastia s'appelle Bastia-PorretA et non pas PorretO comme il le disait. Moi je vous dis, il va aller à la cave avec du fromage et du lonzu lol.
En attendant la fermeture des portes, je passe au crible la pochette EZY:



Je remarquerai juste que le magazine Bistro&Services à des feuilles de papiers plus fins que les anciennes éditions.
En relevant mon regard, je remarque que l'abaissement de la tablette laisse entrevoir des bouts de tissus manquants ce qui fait apparaitre des bouts de bois pas très beau à voir:
photo P1070487


Et ce n'est pas que mon siège qui est touché, mes parents sont aussi touchés:
photo P1070488


On continue avec le Traveller:
photo P1070489photo P1070490

Le magazine n'est pas à jour: ils ont oublié de rajouter Friedrischafen qu'EZY dessert depuis peu sur LGW.

Vient ensuite le message du CDB en anglais : vol classique avec 01h20 de vol mais nous allons devoir patienter 5 min pour avoir le slot suivant pour le push. Je me doutais: ça fait 6 min qu'on a fermé les portes et il ne se passe toujours rien. J'ai pensé Pinise il n'arrive pas à en caser une sur LFPG_GND! (Phrase pour les connaisseurs). Je passe donc quelques minutes à spotter de ma place :


Mauvais point pour la trace de café au dos du magazine:
photo P1070492

Vient ensuite à notre tour de pusher:
photo P1070497photo P1070498


Puis taxing pour la 26R. Du coup je suis mal placé pour spotter le beau monde sur les 2A,B,E et S3. Je suis un peu étonné du choix de la 26R car vu la limite Nord/Sud de Roissy, on aurait logiquement du aller sur la 27L:
photo P1070499photo P1070500


Arrivée à T12 de la 26R, message du PNC nous annonçant que nous sommes numéro 10 je n'aurais pas autant plutôt numéro 6 ou 7. Du coup on attend assez longtemps en amont de T11. Ma séance de spotting se poursuit:



Encore de plus près un 77W AF dans toute sa majesté:
photo P1070505


77L à l'atterrissage sur la 26L:
photo P1070506


Au tour de notre 77W de s'aligner et on sent bien la puissance des GE90:
photo P1070507


Suite de la séance de spotting marqué par les codes-barres bien que ponctué d'un TK et de HOP au 2G:



Après environ 20 min d'attente, c'est à notre tour de s'aligner depuis T12 après un babybus AF:
photo P1070517


Take-Off. MAN FLX, SRS and CLB green. A/THR blue. Check:
photo P1070518


Power Set. 100 knots, Checked. V1, ROTATE!
photo P1070519


V2. Positive Climb => Gear up. A environ 500 pieds, la vue est imprenable sur Roissy et offre les dernières bonnes vues possibles:



Bye Bye CDG, à nous la Corse, vers le FL090 on traverse la couche de nuage…:
photo P1070525


… avant d'opérer un virage plein Sud:
photo P1070527


EZY winglet:
photo P1070528


Beau reflet du soleil sur le CFM56, nous sommes alors en croisière:
photo P1070529


Vers Avignon on croise une grosse perturbation, le commandant opérera une légère descente pour l'éviter. La forme du nuage est revanche impressionnante, je vous laisse juger par vous-même:
photo P1070530photo P1070531photo P1070532


Petit passage rituelle aux toilettes que je connais bien maintenant:
photo P1070533photo P1070534


Vers Nice, PNC, Top Of Descent, on croise encore 2 perturbations qui sont loin de nous avant d'arriver en vue des côtes Corses du côté de Calvi:
photo P1070536photo P1070537photo P1070538


On continue notre descente avec Bastia Approche pour arriver de l'autre côté du cap Corse…:
photo P1070539


… qui a toujours ses nuages habituels:
photo P1070540


Bastia en vue, ce sera une VPTa piste 16. Etant placé du bon côté, ce sera idéal pour une belle vue sur la ville:
photo P1070541photo VPTA16


Le Nouveau Port utilisé par Corsica Ferries et la SNCM principalement:
photo P1070543photo P1070544photo P1070545


Sur les étangs de Biguglia:
photo P1070546


Sur les montagnes, c'est très nuageux:
photo P1070547photo P1070548


500 pieds:
photo P1070549


400 pieds:
photo P1070550


300 pieds:
photo P1070551


200 pieds. Minimum? => Continue
photo P1070552


100 pieds:
photo P1070553


70,60,50:
photo P1070554


40,30,20,10,Retard,Retard, Retard:
photo P1070555

Ouch!, le plaqué des roues a été violent, je peux vous jurer que le touch a du se faire minimum à -300 pieds/min, en tout cas ce n'était pas un kiss landing je vous le jure. On freine en AutoBrake Medium pour sortir sur le twy M qui est au milieu de la piste.

Nous sommes au poste A4…:
photo P1070556


… sous le regard de la Tour de Poretta:
photo P1070557


Arrêt des moteurs et ouverture de porte marque la fin de ce vol. Mon père fera remarquer l'erreur de PorettA au Pnc qui l'a prononcé juste avant de quitter l'avion, il nous avouera que cela lui arrive peu souvent sur un ton humoristique:
photo P1070559


Tient il a un problème lui: après le siège, la maintenance lui a pas mis les bons bouts d'inverseurs de poussés:
photo P1070560


C'est la 1ère fois que je me pose à Bastia, je trouve l'architecture du terminal assez esthétique:
photo P1070561


Dernières photos de G-EZAO qui va rapidement repartir sur CDG pour 15:30
photo P1070562photo P1070563

Nous sommes en Corse et c'est Air Corsica la compagnie de l'Ile de Beauté qui est plébiscité par la CCI de Corse: il faut dire qu'elle s'est pas mal développé en proposant plusieurs liaisons sur l'étranger, principalement depuis AJA et BTA, même si elle dessert aussi Calvi et Figari en partenarait avec AF:
photo P1070564

Quand je vois l'agence AF fermée dans cet état, brrr ça me fait froid dans le dos: on dirait qu'AF s'est retiré de Poretta et qu'elle inexistante:
photo P1070565

La série des Best Western installé sur la Corse, dont 1 sur une ville où je vais passer, seriez-vous deviner cette ville ?:
photo P1070566

La Corse veut qu'ici, un des principaux fournisseurs d'eau minérale soit St-Georges, un beau clin d'oeuil effigie à mon prénom!
photo P1070567

L'aéroport est petit comme AJA, ce qui fait que les arrivées et les départs se croisent mais j'ai pris l'habitude avec toutes mes arrivées sur AJA depuis que je suis petit :
photo P1070568

Et c'est sur cette photo que je vous quitte et que je m'en vais aller profiter de mes 7 beaux jours qui m'attendent sur ce magnifique continent (pardon, mes gènes corses s'expriment très fort).
A bientôt pour le vol retour qui lui sera plus sous le signe du regret de quitter ce contient tout aussi touristique que beau, riche et naturelle.
Merci beaucoup de m'avoir lu et j'espère que ce FR vous aura permis d'insuffler un peu de soleil que les non-chanceux qui n'ont pas la chance de partir à ce moment-là, et que vous aurait eu autant de plaisir à lire et à savourer ce FR que j'ai eu à l'écrire.

Merci de m'avoir lu
A bientôt

A pluche ;)
Gojorges dit Jojo
Afficher la suite

Verdict

easyJet

8.8/10
Cabine8.0
Equipage9.0
Divertissements8.0
Carte payante10.0

Paris - CDG

9.2/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté10.0

Bastia - BIA

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

A nouveau une bonne prestation sur EZY comme je les connais.
Je suis légèrement déçu du siège mais pour un vol de moins de 2h, il fait l'affaire. L'erreur du PNC est acceptable, mais je sanctionne quand même cette erreur: il faut connaitre quand même le nom de l'aéroport où l'on se rend!
CDG sera assez fluide ce jour-là,seul nos 5 min d'attente avant de pusher réduisent sa note
Quant à Bastia, il n'y a rien à dire: c'est un aéroport corse lol

Sur le même sujet

3 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 143118 by
    PAT62 4963 Commentaires

    300 Euros A/R pour se rendre en Corse ça pique.
    Le petit effort pour se rendre à CDG se comprend.
    Vol correct.
    Merci pour ce FR !

  • Comment 143339 by
    Gravity 11 Commentaires

    Vous avez prit le même avion que moi qui as commencer par un CDG Split tôt le matin Mon vol pour ensuite revenir et faire la liaison jusqu’à Bastia. Le même problème que vous lorsqu'on descend la tablette des bout de mousse sont présent j'ai l'impression que s’était sur tout les sièges de cette appareil.
    Merci pour ce FR.

    • Comment 322550 by
      Gojorges AUTEUR 59 Commentaires

      Comme quoi, je ne suis pas le premier a déceler ce problème de cet appareil
      J'avoue que c'est pas difficile à réparer, après dans la pratique peut-être que l'avion n'a pas trop de temps entre ses rotations.

Connectez-vous pour poster un commentaire.