Avis du vol easyJet Bastia Paris en classe Economique

Compagnie easyJet
Vol EZY3722
Classe Economique
Siege 6F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:30
Décollage 31 Jul 15, 08:40
Arrivée à 31 Jul 15, 10:10
U2   #11 sur 22 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 520 avis
Gojorges
Par 1572
Publié le 2 août 2015
Bonjour à tous,
Eh oui quant on est en vacances, les jours passe toujours aussi vite qu'il déjà l'heure de quitter la somptueuse Ile de Beauté tant réputé. Autant vous dire que j'y serai rester plus longtemps. Une nouvelle fois, le choix du plus bas prix fait que l'on décolle assez tôt de BIA avec EZY: 08:40.
Vu ma position non loin de Corte, réveil à 04h30 du matin, le soleil commence à pointer son nez tout juste peu après Corte à 05h45:
photo P1070621

Arrivée à BIA à 06h23, on rend la loc avec quelques traces de saleté à l'intérieur qui ne nous serons pas facturé heureusement:
photo P1070624photo P1070625

Check au FIDS qui sont des petits écrans LCD. Notre vol est déjà ouvert à l'enregistrement et nous allons de ce pas mettre la valise en soute:
photo P1070626


Passage au comptoir plutôt vide bien que le vol sur GVA soit encore ouvert. La cerbère sera agréable mais un peu automatique. Elle nous remettra une étiquette pour les bagages à main, chose qui n'a pas été faite à l'aller.

Après cet instant, je vais m'attabler aux baies vitrées du hall ou se situe le seul café de l'aéroport côté enregistrement. Evidemment, BIA c'est pas CDG alors le spotting se trouve bien réduit. 320 Air Corsica en livrée 25 ans pour commencer:
photo P1070627photo P1070628


Des petits XK qui rallient les côtes françaises à la Corse mais aussi Dôle et Clermont-Ferrand:
photo P1070629


L'avion d'EZY en provenance de GVA arrive et c'est HB-JYF qui se dévoue pour la rotation:
photo P1070630photo P1070632photo P1070633


320 Air Corsica au décollage piste 34:
photo P1070634


C'est Satab qui assure au sol à BIS:
photo P1070636photo P1070637


Passage à la sécurité agréable sans plus. C'est bien de pouvoir passer dans un environnement calme, cela fait oublier CDG et ses queues (parfois) longues…

un ATR72 (XK208) démarre ses hélices pour Nice:
photo P1070638

HB-JYF avale ses derniers passagers:
photo P1070639photo P1070640

Un équipage Air Corsica prend ses fonctions:
photo P1070645

Hb-JYF s'en va pour GVA:
photo P1070646

Puis arrive notre appareil qui atterrit en 34:
photo P1070648photo P1070649

G-EZFY arrive à sa place en provenance de CDG. Il termine son 1er vol de la journée:
photo P1070651photo P1070652

Après le mauvais bout d'inverseurs de poussée sur G-EZAO, voilà que G-EZFY a des bouts de métal scotchés un peu partout sur le réacteur droit:
photo P1070653

L'embarquement est appelé, personne n'a les Speedy Boarding ou la Easyjet+ Card, on passe directement à l'embarquement général:
photo P1070654

Avec EZY, on patiente toujours quelques minutes avant de renter dans l'appareil. Et ce qui est bien à BIA, c'est qu'on patiente à l'extérieur à la fraîche à la chaleur du petit matin sur le tarmac au doux son de l'APU. Le plein se fait et je voie un pratique que je n'ai jamais vue: un camion de pompier se positionne nez à nez avec notre 319 lors du refuelling. sans doute pour parer en cas d'incendie:
photo P1070655

Cela doit sans doute s'expliquer par la petite taille de l'aéroport qui autorise un déplacement plus rapide des véhicules d'intervention par rapport aux grands aéroports, auquel il faut ajouter un grand nombre de refuelling en même temps:
photo P1070656

Monté à bord du destrier avec un regard sur le cockpit:
photo P1070657photo P1070658

Arrivé en 6 DEF, on est refulé au Jet A1, le kérosène classique en aviation:
photo P1070659

Photo trop connu du pitch:
photo IMG_20150731_085615photo P1070660

Toujours ces petits bout de métaux qui s'en vont sur les coins du siège:
photo P1070661

Je retrouve aussi le bug des bouts du tissus qui manquent, mais je sanctionne moins: ici, lors de l'abaissement de la tablette, cela laisse apparaître des scratchs pas trop horrible à voir alors qu'à l'aller c'était des bouts de bois pas beau à voir du tout:
photo P1070662

Et le même problème ne touche pas que moi:
photo P1070663

Condensation au sein de la cabine:
photo P1070664

Embarquement terminé, on repousse et on roule au point d'arrêt S piste 34. c'est alors que mon Lumix tombe en panne (erreur système de zoom apparemment). Je passe donc sur mon portable. La suite du Fr sera pas terrible avec des photos parfois de moyenne qualité bien que je demande la résolution max à mon Wiko. Passage au nord du Cap Corse, bye bye l'Ile de Beauté…
photo P1070666photo P1070668photo IMG_20150731_084317


Nous sommes en croisière et on arrive vers Vintimille:
photo IMG_20150731_085615


Le massif alpin a une belle couverture nuageuse:
photo IMG_20150731_085835


Il reste un peu de neige tout de même, des NV lol:
photo IMG_20150731_091133


La vallée de la Maurienne:
photo IMG_20150731_091431


Verticale Chambéry et le lac du Bourget juste à côté:
photo IMG_20150731_091612photo IMG_20150731_093452


PNC, Top Of Descent, nous sommes non loin de Dijon, arrivée DJL 7E. Le winglet, noirci faute d'absence de mise au point:
photo IMG_20150731_093512

Passage au toilettes:
photo IMG_20150731_094607


Si une dépressurisation survient, les masques ne tomberont pas aux toilettes:
photo IMG_20150731_094645_1


On descend avec vue sur la Bourgogne:
photo IMG_20150731_094849


J'en profite pour regarder le Traveller: le nouveau n'est pas arrivé donc toujours l'absence de Friedrischafen:
photo IMG_20150731_095042_1


On arrive et j'ai CDG à ma droite, le gros point blanc c'est le mérou EK. C'est vrai que je suis mal placé pour spotter Paris:
photo IMG_20150731_095526

Le Bourget:
photo IMG_20150731_095633

La banlieue Nord et la LGV Nord qui démarre depuis le RER D:
photo IMG_20150731_095708

Mais j'allais oublier qu'avec le demi-tour pour l'alignement, j'ai moi aussi le droit à une belle vue sur Paris:
photo IMG_20150731_095959

Perspective sur Auber:
photo IMG_20150731_100020

Approche pour une ILS08R:
photo IMG_20150731_100320


Au Bourget, Gear Down et réduction à la vitesse d'approche:
photo IMG_20150731_100401photo IMG_20150731_100426


Paris à droite:
photo IMG_20150731_100501


500 pieds:
photo IMG_20150731_100522


100 pieds:
photo IMG_20150731_100633


Et touché par un beau kiss landing à -130 pieds/min. GroundSpoilers, Reverse Green:
photo IMG_20150731_100706


Sortie par S6 puis roulage par E, GE4 et G:
photo IMG_20150731_100821


T2G avec HOP! et flybe en E195:
photo IMG_20150731_101044


Une église très prisé des spotters:
photo IMG_20150731_101227photo IMG_20150731_101250

Un des restaurants d'ACNA qui assure le catering:
photo IMG_20150731_101314

Des AF majoritairement du LC:
photo IMG_20150731_101407


Arrivée à GE4, on tourne et s'on arrête. le CDB prend la parole et annonce que l'avion qui occupe notre place n'a pas encore pushbacké et il va falloir attendre. Au passage remarquer les travaux du tunnel qui engendre une fermeture partielle du twy E entre GE4 et GE2:
photo IMG_20150731_101831


Nouvelle annonce du CDB, l'avion commence à reculer encore 2 min. Mais qu'il est bien ce CDB avec son accent flamand il va nous tenir informé de tout ce qui se passe lol.
Après 10 min d'attente, on bouge enfin de GE4. Nous avons perdu nos 10 mins d'avance:
photo IMG_20150731_102909


Je passe alors sur un endroit pour la 1ère fois: en effet, à CDG le twy G n'est plus séparé par une barrière mais traverse bien tout CDG comme E. On voit bien le béton nouveau:
photo IMG_20150731_102922


Baybus code-barrre:
photo IMG_20150731_103006


Nous sommes en D20. Derrière nous, 3 EZY avec 2 319 et 1 320 au roulage:
photo IMG_20150731_103037photo IMG_20150731_103059


Nous afons rendez-vous avec nos amis lettoniens!
photo IMG_20150731_103112


Coupure des moteurs et extinction de la consigne de ceinture marque la fin du vol:
photo IMG_20150731_103144


Dernière vue de G-EZFY qui va repartir sur NCE. Ce qui est bien à CDG, c'est qu'il y a aucune baie vitrée empêchant de voir les écrans de départ. En plus, on passe par la zone d’embarquement, hyper pratique Alors qu'à ORY, impossible de connaitre la prochaine destination à cause des baies vitrées:
photo IMG_20150731_103554


14 min d'attente pour les bagages, c'est long mais il sortiront avec 30 sec d'avance:
photo IMG_20150731_103710


Bagage récupéré, on se dirige vers le RER B et au passage le toujours légendaire FIDS de CDG:
photo IMG_20150731_110021


Et c'est dans cet MI79 non rénovée qu'on s'assoit pour gagner la maison:
photo IMG_20150731_110419


Mais pour moi les vacances ne sont pas finis car d'ici quelques jours un autre transport m'attend:
photo IMG_20150731_113749


Et c'est sur ce que je cloture ma série de l'été (la seule). Merci à vous d'avoir lu mon FR et je suis bien sûr sincèrement désolé de la panne de mon appareil photo qui est absolument indépendant de ma volonté. Après inspection, un petit coup à l'appareil aurait suffi à le mette en route. J'ai sur le coup un peu ragé car si j'avais su, le FR aurait été plus attractif.
Merci de m'avoir lu.

A pluche ;)
Gojorges dit Jojo
Afficher la suite

Verdict

easyJet

8.8/10
Cabine8.5
Equipage9.0
Divertissements8.5
Carte payante9.0

Bastia - BIA

8.5/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services7.0
Propreté9.0

Paris - CDG

9.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Bon la panne de l'appareil photo a évidemment diminué la splendeur de mon FR.
Il n'empêche de dire que Bastia est un bon aéroport corse: normal c'est la Corse lol. Bon aéroport avec des check-in qui ont cependant l'air plutôt fermé par rapport à AJA.
Une prestation classique de EZY, seul le défaut de ma rangée diminue la note
CDG est plutôt mal avec une livraison un peu lambine (10 min)mais à l'heure

Sur le même sujet

6 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.