Avis du vol Buddha Air Kathmandu Pokhara en classe Economique

Compagnie Buddha Air
Vol U4617
Classe Economique
Siege 6D
Avion ATR 42-300
Temps de vol 00:30
Décollage 11 Nov 15, 15:00
Arrivée à 11 Nov 15, 15:30
U4 3 avis
watchbird
Par 1283
Publié le 19 novembre 2015
Bonjour à tous,

Retour en piste pour ce premier vol domestique au Népal… Une expérience en soi !

CDG - DEL : Paris - New Delhi sur Air India AI142 en Boeing 787-8 (http://flight-report.com/fr/report-12647.html)
DEL - KTM : New Delhi - Katmandou sur Air India AI213 en Airbus A320 (http://flight-report.com/fr/report-12658.html)
KTM - PKR : Katmandou - Pokhara sur Buddha Air U4617 en ATR 43-320 (Deuxième exclu, ligne déjà reportée mais sur Yeti Airlines)
BWA - KTM : Bhairahawa - Katmandou sur Yeti Airlines YT892 en BAe Jetstream 41 (Troisième exclu, aéroport de Bhairahawa ajouté)
KTM - DEL : Katmandou - New Delhi sur Air India AI214 en Airbus A321 (Quatrième exclu, ligne déjà reportée mais sur Nepal Airlines, Indigo et Jet Airways)
DEL - CDG : New Delhi - Paris sur Air India AI143 en Boeing 787-8 (Pas d'exclu, déjà 4 FRs en éco et 1 en affaires, les retours des allers…)

Après quelques jours dans la vallée de Katmandou, il est temps de découvrir la province Népalaise et en particulier la région de Pokhara à proximité du massif des Annapurna. Le vol est aussi l'occasion de voir l'Himalaya d'en haut. Du coup nous avions choisi des sièges sur la droite de l'ATR de service pour avoir la meilleure vue…

Le choix de Buddha Air en compétition avec Yeti Airlines a été difficile. Les deux compagnies ont chacune un site internet fonctionnel et proposent le même tarif à quelques euros près. La décision s'est faite sur la base du vol retour depuis Lumbini, en effet Yeti proposait un horaire plus adapté que Buddha donc pour ajouter une compagnie supplémentaire à mon carnet de chasse j'ai choisi Buddha Air pour ce vol aller vers Pokhara.

Enregistrement

La veille du départ, pas de proposition d'enregistrement en ligne mais un e-mail de Buddha Air annonçant un départ retardé d'une heure. En réalité Buddha Air a annulé le vol sur lequel nous avions une réservation (U4609) pour le vol suivant. Ne blâmons pas Buddha Air. Cette modification est liée à la pénurie de carburant sévissant au Népal lors de ce séjour. La frontière terrestre indienne étant fermé, le Népal n'était plus approvisionné depuis plusieurs semaines en carburant.

Pour la petite histoire, le carburant aviation était importé depuis l'Inde par avion pour les vols domestiques (les vols internationaux ne ravitaillant pas du tout à KTM…). La manœuvre était originale : un avion de ligne (757) de Népal Airlines partait à vide pour l'Inde chaque jour, faisait le plein complet et revenait à Katmandou. Les réservoirs étaient alors siphonnés pour alimenter un minimum de vols domestiques mais en laissant assez de carburant pour retourner en Inde pour un ravitaillement supplémentaire… Bref un petit bricolage ingénieux mais un peu fou…

Au final, nous sommes contents que Buddha nous assure le trajet vers Pokhara le jour J et avec seulement une heure de retard…

A Katmandou, l'aéroport dispose de deux terminaux : international et domestique. Le standing vous allez le voir n'est pas tout à fait identique ! Mais le domestique dispose d'une façade moderne. Pour l'instant c'est uniquement une façade qui cache le bâtiment ancien qui est toujours en service… Les travaux ne sont probablement pas terminés !

Un contrôle de l'ensemble des bagages dans une machine à rayon X permet d'accéder au hall d'enregistrement. Le reste en photo avant de découvrir un panneau interdisant les photos… Bon j'ai rangé un petit peu l'appareil même si personne ne s'est plaint (je l'ai ressorti à l'occasion discrètement !).

La fin du suspense : petit 360 du hall d'enregistrement avec les différents comptoirs des compagnies locales…


A ce moment là c'est calme puis les vols sont annoncés petit à petit par un petit panneau au dessus du comptoir ad hoc. Bien sûr sauf le notre que nous repérons en voyant une petite file se former à l'heure annoncée d'enregistrement. En posant la question à une personne de Buddha, c'est confirmé donc nous rejoignons la file… facile ! Les e-tickets imprimés sont échangés avec des cartes d'embarquement remplies à la main.

La carte d'embarquement collector ! Nous avons droit à des sièges sur la droite, merci madame !
photo IMG_2803

PIF

Le passage du PIF est rapide : pas de queue et un check sommaire grâce à la machine à rayon X. Tout le monde fait bipper le portique mais cela ne donne pas lieu à une fouille complémentaire.

La salle d'embarquement est assez vaste et dispose de quelques boutiques de base qui permettent notamment de manger quelques momos (petits raviolis à la viande…) et autres snacks internationaux !

En quelques photos : la vue sur les portes vers les bus : les hommes d'un côté, les femmes de l'autre


Sur le tarmac, les bus attendent, les hélicos de l'ONU aussi mais de l'autre côté de la piste, le trafic n'est pas nul mais pas plus dense que ça…


Le dos de la carte d'embarquement est plus complet que Wikipédia pour les codes des aéroports domestiques du Népal
photo IMG_2804

Embarquement

Sensiblement à l'heure prévue, l'embarquement est appelé et une petite vérification permet d'avoir accès au bus.

On en profite pour une petite photo du tarmac en route. Le bus est tout confort (local) !


Quelques photos en route dont ce MA-60 qui change des traditionnels ATRs comme celui qui nous attends !


Presque à bord par la porte arrière comme sur tous les ATRs. L'intérieur est tout à fait classique voir rétro ! Pitch réduit mais pour un vol de 30 min…


Bon là je change d'appareil photo pour prendre mon vieux réflex en prévision de la vue sur les montagnes…
photo DSC_6498photo DSC_6499

Le service commence au sol avec ce petit bonbon… Ça promet pour la suite du vol !


En vol

Nous sommes partis donc petit spotting en route : les flottes domestiques de Buddha Air et Yeti Airlines


Vers le terminal international : un 757 de Népal Airlines qui transporte le carburant pour toutes les compagnies domestiques…


Le népalais ne se sépare que rarement de son Everest (il s'agit du chapeau traditionnel dans sa taille la plus importante…)
photo DSC_6519photo DSC_6520

Nous arrivons en bout de piste où se trouve un poste de garde militaire…
photo DSC_6522photo DSC_6523

Toujours cette A330 de Turkish en stockage longue durée… En route pour Pokhara !


Les paysages de rizières sur les contreforts de l'Himalaya


Et la montagne fait son apparition lorsque nous passons au-dessus de la brume de pollution !


Ça vaut bien un scenic flight à 200€ ! Bon le moteur aurait pu se trouver ailleurs mais enfin il est assez utile au final…

Retour au devoir du FRiste : la carte de sécurité


Et hop : retour aux paysages !


L'approche sur Pokhara est assez spectaculaire avec un virage serré sur la droite pendant l'approche. Il ne manque plus que les buildings pour rappeler HKG à l'ancienne :-)


Arrivée

La cabine est toujours calme pendant le roulage très rapide après le demi-tour sur la piste


L'aéroport de Pokhara est modeste mais possède un terminal dédié aux arrivées. Bon il ne sert à rien puisqu'on peut aller directement de l'avion vers le chariot à bagage et ensuite passer le portail vers l'extérieur. Mais bon ce ne sont pas tous les aéroports qui ont ce type de construction.

Sous le soleil de fin d'après-midi, tout le monde débarque
photo IMG_2827photo IMG_2828

Le bâtiment qui abrite la salle d'embarquement puis le petit bâtiment d'arrivée


A l'intérieur, il y a un comptoir pour récupérer ses bagages mais il n'est pas utilisé. Tout le monde vers le chariot. On montre son ticket bagage et hop on est reparti
Afficher la suite

Verdict

Buddha Air

5.8/10
Cabine6.0
Equipage6.0
Divertissements7.0
Restauration4.0

Kathmandu - KTM

6.6/10
Fluidité10.0
Accès7.0
Services5.5
Propreté4.0

Pokhara - PKR

7.0/10
Fluidité10.0
Accès6.0
Services6.0
Propreté6.0

Conclusion

Cette première expérience d'un vol domestique au Népal laisse un bon souvenir grâce à la vue disponible sur la droite de l'appareil sur l'Himalaya... Sinon le vol était à l'heure (si on oublie l'annulation du vol initial difficile à attribuer à Buddha et bien gérée). Le confort moyen mais suffisant pour un court vol et le service minimum (il faut voir le FR sur Yeti pour comprendre la différence).

Les aéroports font partie du plaisir de l'exotisme d'un voyage. C'est néanmoins relativement pratique et fonctionnel. Seule la propreté pourrait progresser pour se rapprocher des standards internationaux mais pour le Népal c'est tout à fait bon.

Merci de m'avoir lu et à très vite pour un autre vol domestique !

Bonne année à tous...

Sur le même sujet

12 Commentaires

  • Comment 153673 by
    momolemomo GOLD 4301 Commentaires

    Choisir entre s'en remettre à un Yéti ou un Buddha, interessant comme choix.
    Ça semble être vraiment le bazar a KTM. Entre le 330 de Tuekish qui est toujours bloqué la bas, les problèmes de carburant, et le bazar normal.
    Très belles vues. Ça doit être impressionnant de voler à la même hauteur voire plus bas que ces grandes montagnes.
    Merci pour ce FR!

    • Comment 331362 by
      watchbird AUTEUR 413 Commentaires

      Merci pour le commentaire et bonne année en Asie...
      Le Yeti ou le Buddha font très couleurs locales mais depuis Tintin au Tibet on sait que chacun est très protecteur :-)...
      Sinon le résumé du petit bazar ambiant est bien trouvée sauf que l'A330 de TK n'y participe pas vraiment. Il a été dégagé vers un parking de l'autre côté de la piste donc ne gêne plus !
      Plus de montagnes encore dans les FRs suivants...

  • Comment 153676 by
    SMilano 1268 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Le terminal domestique ressemble plus à un hangar aménagé ^^
    Assez original l'approvisionnement en carburant mais plutôt couteux lol

    Je pensais qu'il avait bougé le 330! Vu qu'il est tout blanc sans livrée, je pense qu'il va encore resté la un bon moment !

    Très belles vues aériennes tout au long du vol :)

    A bientôt ;)

    • Comment 331363 by
      watchbird AUTEUR 413 Commentaires

      Merci pour ce commentaire et bonne année !
      Effectivement le terminal domestique est vraiment minimaliste mais bon ce n'est pas le premier aéroport qui ressemble à un hangar ! Par contre ce qui est amusant c'est que l'entrée (non photographiée) est hyper-moderne avec une façade vitrée etc. Bon en réalité ce n'est vraiment qu'une façade et on passe directement dans ce hangar... Visiblement les projets existent mais ne se matérialisent pas jusqu'au bout...

    • Comment 331364 by
      watchbird AUTEUR 413 Commentaires

      Merci pour le commentaire et bonne année !
      L'approvisionnement en carburant est effectivement vraiment difficile et certainement coûteux. Mais bon un appareil moyen courrier a des capacités en carburant importantes au final... Ce n'est pas un tanker non plus mais bon par rapport aux besoins quotidiens des ATRs, Jetstream et Dorniers locaux c'est pas mal.
      Pour l'aéroport de Pokhara, nous n'en avons pas vu grand chose mais bon il avait une bonne tête en tout cas !

  • Comment 153677 by
    AxelAtwin 161 Commentaires

    Merci pour ce FR dépaysant !

    Amusante façon d'approvisionner le carburant, mais au final pas si bête

    Vol qui permet de belles vues et de belles photos

    L'aéroport de Pokhara semble bien plus fonctionnel et joli que celui de Kathmandu !

    A bientôt !

  • Comment 153682 by
    mogoy GOLD 6579 Commentaires

    Merci pour ce FR exotique.

    Qd on sait les pb de sécurité au Népal, on est bien content d'arriver entier et après avoir eu de magnifiques vues sur la chaîne hymalayienne.

    A bientôt pour la suite.

    • Comment 331365 by
      watchbird AUTEUR 413 Commentaires

      Merci du commentaire et bonne année !
      Pour ce qui est de la sécurité au Népal, s'il s'agit de la sécurité aérienne elle n'est certainement pas au tout meilleur niveau mais la plupart des accidents ont eu lieu autour de l'aéroport de Lukla qui est très spécifique... Mais bon par rapport à la route je ne sais pas comment comparer... Enfin on est bien rentré en tout cas !

  • Comment 153685 by
    marathon GOLD 8477 Commentaires

    Faire venir le carburant par avion doit quand même coûter une fortune. S'il y a une circonstance où une surcharge carburant serait justifiée, ce serait celle-ci. Les tarifs ont-ils été relevés?
    Je me suis fait aux légendes en italique (il y en a proportionnellement assez peu ;).
    Merci pour ce récit détaillé !

    • Comment 331366 by
      watchbird AUTEUR 413 Commentaires

      Merci pour le commentaire et bonne année !
      Nous n'avons pas eu de surcharge carburant, j'imagine que le gouvernement soutient ces opérations de ravitaillement par avion par la compagne aérienne étatique mais je n'en sais rien... Lorsque nous avions réservé, il n'y avait pas de surcharge particulière mais le prix des billets n'étaient pas donné.

  • Comment 153720 by
    Bargi62 2228 Commentaires

    Merci pour ce FR:
    je retrouve exactement les mêmes sensations de vol que lors de mon scenic flight sur cette compagnie:évidemment rien à changé concernant les terminaux de départ.
    Surpris de voir toujours là le TK que j'avais spotté sur le tarmac de KTM en fâcheuse position!je pense que sa carrière s'arrête là.
    Les vues en vol sont magnifiques.
    HS:est ce que les temples de la vallée de Kathmandou sévèrement endommagés par le séisme ont déjà été rénovés?

    • Comment 331367 by
      watchbird AUTEUR 413 Commentaires

      Merci pour le commentaire et bonne année !
      Les temples de la vallée de Katmandou sont très endommagés et n'ont pas été rénovés encore. Un assez grand nombre (40% ou plus) sont absolument détruits (réduits en tas de briques et autres matériaux... je pense qu'ils vont essayer de les reconstruire mais bon cela ne va pas être simple) et les autres sont quasiment intacts mais souvent avec des étais pour les maintenir debout. Quelques rénovations ont commencé ici et là sur ces temples et palais encore debout.
      Mais il y en a tellement que cela vaut bien encore le déplacement de notre point de vue ! Y aller est le meilleur moyen d'aider à la reconstruction... L'énergie des népalais est inépuisable !

Connectez-vous pour poster un commentaire.