Avis du vol Air France Paris Rio De Janeiro en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF426
Classe Affaires
Siege 1K
Temps de vol 11:45
Décollage 17 Aoû 16, 13:30
Arrivée à 17 Aoû 16, 20:15
AF   #19 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5176 avis
Tomseg
Par 2967
Publié le 7 septembre 2016
Bonjour à tous,

Suite du voyage et un petit point sur notre routing des vacances.

GVA-CDG (17/08/16) : AF1643, Airbus 321, Classe Affaire
CDG-GIG (17/08/16) : AF426, Airbus A340, Classe Affaire (Vous êtes ici)
GIG-FOR (27/08/16) : JJ3086, Airbus A320, Classe Economique
FOR-BSB (30/08/16): G3 6617, Boeing 737-800, Classe Affaire
BSB-CDG (30/08/16) : AF515, Boeing 777-200, Classe Affaire

Arrivée de Genève à l'heure, nous sortons dans les premiers de l'avion.

Transit plutôt long à CDG. Des écrans se trouvent à la sortie de l'avion pour aiguiller les passagers. L'affichage est clair et lisible, aucun souci de ce côté. Nous passons un premier contrôle des billets très rapides pour accéder au hall K.
Puis, vient le contrôle aux frontières. L'attente est organisée avec 3 files : une file Skypriority qui ne débouche sur aucun comptoir et 2 files Economy qui débouchent chacunes sur un comptoir de la PAF. Un agent ADP dispatche les clients au fur et à mesure vers les 2 guichets.
Nous passons dans la file skypriority où se trouvent quelques personnes devant nous. Cependant, l'agent étant rapidement absent et aucun autre passager n'étant prêt à laisser sa place pour faire avancer notre file, il a fallu jouer des coudes pour passer. Au final, il n'y a eu aucun gain de temps en prenant la file skypriority et l'obligation de se battre avec les autres passagers pour avancer a rendu ce moment particulièrement désagréable.

Heureusement, que le salon est là pour nous détendre. Nous trouvons donc l'ascenseur sans difficulté qui accède à ce dernier, situé en dessous de la salle d'embarquement.

photo img_0082

Nous passons le comptoir à la sortie de l'ascenseur ou nous fournissons passeport et carte d'embarquement. L'accueil par le personnel Air France est très agréable et souriant.

photo img_0083

Le choix de presse est vraiment important et propose journaux et magazines en plusieurs langues.

photo img_0084


Un petit aperçu du salon qui se situe sur 2 étages. On trouve au rez de chaussée la presse, tables et canapés, choix de vins et alcools sur la table au centre et bien sur, le buffet, à gauche de la photo..

photo img_0085



Le choix est varié puisqu'il se compose de plats froids (gaspachos, canapés, salades de fruits, gâteaux).

photo img_0086photo img_0088

Et de plats chauds variés.

photo img_0089

Nous nous installons dans de petits fauteuils, devant les avions.

photo img_0090

Un coup d'oeil sur notre sélection (plutot légère après avoir déjà bien mangé au salon de Genève et sur notre premier vol). L'ensemble est très bon.

photo img_0091photo img_0092

Un aperçu également de l'étage supérieur où l'ambiance est plus calme avec uniquement canapés et télé, de quoi préparer un petit déjeuner (céréales, etc…) ainsi qu'une sélections d'alcools.

photo img_0093photo img_0096

L'heure devenant plus raisonnable, nous passons au choix des vins. Nous optons pour un bordeaux, vraiment délicieux.

photo img_0097photo img_0098

Fin des réjouissances du salon, nous devons embarquer. Pas d'appel au niveau du salon, il faut vérifier régulièrement sur la télé, le statut de son vol.

Nous repassons par le Hall K où les passagers pour Shanghai embarquent en même temps que nous avec China Eastern sur une autre porte.

photo img_0099


Notre avion du jour est le F-GLZS, un Airbus A340-300 dont le premier vol était le 02/12/1999.

Pour la petite histoire, Air France a commencé à retirer depuis 2016 ses Airbus A340 qui devront avoir disparus de la flotte en 2019 pour être remplacés par des Boeing 787 (livraison en 2017) et des Airbus A350 (livraison en 2018).

J'ai toujours trouvé que les réacteurs de cet appareil lui donnaient un profil plutôt singulier mais élégant…

L'embarquement s'effectue toujours via la file Skypriority et se fait sans difficulté et sans attente. La passerelle se divise rapidement et propose un embarquement différent vers la business ou vers l'economy.

photo img_0100photo img_0101

Mon siège sur ce vol sera le 1K. Pourquoi le choix de ce siège ?
Sur cet appareil, ce sont les anciens sièges qui ne s'inclinent pas complètement qui équipent la cabine. Le premier rang dispose de plus de place et il permet surtout au passager hublot de pouvoir se lever de son fauteuil sans déranger le passager couloir, meme si celui-ce est en position allongée. Ce n'est pas le cas pour les autres rangées.

Un cintre est proposé pour ranger sa veste.

L'accueil est toujours agréable. Seul souci, un passager s'est assis à ma place et sera rapidement raccompagné par l'hôtesse à son siège.



Un verre de bienvenue est proposé avec au choix, champagne ou jus de fruits.

photo img_0109

Un kit avec chaussons, chaussettes, housse pour les écouteurs du casque et sac pour ranger ses chaussures est donné à chaque passager.

photo img_0110

Ainsi que la traditionnelle trousse de toilette avec brosse à dents, dentifrice, baume pour les lèvres, bouchons pour les oreilles, etc…

photo img_0111

Le pitch est vraiment important. Il me reste de la place, même les jambes tendues.

photo img_0112

Un coup d'oeil à la notice de sécurité…

photo img_0113photo img_0114photo img_0117


Ainsi qu'au plafonnier.

photo img_0118

Un oshibori est distribué.

photo img_0119

Et c'est parti pour le pushback, derrière Delta.

photo img_0120

Les consignes de sécurité sont présentées sur l'écran qui est d'une qualité très médiocre et ne permet pas de voir correctement la video (pourtant très chouette). Le son en cabine est également insuffisant car il faut vraiment se concentrer et tendre l'oreille pour presque comprendre se qui est dit dans la video.

photo img_0121

Un peu de spotting avec le passage devant un A350 de Vietnam Airlines.

photo img_0122

Ainsi qu'un 777-300 de China Eastern.

photo img_0124

Et c'est parti pour le décollage avec une quinzaine de minutes de retard.

photo img_0125

On passe aux détails du fauteuil avec d'abord, les IFE. La taille de l'écran est correcte sans être formidable. La qualité de l'image est bonne et tout est tactile.

photo img_0129

On commence à déplier la tablette qui offre un bon espace.

photo img_0130

La commande du fauteuil, rien de compliqué…

photo img_0132

La trappe qui contient le gilet de sauvetage.

photo img_0133photo img_0134

Et enfin, la commande dont l'utilité est plutôt faible (l'écran étant tactile). Il sert malgré tout à allumer la liseuse située au niveau du plafonnier (une autre liseuse étant située au dessus de l'épaule, s'allumant au niveau de l'ampoule) ou à appeler les PNC.
J'ai oublié de photographier les prises usb situées à l'avant du siège qui fonctionnent correctement et ne posent aucun problème pour recharger les appareils électriques.

On peut également voir l'espace de rangement situé sous la télécommande ou une bouteille d'eau a été placée par la compagnie

photo img_0136

Détail des tablettes centrales où se rangent les IFE.

photo img_0138photo img_0140photo img_0141

Je précise également que moi qui m'inquiétais d'avoir oublié mon casque, j'ai été ravi d'utiliser le casque proposé, qui est d'une très bonne qualité et isole vraiment très bien des bruits extérieurs.

Le menu est distribué en cabine.

photo img_0142

La carte des boissons est très complète et tout semble disponible à bord.

photo img_0143

Le menu est proposé en français, en anglais et en portugais.

photo img_0144photo img_0145photo img_0146

Et se termine par la carte des vins.

photo img_0152photo img_0153photo img_0147

Quelques photos du système de divertissement.
L'interface du système fait plutôt dépassée. Le choix de film est également vraiment moindre que sur les appareils type 777.




La carte propose un système de visite touristique avec les différents lieux que nous survolons. Manque de chance, la carte se met à "sauter" assez régulièrement.

photo img_0154photo img_0156

La mise en bouche est servie avec un nouveau verre.

photo img_0157photo img_0158photo img_0160

Et l'entrée arrive alors que nous quittons les cotes françaises. L'ensemble est vraiment très bon, le saumon m'a vraiment fait bonne impression.

photo img_0161photo img_0162

Je remarque en levant la tete que les lumières ne sont pas très propres.

photo img_0163

Après tout ces verres, une escale aux toilettes s'impose. Tout est nickel, sauf la chasse d'eau qui a du mal à aspirer le papier de la personne précédente.

photo img_0164photo img_0165

On retrouve les produits clarins proposés sur tous les vols AF.

photo img_0166

Petite vue sur l'ambiance de la cabine. Bien que les sièges ne soient pas derniers cris, l'ensemble de la cabine fait vraiment propre et moderne.

photo img_0167

On passe au plat principal qui malgré la présentation pas forcément très chic, est vraiment bon. Il est accompagné de fromages également corrects en terme de gout.

photo img_0168

Le dessert reste dans la même lignée avec des desserts appétissants, digestes et très bons. Le tout, servi avec du thé Fauchon.

photo img_0169

On retiendra quand même le sorbet Mojito, plutôt pas mal.

photo img_0170

La cabine s'endort alors que nous survolons Madère et son aéroport bien connu des spotters.

photo img_0174photo img_0176

J'en profite pour faire un tour et voir ce qui est proposé à l'arrière de l'avion. Pas grand chose de proposé : chocolats valronha, sablés Ladurée et quelques boissons. Je ne dérange pas l'équipage, en pleine discussion au galet, pour leur demander les mini burgers proposés dans le menu.
photo img_0179

Nous passons fortaleza et arrivons sur le territoire brésilien.

photo img_0183

Le diner commence à être servi avec en divertissement, un magnifique coucher de soleil au dessus du brésil.

photo img_0185photo img_0186

Pour ce repas, vraiment, rien à redire. Tout est présenté sur le même plateau, c'est délicieux et léger (parfait quand on se réveille). Le plat avec les crevettes était l'autre option de plat principal.
photo img_0187photo img_0188

Le plateau est débarrassé et nous débutons l'atterrissage vers Rio et ses collines.
photo img_0189




L'arrivée à Rio se fait sans encombres.

Les autorités brésiliennes délivrent un guide en français pour les supporters des JO avec les consignes de prudence à respecter dans rio, l'adresse des services d'urgence et du Club France (très sympa comme attention).

Les bagages sortent rapidement sur les tapis et les valises avec l'étiquette Priority sortent bien dans les premières.

Pour rejoindre Ipanema, nous optons pour la formule Taxi. A savoir que si, comme nous, vous choisissez cette option, il vous faut savoir que des comptoirs proposent de vous vendre des coupons à un tarif fixe pour vous rendre dans le centre de Rio (coupon à donner au chauffeur, aucun échange de monnaie dans le taxi). Cette formule est intéressante aux heures de pointe où le taxi risquerait d'être coincé dans les bouchons. Hors heures de pointes, il est plus intéressant de monter directement dans un taxi officiel et de rouler avec le taximètre.

Petit bonus JO Rio 2016 :

Copacabana, il reste de la place pour la serviette !

photo img_0190photo img_0191photo img_0192

Allez les Bleus !! (1/2 finale de Hand)
photo img_0193photo img_0194photo img_0195

Rio depuis le Parque das ruinas
photo img_0196photo img_0197photo img_0198
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.3/10
Cabine7.0
Equipage7.0
Divertissements6.0
Restauration9.0

Air france Lounge - 2E, Hall K

9.6/10
Confort10.0
Restauration9.5
Divertissements9.0
Services10.0

Paris - CDG

5.3/10
Fluidité2.0
Accès8.0
Services2.0
Propreté9.0

Rio De Janeiro - GIG

8.0/10
Fluidité9.0
Accès6.0
Services8.0
Propreté9.0

Conclusion

Uniquement mécontent du manque de fluidité et de la désorganisation du contrôle aux frontières à CDG.

Le salon était parfait, propre, offrant un large choix de restauration, de boissons et de presse.

La restauration en vol était conforme à mes attente. Seul point négatif, le confort de la cabine avec le système de divertissement plutôt vieillot et le siège qui n'était pas inclinable complètement.

Aéroport d'arrivée plutôt agréable avec une fluidité aux contrôles aux frontières. Seul point négatif de l'aéroport de Rio, son accessibilité. Le plus pratique pour accéder à cet aéroport reste le taxi.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Rio De Janeiro (GIG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 13 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Rio De Janeiro (GIG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 11 heures et 41 minutes.

  Plus d'informations

5 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 366139 by
    alexandre54 466 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    A Roissy, le salon du 2K propose une offre de restauration vraiment satisfaisante et permet de passer un bon moment.

    En vol, l'expérience est plutôt réussie. Bien que datée, la cabine reste confortable. Le casque est vraiment très bon, je confirme ;)

    Les deux prestations semblaient excellentes, et cela se ressent dans la note! L'originalité des plats, la présentation réussie et bien sûr la qualité des mets sont des éléments plutôt bien maîtrisés par AF :)

    L'équipage semble quelque peu effacé, c'est dommage.

    Merci pour ce Bonus qui célèbre parfaitement les JO de Rio!

    A bientôt pour le retour.

  • Comment 366142 by
    asiantraveler 476 Commentaires

    merci pour ce FR et son bonus !

    l'avion est effectivement un peu daté

    dommage que votre photo des menus ne permettent pas de voir les plats proposés

    " Je ne dérange pas l'équipage, en pleine discussion au galet, pour leur demander les mini burgers proposés dans le menu. " : euh vous êtes en business et vous n'osez pas solliciter l’équipage ? a moins d'un Monique, vous n'avez aucune excuse

  • Comment 366273 by
    Tomseg AUTEUR 114 Commentaires

    Pas de soucis pour déranger l'équipage. Je voulais sous entendre que l'équipage était plus pris dans sa discussion et semblait moins disponible pour les passagers.

  • Comment 366276 by
    Thetom59 279 Commentaires

    Comment ca, on ne verra plus d'A340-300 AF en vol ?! Suis sidéré !!!! :-O Pourtant c'est un bel avion...
    Je pensais que le Paris-Rio était opéré en A330-200....
    Super FR, bien que le siège ne sios pas non plus dernier cri ^^
    Excellent FR :-)

  • Comment 366795 by
    SKYTEAMCHC GOLD 9114 Commentaires

    Merci pour ce FR . un vol plutôt agréable mais qui est perfectible. La cabine n'est pas désagréable mais pour un vol long la nouvelle cabine Best serait plus appropriée. L'IFE est hors d'age. Les PNC semblent avoir fait le travail correctement mais ce n'est pas normal de ne pas oser demander un burger parce qu'ils sont en train de discuter. Quand un passager se présente il serait normal qu'ils interrompent leur conversation pour demander au passager comment l'aider . Le catering a l'air vraiment bon. Merci également pour le bonus !

Connectez-vous pour poster un commentaire.