Avis du vol Nordica Warsaw Tallinn en classe Economique

Compagnie Nordica
Vol LO785
Classe Economique
Siege 15A
Temps de vol 01:35
Décollage 17 Nov 17, 11:40
Arrivée à 17 Nov 17, 14:15
EE 13 avis
Kethu
Par GOLD 330
Publié le 17 décembre 2017
Bonjour à tous ! Et voici donc le troisième segment de ce voyage au fin fond de l'Estonie… Pour plus d'infos sur le routing d'origine, voir le spoiler ci-dessous. Pour des infos sur la modification du routing en cours de route, voir le FR précédent.

Bonus : Cliquez pour afficher


Le routing final est le suivant :

1. Easyjet EZY4479: LYS – KRK (Economy, A319) le 16 novembre 2017 => Déjà disponible !
2. Lot LO3924 : KRK – WAW (Economy, Q400) le 16 novembre 2017 => Annulé
2. Lot LO3920 : KRK – WAW (Economy, Q400) le 17 novembre 2017 => A lire ou à relire...
3. Nordica LO789 : WAW – TLL (Economy, CRJ900) le 16 novembre 2017 => Annulé
3. Nordica LO785 : WAW – TLL (Economy, CRJ900) le 17 novembre 2017 => Nous y sommes enfin !
4. Easyjet EZY2668 : TLL – MXP (Economy, A319) le 19 novembre 2017 => La fin est ici
5. Hop! A54501 : MXP – LYS (Economy, ERJ145) le 20 novembre 2017 => Ne sera pas reporté pour cause de sieste permanente

Nous nous étions quitté, après moultes péripéties, devant ce panneau des correspondances dans le large corridor d'arrivée, où mon vol pour Tallinn est prévu dans 3h et quelques et à l'heure.

La couleur de la signalétique n'est pas très moderne, très années 80-90, mais c'est clair, dans tout le terminal, donc j'apprécie. Je prends donc ici à droite vu que mon vol est prévu porte 27.

photo dsc_0398 - copie

On monte à l'étape des départs, où l'on arrive dans ce grand couloir, parallèle aux portes, bordés de commerces divers et variés. Il n'y a pas beaucoup de monde dans les commerces, comme dans le terminal de manière générale : J'arrive après la vague de départ du matin, dans le creux de départs avant la nouvelle vague vers 10h.

photo dsc_0399

En témoigne la sortie du PIF qui, avec seulement deux lignes ouvertes, n'offre aucune attente aux voyageurs débutant leur voyage à WAW…

photo dsc_0400

Je me dirige vers les sanitaires, toujours plutôt bien indiqués. Les premiers que je visite sont fermés pour nettoyage (ma malédiction habituelle), les seconds sont très propres, et surtout vastes : On ne se marche pas dessus, et quand on met son sac à dos sur la patère de la cabine (patère simple, satané cost-cutting), on ne se retrouve pas avec le sac quasiment sur les genoux.

photo dsc_0402photo dsc_0401

Lorsque l'on quitte le couloir "commercial", on arrive au niveau des portes, qui s'alignent le long du terminal, avec cette grande baie vitrée sur la gauche… Comme dans tout aéroport digne de ce nom, une voiture plus ou moins luxueuse est exposée, qui ne semble intéresser quand j'y passe que l'employé BMW qui passe visiblement ses journées à côté à la bichonner…

photo dsc_0403

La zone se décompose en une partie attente et embarquement le long des parois vitrées, du cheminement, et de commerces de l'autre côté. Les portes sont bien signalées, toujours dans cet orange qui agresse un peu les yeux. Le tout est très aéré. Même au niveau des portes ayant un embarquement imminent, il reste pas mal de sièges libres, bon point pour WAW donc.

photo dsc_0404

Vu mon avance, je ne me presse pas pour découvrir le terminal, et vais m'installer sur un siège tranquille pour appeler Madame et la rassurer sur mon avancée dans le processus de nos retrouvailles.

Je consulte avant cela Flightradar et le site de l'aéroport de Tallinn sur le vol aller TLL-WAW, histoire de me rassurer… Ca a l'air bon !

photo screenshot_20171117-083736

Alors que je raccroche, je vois une silhouette inconnue passer sur le tarmac… Il s'agit d'un Antonov An-26 en version Fret de la compagnie biélorusse Genex, qui part pour Minsk. Sans doute le premier petit Antonov que je vois… Toutefois nettement moins impressionnant que l'An-225 que j'avais aperçu à Leipzig à plusieurs reprises ! ^^

photo dsc_0405

Après cette petite pause, je reprends mon exploration du terminal, en me dirigeant vers le nord. Je suis assez vite arrêté par les postes de contrôle PAF. J'en conclus que cette partie du terminal est dédiée au vol non-Schengen ^^

photo dsc_0406

Je repars dans l'autre sens à la recherche d'un petit truc à grignoter, et pour regarder un peu ce que propose les commerces alentours… Nous trouvons donc notamment ces discrets pendentifs en ambre, pour un bon millier d'€uros. Je ne comprends sans doute pas grand chose aux bijoux, mais pour moi, se trimballer avec un caillou d'un kilo autour du cou, c'est plutôt une torture qu'autre chose.

photo dsc_0407

Bref. Je ne vois pas grand chose digne d'intérêt, et reprend ma découverte du terminal, cette fois en direction du sud. Le terminal est similaire au reste, si ce n'est que des baies vitrées font leur apparition de l'autre côté, offrant une superbe vue sur les parkings. Notons à gauche un Paul. Ce n'est pas que la gastronomie polonaise m'a déçu la veille, mais… voilà. Pas envie de manger quelque chose polonais là tout de suite. Je m'attable donc, et déguste un sandwich saumon-fromage et une tartelette au chocolat, accompagné d'un Nestea, pour le tarif tout à fait prohibitif de 13€, après conversion.

photo dsc_0408photo dsc_0407_2

Après ce savoureux repas, je retourne m'installer dans un fauteuil face à la baie vitrée. WAW est définitivement spotter friendly, avec, du dernier au premier plan, le CRJ900 en provenance de Tallinn à l'atterrissage (juste à droite du pilier en béton de la passerelle, ça sent bon pour mon vol ça !), un A321 Aer Lingus au parking, une dérive Swiss, qui est très probablement rattachée à un appareil de la même compagnie à destination de Zürich, et enfin un A320 Aeroflot. En prenant la photo, je me disais que j'aimerais beaucoup tester cette compagnie… Ca sera chose faite en 2018 puisqu'au moment où j'écris ces lignes, je viens de réserver deux vols sur la compagnie à la faucille et au marteau pour dans quelques mois… (teasing lointain).

photo dsc_0410

Il reste alors un peu plus d'1h avant l'embarquement sur mon vol. Je profite de la proximité du guichet correspondance Lot et de la présence à côté de ce guichet d'une borne pour éditer les BP, mais aussi changer de siège, pour regarder si des rangs sont entièrement libres, histoire d'essayer d'optimiser mes chances d'avoir un doublet de siège hublot/couloir. Surprise : Mon rang fait partie des heureux élus, comme 2 des 3 autres doublets d'issues de secours. Le reste de la cabine est bien rempli, curieux que les meilleurs places soient libres ! Je reste donc en 15C (ma préférence sur un vol de plus d'une heure est en général toujours côté couloir, pour pouvoir me déplacer librement).

photo dsc_0411 - copie

J'en profite pour immortaliser mon billet, édité le matin même aux comptoirs de Cracovie.

photo dsc_0412 - copie

Je retourne me promener un peu, en profitant pour vous proposer ce 737-800 qui s'apprête à repousser pour Madrid. Je loupe également de peu un 737 de l'US Air Force à l'atterrissage…

photo dsc_0414

Je retourne à proximité de ma porte d'embarquement, où je note avec effroi que deux groupes différents d'enfants sont présents… Un groupe de 10 gamines 6-8 ans, et une quinzaine de jeunes ados d'un club de gym (d'après leurs tenues toutes identiques). Je repars faire un petit tour et retourne faire une escale technique, quand je reviens, il est 11h15, et l'embarquement a déjà bien commencé puisqu'il n'y a plus que 15 personnes qui attendent pour embarquer.

L'embarquement se fera logiquement par bus, où je retrouve une compagnonne d'infortune du vol annulé de la veille… On se suit décidément. Nous partons rapidement, et je suis à bord à 11h25. J'étais persuadé d'avoir pris en photo notre appareil, mais pas moyen de retrouver cette photo… Soit j'ai rêvé, soit je l'ai malencontreusement supprimée en faisant mon tri, mes excuses pour ce manque.

On se retrouve donc dans la cabine, qui est assez récente et agréable à l'oeil. Les têtières sont agrémentées du logo Nordica, une libellule stylisée… A l'avant, les "Comfort seat" correspondent à la Business Class chez Nordica.

photo dsc_0415

J'aime quand le doggy-bag me souhaite la bienvenue à bord !

photo dsc_0420

Au rang 15, le pitch est juste royal. En plus, mon siège voisin restera bien libre, puisque l'embarquement est annoncé terminé à 11h35 !

photo dsc_0417

De l'autre côté, il y a quelqu'un en 15F, mais personne sur la rangée 14.

photo dsc_0418

Issue de secours oblige, la tablette est bloquée.

photo dsc_0423

Bon point pour l'accessibilité : Les sièges et rangées sont précisées aussi en braille.

photo dsc_0422

Après la fin de l'embarquement, les hôtesses font déplacer deux passagers pour les placer en issues de secours en rang 14, afin d'avoir toutes les issues avec une personne capable de l'ouvrir en cas de besoin. Bon point niveau sécurité.

photo dsc_0424 - copie

Détail du pitch très appréciable, avec mon voisin qui se sacrifie pour illustrer l'espace pour les jambes…

photo dsc_0435

Dehors, Vueling est au parking…

photo dsc_0421

La PNC en charge de l'arrière de la cabine arrive pour l'habituel speech sur les issues… Elle nous tend une notice complète récapitulant quand et comment ouvrir les issues, et surtout, comment gérer l'évacuation ! Je trouve cette façon de faire beaucoup plus sûre que les habituels discours du style "Vous êtes à une issue, il ne faut ouvrir la porte que sur ordre de l'équipage, merci, bon vol". En effet, cette notice reste placée dans la pochette pendant tout le vol, et décrit vraiment les gestes à effectuer, et fait vraiment prendre conscience de la responsabilité que l'on a en cas d'accident, si les PNC sont incapables d'aider pour une raison ou une autre… Encore un bon point pour Nordica. Je ne sais pas si beaucoup d'autres compagnies font de même, je n'en ai jamais vu auparavant, mais je suis difficilement une référence vu le peu de compagnies que j'ai pratiqué.

photo dsc_0425

Le cockpit fait une annonce… A laquelle je ne comprendrai rien grâce au combo micro de qualité moyenne - accent à couper au couteau. Nous partons à 11h39, pile à l'heure donc. Les démos sont réalisées tout d'abord en tête de cabine avec bande-son en estonien, puis en milieu de cabine avec la bande-son anglaise.

La piste 15 n'est pas loin de notre parking, et nous décollons après cet Embraer 175 Lot pour Bucarest…

photo dsc_0427

Puis un appareil… d'un autre genre !

photo dsc_0429

C'est à notre tour de nous aligner, avec la vue sur la partie non-Schengen de l'aéroport. British Airways, Air China, Emirates et Qatar Airways sont présentes.

photo dsc_0430

A 11h44, me voilà à nouveau dans le plus bel endroit de la Terre… Le soulagement est grand, je vais enfin retrouver ma douce et tendre, sauf incident technique ! (teasing… Non je déconne :P )

photo dsc_0431

Nous survolons la Vistule en nous éloignant de la capitale polonaise… J'espère que la prochaine fois que j'y passerai, ça sera pour visiter la ville !

photo dsc_0432

Nous virons vers le nord, permettant d'admirer la ville au loin…

photo dsc_0433

La dérive de notre appareil porte fièrement les couleurs estoniennes !

photo dsc_0434

Autre avantage de Nordica, il y a deux fois plus de lecture ! On trouve en effet de gauche à droite le magazine Nordica, le BoB Nordica, le magazine Lot, la fiche sécurité, le doggy-bag (bon, la lecture est assez limitée sur ce dernier), et enfin le catalogue BoB Lot.

photo dsc_0438

La Safety Card, badgée Regional Jet (du nom de la filiale de Nordica et Lot qui exploite certains appareils pour Nordica ou SAS…), est bilingue estonien-anglais.

photo dsc_0439

Le verso…

photo dsc_0440

Passons ensuite au BoB Nordica, au tarif un peu prohibitif habituel des BoB européens…

photo dsc_0441

A noter que la carte du BoB comprend aussi aussi la carte de la boutique, chaque partie étant orientée dans un sens différent. A gauche, l'offre gratuite Nordica (eau, thé ou café), à droite, une maquette de CRJ900, à un tarif pas si déconnant, et à l'envers.

photo dsc_0443

Sinon, pour les amateurs de bon goût, je vous propose ce sublime 2-en-1 cravate-tablier. Je suis pas convaincu qu'ils en vendent des masses.

photo dsc_0444

Dehors, le ciel n'est pas trop encombré, mais je serais bien en difficulté de vous faire un cours de géographie à la marathon… (Surtout avec l'aile)

photo dsc_0451

Les hôtesses arrivent à mon niveau pour le service gratuit et le BoB. Tout d'abord la première, qui passe avec le trolley des boissons et du BoB… Un verre d'eau gratuit me suffira amplement !

photo dsc_0447

Puis, la deuxième hôtesse, tout aussi souriante et cordiale que la première, tend une panière en osier comportant… Des Prince Polo. La patte de Lot est bien présente chez Nordica !

photo dsc_0449

Tout en dégustant mon second Prince Polo de la journée, je découvre avec intérêt le magazine de la compagnie, en commençant comme d'habitude par la carte du réseau… A noter, la base à Groningen, qui s'élargira en mars de deux nouvelles destinations en plus de Copenhague : Bruxelles et Munich ! Je remarque aussi la ligne estivale vers Nice, que je testerai peut-être lors de mes derniers trajets vers Tallinn !
Enfin, la page de droite affiche la durée de voyage et les prix plancher sur chaque ligne… J'aime bien !

photo dsc_0436

Le deuxième "must" de tout magazine de bord, la flotte ! La flotte étant particulièrement réduite, Nordica peut s'étaler et mettre des photos plutôt que les habituels dessins… J'aime bien aussi !

photo dsc_0437

Passons aux articles… A défaut d'avoir un IFE sur un vol régional, c'est bien l'intérêt des articles d'un magazine de bord qui fait une bonne partie de la note divertissement pour moi ! Commençons donc par cet article qui met les avgeek et plus particulièrement les spotters, à l'honneur ! Encore une fois, j'aime bien :)

photo dsc_0446

Deuxième extrait choisi, un article sur les souterrains en Estonie, avec en illustration ceux du bastion de Narva, où je me rendrais dès le lendemain ! (Malheureusement, l'accès aux souterrains ne sera pas possible)

photo dsc_0450

Et enfin, petit clin d’œil à certains FRistes (bien qu'à l'époque de la photo je ne connaissais pas ce petit projet), un article sur Tchernobyl ! Des années que je rêve d'aller faire cette visite… Va falloir que je convainque Madame !

photo dsc_0448

Après cette petite lecture, je pars me promener à l'avant de la cabine ! La cabine Y est donc remplie aux 3/4, tandis que la cabine J, qui comporte 2 ou 3 rangées, et une seule passagère, qui a eu un petit plateau, visiblement froid. Pas sûr que ça vaille le coup de prendre de la J, ça n'avait pas l'air d'être inoubliable…
Bref, je n'allais pas à l'avant pour espionner la J, mais pour utiliser les sanitaires, qui sont nickels (mis à part l'eau dans le lavabo que la passagère avant moi n'a pas vidée).

photo dsc_0452

Je reviens à ma place, et contemple les altocumulus (?) qui forment des lignes bien parallèles au dessus de la Lettonie…

photo dsc_0453

Le cockpit nous fait une nouvelle annonce, toujours aussi peu compréhensible… Je comprendrai juste qu'il nous donne notre localisation, notre vitesse, notre altitude, et notre heure d'atterrissage, sans trop comprendre les valeurs données…

La descente commence peu après, avec un ciel un peu plus chargé au dessus de l'Estonie…



Le sol approche, nous atterrissons par l'est… La vue n'est pas des plus belles, avec cet ensemble terrain vague-boue-arbres en tenue d'hiver. Le vent souffle un peu, l'appareil est bien secoué !

photo dsc_0461

13h57, nous voilà revenus au sol, avec un atterrissage légèrement en biais et remuant.

photo dsc_0462

Le roulage est court, puisque le terminal est situé juste à côté de l'autre bout de cette piste de 3400 mètres… Nous arrivons donc à proximité du terminal à 14h00, d'après cette horloge !

photo dsc_0463

Et nous venons nous parquer à côté de ce 737-300 Air Baltic, qui vient d'arriver d'Amsterdam ! Si je n'avais pas pris 0,5 RTT supplémentaire pour partir plus tôt, et arriver plus tôt (en théorie…), j'aurais pris ce vol… Et serait donc arrivé avant. Grr. Derrière l'appareil, une Porsche est garée à côté du terminal "VIP" de l'aéroport. Pas certain qu'elle serve beaucoup de fois par jour !

photo dsc_0464

Annonce d'au revoir des PNC, qui passent ensuite voir le groupe de gamines de 6-8 ans qui sont quelques rangs devant moi pour leur dire de descendre en dernier… Bonne idée ^^. A noter que les deux groupes présents dans la cabine auront été particulièrement silencieux !
Nous débarquons rapidement, par la passerelle. C'est d'ailleurs la première fois que je descends d'un CRJ par un finger, et pas sur le tarmac.

A Tallinn, les flux arrivées et départ se croisent, on peut donc acheter des jouets pour son enfant à son arrivée (à droite) !

photo dsc_0465

Ou bien acheter des souvenirs estoniens si on veut se mettre dans l'ambiance ^^

photo dsc_0466

Au fond du terminal, on tourne à droite et on arrive dans la salle de récupération des bagages… (floue, désolé). Des policiers rôdent, je me fais discret…

photo dsc_0467

Welcome ! Derrière cette porte m'attend Madame, j'exulte de joie :)

photo dsc_0468

Avant de partir pour Tallinn, Madame me fait découvrir les WC landside au rez-de-chaussée (étage qui ne contient aucun espace passager, mis à part le couloir vers les parkings)… Ceux de l'étage sont petits et sales, mais ceux du RDC, qui sont mal indiqués, ne sont utilisés quasiment que par les employés, et donc bien plus propres… Et vastes.

En sortant de la salle arrivées, prenez à gauche direction cet escalator, puis prenez à gauche derrière les ascenseurs !

photo dsc_0469

Comme dans tout l'aéroport, les WC disposent de différents thèmes, vous pouvez choisir votre thème !

photo dsc_0470photo dsc_0471

A l'intérieur, un peu de lecture pour vous occuper pendant votre besoin.

photo dsc_0472

Rassurez-vous, si vous préférez les urinoirs, vous ne serez pas en reste !

photo dsc_0473

Enfin, une fois votre petite affaire terminée, Tallinn Airport est là pour vous aider à refaire votre nœud de cravate, au dessus des lavabos.

photo dsc_0474

Je chargerai Madame de faire la visite guidée des WC côté femme, histoire de voir ce que l'on peut y voir et lire !

Nous remontons à l'étage, et nous prenons un taxi, direction la gare, pour une dizaine d'€uros. Et c'est ici que je vous laisse pour ce troisième vol ! On se retrouve bientôt pour le Tallinn - Milan du retour, qui sera agrémenté d'un bonus sur la ville de Narva, destination finale de mon voyage.

Pour conclure ce FR, la trace radar du vol :

photo 2017-12-17 16_40_56-lot flight lo785 - flightradar24

A bientôt !
Afficher la suite

Verdict

Nordica

8.3/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements9.0
Restauration5.0

Warsaw - WAW

8.8/10
Fluidité9.0
Accès8.5
Services8.5
Propreté9.0

Tallinn - TLL

9.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Troisième vol de mon aller vers Tallinn, et, si l'on omet le "détail" qui fait que j'aurais normalement du le faire un jour plus tôt, un vol tout à fait bon ! Rien d'exceptionnel bien entendu, on reste sur un vol d'1h30 en Europe sur un CRJ900, avec un catering triste à mourir, mais qui a le mérite d'exister. Mais le reste était très bon, notamment l'accent mis sur la sécurité par Nordica, ou encore le magazine de bord qui est intéressant à consulter. Rien à redire sur l'équipage.

L'aéroport de Varsovie est assez petit pour un aéroport d'une capitale européenne, et de ce fait, est très bien conçu pour faire des correspondances rapides. Il est aéré, a suffisamment de places assises, et est plutôt clair. Par contre, pour une correspondance longue, on s'y ennuie un peu... Il n'y a pas tant de choses que ça à faire.

Pour Tallinn, pas grand chose à redire, un débarquement rapide, le cheminement est rapide et tout est plutôt propre. Les accès sont aisés.

Bref, une très bonne découverte, ce vol Nordica !

Détail de la notation :

Nordica :
Cabine : Un siège confortable en issue avec un pitch très bon, des WC propres. Dommage que la sonorisation des annonces du pilote soit mauvaise, on a eu droit à des annonces détaillées mais difficilement compréhensibles... 9.
Équipage : Des annonces de la part des PNT (pas de leur faute si mal compréhensible), des PNC présents, très sérieux sur la sécurité, souriants... Parfaits. 10.
Divertissements : Le magazine de bord est très sympa à lire, de plus, on a également celui de Lot. OK, pas d'IFE, mais sur un CRJ900 pour un vol court... En a-t-on besoin ? 9.
Restauration : Un vol d'1h30 mériterait bien plus qu'un Prince Polo et qu'un verre d'eau. Malheureusement toutes les compagnies y passent, à ce service quasi-nul accompagné d'un BoB...
5.

WAW :
Fluidité : La correspondance est très rapide, une fois que l'on est dans le terminal en quelques minutes on est à la porte suivante. Le PIF était également vide et donc fluide, de ce que j'en ai vu. Quand il s'est chargé, le nombre de lignes PIF ouvertes a été revu à la hausse, donc avec de l'attente mais pas trop. Pas vu de queue à la PAF non plus. 9.
Accès : En correspondance, donc moyenne des autres notes pour ne pas casser la moyenne de la note finale. 8,5.
Services : Un bon Wifi, beaucoup de sièges, un terminal lumineux et avec une belle vue sur le tarmac, pas mal de boutiques... Ca manque un peu de choses pour s'occuper pendant les correspondances longues, mais ça doit être bien rare de faire ce genre de correspondances à Varsovie. 8,5.
Propreté : Pas grand chose à redire, c'est propre, les WC sont vastes et nettoyés régulièrement. 9.

TLL :
Fluidité : Débarquement assez rapide, le cheminement est rapide aussi, vu qu'il n'y a pas beaucoup de monde et que le terminal ne s'étend pas beaucoup. 9.
Accès : L'accès est aisé, en voiture, en transports en communs, voire à pied. Par contre, 2€ le ticket de tram ou bus, pour un pays comme l'Estonie, je trouve ça un peu cher (ce n'est pas une tarification spécifique aéroport). 9.
Services : Terminal très bien fichu, avec pas mal de choses, pas mal de détails amusants si l'on s'y attarde. 9.
Propreté : Cette fois-ci, pas grand chose à redire, contrairement à mes passages précédents. 9.

Sur le même sujet

20 Commentaires

  • Comment 423167 by
    Benoit75008 GOLD 7176 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    WAW ne possède pas d'offres culinaires polonaises en effet .
    Mais CDG ne propose pas de gastronomie non plus^^

    Vol classique avec LO et ses compagnies "amies", pour l'avoir fait le mois dernier avec quelques amis Tchenorbyl est un must à faire

    Bonne soirée

    • Comment 423177 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1853 Commentaires

      Merci pour le commentaire !

      Et c'est bien dommage, avoir autre chose que les marques génériques de part le monde ça ferait pas de mal, à CDG comme à WAW ou autre...

      C'est vraiment une destination qui me tente beaucoup, la visite de la zone de Tchernobyl... Vol pseudo-LO plutôt bien, quand tout se passe bien c'est agréable :)

      A bientôt !

  • Comment 423184 by
    Chevelan GOLD 12647 Commentaires

    Enfin arrivée à bon (aéro)port !

    WAW est très lumineux, c'est un aéroport que j'apprécie...
    A bord on retrouve les sièges très confortables des CRJ 900-1000
    Le pitch aux issues est remarquable
    Traditionnel service eau et Prince Polo
    Pas mal vu l'explication en image pour refaire son noeud de cravate dans les toilettes à TLL
    Tallinn est une ville que j'avais particulièrement apprécié, mais ça commence à dater, (juillet 2000)

    Merci Robin pour cette suite, à bientôt !

    • Comment 423193 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1853 Commentaires

      Nos commentaires se croisent sur nos FR respectifs, merci pour ton retour ^^

      Je ne sais pas pourquoi, j'avais une mauvaise image de WAW (en n'y ayant jamais mis les pieds), j'ai donc été très agréablement surpris, vraiment un bel aéroport !

      Le siège confortable + le pitch quasi illimité donne un vol très confortable, même si la cabine avait été pleine !

      Service simplissime, mais donné avec le sourire, c'est mieux que rien !
      L'aéroport de TLL fourmille de petits détails amusants, j'en ai encore découvert un ou deux lors de mon retour.

      Pour le coup, je n'ai toujours pas pu visiter la ville (mis à part deux mini balades de 30 minutes en attendant mon train), puisque je devais le faire le vendredi matin à la base... Le centre n'a sans doute pas beaucoup changé, mais dès que l'on quitte le centre historique, les gratte-ciels commencent à fleurir un peu partout !

      Je devrais pouvoir faire une bonus détaillé sur Tallinn début février !

      A bientôt, je retourne finir ta série néo-zélandaise !

  • Comment 423350 by
    Esteban TEAM GOLD 10461 Commentaires

    Bonsoir ! Merci pour cet opus et toutes les péripéties qui l'ont précédé !

    Service standard, rien de mauvais, rien de transcendant non plus.

    Par contre le 2-en-1 cravate-tablier, quelle horreur !! Je trouve que les couleurs ressemblent à la cravate KLM ^^

    A bientôt !

    • Comment 423370 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1853 Commentaires

      Hello, merci pour le commentaire ! Heureusement que ce vol était exempt de péripéties, ça fait du bien un vol sans soucis avec rien à redire dessus, parfois ^^

      Les estoniens n'ont pas la même notion de la "classe" que nous visiblement. Plus qu'à proposer ça aux PNC bataves alors :P

      A bientôt !

  • Comment 423378 by
    jules67500 GOLD 4663 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR !

    WAW est sympa, j'avais bien aimé, juste les "sièges" en ferraille qui devraient être plus confortables quand tu attends longtemps ^^

    A bord, c'est du LOT en prestation, rien d'étonnant ! Au moins, il reste le Prince Polo :)

    A bientôt pour le retour !

    • Comment 423381 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1853 Commentaires

      Merci pour le commentaire !

      Comme j'ai la bougeotte, je n'ai jamais passé plus de 15-20mn sur un siège donc pas tester le confort à long-terme, mais c'est pas faux ^^

      C'est du basique à bord oui, dommage, mais bon, on s'y habitue à force. Par contre sur les lignes de 2h30 ou plus ça commence à être limite comme offre...

      A bientôt ! :)

  • Comment 423392 by
    AirBretzel TEAM GOLD 5189 Commentaires

    Bonsoir Robin , avec beaucoup de retard enfin l'arrivée à Tallinn.
    Je constate que les tarifs de chez Paul à WAW sont les mêmes qu'à Paris.
    C'est toujours intéressant la lecture du magazine de la compagnie, cela me donne des idées de destination, par contre je suis d'accord avec Esteban : le 2 en 1 cravate-tablier est franchement horrible (je n'ose même pas imaginer la tête de Monsieur si je lui ramenais ceci lors de mes voyages).
    Un bon vol avec un équipage sérieux et un "prince polo".
    A bientôt pour le retour.

    • Comment 423434 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1853 Commentaires

      Bonjour Valérie ! Enfin arrivé oui, ce vol était un soulagement incroyable... J'étais à deux doigts de courir dans le terminal pour sortir au plus vite de l'aéroport retrouver Madame ^^

      Oui, c'est à peu près ça, même tarif, sauf que je doute que le prix de la main d’œuvre (et des matières premières ?) soit le même qu'en France...

      J'apprécie beaucoup aussi les magazines de bord, celui d'Air France m'a déjà fait découvrir des endroits auxquels je n'aurais pas du tout pensé par moi-même. J'ose espérer que le 2 en 1 n'est qu'une ânerie à offrir pour "rire" pour beaufs (du style le rayon "humour" de Gifi), mais vu le prix et le descriptif, ça semblait sérieux... ^^
      L'équipage était vraiment bon sur ce vol (de bien meilleur qualité que le catering quoi).

      A bientôt ! Le retour est en début d'écriture... Avec quelques péripéties également, à mon plus grand malheur.

  • Comment 423801 by
    mogoy GOLD 9905 Commentaires

    Merci Robin pour cette suite.
    Moins de mésaventure sur ce vol. Avec en compensation un bon pas et l’absence de voisin.

    Cravatte tablier idéal cadeau pour ces dames afin d’inciter à les mettre au boulot.
    On n’échappe pas au prince polo, et bizarre d’avoir deux cartes de BoB.

    Toilettes les plus originales que j’ai vues, dommage que personne n’y aille.

    • Comment 423808 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1853 Commentaires

      Merci pour le commentaire Quentin :)

      C'est toujours moins intéressant à écrire ou à lire quand tout se passe bien, mais nettement plus agréable à vivre... Surtout avec ce confort accru.
      Pas certain que ce genre de cadeau inciterait Madame à faire quoique ce soit, si ce n'est se moquer de moi et de mon cadeau.

      Je pense que les deux cartes BoB sont liées au fait que Nordica effectue beaucoup de vols pour le compte de Lot (WAW-ARN, WAW-CPH, etc..), et qu'ils ne daignent pas changer à chaque vol selon si c'est un vol Nordica ou Lot...

      Les autres WC sont décorés de manière similaire, mais plus petits et plus fréquentés... Ce qui rend plus difficile les photos, et se ressent beaucoup sur l'odeur et le visuel. Donc ce n'est pas si mal d'avoir ces WC un peu cachés, au moins on peut profiter d'un peu de calme et de propreté.

      A bientôt ;)

  • Comment 424491 by
    LGaddict 1290 Commentaires

    Merci Robin pour cette fin de voyage aller mouvementé ;-)

    Vol tranquille à bord d'un CRJ confortable et silencieux, PNC de bon niveau, c'est déjà plus que bien vu les péripéties de la veille. Dommage que la prestation ne soit pas plus étoffée, la formule LO-JP commence à faire un peu trop tache d'huile à l'Est.

    Double identité Nordica-LOT assez intéressante aussi, nottamment dans l'aumonière du siège de devant.

    L'arrivée à TLL a du être un soulagement certain, même si Narva est encore loin ;-)

  • Comment 424496 by
    Kethu GOLD AUTEUR 1853 Commentaires

    Merci pour ce (3e) commentaire Philippe ! ^^

    Le dernier vol était vraiment parfait pour me remettre de mes émotions, seul le catering faisait tâche effectivement, mais je n'y ai pas trop prêté attention, je voulais juste arriver le plus vite possible... Le calme de la cabine où on entendait la plupart du temps que le ronflement des réacteurs et le professionnalisme des PNC m'ont vraiment laissé une bonne impression.

    Deux fois plus de lecture pour le même prix, que demande le peuple ? :D

    Narva était encore un peu loin, mais cette dernière partie du trajet s'étant faite en bonne compagnie, c'était beaucoup plus agréable !

    Je dois bien avouer que j'ai utilisé Google Translate pour cette dernière exclamation ! Je m'entrainerai à la prononciation pour saluer ainsi l'équipage de mon vol vers Moscou prévu en février ^^

  • Comment 425310 by
    scorph GOLD 1076 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce report nordique. Votre trajet a fini par reprendre son cours normal et la sérieuse et efficace Nordica n'y est pas étrangère. Les Estoniens semble faire attention aux détails et tout semble réfléchit à Tallin comme à bord. Catering Lot qui a le mérite d'exister et de pouvoir être complété mais bon pas de quoi se rouler par terre.
    Bon vols

    • Comment 425337 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1853 Commentaires

      Bonjour, merci pour le commentaire !

      Nordica a en effet été très agréable après ces péripéties... Certainement un des vols les plus agréables que j'ai pu faire ces derniers temps...

      Dans le milieu aérien, les estoniens sont plutôt convainquant oui, mis à part pour le catering !

      A bientôt :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.