Avis du vol Etihad Airways Abu Dhabi Johannesburg en classe Economique

Compagnie Etihad Airways
Vol EY604
Classe Economique
Siege 24A
Temps de vol 08:35
Décollage 11 Jui 18, 09:55
Arrivée à 11 Jui 18, 16:30
EY   #5 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 282 avis
lionel972
Par 1187
Publié le 18 juin 2018
Bonjour à tous,

Suite de mon périple aéronautique en Europe, au moyen-Orient et en Afrique du Sud.
Les précédents vols sont disponibles ici :
07/06/2018 - Vol Air France Martinique/Paris
08/06/2018 - Vol Air France Paris/Amsterdam
10/06/2018 - Vol KLM Amsterdam/Paris
10/06/2018 - Vol Etihad Airways Paris/Abu Dhabi

Mon vol vers Johannesburg sera réalisé avec cette fois-ci un Airbus A330-200 de la compagnie Etihad.
Abu Dhabi est plein ramadan, cependant les restaurants sont tout de même ouverts. Je quitte donc le Terminal 3 pour me rendre au terminal 1.
Mon bagage suit automatiquement. Au bout de 5 min de marche, je parviens au terminal 1 qui est juste sublime. Je pense que l'on peut pas faire plus authentique.


De ce que j'ai pu comprendre, il s'agit d'un bâtiment donnant accès à plusieurs satellites qui eux mêmes disposent de plusieurs portes d'embarquement.
Les boutiques sont uniquement dans le bâtiment central.
Après m'être restauré, car pour rappel, il n'y avait pas de petit-déjeuner à bord de mon premier vol, je patiente dans le bâtiment central car l'embarquement du vol pour Rome, réquisitionne le peu d'espace disponible dans le satellite qui me concerne.
photo 20180611_081124

A la fin de l'embarquement je m'installe en attendant que mon vol soit prêt. J'immortalise donc le B777-330ER qui s'en va pour Rome.
photo 20180611_083842

Le personnel prend place en porte, et là une file se forme.
Finalement l'embarquement débute.
photo 20180611_093335

Ce n'est pas de la vengeance, cependant le jeune homme en sac bleu sera assis à côté de moi et il me pourrira mon voyage.
photo 20180611_093333

L'appareil est un A330-200 équipé de 2 moteurs Rolls-Royce Trent 700.
photo 20180611_093356

La cabine est identique à celle du B777 sur lequel j'ai voyagé au départ de Paris, à l'exception que nous sommes dans une configuration 2-4-2, qu'il n'y a pas de classe First, 22 sièges business et 240 sièges en économie.
photo capture dcran 2018-06-18  18.35.44

La climatisation n'est pas activée à bord, ou est-elle trop faible, je l'ignore, mais nous sommes dans un véritable four. Pour info, il devait faire 40°C à l'extérieur.
photo 20180611_094005photo 20180611_100321

Conscient de notre malheur, l'équipage nous distribue de l'eau fraiche et une serviette rafraichissante.
L'équipage pour leur part, ne montre aucun signe d'agacement et continue de porter son uniforme complet comme si de rien était.
photo img_1420

L'écran est techniquement le même que sur le B777, le siège aussi cependant, il est beaucoup plus dur.
photo img_1418

Le pitch semble être le meme.
photo img_1417

La pochette de devant est propre.
photo img_1416

Même si c'est un vol de jour, je dispose d'une couverture et d'un oreiller.
photo img_1423

Le passager juste à côté de moi avait une odeur de transpiration assez (très) prononcée, et était un adepte du "manspreading".
Finalement nous repoussons et nous mettons en route. Toujours pas de climatisation. Je me doute que le système d'air conditionné est défaillant et que l'air intérieur se rafraichira après le décollage, grace à l'altitude
photo 20180611_100005

Distribution des casques audios.
photo img_1419

Mood light pour se préparer au décollage.
photo 20180611_100954

2 A330-200F sont garés à côté de la piste que nous allons emprunter.
photo 20180611_101109

C'est l'alignement puis le décollage.
photo 20180611_101515

Belle vue de ce qui sera la nouvelle aérogare d'Abu Dhabi. Il y a comme un air de Hong Kong, non?
photo 20180611_101545

Et un survol du Ferrari World.
photo 20180611_101634

Même si nous survolons le désert, la température s'abaisse progressivement dans la cabine. Mon voisin peut donc remettre sa veste.
photo 20180611_101906

L'écran dispose des mêmes problèmes que celui du B777.
photo 20180611_102106

Le même apéritif nous ai distribué avec une boisson.
photo img_1421photo img_1422

Un repas nous ai servis. Ce sera de l'agneau, salade de pommes de terres et un roulé chocolat-crème.
photo capture dcran 2018-06-18  18.51.32

Après la récupération des plats, et à la fin du service de boissons chaudes, la cabine est mise dans la pénombre.
photo 20180611_125719

Dans les toilettes de l'arrière de l'appareil, il y a un hublot avec une magnifique vue. On oublierait presque ce pourquoi on est là.
photo 20180611_130814photo 20180611_130816photo 20180611_130823

Au "bar" je n'ai vu que de l'eau et 1 canette. Sans doute faute l'assistance de l'équipage pour avoir autre chose.
photo img_1425

Finalement, peut être 2 heures avant notre arrivée, une collation nous ai servi. Sandwich chaud au poulet et une boisson.
photo capture dcran 2018-06-18  18.53.13photo capture dcran 2018-06-18  18.53.25photo capture dcran 2018-06-18  18.53.33

La cabine se rallume progressivement.
photo 20180611_172158photo 20180611_173040

Toujours en vol, le temps semble interminable, donc je joue.
photo img_1428photo 20180611_173316

Enfin c'est la descente.
photo 20180611_173517photo 20180611_174956

Après avoir fait plusieurs tours, nous nous posons à l'aéroport de Johannesburg.
photo 20180611_180231photo 20180611_180647

Cependant j'ai pu remarquer que les volets n'étaient pas en configuration classique pour un atterrissage ainsi que la puissance de freinage lors du toucher des roues.
Johannesburg est à 1700 m au dessus du niveau de la mer. Cela peut expliquer la vitesse d'approche plus élevée, et donc les volets et le freinage.
Premier constat, beaucoup de couleurs dans cet aéroport.
photo 20180611_181043

Une fois stationné au parking, mon voisin s'en va, poussant au passage les passagers qui récupèrent leurs bagages dans les coffres au-dessus des sièges. Il fut stoppé dans son élan par une passagère très mécontente de s'être fait pousser.
Une fois hors de l'avion, nous arrivons à l'immigration. Contrairement à tout les autres, j'emprunte seul le circuit "Countries with visa exemption" qui était déserte. J'étais peut être le seul européen.
photo img_1429photo img_1437

Les A380 de Emirates et British Airways sont là.
photo img_1430

La récupération des bagages fût très rapide.
photo img_1439

Et pour nous conduire vers la sortie, il y avait un marquage de couleurs qui nous rappelais où nous avons atterris.
photo img_1454

Merci de m'avoir lu.

Pour la suite c'est par ici :
15/06/2018 - Vol South African Airways Johannesburg/Capetown
Afficher la suite

Verdict

Etihad Airways

7.5/10
Cabine7.0
Equipage7.0
Divertissements8.0
Restauration8.0

Abu Dhabi - AUH

6.4/10
Fluidité6.0
Accès6.0
Services7.0
Propreté6.5

Johannesburg - JNB

7.9/10
Fluidité8.5
Accès7.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

J'ai le sentiment d'avoir été traité différemment sur le vol de Paris vers Abu Dhabi.
Le personnel a disparu durant le vol (en dehors des services).
La nourriture était bonne mais le sandwich un peu fade.
Beaucoup de turbulences avec même un changement de route de la part de capitaine.

Sur le même sujet

10 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 450931 by
    wowote 1647 Commentaires
    Bonsoir,

    Effectivement vol beaucoup moins agréable que le précédent... No comment concernant l'attitude de votre voisin... :((
    Catering toujours aussi correct.
    A bientôt
  • Comment 450939 by
    mogoy 10181 Commentaires
    Merci Lionel pour cette suite.
    Etre assis d'un voisin qui pue (désolé mais c'est ce qu'on comprend) c'est abominable. M'est arrivé une fois entre SCL et IPC mais heureusement on a du faire demi tour pour une raison technique et j'ai pu changer de siège.
    Manspreading en classe éco dénote d'une indifférence totale à ses copax. Pas étonnant vu ce qui précède.

    Bon cela étant dit si le type venait des US côte ouest et un vol de 16h et plus, c'est pas facile non plus !
  • Comment 450943 by
    AirBretzel GOLD 11458 Commentaires
    Merci Lionel pour ce FR.
    Voisin envahisant (par ses jambes et par l'odeur) , pas de chance.
    Catering correct mais PNC absent, je trouve dommage de ne rien proposer au galley durant le vol à part de l'eau.
    A bientôt
  • Comment 450945 by
    Benoit75008 7191 Commentaires
    Merci Lionel pour ce FR,

    Un siège moins confortable que celui du triple 7.
    Par contre l'IFE relativement semblable.

    Je trouve le catering excellent pour de la classe économique!

    Voisin au comportement exécrable qui mériterait un rappel de politesse...

    Bonne soirée à toi!
  • Comment 450956 by
    02022001 GOLD 4448 Commentaires
    Merci pour ce FR !
  • Comment 450972 by
    Esteban GOLD 20291 Commentaires
    Hello Lio,

    Merci pour cette suite. Franchement pas convaincu du tout par le catering proposé : le plat chaud ne fait pas franchement envie, et servir un simple sandwich chaud en seconde prestation est risible. Le "bar" dressé à l'arrière est juste minable. Comme je disais dans mon commentaire sur le vol précédent, on sent le cost cutting et c'est bien dommage.

    A bientôt !
  • Comment 451093 by
    Tango Delta 566 Commentaires
    Merci pour cette suite Lionel.
    Entre la clim qui ne marchait pas au sol à AUH (d'ailleurs on voit qu'il fait très chaud car les volets ne sont pas rentrés au sol à cause de la chaleur, sur Airbus à partir d'une certaine température il faut les laisser sortis), le terminal à AUH qui semble saturé, le voisin qui ne sent pas la rose et qui est envahissant et qui annule l'avantage de la configuration 2-4-2 (ce n'est pas la faute d'EY), la prestation dans l'ensemble qui semble bien moyenne pour un vol de jour bien long, avec un équipage absent, Etihad ne fait pas trop envie! Merci pour le partage. A bientôt!
  • Comment 451113 by
    SKYTEAMCHC GOLD 10317 Commentaires
    Merci de cette suite Lionel. Pas cool d’avoir un tel voisin sur un vol aussi long et ou la climatisation est déficiente ( au moins au début) . Équipage en service minimum : on a vraiment l’impression que les compagnies du golfe traitent leurs passagers en fonction de la destination. Catering correct pour un vol en eco .
  • Comment 451612 by
    pilotfab 236 Commentaires
    Le voisin, la clim le tout sur un siège plus hard... moins emballé par ce vol, et il y a de quoi.
    Merci cependant pour le partage.
    Jamais testé les toilettes avec hublot... ça doit être un kiff complet !
    A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.