Avis du vol VLM Airlines Munich Maribor en classe Economique

Compagnie VLM Airlines
Vol VO131
Classe Economique
Siege 10D
Avion Fokker 50
Temps de vol 01:05
Décollage 17 Aoû 18, 09:20
Arrivée à 17 Aoû 18, 10:25
VG 9 avis
mark_gva
Par 371
Publié le 6 septembre 2018

Introduction


Bonjour à tous !

Avec un camarade avgeek, nous avons souhaité refaire un peu de Fokker 50. C'est donc sans hésiter que nous sommes allés voir ce que propose VLM, une des dernières compagnie européenne à proposer ce type d'avion. En consultant le site, une offre sans précédent nous a invité à voyager…. 39 Euro chaque vol proposé !!!
Un mirage ? Non une réalité. Sans l'ombre d'un doute, nous avons réservé, début juillet, un itinéraire de fou (Quand on aime, on ne compte pas !) : Munich - Maribor - Anvers - Zurich pour 117 Euros. Le vol pour rejoindre Munich nous a coûté presque le même prix que les trois vols VLM.

Deux semaines avant le départ, VLM a informé ses voyageurs qu'elle a changé un peu sa politique, a décidé de se concentrer sur les vols ANR-LCY et ANR-ZRH et que tous les autres vols sont annués dans les semaines suivantes. Mais en ayant contrôlé sur le site, notre voyage n'a pas impacté par cette décision mais on a constaté que nous avons pris le dernier vol pour MBX.

16 jours après cette annonce, VLM informait ses voyageurs qu'elle rentrait volontairement en liquidation et stoppait toutes ses opérations le 2 septembre après l'arrivée du vol de Zürich.


Le routing


17/08/18, GVA-MUC, LH 2391, classe Y, ERJ-195, I-ADJT, Air Dolomiti - ne sera pas reporté
17/08/18, MUC-MBX, VO 131, classe Y, F-50, OO-VLN, VLM Airlines - c'est ici !
17/08/18, MBX-MUC-ANR, VO 134, classe Y, F-50, OO-VLN, VLM Airlines - sera reporté plus tard.
17/08/18, ANR-ZRH, VO 147, classe Y, F-50, OO-VLN, VLM Airlines - ne sera pas reporté


De Genève à Munich


Bonus : Cliquez pour afficher



De l'enregistrement à l'embarquement


L'enregistrement pour les vols VLM se fait au terminal 1. Etant arrivé au terminal 2, nous sommes obligés de quitter le transit et de rejoindre la sortie en passant par la zone bagages.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_01_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_02_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_03_1280

Nous traversons le Munich Airport Center (MAC) avant d'arriver au terminal 1.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_04_1280

On trouve dans le MAC : différents magasins, les loueurs de voitures et la gare ferroviaire.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_05_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_07_1280

Le vol est annoncé dans le secteur D du T1. Aucun retard annoncé pour le moment.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_06_1280

Depuis la sortie du T2 à l'entrée du T1, nous avons mis 10 minutes sans traîner les pattes.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_08_1280

On poursuit notre route par des couloirs colorés !
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_09_1280

Il ne reste plus qu'à monter un étage avant la zone d'enregistrement.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_10_1280

L'attente est de courte durée !!! Le guichet est vide et pour cause, l’hôtesse nous annonce que nous serons très très peu sur ce vol : 5 personnes en tout.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_11_1280

Affichage historique, tant pour la destination que pour la compagnie.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_12_1280

Le passage du PAF se fait en 10 minutes. Depuis les événements de cet été, la sécurité est un peu plus tendu…
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_13_1280

La zone D n'est pas immense mais comporte tout ce qu'on a besoin : Duty-free, différents magasins, restaurants et la zone pour les fumeurs.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_14_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_15_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_24_1280

Notre porte est déjà annoncée.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_16_1280

Mais avant, passage obligé au petit coin. L'accès est assez compliqué car les WC se trouvent à un autre niveau après avoir descendu des escaliers. L'état général est bon.


Il faut maintenant tout remonté à pied ou choisir l’ascenseur. Le deuxième choix s'est imposé !!!
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_22_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_23_1280

Le terminal est "spotter friendly".
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_25_1280

Mais peu de trafic intéressant.
photo 2018-08-17_d-abxa_mucphoto 2018-08-17_tc-fhb_muc

L'embarquement à la porte D05 commence à 09:00.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_27_1280

Après avoir descendu les escaliers, nous accédons à une petite salle d'attente stérile où nous aurons pas besoin d'attendre, car le bus est déjà là.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_28_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_29_1280

Le bus est un peu surdimensionné, la place ne manquera pas !
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_30_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_31_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_32_1280

Dernière vue sur la porte d'embarquement.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_33_1280


Le vol


Notre avion est OO-VLN, âgé de 29 ans et baptisé "Sus Antigoon". Quelle plaisir de pouvoir monter à bord de ce coucou et de rejoindre les deux passagers qui sont en transit.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_34_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_35_1280

Le siège qui m'a été attribué est le 13D, mais comme le hublot est très rayé et que l'avion n'est pas rempli, je change pour le siège 10D.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_36_1280

Petite présentation de la cabine qui est vide. Les cinq passagers du vol sont placé à l'arrière de l'appareil.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_37_1280

Le pitch est correct.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_45_1280

Chaque siège est doté d'une grand tablette.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_44_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_38_1280

Petit coup d'oeil à cette safety card qui ne glissera pas dans mon sac par accident….. (En tout cas pas sur ce vol !)
Coté pile.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_39_1280

Coté face.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_40_1280

Le plafonnier est très rétro.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_41_1280

Sur cet avion, les casiers à bagages pour les rangés 5-6-7 sont de tailles réduites dû au passage d'aile.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_43_1280

Mon hublot est malgré tout un peu rayé, mais c'est mieux qu'ailleurs !
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_42_1280

Les consignes de sécurité sont donnés à l'ancienne par l'unique hôtesse et dans la foulée les moteurs sont mis en route. Nous quittons notre place à 9h20.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_46_1280

Le Junker 52 de LH attend sagement son prochain vol.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_47_1280

La butte pour les spotters de MUC.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_48_1280

Vue sur le turbo-prop.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_49_1280

En arrière-plan, on aperçoit la ramp cargo.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_50_1280

Autre face du T1 avec ses accès souterrains aux avions.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_51_1280

Le vent ne souffle pas pour le moment.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_52_1280

Le décollage sera sous bonne garde.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_53_1280

Deux A350 sont parqués dans cette zone avant leurs prochains vols et un 747 attend son fret.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_54_1280

Cet Embraer de Flybmi a perdu son titre.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_55_1280

C'est la première fois que je vois ce 737-800 de la Thai Airforce à Munich, d'habitude il n'y a que les 737-400.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_56_1280

L'avion s'approche de la piste 08R par la bretelle B4. Il attend que deux vols décollent et que Croatia pose avant de s'aligner.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_57_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_58_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_59_1280

En attendant le décollage, je profite de faire en photo un détail de la cabine. On constate qu'elle tombe un peu en ruine !
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_60_1280

Un air de vol VVIP.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_61_1280

On s'aligne sur la piste 08R.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_62_1280

Les moteurs sont poussés à fond avant que le pilote relâche les freins.


Un décollage tranquille sans turbulences.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_64_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_65_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_66_1280

Schweig.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_67_1280

Oberdingen à gauche et Erding au fond.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_68_1280

La base aérienne d'Erding (active ou désaffectée ?).
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_69_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_70_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_71_1280

La campagne bavaroise.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_72_1280

A peine 10 minutes après le décollage, les consignes s'éteignent et le service commence. L'hotesse prend les commandes directement à nos places : le chariot ne quittera pas le galley.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_73_1280

L'Inn.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_74_1280

Wasserburg.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_76_1280

Les cendriers n'ont pas été enlevé des accoudoirs.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_77_1280

Le Simssee.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_78_1280

Prien am Chiemsee, point départ pour des excursions en bateaux sur le Chiemsee.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_79_1280

L'Autriche approche à grand pas avec la ville de Kufstein (à gauche de l'image).
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_80_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_81_1280

Le pilote nous annonce que le passage au dessus de l'Autriche sera un peu plus mouvementé dû aux turbulences.
Le Kaisergebirge.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_83_1280

Le Land de Salzbourg s'étale sous nos yeux.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_84_1280

Zell am See.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_85_1280

On poursuit la traversée des alpes autrichiennes.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_86_1280

Le barrage Kölnbrein et son réservoir (à droite).
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_87_1280

On peut apercevoir au fond le lac Millstätersee.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_88_1280

L'Ossiacher See, troisième plus grand lac de Carinthie.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_89_1280

La ville de Klagenfurt am Wörthersee et son aéroport.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_92_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_93_1280

C'est à ce moment que l'on nous distribue le bonbon à la menthe.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_91_1280

Les Karavanke, massif des Préalpes orientales méridionales, s'élèvent entre la Slovénie et l'Autriche.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_94_1280

Le Klopeiner See.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_95_1280

La frontière slovène n'est plus qu'à quelques secondes de nous.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_96_1280

Cette montagne marque la frontière entre l'Autriche et la Slovénie.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_97_1280

Aéroport de Slovenj Gradec.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_98_1280

La plus grande centrale thermique de production électrique de Slovenie : Termoelektrarna Šoštanj.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_99_1280

La ville de Celje.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_100_1280

Grand virage à gauche pour nous retrouver au dessus d'un secteur vallonné.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_101_1280

Passage au dessus de l'autoroute A1 allant de Šentilj (à la frontière autrichienne) à Koper via Maribor, Celje, Ljubljana et Postojna.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_102_1280

En effectuant un virage à 270°, nous survolons les villages et vignobles situés au sud de Maribor.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_103_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_104_1280

Le lac Ptuj et la ville du même nom.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_105_1280

Une église dont je n'ai pas réussi à retrouver le nom…
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_106_1280

Encore des vignobles.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_107_1280

La fin est proche, déploiement des trains d’atterrissage.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_108_1280

La fonderie d'aluminium de Kidricevo.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_110_1280

Courte finale piste 32. A 10h41, les roues touches la piste de Maribor.


Un petit backtrack et sortie au premier link dispo et nous nous retrouvons rapidement sur notre place de parc.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_113_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_114_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_115_1280

Vue sur la tour et le petit terminal
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_116_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_117_1280

En moins d'une minute, l'avion s’arrête et la porte s'ouvre. Nous prenons congé de l'équipage en leur disant de ne pas repartir sans nous !
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_118_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_119_1280

C'est sous bonne escorte que nous rejoignons à pied le terminal.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_120_1280photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_121_1280

Comme la Slovénie est dans Schengen, pas de PAF. Sur le terminal, on peut voir la terrasse qui permet d'observer les avions depuis de côté landside.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_122_1280

Le carrousel à bagages. Nous passons tout outre la zone.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_123_1280

En peu de temps, nous arrivons du côté landside et nous allons rapidement faire le check-in pour le retour.
photo 2018-08-17_vo131_muc-mbx_124_1280

Merci de m'avoir lu !
Afficher la suite

Verdict

VLM Airlines

8.1/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements9.0
Restauration7.5

Munich - MUC

7.5/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté8.0

Maribor - MBX

8.1/10
Fluidité9.5
Accès5.0
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

MUC : Transiter du T2 au T1 demande un minimum de temps qu'il faut prévoir, sinon RàS.

VLM : Équipage sympathique et souriant. Ils ont fait le travail correctement. Le Fokker 50 est certes un avion au look un peu rétro (cabine) et un peu bruyant au décollage mais exotique sous nos latitudes.

MBX : Petit aéroport régional fonctionnel très propre.

Sur le même sujet

9 Commentaires

  • Comment 463806 by
    FFlyerCDG 3047 Commentaires

    Merci beaucoup pour cette publication malheureusement en mode "compagnie défunte"...
    Vol absolument superbe et travail d'identification des paysages survolés qui ne l'est pas moins !!
    Bravo !!
    Et, à défaut d'être AVGeek, le TRAVELGeek que je suis attend avec impatience le vol suivant s'il est dans la même veine :-)

  • Comment 463818 by
    Boair 558 Commentaires

    Merci pour ce FR !
    Un vol désormais collector, a bord d'une compagnie qui disparaît a nouveau... Bravo pour avoir réussi a en profiter, je voulais faire un ANR-LCY avec eux, malheureusement je n'en aurais jamais l'occasion... Il va désormais falloir aller en Suède pour voler en F50.
    Cabine ancienne, mais avec un doux air rétro et de belles couleurs. Très faible remplissage, qui ne peut que contribuer a rendre le vol agréable.
    A bientôt !

  • Comment 463838 by
    Benoit75008 GOLD 7319 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR exceptionnel!

    Un cabine qui me fait penser aux petits Saab de regional à la fin des années 90.

    Consignes lumineuses vintage et catering léger mais quel plaisir d'AVgeek au final!

    Merci pour ce très beau FR et bonne soirée

  • Comment 463856 by
    Theotime74 37 Commentaires

    Un Flight report collector avec un vol parmi les dernier de cette compagnie. Le F50 a un look assez sympa !
    Bravo pour toutes les photos du paysage magnifique que tu as survolé !
    A bientôt pour la suite !

  • Comment 463868 by
    Esteban TEAM GOLD 11877 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage !

    Encore une compagnie qui disparait et du coup avec les F50, quel dommage :(

    Superbes photos de vol !

    A bientôt !

  • Comment 463877 by
    Flying-Kolia GOLD 903 Commentaires

    Merci pour ce vol sympathique en F50 pas très commun de nos jours.

  • Comment 463913 by
    Rheintalflug 26 Commentaires

    Merci pour ce FR. Heureusement que vos vols ont été encore assurés. J‘avais fait le ANR-MUC-MBX au mois de juin et j‘ai beaucoup aimé le Fokker 50 de VLM. Au moins on a été 17 passagers. De très beaux photos, j‘attends avec impatience le reportage du Maribor-Anvers.

  • Comment 463917 by
    scorph GOLD 1154 Commentaires

    Bonjour Mark et merci pour ce report en forme d'hommage aux lignes aériennes flamandes qui cette fois ci risque bien de disparaître définitivement... toujours dommage de voir une compagnie mettre la clé sous la porte surtout cette dernière qui ressemblait a petite famille. J'ai eu la chance de voler sur ANR-LCY (il y a même un flight report) en Mai dernier et le tôt de remplissage d'environ 15 personnes ne présageait pas un avenir radieux pour le petite compagnie d'Anvers qui proposait un service vraiment très bon.

    Bon vols !

  • Comment 463994 by
    LUCKY LUKE SILVER 2569 Commentaires

    Superbe prise dans le "temps (de vie) additionnel" de VLM, qui plus est avec ce OO-VLN hérité de la déjà disparue compagnie Vizion Air. Soit au final une double exclu collector car ces deux compagnies aujourd'hui ont rejoint la longue liste des défunts du secteur... liste qui risque bien de s'allonger au cours des mois à venir si les cours du pétrole continuent d'augmenter. Le Fokker 50 est lui aussi de plus en plus proche de la sortie. Comme le souligne BoAir un peu plus haut, c'est en Suède que les Avgeeks européens doivent désormais se rendre à son sujet (vols BRA opérés par Amapola Flyg), avant qu'il ne soit là aussi trop tard.
    Merci du partage et à très vite pour la suite de cette journée insolite.

Connectez-vous pour poster un commentaire.