Avis du vol SATA Air Acores Ponta Delgada Corvo en classe Economique

Compagnie SATA Air Acores
Vol SP576
Classe Economique
Siege 1F
Temps de vol 02:05
Décollage 04 Mar 19, 10:40
Arrivée à 04 Mar 19, 12:45
SP 15 avis
lmion
Par 722
Publié le 10 mars 2019

Bonjour à toutes et tous!

C'est avec un immense plaisir que je vous retrouve pour le ou plutôt les deux derniers vols qui m'ont emmené sur la minuscule île de Corvo plus tôt cette semaine.

Les deux vols m'ayant amené depuis GVA à PDL sont déjà en ligne.

Je me permets néanmoins de revenir sur une particularité de ce vol, puisque celui-ci ne m'a pas coûté le moindre centime. Je m'explique. SATA est mandaté par le gouvernement portugais pour desservir toutes les îles des Açores grâce à des subventions qui permettent de garantir la rentabilité des lignes les plus déficitaires. De plus, SATA à l'obligation d'offrir la possibilité à qui le veux de rejoindre l'île de son choix à moindre coût. Ainsi, les passagers en possession d'un billet entre une ville du Portugal continental et une île des Açores, peuvent faire appel à un billet gratuit entre leur aéroport d'arrivée aux Açores et l'île sur laquelle ils souhaitent se rendre. Le vol de correspondance pour rejoindre l'île de son choix doit obligatoirement s'effectuer dans les 24h qui suivent l'arrivée aux Açores. Quant au retour, il est aussi possible de faire appel à cette offre proposant des billets gratuits, mais le vol retour sur l'île de laquelle part votre vol pour le contient s'effectuera au plus tôt 24h avant ce dernier. 

Notons trois informations très importantes relatives à cette offre. Premièrement, c'est le billet qui doit relier le Portugal continental et les Açores et non un vol emprunté. Ainsi, un routing CDG-PDL via LIS sur le même billet ne permettra pas d'avoir un vol gratuit malgré le vol LIS-PDL. Cela n'est pas très bien indiqué sur le site donc attention aux éventuels intéressés par cette option. Pour moi ça fonctionnait car j'ai réservé séparément mes vols LX et mon vol TP. Deuxième point important, c'est que ce n'est pas vous qui choisissez votre vol mais bien SATA qui vous place sur la première correspondance la plus directe vers votre destination finale. L'escale peut donc varier de quelques heures à près de 24h comme dans mon cas. Dernièrement, une chose toute bête mais ne perdez pas votre carte d'embarquement pour votre vol vous ayant emmené aux Açores car celle-ci vous sera demandée au check-in pour imprimer vos cartes d'embarquement SATA.

A noté que cette offre est valable peu importe la compagnie empruntée entre le contient et les Açores.

Pour de plus amples détails et le formulaire de demande, je vous invite à consulter le site suivant : https://encaminhamentos.sata.pt/en


Pour rappel, voici le routing: 


Routing


Corvo: Une première sur flight-report!


Après une très bonne nuit dans la très agréable auberge Out of the Blue à Ponta Delgada, c'est à nouveau en taxi que je me retrouve obligé de rejoindre l'aéroport situé à quelques minutes seulement. Le prix du trajet à cette heure est de 10 Euros. Aïe!

J'arrive donc environ 45 minutes avant l'embarquement devant les comptoirs d'enregistrement où j'avais déjà récupéré mon BP le jour d'avant lors de mon arrivée aux Açores.


photo img_20190304_092310

Je passe le PIF en un clin d’œil et me voici devant le FIDS. Mon vol est bien annoncé à 10h40.


photo img_20190304_093124

Un 738 opérant pour le comte de Azores Airlines est parqué devant la baie vitrée.


photo img_20190304_093215

Mon vol est annoncé en porte 5. La zone d'attente est vaste et peu peuplée ce qui est synonyme d'un vol peu rempli aujourd'hui.


photo img_20190304_094535

Un petit temps de retard à la porte 5 car le vol de hier 15h35 pour Porto est toujours en dernier appel…


photo img_20190304_094549

Notre tondeuse arrivera à l'heure depuis Pico.


photo img_20190304_100524

L'embarquement est appelé à l'heure et nous sommes libres de nous rendre à l'avion à pied.
Une belle petite machine qui accuse quand même 22 ans d'âge.


photo img_20190304_102749

L’accueil est sympathique par la seule et unique jeune PNC sur ce vol.
Je prends place au 1F qui est aussi une issue de secours.


photo img_20190304_103204

Une vue sur notre turbopropulseur droit.


photo img_20190304_103201

Les préparatifs sont en cours dans le cockpit et on entend les check-lists jusque dans la cabine.


photo img_20190304_103220

L'adorable PNC viendra me briefer sur la procédure à suivre en cas d'urgence.


photo img_20190304_103213

Le pitch qui est correct avec ce compartiment qui renferme de l'équipement de premiers secours.


photo img_20190304_103210

Une petite carte explicative sur l'issue de secours.


photo img_20190304_103346

Le commandant prend la parole et annonce 50 minutes de vol jusqu'à Horta sur l'île de Faial, puis 45 minutes supplémentaires jusqu'à Corvo.


photo img_20190304_103651

Le taxi est rapide.


photo img_20190304_104044

Une vue sur le centre de Ponta Delgada lors de notre demi-tour en bout de piste.


photo img_20190304_104336

C'est parti! L’accélération de ce mini turbo-prop est impressionnante.


photo img_20190304_104414

Et ça grimpe très vite!


photo img_20190304_104436

Une vue sur notre point de départ.


photo img_20190304_104449

On se fait modérément secouer lors de la traversée des nuages.


photo img_20190304_104712

Puis le soleil fait son apparition! Magnifique!


photo img_20190304_105321

Le rideau est tiré pendant que la PNC s'occupe d'un peu de paperasse et rend visite aux pilotes.
Pas de service sur ces courts vols, même pas un verre d'eau dommage.


photo img_20190304_105310

Une Safety Card pas très commune de nos jours. A noter qu'il n'y a pas de masques à oxygène sur ces petits avions et que nous monterons tout de même à 22'000 pieds soit 6700m d'altitude.


photo img_20190304_105340

Le magazine de SATA / Azores Airlines est disponible dans la pochette du siège. On y met la ville de Toronto à l'honneur. Cette dernière est desservie plusieurs fois par semaine en direct depuis PDL avec Azores Airlines.


photo img_20190304_105402

La page dédiée à la flotte de la compagnie avec notre avion tout en bas.


photo img_20190304_110310

Voici les détails de manière un peu plus visible.


photo img_20190304_110238

La cabine est très agréable avec de beaux sièges en cuir et de jolies têtières.


photo img_20190304_110333

Le plafonnier et l'indication de sortie témoignent de l'âge avancé de la machine.


photo img_20190304_110852

La croisière se poursuit et nous descendons rapidement vers l'aéroport de Horta. Le commandant nous annonce pas mal de turbulences lors de l'approche, mais une phase finale plus calme.


photo img_20190304_112017

Une petite session de cloud-surfing s'impose.


photo img_20190304_112733

Puis ça se met à secouer fort et l'avion se fait violemment chahuter de gauche à droite pendant deux minutes environ. On sent que l'avion descend aussi très vite. Surement les pilotes qui souhaitent sortir de cette zone le plus rapidement possible.
Le train est de sortie et la météo est vraiment exécrable.


photo img_20190304_113200

La côte fait son apparition alors que nous sommes en finale. Ça secoue beaucoup moins tout à coup.


photo img_20190304_113229

Nous y sommes presque!


photo img_20190304_113348photo img_20190304_113358

Toucher ferme mais pas trop violent étant donné la météo. On freine, et nous voici arrivés à Horta, première escale de ce vol en deux étapes.


photo img_20190304_113434

Demi-tour et on retourne se parquer.


photo img_20190304_113613

Arrivée à notre place de stationnement.


photo img_20190304_113812

Les moteurs sont éteints et la porte ouverte.
Les passagers pour Corvo sont priés de descendre et de prendre tout leurs effets personnels avec eux.


photo img_20190304_113855

Je sors donc de l'avion ce qui me permet de faire de jolies photos de l'appareil du jour.


photo img_20190304_114136photo img_20190304_114139

Le petit terminal de Horta.


photo img_20190304_114150

Il faut ensuite choisir le couloir des transits qui nous amène directement dans la salle d'embarquement pour retourner sur le tarmac.


photo img_20190304_114224

L'écran affiche bien la bonne destination.
L'embarquement est lancé à peine 5 minutes plus tard, juste le temps de remplir notre avion avec un peu de kérosène.


photo img_20190304_114239

Retour donc sur le tarmac avec notre DHC-200 au premier plan et un Dash 8 Q-400 au second.


photo img_20190304_115310

Le terminal est très joli selon moi.


photo img_20190304_115322

Je retrouve donc cette jolie cabine, mais cette fois-ci, pour des raisons d'équilibrage, la PNC me prie de prendre place à l'arrière.


photo img_20190304_115559-89273

Sur ce vol, nous serons que 5 personnes dont deux policiers qui vont relayer les deux présents sur l'île de Corvo depuis quelques jours.


photo img_20190304_115603

La mise en route et le taxi est rapide.


photo img_20190304_120027

Décollage impressionnant dans la foulée avec une dernière vue sur l'aéroport d'Horta.


photo img_20190304_120210

Traversée de la couche nuageuse rapide.


photo img_20190304_120258

Le pitch est également très bons dans les autres rangs de l'avion.


photo img_20190304_120657

La croisière se poursuit dans le calme avec un ciel qui se dégage quelque peu par endroits.


photo img_20190304_120819

La ceinture ne permet aucun doute quant au type d'avion.


photo img_20190304_120839

Je remarque aussi que les hublots n'ont pas de cache sur cet avion. Il en sera de même sur l'autre DHC-200 que j'emprunterai au retour.


photo img_20190304_121751

Le calme règne comme jamais dans la cabine. Par ailleurs je trouve ce DHC-200 moins bruyant que celui emprunté chez Wideroe il y a deux ans.


photo img_20190304_122526

Le commandant nous annonce le début de la descente avec une approche un peu mouvementée, mais moins qu'à Horta. Les vents soufflent bien plus fort à Corvo mais sont en plein dans l'axe de la piste et sont plus réguliers. 36kts gusting to 51kts soit 67 km/h avec des rafales jusqu'à 94 km/h.


photo img_20190304_122643

Nous traversons rapidement les nuages et je constate que la mer est bien moutonneuse, synonyme de forts vents.


photo img_20190304_123914

Le train est de sortie et ça secoue un peu par bourrasque.


photo img_20190304_124153

La mer se fait de plus en plus proche et avec le vent soufflant très fort, notre vitesse sol en approche est ridiculement basse. On a l'impression de rouler à 50 km/h en voiture…


photo img_20190304_124356

Nous passons à proximité du port de l'île.


photo img_20190304_124411

Passage au-dessus du principal carrefour de l'île… lol


photo img_20190304_124414

Et nous nous posons plutôt brusquement sur la très courte piste de 800m dont dispose cette minuscule île.
Pas besoin de freiner grand chose, le vent s'en chargera.


photo img_20190304_124422

Demi tour en bout de piste.


photo img_20190304_124528

Arrivée à l'unique et seule place de stationnement de l'aéroport.


photo img_20190304_124631

Débarquement sous les salutations chaleureuses de la PNC qui me demandera ce que je viens faire ici… Je discuterai quelques minutes avec avant de lui souhaiter un bon retour à PDL.
Une bien belle machine que ce DHC-200! J'adore!


photo img_20190304_124909

Voici le terminal de l'aéroport avec les pompiers volontaires de l'aéroport et les équipes au sol qui accueillent tout le monde. Tout le monde semble se connaitre et l'ambiance et décontractée, mais j'attire tout de même les regards et nombreux sont les gens qui se demandent comment j'ai bien pu finir ici.


photo img_20190304_124916

La salle de récupération bagages qui consiste d'une étagère sur laquelle sont déposés les éventuels sacs enregistrés. A noter que certains passagers sont si amis avec tout le monde qu'ils retournent aider avec le déchargement des sacs, du courrier et de la nourriture arrivés par avion.


photo img_20190304_125038

En se retournant, on sort directement de l'aéroport que voici.


photo _dsc5619

Pas de doute, c'est bien la bonne île!


photo _dsc5630

Mon avion restera au sol pendant près d'une heure en raison des forts vents qui empêchent son départ pour le moment.


photo _dsc5620

En face de l'aéroport, on trouve l'office du tourisme de l'île dans cette joli bâtisse.


photo _dsc5617

Je pars donc à la recherche de mon hébergement à pied. Pas besoin de transports en commun ou de taxis qui sont d'ailleurs inexistants. Toutes les habitations de l'île sont à moins de 10 minutes à pied.
Me voici en balade à travers les petites rues de Vila do Corvo, le seul village de l'île qui compte environ 300 habitants en 2019.


photo _dsc5602

Certaines maisons ont été récemment rénovés. Très joli avec toutes ces pierres volcaniques qui témoignent du passé de cette petite île.


photo _dsc5610

Je trouve enfin ma rue avec ce chien qui est posé sur son mur tout peinard. Il y passe sa vie j'ai l'impression. A chaque fois que je passerai par là, il sera là, sur son mur. Au moins il n'est pas agressif et semble très apprécié par tout le village.


photo _dsc5611

Voici enfin mon hébergement pour les 2 nuits que je passerai sur l'île. J'ai réservé sur Booking pour 70 Euro les 2 nuits petit déjeuner inclus.


photo _dsc5637

Les propriétaires sont très sympathiques comme tous les habitants de l'île que j'ai pu croiser. La chambre est simple mais confortable avec une salle de bain privée à côté que j'ai oublié de photographier.


photo img_20190304_131050

Retour au seul café, restaurant, patisserie de l'île situé à côté de l'aéroport. Au passage, on tombe sur ce rond-point situé au seuil de la piste 29.


photo _dsc5631

La seule et l'unique station service de l'île avec des compteurs qui ne marchent plus et des terminaux de payement inexistants. Il suffit juste de compter le nombre de secondes qu'on a tiré et mettre l'argent correspondant dans une petite boîte. Voilà!


photo _dsc5613

J'arrive finalement au restaurant, café, boulangerie de l'île où je mangerai un très bon repas dans une ambiance très sympathique. Nombreuses seront les personnes à me demander d'où je viens et comment je suis arrivé sur ce petit caillou mesurant à peine 17 km2… 


photo img_20190304_202107

Je terminerai finalement ce flight-report avec un magnifique coucher de soleil depuis une petite place surélevée à côté de l'aéroport qui permet de faire du spotting lorsqu'il y a du traffic.


photo _dsc5843photo _dsc5866

Merci à toutes et tous de m'avoir lu!

J'espère que ce FR vous aura plu ainsi que le bonus touristique de cette minuscule île qu'est Corvo. Il s'agit là d'une des communautés les plus reculées du monde.

Je vous dis à très bientôt pour le retour à PDL avec une suite de bonus sur Corvo et de magnifiques vues de la Caldeira, plus bel endroit de l'île!

A bientôt!

Afficher la suite

Verdict

SATA Air Acores

7.8/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements7.0
Restauration5.0

Ponta Delgada - PDL

7.4/10
Fluidité9.5
Accès4.0
Services7.0
Propreté9.0

Corvo - CVU

8.6/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services6.5
Propreté9.0

Conclusion

Un bon vol avec SATA dans un avion presque vide et avec une PNC adorable. Cependant, pas de service sous aucune forme sur ces deux vols. On s'est bien fait secouer, mais c'était à prévoir vu la météo.

Toujours pas de transports en commun entre le centre-ville et l'aéroport de PDL. Le seul choix est de prendre le taxi pour 10 Euros.

Pas grand chose à dire sur CVU si ce n'est que c'est certainement le plus petit aéroport par lequel j'ai pu passer. Difficile de poser un jugement correct sur un aéroport aussi reculé et petit...

Sur le même sujet

18 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 492210 by
    BDANY38 832 Commentaires
    Merci pour ce reportage à bord d'un appareil vintage.
  • Comment 492223 by
    AirBretzel GOLD 11458 Commentaires
    Merci Léo pour ce FR et cette découverte de l'île de Corvo.
    Des conditions restrictives pour le billet gratuit mais c'est très intéressant pour découvrir cet archipel.
    Un vol avec étape mais très plaisant.
    Une ile très mignonne , vivement le bonus du vol retour.
    A bientôt
    • Comment 492276 by
      lmion AUTEUR 365 Commentaires
      Hello Valérie et merci pour ton commentaire!

      Conditions plutôt restrictives en effet, mais ça en vaut la peine car les vols inter-îles ne sont pas forcément bon marchés. L'offre est très intéressante pour accéder à des îles plus isolées comme celle de Corvo.

      Une île à l'atmosphère très calme et particulière, mais qui regorge de surprise une fois qu'on y est! Le bonus retour sera encore plus sympa que celui-ci.

      A bientôt!
  • Comment 492229 by
    momolemomo GOLD 9703 Commentaires
    C’est génial comme offre et j’en avais aucune idée. Ça vaut largement le coup de reserver ces vols vers les Azores depuis le Portugal pour s’affranchir d’un aller/retour aux Azores. Merci pour le tuyau!
    Jolie livrée sur ce petit Q200
    Vous deviez être le seul touriste sur toute l’île. Qu’est-ce qu’on y fait? De la randonnée?

    Merci pour ce Fr!
    • Comment 492279 by
      lmion AUTEUR 365 Commentaires
      Merci pour le commentaire!

      En effet, comme expliqué dans le FR introductif GVA-OPO, ce routing s'est construit par étapes avec une idée de départ qui était Lisbonne puis les Açores à cause d'un bon tarif, et finalement cette très bonne découverte de l'offre SATA qui m'a permis de visiter une île totalement inconnue du grand public. En espérant que ce FR inspirera d'autre FRistes à prendre le chemin des Açores qui est vraiment un superbe archipel.

      Le DHC-200 est vraiment un avion sympa même si un peu bruyant tout de même. Son plus grand problème et son âge et l'absence totale de successeur dans cette niche du marché. A quand un nouveau turbo-prop ou petit jet de 35 places pour des dessertes locales.

      En effet, j'étais le seul touriste sur l'île à cette saison qui n'est pas forcément la plus adaptée au tourisme. A Corvo, on y fait principalement….rien.... Non, pas tout à fait, il y deux très jolies marches que l'on peut faire. L'une monte à la Caldeira que je présenterai dans le bonus du retour, et l'autre sentier fait le tour de la Caldeira. Mais avant tout, c'est un échappatoire à notre quotidien parfois pesant et on peut pleinement s'y sentir vivant comme nul part ailleurs. Imaginez simplement vous coucher dans un pré, entouré de vaches et d'un magnifique cratère, tout en sachant que vous êtes au milieu de nulle part sur un minuscule caillou au plein milieu de l'Atlantique à 2000km de Lisbonne et 2000km de St. John's au Canada. Bienvenu à Corvo!

      A bientôt!
  • Comment 492235 by
    Esteban GOLD 20291 Commentaires
    Merci Léo pour le partage !

    Dommage que SATA ne serve même pas un verre d'eau sur ces vols mais en même temps, tu as volé gratuitement ^^

    Super bonus sur cette île qui donne envie d'aller y passer quelques jours de retraite ! Et comme Valérie : vivement le bonus du retour, hâte de le lire !

    A très vite !
    • Comment 492282 by
      lmion AUTEUR 365 Commentaires
      Hello Stephan et merci pour ton retour!

      Un très bon vol de SATA surtout vu la gratuité du vol. Dommage de ne pas avoir un petite bouteille d'eau, ça ferait toute la différence! Mais comme tu le dis, vu la gratuité du vol, on ne peut pas se plaindre.

      Une île très particulière qui me manque déjà! Un endroit où il fait bon vivre et où l'on peut véritablement rien faire sans culpabiliser! J'adore! Le bonus retour devrait être encore plus intéressant! Ca arrivera courant de la semaine!

      A bientôt,
  • Comment 492255 by
    lagentsecret 12184 Commentaires
    Merci pour ce FR

    Et toutes les infos concernant ces billets gratuits

    Superbe vol dans des conditions exceptionnelles

    Et une arrivée dans une ile vraiment particulière

    Excellent bonus sur cette ile idéale pour une retraite

    Heureusement qu'il y a au moins un hôtel référencé chez Booking ;)

    A bientôt pour la suite
    • Comment 492284 by
      lmion AUTEUR 365 Commentaires
      Merci pour le commentaire!

      Je me devais de partager l'info car peu de monde en a connaissance et c'est bien dommage car souvent une fois les billets achetés, c'est trop tard.

      Un vol très agréable en DHC-200 avec une PNC adorable et de jolies vues!

      Ensuite on débarque en effet dans un autre monde, où seul le calme et la sérénité régent en maître. Un vrai échappatoire à la vie de tous les jours! J'ai adoré et le bonus retour fera découvrir un peu plus de cette jolie île!

      Oui, en effet pas beaucoup de choix pour l'hébergement. C'était soit le Joe & Vera's Place que j'ai choisi ou une autre auberge semblable tout aussi petite…

      A bientôt pour le retour!
  • Comment 492379 by
    Kethu GOLD 2664 Commentaires
    Merci beaucoup pour ce FR !

    Les infos sur les conditions d'obtention de cette offre peu connue sont précieuses, je note tout ça, merci :)

    Très sympa de voler dans un Q200, encore plus quand il est quasiment vide ! Le peu de paysage que l'on voit de l'approche d'Horta me font remarquer à quel point cette île semble différente de sa voisine Pico...

    Cette île de Corvo me fait vraiment envie ! Surtout hors-saison, où il n'y a sans doute aucun touriste, ça doit être dépaysant au possible... Combien de jours as-tu passé sur place ?

    A bientôt !
    • Comment 492447 by
      lmion AUTEUR 365 Commentaires
      Merci pour ce retour!

      Merci à toi pour ton FR qui m'avait quand même quelque peu incité à me lancer dans cette aventure!

      J'étais obligé de partager une telle offre pour en faire profiter à un maximum de personnes surtout que c'est très intéressant pour pouvoir atteindre d'autres îles que celle de Sao Miguel.

      Un vol très agréable dans un avion vintage mais confortable. Dommage de ne pas avoir de service du tout, même pas un verre d'eau… Je ne connais que très peu les autres îles à part Corvo et la ville de Ponta Delgada. Le reste de l'archipel sera pour un autre voyage. Mais j'y retournerai, c'est sûr!

      Dépaysant est le moindre des mots pour caractériser Corvo. C'est un autre monde j'ai trouvé. J'y étais le seul touriste pour les quelques 50 heures que j'y ai passé. Un calme plat règne sur toute l'île et les gens sont d'une gentillesse incomparable! Reste encore les nombreux oiseaux et la nature à couper le souffle de cette petite île, mais j'y reviendrai lors du FR retour.

      A bientôt!
  • Comment 492781 by
    akivi GOLD 3610 Commentaires
    Merci pour ce super FR ! Merci pour les tuyaux, pour les belles photos du vol, et pour ce beau bonus ! Vivement le prochain car je me suis régalé :) A bientôt !
    • Comment 493375 by
      lmion AUTEUR 365 Commentaires
      Merci pour le commentaire!

      Un vol plaisant avec des conditions restrictives pour les billets gratuits, mais c'est très intéressant pour ces vol inter-îles pas toujours bon marché… L'île est très particulière et hors des sentiers battus, mais on s'y sent incroyablement bien! Un très bon moment!

      A bientôt!
  • Comment 493010 by
    marathon GOLD 10171 Commentaires
    Cette île isolée en dehors des sentiers battus, le vol en biturboprop avec une météo turbulente... cela me rappelle furieusement vers vols taïwanais vers LZN et MFK. Sauf que l'île est encore plus petite et le Dash 8 aussi. J'adore !
    Comme les autres lecteurs, je prends note de cette offre au rapport qualité prix imbattable.
    Merci pour le partage !
    • Comment 493376 by
      lmion AUTEUR 365 Commentaires
      Merci pour le commentaire!

      Effectivement, c'est difficile de faire plus en dehors des sentiers battus que Corvo. On à l'impression (et pas que) d'être au bout du monde sur un caillou où il n'y pratiquement rien! C'est pour le moins particulier, mais très plaisant!

      Une offre SATA trop méconnue du grand public et pourtant très intéressante pour découvrir l'archipel des Açores.

      A bientôt!
  • Comment 493250 by
    AirOne 2461 Commentaires
    À nouveau merci pour cette découverte, petite question vu que vous semblez bien maitriser le système de billets. Pensez-vous qu'il est possible d'obtenir un vol "gratuitement" dans un sens et seulement réserver un A/S si l'on souhaite découvrir d'autres îles (mais pas gratuitement cette fois). Détail important de savoir qu'il faut réserver le vol depuis le Portugal et pas simplement passer par le Portugal.

    Merci du FR et à bientôt
    • Comment 493377 by
      lmion AUTEUR 365 Commentaires
      Merci pour le retour!

      Oui, il est tout à fait possible de demander qu'un aller simple pour les vols gratuits. Par contre, pour demander un aller-retour, il faudra présenter un billet aller et un billet retour entre le Portugal continental et les Açores. Et il ne faut pas oublier que les vols gratuits prennent place obligatoirement dans les 24h après l'arrivée aux Açores et 24h avant le départ des Açores.

      J'espère avoir répondu à votre question.

      A bientôt!

Connectez-vous pour poster un commentaire.