Avis du vol Air France Lyon Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF7641
Classe Economique
Siege 21F
Avion Airbus A318
Temps de vol 01:10
Décollage 18 Nov 18, 11:00
Arrivée à 18 Nov 18, 12:10
AF   #42 sur 134 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4056 avis
F-OITN
Par GOLD 426
Publié le 17 mars 2019

Bonjour à tous !
Voici le dernier volet millésime 2018, entre Lyon et CDG.
Si j'avais le choix entre ORY et CDG, la logique pure aurait été d'opter pour ORY. Mais lorsque j'ai vu que le vol de 11h00 était opéré en A318, je ne me suis pas fait prier !



Lyon, sous le gris



Le voyage commence avec l'inévitable Rhône Express. Cher, mais rapide, fiable et confortable. Les trams sont également équipés de la Wifi en accès illimité.


photo p1570234-45417


Le tramway arrive directement dans "la baleine", toujours aussi plaisante à admirer !


photo p1570235photo p1570238


Depuis la gare TGV, il n'y a plus qu'à rejoindre le long couloir…


photo p1570239


…jusqu'aux terminaux.


photo p1570240photo p1570241


En arrivant, petit coup d’œil au FIDS indiquant l'ensemble des départs et des arrivées.


photo p1570242


Rien à signaler concernant mon vol. De toutes façons, je n'ai pas d'obligations aujourd'hui alors un retard éventuel m'importe peu.


photo p1570243


En passant près de la boutique Relay, je remarque ces 2 peluches 747 bimoteurs (!) avec le logo actuel d'AF.


photo p1570245


Mais je ne m'attarderai pas d'avantage puisque l'avion qui m'attends n'est pas en peluche !


photo p1570247


Pas besoin de déposer un bagage, je récupère juste un BP auprès de l'habituelle borne bleue. Tout comme à l'aller, L'OLCI ne m'a guère laissé de choix et je me retrouve à fond de cale. Cependant, j'ai un hublot et qui plus est du bon côté pour observer les Alpes : ça aurait pu être bien pire !


photo p1570248


Il n'y a plus qu'à passer le PIF plutôt désert. Ce sera rapide !


photo p1570249


Quelques instants plus tard, me voilà du meilleur côté !


photo p1570250


Pas besoin d'aller bien loin, l'embarquement s'effectuera en Q06, juste à côté du vol pour Orly, ce qui occasionnera quelques confusions pour certains pax peu attentifs qui iront dans la mauvaise queue (et qui en plus trouveront le moyen de râler. Pas de doute, nous sommes bien en France !)


photo p1570251photo p1570253


Sur le tarmac, des CRJ-700 et 1000 attendent leur passagers.


photo p1570254


Tandis que les départs et arrivées s'enchaînent. Ici, un A320neo Lufthansa.


photo p1570256


A320 British Airways


photo p1570257


737-800 Aeroflot.


photo p1570262photo p1570263


Un hélicoptère de type inconnu va se joindre au ballet des mouvements (désolé, l'aviation militaire n'est point ma tasse de thé).


photo p1570266


Voilà un A319 Air France, celui qui vient d'Orly et qui y retournera.


photo p1570268photo p1570274


"PNC dernier virage"


photo p1570276


Il sera suivit par un A320 Iberia Express.


photo p1570282photo p1570289


Pendant ce temps, un A320 Air Arabia s'empresse de rejoindre une contrée probablement plus ensoleillée !


photo p1570279


Et enfin, voilà mon A318 !


photo p1570286


Ce sera le F-GUGM, premier vol le 3 avril 2006.


photo p1570294-18867photo p1570296


Une longue queue en classe éco va se former à l'annonce de l'embarquement du vol pour Paris-Orly, et comme par enchantement, un grand nombre de pax pour CDG se lèvent également pour faire la queue, mais pas à la bonne porte ! L'air de rien, je viens me positionner juste à côté de la file Skypriority et attend que le ménage soit fait par l'escale ! Il ne me faudra pas attendre très longtemps.
Premier Skypriority à embarquer sur ORY. A la lecture de son BP, BIIIIIIIIIIIP. "Ah monsieur, vous êtes sur le vol pour CDG et ce sera juste à côté !"
Puis un deuxième BIIIIIP. Bref, cela commence bien !
Annonce générale de l'embarquement, et là, de nouveau du BIIIIIIP dans les premiers passagers en éco. Une annonce viendra clarifier la situation :
"Mesdames et Messieurs, nous vous rappelons que nous procédons à l'embarquement du vol Hop Air France AF7417 et A5 5417 à destination de Paris-Orly. Les passagers du vol AF7641 à destination de Paris-Charles de Gaule sont invités à patienter en porte Q06."

Gros mouvement de foule, et râlements divers en guise d'accompagnement. Mon voisin qui dit la fameuse phrase qu'on entend dès le moindre problème "Tsssss, c'est toujours pareil en France, sont pas fichus de bien s'organiser."
Pas de la faute des autres si certains ne savent ni lire, ni écouter, ni réfléchir, n'est-ce pas cher monsieur ?

L'embarquement pour notre vol débutera peu après, en respectant les priorité. Grâce à ma petite technique, j'embarquerai juste derrière les Skypriority car l'attente debout en salle d'embarquement, très peu pour moi ! Je préfère attendre à bord ^^
Cela dit, un léger bouchon se formera dans la passerelle, le temps de laisser une passagère handicapée de rejoindre son siège.


photo p1570298


Heureusement, le jetbridge n'est pas aveugle et l'attente est de se fait moins désagréable.


photo p1570301photo p1570303


Instant porte pour notre modérateur ;)


photo p1570304


Fuselage shot pour la route !


photo p1570305


Voici la cabine. Pas de surprises, les A318 sont tous équipés de l'aménagement "navette" avec ses sièges ultra-fins (et non pas planche à repasser, car vous verrez dans de prochains FR qu'il y a vraiment bien pire en la matière !)


photo p1570307photo p1570308


Le test Marathon est plutôt concluant, malgré de petites miettes qui traînent encore ci et là.


photo p1570312


Le test Horatius est également approuvé.


photo p1570315


Le pas est quand à lui toujours aussi convenable pour ma taille.


photo p1570314


On retrouve les tablettes de petite dimension, ce qui n'est guère gênant vu le service proposé ! (cependant, sur le réseau européen en J, cela doit être un peu limite). Le porte gobelet séparé est un bon point.


photo p1570316


N'oublions pas la safety card pour les amateurs ! ;)




Et n'oublions pas le PSU de première génération (mon préféré).


photo p1570309


Instant bibi ! ;)


photo p1570311


Après cette brève présentation, il n'y a plus qu'à attendre la fin de l'embarquement.
Heureusement, depuis l'arrière, la possibilité d'observer le chargement des bagages permet de bien tuer le temps !


photo p1570324-57059


Une fois l'embarquement terminé, nous repousserons avec une dizaine de minutes de retard.


photo p1570326photo p1570333


Nous roulerons ensuite pour rejoindre le seuil de la piste 35L, tandis que le ciel se déchire timidement, laissant apparaître les premiers rayons de soleil de la journée.


photo p1570334


Profitons que nous soyons à proximité des autres terminaux pour passer en revue la faune locale, à commencer par ce 737-800 KLM.


photo p1570338


Tout là bas, nous avons un A330-200 Air Canada, un 737-800 Air Algérie et un A320 Nouvelair.


photo p1570339


Encore plus loin, on apperçoi un petit bout d'A320 Tunisair, un A320 Aigle Azur et un 737-800 Aeroflot.


photo p1570342


Ici, un 737-800 Travel Service.


photo p1570343


"PNC, décollage imminent !".


photo p1570345photo p1570346


Un dernier virage pour s'aligner, avant que les choses sérieuses ne débutent !


photo p1570350

Entre montagnes et nuages



Quelques instants suffiront pour quitter cette morne grisaille et admirer cette magnifique mer de nuages avec les Alpes en toile de fond.


photo p1570358photo p1570360


Un vol au départ de LYS, rédigé par F-OITN… Croyez-vous vraiment que vous alliez échapper au Mont-Blanc ? ;)


photo p1570363


Plus au sud, on peut distinguer la merveilleuse Barre des Écrins.


photo p1570371


Juste à proximité, au centre de la photo, on voit très nettement les "trois sœurs" que sont les Aiguilles d'Arves !


photo p1570375


Focus sur les Aiguilles d'Arves


photo p1570376


Retour au massif du Mont-Blanc avec une vue plus générale.


photo p1570381


Au premier plan, on peut voir la chaîne du Jura et juste derrière, entre le Jura et le Mont-Blanc, la plaine de Genève et le Lac Léman se cachent sous la couette nuageuse.


photo p1570382


Et enfin, vue générale de ces belles montagnes et plaines cachées.


photo p1570384


La même chose en monochrome et contrastes élevées, pour bien mettre en valeur le Jura, la plaine genevoise sous les nuages et le massif du Mont-Blanc.


photo p1570407


L'une des particularités d'être à l'arrière d'un A32x (tout modèle confondu) est d'appercevoir un petit bout de l'empennage.


photo p1570394

la france vue du ciel



En continuant notre au nord-nord-ouest, la mer de nuage s'arrêtent brutalement, à mi-chemin entre Mâcon et Chalon-sur-Saône.


photo p1570400photo p1570402


A ce propos, voici Chalon-sur-Saône !


photo p1570414photo p1570415


Au nord de Chalon-sur-Saône se trouve l'aérodrome de Champforgueil.


photo p1570422


Puis nous arrivons au niveau de Beaune, à l'assaut des contreforts du Morvan.


photo p1570426


Gros plan sur Beaune.


photo p1570427


Ensuite, nous survolerons les hautes terres du Morvan.


photo p1570430


Situé sur l'axe Paris-Lyon, le Morvan n'est pas que survolé ! Il est également traversé par la LGV Paris-Lyon ainsi que l'Autoroute A6 dont on distingue ci-dessous le tracé sinueux gravissant les hautes collines côte-d'oriennes.


photo p1570435


En monochrome, c'est encore mieux !


photo p1570441photo p1570445


C'est à ce moment là que le trolley arrivera à ma hauteur. Voici donc la sélection salée avec les biscuits aux romarin que j'aime bien !


photo p1570458photo p1570459


Signature !


photo p1570461


Le vol se poursuit rapidement et nous voici déjà à Troyes. La descente débutera à cet instant.


photo p1570472


Focus sur Troyes.


photo p1570473


Instant winglet !


photo p1570476photo p1570481


Nous aborderons ensuite l'Île-de-France bien à l'est.


photo p1570493


En bas, la Marne serpente paisiblement entre villages et champs.


photo p1570494


Oh ! Tiens ? Un 777 Jet Airways  au décollage ? Cela signifie que nous nous poserons face à l'est et que nous survolerons très bientôt CDG !


photo p1570496


Un copain A318 suivra le 777 indien.


photo p1570498


Et alors que nous descendons allégrement, à l'aide des spoilers, le terrain de CDG apparaît dans toute sa splendeur.


photo p1570506photo p1570508


Focus sur les terminaux 3 et 2A,B, C et D.


photo p1570514


Quand au terminal 1, il ne peut passer inaperçu !


photo p1570515


Immédiatement après CDG, nous survolons l'aéroport du Bourget.


photo p1570519


Focus sur le musée de l'Air et de l'Espace et ses principales collections.


photo p1570521


Puis nous survolons les méandres de la Seine au niveau d’Épinay-sur-Seine.


photo p1570523


Ensuite, nous arrivons à la verticale de la forêt de Saint-Germain-en-Laye.




Dans la brume bien polluée, on distingue l'alignement (presque) parfait entre la Tour Eiffel et la Tour Montparnasse.


photo p1570548


Gros plan sur la Seine et ses beaux reflets.


photo p1570553


Une fois en courte finale piste 08 gauche, nous repassons à proximité du Bourget.


photo p1570573


La fin est proche (hélas !)


photo p1570575


Et blouf ! Nous y sommes !


photo p1570581

Paris (déjà) !



Nous passerons ensuite à proximité du T2G avec beaucoup d'Embraer Hop! et un Avro RJ-85 Cityjet.


photo p1570584photo p1570585


Ah ! Si je pouvais échanger ma twingo contre celle-ci ! ;)


photo p1570591


Et nous voici à bon port au T2F, aux côtés du F-HEPF, un des plus récents A320 d'Air France.


photo p1570597


Instant danette ^^


photo p1570599-74444


Comme d'habitude, je ne suis guère pressé ! Alors j'observe les premiers ballets des équipes au sol.


photo p1570601


Je débarquerais ainsi bon dernier, dans un jetbridge vide, ce qui est idéal pour les photos ! ;)


photo p1570604


16min de retard : c'est raisonnable !


photo p1570607


Rejoignons maintenant la partie publique !


photo p1570608photo p1570611


Je n'ai point besoin de m'attarder pour récupérer un quelconque bagage (l'avantage de voyager les deux mains dans les poches… et tout dans le sac à dos).


photo p1570616

Randonnée aeroportuaire



Bon c'est pas le tout mais comment vais-je gagner Massy maintenant ?
Plutôt qu'un banal RER B, je check du côté des TGV et j'en trouve un qui passe dans la prochaine heure. Sans hésiter, je le réserve.
Pour tuer le temps, je m'offre une visite complète du T2 côté sud jusqu'au 2A !


photo p1570621


Cela me permettra de spotter ces A320 AF et JN.


photo p1570622


Ou encore cet Embraer 190 Belavia.


photo p1570627


Voici un A319 devant ses patrons ^^


photo p1570629


Gros plan sur le mat habillé de l'ancien logo :)


photo p1570631


Tiens, tu m'avais caché ça Guillaume !


photo p1570632


Plus sérieusement, il s'agit d'une initiative intéressante de Paris Aéroports : présenter les différents métiers du groupe au travers d'expositions dans les couloirs de passage, que ce soit landside ou airside.


photo p1570633


Continuons notre ballade vers le 2A avec ce 777 Saudia.


photo p1570634


Malheureusement, la plus belle des compagnies de CDG est déjà repartie (si je vous dis : te tatou manureva, la devinette est très facile !). Cependant, ce n'est que partie remise !


photo p1570640


Par simple curiosité, voici les départs du jour côté 2A.


photo p1570641


Il est temps de retourner sur ses pas. En passant à nouveau dans le couloir 2A>2C, j’aperçois le 777 Saudia de tout à l'heure sur le départ.


photo p1570643photo p1570644

Une vingtaine de minutes avant l'arrivée du train, me revoici devant le FIDS géant.


photo p1570646


Voir toutes ces destinations ne donne évidemment pas envie de rentrer chez soi !


photo p1570647

RETOUR EN RER, façon F-OITN



Mais pour le moment, j'ai rendez-vous avec mon "RER"…


photo p1570649-61397


…que voici !


photo p1570656-97785


Le moins que l'on puisse dire est qu'on ne se marche pas sur les pieds à bord ! Cela laisse la possibilité de s'assoir où l'on veut.


photo p1570660


Et me voici parti pour 50min de trajet avec le confort de la 1e classe, le tout pour 18€ tarif de dernière minute (avec carte jeune). Par rapport aux 13€ du RER B, c'est incomparablement mieux !


photo p1570668

Ainsi se termine l'année 2018, riche en nouveautés en terme de compagnies et de types d'avions. Mais 2019 ne sera pas en reste ! ;)

Merci pour votre lecture !

A bientôt !

Afficher la suite

Verdict

Air France

8.5/10
Cabine8.0
Equipage10.0
Divertissements8.0
Restauration8.0

Lyon - LYS

8.5/10
Fluidité10.0
Accès6.0
Services8.0
Propreté10.0

Paris - CDG

9.8/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

Un très bon vol signé AF, sans particularités notables. L'équipage était très sympa.
L'accès à Lyon avec le tramway Rhône Express est rapide et confortable, mais sans autre alternative, le problème des tarifs élevés est à l'origine de cette note "accès" volontairement abaissée.

Informations sur la ligne Lyon (LYS) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 43 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Lyon (LYS) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 9 minutes.

  Plus d'informations

9 Commentaires

  • Comment 493355 by
    lagentsecret SILVER 10683 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Certes les pax doivent faire attention à leur porte mais il aurait pu
    être sans doute possible de ne pas mettre les deux vols pour Paris côte à côte

    Vol classique avec salé

    De très belles vues tout au long du parcours avec bien sur après le décollage les Alpes
    et en arrivant de superbes vues de CDG

    Sympa de pouvoir rentrer chez soi en TGV

    A bientôt

    • Comment 493392 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1534 Commentaires

      Merci Gilbert ! :)
      Probablement un problème d'habitude versus vigilance, vu que le LYS-ORY est depuis peu exploité en A32x ; les embarquements pour ORY et CDG étaient autrefois dans 2 salles d'embarquement distinctes, tandis qu'aujourd'hui les 2 vols partent depuis la même salle. Il serait peut-être possible de ne pas les mettre côte à côte mais je ne sais s'il y a des raisons particulières de le faire ou non.
      A bientôt ! :)

  • Comment 493436 by
    Esteban TEAM GOLD 10418 Commentaires

    Merci pour le partage Cyrille.

    A Mulhouse exactement le même problème, les CDG et les ORY partent toujours des portes 1 ou 2. Le matin il y a 50 minutes entre les deux donc ça va mais vers 10H, comme l'un est souvent retardé, les deux embarquent quasi en simultané. Ici c'est fait ainsi pour éviter d'avoir deux équipes à deux endroits, tout le monde est au même poste, les avions étant presque côte à côte sur le tarmac. Mais pour le passager, c'est souvent un joyeux bordel.

    A bientôt !

    • Comment 500699 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1534 Commentaires

      Merci Stéphan :)
      Il est vrai que ça peut vite porter à confusion. Néanmoins, l'affichage et les annonces étaient bien clairs. J'ai déjà vu cela à Toulouse également.
      A bientôt !

  • Comment 493447 by
    wowote 1609 Commentaires

    Bonjour Cyrille,

    Merci pour ce FR très agréable à lire et aux jolies vues aériennes très bien légendées :)

    les A318 sont tous équipés de l'aménagement "navette" avec ses sièges ultra-fins (et non pas planche à repasser, car vous verrez dans de prochains FR qu'il y a vraiment bien pire en la matière !)

    C'est possible?!!
    Retour à la maison en TGV c'est quand même plus sympa.
    A bientôt

    • Comment 500702 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1534 Commentaires

      Merci Dorothée !
      Oui hélas c'est possible ! Il y aura un FR consacré à ce sujet !
      Le retour en TGV, qui plus est à un tarif globalement proche de celui en RER, est toujours très agréable, surtout quand le temps de voyage et le confort sont meilleurs.
      A bientôt !

  • Comment 493628 by
    Loouri GOLD 419 Commentaires

    Merci pour ce report.

    Le prix du RhôneExpress est certes élevé, mais au final pas bien plus que le OrlyVal (et moins que le futur CDGExpress) pour un confort supérieur. Ce qui est nul est le manque de choix (pas cher, rapide, confort, direct : selon l'envie de passager).
    Très belles vues au décollage.
    Je ne savais même pas que CDG-Massy était possible en TGV. Ce qui est sûr que c'est bien plus confortable comme tu le dis. Ca doit être également valable pour ceux habitants dans l'est de la région parisienne si je ne m'abuse avec Marne-la-vallée.

    PS: Petite correction d'une faute de frappe je pense lors de l'annonce des vols vers ORY et CDG à Lyon : Gaulle avec deux L, c'est mieux^^

    A bientôt, Louri

    • Comment 494140 by
      wowote 1609 Commentaires

      Bonjour,

      Ca doit être également valable pour ceux habitants dans l'est de la région parisienne si je ne m'abuse avec Marne-la-vallée.

      Je confirme !

    • Comment 500705 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1534 Commentaires

      Merci !

      Ce qui est nul est le manque de choix (pas cher, rapide, confort, direct : selon l'envie de passager).

      C'est exactement ce que je reproche ! Et si la fréquentation ne justifie pas une redondance des moyens de transports, il est alors honteux de ne pas avoir une convention de service publique finançant mieux le Rhône Express de façon à avoir des tarifs plus abordables.

      Le TGV intra-IDF, à l'instar du TER intra-IDF, a des allures de 5e liberté !
      En IDF, on peut prendre le TGV sur la LGV Interconnexion entre Massy, Marne-la-Vallée et CDG sans problèmes. De même, il est possible de prendre le TGV Le Havre <> Marseille entre Mantes la Jolie et Massy (via Versailles). Cependant, les trajets Mantes <> Versailles et Versailles <> Massy ne sont pas commercialisés. De même, les quelques TGV desservant Massy ET Montparnasse ne sont pas commercialisés entre ces 2 gares.
      A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.