Avis du vol Aeroflot Paris Moscow en classe Economique

Compagnie Aeroflot
Vol SU2455
Classe Economique
Siege 10F
Avion Airbus A321
Temps de vol 03:05
Décollage 04 Aoû 19, 13:55
Arrivée à 04 Aoû 19, 18:55
SU   #106 sur 134 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 104 avis
AK
Par SILVER 1518
Publié le 30 août 2019

Enfin les vacances


Bonjour !

Me revoilà à nouveau en vacances (certains disent que je suis "tout le temps" en vacances, mais je vous assure que je travaille à temps plein, ne dispose que de 26 jours de congés et d'aucun RTT chaque année). Comme chaque année, mon employeur décide d'imposer des congés aux périodes les plus chères de l'année, et les plus désagréables pour voyager. Surprise de la saison, trois semaines sont imposées au lieu des deux habituelles. Il me faut trouver une destination sympathique et peu courue, tout en assurant une température non caniculaire et en optimisant mon temps.

Après réflexions, mon choix s'est porté sur le Kirghizistan. J'ai fait confiance à une agence de voyage Kirghize pour organiser mon séjour. Je rejoins un groupe de quelques personnes pour 20 jours sur place. Le point positif (qui pourrait être négatif pour certaines personnes) est que je suis libre du choix de mes vols pour me rendre dans le pays.


Depuis l'Europe, il y a 3,5 choix possibles pour se rendre au Kirghizistan :
- Aeroflot, avec escale à Moscou, et A321. A noter, Aeroflot dessert les deux plus grandes villes Kirghizes, Bishkek et Osh. C'est la seule des compagnies citées ici qui dessert Osh. Cela peut être pratique si vous visitez le sud du Kirghizistan ou l'est de l'Ouzbékistan (la vallée de Ferghana en gros)
- Turkish Airlines, avec escale à Istanbul, et A321/B737
- Pegasus Airlines, avec escale à Istanbul et B737. C'est une low-cost turque. Horaires improbables
- Emirates + FlyDubai avec escale à Dubai. Franchement pas idéal au niveau durée de voyage


Routing

  • Paris - Moscou en A321, éco Vous etes ici
  • Moscou - Bishkek en A321, éco A venir
  • Bishkek - Osh en Avro, éco (<— ça devait être une exclu mondiale mais un certain Gaetan m'a devancée X-( !) A venir
  • Bishkek - Moscou en A321, éco (à moins que….) A venir
  • Moscou - Paris en A321, éco A venir

Je n'aurai donc pas d'exclusivité à présenter, mais les lignes reportées son tout de même assez exotiques. Cela m'a permis de voir en détail le produit proposé par Aeroflot en "long moyen courrier", chaque vol faisant environ 4 heures.

Je vais ajouter des petits bonus touristiques à la fin de chaque reportage. Et si après ça, vous n'avez pas envie de prendre le premier avion à destination de Bishkek ou d'Osh, et bien je ne peux plus rien pour vous ^^.


A l'aéroport


Je suis arrivée à Paris la veille en TGV. Une amie habitant en banlieue a eu la gentillesse de m'accueillir chez elle. Nous avons passé une superbe soirée ensemble. Le lendemain, elle me dépose à l'arrêt de RER du Stade de France. Je n'utilise guère les transports parisiens, mais je les trouve efficaces.


photo img_9009

Le train arrive moins de 5 minutes après mon arrivée sur le quai. Certains n'aiment pas ces RER qui s'arrêtent partout, mais si j'avais dû retourner en centre-ville pour le prendre, ça aurait pris vraiment beaucoup plus de temps…. Merci de penser aux habitants de banlieue messieurs-dames !


photo img_9010photo img_9011

Il y a du monde dans le train, mais ça reste vivable.


photo img_9012

Certains ont tout de même des bagages un poil encombrants !


photo img_5921-49128

Une fois arrivée sur place, je sors puis je prends à droite pour rejoindre le terminal 2C d'où part Aeroflot. Au passage, je note que le panneau d'affichage a changé. Je préférais celui d'avant ;) mais celui-ci est sans doute plus dans l'air du temps.


photo img_9013

Mon vol est annoncé à l'heure.


photo img_9014

La vue en allant au 2C, donc…


photo img_5922photo img_9015

Il y a foule à la file générale, et pas grand monde en Sky Priority. Je suis rapidement prise en charge par une agente souriante, professionnelle et efficace. Elle laisse passer mon bagage en cabine malgré son léger surpoids de 10,4 kilos au lieu des 10 autorisés (et possiblement quelques centimètre de trop). J'avais tellement eu peur d'un refus que j'avais réutilisé une étiquette bagage "approved cabin baggage" Aeroflot de mon précédent voyage (qui avait été apposé sur mon autre valise, légèrement plus petite).


photo img_5923photo img_5925

J'ai droit au petit autocollant "Accès N°1" sur la carte d'embarquement pour pouvoir passer les contrôles sans encombres. Aucun souci avec la file prioritaire. Les files générales se sont pas très chargées non plus. En une dizaine de minutes depuis mon arrivée aux comptoirs, je suis enfin dans le temple de la consommation.


photo img_9016-32901

Le salon


Mais tout cela ne m'intéresse guère ! Il s'agit de continuer d'utiliser les avantages dorés et de se diriger vers le salon ! Le salon "Paris" est assez difficile à trouver. Il faut marcher un peu, mais au moins il est proche des portes d'embarquement des vols Aeroflot. Je suis accueillie normalement sans plus. Il y a pas mal de monde alors difficile de faire des photos.

Soufrant d'une légère vésalgie suite à mes activités nocturnes de la veille, je resterai sage.


photo img_5929

Et de toutes façons, on ne peut pas vraiment faire de folies ! Il est midi et demie, et voici donc l'offre de nourriture. Il y a aussi quelques salades. Vous noterez l'absence de plat chaud. C'est dommage, surtout à cette heure de la journée.


photo img_9017photo img_9021

Je prends un petit en-cas pour patienter.


photo img_9019

La vaisselle vient de toute évidence de chez Air France. J'ai hésité à faire tomber ce spécimen dans mon sac (je n'avais jamais rien vu de tel, c'est un ancien modèle ?) mais je me suis abstenue.


photo img_9020

Je profite du wifi du salon pour consulter mes mails, puis je vais faire un tour sur FR. Le Wifi est extrêmement lent. Et là, que vois-je ? 


photo img_5927

Diantre ! Fichtre ! Enfer ! Damnation ! [insérez ici une liste de jurons du Capitaine Haddock] Je vais prendre ce même vol dans 48 heures ! Moi qui pensais tenir une superbe exclusivité pleine d'exotisme et d'avgeekerie…. Je ne lis pas ce reportage tout de suite, histoire d'avoir la surprise plus tard. En attendant, voici les documents de voyage.


photo img_5928-23985-87858

Mais la déception et le frustration ne retombent pas ! Je change alors de place histoire de contempler cette œuvre d'art.


photo img_9018photo img_5930-33719

Quelques minutes avant l'embarquement, je passe aux toilettes. C'est extrêmement sale : il y a un gobelet usagé vers le lavabo, l'utilisatrice précédente a laissé des trucs dans la cuvette et le sol colle aux pieds. Les toilettes de l'aéroport sont bien plus sympas….


Bonus : Cliquez pour afficher

Au vu du protocole d'embarquement d'Aeroflot et du volume assez important de mon bagage, il est temps de rejoindre la porte d'embarquement.


En vol


Je me pré-positionne dans la file prioritaire. Le panneau a bien vécu !  Je vois l'avion arriver avec un peu de retard.


photo img_5932photo img_9025

Quelques minutes avant l'embarquement, un passager est appelé aux comptoirs "pour information". Je repense à la seule fois où j'ai été appelée "pour information" juste avant l'embarquement. Dans mon cas j'avais été choisie pour ne pas monter dans l'avion, et prendre à la place un autre vol qui arrivait de façons très opportune sept heures plus tard à destination (et ce, pour une escapade d'un week-end). J'espère sincèrement que ce n'est pas le cas de cette personne. Quelques minutes plus tard, une bonne vingtaine de passagers sont appelés à leur tour. Cette fois-ci, il s'agit de vérifier les visas.

L'embarquement est ensuite enfin lancé. Et tout le monde embarque donc en même temps. 


photo img_9026photo img_5934-72597

Cette fois ci, il y a la file des "visas vérifiés", la file "prioritaire" et la file "générale". C'est toujours un peu perturbant. Surtout que la file prioritaire avance moins vite que les autres, pour une raison que j'ignore. Du coup, l'intérêt de la file prioritaire est quasi nul. On embarque par une passerelle, ce qui est appréciable.  Petit gros plan sur les opérations au sol…


photo img_5935


Instant porte…. Raté !


photo img_5937photo img_5939

L'accueil en porte est assez neutre. Je me dirige vers ma place, et il reste de la place dans les coffres. Ma valise rentre pile-poil. Je prends ensuite place à mon siège hublot bien évidemment. L'embarquement se poursuit. Il y a quelques soucis car beaucoup de personnes ont des gros bagages cabines, et c'est difficile de trouver de la place pour tout le monde. Les hôtesses ne chôment pas et aident les passagers à trouver de la place en réorganisant le contenu des coffres.

L'espace vital est convenable :


photo img_5940

Je note la présence de prises (deux par blocs de trois sièges). Elles sont mal placées car on ne les voit pas une fois assise, et elles ne sont signalées nulle part. Mais j'ai pris l'habitude d'observer le siège sous toutes ses coutures depuis qu'un jour, j'ai découvert des prises sur les A350 de Vietnam Airlines après 4 ou 5 voyages sur le même appareil…. Nous y reviendrons plus tard.


photo img_5941

Et la têtière est jolie !


photo img_5962

Contre toute attente, l'embarquement se termine dans les temps. Les consignes de sécurité sont ensuite présentées très sérieusement. Malgré cela, on attend à notre point de stationnement. Le poste de pilotage nous informe que l'on doit attendre un petit quart d'heure avant de pouvoir partir. Je m'occupe en observant la littérature fournie par Aeroflot à ses passagers de classe économique. La magazine est celui du mois de juillet. Comme tout le reste, c'est à 90% en russe, avec des vrais morceaux en anglais sur la fin. Dommage.


photo img_5942

Les consignes de sécurité recto :


photo img_5944

Et verso !


photo img_5945photo img_5946

Au cours de l'embarquement, l'équipage nous a informés qu'un système de divertissement à bord était disponible. Pour l'utiliser il faut posséder un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable en état de marche et télécharger l'application idoine. Ensuite il suffit de suivre les instructions, c'est très simple. Ça ne remplace clairement pas un écran (tout le monde n'a pas de smartphone, ni la possibilité de télécharger l'appli), mais c'est mieux que rien.


photo img_5943

Dehors il ne se passe pas grand chose !


photo img_5947

On finit par bouger aux alentours de 14h20.


photo img_5948

Le roulage est l'occasion d'observer quelques avions :



Et c'est parti ! Alignement…


photo img_5953

Et décollage !


photo img_5954photo img_5955

On survole rapidement des champs, mais ce ne sont hélas pas des champs de maïs…


photo img_9027photo img_9028

Une fois la montée terminée, le poste de pilotage prend la parole pour donner quelques informations techniques sur l'avion et pour détailler le parcours du jour, ville par ville. A propos de parcours, je le suis grâce à l'appli qui fonctionne bien.


photo img_5957photo img_5958

Le menu est distribué dans la foulée.


photo img_9029photo img_9030

Les plus attentifs d'entre vous noteront que c'est le même menu que j'ai eu deux semaines plus tôt sur un vol Lyon -> Moscou. C'est dommage, mais ce n'est pas dramatique, je pourrai essayer l'autre plat.

En attendant l'arrivée du chariot, je regarde un peu plus l'offre de divertissement. Il y a pas mal de trucs, et pour un peu tout les goûts.


photo img_5959

Plus tard, je lance un film, ça fonctionne.


photo img_5961

Il y a tout de même deux problèmes :
1/ Les prises ne sont pas alimentées. C'est embêtant sur un vol de 4 heures ! Surtout que j'enchaîne avec un autre vol de 4 heures…
2/ Le son sort même quand on n'a pas branché d'écouteurs. Ça peut être gênant en cas de voisin peu au fait des règles élémentaires de politesse (pas de souci sur ce vol). Dans mon souvenir, le son est bloqué quand les écouteurs sont débranchés sur l'appli Joon.

Mais j'oubliais de vous présenter le repas !


photo img_9031

Couverts en plastiques et entrée sympa sans plus.


photo img_9032

Le plat, un poulet Chakhokhbili (un plat géorgien) avec du blé et des brocolis. Ce n'est pas de la grande cuisine mais c'est très bien pour de la classe éco.


photo img_9034

Le dessert est une sorte de pâte de fruits à l'orange et à l'ananas. C'est certes ultra-transformé, mais c'est bon.


photo img_9036photo img_9037

J'en ai plein sur les mains, mais heureusement une lingette est fournie.


photo img_9038

Dehors ça moutonne !


photo img_9033

Nous en sommes là :


photo img_5960

Plus tard on passe au dessus d'un aéroport. Je ne suis pas experte alors je ne peux pas vous dire lequel c'est.


photo img_9040

La cabine est restée calme pendant le vol.


photo img_9041

Et dehors, rien de bien folichon….



Je vais faire un tour aux toilettes. Plus de papier !


photo img_9046

Je suis obligée d'utiliser les moyens du bord…


photo img_9048

Malgré tout c'est bien tenu.


photo img_9047

A ma sortie, je tombe nez à nez avec une hôtesse qui est prête à changer les rouleaux. Je pense que je suis arrivée pile au mauvais moment…

La descente est ensuite amorcée. Le paysage n'est guère spectaculaire.



Ce ne sont que dans les derniers instants que ça devient un peu plus sympa.



En plus la lumière est très belle en ce début de soirée !


photo img_9064

Des raretés en notre monde occidental prennent le soleil….


photo img_9066

Mais trêve de rêveries, nous atterrissons !


photo img_9067photo img_9068

Le freinage est ferme sans être brutal.


photo img_9069

Nous quittons rapidement la piste.


photo img_9070

Le roulage est assez long, il me permet d'observer les avions. Notamment cet appareil Ikar. Après recherche, il s'agit de l'ancien nom de la compagnie charter russe Pegas Fly et filiale de Nordwind Airlines. Cette compagnie opère principalement des vols entre Moscou et de nombreuses villes Sibériennes.


photo img_9071

Une autre vue du terminal au soleil couchant….


photo img_5964

Il y a aussi bien plus classique avec Aeroflot.


photo img_9073photo img_9074

Pour finir, nous arrivons à notre point de stationnement environ à l'heure prévue. Notre voisin est un autre avion Aeroflot, mais plus gros !


photo img_9075

L'arrivée


A l'arrivée, l'équipage nous informe qu'un bus va venir nous chercher et nous sommes priés de patienter. Et là surprise, personne ne bronche et tout le monde attend tranquillement sur son siège. Ça fait du bien d'avoir un peu d'ordre au débarquement suite à mes déboires vietnamiens…. Deuxième surprise, l'annonce est faite par l'équipage en russe, anglais ET français ! Une hôtesse était donc francophone !

Le débarquement se fait en deux fois : d'abord, les passagers de classe Affaires ont leur bus personnel, puis ensuite les gros bus pour les passagers de classe économique. Dès l'autorisation de l'équipage, tout le monde se lève.


photo img_5965

Je n'ai pas de photo de l'extérieur car des policiers sont sur le tarmac. Mais voici l'intérieur du bus, qui est tout ce qu'il y a de plus classique. Je pense qu'il y avait trois bus, ce qui fait que ce n'est pas bondé.


photo img_5966-46921

Pour une fois, le débarquement pas bu me paraît présenter un léger avantage par rapport au débarquement par passerelle. En effet, le bus nous dépose au pied d'un escalator.


photo img_5967

Et là, on tombe directement sur l'endroit où s'effectuent les correspondances. Bien joué ! Cette fois-ci il n'y a presque personne aux contrôles. Mais je vous raconterai ça pour le prochain reportage !


Le bonus touristicus


Commençons ce bonus touristique par Bishkek (Бишкек) et ses alentours. Je n'ai pas eu beaucoup de temps pour visiter la ville de Bishkek. D'après les guides touristiques, les villes kirghizes ont peu d'intérêt. malgré tout, il reste beaucoup de bâtiments de l'époque Soviétique, alors si vous êtes amateurs du genre, vous serez servi-e ! Personnellement je trouve que certains bâtiments ont du charme.


photo img_0499photo img_0504

La grande salle philharmonique :


photo img_9141photo img_9143

Contrairement à d'autres pays de l'ex-URSS, les vestiges de l'Union sont encore bien visibles !


photo img_9146photo img_9148

Mais nous sommes bien en république Kirghize !


photo img_9147

L'université de langues étrangères (entre autres !)


photo img_9134

Je suis particulièrement attirée par les mosaïques de l'ère soviétique.


photo img_9150photo img_9151

Il y a malgré tout des signes des changements récents, comme par exemple cette mosquée offerte clef en main par le gouvernement de la Turquie en 2017. Malgré le nombre très important de mosquées construites ces dernières années dans le pays (et pour la majorité "offertes" par le gouvernement de la Turquie), le pays reste globalement peu religieux et peu pratiquant. Par exemple, la consommation de bière (et de vodka) est très répandue. Le sud du pays et sa minorité Ouzbèke fait exception, mais les pratiques restent légères et ouvertes aux visiteurs.


photo img_0489photo img_0491

Certains détails semblent d'inspiration Kirghize.


photo img_0493photo img_0494

Les places et pars sont aussi au goût du jour…


photo img_9137photo img_9138

C'est agréable de se balader sur ces grandes places en fin de journée !


photo img_9130

Il y a aussi quelques bazars en ville. J'ai visité le "bazar d'Osh". Le nom prête à confusion, car il y a aussi un bazar très connu à Osh (deuxième ville du pays), nommé aussi Bazar d'Osh. Entre le bazar d'Osh de Bishkek et le bazar d'Osh d'Osh, il peut y avoir quiproquo… Le bazar d'Osh d'Osh (et la région d'Osh) sera l'objet d'un autre bonus dans un prochain FR.


photo img_0485

Comme dans tous les bazars il faut savoir fouiller, négocier et se faufiler ! Mais surtout il faut bien choisir son secteur : nourriture (avec plusieurs sous-sections), vêtements, souvenirs, fournitures scolaires, et bien d'autres !


photo img_0487-61213photo img_0486

Mais sortons un peu de la ville et filons au parc national d'Ala Archa (Ала-Арча), à quelques minutes du centre. Ce parc était jadis réservé aux élites soviétiques.


photo img_9106photo img_9119

On est tout de suite dans l'ambiance kirghize avec ces superbes montagnes. La plus haute montagne du parc culmine à 4860 mètres, plus que notre Mont Blanc ! Et pour la Kirghizie, c'est une montagne de taille moyenne (la plus haute du pays, le Pic de la Victoire, fait 7439 mètres….)


photo img_9109photo img_9125

Avouez que c'est charmant !


photo img_9121photo img_9120

Vous reprendrez bien une dose ?


photo img_9114photo img_9110

Promis, après j'arrête !


photo img_9115photo img_9126
Afficher la suite

Verdict

Aeroflot

7.5/10
Cabine8.0
Equipage7.0
Divertissements7.0
Restauration8.0

Salon Paris - 2C

5.8/10
Confort6.0
Restauration5.0
Divertissements7.0
Services5.0

Paris - CDG

8.1/10
Fluidité9.0
Accès8.5
Services7.0
Propreté8.0

Moscow - SVO

7.1/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services5.0
Propreté8.0

Conclusion

Au final, un bon vol avec Aeroflot. On peut citer les points positifs suivants :
- La cabine est moderne et agréable
- Le repas est bon et original. Je ne sanctionne pas le non-changement de menu en deux semaines
- Le système de divertissement est un plus
- L'aéroport de Paris était fluide et efficace malgré la foule, et ce, même pour les files générales

Parmi les points négatifs :
- Les prises non fonctionnelles à bord de l'avion réduisent les possibilités d'usage du système de divertissement, surtout pour un vol de quatre heures
- L'offre de restauration du salon à Paris était indigente. En plus, les toilettes étaient affreusement sales
- L'embarquement en mode Aeroflot a le don de m'énerver

Merci de votre lecture et à bientôt pour la suite de mes aventures !

Informations sur la ligne Paris (CDG) Moscow (SVO)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 18 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Moscow (SVO).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 35 minutes.

  Plus d'informations

19 Commentaires

  • Comment 519799 by
    ChrisB SILVER 58 Commentaires

    Rapport tres complet! Assez surpris positivement par les cabones Aeroflot..

    Effectivement le statut ne sert a rien pour l'embarquement, j'ai eu une experience similaire!

    • Comment 519867 by
      AK SILVER AUTEUR 654 Commentaires

      Merci pour votre commentaire.

      Les cabines Aeroflot sont largement au niveau des autres compagnies Européennes en éco, et supérieures en classe affaires (il y a une vraie cabine affaires avec des sièges spécifiques en 2+2 sur les monocouloirs). Reste à déployer le système de divertissement sur l'intégralité de la flotte et ça sera vraiment top !

  • Comment 519803 by
    nicobcn TEAM GOLD 3877 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Une bonne prestation d'Aeroflot dans l'ensemble !

    Superbe bonus merci :)

    A bientôt

  • Comment 519830 by
    Benoit75008 GOLD 7094 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Aeroflot propose un produit correct sur cette ligne, avec une mention spéciale pour le plat chaud qui parait plutôt bon.

    Exceptionnel bonus, merci.

    Bonne journée et bon weekend

  • Comment 519844 by
    AirBretzel TEAM GOLD 5021 Commentaires

    merci alice pour ce FR.
    Le point positif (qui pourrait être négatif pour certaines personnes) est que je suis libre du choix de mes vols pour me rendre dans le pays => c'est l'avantage de passer par une agence locale et non un TO français qui vend de toute façon le même terrestre puisqu'il l'achète lui même à une agence locale.
    Pas de chance de se faire souffler une exclusivité.
    Une bonne prestation de la compagnie soviétique.
    Bonus qui permet de découvrir un pays encore peu ouvert au tourisme, c'est toujours plus intéressant.
    A bientôt

    • Comment 519870 by
      AK SILVER AUTEUR 654 Commentaires

      c'est l'avantage de passer par une agence locale et non un TO français qui vend de toute façon le même terrestre puisqu'il l'achète lui même à une agence locale.

      Exactement ! Et l'agence française prendrait une commission au passage (ce qui est normal) et imposerait un départ de Paris pour tout le monde, avec suppléments pour les non-parisiens...
      Pas de chance de se faire souffler une exclusivité.

      Malgré tout, il y aura des petites exclusivités dans la suite du parcours, donc l'honneur est sauf !
      Une bonne prestation de la compagnie soviétique.

      Soviétique ? ! Vous avez passé les 30 dernières années dans une grotte ;))) ?
      Bonus qui permet de découvrir un pays encore peu ouvert au tourisme, c'est toujours plus intéressant.

      Certaines régions du pays sont très touristiques depuis les années 60, mais les touristes étaient en grande majorité Russes ou Soviétiques. Le pays s'est ouvert plus largement au touristes occidentaux il y a une petite dizaine d'année, en supprimant l'obligation de visas pour un grand nombre de pays.

  • Comment 519869 by
    jules67500 GOLD 4612 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Le 2C et son salon ne font vraiment pas envie... Attention à la carte FB, il reste le nom et le numéro :)

    A bord, c'est plutôt bien et l'offre de divertissement est sympathique.

    Sympathique bonus d'un pays méconnu mais qui a l'air magnifique !

    A bientôt pour la suite !

  • Comment 519895 by
    Esteban TEAM GOLD 10232 Commentaires

    Merci Alice pour le partage !

    La prestation est plutôt qualitative sur ce vol SU.

    Le bonus laisse rêveur !

    A bientôt !

  • Comment 519926 by
    fiftytwo GOLD 620 Commentaires

    bonsoir

    merci pour le FR

    la chance de partir de france est que les vols durent plus de 3h et cest la raison pour laquelle vous avez un menu

    sinon la chance de navoir personne aux controles en transit , car ya des jours ca bouchonne a mort

    merci aussi pour le bonus

    • Comment 520077 by
      AK SILVER AUTEUR 654 Commentaires

      Merci du commentaire.

      J'ai expérimenté Moscou à l'heure de pointe il y a quelques semaines, c'est sûr que c'est vraiment compliqué à ces moments !

      En effet, la prestation avec menu est bonne, mais c'est seulement du fait de la situation géographique de Paris et Moscou... Quel est le service pour le vols plus courts ?

  • Comment 519958 by
    scorph GOLD 1075 Commentaires

    Bonjour Alice et merci pour ce report à bord de SU. Pour 4h de vol la compagnie Russe offre un service plus qu’honnête j'avais pris KLM lors de mon voyage en Russie et il n'y avait pas eu l'ombre d'un plateau ou d'un service de divertissement... en J c'est l'une des rare compagnie "Européenne" à offrir un configuration 2x2 avec TK.
    Sympathique bonus Kirghize une belle découverte visiblement.
    Bon vols !

    Ps: trop fan du pikachu sur votre sac :p

    • Comment 520080 by
      AK SILVER AUTEUR 654 Commentaires

      A ma connaissance, Belavia a aussi une vraie cabine Affaires, mais cette compagnie reste très confidentielle ^^

      Le Pikachu sur mon sac aide à l'identification de la valise lors des livraisons, c'est très pratique, et en plus il est tellement mignon ^^

  • Comment 519963 by
    wowote 1606 Commentaires

    Bonjour,

    Merci pour votre FR avec sa touche d'humour :)
    Même si le menu est identique à votre vol précédent, je le trouve copieux et de qualité. Cela devient tellement rare !
    Merci également pour le bonus. Décidément la destination est à la mode ;)
    A bientôt

    • Comment 520081 by
      AK SILVER AUTEUR 654 Commentaires

      Cela devient tellement rare !

      C'est vrai qu'Aeroflot semble avoir gardé des côtés à l'ancienne, bons ou mauvais. Parmi les bons points, il y a les repas chauds et les bagages enregistrés inclus dans le prix pour la plupart des vols internationaux (y compris aux tarifs les moins chers).

  • Comment 520040 by
    Lhdbzh GOLD 852 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR,
    Le salon à CDG présente un catering assez moyen pour l'heure de déjeuner, un plat chaud serait en effet le bienvenu.
    Vol sans histoire avec un catering très correct, un petit bémol pour le biscuit en dessert.
    Le BYOD est un bon point mais les prises non alimentées peuvent poser problème, les offres BYOD étant consommatrices de batterie.
    Très joli bonus de cette région !
    A bientôt !

    • Comment 520085 by
      AK SILVER AUTEUR 654 Commentaires

      Le BYOD est un bon point mais les prises non alimentées peuvent poser problème, les offres BYOD étant consommatrices de batterie.

      D'après moi, un service de divertissement sur téléphone doit forcément s'accompagner d'un moyen quelconque de recharger ses appareils. Car là, j'avais le choix entre regarder des films ou arriver à destination en panne de batterie, ce qui était un peu risqué en cas de problème...

  • Comment 520969 by
    wop SILVER 236 Commentaires

    Merci pour ce récit intéressant et le superbe bonus, ça donne en effet envie d'y aller !

Connectez-vous pour poster un commentaire.