Avis du vol Singapore Airlines Singapore Tokyo en classe Première

Compagnie Singapore Airlines
Vol SQ12
Classe Première
Siege 2A
Temps de vol 07:05
Décollage 08 Sep 12, 09:25
Arrivée à 08 Sep 12, 17:30
SQ   #2 sur 137 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 595 avis
jm²
Par GOLD 1233
Publié le 20 septembre 2019

Comme je l'ai dit dans mon précédent FR, je voulais tracer ces vols pour comparer avec ceux effectués en 2019. Comme vous le lire plus tard, il y a en effet de grosses différences.


Routing


debarquement a singapour



C'est à regret que je quitte mon "mérou" après 12 heures de vol en compagnie d'un équipage très pro alors que les bagages sont déjà en cours de débarquement. 
 


photo sin-nrt-078


Le temps de transit est assez court,  et il va falloir cavaler un petit peu si je veux profiter un tantinet du SilverKris Lounge car à Singapour, les couloirs sont parfois assez longs. 
 


photo sin-nrt

Le salon


Le SilverKris Lounge est au premier étage et on y accède soit par un ascenseur soit par un escalier mécanique. Une fois passé sous les Furculae Caudinae du cerbère de porte on accède au :

- Business Lounge 
- First Class Lounge
- The Private Room

Donc on peut dire que c'est un lounge dans un lounge dans un lounge … la Matriochka des salons quoi.  
 


photo sin-nrt-095


Il est encore tôt et celui-ci est très vide. A noter que le "simple lounge First Class" est tout aussi vide ou presque. 

Plus de 12 heures de vol, un légère odeur de fennec si dégage de ma personne. Le temps de commander et d'avaler un Sencha, je file vers les douches. 
  


photo sin-nrt-094-27384


L'endroit est plutôt spacieux, avec vasque et produits de soins donc un bain de bouche mentholé très agréable. 
 


photo sin-nrt-093-49386


La cabine de douche avec son miroir donne à l'ensemble un grand aspect d'espace. La robinetterie est haut de gamme et dispose d'un mode pluie et d'une douchette … ce que j'adore. 
 


photo sin-nrt-092-35584


A peine rhabillé, il est déjà l'heure de quitter le salon si je veux avoir le temps d'un petit shopping rapide. 
 


Embarquement



Contrairement à beaucoup d'aéroport, le PIF est au niveau de la salle d'embarquement. En prenant en compte les 15 minutes de marche pour aller à la porte et le PIF … il faut s'y prendre en avance. 

Newbie de SQ … je ne savais pas à l'époque qu'on pouvait demander un buggy … en 2019 je saurai m'en souvenir. 

Etant arrivé un peu en avance, l'embarquement commence par les Suites. 

 - C'est où la First ?  
- Première à gauche (hilarant non ???)

Une charmante hotesse est là pour éviter de se perdre !
 


photo sin-nrt-072-18766

A bord



A peine la porte passée, la mécanique SQ se met en marche, avec un accueil personnalisé et très pro. Ce triple 7 est en configuration 1-2-1 sur deux rangées pour les Suites. (alors que le 777-300ER est en 1-2-1 sur une seule rangée. Ce matin, nous ne serons que 2 pax. 
 


photo sin-nrt-002


Même moi, je tiens sans problème dans ces sièges dont la largeur est exceptionnelle. Un première flute de Champagne à la santé des FRistes. 

Vous noterez l'effet magique de douche sur les cheveux … la fameuse "Coiffure Dyson"
  


photo sin-nrt-001-55966


Le siège dispose de deux accoudoirs et la ceinture d'un genre d'airbag que je n'ai pas envie de tester.  Entre temps l'avion roule vers la piste, occasion d'un petit spotting de hublot.  




Le roulage continue
 


photo sin-nrt-017


L'avion qui nous précède s'aligne
 



Puis décolle


photo sin-nrt-050photo sin-nrt-049


C'est donc à notre tour de nous aligner 
 


photo sin-nrt-047


Au revoir Shangi
 


photo sin-nrt-045


Un tour au dessus de la baie


photo sin-nrt-043photo sin-nrt-042-30123


Et en route vers les soleil au dessus des nuages
 


photo sin-nrt-018photo sin-nrt-019-54392

Le repas



Comme tous les garçons biens élevés, pas de repas sans un passage aux toilettes pour se laver les mains (bien que j'en sois déjà à mon second oshibori).

L'endroit est spacieux (a tous les moins plus spacieux que l'A380 de cette époque) et le jeu de miroir sympa (pour ceux qui ont lu mes précedents FR … l'appareil que vous voyez dans mes mains sera celui qui va pourrir les photos que je ferai en 2017 sur Etihad. Petit (Ni)kon, je te hais !!!
 
J'anticipe ici une question : "Non je n'ai pas masqué mes parties intimes avec un autocollant, c'est juste un effet d'optique" !
 


photo sin-nrt-039-67173


Ceux qui ont voyagé sur SQ savent que la trousse qui est offerte ne contient aucun accessoire de toilette et que ceux ci sont dans les différentes tiroirs des toilettes. 

Bien sur, l'orchidée est là, fraîche et épanouie. 
 


photo sin-nrt-040-11243


Voilà, les pattes sont propres, il est temps d'attaquer le repas alors que l'avion continue sa lente ascension. 
 


photo sin-nrt-036


Ayant découvert "Book the Cook", j'ai opté pour un Kyo-Kaiseki qui est une sélection de plats traditionnels japonais non sans avoir, au préalable pris du caviar en "entrée"

Ce  Kyo-Kaiseki commence par un consommé léger agrémenté d'un beignet fourré (désolé pour la qualité des photos)
 


photo sin-nrt-023


Il est suivi d'un plat traditionnel de nouilles froide et d'un sauce soja dans laquelle on peut ajouter de la ciboule et du wasabi. Je suis à la fois sage et respectueux des usages, thé Sencha et eau fraîche en accompagnement
  


photo sin-nrt-025


Sous les feuilles, une omelette sucré au soja et un morceau de maquereau.
 



Comment manger ces nouilles comme un vrai tokyoïte ? 

Assaisonnez la sauce soja à votre convenance puis goûtez là la sauce à part. Ceci vous permettra de décider quelle quantité de sauce accompagnera vos nouilles de sarrasin (elles sont froides et c'est normal). Prenez les nouilles avec les baguettes et trempez les dans la sauces plus ou moins selon votre goût. Portez les nouilles à votre bouche puis aspirez les sans avoir peur de faire du bruit. En effet, un vrai tokyoïte va aérer la bouche pour que les aromes se développent. Ce n'est donc pas impoli de faire du bruit et c'est même recommandé par les gourmets !!

Contrairement à certains pays arabes, on ne rote pas à la fin du repas. Quant à lâcher une caisse ….   


photo sin-nrt-024


Le repas se termine sur un thon saisi sur les cotés et accompagné d'une faradole de petits accompagnements. Vous noterez au passage que ce plat est servi avec une autre paire de baguettes que celles qui ont servi au plat précédent. Pourquoi ? Pour respecter la ségrégation des saveurs et parce que les baguettes en bambou ou en bois gardent les goûts et les odeurs. 
 


photo sin-nrt-031photo sin-nrt-026

 
Ayant déjà bien mangé sur le CDG-SIN … j'en resterai là. Une petite sieste et un thé avant l'attérissage me permettront d'encaisser le décalage horaire;
 


Après le vol



Une fois débarqué, pas de file prioritaire à Narita. En 2012 … j'ai fait une petite heure de queue. En comparaison, en 2017 ça prendra 10 minutes et (spoil) en 2019, moins d'une minute ! Pas de bagage à récupérer, je voyage avec un bagage cabine pour gagner du temps. 

S'il y a quelque chose de pratique au Japon, c'est le train. Pour aller à Tokyo, vous pouvez prendre un bus limousine (le moins cher), prendre le métro (long et peu cher) ou alors opter soit pour le Keisei Skyliner (le plus cher) qui vous laissera sur la JR Yamanote Line soit à Nippori soit à Ueno, ou alors opter pour le …
 


photo sin-nrt-009


Si vous avez un JR Pass, c'est le train qu'il faut emprunter. En plus il a un look assez dément
 


photo sin-nrt-014


Et l'intérieur est assez confortable
 


photo sin-nrt-004-20844photo sin-nrt-006


Il est propre et rapide …. ça vous changera de l'infâme RER B !
 

Afficher la suite

Verdict

Singapore Airlines

10.0/10
Cabine10.0
Equipage10.0
Divertissements10.0
Restauration10.0

Singapore Airlines Private Room

8.5/10
Confort10.0
Restauration7.5
Divertissements6.5
Services10.0

Singapore - SIN

9.6/10
Fluidité8.5
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Tokyo - NRT

9.6/10
Fluidité10.0
Accès8.5
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

Que dire de cette expérience en 2012. Sur cet aller CDG-SIN-NRT, une belle homogénéité dans la qualité et la régularité du service. Un petit sentiment de solitude dans ce "The Private Room" dont je n'ai pas vraiment eu le temps de profiter hors la douche revigorante. Rien à redire sur les différents équipages qui ont été à parfaits d'un bout à l'autre.

En 2012, SQ survole la concurrence sur ce segment.

Informations sur la ligne Singapore (SIN) Tokyo (NRT)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 21 avis concernant 6 compagnies sur la ligne Singapore (SIN) → Tokyo (NRT).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Singapore Airlines avec 8.7/10.

La durée moyenne des vols est de 6 heures et 57 minutes.

  Plus d'informations

8 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.